Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Maely le Sam 06 Fév 2016, 00:07

Misana avait commencé la journée par un entrainement intensif. Elle s’était réveillée le matin agacée par l’image un peu molle que lui renvoyait le miroir. L’abus d’alcool, mais surtout l’abus de bonbon, allait finir par la défigurer ! Elle avait perdu un peu de muscle, elle était sûre et certaine qu’on le voyait… Misère ! De plus, elle avait envie de mieux contrôler son pouvoir et rien de tel qu’un entrainement mental et physique pour cela !

Elle avait donc saisi sa tenue de sport fétiche, noir et avec un fin trait rouge, et avait pris la direction du terrain d’entrainement. La jeune fille aux cheveux rouges avait fait plusieurs fois le parcours de santé et se dirigeait maintenant vers un terrain de tennis.

Le lanceur automatique de balle était sa principale cible, la jeune fille l’enclencha et se posta devant.
Bon, se concentrer… La première balle, elle l’évita avec son corps et tendit son bras droit devant elle.
La deuxième fut légèrement déviée, la frôlant de peu.
Elle continua ainsi jusqu’à épuisement, lorsque ses bras tremblèrent sous la pression et que ses jambes la supplièrent d’arrêter. Alors elle but une longue rasade d’eau qu’elle avait amenée et s’installa confortablement à l’ombre d’un arbre pour dormir un petit peu avant de reprendre son entrainement.

Le cauchemar la saisit à la gorge, elle le revoyait, utilisant ses sentiments pour l’obliger à faire ce qu’elle ne voulait pas, torturant son esprit de fausses idées… Elle gémit, refusant, le suppliant d'abandonner l'idée et sursauta. Tremblante, elle ouvrit de grands yeux apeurés pour se rendre compte avec soulagement qu’elle était toujours à l’académie. Mais qu'est-ce qui l'avait tiré de son mauvais rêve ?
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Yasushi le Mar 09 Fév 2016, 13:19

J'avais enfin réussis à me calmer totalement. Le fait que je reste à l'Académie avec interdiction de sortie jusque la guérison complète de mes blessures y était beaucoup malgré la frustration de ne pas pouvoir aller retrouver les mômes dont je m'occupais généralement. J'espérais qu'ils allaient bien...
A cause de mes côtes, je n'avais toujours pas le droit de quitter l'enceinte de l'école. Mais comme j'en avais marre de rester à l'intérieur sans rien faire, j'avais faussé compagnie à toutes les personnes qui voulaient veiller sur moi, bien que j'aurais aimé que Yumi m'accompagne, et je m'étais dirigé vers le terrain d'entraînement. Il faisait vachement beau et j'étais déçu que la moindre blessure supplémentaire me vaille plus de temps sans sortie. J'avais très envie de m'entraîner, d'améliorer mon pouvoir. J'espérais que, malgré les dire de cette fille aux cheveux rouges, cette amélioration me donne un espoir de survivre un peu plus longtemps. Je n'oubliais pas qu'à chaque nouvelle rencontre avec mon ennemi et sa bande toujours grandissante, je me faisais tabasser comme un vulgaire ballon de foot, voire pire. Il fallait que je sois plus fort, que je puisse être capable de me défendre contre une dizaine voir plus de gars armés.

Arrivé à destination, je me mis à regarder autour de moi. Le terrain me semblait étrangement vide, mais ce n'était pas plus mal. J'allais donc commencer à créer des boules de lumière quand un gémissement attira mon attention. Je me dirigeai donc dans sa direction jusqu'à ce que je tombe sur une jeune fille. Elle avait les cheveux rouge et dormait au pied d'un arbre. C'était pas elle qui m'avait tiré d'un mauvais pas une fois? Misana, si ma mémoire était bonne. Je m'accroupis devant elle et attendit quelques instants avant de toucher sa joue du bout de mon indexe. Je ne sais pas si ce fut mon geste ou son cauchemar, mais elle sursauta. Tranquillement, j'enlevai ma main en attendant qu'elle reprenne contenance. Elle semblait apeurée, certainement à cause de ce qui l'avait fait marmonner des supplications. Je ne savais pas ce qu'elle avait vécu et je ne voulais pas savoir à moins qu'elle ne veuilles en parler, ce dont je doutais fort d'après son caractère.
Quand elle fut calmée, je lui demandai :

- Tu te sens bien?


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Maely le Jeu 11 Fév 2016, 20:31

Le cauchemar persistant, Misana inspira longuement avant d’ouvrir les yeux. Elle plongea directement son regard dans celui de Yasushui, elle était surprise de le voir aussi près d'elle. Depuis quand était-il là en fait ? Un dernier tremblement l’agita, dernier témoin de ce mauvais rêve et elle se construisit un visage avenant et aimable. Il était hors de question qu'elle garde une expression effrayée et malheureuse, personne ne devait s'intéresser à ses histoires, avec son passé.
Elle avait une légère impression d’un contact sur sa joue, elle posa sa main sur sa joue puis glissa cette même main dans ses cheveux.

« Bonjour Yasushi ! »

La jeune fille se leva et s’étira longuement avec un soupir.

« Je vais bien et toi ? »

La jeune fille étira ses jambes, l’une après l’autre et jeta un coup d’œil au terrain de tennis puis à Yasushi.

« En fait, je prenais une petite pause… Je m’entraine à maitriser mon pouvoir et tu pourrais peut-être m’aider ! »

Elle se rapprocha alors de nouveau de Yasushi et lui tendit la main pour l’aider à se lever.

« Pourrais-tu me lancer tes fameuses boules ? Et j’essayerais de les détourner avec mon pouvoir. »

La jeune fille lui sourit, toute trace de son mauvais rêve effacé. Elle entortilla une mèche de cheveux autour de son doigt, l’air pensive. Elle attendait patiemment que Yasushi lui réponde. Elle l'examina alors, n'avait-il pas l'air en mauvaise état en fait. Etait-il encore blessé par la rencontre de la dernière fois ?
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Yasushi le Sam 13 Fév 2016, 04:58

Je n'en étais pas sûr à 100%, mais j'étais prêt à parier qu'elle pas vraiment rassurée malgré le sourire qu'elle afficha peu après qu'elle eut réalisé où elle se trouvait. Sans dire un mot de plus, je la regardai se passer une main dans ses cheveux, suite d'un geste premier, en me saluant :

« Bonjour Yasushi ! Je vais bien et toi ? »

- Ça va, lui répondis-je simplement en la regardant s'étirer.

Je ne savais pas trop quoi lui dire. Je n'étais pas certain qu'elle aille si bien que ça. Mais je ne voulais pas la forcer. Je ne voulais pas non plus paraître trop froid non plus... mais je ne savais pas comment faire. Je l'écoutai donc silencieusement me donner quelques explications :

« En fait, je prenais une petite pause… Je m’entraine à maîtriser mon pouvoir et tu pourrais peut-être m’aider ! »

Sceptique, je levai un sourcil interrogateur en la regardant. En quoi pouvais-je donc l'aider? Je ne comprenais pas vraiment comment cela pouvait être possible... Alors quand elle me proposa de m'aider à me lever, j'acceptai en attendant qu'elle me donne un peu plus de détails.

« Pourrais-tu me lancer tes fameuses boules ? Et j’essayerais de les détourner avec mon pouvoir. »

Ma réaction ne se fit pas attendre : je fis une moue boudeuse. J'en avais assez de ne pas pouvoir sortir à cause de mes blessures. J'avais peur que si on trouvait d'autres traces de brûlures sur mes mains cette situation de ne finirait jamais. Je fermai donc les yeux pour mieux peser le pour et le contre. Finalement, après quelques instants, je lui répondis :

- Je veux bien t'aider, mais j'aurais une condition.

J'attendis d'avoir son écoute avant de continuer :

- J'aimerais qu'après ton entraînement tu m'aides à sortir de l'établissement pour aller dans les quartiers animés. Je n'ai pas le droit de sortir à cause des blessures que j'ai eu tantôt et je suis étroitement surveillé. Et... dehors, j'aimerais que tu m'aides à ne pas me faire tuer. Tu pourrais faire ça en échange de ma contribution?


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Maely le Dim 14 Fév 2016, 16:02

« Pourrais-tu me lancer tes fameuses boules ? Et j’essayerais de les détourner avec mon pouvoir. »

Oh, c’était quoi cette tête ? Elle pensait qu’il allait accepter de l’aider, vu sa tendance à se battre mais non. La jeune fille l’observa, sourcil haussé en attendant les explications de cette moue boudeuse.

- Je veux bien t'aider, mais j'aurais une condition.

Une condition ? Misa esquissa une moue sceptique. Il avait une copine donc cela ne devait pas être une condition étrange normalement. Enfin, elle l’espérait. Les mains dans les poches, elle planta son regard dans le sien.

« Je t’écoute ! »

- J'aimerais qu'après ton entraînement tu m'aides à sortir de l'établissement pour aller dans les quartiers animés. Je n'ai pas le droit de sortir à cause des blessures que j'ai eu tantôt et je suis étroitement surveillé. Et... dehors, j'aimerais que tu m'aides à ne pas me faire tuer. Tu pourrais faire ça en échange de ma contribution?

Sacrée condition ! La jeune fille réfléchit. Autant elle aimait aller à l’encontre du règlement, autant se mettre en danger ne faisait pas du tout parti de ses plans futurs. Elle tapota son menton du bout des doigts tout en tournant autour du jeune homme.
Peut-être qu’avec une perruque, un chapeau et en lui changeant sa tenue… Elle chercha dans sa tête, comment l’habiller, quels changements à faire pour le camoufler dans la foule.
Une telle envie de sortir… Pourquoi donc ? La jeune fille pencha la tête pour le dévisager, cette fois, son regard plongé dans le sien.

« Pourquoi tiens-tu tellement à courir ce risque ? »

Attendant sa réponse, elle ne le quitta pas des yeux. Puis, lorsqu’il eut finit, elle soupira et reprit :

« Très bien, j’accepte. A condition que tu mettes ce que je te donnerais et que tu suives mes indications ! »
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Yasushi le Mar 16 Fév 2016, 01:40

« Pourquoi tiens-tu tellement à courir ce risque ? »

Elle m'avait posé cette question après avoir longuement réfléchis, me tournant autour. J'avais dû faire preuve d'une volonté sans nom pour ne pas l'arrêter en hurlant tant je n'avais pas aimé l'expérience. Heureusement, l'attente avait apparemment valu le coup. Du moins, je l'espérais.

- Dans la rue vivent des gosses orphelins. Certains sont sous le "contrôle" de mon ennemis, d'autres, une groupe qui ne cesse de croître, sont sous ma protection. Je veux vérifier s'ils vont bien, qu'ils ne manquent de rien et être certain qu'ils ne sont pas en danger par ma faute. S'ils venaient à devoir craindre plus que d'habitude mon ennemi, il faut que je prévienne ma protectrice pour qu'elle puisse les héberger pendant un temps. Voilà pourquoi je veux courir le risque.

Lorsque j'eus terminé mes explications, elle poussa un soupire avant de prononcer les mots que j'avais tant espérés :

« Très bien, j’accepte. A condition que tu mettes ce que je te donnerais et que tu suives mes indications ! »

Etait-ce pour cela qu'elle m'avait tourné autour? Suspicieux, je fis de petits yeux et me mis à réfléchir à toutes les possibilités de "camouflage" qu'elle pourrait trouver. Je fus très rapidement amené à tomber sur des idées à la fois loufoques et très embarrassantes. De idées que j'étais loin d'être prêt à accepter. Je me penchai donc pour que mon visage soit à la même hauteur que celui de la jeune femme et je lui fis :

- J'accepte ta condition, sauf si ce que tu me demande de mettre est inacceptable, à mon sens. Je ne voudrais pas que les gosses croient que je suis quelqu'un d'autre, non plus.

C'était volontairement que je lui avais caché que ma fierté en prendrait un coup si je devais enfiler des vêtements de femme ou autres loufoqueries qui me semblaient des possibilités de déguisement utilisées par les femmes. Rien que d'y penser j'en avais la chair de poule!


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Maely le Mer 17 Fév 2016, 20:20

- Dans la rue vivent des gosses orphelins. Certains sont sous le "contrôle" de mon ennemis, d'autres, une groupe qui ne cesse de croître, sont sous ma protection. Je veux vérifier s'ils vont bien, qu'ils ne manquent de rien et être certain qu'ils ne sont pas en danger par ma faute. S'ils venaient à devoir craindre plus que d'habitude mon ennemi, il faut que je prévienne ma protectrice pour qu'elle puisse les héberger pendant un temps. Voilà pourquoi je veux courir le risque.

Misana le regarda sans un mot alors qu’il lui donnait de plus amples détails. Et ces détails… On se croirait dans un remix mafia, une guerre des gangs. La jeune fille lui lança un regard interloqué, ainsi, il avait déjà plusieurs « enfants à charge » et il avait vraiment l’air de prendre les choses à cœur. Etrange mais cela ne correspondait pas du tout à l’image qu’elle s’était faite de lui.

- J'accepte ta condition, sauf si ce que tu me demande de mettre est inacceptable, à mon sens. Je ne voudrais pas que les gosses croient que je suis quelqu'un d'autre, non plus.

Des vêtements inacceptables ? Que s’imaginait-il donc ? Peut-être avait-il peur qu’elle le déguise en prostituée ? Les yeux levés au ciel, elle leva les bras en l’air et reprit.

« Non non t’inquiètes, l’idée c’est que tes ennemis ne te reconnaissent pas, tu pourras facilement te révéler à tes nenfants ! »

Puis la jeune fille alla se poster sur le terrain, un signe de main à Yasushi pour lui dire de suivre, elle se prépara à réceptionner les boules en question. Elle attacha rapidement ses cheveux en une petite queue de cheval et regarda Yasushi. Puis, les mains le long de son corps, elle inspira et les leva devant elle. Misana glissa lentement son pied gauche pour le placer derrière elle, plus facile ainsi de se déplacer rapidement si finalement elle n’arrivait pas à utiliser le vent contre le pouvoir de Yasushi.

« Je suis prête, c’est quand tu veux ! »
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Yasushi le Jeu 18 Fév 2016, 09:09

Visiblement interloquée par mes remarques, la jeune femme leva les yeux et les bras en l'air comme si elle était désespérée avant de me répondre sur un ton offusqué :

« Non non t’inquiètes, l’idée c’est que tes ennemis ne te reconnaissent pas, tu pourras facilement te révéler à tes nenfants ! »

L'avais-je vexée? Réellement? Je ne compris pas réellement ce qu'il venait de se passer, mais comme je venais de faire une "affaire en or", je ne dis rien de plus. Silencieux à nouveau, je la suivi sur le terrain d'entraînement et nous nous plaçâmes pour l'entraînement. J'attendis qu'elle me fasse signe qu'elle était prête. Ce signe fut celui-ci :

« Je suis prête, c’est quand tu veux ! »

Du coup, j'évaluai la distance entre elle et moi et lui fis en préparant ma bulle de lumière qui fut de couleur argent :

- Fais gaffe à ne pas aller à plus de cinq mètres de moi : mes boules de lumière ne tiennent pas au-delà de cette distance.

Lorsqu'elle eut acquiescé, je lui envoyai ma bulle sans prévenir. Celle-ci me semblait très facile à éviter ou à dévier. Elle pouvait la voir et elle n'allait pas très vite. J'avais l'intention de les faire de plus en plus petites et d'augmenter progressivement leur vitesse. C'est ce que je fis en prenant en compte ses ratés et ses remarques. Jusqu'au moment ou ma main me lança douloureusement. Arrêtant la création de mon "arme", je jetai un oeil à ma paume qui était pas mal brûlée. Je sortis donc silencieusement un vielle bande de ma poche et bandai ma main avant de recommencer la création avec l'autre main.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Maely le Dim 21 Fév 2016, 21:35

- Fais gaffe à ne pas aller à plus de cinq mètres de moi : mes boules de lumière ne tiennent pas au-delà de cette distance.

Cinq mètres de distance, cela lui convenait parfaitement. Elle acquiesça de la tête et sourit.
Elle n’aurait peut-être pas dû, la jeune fille évita de justesse la première boule, pas assez concentrée sur le moment présent. Maintenant bien réveillée et surtout bien attentive, elle se redressa et fit souffler un vent fort pour repousser les boules suivantes.

Progressivement, elle vit la cadence augmenter, le nombre augmenter. Elle réussit à en dévier les trois quarts, les autres, elle dut les esquiver avec son corps. Lorsqu’il s’arrêta et commença à bander sa main, la jeune fille commençait à être essoufflée. L’entrainement de Yasushi était sans relâche, pas de répit et pourtant, elle adorait ça.
Aucune possibilité de réfléchir à ses problèmes, elle posa ses mains sur ses genoux et sourit.
Mais le jeune homme reprit rapidement le lancer de boules. Elle continua alors à esquiver, dévier mais elle commençait à être beaucoup moins efficace et rapide. C’est pour cela, qu’au bout de plusieurs minutes, elle se prit une boule dans le ventre et tomba à terre avec une grimace.
Le front en sueur, elle s’assit dans le sable et prit de longues inspirations.

« Temps mort ! »

La jeune fille fit le geste de main puis commença doucement à se redresser.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Yasushi le Mar 23 Fév 2016, 08:25

J'avais remarqué qu'elle commençait à être fatiguée. De mon côté, j'étais un peu moins adroit de la main gauche que la droite. De ce fait, nous étions bien moins efficaces et nous risquions un accident. Pourtant, je ne voulais pas m'arrêter tant qu'elle me le demande. La peur de la vexer pour une raison ou pour une autre en était la cause, bien que je ne l'avouerais certainement pas. Pourtant, arrêter l'exercice le temps d'une pause aurait évité qu'elle se prenne une de mes boules dans le ventre, soit l'équivalent d'une balle de tennis un peu plus molle que la moyenne. Elle en tomba à terre et resta allongée en respirant longuement avant d'annoncer :

« Temps mort ! »

Elle n'avait pas besoin de me le dire. Même si elle me l'avait demandé, après ça, j'aurais refusé de continuer avant qu'elle ne se repose. Je m'approchai d'elle et lui proposai ma main gauche pour l'aider à se relever. Jusqu'à ce qu'elle soit mieux installée, je ne pipai mot, ne sachant pas trop quoi dire. Et, par honte de ne pas avoir évité que cela arrive, je faisais tout pour ne pas croiser son regard. Ce n'est donc qu'après une bonne dizaine de minutes que je lui dis :

- Tu te débrouilles pas mal du tout.

Puis, après un silence, je lui demandai :

- Il y a un truc que je comprends pas : pourquoi fait-on en sorte de mieux maîtriser nos pouvoirs et les améliorer si, finalement, on ne pourra jamais s'en servir?

C'était une question qui m'avait taraudé depuis que je l'avais rencontrée et énervé. Enervé parce que ce n'était que grâce à mon pouvoir si j'étais encore vivant...


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Maely le Dim 28 Fév 2016, 13:04

Misana ne put s’en empêcher, l’adrénaline redescendant, elle éclata de rire et s’allongea sur le sol. Bon sang, cela faisait du bien de se défouler ! Ce besoin de se mesurer à l’autre, de dépasser ses propres limites, c’est exactement ce qu’elle avait besoin pour oublier.
Lorsqu’il lui tendit un bras, elle avait calmé son rire et se saisit de celui-ci avec un sourire jusqu’aux yeux.

- Tu te débrouilles pas mal du tout.

A ces mots, elle rit de nouveau et le remercia du compliment.

- Il y a un truc que je comprends pas : pourquoi fait-on en sorte de mieux maîtriser nos pouvoirs et les améliorer si, finalement, on ne pourra jamais s'en servir?

Ces mots lui rappelaient une autre discussion, la jeune fille s’étira avec un long soupirs puis alla s’adosser contre un arbre.

« Tu n’as pas entendu les rumeurs d’attaque au sein de l’académie… des morts ? »

Elle ferma les yeux quelques instants.

« On s’entraine c’est pour pouvoir se défendre les uns et les autres de ceux qui voudraient abuser de nos pouvoirs. Seuls et éparpillés… On est des proies… »

Une main sur son menton, elle reprit.

« Ou alors ils veulent se servir de nous et ils ont besoin de connaitre notre vrai potentiel… »

Ces questions l’avaient longuement taraudée, puis, elle avait décidé de passer outre. Carpe diem, advienne que pourra ! Pourquoi se torturer l’esprit pour quelque chose qui ne pourrait jamais arriver ? Elle se tenait prête et voilà tout. Et puis, elle avait plein d’autres choses à résoudre après tout !
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Yasushi le Mar 01 Mar 2016, 17:43

Sans vraiment réfléchir à la question, elle me répondit en me posant une question?

« Tu n’as pas entendu les rumeurs d’attaque au sein de l’académie… des morts ? »

Je n'accordais absolument aucune importance aux rumeurs. Je ne les écoutais même pas. J'avais eu de mauvaises surprises à cause de cela et j'en avais appris une bonne leçon. J'avais cependant été prit dans un groupe qui était sensé être un sauvetage. Je n'avais pas compris de quoi il s'était agis, mais il était clair qu'on en voulait aux possesseurs de pouvoirs. J'attendis cependant sa véritable réponse sans répondre à sa question. Je ne voulais pas qu'elle me pense insensible et j'étais trop fier pour avouer que j'étais partis m'occuper de ma bande de gosses. Je n'avais pas honte de le faire, mais j'avais l'impression de ne pas faire partie de cette maison qu'était l'académie.

« On s’entraine c’est pour pouvoir se défendre les uns et les autres de ceux qui voudraient abuser de nos pouvoirs. Seuls et éparpillés… On est des proies… Ou alors ils veulent se servir de nous et ils ont besoin de connaitre notre vrai potentiel… »

Alors elle-même ne connaissait pas réellement la réponse à cette question? Qu'il en soit ainsi. Mais je n'étais pas forcément d'accord avec elle sur un point ou deux. Je lui en fis donc part :

- Si vraiment nous entraînions notre maîtrise de pouvoir pour nous défendre, comment vont faire ceux dont le pouvoir est inoffensif? D'autant plus que, s'il s'agit de ça, autant qu'ils nous le disent immédiatement. Nous ne sommes pas idiots. Mais, si c'est le cas, ça tombe bien puisque c'est à ça que me sert le mien : protéger.

Je tournai le dos à mon interlocutrice et fis quelques pas. Puis, je me mis à regarder ma main bandée. Elle ne me faisait pas mal. Cela faisait un moment que les brûlures causées par mon pouvoir ne me dérangeaient presque plus. Mais elle me rappelait que je devais faire de mon mieux pour survivre et venir en aide à mes mômes. Ces derniers étaient une proie facile à cause de leur jeune âge et, faute d'accepter le fait d'être un frère pour eux, je me considérais comme leur protecteur. Me retournant partiellement vers Misana, je fis :

- Dans l'idéal, j'aimerais que mon pouvoir fasse régner la justice et protège ceux qui en ont le plus besoin. Ce que je connais, j'aimerais que personne ne l'apprenne...


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Maely le Lun 07 Mar 2016, 23:08

- Si vraiment nous entraînions notre maîtrise de pouvoir pour nous défendre, comment vont faire ceux dont le pouvoir est inoffensif? D'autant plus que, s'il s'agit de ça, autant qu'ils nous le disent immédiatement. Nous ne sommes pas idiots. Mais, si c'est le cas, ça tombe bien puisque c'est à ça que me sert le mien : protéger.

Misana se frotta rapidement le ventre, comme si cela pouvait calmer la douleur qu’elle avait ressenti plus tôt. La jeune fille réfléchissait aux propos du garçon.

« C’est bien pour cela que l’on est plus forts ensembles que séparés, les uns peuvent combler les lacunes des autres ! »

Il voulait donc utiliser son pouvoir pour protéger ? Une cause bien plus noble que la sienne. La seule chose à laquelle elle pensait désormais c’était comment utiliser son pouvoir pour se défendre. Elle vit alors sa main bandée et haussa un sourcil :

« Je ne pensais pas que ton pouvoir te blessait… »

La jeune fille lui prit alors le poignet et, sans lui laisser vraiment son avis, elle défit les bandages pour observer les blessures. A la vue des blessures, elle fit une légère grimace, ce n’était pas vraiment joli tout ça.

« Tu aurais dû arrêter… »

Elle lui fit une pichenette sur le front et vit voler une bouteille d’eau jusqu’à eux. En même temps, elle glissa une main dans ses cheveux trempés de sueur et grimaça. Bon sang, elle n’était pas vraiment en état de sortir.

« Tiens, rince ça ! Tu ne veux pas avoir l’air d’une momie devant tes gosses non ? »

Sur ces mots, elle l’embrasse sur la joue et lui dit :

« Merci pour l’entrainement, je vais prendre une douche et je t’amène ton costume ! »

Un sourire taquin aux lèvres, elle lui fit une rapide révérence suivit d’un grand signe de main avant de partir. Bien évidemment, elle y alla au pas de course, histoire de continuer l’entrainement jusqu’au bout.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Yasushi le Lun 06 Juin 2016, 17:11

Je me rendis compte que mon interlocutrice semblait avoir mal au ventre par le fait qu'elle se frottait le ventre, mais je ne fis rien pour le montrer. Mais ce qui me fit le plus tilter, c'est qu'elle parut ne pas entendre ma dernière phrase. Je n'arrivais pas à savoir s'il s'agissait d'une bonne chose ou non. Je ne fis pourtant rien pour changer les choses non plus. Je préférai plutôt ce qu'elle me répondit :

« C’est bien pour cela que l’on est plus forts ensembles que séparés, les uns peuvent combler les lacunes des autres ! »

Puis, alors que je ne m'y attendais absolument pas, elle repris sur un tout autre sujet qui n'était forcément éloigné du précédent :

« Je ne pensais pas que ton pouvoir te blessait… »

sa remarque ne me fit pas plus réagir que cela. Je n'avais rien fait pour le cacher volontairement, ni pour le montrer. Comme j'utilisais mon pouvoir régulièrement, je devais avouer que je n'y faisais plus vraiment attention. C'est pourquoi je haussai les épaules après qu'elle m'eut réprimandé juste après qu'elle eut jeté un œil à ma paume sans que je l'en empêche :

« Tu aurais dû arrêter… »

Suite à cela elle me fit une pichenette sur le front qui eut pour effet de me faire grogner et nous apporta magiquement une bouteille d'eau avant de me la tendre :

« Tiens, rince ça ! Tu ne veux pas avoir l’air d’une momie devant tes gosses non ? »

J'allais lui répondre qu'ils avaient l'habitude mais elle me cloua sur place en m'embrassant sur la joue. Jusqu'à ce moment-là, mis à part ma copine qui avait été la première à devenir proche de moi et les gosses qui avaient confiance en moi par rapport à la protection que je leur offrais, personne n'avait osé faire ce genre de geste sur moi. Cela me rappela ma mère au point que je ne réagis pas quand elle me remercia pour l'entraînement et m'annonça qu'elle allait prendre une douche avant de m'amener mon costume. Elle partit ensuite non sans me faire une sorte de révérence et un grand signe de la main pour... me saluer?
Pendant tout le temps qu'elle prit, je restai adossé à un arbre non loin de là où nous nous étions entraîné pour réfléchir. Les souvenirs de ma mère m'avaient secoué malgré moi. Je devais me reprendre avant le retour avant de... mon amie? En réalité, j'avais du mal à savoir comment la considérer. Comment savoir? Je ne voulais pas lui demander, mais avoir la réponse de moi-même.

Quand elle revint, j'avais très récemment repris mon masque de dureté pour masquer mon désarroi. Que me réservait-elle?

HRP:
Désolée pour mon retard. Je ne voulais pas prendre autant de temps, mais les circonstance IRL ont fait que je n'ai pas eu le temps ou le courage d'écrire du tout, en plus de mes vacances. J'espère que tu sauras me pardonner et que la réponse te plaira. Bisous


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de courage, que diable ! [Yasushi]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum