Un peu de calme. [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu de calme. [Terminé]

Message par Darren le Mar 15 Déc 2015, 17:43


Ah... le Parc extérieur. Ce Parc, avait été une des victimes de la Saison : le sol était tapissé de feuilles mortes aux couleurs sombres. Ces feuilles voletaient au gré du vent, créant un tourbillon mélancolique et gracieux dans l'air. Les arbres, pourtant verts et denses pendant les bonnes saisons, étaient à présent petits, décharnés et les jolies feuilles qui les ornaient auparavant n'étaient plus. Ces arbres, dont l'écorce était devenue grise, avaient perdu leur beauté éclatante d'avant. Quant aux chemins, tantôt pavés, tantôt caillouteux, avaient été nettoyés avec soin, tout de même. Ces sentiers propres et arrangés, contrastaient énormément avec l'anarchie odieuse qui régnait autour. Ce sentiment d’éperdument était sûrement généré à cause de ses feuilles, et de ses arbres : si les Saisons n'étaient pas à l'origine de ce Paysage, nous aurions pu facilement croire à un des caprices de la Nature, qui aurait ravagé le parc extérieur par un incendie, ou par un vent trop fort. Oui ; un Caprice, c'est exactement ça.

Alice leva la tête vers le ciel, parsemé de nuages laiteux et épais. Une incroyable quiétude régnait là-haut, créant encore un joli contraste avec la terre ferme. Là, tout n'était qu'anarchie et désordre, mais la sérénité surprenante des cieux était remarquable. Les nuages avançaient, lentement, prêts à faire leur promenade céleste, au-dessus de tout. C'était un très beau paysage, qui méritait sûrement une place sur une Carte Postale. La rousse se sentait loin de tout, loin du monde, lorsqu'elle était au sein de ces jardins, et ce sentiment d'isolement (positif...!) lui mettait du baume au cœur. Elle qui détestait les endroits bondés, le parc lui convenait parfaitement. S'isoler était un véritable besoin pour la jeune fille. Alice prit le temps de repenser au dernier incident survenu il y a peu de temps, dans la bibliothèque. Elle espérait ne plus jamais avoir à vivre un moment aussi embarrassant...! Tout de même, Songe était sa camarde de dortoir, mais elle priait en son for intérieur pour que la petite ne la questionne plus au sujet de ses cartes.

Alice tâta lentement l'étui de ses Perfections et soupira : toujours là, bien caché au fond d'une de ses poches. Elle regarda autour d'elle d'un vif coup de tête : personne. La rousse dirigea ses pas vers un banc non loin et s'y assit doucement. Elle tira sur ses gants pour les remettre correctement, puis elle sortit un paquet de cartes normales. Parfait ; peut-être pourrait-elle jouer... ! Elle n'avait vu personne, et n'entendait pas grand-chose alentour. Elle espérait ne pas être ennuyée par un petit curieux, et donc, de ne pas revivre l'incident de la Bibliothèque. Alice regarda un peu ses cartes et soupira : l'envie de jouer ne venait pas. Quel dommage... ! Elle resta assise, et posa délicatement son étui -refermé-, à côté d'elle.

Alice sursauta en entendant du bruit autour. Rapidement, elle reprit l'étui de cartes et le rangea dans sa poche, puis elle se redressa. Elle regarda autour d'elle et aperçut une silhouette qui marchait avec une allure assurée. C'était un homme, grand... elle soupira et se maudit intérieurement. Cet homme la dérangeait plus qu'autre chose, en ce moment, et si il la voyait, elle serait obligée de lui adresser la parole. Les hommes de fortes carrures inspiraient chez la rousse des sentiments bien négatifs... elle avait peur, et leur inspirait une méfiance injustifiée. Elle baissa la tête lorsqu'elle vit la tête de l'élève se tourner dans sa direction : elle était repérée...


Dernière édition par Alice Tweedledum le Sam 19 Déc 2015, 09:27, édité 4 fois


Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de calme. [Terminé]

Message par Invité le Mer 16 Déc 2015, 00:36

« DRINNNNNNNNNNNNNNNNNNNNG ! »

Cette putain de sonnerie retentit enfin ! J'étais libre, mes professeurs de l'après-midi étant absent pour cause de réunion sur je ne sais plus trop quoi.. Mon premier jour de cours commençait plutôt bien, malgré le fait que quelques uns de mes professeur étaient d'un ennuie phénoménal. Les cours étaient super facile, j'avais l'impression de redécouvrir mes cours de Sixième.. Et non j'extrapole vraiment pas, je vous le jure ! Même si j'aurais bien voulu que tout cela soit beaucoup plus intéressant, rien glander en cours me suffisait amplement.

Je ne connaissais pas suffisamment l'enceinte de l'école, fallait que je me balade un peu, histoire de m'habituer aux lieux beaucoup plus vite. J'avais toujours cette soif de découvrir des trucs que personne ne soupçonnait l'existence, comme ce jolie petit raccourci que j'avais découvert la veille, qui me menait directement dans les quartiers branché de la ville.. Au moins, j'étais sur de pouvoir à tout les coups rentrer dans ma chambre même après le couvre feu hé-hé. Cherchez pas, je vous dirais jamais où ce raccourcit se trouve..

Je marchais donc sans but précis dans cette grande académie, je passa les portes du hall me dirigeant vers l’extérieur du château. J'avais envie de voir à quoi son extérieur ressemblait, je passa donc par le terrain d'entraînement en premier temps.. Ou je vis un petit groupe mixte s'entraîner à maîtriser leur pouvoir respectif, l'un d'eux semblait maîtriser son pouvoir à la perfection. Prenant exemple sur lui, je me mis à retenir ses mouvements à l'exactitude, contrôler le vent ça pourrait être pas mal.. Après cela, je fis mine de m'approcher d'eux, l'air de vouloir les féliciter pour cette belle démonstration. En vérité j'avais seulement l'intention de copier le pouvoir du gars qui contrôle l'air, pour se faire je m'approcha de lui tout souriant, tendant ma main vers lui pour le féliciter d'une poignet de main..

Après cela, je me dirigea vers le parc de l'école, je me baladais donc dans ces immenses jardins. Pendant mon chemin, je m'amusais à faire l'éviter quelques feuilles mortes qui traînaient par ci par la pour passer ma nouvelle ennuie.. Jusqu'à ce que je sentis un regard insistant se poser sur moi, intrigué, je me retourna assez rapidement pour prendre cette personne en flagrant délit. Une petite rouquine, assise sur un banc, me lançait des regards pas très joyeux.. Elle avait l'air jeune, je ne comptais pas jouer les gros dures avec elle, fallait juste que je lui demande pourquoi elle me regardait de travers comme ça.

Je m'approcha d'elle, souriant, je n'avais pas l'intention de lui faire peur. J'essayais de la mettre en confiance le plus possible, je savais très bien que ma carrure assez imposante pouvait l'effrayer.. Je m’essaya donc sur le banc où elle se trouvait sans lui demander la permission, m'installant comme il faut, je me tourna légèrement vers avec un air des plus doux. Regardant son visage avec plus de précision cette fois ci, je pu me permettre de mettre un âge et une maison sur cette petite tête rousse. Maison Saphir, cette posture toute réserver et puis cette air tout timide que l'on pouvait remarquer à des kilomètres.. Quand à son âge je lui donnerais pas plus de 15 ans.

« Je peux savoir pourquoi tu me regarde bizarrement depuis toute à l'heure? » dis-je d'une voix douce et gentil

Je détachas mon regard de son visage, le portant sur l'horizon.. Je savais très bien que ce genre de fille un peu réserver, quand tu les regardes avec un peu trop d'insistance, elles perdent tout leurs moyens.. La plus part se braque, bégaye, parte ou même pire s'évanouisse. Pensant à cela, je laissa s'échapper un petit ricanement avant de positionner mes bras derrière la tête pour me mettre totalement à l'aise

« Je me fou pas de toi, c'est juste que tu me fais penser à quelqu'un que j'ai connus avant cette nouvelle vie.. » dis-je en laissant mes paupières se fermer petit à petit, laissant un petit sourire s'afficher mes lèvres


Dernière édition par Georgio le Ven 18 Déc 2015, 00:47, édité 2 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de calme. [Terminé]

Message par Darren le Mer 16 Déc 2015, 11:45


Alice soupira et jura en son for intérieur lorsque le jeune homme se rapprocha. Les feuilles crissaient sous ses pas, et se soulevaient faiblement dans l'air, comme si elles étaient soudainement ranimées. Encore un élément naturel incroyable, qui était ravissant pour les yeux de la jeune fille.

Au fur et à mesure, la rousse parvenait de mieux en mieux à distinguer les traits de l'élève : de tout ceux qu'elle avait pu voir, celui-là était de loin le plus beau et mystérieux qu'elle n'ait jamais vu... ! Par sa taille et sa carrure, il devenait anormalement imposant et grand. Ses cheveux aussi noir que le charbon, légèrement ébouriffés, lui allaient à merveille. Et ses yeux... deux grands puits bleus et profonds, à la fois attirants et inquiétants. Une beauté singulière, et mystérieuse. Oui, c'était exactement ça. Alice le regarda s'asseoir à ses côtés, avec un air étonné au fond des yeux : il ne lui demandait pas la permission ? Dans tout les cas, elle n'était pas en mesure de protester. Elle l'écouta avec attention, et se sentit pâlir en entendant sa voix : pourquoi parlait-il de cette façon ? Pourquoi employait-il un ton si doux et agréable ? tentait-il de lui tendre un piège ? Elle n'en savait rien.

« Tu m’intrigues. »

Alice préférait dire la vérité, même sil elle pouvait être blessante. Mentir n'était peut-être pas une bonne solution face à des hommes de son genre... elle s'éclaircit la gorge d'un air sceptique en entendant l'élève ricaner. Se moquait-il d'elle ? Elle espérait que non. La rousse le regardait faire d'un air amusé : quel sans-gêne ! C'était un garçon, après tout... ! Elle soupira en entendant la suite et se demanda en son for intérieur : faut-il me montrer plus ouverte ou alors lui monter que je ne veux pas discuter ? Elle ne voulait pas que les choses tournent mal, comme la dernière fois, alors la première option était la meilleure. Elle dit avec un air faussement intéressé.

« Ah oui ? »


Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de calme. [Terminé]

Message par Invité le Ven 18 Déc 2015, 00:44

Je l'intriguais? Ce mot voulait dire tellement de chose.. Je ne savais pas trop comment le prendre, à la légère? Très bien ou très mal? Et puis je n'allais pas m’énerver comme ça d'un coup.. Elle avait l'air tellement douce et gentille, que j'aurais pas vraiment pu l’engueuler. Je tourna à nouveau les yeux vers elle, affichant une nouvelle fois un sourire très doux mais beaucoup plus chaleureux cette fois ci. Je voulais lui montrer que cette qualification semblait être la meilleur à mon sujet, c'est vraie, je suis quelqu'un de très intriguant aux premières abords.. Les gens on souvent peur de faire le premier pas, pensant sans doute que je vais les mangers ou quelques choses dans le genre. Alors qu'en fin de compte, j'suis quelqu'un de très sympa, du moins jusqu'à ce que j’obtienne tout ce dont j'avais besoin..

« Ah oui, carrément? Qu'est ce qui te fais penser ça? » dis-je d'un air assez sérieux, attendant une réponse bien précise et non pas un " je sais pas trop " comme elles avaient toutes l'habitude de me dire..

Elle rappelait cette petite Emilia, une petite fille que j'ai connu pendant mon séjour au Etat-Unis.. Un amour, elle avait beau être beaucoup plus jeune que moi, elle faisait tout pour que j'me sente bien, que je garde la forme et que je fasse attention à moi. Toujours près de moi, comme un grand frère et sa petite sœur..Pourtant, je n'avais fait que la tirer d'une sale emmerde.. Enfin je vous avouerais que si je n'aurais pas intervenu, elle serait passer à la casserole, je sais pas si vous voyez ce que je veux dire. C'est comme ça qu'on appel une fille qui s'est faite violé chez nous, enfin dans mon ancien gang on appelait ça comme ça.. Je tiens à préciser que je n'ai jamais participer à ce genre de chose, j'allais jusqu'à même tabasser à la mort ceux qui comptaient faire cette acte devant moi.

Pour en revenir à Emilia, physiquement, elle lui ressemblait comme deux goûtes d'eaux en prenant en considération qu'Emilia avait les yeux noir et non pas verrons. C'était ma petite protéger, jusqu'à ce qu'elle finisse morte assassiner par un gang rival.. Elle n'avait que 14 ans et s'en scrupule, ils l'avaient mêler à toute cette histoire, une histoire d'argent et de combat truquer comme d'habitude.

Voilà qui explique mon comportement si attentionné et gentil avec cette petite rouquine, j'avais bien l'intention de la découvrir, qui c'est peut être qu'elle finirait par devenir une de mes protégés par la suite. Je pensa pendant quelques secondes à cette petite Emilia, laissant mon regard s'évader dans l'horizon, laissant la nostalgie me submerger.. Je secoua légèrement la tête pour revenir à la raison, plongeant mon regard emplie de sincérité dans le siens. Avant de sortir mon porte feuilles qui se trouvait dans ma poche arrière, pour y sortir une vieille photo de "ma petite sœur" .. Je jeta un bref coup d’œil vers la photo, avant de relancer mon regard vers elle.

« Tu me fais beaucoup penser à ma petite sœur.. » dis-je en tournant mon regard emplie d'émotion vers l'horizon, laissant la photo entre ses toutes petites mains blanches..

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de calme. [Terminé]

Message par Darren le Ven 18 Déc 2015, 18:03


Mmmm... que dire à cet homme, qui venait juste de lui demander des explications ? Cela s'avérait compliqué de tenir une quelconque conversation face à un curieux et mystérieux compagnon de ce genre. Nerveusement, elle replaça une mèche rousse derrière son oreille, comme elle en avait l'habitude et soupira. Devait-elle vraiment répondre, après tout ? Rien ne l'obligeait à continuer. Rien... sauf sa propre curiosité à l'égard de cet atypique personnage. Mais la rouquine connaissait un meilleur moyen de connaître la vie de cet homme, dans les moindres détails... ! Son pouvoir entrait en jeu : ses Perfections seraient sûrement ravies d'enregistrer cet homme. Malgré tout... duper  un homme comme lui devait être une tache difficile, et peu réalisable. Non, elle devait tenter d'en savoir plus, même si les Cartes auraient leur rôle à jouer plus tard.

Pour en revenir aux réponses qu'Alice devait apporter à l'élève, elles étaient pratiquement inavouables ! Elle ne le connaissait pas, elle ne savait rien de sa vie, de ses réactions, de ses émotions : peut-être pouvait-il très mal réagir ? Peut-être pouvait-il la frapper, s'il entendait quelque chose qui lui déplaisait ? Mais malgré tout... « Il y a des instincts pour toutes les rencontres de la vie » et elle se répétait cette phrase à chaque nouvelle rencontre. Certes, il était étrange, mystérieux, singulier, mais pouvait-il vraiment être dangereux avec des personnes innocentes ?

Les regards et sourires qu'il arborait étaient là pour prouver le contraire. Tout ses expressions qu'Alice avait scrupuleusement observées étaient sincères, franches, et incroyablement belles. Elles étaient lourdes de sens, chacune exprimant un sentiment bien distinct et reconnaissable. Cet homme avait l'air mélancolique : dans son regard ne brillait aucune forme de haine, juste une compassion certaine et affirmée. Il ne pouvait nullement être dangereux, s'il se trouvait dans un tel état. Mais pourquoi semblait-il si perdu ? Elle avait suivi son regard très longtemps : il regardait toujours la ligne d'horizon d'un air loin et triste. Se battait-il avec ses propres pensées, en ce moment même ? Était-il désespéré ? Avait-il perdu un proche récemment ? Elle n'en savait rien.

« Tu me fais beaucoup penser à ma petite sœur.. »

Alice se tourna vers lui d'un air réellement intéressé. Petite... sœur ? Cet homme avait une petite sœur ! Et elle devait sûrement compter beaucoup pour lui, au vu de son regard, toujours aussi mélancolique et intense. On aurait dit qu'il pouvait éclater en sanglots à tout instant. Le cœur de la rousse se serra dans sa poitrine : pour la première fois depuis son arrivée ici, elle se sentait mal pour quelqu'un. Elle n'était pas dupe, cet homme avait dû avoir un triste passé, pour q'il affiche une telle expression. Un tourbillon d'émotions l'emporta soudain, et se sentit propulsée dans les pensées du jeune homme, sans en déceler le sens pour autant. Elle avait l'impression de tout sentir, la moindre chose, la plus infime. Jamais elle n'avait ressenti une telle émotion ! Elle fixa l'élève pendant quelques instants, puis son regard se baissa vers la photo qu'il venait de sortir de son porte-feuilles. Une jolie jeune fille, sûrement du même âge que la rouquine se tenait là, figée sur la photo. Elle était très jolie. Alice soupira encore et et tenta d'employer le ton le plus doux possible, pour ne pas gêner et énerver l'élève.

« Il lui est arrivé quelque chose ? »


Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de calme. [Terminé]

Message par Invité le Sam 19 Déc 2015, 15:37

La question fatidique arrivât enfin, elle me demanda donc ce qu'il lui était arrivée.. Mes expressions, un peu trop faible, avait surement laisser sous entendre qu'il lui était arrivée quelque chose. Je pouvais pas vraiment lui en vouloir de me demander cela, elle était toute jeune, inconsciente mais tout les petits sont inconscient pas vrai? Et puis je m'étais risqué à la faire tilter sur ça en lui parlant de ma petite sœur, je me devais donc de lui répondre mais sans trop lui révéler quelque chose de trop gros pour sa petite tête..

Je passa une main dans mes cheveux avant de commencer à m'étirer en arrière, je réfléchissais à ce que je pourrais bien lui dire pour ne pas trop la brusquer.. C'est alors que j'abaissa le haut de mon corps, posant mes coudes sur mes genoux pour maintenir ma tête dans le creux de mes deux mains collés l'une contre l'autre.. Le regard vide, je soupira légèrement avant de lui dire d'une voix totalement sincère :

« Elle a eu un accident.. et puis.. et puis je te laisse réfléchir comme une grande au reste de cette histoire. J'ai pas vraiment envie d'en parler, tu m'excusera.. »

Après ces mots je me redressa, tournant mon regard vers elle, prenant un air plus joyeux cette fois ci.. Comme ci j'avais la capacité de tout effacer d'un coup de mon esprit, un changement d'humeur des plus bref et bizarre. Je savais très bien que ma réaction allait encore plus attisé sa curiosité, comment pouvait on parler de sa " petite sœur " morte et dans la seconde d'après revenir à la réalité, retrouver sa joie de vivre.. Et bien je supposais être le seul Homme sur cette terre à pouvoir faire quelques choses de la sorte, tout dédramatiser, tout prendre à la légère, j'avais fait de ces deux phrases une raison de vivre.

Jamais malheureux, jamais attristé, la faiblesse je ne la connaissais pas.. Pourquoi? Par ce que pour moi rien n'est vraiment important, tout à une fin, alors pourquoi s'attacher à quelque chose qui finira bien par disparaître un jour? Quelque chose qui fera en sorte de vous nuire, vous entraînant dans sa chute lors de sa fin.. Cette philosophie m'avait permis de tenir le coup jusque la, à cette époque la je ne regrattais jamais rien, j'étais bien trop fière de ma propre personne, fière de me considérer comme l'une des personnes les plus fortes mentalement de cette génération..

Je fis l'éviter la photo vers moi, la mettant dans mon portefeuille. Je m’enfonça un peu plus dans le banc, reposant ma tête sur le bord du dossier de celui ci.. Je posa mes mains sur mon torse, puis je tourna légèrement la tête vers elle. J'esquissa un sourire quand une sorte d'hallucination calqua le visage d'Emilia sur celui de la rouquine en face de moi, elle lui ressemblait vraiment comme deux gouttes de coca..

« Je m'appel Georgio et toi, je peux savoir comment tu t'appelles ? »

J'attendais ça réponse avec impatience, qui sait? Elle aussi aurait plus s’appeler Emilia non? Non, fallait que j'arrête de penser à elle.. Fallait que je pense à autre chose, je détestais revoir des images de mon passer refaire surface. J'ai toujours vécu au jour le jour, laissant le passer derrière moi, essayant tant bien que mal de ne jamais regretter toutes mes actions. Je ferma les yeux, laissant mon oreille attentive à tout ce qu'elle pourrait dire après ma question.. Cette fois ci, c'était à mon tour de lui poser la question fatidique, même si je supposais déjà à cette instant là, qu'elle allait se dégonfler une nouvelle fois, comme elle avait pu le faire pour ma précédente question.

« Et sinon, c'est quoi ton histoire? Tout le monde en a une, qu'elle soit bonne ou mauvaise.. » dis-je en gardant les yeux fermés.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de calme. [Terminé]

Message par Darren le Sam 19 Déc 2015, 18:54


Ce tourbillon de sentiments, mêlé de peines, ainsi que de joies s'arrêta enfin de ravager son faible et petit cœur, qui se contractait douloureusement dans sa poitrine. Dans une toute autre situation et contexte, la rousse aurait eu la gorge serrée, et les larmes qui seraient montées, pour finalement, descendre en de belles perles salées le long de ses joues. Mais là, point de sanglots déchirants ; juste un silence étouffant, brisé par le bruissement des doigts de l'homme qui passaient à travers ses propres cheveux, et de ses habits crissant sur le banc alors qu'il bougeait un peu. Alice le regarda faire sans rien dire et soupira à l'entente de sa réponse. Ainsi il lui était arrivé quelque chose... un accident. Pauvre jeune fille ; elle était trop jeune pour mourir.

Alice ne trouva rien à ajouter au discours de l'élève. Elle non plus ne voulait pas parler encore de l'histoire de cette jeune fille, et elle ne voulait pas savoir la suite. L'homme semblait s'être renfermé sur lui-même un cours instant, alors elle ne voulait pas lui soutirer encore d'autres informations à propos de sa petite sœur. Sa curiosité avait des limites, tout comme les émotions de son interlocuteur. Parler encore de cette fille pouvait peut-être le briser, qui sait ? Même un « colosse » de ce genre pouvait pleurer : elle n'avait pas encore eu l'occasion de voir un homme fondre en larmes, mais cela arriverait bien vite. Certes, elle n'était pas pressée d'assister à une scène comme ça, mais sa curiosité était parfois envahissante...

Alice ne put cacher son étonnement en voyant le visage figé de l'élève redevenir soudainement serein et joyeux. Comment cela était-il possible ? A peine quelques minutes en arrières, cet homme mystérieux se morfondait dans une tristesse totale, peu connue, et maintenant, il retrouvait le sourire, comme si la courte discussion n'avait jamais eu lieu, et que le décès de sa petite sœur n'était plus qu'un souvenir oublié. Ce changement était effrayant. Jamais Alice n'avait pu assister à un tel spectacle ! Changer d'humeur si vite, cela paraissait irréel. Cela en devenait même odieux et répugnant. Cet homme était soit un monstres des plus cruels que la Terre n'ait jamais abrité, soit ce pauvre était atteint d'un trouble du cerveau... ! Ou alors parvenait-il à garder le contrôle de façon excessive sur son corps ? La troisième proposition semblait être la plus plausible, mais la rouquine était sur ses gardes. Certes, la probabilité que cet homme ait des penchants psychopathes était faible, mais quand même... ! Cela restait impressionnant.

Alice l'observait avec un œil curieux et inquisiteur, comme si elle recherchait quelque chose dans les mouvements et réaction du garçon. Et pourtant, la rousse ne cherchait, ni, n'attendait rien ! Observer les faits et gestes des autres était pour elle une activité passionnante ! Son isolement et son silence prouvait bien que la rouquine se servait davantage de ses yeux que de sa bouche.
Elle soupira en entendant sa demande. Georgio... était-ce un nom italien ? Sûrement. C'était un très joli prénom, mais Alice allait bien entendu se garder de lui dire. Il pourrait le prendre comme une phrase de drague, alors que c'était loin d'en être une... !

« Je m’appelle Alice. »

Alice guettait sa réaction, ses lèvres à demi-pincées. Allait-il se moquer ? La complimenter ? Elle n'en savait rien, mais les deux propositions l'effrayaient. Pitié, qu'il ne commence pas à la draguer... ! La rousse avait cette odieuse obsession de considérer les hommes comme des êtres malfaisants, dont leurs proies étaient les femmes. Ce qui était faux, dans une majeure partie des cas. Très vaste majeure partie des cas. Enfin... la tournure que prenait les événements portaient à croire que l'élève était loin de cet esprit romantique qu'Alice s'imaginait. Non ; il discutait simplement. La rouquine se rassurait avec cette pensée.

« Et sinon, c'est quoi ton histoire? Tout le monde en a une, qu'elle soit bonne ou mauvaise.. »

Son... histoire ? avait-elle bien entendu ? Oui oui, pas de doutes possibles. Pourquoi Georgio voulait-il évoquer son passé ? Était-il curieux, lui aussi ? Oui, sûrement. Alice avait écarté toute possibilité de drague masculine, ce qui était plutôt rassurant. Peut-être voudrait-elle bien lui parler, qui sait ? Elle prit une grande inspiration et réfléchit quelques temps. Son passé et son enfance n'avait rien de glorieux et d'épique, elle avait eu une vie banale et inintéressante aux yeux des autres. Alice se décida enfin à répondre.

« J’ai une histoire, oui. Mais je n’ai pas fait encore de grandes expériences de la vie : pas de morale, pas d’aventures, pas de jeux. Pas intéressante. Je suis trop jeune : je n’ai pas pu vivre. »

Alice priait en son for intérieur pour que Georgio comprenne ses paroles hasardeuses et énigmatiques. Il semblait être doté d'un grand esprit, alors il allait sûrement comprendre rapidement ; elle l’espérait, en tout cas. Pitié, qu'il ne pose pas de questions sur sa vie ! Elle ne saurait pas quoi répondre ! Enfin... elle pouvait toujours ignorer les requêtes de son interlocuteur, aussi. La rousse pensa soudainement à ses Perfections. Elle glissa une main dans une de ses poches, et elle tâta encore l'étui de cartes. Patience... Georgio aura sa place parmi l'une d'entre elles.


Autre compte : Hideki



#CoupDePouce

"Hideki, première créatrice de persos-capotes." - Hideki, 2017




avatar
Darren

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum