Nature... morte ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nature... morte ? [Libre]

Message par Fuanteina le Mar 15 Déc 2015, 14:11

21:30, je marche dans le jardin de l'académie. Je n'ai sûrement pas le droit d'être ici.. J'aurais dû être Rubis tiens, à toujours me balader là où je ne devrais pas... Quoique, les Rubis ne se limitent pas à sortir le soir s'ils n'en ont pas la permission. Lasse, je passais doucement la main dans mes cheveux émeraudes en soupirant :

"Qu'est-ce que je fais là ?"

La lune opaline, pleine ce soir, éclairait faiblement le paysage qui s'offrait à moi. Cette faible luminosité ne faisait ressorti des fleurs rouges d'habitude qu'une faible lueur, rose et glacée. Le vent souleva mes cheveux dans une brise plus fraîche que la nuit. Seule au milieu de la végétation, j'étais comme une intrus ; les couleurs fourmillaient çà et là, et seule au milieu de celles là, une couleur morne, noire, brisait cette harmonie. Habillée de vêtements aussi sombres que mon cœur, j'étais immobile au milieu de cette nature que je rendais morte. Mes cheveux mêmes n'étaient accordés à cette nature, d'un vert artificiel, ils étaient rendus incompatibles à l'herbe qui soutenait mes pieds. Je sentis un autre vent glacé me caresser le dos, comme si on ne voulait, dans cette nature féerique, du démon que je représente.
"Autant partir d'ici avant que quelqu'un ne me tombe dessus..."

Ce tableau était à l'image de mon histoire, une vie où tout était convenable, voire bien, uniquement gâchée par ma présence... Je revoyais mon passé dans beaucoup de lieux, mais je n'allais pas l'oublier, non ; je n'en avais pas l'envie non plus. Je n'aurais pas le droit de l'oublier si je ne l'avais pas racheté, d'une manière ou d'une autre. Pourtant, à ces péchés à expier, s'ajoutaient sans cesse d'autres fautes ; Sawako, Senketsu... Et même Edi. Vouloir racheter ses actes sans arrêter de pécher... Vagabonder entre raison et folie était peut-être mon destin, destin auquel j'étais condamnée, j'étais prisonnière de cette vie que je ne pouvais pas tuer...
Le temps passe... 21:34, je retourne à mon dortoir.
avatar
Fuanteina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature... morte ? [Libre]

Message par Invité le Mar 15 Déc 2015, 15:36

Cela ne faisait même pas un jour qu'il était arrivé a l'Académie avec son ami Scy que Lunar se plaisait déjà. L'endroit était parfait. L'académie en elle même était splendide, les bâtiments d'époque étaient entretenus à la perfection et témoignaient d'une certaine modernité. Et s'il n'y avait que les bâtiments... Même l'imposant jardin était parfait à ses yeux. C'était d'ailleurs là qu'il se trouvait, flânant entre les arbres, sentant le parfum des fleurs alentours... Lunar ne put se souvenir d'un moment où il s'était autant senti en paix. Il leva doucement la tête, et observa ce qui lui avait valu son prénom. La lune était pleine ce soir, majestueuse tout comme cet endroit. Il remonta ses lunettes du bout des doigts, un sourire rêveur se dessinant sur son visage. Il était bel et bien chez lui.

Alors qu'il se baladait au fil de ses pensées, il vit au loin une jeune fille, plus jeune que lui, c'était indéniable. Elle avait des cheveux émeraudes qui la rendait visible de loin, quoique sa crinière bleu à lui remplissait assez bien son office à ce niveau là. Elle était habillée en sombre, comme en plein deuil. Lunar hésita à aller la voir, puis il se dit qu'il valait mieux avoir un maximum de connaissances au sein de cette nouvelle école. Il rajusta les plis de sa chemise a carreaux rouge et noir ouverte sur un t-shirt noir uni et se dirigea vers elle.

C'était tout de même étrange. Il avait bien entendu, comme tout bon élève qui se respecte, lu le règlement intérieur de l'Académie, et il se souvenait des horaires de couvre-feu. Lunar ne savait pas quel âge avait la fille aux cheveux émeraudes, mais de toute évidence, soit elle avait passé son heure, soit elle devait rentrer très vite. Lunar hésita à nouveau. Devait-il aller la voir au risque de lui faire enfreindre les règles ? Et puis zut, Lunar continua d'avancer jusqu'à la jeune fille aux cheveux émeraude.

- Belle soirée hein ? La lune est belle ce soir.. Je m'appelle Lunar Light, je suis arrivé hier.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature... morte ? [Libre]

Message par Fuanteina le Jeu 24 Déc 2015, 02:12

"Belle soirée hein ? La lune est belle ce soir.. Je m'appelle Lunar Light, je suis arrivé hier."

Tiens, une nouvelle voix... À sa manière de parler, j'aurais dit qu'il n'était pas Rubis, ça m'étonnerait qu'un Rubis se présente de cette manière mais... Calme toi Fuanteina ! Pourquoi étais-je toujours sur la défensive ? Essayer de déduire un minimum sur mon interlocuteur et sa psychologie était devenu un mauvais réflexe, autant l'oublier. En jetant un œil vers la provenance de la voix je pouvais voir un jeune homme, bien plus grand que moi, aux cheveux bleus surplombants un œil d'une couleur sensiblement similaire et l'autre barré d'une cicatrice. Il avait aussi un petit air érudit, probablement part ses lunettes noires.

"Bonsoir Lunar, Fuanteina, enchantée !"

Je lui tends une main amicale accompagnée d'un sourire forcé qui ne lui révèle pas mes canines ; autant ne pas l'effrayer d'entrée de jeu. D'ailleurs, l'effrayer... Les élèves les plus jeunes n'avaient pas le droit d'être dehors à cette heure, je ne sais pas si j'en faisais partie, il était certes bien plus grand que moi, je ne pouvais pas dire quel âge il avait... Peu importe, je pense que s'il est là c'est qu'il ne s'en soucie pas vraiment.

"Tu n'es arrivé qu'hier, as-tu visité toute l'académie ? Il y a des lieux magnifiques à voir ! Et celui où nous somme en fait partie !"

Je lui parlais d'un ton enjoué, en me forçant à sourire, comme pour faire passer ces pensées auxquelles j'étais en proie quelques secondes avant.
avatar
Fuanteina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature... morte ? [Libre]

Message par Invité le Jeu 24 Déc 2015, 03:13

Fuanteina, hein ? Exotique, Lunar accrocha. Elle lui serra la main d'un sourire.. Oh, ce sourire. Elle ne faisait pas semblant non.. On aurait plutôt dit qu'elle se forçait. Cela fit tout de suite un peu de peine à Lunar. Il n'aimait pas quand les gens n'étaient pas bien dans leur peau, ou qu'ils se forçaient à jouer quelqu'un qu'ils ne sont pas. Mais il n'était pas en droit de juger qui que ce soit, loin de là. Il lui rendit sa poignée de main poliment, avec un léger sourire. - Enchanté, Fuanteina.

Maintenant qu'il la voyait de près, il put constater que, comme lui, les yeux de la dénommée Fuanteina étaient accordés a sa couleur de cheveux, donc un joli vert émeraude. Sa peau blanche semblait presque luire dans la nuit, blancheur accentuée par les vêtements sombres que la jeune femme portait. Il ne cessait de se poser la question : Était-elle en deuil ? Dans le doute, Lunar ne préféra pas lui poser la question. Mieux valait éviter les erreurs de ce genre lors d'une première rencontre. Beaucoup de questions se bousculaient dans la tête du jeune homme. Dans quelle maison était-elle ? Avait-elle le droit de rester dehors si tard ? Quelle était son pouvoir ? Et beaucoup d'autres sans intérêt, mais que Lunar ne pouvait s’empêcher de se poser à chaque fois qu'il rencontrait quelqu'un. Fuanteina mit fin aux réflexions du jeune homme en bleu en lui redemandant s'il était bien arrivé hier, ce que ce dernier confirma d'un signe de tête. Elle lui parla alors des nombreux lieux magnifiques dont l'Académie regorgeait, en précisant que le jardin dans lequel ils se trouvaient en faisait partie. Avec un sourire, il prit la parole.

- Je suis bien d'accord. Je n'ai pas encore eu le temps de visiter, mais ce jardin.. me donne un merveilleux avant-goût de ce que renferme cette académie. Toutes ces variétés de fleurs, de plantes, et même d'arbres ! Certaines fleurs qui poussent ici ne pourraient pousser que sous un climat tropical en temps normal.. Cet endroit est fabuleux ! Tandis qu'il parlait, son unique œil bleu se mettait à briller, comme illuminer de l'intérieur. Chaque fois qu'il parlait de quelque chose qui le passionnait ou qu'on le mettait en face de quelque chose qu'il ne comprend pas, Lunar avait cet expression d'enfant émerveillé et ce regard d’éternel curieux qui refaisait irrémédiablement surface. Et le pire, c'est qu'il le savait, mais qu'il n'avait aucun moyen de contrôler ça. Lunar secoua un peu sa tête et se frotta les cheveux à l'arrière de sa tête avec un sourire gêné. - Hum... Désolé pour ça.. j'ai tendance à m'emporter quand je suis passionné..

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature... morte ? [Libre]

Message par Fuanteina le Dim 27 Déc 2015, 01:18

"Je suis bien d'accord. Je n'ai pas encore eu le temps de visiter, mais ce jardin.. me donne un merveilleux avant-goût de ce que renferme cette académie. Toutes ces variétés de fleurs, de plantes, et même d'arbres ! Certaines fleurs qui poussent ici ne pourraient pousser que sous un climat tropical en temps normal.. Cet endroit est fabuleux ! Hum... Désolé pour ça.. j'ai tendance à m'emporter quand je suis passionné.."

Ouais... T'emporter, Lunar... Je ne sais même pas ce que j'étais venu faire ici au début de la soirée, et j'étais retenue ici avec quelqu'un que je ne connaissais pas, ce n'est pas qu'il me dérangeait mais je n'avais pas spécialement envie de parler dans l'état mental dans lequel j'étais... Mais autant ne pas faire ma désagréable, ça ne servirait à rien de toutes façons... Mais puisque lui a fait son analyse du lieu... Je vais en faire mon interprétation.

"Cette endroit est l'image de mon histoire personnelle. Des plantes foliacées et colorées derrière lesquelles personne ne voit des racines bien moins attrayantes. Des plantes vivantes et teintées de couleurs vives qui dissimulent autre chose derrière. Simplement un champs entier de fleur, au milieu duquel un démon vit."

J'étais moi aussi partie dans mon délire dirait-on... Peu importe, il ne comprendra pas toute ma vie à partir de ces simples mots, aussi intelligents soit-il, et quand bien même, s'il avait idée de mon passé, il se dirait qu'il délire.

"Ha ha... J'ai l'impression de réciter un texte de théâtre..."

Je passe une main dans mes cheveux et les bouge pour qu'ils ne cachent plus mon visage. Lunar voit désormais que ce rire est accompagné d'un visage froid, presque dépressif, qui lui, n'a aucune  envie de rire.
avatar
Fuanteina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature... morte ? [Libre]

Message par Invité le Lun 28 Déc 2015, 15:25

Lunar n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui clochait, et Fuanteina lui donna la réponse à son interrogation lorsqu'elle se lança dans son interprétation des lieux. Ce qui fit lentement perdre son sourire à Lunar. - Cette endroit est l'image de mon histoire personnelle. Des plantes foliacées et colorées derrière lesquelles personne ne voit des racines bien moins attrayantes. Des plantes vivantes et teintées de couleurs vives qui dissimulent autre chose derrière. Simplement un champs entier de fleur, au milieu duquel un démon vit. Si Lunar avait bien apprit une chose de ses longues années de solitude, c'est que personne ne parlait pour ne rien dire. Elle venait de lui révéler en bloc un pan entier de sa vie, rien qu'en parlant des fleurs qui les entouraient. Néanmoins, encore une fois, il n'était certainement pas en état de la juger. En revanche, Lunar nota, en fronçant légèrement ses sourcils, ce qu'il venait d'apprendre. Il jugea qu'il était trop tôt pour l'inviter à lui parler de ses malheurs, même s'il finira par le faire au bout d'un moment. Il se sentait obligé d'aider ceux qui l'entourait, et cette jeune fille aux cheveux émeraude avait clairement besoin d'aide ou, tout du moins, d'une oreille attentive. En attendant...

- Il n'y as pas de mal, j'ai fait du théâtre, et tu déclame assez bien, si je peux te faire un compliment. En revanche, et ne me ment pas, je vois bien que je te dérange. Je vais donc te laisser. J'ai été ravi de faire ta connaissance et je serais plus qu'enchanté de passer du temps avec toi si le cœur t'en dit. Il marcha alors dans la direction de Fuanteina, comptant ainsi continuer sa petite balade en passant à coté d'elle. Mais, arrivant à sa hauteur sur sa droite, il s'arrêta. Sa bonté le tuera un jour... Il leva sa main droite et la posa sur l'épaule droite de Fuanteina. - Ne fait plus semblant avec moi. Puis, sans attendre de réponse de la part de la jeune fille, il reprit sa route, ses pas sur le gravier du chemin crissant dans la nuit silencieuse. Il ne savait pas si elle allait le rappeler ou le laisser partir sur cette phrase. Dans le fond.. Qu'importe, Lunar remonta ses lunettes du bout de son index en soupirant. Ça aurait pu mieux se passer.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature... morte ? [Libre]

Message par Fuanteina le Lun 28 Déc 2015, 17:10

"Il n'y as pas de mal, j'ai fait du théâtre, et tu déclame assez bien, si je peux te faire un compliment. En revanche, et ne me ment pas, je vois bien que je te dérange. Je vais donc te laisser. J'ai été ravi de faire ta connaissance et je serais plus qu'enchanté de passer du temps avec toi si le cœur t'en dit." dit-il en se mettant à marcher vers moi.

Tu ne comprends pas, Lunar, ce n'est pas que tu me déranges, c'est simplement que je n'ai pas vraiment envie de parler, mais je n'ai pas envie de te repousser pour autant.

"Ne fait plus semblant avec moi." dit-t-il en posant sa main sur mon épaule, et sans attendre mon éventuelle réponse avant de reprendre son chemin, derrière moi.

Le silence complet est uniquement interrompu par les pas de Lunar qui continue sa route ; je dois l'arrêter ou le laisser partir ? Je ne sais pas si je dois le retenir si c'est pour être froid avec lui, mais je n'ai pas été des plus sympathiques avec lui...

"Je n'ai jamais fait semblant." dis-je à voix haute, mais sans vouloir paraître agressive, sans me retourner.

Je ne sais pas s'il est encore là ou déjà loin, je ne sais pas combien de temps j'ai réfléchi avant de prononcer ces simples mots, mais je décide de continuer :

"Tu connais, ces soir presque de deuils, ces soirs où tu ne penses plus qu'aux mauvaises choses, ces soir où tu ne penses plus qu'aux erreurs que tu as faite, ces soir où les mauvais souvenirs sont les seuls que tu as en tête..."

Je penche ma tête en avant, mes cheveux retombent devant mon visage, et je saisit mes manches de mes deux mains, et les remonte un peu plus sur mes mains. Je suis toujours dos à Lunar, la tête baissée, je ne sais même pas pourquoi je lui raconte ça.
avatar
Fuanteina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nature... morte ? [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum