L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Nicholai le 3/12/2015, 21:55

Un rouge gorge se posa délicatement sur les branches d’un marronnier dans le parc. De mon banc je l’observais discrètement de peur de troubler son petit manège. Il paraissait frêle, insouciant et relativement calme. Un peu comme moi au final… Les oiseaux s’étaient fait rares ces derniers temps mais cela ne m’empêchait pas bien au contraire de continuer toujours ce même rituel sur mon banc. Un peu comme un pèlerinage vers un lieu saint, je marchais toujours dans un silence absolu vers ce banc en profitant pour regarder les merveilles qui m’entouraient. J’étais de plus en plus sensible à ces paysages : ils étaient sans nul doute bien plus variés que ceux de ma Russie natale. Je me reconnaissais dans ces oiseaux qui voyageaient aux quatre coins du monde pour échapper aux longs sanglots de la saison hivernale. La nature était merveilleusement bien faite et je me demandais bien d’où venaient toutes ces somptueux cadeaux dans ce monde on ne pouvait plus parfait. La perfection était quelque chose que j’aimais rechercher mais je n’en avais pas de définition à proprement parlé. Pour moi tout était parfait dans un sens car c’était de la diversité et de la différence que naissait celle-ci. La perfection pouvait donc se définir comme quelque chose d’unique en réalité. J’avais toujours cru que par bien des égards je ne l’étais pas mais force est de constater que je m’étais trompé de longues années durant. Je n’avais pas le meilleur caractère loin de là mais j’avais un certain caractère que je ne retrouvais pas chez les autres personnes de cette académie.  Tout était si différent…
Je me mis à écouter de la musique avec mes écouteurs : des chansons en français principalement malgré le fait que je comprenne très peu cette langue. Pour moi le français était la langue propice pour parler d’amour. Le russe était beaucoup trop rugueux. Bien que j’aimais  cette dernière, elle me faisait trop penser au langage militaire. De plus, peu d’artiste russe était connu. Je me mis à rêver pendant que s’écoulait délicatement dans mes oreilles l’encre de tes yeux. Cette chanson me faisait tellement penser à l’amour, à la beauté qui émanait de toutes les filles. Puis soudain un rêve…
J’étais assis au milieu d’un lac gelé… Une biche me regardait un peu plus. Je me levais délicatement pour éviter de glisser par terre. Je remarquais qu’à mes pieds se dessinait la rose des vents. Les points cardinaux étaient en or. Je les fixais avec attention me demandant d’où provenait cette surbrillance. L’ouest se mit à s’illuminer d’une couleur rouge. Je ne comprenais rien et soudain…..

Je rouvrais les yeux. J’avais du dormir pendant pas mal de temps. Je regardais le ciel pour voir où en était l’astre lumineux. Rien dans sa position ne trahissait un quelconque changement. Tout allait bien au final. Je me mis à regarder autour de  moi : quel décor somptueux !

J'avais entendu parler il y a quelques jours d'une fille qui venait d'arriver à l'académie. La rumeur disait qu'elle était super belle et très gentille. Un peu comme dans les contes de fées au final. Je m'étais dit que j'aimerais bien voir cette belle princesse pour voir si la légende était vraie.
avatar
Nicholai

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Maely le 4/12/2015, 14:17

Ses multiples rencontres lui donnaient la sensation d’être faible. Une faible fille qui ne pouvait pas rivaliser avec les pouvoirs des autres. Se sentir faible… Misana ne le supportait pas. Un matin d’hiver comme elle les aimait, si semblables à l’atmosphère sereine de la montagne, elle se décida à sortir dans le parc pour s’améliorer à l’abri des regards. Pas question de perdre la face devant les autres. Surtout qu’elle pensait bien que certains d’entre eux réservaient de mauvaises surprises.
Elle avait choisi le parc pour pouvoir observer les oiseaux, ces oiseaux qui jouaient naturellement avec ce qu’elle essayait de maitriser. Le vent.
Les yeux plissés vers le haut pour observer les rapaces et petits oiseaux en tout genre, elle analysait, décortiquait comment ils jouaient avec les courants d’air.
Mais en combat… comment pouvait-elle mettre ces éléments à profit ?
Misana se promena longuement dans le parc, cherchant une réponse à ses questions. Pour ce jour plus froid elle s’était vêtue d’une veste d’hiver bleu marine et d’un pantalon noir.
La jeune fille s’arrêta soudainement dans un chemin gravillonné, soudainement inspirée, elle porta sa main à sa joue, ne s’était-elle pas blessé la dernière fois avec ce pouvoir ?
Elle se posta au milieu du chemin et brassa l’air d’un mouvement sec de ses deux bras.
Dans les secondes qui suivirent, les gravillons s’élevèrent un par un, des plus légers au plus gros… Elle ne s’arrêta que lorsqu’il y eu une sorte de rempart autour d’elle. Elle enclencha un mouvement et les gravillons tourbillonnèrent autour d’elle.
Misana comptait le temps, au bout de 10 minutes, la fatigue commençait à se faire sentir.
Elle relâcha tout d’un seul coup.
Erreur grossière, les éléments, emportés dans leur élan, s’envolèrent aux quatre coins du parc, heurtant branches, sol et arbres.

« Oh oh… »

Contrit, elle passa ses mains dans ses cheveux et héla d’une petite voix.

« Hé ho… pas de blessés ? »

La jeune fille attendit, les oreilles aux aguets, une remarque, une plainte ou un gémissement indiquant qu’elle n’était pas si seule qu’elle le croyait.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Nicholai le 5/12/2015, 22:40

Un fracas se fit entendre soudainement. Je reçu quelque chose derrière ma nuque. On aurait dit un coup de fouet strident. Je passais ma main sur ma nuque pour voir ce qui venait de perturber ma musique. Les oiseaux s'étaient tous envolé un à un comme si un chasseur était passer par là. Le bruit avait été faible mais suffisamment important pour perturber la nature environnante. je récupérais dans ma main un petit caillou que je me mis à fixer avec attention. Il n'avait rien d'étrange à première vue. Je me levais pour voir ce qui venait de tomber vers l'arbre pour comprendre si le même phénomène était responsable du vide soudain dans les arbres. Des cailloux étaient disséminés un peu partout. Tout était vraiment étrange aujourd'hui comme ce rêve d'ailleurs pensais-je. Je n'avais jamais fait de rêve de la sorte auparavant. J’avais l’impression que celui-ci était prémonitoire, un peu comme une alerte… Je pris les cailloux dans ma main pour les observer et les comparer avec celui qui m’avait heurté. Ils devaient certainement venir de l’allée… Mais jusqu’à présent les cailloux étaient des roches donc des êtres inanimés à moins que mon précurseur m’ait enseigné des choses fausses. J’étais  perplexe… Pourtant rien n’aurait dû m’étonner venant de cette académie. Cependant, il pouvait y avoir une raison plausible, et celle-ci venait d’un pouvoir d’un des élèves…

« Hé ho… pas de blessés ? »

Je me retournais en entendant ce murmure et je fus surpris d’où venait cette voix féminine. Une jeune fille se tenait à une dizaine de mètres de moi. Elle paraissait mal à l’aise. Je commençais à croire que cet événement venait d’elle. Je ne lui en voulais certainement pas. L’académie était faite pour exercer nos pouvoirs et à terme les maîtriser convenablement. La jeune femme était une belle rousse avec des yeux qui me rappelait la mer. Elle était vraiment jolie pensais-je émerveillé. Je ne pensais pas que j’étais en train de subir un coup de foudre mais il était impossible pour n’importe quelle personne de ne pas tomber sous le charme d’une fille de la sorte. Et même si j’étais fleur bleue, je l’assumais. Je n’étais pas un coureur de jupon, j’étais juste moi : un jeune homme qui trouvait la beauté en toute chose. Elle avait le teint blanc quoique un peu bronzé. Je me risquais à avancer pour aller à sa rencontre. J’étais mal à l’aise en franchissant les mètres qui me séparaient d’elle. Je n’avais jamais fait le premier pas devant une inconnue… J’étais de nature timide et la couleur rouge empourprait souvent mes joues. Je dévorais du regard celle qui se tenait maintenant à quelques mètres de moi… Ses vêtements lui allaient bien et lui donnait un style élégant. Ce n’étais pas les robes de Caliptyka mais bon c’était bien plus efficace et moins tape à l’œil.

« Tout va bien ne t’inquiètes pas. » lui fis-je avec un sourire.

« Je m’appelle Nicholai. Dis-moi ton pouvoir est sacrément impressionnant d’après ce que j’ai vu. Ça fait longtemps que tu es dans cette académie? » continuais-je de peur de laisser un blanc dans la conversation.

J’espérais qu’elle répondrait et qu’elle ne trouverait pas mes remarques complètement débiles… J'étais en droit de douter étant donné que les élèves étaient silencieux assez souvent quand il s'agissait de leur arrivée ici...
avatar
Nicholai

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Maely le 5/12/2015, 23:50

Il n’y avait pas l’ombre d’un chat à l’horizon, Misana se détendit, rassurée de n’avoir blessé personne Elle sourit et passa une main dans ses cheveux rouges. Soulagée.
Lorsqu’un jeune homme apparut un peu plus loin, elle se figea, crispée et inquiète. Venait-il se plaindre de son attaque ? L’avait-elle blessé ? Elle glissa ses mains dans les poches pour cacher sa nervosité.
Ses yeux azur le regardèrent s’approcher sans un mot, elle le détailla rapidement pour voir s’il ne portait pas une trace d’une blessure quelconque puis rassurée, elle l’observa un peu mieux.
Le jeune homme n’avait vraiment pas un physique ordinaire avec ses cheveux blancs, était-ce une vraie couleur ou comme certains, une teinture ? Elle ne sut répondre à cette question. Puis son regard azur rencontre celui fuchsia du jeune homme et elle cligna plusieurs fois des yeux, peu sûr d’avoir réellement bien vu.

« Tout va bien ne t’inquiètes pas. »

Devant le sourire du jeune homme, elle se détendit de nouveau et, elle l’espérait, pour de bon. Elle lui rendit un léger sourire, désormais plus calme. Pas de blessures, pas d’attitude agressive, c’était tout ce qu’elle espérait pour le moment. Elle n’avait pas vraiment envie de se prendre la tête avec quelqu’un aujourd’hui.

« Je m’appelle Nicholai. Dis-moi ton pouvoir est sacrément impressionnant d’après ce que j’ai vu. Ça fait longtemps que tu es dans cette académie? »

Misana ne répondit pas de suite, encore un peu surprise de la tournure de la situation, puis, alors que le silence avait commencé à s’éternisé, elle s’avança, tendant sa main vers celui du jeune homme.

« Moi c’est Misana, enchantée de te rencontrer… »

La jeune fille aux cheveux rouges eut un sourire contrit mais ajouta.

« Je suis désolée si je t’ai fait peur… Je ne pensais pas que ça pourrait partir comme ça… »

Une main dans les poches, l’autre tendue devant elle, elle attendit que le jeune homme la serre. Pendant ce temps, elle détailla sa tenue et s’arrêta quelques instants sur l’arme accrochée à sa hanche. Un combattant.

« Pour l’académie… on peut dire que je viens d’arriver en fait ! »

La jeune fille remplaça son sourire contrit par un sourire plus franc, plus amical. Elle avait remarqué avec Lynkie que ce genre d’attitude permettait de passer plus facilement entre les élèves. Une bagarre avec un pion lui suffisait… pour l’instant. Elle ne devait pas chercher les ennuis avec d’autres personnes à l’heure actuelle.
Enfin, le jeune homme n’avait pas l’air de quelqu’un d’agressif, il avait plutôt cet air doux qu’ont certains. Doux mais pas faible se dit-elle en voyant un aperçu de sa carrure, il n’était peut-être pas épais mais elle devinait sans problème qu’il y avait du muscle.
Dans tous les cas, elle pouvait faire de sacrés dégâts en combat s’il s’agissait d’un combat pour sa survie, elle n’en avait jusqu’alors pas conscience. C’était une sorte de test, un test pour soulager sa peur et ses appréhensions.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Nicholai le 7/12/2015, 20:36

« Moi c’est Misana, enchantée de te rencontrer… »

Premier contact sympathique je devais l’avouer. Elle souriait en me regardant, ce qui avait pour conséquence de parsemer le champ de mon visage de pivoine. Je rougissais presque à chaque situation dérangeante. C’était dérangeant et insoutenable parfois... Je trouvais son prénom joli mais je ne l’avais jamais entendu auparavant. Je me demandais bien que quel coin du monde elle pouvait venir. L’académie était un village cosmopolite appréciable. On apprenait chaque jour sur des nouvelles cultures : plein de japonais surtout c’était bien dommage parfois… Je préférais apprendre de nouvelles choses et Misana pouvait peut-être être la solution à mes besoins récurrents d’en apprendre davantage. Je ne la considérai pas comme un livre mais la différence était une richesse inestimable dont certains ont peur. C’était vraiment une honte à mes yeux : tendre vers une uniformité et un idéal patriotique en considération de critères racistes me donnaient envie de vomir. Je devais arrêter de penser à cela et me concentrer sur ce qui se passait… J’avais souvent loupé l’instant présent comme j’avais la fâcheuse tendance à rester dans mes pensées pendant longtemps. J’étais un doux rêveur qui voulait refaire le monde. Ce n’était pas de ma faute… Encore une fois, on me tira de mes pensées :

« Je suis désolée si je t’ai fait peur… Je ne pensais pas que ça pourrait partir comme ça… »

Je la regardais et vit qu’elle souriait encore. Elle ne m’avait pas fait peur bien au contraire... Elle avait su attirer ma curiosité ce qui n’était pas rare en somme. J’avais toujours aimé résoudre des énigmes : tout avait une explication mis à part le big bang et la question récurrente de l’œuf et de la poule. Je déduisis qu’elle ne savait pas utiliser son pouvoir correctement… Un peu comme moi… J’aurai voulu tellement l’aider mais je me rappelais des dégâts que j’avais occasionné dans le champ l’autre jour… L’odeur du feu et du sang : c’était horrible.

« Pour l’académie… on peut dire que je viens d’arriver en fait ! »

Je descellais un changement de sourire sur son visage. Je me mis à chercher les raisons de ce brusque changement mais comme toujours je ne savais rien, je ne maitrisais rien.  Je n’avais pas eu le temps de lui répondre depuis tout à l’heure. Mon silence devait se faire pesant, je n’en doutais pas. Cependant je ne savais pas quoi répondre de peur de l’effrayer même si j’étais loin de l’apparence du vampire lors de mon arrivée. Le prince Nicholai était là et je comptais tout faire pour ne plus ressembler au fantôme de mon passé. A repenser à cela, j’avais froid dans le dos.

« Si tu as besoin d’un guide, je peux t’aider ne t’inquiètes pas » fis-je rouge comme une pivoine.

Je ne savais plus trop quoi dire, j’avais peur comme aux échecs d’avoir fait un mouvement de trop qui aurait été fatal à ma survie. Je continuais tout de même d’une voix vraiment timide :

« Et si on s’asseyait ! Ça t’éviterait de rester debout non ? »

Je continuais tout bas sans pouvoir me retenir :

« En tout cas tu as un très jolie prénom… »

J’avais prononcé ces mots comme un tout petit enfant insouciant. Cependant je m’en voulais…. C’était bizarre à expliquer un peu comme si j’avais fait une connerie. J’attendais je ne savais quoi… Un peu comme un enfant qui attendait sa réprimande…. Je baissais la tête et attendait patiemment que vienne le glas.
avatar
Nicholai

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Maely le 8/12/2015, 19:40

Misana rangea sa main avec un petit sourire, il n’avait pas l’air d’ici… Peut-être ne comprenait-il pas ce qu’elle attendait de lui ? Non, la jeune fille aux cheveux rouges regarda son visage et son sourire s’agrandit. Il était plutôt intimidé vu la couleur de ses joues.
La jeune fille avait l’impression que les jeunes garçons du coin avaient la fâcheuse tendance à rougir… Rencontraient-ils des filles pour la première fois ? A cette idée elle haussa un sourcil, sceptique.
Elle parla… parla et il ne répondit pas. C’était assez… perturbant à la longue. Si bien qu’elle finit par se taire et le détailler rapidement avant de se tourner vers un arbre qu’elle avait abîmé par son pouvoir.
Arrivée à ce pauvre arbre qui se retrouvait désormais avec un caillou bien enfoncé dans son écorce, Misana soupira de dépit, encore heureux qu’elle n’ait touché personne…

« Si tu as besoin d’un guide, je peux t’aider ne t’inquiètes pas »

Ah ! Enfin quelques mots, Misana se tourna lentement vers lui sans rien dire. A vrai dire, quelque chose l’intriguait chez ce garçon…

« En tout cas tu as un très jolie prénom… »

Oh dis donc… Misana eut un grand sourire, un compliment déjà. Mais elle ne dit rien, comme si elle ne l’avait pas entendu et s’approcha du jeune homme, ne s’arrêtant qu’à quelques centimètres de lui.

« J’ai jamais vu une couleur pareille… que ce soit tes yeux… ou tes cheveux ! »

Tout en disant ces mots, elle avait saisi des mèches du bout des doigts, faisant glisser les fils blancs entre ses doigts, comme si elle les analysait.
Misana était concentrée sur les doux cheveux qu'elle tenait entre ses doigts et ne bougea pas d'un centimètres, nullement concerné par la gêne possible de son vis à vis.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Nicholai le 9/12/2015, 16:33

Elle se mit à marcher vers un des arbres. Je la regardais faire. On aurait dit une nymphe des bois qui prenait soin des esprits sylvestres. J’en avais le cœur net dorénavant, elle avait vraiment quelques problèmes avec son pouvoir et ressentait sans vouloir trop m’avancer une aversion pour ce qui était mal. J’aimais beaucoup cette gentillesse qu’elle dégageait. On aurait dit une petite fille qui était consciente de sa bêtise et qui voulait réparer le mal qui venait d’être fait.

Je commençais à avancer doucement pour la rejoindre et regarder ce qui l’intriguait. Mais avant que je ne puisse bouger davantage, elle se retourna et fit demi-tour. Je ne comprenais pas trop ce qu’il se passait. Misana se mit à sourire et s’approcha à quelques centimètres de moi. D’habitude, c’était moi qui avais ce comportement et il insupportait souvent les gens car il était pris comme une agression. Et là, je trouvais ce geste amical pour dire vrai. Je me mis à rougir lorsqu’elle toucha mes cheveux :

« Mais…. » fis-je tout bas, un peu machinalement comme si mon intégrité physique était en jeux. Je ne savais pas pourquoi j’avais dit ça mais je n’avais pu m’empêcher de le dire.
Il  ne restait plus qu’à rattraper cette bêtise une nouvelle fois… Avant que je puisse prononcer un mot, elle prit la parole :

« J’ai jamais vu une couleur pareille… que ce soit tes yeux… ou tes cheveux ! »

Elle n’avait pas tort... Je me mis à lui sourire un peu gêné. Je l’étais moins qu’à l’accoutumé. Les gens avaient souvent l’habitude de me le dire mais de façon  peu appréciable. Là, Misana avait su allier tact et gentillesse. Elle était différente des autres personnes, j’en étais sûr. Pas que les élèves de Tsuki étaient méchants mais l’Homme l’était à bien des égards. Pour moi, Misana trouvait la différence positive d’après son geste. Je ne pus m’empêcher de sourire encore plus. Pourtant malgré le bonheur qui éclairait mon visage, je ne savais quoi répondre. J’avais peur de la décevoir… Pourtant je tentais comme je pouvais de répondre :

« Euh… merci… Tu sais je crois que c’est génétique… Un peu comme un héritage…  Je dois être une espèce en voie d’extinction qui sait ? Tant que je ressemble pas à un lapin albinos on va dire que c’est bon » fis-je en lui faisant un clin d’œil.

Je passais la main derrière la tête un peu gêné par la blague que j’avais osé faire.  Puis sans le vouloir, je me mis à rire. Je ne me moquais pas de Misana au contraire. J’avais envie de détendre complètement l’atmosphère tout d’un coup. Ma blague était peut-être mal placée mais j’avais eu l’envie irrésistible de la dire. Je ne blaguais jamais pour dire vrai mais là dans ces circonstances, l’humour était à l’honneur.
Je me mis à la regarder sans trop savoir quoi faire.
avatar
Nicholai

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Maely le 9/12/2015, 23:22

Misana avait le regard figé sur les cheveux qu’elle tenait entre ses doigts, gris ou blanc… Elle ne sut pas le déterminer exactement. Le geste parut le gêner. Intéressant. Misana passa carrément la main dans la chevelure, frôlant le crâne du garçon. Provocatrice, elle lui fit un petit sourire, innocent.

« Euh… merci… Tu sais je crois que c’est génétique… Un peu comme un héritage…  Je dois être une espèce en voie d’extinction qui sait ? Tant que je ressemble pas à un lapin albinos on va dire que c’est bon »

Ah il avait de l’humour, Misana rit de sa blague, lorsqu’il passa une main dans ses cheveux, elle enleva la sienne. Il ne fallait pas abuser de sa nonchalance tout de même… La jeune fille se tourna vers les cailloux qu’elle avait projeté… et si…
Elle essaya de les faire voler jusqu’à elle. Les yeux fermés, le bras tendue, elle se concentra et…
Echoua.

Un juron lui échappa, en français, avec un soupir, elle rouvrit les yeux et planta son regard dans celui du jeune homme. Le témoin de son échec… Misana fit comme si de rien n’était, l’allure toujours fière. Apparemment, elle était capable de projeter des petits objets mais le retour de ces derniers n'étaient pas possible. Les autres élèves allaient sans doute trouver ça étrange lorsqu'ils s'apercevraient que les arbres étaient comme... victime d'une fusillade.

« Et toi ton pouvoir… c’est quoi ? »

La question revenait souvent entre les élèves de l’académie mais Misana ne se lassait pas de découvrir toutes les possibilités existantes. La nature recelait de bien étranges dons tout de même.
Le regard azur planté dans celui fuchsia, la jeune fille attendait une réponse de son interlocuteur.

« Je remarque que toi aussi tu as un petit accent, tu n’es pas anglais je suppose ? »

Un petit sourire aux lèvres, elle poursuivit :

"Moi je suis française !"
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Nicholai le 12/12/2015, 10:52

Ma remarque la fit rire. J’en étais un peu fier. C’était bien la première fois qu’une fille riait de mes bêtises. Je me découvrais peut être un talent caché qui sait. Je préférai sans nul doute les autres talents qui manquaient à mon arc. Le rire n’était pas quelque chose que j’appréciais beaucoup du fait de mon passé. Elle enleva sa main au moment où je passais la mienne dans mes cheveux. Loin de moi l’idée de la perturber par ce geste en tentant que nos mains se touchent… Je m’en voulais déjà de ma maladresse… Je voulais m’excuser quand elle se tourna et tendit son bras. Je ne comprenais pas tout mais je supputais qu’elle essayait d’utiliser son pouvoir à nouveau. Cependant, le fait qu’elle avait paru embêter tout à l’heure par le petit incident me laissait perplexe. Et si elle essayait de les faire revenir….  Je continuais de la regarder, regardant mon portable où un message mystérieux message était apparu : je me décidais à le lire plus tard. Le numéro ne me disait rien à mon grand malheur. Cependant un sentiment étrange s’empara de moi et si…. Non, ça ne pouvait être lui… Quoiqu’il aurait pu oser… Je rangeais mon portable pour éviter d’attirer l’attention de Misana sur ma soudaine perplexité et me mit à sourire en attendant qu’elle ait fini. Au bout de quelques instants, elle se retourna avec un sourire et me fit :

« Et toi ton pouvoir… c’est quoi ? »

Mince… La question que je détestais le plus malgré le fait que ça soit la cause de ma venue ici. En réalité, j’aimais beaucoup mon pouvoir même si pour moi il était signe de malédiction. Mais entre l’expliquer et le montrer il y avait une grande différence… Lui décrire allait certainement lui faire peur… Mon pouvoir était vraiment terrifiant quand on ne le connaissait pas. Cela ne faisait aucun doute. J’ouvris la bouche pour répondre mais je n’eus pas le temps de répondre qu’elle enchaîna avec une nouvelle question :

« Je remarque que toi aussi tu as un petit accent, tu n’es pas anglais je suppose ? »

Mes origines…. Tout ce que je voulais oublier en somme même si j’étais fier de ma nationalité. C’était assez bizarre… Mais d’un certain côté les questions qu’elle venait de poser étaient les plus récurrentes. Et ne pas lui répondre aurait constitué un affront de mon point de vue. La communication était comme un théâtre où chacun à tour de rôle devait préserver sa face. J’allais commencer à répondre sans aucune gêne mais elle reprit de plus belle :

"Moi je suis française !"

Je me mis à rougir tout d’un coup… Et oui, parmi toutes les nationalités que je préférais les Français étaient ceux que je tenais le plus en estime. Mon pays vouait presque un culte à cette langue qui faisait courir la légende selon laquelle c’était le peuple le plus romantique au monde. Je me mis à la regarder avec un grand sourire.

« Je sais parler français un petit peu » fis-je dans un français plutôt maladroit. J'espérais l'avoir surprise.

Puis je continuais en anglais afin de ne pas faire trop de faute :

« Je suis russe en réalité. J’aime beaucoup la langue et la culture française. Mon pouvoir…. Euh… Je ne peux que te l’expliquer… Faire une démonstration serait comment dire…. Je peux invoquer un serpent de feu qui s’enroule autour de mon katana. » en prononçant ces mots je sorti mon katana pour lui montrer.

« Je sais ce n’est pas vraiment un pouvoir… » fis je baissant la tête, accablé tout d’un coup par une force invisible.
avatar
Nicholai

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Maely le 13/12/2015, 19:41

En apprenant sa nationalité, il rougit puis lui fit un grand sourire, pourquoi une telle réaction ? Misana ne comprenait pas vraiment. Les mains dans les poches, elle le fixait en attendant ses réponses.

« Je sais parler français un petit peu »

Le petit accent du jeune homme la fit sourire, ainsi il connaissait quelques mots de sa langue ! L’intonation était très différente, la prononciation un peu écorchée mais elle retrouvait bien un air familier qui commençait à lui manquer.

« Depuis combien de temps vis-tu à l’académie ? »
demanda-t-elle en français.

Ah qu’il était agréable de retrouver les doux mots de sa langue natale, elle lui fit un sourire franc.

« Je suis russe en réalité. J’aime beaucoup la langue et la culture française. Mon pouvoir…. Euh… Je ne peux que te l’expliquer… Faire une démonstration serait comment dire…. Je peux invoquer un serpent de feu qui s’enroule autour de mon katana. »

Lorsqu’il sortit le katana, elle recula précipitamment, après tout, elle ne connaissait pas vraiment la portée du pouvoir du jeune homme. Une fois à une distance raisonnable, elle fixa d’un air curieux le katana qui ne lui parut pas différent d’un autre.

« Je sais ce n’est pas vraiment un pouvoir… »

Surprenant… Elle s’attendait à ce qu’il utilise son pouvoir mais il semblait plutôt triste. Les sourcils froncés, elle lui dit doucement.

« Qui peut dire ce qui est un pouvoir ou pas ? »

Elle ne se rendit pas compte qu’elle avait de nouveau utilisé sa langue maternelle qui lui venait du coup plus naturellement et plus simplement. Les yeux rivés sur le katana, curieuse, elle continua dans la même langue.

« Tu me fais une démonstration alors ? »

Quelques mèches de ses cheveux lui retombèrent devant les yeux mais elle n’en eut cure, elle attendait avec une certaine impatience de voir le jeune homme en action.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Nicholai le 14/12/2015, 19:43

« Depuis combien de temps vis-tu à l’académie ? » fit-elle dans un français que je compris assez facilement.

Là à vrai dire, elle me posait une énigme. Je ne me rappelais plus bien, il faut dire. Le temps avait coulé comme un ruisseau sous un pont abandonné par le temps et n’ayant plus aucune notion du temps, dicté uniquement par les amoureux venant profiter de l’après-midi sur celui-ci. J’eu un frisson en y pensant. Je n’avais jamais tenu un cahier de bord retraçant ma vie à l’académie. Je m’étais toujours dit que si mes colocataires le trouvaient, ils se moqueraient de moi. Cependant en y pensant, j’aurais dû… Tout ce dont j’étais sûr c’est que je n’avais pas vécu une année à l’académie. J’avais vu les fleurs renaissantes, le bonheur léchant ma peau, les longs sanglots du temps et maintenant la tristesse ruisselante. En réalité, cela faisait presqu’un an. Enfin si l’on considère que j’avais vécu tout l’hiver ici. Or, ce n’était que le début de celui-ci… Fort heureusement, puisque cette saison remplissaient mon cœur de mélancolie me rappelant mon enfance. Je voulais à tout prix hiberner pour quelques mois…

Elle s’était reculée quand je lui avais montré le katana comme si… Elle en avait peur… Je m’en voulais d’avoir été brusque. Je voulais juste joindre les paroles aux faits. La pédagogie voire la conversation se devait d’être ludique et porté sur le concret. Les choses abstraites n’étaient pas forcément de bonnes choses pour nouer des liens avec des gens. Même si ces liens étaient abstraient au final… Je me mis à lui sourire pour tenter de la rassurer du mieux que je pouvais mais je la comprenais puisque à sa place, je ne saurais dire qu’elle aurait été ma réaction.

« Qui peut dire ce qui est un pouvoir ou pas ? » continua-t-elle dans sa langue maternelle.

Je compris le sens global de la phrase. Je voulais absolument qu’elle m’apprenne le français pour que je connaisse toutes les subtilités de sa langue. Mademoiselle était une philosophie des lumières d’après ce que j’avais compris. Elle essayait de m’expliquer que la notion de pouvoir était subjective. Un peu comme un « qui est veritas » pensais-je. Il est vrai que Misana était quelqu’un d’ouvert d’esprit et très tolérant aux premiers abords. Ce qu’elle venait de dire me fit plaisir.

« Tu me fais une démonstration alors ? »

Je me mis à la regarder pour lui répondre. Mais tout ce français me donnait plus envie de parler que de jouer au show man.  Je lui répondis en français, me risquant au pire à devoir lui répéter si elle ne me comprenait pas :

« Je dirais un an. Oui tu as raison : tout pouvoir est respectable. »
Je me tus baissant les yeux vers mon katana, l’autre main cherchant désespérément mon briquet.

« Pour la démonstration avec plaisir mais… ne prends pas peur. »

J’avais répondu cela pour lui faire plaisir. Selon moi, je ne pensais pas pouvoir faire apparaître à mon bon vouloir mon pouvoir. Il s’était toujours manifesté en cas de danger donc là présentement je n’y croyais guère. Mais, je voulais tenter pour faire plaisir à la petite française.
Je sortis mon briquet et respira un grand coup pour visualiser le serpent. Celui-ci se forma petit à petit dans ma main. Je sentais les picotements parcoururent ma main. Je ressentais une sensation désagréable, un peu comme si il se nourrissait de moi et de la flamme du briquet. Soudain, il s’éleva dans les airs pour retomber dans mon katana.

« Tu vois Misana : voici mon pouvoir… »

Je m’approchais d’elle pour lui montrer la lame qui était entouré de flammes plus dangereuses que les autres.

« Il ne peut durer éternellement sinon la lame va fondre… »
En disant ces mots, je visualisais le départ de mon acolyte. Le serpent se rétracta et vint se loger dans ma main. Je me mis à lui sourire ne sachant plus trop quoi dire ou faire : un peu gêné.
avatar
Nicholai

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Invité le 15/12/2015, 21:04

Kihou était tranquillement allongé dans son lit à écouter de la musique en essayant de visualiser une nouvelle chorégraphie, elle souriait. Puis d'un seul coup, elle apparut dans un autre monde.
Elle était dans un parc, elle vit une fille avec des cheveux rouges, et un garçon légèrement plus vieille que cette dernière les menacer avec un katana en feu.

Puis elle se réveilla.
*Mais bon sang ! C'est qui cette fille ! Elle me dit quelque chose !*
Quelques minutes après elle se souvenaient de qui c'était, quelle petite tête !
" Mélina ! "

Affolée de savoir sa colocataire en danger, elle dévala les escaliers en jogging et essaya de retrouver le chemin du parc.
"Bon sang ? C'est par où le parc .!"
Un élève désespéré de l'entendre crier surement, indiquant à la jeune Haru paniquait le chemin. Cette dernière chercha sa colocataire en courant partout dans le parc.

Quand elle vit la jeune rousse elle lui sauta limite dessus.
Mélinaaa !, cria Kihou affolait Tu vas bien ?

La blonde regarda autour d'elle et vit un jeune homme avec un katana. Elle fils les yeux ronds et re-regarda la rousse.

Il te n'a rien fait de mal Mélina ? Tu es sûr que tu vas bien hein ? Viens on s'en va !

La blonde commença à prendre le bras de Misana pour partir, mais cette dernière n'avait pas l'air décidé


Dernière édition par Kihou le 15/12/2015, 23:43, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Maely le 15/12/2015, 23:34

« Pour la démonstration avec plaisir mais… ne prends pas peur. Tu vois Misana : voici mon pouvoir… »

Misana regarda la flamme entourer le katana, les yeux rivés dessus, elle remarqua à peine que le jeune homme s’était rapprochée, elle était subjuguée par les flammes.

« Il ne peut durer éternellement sinon la lame va fondre… »

Elle sourit, ça c’était pas mal, pas mal du tout. Son pouvoir avait quelque chose d’artistique, surtout à côté du sien qu’elle trouvait très brut. Le katana entre eux, elle sursauta en entendant quelqu’un l’interpeller.

Mélinaaa !

« C’est Misana » siffla-t-elle entre ses dents.

Voir son nom écorché agaça la jeune fille, sa colocataire ne pouvait pas juste retenir son prénom comme tout le monde. Vraiment, elle ne s’intéressait pas un minimum à celles avec qui elle allait dormir pendant plusieurs années ?

Tu vas bien ? Il t'as rien fait de mal Mélina ? T'es sur que tu vas bien hein ? Viens on s'en va !

Faire du mal ? Les sourcils froncés, la jeune fille ne réalisa pas tout de suite ce que racontait la blonde. Ce n’est que lorsque celle-ci l’attrapa par le bras et commença à l’embarquer qu’elle tilta enfin.
Celle-ci l’avait déjà emmenée sur plusieurs mètres avant qu’elle ne freine des quatre fers pour l’empêcher d’aller plus loin.

« Kihou ! »

Elle tira sur son bras pour le récupérer et croisa les bras sur sa poitrine pour regarder la jeune fille.

« D’où est-ce que tu crois que je suis en danger là ? »

La jeune fille jeta un regard par-dessus son épaule pour regarder Nicholai et lui faire un sourire rassurant. Qu’est-ce qui lui prenait à la jolie blonde ? Elle soupira et posa une main sur la tête de la jeune fille. Conciliante, elle se détendit et attrapa la main de sa colocataire pour la faire revenir sur leurs pas.

« Allez petite idiote, je vais te présenter ! »

Elle ne la lâcha qu’une fois devant le jeune homme et lui fit un petit sourire contrit.

« Kihou je te présente Nicholai ! Nicholai voici ma colocataire qui… visiblement c’est fait un joli film ! »

Elle rit, comme si ce n’était qu’un incident comme elle en avait l’habitude mais ses yeux scrutaient la nouvelle venue. Inquiète du pourquoi d’une réaction si excessive de sa part.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Nicholai le 16/12/2015, 17:27

" Mélina ! "

J’entendis une voix féminine au loin qui devait chercher surement une fille du nom de Mélina. C’était déjà ça, elle n’allait surement pas venir nous embêter à moins qu’elle nous demande si ne nous l’avions pas vu. Je vis Misana paraître perplexe d’un coup comme si la fille avait un rapport avec elle. Je ne comprenais vraiment plus trop rien à vrai dire. Puis j’entendis une phrase sortir de sa bouche comme si elle soufflait. Je n’eus pas le temps de réagir pour lui demander ce qu’il se passait et je m’en voulais de ne pas avoir entendu distinctement ce qu’elle venait de prononcer. Ca ne devait avoir aucun rapport avec mon pouvoir sinon elle l’aurait fait savoir avant pensais-je.

Il te n'a rien fait de mal Mélina ? Tu es sûr que tu vas bien hein ? Viens on s'en va !

La fille de tout à l’heure venait de débarquer juste derrière Misana. Elle était blonde et… Le plus frappant c’était surtout le fait qu’elle appelle Misana Mélina. Je me demandais si Misana m’avait donné son vrai prénom ou si en réalité la nouvelle arrivante ne se trompait pas de personne. Puis cette dernière tira la main de Misana comme si elle était en danger. Je ne comprenais vraiment rien mis à part que il est vrai que les flammes autour de mon katana pouvait laisser croire que je m’attaquais à mon interlocutrice pourtant je n’avais rien fait de mal… Ce n’était juste qu’une simple démonstration qu’elle avait pris pour une exécution sommaire et barbare. Je me mis à m’imaginer qu’en réalité il y avait deux quiproquos dans la conversation actuelle. Cette pensée me fit sourire, et je me demandais bien comment Misana allait se sortir de cette situation. Certes, ce n’était pas un spectacle mais c’était toujours amusant à regarder pensais-je. Bien évidemment si tout cela tournait mal, j’aiderai la belle rousse mais je voulais en apprendre davantage avant de m’interposer. Surtout qu’elle n’avait rien fait de mal… Je vis partir Misana un petit peu : lui faisant un signe de la main comme pour lui dire au revoir, ne sachant trop que faire. C’était la première fois que j’étais dans une situation aussi cocasse, et je me doutais bien que la plaisanterie quand bien même cela en aurait été une, allait cesser dans une poignée de secondes. Pendant que je voyais ma rousse enlever par une chevelure blonde, j’entendis Misana :

«« Kihou ! »

Réflexion faite : elle connaissait la fille en réalité donc Mélina était son hypothétique prénom. J’étais assez déboussolé. Il fallait que je lui demande quand elle reviendrait. Mais pour l’instant l’heure était à l’observation pour comprendre ce drôle de manège.

« D’où est-ce que tu crois que je suis en danger là ? »

Bon bein j’avais bien supputé ! Kihou avait cru que Misana était en danger… Je sortis mon portable pour me regarder de plus près afin de comprendre si mon allure était celle d’un prince démoniaque sanguinaire assoiffé de sang. Je n’appris rien de nouveau mais vit avec curiosité qu’un deuxième message était apparu. Je me mis à trembler de peur… Je ne comprenais vraiment rien une fois de plus. Les deux étaient du même numéro inconnu à ma connaissance. Je le rangeais et vis Misana me sourire tournant la tête vers moi.

« Allez petite idiote, je vais te présenter ! »

La petite rousse avait du caractère. Je ne pensais pas à ce point-là mais il faut dire que cela me plaisait beaucoup. J’aimais les personnes décidées et qui imposait parfois leur vision. C’était constructif du moment où un dialogue pouvait se mettre en place. Sinon j’appelais ça un échange dévastateur qui se finissait souvent par un Ko. Misana revint trainant c’est le cas de le dire la petite Kihou. Arrivé devant moi, elle fit :

« Kihou je te présente Nicholai ! Nicholai voici ma colocataire qui… visiblement c’est fait un joli film ! »

Le plus improbable arriva. Misana se mit à rire ce qui déclencha malencontreusement le mien. J’étais confus de la tournure que prenaient les événements. Je ne me moquais en aucun cas de Kihou mais la réflexion de Misana était tellement marrante et inattendue elle aussi !

Je me mis à lui parler passant une main dans mes cheveux un peu timidement ne sachant quoi dire de peur de la vexer davantage si elle l’était déjà :


« Enchanté Kihou. Ne t’inquiètes pas, je faisais une démonstration de mon pouvoir à ta copine… Je n’allais pas tuer une aussi belle jeune fille ne t’inquiètes pas »
avatar
Nicholai

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Invité le 17/12/2015, 18:32

Quelque mètre plus tard, Mélina m'arrêta.

« Kihou ! D’où est-ce que tu crois que je suis en danger là ? »

Elle ne me laissa même pas le temps de lui expliquer, et retourna vers le jeune homme en me disant qu'elle alla me présenter, je soupirai. Arriver au niveau de ce dernier elle prit la parole, je roulai des yeux exaspérée.

« Kihou je te présente Nicholai ! Nicholai voici ma colocataire qui… visiblement c’est fait un joli film ! »


« Enchanté Kihou. Ne t’inquiètes pas, je faisais une démonstration de mon pouvoir à ta copine… Je n’allais pas tuer une aussi belle jeune fille ne t’inquiète pas »


L'ignorant, je me mis devant la rousse et lui expliqua :

Mélina ! Je l'ai vu sortir un katana en feu ! Tu crois quand même pas qu'il allait juste faire joujou avec ?

Elle était folle, elle pensait juste qu'il allait faire mumuse et rien nous faire ! Je me méfie d'ces gens là moi !

Sérieusement ? Tu veux pas t'éloigner de lui .! Il me rassure pas ...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Maely le 18/12/2015, 13:33

Surprise, elle s’aperçut que le jeune homme lui disait aurevoir, il croyait vraiment qu’elle allait partir comme ça. Tss, il ne la connaissait pas bien. Non mais qu'est-ce qu'elle lui faisait là Kihou ?

« Enchanté Kihou. Ne t’inquiètes pas, je faisais une démonstration de mon pouvoir à ta copine… Je n’allais pas tuer une aussi belle jeune fille ne t’inquiètes pas »

Une aussi belle jeune fille, Misana rougit à ses mots. Qu’est-ce qui lui prenait de lancer de tels compliments comme ça ? Elle ne savait plus où se mettre maintenant, les mains dans les cheveux elle n’osait pas regarder le jeune homme. Un peu de rose aux joues, après tout, ce n'était pas tous les jours qu'on lui sortait de telles choses. Elle n'était pas du genre à crouler sous les compliments avec ses faux airs de garçon manqué des montagnes.

Mélina ! Je l'ai vu sortir un katana en feu ! Tu crois quand même pas qu'il allait juste faire joujou avec ?

Ah elle était décidée dis donc… Mais attend, elle l’avait appelé Mélina ? Voulait-elle mourir à écorcher son nom pour ce nom de petite garce de bas étage ? Elle fronça les sourcils. Prête à la remettre à sa place. Son nom n'était pas compliqué à retenir quand même.

Sérieusement ? Tu veux pas t'éloigner de lui .! Il me rassure pas ...

Elle n’était pas rassurée ? Ah oui, moitiée parano on dirait. Le regard surpris, les sourcils froncés, elle la fixa. Sa colocataire était un cas plutôt étrange. Sans réfléchir elle répondit les premiers mots qui lui passait par la tête d’une voix un peu agacée.

« Nan mais tu sais pas que le katana enflammé c’est un excellent contraceptif ! »

Il lui fallut un petit moment pour réaliser ce qu’elle venait de sortir comme âneries… et elle se mit à rougir violemment. Une autre raison de ne pas regarder le jeune homme qui devait soit rire soit avoir peur. Non mais qu'est-ce qu'il venait de lui prendre ? Le pire qui pouvait lui arriver c'est qu'il le prenne pour des avances.
Une main dans ses cheveux pour essayer de reprendre contenance, elle attendit quelques instants et ajouta :

« Et moi c’est Misana pas Mélina, retiens-le quand même Kihou ! »

Voilà, avec ça ils ne devraient pas s’arrêter sur son ânerie… ou pas !
Les mains dans les poches, elle osa enfin planter son regard dans celui du jeune homme, déjà beaucoup moins rouge. Après tout, elle reprenait très vite le contrôle de son corps. Merci à ses parents d’avoir bien insisté sur la maîtrise de soi.
Encore heureux d’ailleurs, sinon elle aurait sans doute sauté à la gorge de pas mal de monde, avec un sang bouillonnant comme le sien.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Nicholai le 18/12/2015, 21:37

Mélina ! Je l'ai vu sortir un katana en feu ! Tu  crois quand même pas qu'il allait juste faire joujou avec ?

Elle venait de faire comme si je n’existais pas… Et le fait qu’elle l’appelle Mélina m’interpellait de plus en plus. Et… en fait Kihou ne connaissait rien à l’histoire… A ses yeux je devenais le méchant sanguinaire sans cœur qui voulait découper la belle jeune fille et la super héroïne venait la sauver : belle caricature de film ! Peut-être qu’au final j’avais une allure vraiment inquiétante. En même temps en réfléchissant davantage à la scène j’essayais d’imaginer comment j’aurais réagi. J’étais altruiste : toujours prêt à aider les autres mais il est vrai que j’aurais été un peu réticent de peur d’avoir un mauvais jugement. Par conséquent bien que cela paraisse surprenant je n’en voulais pas à Kihou. Je tentais d’essayer de paraitre impassible laissant un sourire se dessinait du mieux que je pouvais sur mon visage. Dans la même situation quelques jours auparavant je ne garantissais pas la même réaction !

Sérieusement ? Tu veux pas t'éloigner de lui .! Il me rassure pas ...

Je ne comprenais maintenant pas pourquoi un sourire n’était pas rassurant. Je me mis à bouger ma jambe sans le vouloir : non pas d’agacement mais de tract. Un peu comme lorsque l’on passe devant une classe pour un exposé à vrai dire.  J’étais devenu blanc… Blanc comme la neige que j’aimais par-dessus tout, mais d’une extrême pâleur d’appréhension, de crainte… C’était la première fois et c’était un sentiment bizarre… Un peu comme tous les acquis jusqu’’à présent tombaient silencieusement dans un même élan. Je me sentais mal au plus haut point…

« Nan mais tu sais pas que le katana enflammé c’est un excellent contraceptif ! »

Je me mis à regarder Misana incrédule. Je n’avais pas l’habitude d’entendre ce genre de phrase. Je la fixais quelques secondes l’air sérieux : un peu embêté par ce que je venais d’entendre. Ce masque ne dura pas longtemps… Un sourire éclipsa le peu de sérieux qui restait sur moi : vestiges révolus d’un passé pas si lointain. Puis un rire nerveux… Misana avait un humour qui me plaisait beaucoup : cela ne faisait aucun doute.

« Et moi c’est Misana pas Mélina, retiens-le quand même Kihou ! »

La belle rousse était devenue tomate de visage. Ça lui donnait un air novateur pensais-je amusé. Bon bein, tout compte fait : j’avais ma réponse à mes interrogations multiples… Mon interlocutrice s’appelait bien Misana. Mais bon, qu’importe son prénom, je l’appréciais déjà beaucoup.
Je lançais d’un air amusé :

« Le feu est purificateur »

Je m’en voulais déjà d’avoir lancé ça sans aucun fondement mis à part continuer la blague de Misana jusqu’au bout mais j’étais sûr que cela allait plomber l’ambiance bon enfant de ces quelques dernières minutes. Puis je continuais d’une voix timide pour comprendre :

« Tu me trouves si effrayant que ça Kihou ? »
avatar
Nicholai

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Invité le 20/12/2015, 15:57

« Nan mais tu sais pas que le katana enflammé c’est un excellent contraceptif ! »


Je regarda ma colocataire choquée, était-elle vraiment comme ça ? à vrai dire je ne la connaissais pas plus que ça hein, elle fait ce qu'elle veux à vrai dire, Nicholai lanca quelque chose de genre que le feu était purificateur. Mais si j'dérange, ils n'ont qu'a le dire hein...

« Et moi c’est Misana pas Mélina, retiens-le quand même Kihou ! »

Je soupirai exaspéré.

"J'y arriverai un jour Mé..Misana ! Mais laisse le temps à mon cerveau d'enregistrer ton prénom."


« Tu me trouves si effrayant que ça Kihou ? »



Je soupira, roula des yeux puis fis face à ce dernier pour la première fois depuis ... 10 minutes ? Ouais 10 minutes.
*Wow ! Il est plutôt canon ! J'comprends pourquoi Mélina.. Euh Misana veux le mettre dans son lit!*

" Effrayant ? J'sais pas, mais j't'ai vu nous montrer ton fichu katana ! Comment vu tu que je sache ce que tu fais en ... 1 minutes? Donc comprends bien, que je sois pas rassuré ".

Je décida de m'asseoir par terre. et j'arracha machinalement l'herbe. je ramassa un cailloux dans ma main. Je regarda autour de moi, il y en avait d'autres.

" Hé ! Pourquoi y'a des cailloux dans l'herbe ? C'est une nouvelle décoration des jardiniers ?"

Bon, vu que j'suis là, j'vais pas repartir directement. J'vais squatter avec eux ? Ouais bonne idée.

" Bha asseyez-vous restez pas debout là. à moins que je dérange et que vous voulais que j'parte ? Faut me l'dire hein."

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Maely le 20/12/2015, 17:20

Et un rire nerveux made in Nicholai et un regard choqué de Kihou, apparemment, elle avait bien perturbé son petit monde. Peut-être pensaient-ils vraiment qu’elle croyait en ces propos. Sa réputation était fichue.

« Le feu est purificateur »

Alors là, c’était à son tour de rire, un rire aussi nerveux que celui du jeune homme. C’était bien étrange ce qu’elle avait dit mais lui qui continuait, cela avait une drôle d’allure. Elle essaya de changer de sujet avec sa remarque. Mieux valait-il ne pas relever.

« Et moi c’est Misana pas Mélina, retiens-le quand même Kihou ! »

J'y arriverai un jour Mé..Misana ! Mais laisse le temps à mon cerveau d'enregistrer ton prénom.

Ah, un cerveau-lent. Elle sourit d’un air moqueur mais n’ajouta rien

« Tu me trouves si effrayant que ça Kihou ? »

Ah oui, la jeune fille n’avait pas regardé une seule fois le jeune homme. Quand elle le fit enfin, la jeune fille aux cheveux rouges avait l’impression que sa camarade bavait légèrement… Elle sourit.

Effrayant ? J'sais pas, mais j't'ai vu nous montrer ton fichu katana ! Comment vu tu que je sache ce que tu fais en ... 1 minutes? Donc comprends bien, que je sois pas rassuré.

Misana observa sans un mot la jeune fille s’asseoir par terre et arracher de l’herbe, lorsqu’elle prit des cailloux dans ses mains et posa sa question, Misana rougit et détourna les yeux. Elle n’allait quand même pas lui expliquer ses déboires… si ?

Bha asseyez-vous restez pas debout là. à moins que je dérange et que vous voulais que j'parte ? Faut me l'dire hein.

S’asseoir ? Misana grimaça, elle n’avait pas vraiment envie de s’asseoir. Elle s’approcha de la blonde et lui ébouriffa légèrement ses couettes blondes. Taquine.
Elle regarda Nicholai, le joli jeune homme… qu’allait-il faire ? La jeune fille allait arrêter là les blagues douteuses tout de même. Elle s’approcha de lui et posa ses mains sur les épaules du jeune homme pour demander à Kihou :

« Tu es rassurée sur les bonnes intentions de Nicholai ? »
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Nicholai le 21/12/2015, 19:47

" Effrayant ? J'sais pas, mais j't'ai vu nous montrer ton fichu katana ! Comment vu tu que je sache ce que tu fais en ... 1 minutes? Donc comprends bien, que je sois pas rassuré ".

A ce moment-là, je remarquais que c’était bien la première fois que Kihou accordait une quelconque importance à moi. Certes je n’étais pas le roi Soleil, mais il était fort appréciable de voir le regard des personnes lorsqu’on leur parlait. Notion de politesse inculquée dès le plus jeune âge pensais-je. Peut-être avait-elle eu un père comme Rousseau en fin de compte ! Je ne lui en voulais aucunement mais il faut bien avouer que ces dernières minutes avaient été assez perturbantes. Mais à la lumière de ses paroles tout prenait un sens. La tension était palpable ! Un peu comme un intrus ayant découvert une organisation secrète je regardais la scène se dérouler devant moi. Au final le premier arrivé était l’étranger ! Je gardais cette amertume pour moi de peur de vexer Kihou…

" Hé ! Pourquoi y'a des cailloux dans l'herbe ? C'est une nouvelle décoration des jardiniers ?"

Je venais juste de regarder où elle venait d’atterrir… Assise au milieu de l’herbe juste à nos côtés, elle venait de trouver un des petits cailloux que Misana avait déplacé… Pour une nouvelle arrivante, il est vrai que trouver des cailloux dans l’herbe comme des pierreries au pays des mille et une nuits étaient quelque chose d’assez surprenant. Nouvelle décoration aussi déplacée que son esprit soudainement… Je rougis en pensant à cela… Je n’aimais pas juger les autres puisque la différence était un fabuleux trésor que la vie nous apporterait sur un plateau mais là… J’avais l’impression que Kihou le faisait exprès. Cette supputation passée, je remarquais que Kihou était une fille plutôt mignonne et au caractère qui allait bien avec son personnage. Si tenté que nous jouions une pièce de théâtre : En attendant le directeur de Tsuki ! Rien de tout ce qui se passait n’était sérieux au final… Nous parlions tous depuis quelques instants en monologue au point que des soliloques se dessinaient au fil des paroles…

" Bha asseyez-vous restez pas debout là. À moins que je dérange et que vous voulais que j'parte ? Faut me l'dire hein."

Et bein punaise, elle était brut de décoffrage dis donc ! Elle avait parfaitement sa place chez La Bruyère. Cependant, elle avait ce quelque chose en plus qui ne rendait pas le personnage risible, un peu comme un ensemble féérique qui faisait qu’elle jouait un personnage extraordinairement unique ! J’appréciais beaucoup cette jeune fille malgré ce qui était en train de se passer. Avec de la chance, le troisième dindon de la farce allaient se manifester d’ici peu… Quoiqu’il était assez présomptueux d’espérer quelque chose vu ce qui se passait dans ma tête. Je n’en aurais pas voulu à Misana si elle se murait soudainement dans un silence puisque la supercherie prenait un goût acide, amer semblable à une eau insalubre saturée de sel…

Misana s’approcha de la blonde et lui ébouriffa légèrement ses couettes blondes. Et là, l’attention de la magnifique jeune fleur se posa sur moi… Je ne savais pas quoi dire et me demandais ce qui allait se passer. A chaque seconde suffisait sa surprise pensais-je… Et,s’approchant de moi, elle posa ses mains sur mes épaules. Bon, je devais bien l’avouer ma température corporel ne devait pas être à la normale. Malgré les apparences dont on se devait toujours se méfier, j’étais quelqu’un d’assez timide. N’en déplaise à certaines personnes…. Et là, je me mis à attendre un signe ou quelque chose qui en approchait… Misana fit au bout de quelques secondes :

« Tu es rassurée sur les bonnes intentions de Nicholai ? »

C’était déjà ça… J’avais de bonnes intentions. Semblable à un gamin de cinq ans j’écoutais religieusement la maîtresse… Tout ce qu’elle disait était vrai…

Je me mis à sourire et à hocher la tête en signe d’acquiescement. Grenouiller de bénitier prenant pour argent comptant l’homélie d’un grand gourou, j’étais un parfait pantin prit soudainement par des sentiments de bien-être et de bonheur. Je continuais pour appuyer Misana du mieux que je pouvais :


« Si tu ne l’es pas, Misana l’es en tout cas » avec un grand sourire comme à mon habitude.


Puis je me retournais devant Misana :

« Et si on s’asseyait tiens donc ? »

Puis je m’assis en silence regardant Misana pour voir si elle allait accepter cette invitation.
avatar
Nicholai

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'encre de ses yeux [PV Misana Oumo]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum