Littérature en pleine nature [Pv Lunar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Littérature en pleine nature [Pv Lunar]

Message par Yumiko le Ven 29 Jan 2016, 16:33

Cela faisait quelques temps que les problèmes qui avaient pendant longtemps pesés sur mes épaules semblaient terminés. J'avais donc, petit à petit, repris les cours et contact avec mes amis. Certains s'étaient montrés compréhensifs (comme Yasushi, Tyron et ma soeur), contrairement à d'autres qui m'en voulaient de ne pas leur en avoir parlé. Je ne leur en tenais pas rigueur. Comment aurais-je pu? Pour dire la vérité, j'en avais contre moi-même d'avoir été aussi naïve et ignorante. J'avais donc entrepris de combler mon ignorance en étudiant d’arrache-pied. Cela avait un avantage que je ne soupçonnais pas : je ne pensais pas au passé, ce qui était une très bonne chose. L'inquiétude que cela aurait causé n'était pas une chose dont j'avais besoin, ni même ses conséquences. Quoi de pire que le manque de sommeil et le manque d'appétit pour aller mieux. D'autant plus que j'avais perdu beaucoup de poids ce dernier mois et j'avais bien besoin de me remplumer. Pour ce qui était du sommeil à rattraper, je n'avais pas grand-chose à faire mis à part dormir le week-end avant de reprendre les cours que j'avais manqué.

En ce samedi-là, j'avais dormi toute la matinée, me laissant l'après-midi pour étudier. J'avais choisi de focaliser mon attention sur la littérature. J'avais un peu plus de chance que dans les autres matières puisque j'avais lu les livres demandés. Cela me faisait déjà un peu de travail en moins. Mais l'analyse n'était réellement pas mon fort. Je devais cette lacune à mon isolement pendant mon enfance. C'était ce menu détail qui me rendait la tâche si compliqué.
Ne me décourageant pas pour autant, habillée d'une jupe noire qui descendais jusqu'aux genoux, d'un tee-shirt gris à manches longues malgré la chaleur et d'une paire de bottes couleur cuir, j'étais allé m'installer dans le jardin, à l'ombre des arbres pour plonger dans la matière. Concentrée comme je l'étais, je ne vis pas le jeune homme sur une branche au-dessus de moi avant qu'un bruit dans le feuillage n'attire mon attention. Que faisait-il là-haut? N'arrivait-il pas à descendre? Non, il n'aurait pas l'air si tranquille... Réfléchissant au pourquoi du comment de sa présence sur cette branche, je ne pris pas conscience que je le fixai.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en pleine nature [Pv Lunar]

Message par Invité le Mar 02 Fév 2016, 15:26

Et cela mit presque Lunar mal à l'aise. Non pas qu'il n'avait pas l'habitude qu'on le regarde, mais pas aussi... fixement. La jeune élève le regardait depuis maintenant une bonne minute, sans rien dire. Elle avait des yeux bleus, comme Lunar, mais bien plus clair que lui. Une petite brise se leva, faisant voleter ses cheveux blonds, ce que Lunar admira. Les cheveux blonds étaient son coup de cœur chez une fille. Puis le bleu se rendit compte que cela faisait bien deux minutes que le silence absolu qui régnait entre les deux n'était pas brisé. Lunar s'éclaircit alors la gorge, puis ouvrit la bouche pour prendre la parole.

La vie à Tsuki était plutôt agréable. On pouvait choisir ses cours selon ses envies et ses besoins, et personne ne venait te réprimander pour cela. Il y avait certes un règlement intérieur qui interdisait par exemple de fumer dans l'enceinte de l'établissement, ou de rester tard la nuit dehors via un système de couvre feu selon l'âge, mais... soyons honnêtes, excepté les Émeraudes, personne ne respectait le règlement. L’adolescence est, après tout, la période de la vie où l'envie de briser les règles est la plus forte. Mais autrement, il faisait bon vivre à l'école des pouvoirs. Et cela, Lunar l'appréciait chaque seconde. Depuis qu'il était arrivé, il avait développé une étrange manie, celle de s'installer sur des branches d'arbres, et ne rien faire. L'oisiveté était un luxe qu'il ne s'était jamais permis pendant 15 ans, et aujourd'hui... Il se sentait enfin chez lui, et il pouvait enfin laisser se détendre le nœud d'angoisse qu'il cachait à la face du monde depuis ses longues années. C'est ainsi que Lunar se retrouva sur une branche de chêne cet après midi, sous un beau ciel bleu, observant le ciel, un léger sourire aux lèvres. Ça faisait vraiment du bien de ne rien faire et de se détendre parfois. Sa "méditation" fut alors interrompue par l'arrivée d'une élève qui s'installa à l'ombre du chêne. Élève qui finit par l'apercevoir, et se mit a le fixer.

- "Salut". Je m'appelle Lunar Light, et je te prie de m'excuser si je t'ai dérangé. Le jeune homme jeta un coup d'oeil au livre posé sur les jambes de la jeune fille. - Ooooh, du More ! Je n'ai jamais vraiment accroché a son idée de l'utopie, ou du moins elle diffère de la mienne, et de loin. Tu lis pour le plaisir ? Lunar planta alors son unique œil bleu dans ceux de la jeune fille, son regard océan l'analysant presque tandis que, du bout des doigts, il remontait sa paire de lunette sur son nez. Il avait prononcé sa dernière phrase le plus naturellement du monde. La littérature était une de ses passions principales qu'il ne partageait malheureusement avec personne. La brise se leva à nouveau, sa mèche blanche jouant sur son front.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en pleine nature [Pv Lunar]

Message par Yumiko le Mar 02 Fév 2016, 16:29

Après deux bonnes minutes pendant lesquelles je ne m'étais pas vraiment rendu compte que je fixai le jeune homme de la façon la plus malpolie qui soit, ce dernier me sortit de mes pensées :

- "Salut". Je m'appelle Lunar Light, et je te prie de m'excuser si je t'ai dérangée.

A cause de l'incompréhension de son premier mot, je ne pensai pas tout de suite à lui répondre. Il ne sembla pas s'en soucier, trop occupé à regarder l'objet de mes études.

- Ooooh, du More ! Je n'ai jamais vraiment accroché a son idée de l'utopie, ou du moins elle diffère de la mienne, et de loin. Tu lis pour le plaisir ?

Revenant sur Terre, me timidité me fit bégayer un peu avant que je ne parvienne à sortir une phrase correcte :

- D-désolée... Je le lis pour la littérature. Enfin, je l'ai déjà lu, mais je n'ai pas tout compris et je dois faire une dissertation dessus...

Je n'étais pas certaine de m'être fait comprendre, mais le pire fut que je me rendis compte de mon impolitesse. Rougissant de honte, je détournai le regard de son oeil unique et me confondis en excuses :

- J-je suis désolée. Je ne t'ai même pas dit bonjour, sans parler que je te fixai... Et je ne me suis pas présentée non plus! Je m'appelle Yumiko...

Je me sentais tellement ridicule que j'en arrêtai de parler, les yeux rivés sur Utopie. Un livre compliqué mais dont la lecture m'avait semblé bien fluide. Il fallait dire aussi que j'aimais beaucoup lire, m'instruire et ressentir la joie que la connaissance procurait. J'avais vraiment été trop longtemps loin de la réalité, loin de tout.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en pleine nature [Pv Lunar]

Message par Invité le Mer 03 Fév 2016, 13:38

Alors que la jeune fille lui expliquait les raisons du pourquoi elle lisait du Thomas More, le rouge lui monta aux joues. "Adorable", ne put s’empêcher de penser Lunar. Ça la rendait encore plus joli. Mais bon, il n'était pas temps de penser a ce genre de choses. Alors que la dénommée Yumiko se confondait en excuses pour son impolitesse, Lunar fouilla dans ses souvenirs. Il n'avait lu Utopie qu'une seule fois. La description du paradis économique et politique de Sir More ne convenait pas à Lunar. Pour lui, l'utopie était en chacun de nous, si on se donnait les moyens de l'accepter. "Utopie" revenait à dire "paix intérieure". "Une connerie de bouddhiste écolo" dirait sûrement son meilleur ami Scy. Peut être... Lunar sortit de sa rêverie et posa une main sur l'épaule de Yumiko.

- Enchanté Yumiko. Il n'y a pas de mal. "Salut" veut dire bonjour en français, ça fait ça en plus pour ta culture générale.

Il lui sourit alors, avec gentillesse, ses lunettes glissant doucement sur son nez. Avec un petit rire, il les remonta du bout des doigts.

- Une dissertation sur More hein ? Vaste sujet. Tu t'en sort ? Sinon, je peux te proposer mon aide.

Oui, Lunar aimait aider. C'était plus fort que lui. Ses parents lui avaient toujours dit d'être bon avec les autres. Et Lunar prenait cela au pied de la lettre, comme tout ce que lui avaient dit ses parents. Alors, dès qu'il pouvait aider, il le faisait. Même quand on ne lui demandait pas, il proposait son aide. Même si c'était quelqu'un qu'il n'aime pas. Parce que tout le monde mérite d'être aidé. Et dans la situation actuelle, Lunar ne pouvait juste pas s'en empêcher. Aider quelqu'un en littérature sonnait presque comme une obligation dans sa tête. Il s'assit alors par terre, à coté de Yumiko, en tailleur. Le soleil les éclairait à travers le feuillage du chêne, les inondant de petites tâches de lumières, excepté une plus grande cascade de lumière tombant sur la chevelure de Yumiko, faisant briller le blond de ses cheveux.

- Si je puis me permettre, tu as des cheveux magnifiques Yumiko. Cette couleur te va très bien.

Lunar parlait toujours avec franchise, sans chercher de détours. C'était ce qui lui avait valu sa solitude pendant tout ce temps, pas facile de se faire des amis quand on dit ce que l'on pense trop souvent. Mais Lunar était lui même, et jamais il n'avait vu l'utilité de changer, pour qui ou quoi que ce soit. Il remit en place sa, mèche blanche, observant toujours sans sourciller la jeune fille devant lui.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature en pleine nature [Pv Lunar]

Message par Yumiko le Mer 03 Fév 2016, 16:58

La main qu'il posa sur mon épaule me fit sursauter et lever les yeux sur le jeune homme. Ce dernier prit alors la parole :

- Enchanté Yumiko. Il n'y a pas de mal. "Salut" veut dire bonjour en français, ça fait ça en plus pour ta culture générale.

Français... Je ne connaissais pas du toute cette langue. J'avais déjà bien des difficultés dans mes autres matières que je n'avais pas osé prendre d'autres langues que le français et le japonais parmi mes cours.
Ses lèvres s'étirèrent en un sourire plein de ce que je qualifiais comme de la gentillesse avant qu'il ne se mette à rire en remontant encore ses lunettes sur son nez :

- Une dissertation sur More hein ? Vaste sujet. Tu t'en sors ? Sinon, je peux te proposer mon aide.

Je me mis à réfléchir. Je n'étais pas douée en dissertation, ne serait-ce parce que je n'avais pas du tout compris la méthodologie qui avait été que très brièvement rappelée, mais j'avais aussi des difficultés de compréhension du livre. Autant dire que de l'aide était on ne peut plus la bienvenue. Mais comment allait-il réagir en apprenant le fond de mes difficultés?
Je pesais le pour et le contre quand il déclara sans détour :

- Si je puis me permettre, tu as des cheveux magnifiques Yumiko. Cette couleur te va très bien.

Mes yeux s'agrandirent de surprise puis, partagée entre la joie de savoir qu'on me trouvait jolie, la peur que Tyron fasse sa ronde sous sa forme de félin et entende cela et le doute de la véracité de cette affirmation, je lui fis un petit sourire avant de reprendre la conversation précédente :

- Si ça ne te fais rien d'aider une baka comme moi qui ne sait pas faire une dissertation et n'arrive pas à comprendre Utopie, alors j'accepte ton aide.

Je préférais mettre sa "déclaration" de côté pour le moment. D'autant plus que je ne savais pas quoi lui répondre et qu'un "merci" ne me semblait pas correct, pas assez, devant un tel compliment.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum