Que la chasse commence ! (PV)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Que la chasse commence ! (PV)

Message par Alastor le Dim 27 Déc 2015, 15:48

Rappel du premier message :

Alastor était de nouveau retourné dans la forêt, il y faisait bien froid. Il s'était habillé de son gros manteau noir et contemplait le paysage que lui offrait la nature. Le ciel était grisâtre aujourd'hui, signe que le temps allait se gâter, une tempête de neige peut être ? Alastor avait été habitué aux dangers de la nature, une tempête ne l'effrayait pas. C'était peut être pour ça qu'il aimait bien venir ici. Il y avait vécu pendant plusieurs années, dans la nature. Elle était comme une deuxième maison. Il devait être en milieu d'après midi. Il pensait qu'il serait au calme aujourd'hui, que rien ne pourrait le déranger...il se trompait. L'homme bête entendit du bruit derrière lui. En se retournant, Alastor put apercevoir des silhouettes se déplacer dans l'ombre des arbres. Ce n'était pas des animaux, le jeune homme avait bien vue qu'il s'agissait de personnes. Que voulaient-ils ?
L'homme bête se figea lorsqu'il les vit sortirent de la forêt, armes à la main. Certain portait des armes à feu, d'autres avaient des haches, sabres...Alastor ne savait pas trop se qu'ils allaient faire avec ça, mais il était certain d'une chose. Ils n'étaient certainement pas venus pour faire ami/ami.

On sait ce que tu es ! Alors tu vas venir gentiment avec nous et il ne t'arrivera rien de grave...
Si vous s'aviez vraiment ce que je suis, je pense que vous m'auriez au contraire évité.
Ne pense même pas à jouer le guerrier !


Quoique, ils avaient peut être une idée finalement de qui était leur proie, ils étaient très méfiants, les armes à feu tous dirigées vers Alastor. Ces types devaient faire partis d'une milice cherchant à faire des expériences sur ceux qui comme Alastor avait quelque chose de spécial en eux. L'homme bête savait qu'à cette distance il ne pouvait rien faire, dès qu'il activerait la phase une de son pouvoir, l'ennemis fera feu ! Il devait se rapprocher d'eux, pour au moins en prendre un en tant que bouclier humain. Il n'avait pas le choix, il devait faire semblant de ce rendre. Alastor leva alors les mains en l'air, afin de montrer qu'il se rendait.

Oh ! On dirait qu'il n'ai pas si bête que ça !En même temps qu'il parlait il s'approcha du jeune homme, l'arme baissée.
Reste sur tes gardes.

On dirait que cet homme était le meneur et donc le moins con de la bande vue qu'il était le seul à être sur ses gardes. Alastor aussi devait faire attention, il ne savait pas se que serait leurs réactions si il prenait celui là en otage. De plus il risquait d'y en avoir d'autre dans la forêt, ce sera peut être plus compliqué que prévu de s'enfuir.
L'ennemi s'approcha d'Alastor et lorsque celui attrapa le bras de l'homme bête, il ne vit qu'à la dernière seconde qu'Alastor avait maintenant le regard d'une bête et que ses cheveux était passé du blanc au noir. Avant même qu'il n'eu le temps de réagir, le jeune homme lui attrapa la mâchoire et le lança vers ces types armés. Il profita ensuite de l'effet de surprise pour courir vers le bois. Lorsqu'ils le virent s'enfuir, les hommes tirèrent, Alastor fut touché à l'épaule, rien de grave.
Il était maintenant un peu plus rapide que d'habitude et avait une bien meilleur visibilité. L'homme bête aperçut au loin une silhouette, un ennemi isolé ? Il décida de s'en approché, restant caché dans l'ombre, il avait escaladé un arbre afin d'être le plus discret. Lorsqu'il arrivait vers elle. Il reconnu cette personne. Ce n'était pas un ennemi, mais une élève, il reconnu Lynkie, en même temps c'était la seul à avoir des oreilles de loup et une petite queue qui traîne à l'arrière. Alastor descendit alors de son arbre pour allé à sa rencontre.

Lynkie ! Faut pas resté ici, il y a des fous furieux dans ces bois !
A peine avait-il eu le temps de dire cette phrase qu'on pouvait entendre.
J'ai retrouvé sa trace il est par ici !

L'homme bête lâcha alors un juron. Il se tourna ensuite vers la jeune fille pour voir ce qu'elle allait faire. L'écouter ou bêtement foncer dans le tas ?
avatar
Alastor

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Que la chasse commence ! (PV)

Message par Raclaw le Sam 19 Mar 2016, 13:43

Raclaw en fonçant vers la bête n'eut pas une grande liberté de mouvement et se prit un coup de griffe qui le blessa en le faisant tomber a terre. Il tenta de se relever mais fut planter par les griffes dans le dos. Il hurla de douleur et fut propulsé contre un arbre avant de se heurter la tete et de ne pas comprendre c qui l'entourait pendant un bon moment. quand il reprit ses esprit il vit Lynkie nue a ses pieds et blessée. Les tireurs était revenue et la bête se tenait devant lui. Il se releva difficilement et s'embrasa avant de se ruer sur la bête et de lui asséner une série de violent coup de poing enflammées dans la mâchoire et de lui coller la paume de la main sur le torse et de le brûler a très haute chaleur. Il vit les poils s'embraser. Il profita de la détresse de la bête pour lui asséner un coup de pied enflammée. Puis il se précipita vers Lynkie et la prit dans ses bras en passant n bars dans son dos et un autre sous ses jambes.

-Accroche toi Lynkie t'avise pas de me claquer entre les doigts.

il se leva avec Lynkie dans les bras et commença a courir aussi vite qu'il pouvait avec ses blessures et le poids bien que léger de Lynkie. Il courait a en perdre  haleine en sentant que son feu ne retiendrait pas la bête très longtemps . Mai les tireurs devrait lui donner assez de répit pour sortir de la foret au minimum. Il espérait que non seulement le bête serait assez occupé mais aussi que ses pouvoirs et son corps tiendrait le coup. car maintenant ce n’était plus lui la priorité mais la jeune fille dans ses bras




Raclaw Theme

Raclaw Investigation/ Reflexion Theme

Raclaw Battle Theme
avatar
Raclaw

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que la chasse commence ! (PV)

Message par Alastor le Sam 19 Mar 2016, 17:38

Alors que la louve avait finalement repris son apparence d'origine, la bête aperçue le roux se relever péniblement, les flammes embrasent son corps. Il fonça vers la bête, lui assénant plusieurs coups à la tête, sachant que ses poings étaient en feu, il brûla légèrement le visage de la bête, qui hurla de colère. Le pire est lorsque le pyromane mit le feu au torse de la bête, ça le brulait tellement que ça le rendait fou ! Pendant que la bête essayait de stopper ce feu qui après avoir brulé ses poils, s'attaquait à sa chaire, Raclaw lui mit un coup de pied qui l'envoya un peu plus loin. Cependant le feu était toujours là et le monstre tenta de l'éteindre en se roulant dans la neige. Il était tellement concentré à éteindre ce feu, qu'au final il n'avait pas vu le duo s'enfuir, ni les chasseurs arrivés à lui...
Ce n'est qu'en sentant une chaîne s'enroulée subitement à son cou qu'il remarqua la présence de l'ennemi. L'ennemi était en train d'essayé d'immobiliser la bête avec de longues chaînes qu'ils lançaient à distance. Ces chaines s'accrochaient là ou elles le pouvaient: cou, bras, jambes...Mais le monstre ne se laissa pas faire, il était tellement en colère qu'il émit un rugissement assourdissant ! Il s'agrippa à certes chaines et se débattait comme il le pouvait, obligeant certains d'entre eux à lâcher leur chaîne. D'autres, se croyant plus fort que la bête, résistèrent et furent tout simplement attiré vers la bête qui les regardait alors avec un regard monstrueux. Elle tua sans pitié ceux qui avait eu la mal chance d'être trop près d'elle. Par morsure, en brisant les os ou encore en écrasant les organes vitaux...Bien sur les hommes s'étaient également battus de toutes leurs forces et avaient réussit à blesser le monstre. La bête avait le corps recouvert de blessure, coupure du à une arme tranchante, les balles, sans oublier la grosse brûlure qu'il avait au torse à cause du pyromane. Il se rappela d'ailleurs du duo en fuite et le monstre ressentit une haine immense. Tant pis si son corps le faisait souffrir, il fonça en boitant légèrement dans la direction de l'odeur, lançant un cri terrifiant par la même occasion. Il prit peu de temps à retrouver le duo. Lorsque le duo l’aperçu la peine grogna aussitôt marchant lentement et péniblement vers eux. La bête était maintenant plus que motivé à leur régler leur comptes ! Le problème est que des hélicos arrivèrent vers eux, lorsque la bête les aperçut, elle grogna d'avantage. Cette fois ci, elle ne savait pas trop par qui commencer tant elle avait envie de voir les deux groupes morts !
avatar
Alastor

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que la chasse commence ! (PV)

Message par Invité le Sam 19 Mar 2016, 20:10

Je me promenais gaiement -ou pas- en ville. Un sac de pommes en main. Je grignotais paisiblement dans mon court kimono noir à manche longues et avec mes chaussettes hautes préférées... Les blanches. Je ne m'étais pas dérangée pour ma coiffure et avoir fait la même que d'habitude, mais c'est la moins dérangeante.Mais mettons de coté mon apparence du jour...

Récemment, j'ai découvert qu'on pouvait s'amuser en restant à l'école un jour de congé.... Incroyable mais vrai. Cependant, je ne m'attends pas à ce genre de rencontre de si tôt, c'est pourquoi je me suis décidée à sortir un peu. D'ailleurs, je me demande si il m'en veut? Probablement. Même si il ne sait rien d'autre que mon nom, mon visage et que moi j'en sais plus sur lui que ses collègues. Mais soit, je n'ai pas envie de me prendre la tête aujourd'hui, et ce sera sûrement le cas la prochaine fois que je le croise.

Mais je n'eus pas d'avantage de temps à repenser à ça que j'eus un mauvais pressentiment. Et un simple pressentiment peut sauver la vie dans mon travail... Enfin, la mienne seulement. J'arrivais aux limites de la ville, près de la forêt. Et... WHAT THE-?! Euh... "Pourquoi ces hélicos sont-ils présents?" serait plus approprié. Bon, c'est assez éloigné donc je ne risque rien mais... Cela ne m'étonnerait guère que ce soit encore des idiots poursuivant des élèves. Sincèrement, je m'en fiche tant que ça ne me concerne pas. Mais des hurlements de bête semblaient venir de là-bas.... Je pense que je vais juste vérifier qu'il n'y ait personne que je connaisse...

Bon, juste pour éviter de louper des faits, je bondis d'arbre en arbre comme je le faisais dans la forêt entourant le territoire du clan... Mais là, ce n'est pas seulement pour jouer et nettoyer les possibles espions. Je m'éloigna un peu de la source des bruits de fracas, distance de sécurité.  Et quand enfin j'eus une vue sur un terrain moins empli d'arbres, je jugeas une lumière rouge au loin. Ou plutôt une flamme, qui se déplaçait assez vite. Je pris un rebond plus puissant, jusqu'à presque rattrapé Fire-san. Mais je failli ralentir en voyant que ce qui semblait être un jeune homme de mon âge et... dans ses bras... LYNKIE?! Et toute nue en plus! Elle a du se transformer juste avant... Ce doit être gênant pour elle... Mais il y a un peu plus important actuellement.

Ils semblent être blessés et je vois finalement la bête leur courir après, plutôt amochée elle aussi. Je n'ai pas vraiment envie de m'épuiser d'avantage mais la louve est quelqu'un que j'apprécie... La grosse bestiole doit aussi être de Tsuki. Mais je me fiche complètement des deux messieurs tant qu'elle va bien. Autrement dit... Autant laissé Fire-san courir aussi loin qu'il peut et servir de bouclier et ralentir l'autre gros. L'idée d'utiliser ma vraie force ainsi me dérange un peu. Je prépare également une fine couche de cristaux sur ma peau, d'abord presque invisible puis ressortissant un peu plus sous ma frange et mes cheveux, bien que ce ne soit pas flagrant, ainsi que sur toutes les parties couvertes par mon kimono. Je sais que je ne devrais pas me préoccuper de l'esthétique actuellement mais je reste tout de même une demoiselle. Un assassin, mais une demoiselle quand même.

Mais alors que je m'apprêtais à sortir du feuillage, les hélicos arrivèrent enfin à proximité. Cela risque de compliquer d'avantage les choses... Bien que l'école soit au courant de mon cas, je risque gros si je tue un élève... Ou que l'on sait que je l'ai laissé mourir. Les idiots qui se trouvent là-haut semblent en avoir après la bête, mais s'ils chassent les détendeurs de pouvoirs, les deux autres pourraient y passer... Bon, je n'ai pas vraiment beaucoup de solutions actuellement.

Je pousse un soupir inaudible. Honnêtement, c'est chiant... Je risque d'utiliser toute mon endurance en quelques gestes, surtout avec l'aut' mais bon... Ils n'auraient pas pu appeler l'école? Il y a un numéro d'urgence il me semble... A moins que je ne sois pas la seule à ne pas l'avoir enregistré. Quoi qu'il en soit, je descend de mon arbre d'un saut et arrive par derrière la bête enragée et je rassembla mes forces pour le balancer sur les hélicos... Et sincèrement, il pèse encore plus que ce que je pensais.

... ... ... C'est gigantesque ce bazar-là. je pensais que je devrais le relancer mais non. Il les a complètement déformer, et en même temps en plus. Je le félicite pour ça mais j'ai tout de même droit à des félicitations pour la précision du lancer non? Bon, c'est pas tout ça, mais je ferais mieux de rattraper le colis. C'est pas ses muscles qui vont l'aider à garder sa tête intacte... Quoi que non, je ne vais pas prendre le risque d'une contre-attaque tant que je peux encore fuir. Oh, et je devrais peut-être m'excuser de m'en être servi comme boulet de canon, oui ça peut se faire... Mais plus tard, hein...

Cependant, alors que je m'encourus directement vers les bois avant que ce cher monsieur n'ait le temps de m'identifier, je sentis quelque chose me frapper le dos... Oh, c'est vrai que seuls leurs flans ont été durement endommagés. Pas la mitraillette. Ou du moins pas entièrement. Malgré mon armure de cristal, les balles en détruisirent une bonne partie dans mon dos et abîmèrent mon beau kimono...

Punaise, ça fait un mal de chien. mais je cristallise mes petites égratignures qui n'ont rien de grave heureusement, mais je serais plus prudente, ça pourrait faire plus mal que ça la prochaine fois... Je ne donnerais pas cher de ma barre de mana si je me trouvais dans un jeu vidéo. Utiliser autant de mon endurance inutilement, c'est assez embarrassant... Mais j'ai déjà eu pire comme blessure, ce n'est pas quelques égratignures qui vont changer quoi que ce soit. Par contre, je vais devoir faire réparer mon kimono... C'est le plus dérangeant.

Je cours un moment jusqu'à me trouver à une trentaine de mètres du duo parti devant puis me réfugie à nouveau dans la forêt en sautant dans un grand arbre au feuillage épais. J'espère que l'un des d'eux remarquera qu'il n'y a plus d'hélico en bon état et qu'il y a eu un sacré boucan juste derrière eux. A moins qu'ils ne soient devenus sourds et aveugles. Je continue à me cacher dans le feuillage, laissant à peine apparaître ma longue chevelure blanche, on ne risquait pas de me voir depuis le ciel au moins... Et je ne pense pas que toute l'armée se cache dans cette petite forêt.

Yop~~:
Désolée pour le pavé, le temps de mettre son contexte etc... Comme j'ai zappé quelques trucs, c'est peut-être un peu désordonné, si c'est le cas, n'hésitez pas à me mp~~ (Je corrigerais plus tard)

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que la chasse commence ! (PV)

Message par Alastor le Lun 28 Mar 2016, 00:32

La bête était agacé de ne pas savoir par qui commencer. Elle souhaitait plus que tout la mort de ces types dans les hélicos, mais le monstre avait également envie de s'amuser avec le duo. Une louve blessée sans défense et un jeune homme qui pouvait un peu trop s'enflammer à tout moment, de quoi ravir l'ennuie de cette bête. La bête était tellement déconcentrée, qu'elle n'avait pas sentis, une jeune femme, assez séduisante, se faufiler derrière lui telle une ninja et l'envoyer s'encastrer dans les hélicos. L'explosion de ces engins propulsèrent la bête qui se brûla le bras droit, hurlant toute sa haine à cette femme qui avait osé l'utiliser comme arme. Cette haine lui donna la force de se réceptionner douloureusement sur ses pattes. Le monstre avait particulièrement du mal à bien se tenir droit à cause de sa patte qui était maintenant brûlée. Il chercha autour de lui cette fille au cheveux rappelant la neige, elle croyait peut être qu'on ne pourra plus la voir du ciel maintenant, elle croyait peut être que les hommes ne pouvaient plus la voir...mais la bête par contre pouvait la voir. Oui, elle l'avait repérée et maintenant elle voulait lui rendre la monnaie de sa pièce. C'est à dire l'attaque surprise dans le dos ! La bête fonça donc dans les bois faisant en sorte de ne pas se faire voir par l'autre femme. Le monstre l'entendait se déplacer, il sentait son parfum. Il faisait en sorte qu'elle ne se doute de rien, puis la bête commença à escalader rapidement les arbres en s'y accrochant avec ses griffes. Elle était rapide, se déplaçait comme un guépard, puis une fois que le monstre aperçut les cheveux neiges de la jeune fille, qui était de dos, il bondit, hurla et lui donna un coup de griffe. Le monstre réussit à déchirer une partie de ses vêtements et à faire couler le sang. La jeune fille avait tellement été surprise par l'arrivé de ce monstre, qu'elle perdit l'équilibre et chuta. La bête elle se rattrapa à l'arbre en y plantant ses griffes dans le bois. La jeune femme courut, elle maintenait une main sur sa plaie. Mais la bête ne voulait pas la laisser filer aussi facilement, elle s'occuperait des deux autres plus tard. Le monstre se déplaça d'arbre en arbre, gardant la jeune femme en vue. Puis la jeune fille fut stoppée par une falaise, la bête profita de l'occasion, accéléra l'allure malgré la douleur, descendit de l'arbre, fonça vers elle et bondit sur son adversaire. Maintenant le monstre était sur elle, écrasant la poitrine de la jeune fille avec sa patte afin de la maintenir au sol. Il hurla à plein poumon afin qu'elle aussi ressente de la peur. La bête était prête à tuer sa victime le plus lentement possible. Elle commença a frapper transpercé son corps avec ses longues griffes, elle essaya de la mordre mais la jeune femme se débattait, donnant des coups au visage. Puis soudain la bête ressentit une douleur à la hanche. Cela la stoppa nette, le monstre regarda l'origine de la douleur, un cristal pointu, planté dans sa hanche, la bête reporta son regard lentement de façon terrifiante vers celui de la jeune femme, qui ne montrait aucune peur, juste de la détermination et une volonté de combattre, de survivre. De colère, la bête rugissait au visage de la jeune femme, qui elle en retour, retira son cristal pour le poignarder encore et encore ! La douleur comme la colère ne faisait que grandir, la bête lui transperça ses deux bras avec ses griffes, puis il tenta des coups puissants que la jeune femme esquiva difficilement. Mais le monstre frappait peut être trop fort, peut être avait-il un peu trop baissé son attention, car il n'avait pas entendu le craquement ni sentit qu'il était en train de glisser avec la jeune femme pour finalement chuter avec elle, dans le précipice.
avatar
Alastor

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que la chasse commence ! (PV)

Message par Invité le Mar 29 Mar 2016, 16:01

Apparemment, je m'étais déconcentrée de la bête trop rapidement... J'espère que je ne perds pas l'habitude tout de même. Ce serait la honte de perdre contre des gosses -d'à peu près mon âge en passant- qui n'ont même pas eu d'entraînement aussi stricte que l'armée... Contrairement à moi. Et actuellement, j'en regretterais presque cette époque. Mais j'ai une promesse que je me dois de tenir, et une raison valable pour rester ici encore un moment.

Mais soit, la bête donc... Elle se réceptionna douloureusement, et c'est la raison pour laquelle je m'en préoccupais un peu moins... Même si elle est le principal soucis, va falloir qu'il apprenne à gérer son pouvoir celui-là. Bref. Cette histoire pourrait presque m'envoyer à l'hôpital... J'ai bien dit presque. Car l'infirmerie devrait suffire, j'ai pu juger les compétences de l'infirmières il y a un petit moment. Et puis, je sais me guérir en grande partie seule. Même si je préfère cacher cette apparence semi-cristallisée, question d'esthétisme.

Mais je m'égare encore... La bête, donc. Cette montagne de muscle se croit peut-être discrète? En tout cas, je n'ai pas besoin de me retourner pour percevoir le son saccadé des coups de vent produits à chacun de ses sauts ainsi que les bruits des branches fragilisées. Mes sens sont plus développés que ce qu'il semble penser... Et surtout, très entraînés, sinon je serais probablement en prison ou même morte. Si je peux percevoir le bruit des balles, un gorille pareil, c'est un jeu d'enfant.

Cependant, je ne peux pas courir indéfiniment, et cela risque d'être compliqué au corps à corps. Je suis plus forte que j'en ai l'air, mais je n'ai pas de griffes et... j'ai un sacré désavantage de taille aussi.

De fait, il parvint à me rattraper malgré les dégâts pourtant non-entièrement-volontaires. Une belle griffe dans le dos... Bon, il n'y avait plus grand chose à déchirer donc tant pis, je ferais refaire mon kimono. Pour ce qui est de la blessure, elle est tout aussi superficielle que mes précédentes, et je n'émet pas le moindre signe de souffrance. Je me suis déjà faite tirée dessus et enfourchée lorsque le doyen jugeais une faille impardonnable. Une phrase appropriée serait probablement "Les souvenirs calmes s'estompent, mais la souffrance reste imprégnée en mémoire". Autrement dit, je développe des réflexes en ne voulant pas revivre ça. Même si je suis devenue très peu sensible à la douleur à force...

Il faudra que j'apprenne à arrêter de m'égarer dans mes pensées. Alors que je maintenais ma main sur ma plaie pour que le sang se stoppe plus rapidement sans utiliser inutilement mon pouvoir, The Beast me bondit dessus et m'écrasa la poitrine... Il est vraiment pas gêné celui-là.

Je me débattis un moment, voulant éviter de trop blesser ce supposé élève. Mais lui ne semblait pas s'en soucier. Je refermais les trous dans mes bras ainsi que les autres blessures. Au moins, il ne pourra pas abîmer d'avantage ces parties-là. Mais je déteste cette apparence de cristal. On dirait un personnage science-fiction... Ou de fantaisie, à voir.

Cependant, je ne réagis toujours pas, navrée si mes réactions le déçoit. D'ailleurs, il m'hurla au visage après que je lui ai transpercer la jambe... Est-ce que je l'ai encore plus offensé? Cette histoire commence à durer, je vais probablement tomber malade après avoir utilisée autant de mon endurance en une journée...

Sous tout cet énervement, il finit par faire craquer la terre et nous faire tomber dans le précipice... Et comme seule réponse, je pousse un soupir. Vu mon état actuel... Je vais survivre. Mais je ne parierais pas sur Mister-J'ai-Aucun-Sang-Froid. Bon... Que faire maintenant? Bah, je peux toujours m'agripper, on est proche de la pente. Et donc, je m'accroche à la paroi et... Punaise, ça fait mal. C'est pas une très bonne idée. Surtout que je laisse tomber l'autre. J'avais penser l'attraper par la patte, mais je tiens à ce qu'il reste de mon bras. C'est déjà dur d'utiliser un bras en cristal alors... J'ai simplement créer un lasso que je fis se déplacer rapidement autour de lui puis le tirais vers le haut avec moi. Si il tente de se débattre, il tombera. Et il ne pourra pas remonter le long de cette corde bien lisse.Par contre, ce serait cool que quelqu'un vienne nous aider.

Je remonte comme je peux mais alors que je parvins enfin à ramener mes bras sur la terre ferme, je sentais déjà les contre-coups arriver... Dans ce cas, il va falloir utiliser "ça"... Je fais donc sortir de ailes de cristal de mon dos, déjà libérer de mon kimono (heureusement que j'ai quelque chose en-dessous...) et les plante plus loin dans la terre, les laissant hisser mon corps léger jusqu'au sol alors que la bête tout autant amochée reste accrochée au-dessus du vide.

Pourquoi ne pas avoir sorti cette carte plus tôt? Car même si je n'en suis pas encore au point où j'ai besoin de puiser dans ma force vitale... Et que mes cristaux ne sont pas si laids... Je sens déjà ma vue baisser. Mon œil gauche s'est cristallisé, ainsi que la partie de mon corps proche de mon cœur -une grande partie de ma poitrine et de mon dos si quelqu'un était pas au courant-... Shiba m'a un jour dit que je ressemblais à un ange de cristal ainsi, mais je préférerais ressembler à une humaine de cristal...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que la chasse commence ! (PV)

Message par Alastor le Mar 10 Mai 2016, 10:30

En tombant la bête hurla de surprise, elle n'avait pas pensé un seul instant que le sol finirait pas rompre ! Pendant sa chute, le monstre essayait d’asséner un coup à la jeune femme, sauf qu'il se loupa. Au final s'était la chute libre ! Du moins il le pensait car quelque chose s'agrippa à sa jambe, en y jetant un coup d’œil, la bête que la jeune femme s'était transformer elle aussi, ange, humain, peu importe ! En tout cas elle n'était faite que de cristal. Le monstre était furieux ! Comment osait-elle lui venir en aide ! La bête se débattit, elle ne voulait pas de son aide. Elle sentit le cristal craqué petit à petit. Puis soudain des hélicoptères ! Deux ! L'un d'entre eux tira un filet sur la bête qui hurla de plus belle ! Comment osaient-ils ! Cela fut de trop pour le monstre qui se débattait comme un diable, avant que finalement...les cristaux ne cassent et la corde se coupe. Il tomba dans le précipice en jetant un nouveau rugissement. La bête tenta de se rattraper à la falaise ou à un arbre, mais n'arrivait pas, la chute allait être douloureuse. La bête se cogna à la falaise puis percuta plusieurs arbres avant de finalement tomber lourdement dans la neige. Le monstre se releva avec beaucoup de difficulté, il s'était brisé la patte avant gauche...La bête grogna et commença à boiter vers la clairière. Une fois arrivé au cœur des bois. La bête sentit du monde...elle était encerclée. Des hommes commencèrent à sortirent des broussailles. Armes braquées vers le monstre. La bête leur présenta un regard emplie de haine et avant que quiconque ne puisse réagir, le monstre, malgré la douleur, passa à l'attaque !
Des tirs se firent entendre avec des hurlements bestial dans toute la forêt, coup de griffe, morsure. La bête faisait des ravages ! A la fin du combat il ne restait qu'un blessé, tout le reste était mort. Mais le monstre était épuisé à force de recevoir des coups, tellement fatigué que la bête ne se préoccupa même pas du survivant. Le monstre partit, tout simplement. Laissant derrière lui plusieurs cadavres. La bête s'éloigna de la clairière, elle ne croisa plus personne et la tempête s'était levée. Le monstre finit par s'écrouler de fatigue. Ses forces le quittèrent peu à peu. On pouvait voir qu'il commençait à se retransformer en humain. Une fois redevenu lui-même. Alastor était paralysé et avait les souvenirs de la bête. Il les avait attaqués, Lynkie, Raclaw et l'autre fille qui est intervenu. L'homme bête était tellement désolé. Il ne se le pardonnerait jamais. La tempête de neige commençait à recouvrir son corps. Finalement à cause de la fatigue et du froid, Alastor sombra dans l'inconscience laissant ainsi la neige le recouvrir d'une couverture rouge.
avatar
Alastor

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que la chasse commence ! (PV)

Message par Invité le Dim 15 Mai 2016, 23:28

Je me reposais enfin sur la terre ferme et en profita pour regarder en bas... Heureusement que je n'ai pas le vertige, mais il vaut mieux que je trouve un moyen de le remonter sans qu'il ne m'attaque. Et je préférerais éviter d'utiliser mes techniques habituelles... Ce ne serait que source d'ennui si je le paralysais de manière définitive ou si je le tuais simplement. Bref, je devais trouver un autre moyen. Sans utiliser mes cristaux.

Et sincèrement, ce n'est pas facile avec la grosse bestiole qui n'arrête pas de gigoter et qui veut ma peau. Je lui aurais déjà mon pied dans la face si il n'était pas aussi visiblement hors de contrôle... J'en connais un qui a séché les cours de magie, tss tss tss!

Même si je me demande si il a un traumatisme ou quelque chose du même genre... Si c'était le cas, ça pourrait expliquer que son pouvoir réagisse si violemment. Oui, car juste avoir une bande de braconnier à nos trousses, ce n'est pas suffisant de mon point de vue. Même si je ne connais pas les détails.

Mais ce que je sais, c'est que ces crétins finis viennent de lui lancer un filet dessus... ... Ils ont sérieusement pas compris...? Mais c'est pas possible d'être aussi con! Voilà que je perds mon sang-froid en plus. Et il y a de quoi; plus ils l'attaquent, plus le gros nounours en zigouille -d'où il me pique mon boulot, d'ailleurs?!- et plus il en zigouille, plus son état empire! Et plus il fait son sale gosse qui sait pas rester en place deux secondes lorsqu'il est suspendu au-dessus du vide et qu'il risque de se casser plus que son petit doigt. Enfin, petit... Façon de parler.

Et puis- MAIS C'EST PAS VRAI?! Raaah! Je veux vraiment le frapper et lui dire le fond de ma pensée à celui-là! Bon. La marchandise est tombée. Je vais pas sauter pour le rattraper comme dans les animes non plus. En plus, la scène serait assez.... étrange? Quoi qu'il en soit, ce qui est fait... Est fait. Et j'en ai un peu marre de rattraper leurs bêtises. Donc, je vais pas faire l'impossible, je vais juste me laisser traîner par mes ailes -navrée de pas avoir appris à voler plus tôt, c'est pas si facile!- et un peu redessiner la falaise au passage.

Vu le bruit assourdissant que je viens d'entendre, la bête ne sait pas non plus voler. Et le bruit passant par mes cristaux n'est pas du tout agréable... Mais grâce à eux, j'entends au moins qu'il y a du mouvement. Un peu trop pour des idiots se jetant sur un cadavre. Donc. A mon avis. Il est pas encore entièrement mort. Donc. Je vais devoir descendre vu que je veux finir ce que j'ai entrepris.... Même si la seule raison que j'avais au départ, c'était que Lynkie était blessée.... Quelqu'un a intérêt à m'expliquer plus tard. Je fais quand même le travail que les deux autres n'ont pas su achevé. Bon, honnêtement, ça aurait été tout aussi dur pour moi si j'avais été là dès le départ.

Quoi qu'il en soit, je laissais mon corps immobile et commença à bouger à nouveau mes ailes après avoir envoyé une plume de cristal dans la tête du pilote qui était entrain de faire descendre l'hélico. Il n'était plus suffisamment haut pour prendre feu à la chute, donc peu importe. Et puis, il n'y a déjà plus de preuve, Pouf~~ Disparu. Mais descendre uniquement avec mes ailes serait trop dangereux, c'est pourquoi je finis par m'y accrocher avec mes mains et mes pieds.

Et ce fut tout de suite plus rapide, même si j'aurais préféré reposer mes membres encore un moment. Je descendis rapidement et habilement la falaise. Enfin, c'est pas comme descendre du canapé, ça m'a comme même pris un petit moment. Suffisamment, en tout cas, pour que le dernier idiot capable de bouger parvienne enfin à se relever. En revanche...

Comment ont-ils pu faire ça à la peluche géante?! On voit que c'est pas eux qui vont s'attirer les ennuis qui vont suivre.... Oui, enfin, techniquement, je pourrais faire mine de rien, mais je lui ai promis... Bien que personne d'autre ne soit au courant de cette promesse, et qu'il est encore au Japon, je suis une femme de parole. Et donc, je fais un effort. Un très gros effort, car il m'a donner du fil à retordre.

Finalement, je posa le pied tranquillement au sol et envoya un cristal dans le front du dernier debout avant de le désintégrer la seconde d'après. Comme quoi, la plus petite des lames est tout aussi efficace... Mais maintenant, il me reste le problème le plus important... Il est parti où celui pour qui je me suis salie les mains sur cette falaise poussiéreuse?

Bon, c'est pas si difficile en fait. Parce qu'elle laisse des traces assez dures à rater la bestiole. Je ne vois pas de branches cassées à part celles où des cadavres se sont entaillés, donc il n'est probablement pas parti par là avec sa délicatesse d'animal sauvage. Et il n'y a pas de traces au sol, pas même une feuille déchirée. Bon, toute cette analyse est inutile, le lieu est plus dégagé qu'en haut. Même à moitié aveugle, il n'est pas assez loin pour que je repère sa masse phénoménale.

Je me dirigeas vers le gros tas de neige qui s'était formé et ne prit pas la peine de vérifier si il avait repris ses esprits. Quand il y a un gros tas de neige qui recouvre quelqu'un, c'est généralement qu'il s'est évanouit. Ou qu'il fait des siestes dans des lieux étranges.  De plus, ce tas de neige-ci est assez facile à repéré grâce à ses harmonieuses taches rouges.

Mais plutôt que de faire un récit sur la beauté du décor, je devrais peut-être l'aider. J'enfonça mes mains de chaque coté du tas de neige après m'être placée devant la plus petite orbe de neige, qui était -normalement- sa tête. Je le tiras par les épaules et le reste de la neige tomba tout seul lorsque je le sortis de son cocon.

Il commençait à se faire tard, mais je ne risque pas de croiser quelqu'un à la grille au moins. Néanmoins, je devrais me dépêcher, le temps d'arriver là-bas en passant par les toits -il vaut mieux ne pas me promener en rue... Il devait me rester environ deux ou trois heures, ça devrait passer. Je pris la bête ayant repris une forme visiblement humaine sur mon épaule et reparti pour un voyage s'annonçant épuisant. Mais pour être honnête, je pense faire en sorte de le recroiser, je ne voudrais pas qu'il fasse une dépression, un traumatisme ou quoi que ce soit d'autre après tous les efforts que ça m'a demandé... Et je voudrais aussi savoir comment cette histoire a commencé et comment ma louve préférée a fini ainsi.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Que la chasse commence ! (PV)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum