Promenons-nous dans la ville [Weiss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Promenons-nous dans la ville [Weiss]

Message par Eryn le Mer 23 Déc 2015, 23:52

Après plusieurs heures de trajet interminable, il était enfin arrivé à destination. Vêtu d’une chemise grise bien cachée sous son polaire gris, il jetait des coups d’œil aux alentours pour se repérer. Son sac sur son dos, une grosse valise qu’il trainait derrière lui, il avançait tranquillement.
Le quartier animé… Effectivement dans le coin il y avait pas mal d’animations. Les magasins, les lieux de fêtes… Angelo sourit et leva la tête vers le ciel. Bon, le temps n’était pas des plus sympas mais ça restait encore correct, il ne tombait pas de cordes et pas de neige à l’horizon.
Le brun s’arrêta quelques instants pour scruter de ses yeux bleus une carte où était inscrite l’adresse de son logement. Après avoir retenu le nom, il scruta les pancartes à la recherche du bon nom.
Angelo soupira, l’adresse n’était pas visible de là où il était, enfin, peut-être qu’en cherchant encore il allait trouver… dans une heure ou deux peut-être.
Pressé de connaitre son nouveau chez lui, le jeune homme regarda autour de lui et scruta les passants. Des jeunes en groupes, difficiles à aborder pour poser des questions. Ce n’est que lorsqu’il repéra le logo de l’académie Tsuki sur la veste d’un passant qu’il osa l’aborder.

« Hey toi, tu ne saurais pas où se trouve la rue du Folk ? »

Il détailla le jeune homme en attendant sa réponse puis lui sourit gentiment.

« Tu es de l’académie Tsuki non ? Puis-je également te demander comment m’y rendre ? »

Peut-être ce garçon serait assez aimable pour tout lui expliquer, ou peut-être pas. En tout cas, il aura essayer.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenons-nous dans la ville [Weiss]

Message par 'Weiss le Jeu 24 Déc 2015, 13:55

En dix-sept années d'existence, Weiss avait trouvé des façons de tromper la solitude.
Pas que ça lui arrivât plus souvent qu'à son tour, elle n'allait pas se plaindre. Elle la supportait juste beaucoup moins que n'importe qui. Et dernièrement, dans cette académie où elle ne connaissait personne, cette situation était plutôt récurrente... Du calme, ça n'avait rien de définitif, il s'agissait juste d'une période de transition.
Généralement, elle trouvait un élève isolé et aussi perdu qu'elle pour discuter avec. Ça la divertissait sur le moment, mais elle recroisait rarement les personnes en question. Alors, quand elle ne trouvait autour d'elle que des groupes déjà formés dans lesquels elle ne se sentait pas de s'incruster et que les murs de Tsuki devenaient étouffants, elle allait se balader en ville. Pour un temps, le bruit, l'animation et la simple présence de la foule contraient efficacement l'ennui.
Elle avait commencé par le quartier branché, mémorisant tout en marchant les commerces, noms de rue et autres renseignements utiles. Une activité passionnante, mais tout juste. A force de marcher, elle s'était retrouvée dans ce qui devait être le quartier animé, au vu de ce qui l'entourait. Son regard accrocha celui d'un homme d'une vingtaine d'années, à qui elle adressa un sourire aimable. Mais au lieu de se détourner comme elle s'y attendait, celui-ci l'aborda.

« Hey toi, tu ne saurais pas où se trouve la rue du Folk ? Tu es de l’académie Tsuki non ? Puis-je également te demander comment m’y rendre ? »

Une distraction bienvenue, juste au moment où elle commençait à trouver le temps long. Alors, la rue du Folk... Ce nom lui disait quelque chose, elle était certainement passée par là dans son errance.

« J'pense que je saurais te conduire à la rue du Folk, si tu veux, mais à expliquer c'est plus compliqué. Par contre, l'académie Tsuki – d'ailleurs, ouais j'y suis – c'est tout simple, il faut juste remonter la grande avenue. »

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenons-nous dans la ville [Weiss]

Message par Eryn le Jeu 24 Déc 2015, 14:39

« Hey toi, tu ne saurais pas où se trouve la rue du Folk ? Tu es de l’académie Tsuki non ? Puis-je également te demander comment m’y rendre ? »

« J'pense que je saurais te conduire à la rue du Folk, si tu veux, mais à expliquer c'est plus compliqué. Par contre, l'académie Tsuki – d'ailleurs, ouais j'y suis – c'est tout simple, il faut juste remonter la grande avenue. »

Ce n’est que lorsque la jeune fille ouvrit la bouche qu’il se rendit compte de son erreur, il était pourtant habitué aux cheveux courts. Un peu surpris il la détailla pour confirmer sa bêtise, effectivement, elle avait de la poitrine.
Un peu gêné de son erreur, encore heureux il ne l’avait pas appelé mec ou garçon, il lui fit un sourire qui se voulait charmeur. Un guide ? Bien volontiers. Au moins, il ne s’était pas trompé pour l’académie, c’était déjà ça. Ses yeux ne lui faisaient pas toujours défaut après tout.
Avec un petit salut galant, il lui donna alors son assentiment :

« Je te remercie donc si tu es d’accord pour me guider dans les dédales de cette ville ! »

Et voilà, il se la jouait encore grand gentleman, en général, cela faisait toujours sourire les filles. Espérons que celle-ci en fasse également partie. Il jeta un regard à la grande avenue, le grand grand bâtiment… C’était donc ça l’académie ? Il lui faudrait peut-être investir dans un vélo s’il voulait dormir et faire convenablement ses deux boulots.
Encore heureux, le restaurant dans lequel il allait travailler était déjà repéré. Il espérait que la route entre les deux seraient la même, moins il avait de détour et tours à faire, mieux il se porterait. Ses yeux bleus revinrent ensuite à la jeune fille. Elle était plutôt mignonne dans son style, enfin, il préférait quand même les jolies blondes aux cheveux longs.

« Tu connais le coin comme ta poche alors ? »


Son sourire toujours charmeur aux lèvres, il attendait que la jeune fille engage le pas pour le mener à son nouvel appart. Il réfléchit, avait-il un thé ou café à lui offrir pour la remercier ? Difficile à dire alors qu’il n’avait pas encore mis un pied dans son nouveau chez lui qui devait être meublé à souhait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenons-nous dans la ville [Weiss]

Message par 'Weiss le Ven 25 Déc 2015, 23:02

Non... Il la draguait ?
Sans être une experte en la matière, il lui semblait pouvoir affirmer que ce petit sourire, cette attitude et cette volonté de lancer une conversation n'étaient pas totalement désintéressés... Elle-même ne put empêcher les commissures de ses lèvres de s'étirer. Bon, te sens pas trop flattée non plus, il est peut-être comme ça naturellement.
Elle décida de voir comment ça évoluerait, tout simplement. Pas qu'elle fût spécialement intéressée, ni de nature à flirter à droite à gauche – elle n'avait pas non plus l'intention de rentrer complètement dans le jeu de l'autre –, seulement curieuse. Et désœuvrée, d'ailleurs. Tss. Ne t'y trompe pas, Weiss, des deux c'est toi qui es le plus en manque d'affection ici...

- Eh bah, allons-y, dit-elle en pivotant sur ses talons.

Les mains enfoncées dans les poches de son uniforme, elle rebroussa chemin de sa démarche souple, élastique et pas féminine pour deux sous. Pas question de faire des efforts de ce côté-là.

- Non, je connais très mal la ville, en fait. Je viens d'arriver. Mais en me promenant tout à l'heure j'suis passée sur la rue du Folk, alors... Pour être honnête, je vais juste refaire le chemin en sens inverse jusqu'à retrouver la bonne rue. Mais panique pas, j'te perdrai pas... Et toi ? J'imagine que t'es tout nouveau à l'académie ?

Elle régla son allure, la ralentissant par égard pour les sac et valise dont le jeune homme était harnaché, et jeta un coup d'oeil vers lui. Elle ne l'avait pas vraiment regardé jusqu'à présent. Pour cause, en fait : il fallait presque un escabeau à Weiss pour accéder à ses yeux – qu'il avait d'ailleurs d'un joli bleu gris – bien que son visage rappelât plutôt celui d'un adolescent. A laquelle des deux caractéristiques devait-elle se référer, hein ? D'autant plus que sa manière de parler contrastait elle aussi avec sa jeunesse apparente.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenons-nous dans la ville [Weiss]

Message par Eryn le Lun 28 Déc 2015, 20:17

Angelo était plutôt content de lui, son air charmeur avait fait sourire la jeune fille. Une réaction comme il aimait. Les filles qui se refermaient comme une huitre parce qu’elles avaient soudainement peur qu’on lui saute dessus c’était vraiment la pire réaction à son goût. L’humour, le plaisir de vivre, il était où dans tout ça ?

- Eh bah, allons-y.

Aussitôt dit, aussitôt fait, toujours avec son sourire aux lèvres, le jeune homme lui emboita le pas. La démarche de la jeune fille l’amusait, on aurait dit un jeune félin qui cherchait encore son allure.

- Non, je connais très mal la ville, en fait. Je viens d'arriver. Mais en me promenant tout à l'heure j'suis passée sur la rue du Folk, alors... Pour être honnête, je vais juste refaire le chemin en sens inverse jusqu'à retrouver la bonne rue. Mais panique pas, j'te perdrai pas... Et toi ? J'imagine que t'es tout nouveau à l'académie ?

Rassurant… Enfin, se perdre avec une jolie jeune fille ce n’était tout de même pas la même chose que seul, alors il la suivit sans trop se poser de questions, observant rapidement les alentours pour essayer de se repérer dans cette nouvelle ville.
Elle avait ralentie et c’était retourner, la tête levée, ah oui… c’était bien vrai qu’il était grand. Il lui fit un sourire encore plus séducteur. La vue lui plaisait-elle ?
En deux pas il l’avait rejointe et l’observa du haut de ses grandes guiboles, qu’il était bon d’être grand, en un regard baissé on pouvait voir les plus belles vues… Quand même, il fallait bien qu’il se calme, elle devait être une élève…

« Je viens d’arriver effectivement. J’ai hâte de voir cette fameuse académie. »

Sur ces mots, il jeta un regard en arrière pour observer l'académie qui se découpait dans l'horizon. La jeune fille devait être là-bas, il allait se faire un malin plaisir de la surprendre. Sera-t-elle facile à trouver ? Elle avait du se faire repérer avec sa folie et ses bêtises dans la tête.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenons-nous dans la ville [Weiss]

Message par 'Weiss le Sam 30 Jan 2016, 16:04

Le jeune homme répondit au regard de Weiss par un sourire charmeur. Elle se retint de lever les yeux au ciel – elle n'en était pas totalement réduite à baver sur lui, non plus. Ceci dit, il avait bel et bien un joli visage.

- Je te souhaiterais bien la bienvenue, mais je viens d'arriver aussi, donc...

Tout en marchant, elle jetait des coups d’œil à droite et à gauche, retrouvant de chaque côté de la route une enseigne de magasin ou une architecture particulière qu'elle avait repérée auparavant. Bien, elle n'était pas perdue. Mieux, elle était presque sûre que la rue recherchée n'était pas loin. Elle n'aurait pas à faire crapahuter l'inconnu et sa valise dans toute la ville. D'ailleurs, que se passerait-il quand ils seraient arrivés ? Selon toute probabilité, ils se sépareraient et ne se reverraient qu'éventuellement et par hasard, à l'Académie.
Edelweiss trouvait cette perspective déplaisante.
Elle n'aurait pas pu dire si le jeune homme lui plaisait, pas encore. C'était juste... Le caractère inhabituel de cette situation. C'était trop distrayant pour que la solitude qui l'avait précédée lui parût supportable.

- Alors, tu appartiens à quelle maison ? demanda-t-elle pour meubler la conversation.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenons-nous dans la ville [Weiss]

Message par Eryn le Sam 30 Jan 2016, 17:30

- Je te souhaiterais bien la bienvenue, mais je viens d'arriver aussi, donc...

Il haussa les sourcils à cette réponse, une nouvelle venue le guidait ? Le jeune homme resserra sa prises sur ses affaires, il avait bien peu de chance qu’elle trouve son appartement dans ce cas. Mais bon, comme on le dit, l’aventure, il n’y a que ça de vrai.

- Alors, tu appartiens à quelle maison ?

Ahh, la fameuse question qui devait bien arriver un jour… Le jeune homme s’y attendait presque mais il aurait espéré qu’elle n’arrive pas tout de suite. Il était sûr que d’indiquer qu’il était pion avant de tisser des liens allait instaurer une distance avec les personnes. Et puis… il allait devoir se calmer sur son numéro de charme.
Lui dire ? Ne pas lui dire ? Mentir ? Hum... réfléchissons !

« La meilleure bien évidemment ! »

Ou éluder… pas mal celle-là.
Il renchérit directement, ne pas lui laisser le temps de capter qu’il avait éludé. Après tout, il n’avait pas vraiment envie qu’elle ne le sache, pour l’instant. Elle voulait discuter ? Soit, il allait parler et poser des questions, aucun soucis.

« Et toi ? C’est quoi ta maison ? Tu viens d’arriver mais tu viens d’où en réalité ? »

Un petit sourire aux lèvres, il passa une main dans ses cheveux et continua, juste le temps de souffler entre deux questions.

« Moi je viens de quitter le sud de la France. »

Son regard planté dans celui de la jeune fille, il attendit qu'elle poursuive, il fallait bien lui laisser à un moment l'occasion de parler après tout.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenons-nous dans la ville [Weiss]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum