A l'aube dans le salon... [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Maely le 30/11/2015, 19:56

Misana avait fait un cauchemar, elle revoyait la cave sombre, les hommes inquiétant. Cette sensation de subir et de ne rien contrôler la hantait. Le souffle court et saccadé, elle essaya de calmer sa respiration pour ne pas réveiller ses camarades.
Un coup d’œil à Lauria et l’autre colocataire avec qui elle n’avait pas encore discuté la rassura.
Elle se redressa, ébouriffa ses cheveux déjà pas mal en point et sortit de son lit.

Misana n’aimait pas dormir très habillé… Son pantalon se résumait à un short noir et son haut à une sorte de brassière/t-shirt un peu trop courte sur son ventre. Mais ça, elle n’y pensait même pas lorsqu’elle sortit de sa chambre et descendit les escaliers…
A ses yeux bleus azurs à demi-fermé, on comprenait vite qu’elle dormait encore à moitié. Malgré tout, elle esquiva sans mal les quelques objets sur son passage et se servit un verre de lait qu’elle avait laissé là la veille.

Elle s’affala dans un des canapés qui lui faisait de l’œil avec un léger soupir de contentement. Progressivement, elle s’installa plus à son aise et glissa ses jambes sous ses fesses. Ses mains glissant sur ses bras, comme pour se rassurer, Misana essayai d’éloigner ses idées noires.
Son regard se posa sur des livres qu’on avait laissé trainer… et si…

En général utiliser son pouvoir lui faisait du bien, peut-être que cela chasserait également ses mauvais souvenirs…
Elle leva une main, lâchant son bras et se concentra sur les livres qu’un idiot avait laissé traîner…
En peu de temps, les bouquins s’envolèrent, virevoltant devant elle…
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Myo' le 30/11/2015, 20:55

Waah cette putain de soirée que je venais de passer, j'étais bien bourrer et bien d'autre choses encore.. M'enfin on s'en fou un peu de ça, le problème c'est que j'avais pas de voiture et qu'il fallait que je traverse toute la ville pour rentrer dans mon dortoir. En plus de ça le couvre feu était passer et fallait pas que je me fasse prendre pas ces saloperies de surveillant, je leur devait encore quelques heures de colles et puis j'avais la flemme de devoir inventer de nouvelles excuse.. Je sortais de boite, il devait être quoi 4 heures du matin. Par ce que ouais ici les boites fermes tôt pas comme Etat-Unis ou tu fais la fêtes jusqu'au sur sur lendemain. J'me sentais pas très bien, rien qu'a l'idée de me dire que j'allais devoir traverser toute la ville pour rentrer à la maison me faisait tourner l'estomac.

Par chances il y avait un mec à la sortie de cette fameuse boites que je connaissais, ce mec la faisait aussi parti de l'académie et par chance son pouvoir était celui de la téléportation. Comme un bon gratteur je m'approcha de lui prenant un air mal en point pour lui demander si il pouvait me téléporter chez moi, fin pas chez moi chez moi genre chez moi dans les dortoirs vous m'avez compris. Donc le mec au début voulait pas trop, il avait soit disant la flemme de faire un détour par chez moi blablabla.. Donc après quelque petites excuses suivit de quelques menaces il finit par accepter de me téléporter dans le salon de la maison Rubis. J'étais comme qui dirait refait, refait de a-z ! J'allais pas marcher, j'allais juste fermer les yeux quelques secondes et me retrouver dans mon grand lit.. Il posa sa main sur mon épaule avant de lancer un décompte et nous envoyer dans le salon..

« Waaaaaaaaaaaaaaaah ! » disais-je en criant pendant la traverser de la fenêtre..

Par ce que ouais, je traversa la fenêtre du salon en la cassant pour me retrouver en plein milieu du salon, cette enfoiré nous avait téléporter en l'air en face de la fenêtre pour me balancer à travers celle ci. Bon ok je l'avoue, je l'avais bien mériter m'enfin j'allais devoir réparer mes conneries avant que tout le monde se réveil.. Enfin vous direz après l'énorme boum que je venais de faire en traversant celle ci, cela n'allait pas vraiment passer inaperçu.. Secouant la tête, j'essayais de me rapprocher du canapé qui se trouvait près de moi tant bien que mal. Tapotant le siège de celui ci, je finit par agripper quelque chose pour m'hisser sur ce fameux canapé. En remontant sur celui ci je finis par tomber nez à nez avec une fille au cheveux rouge, qui faisait je ne sais trop quoi dans le salon a cette heure aussi tardive. Me rendant compte que ma main était poser sur sa cuisse, a la limite de toucher son entre jambes.. Complètement mal à l'aise mais complètement bourrée par la même occasion je resta la, ma main pose sur elle l'air debile.

« Wow putain tu ma fais peur ! Mais qu'est ce que tu fou ici, ta vu l'heure? » disais-je en me recoiffant légèrement pour paraître plus présentable, bien que j'avais encore quelque bout de verre sur le bras et le visage. Puant l'alcool, la chemise dérangées accompagner de quelque goûte de sang..


avatar
Myo'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Maely le 30/11/2015, 21:52

Misana faisait virveloter, tournoyer les livres quand un énorme bruit se fit entendre. Les livres tombèrent alors dans un bruit mât, désormais privés du vent qui les maintenait en l’air. Elle couina et tourna la tête vers la source du bruit, soudainement bien réveillé là… et renversa le verre de lait sur son haut.
La fenêtre était… dans un sale état… La jeune fille fronça les sourcils, cherchant ce qui avait bien pu lui faire ça. Devait-elle fuir… la scène de crime ?

Elle en était là de ses réflexions lorsqu’elle sentit une main se poser… sur sa cuisse !
Le jeune malotru avait également les cheveux rouges, une couleur pas si rare que ça par ici… Elle le fusilla du regard. Egalement un peu rouge, elle s’aperçut que s’il bougeait les doigts c’est son entrejambe qu’il touchait.

Il était dans un état pitoyable… D’ici elle sentait très bien l’alcool et la transpiration… De dépit, elle souffla intérieurement… Elle aussi aurait bien bu un coup…
La chemise débraillée, le sang sur sa chemise… Misana grimaça.

« Wow putain tu ma fais peur ! Mais qu'est ce que tu fou ici, ta vu l'heure? »

« Ote tes sales pattes de là ! »

Elle ne répondit pas un seul instant à sa remarque sur l’heure, avec le raffut qu’il avait fait, il osait dire quelque chose sur l’heure ?Il se recoiffa et elle sourit, moqueuse, comme s’il pouvait avoir meilleur allure ?
Agacée, elle se pencha et le repoussa, prenant le risque que sa main le frôle un peu plus là où elle ne voulait surtout pas. Mais c’est qu’il profitait de la situation ce rustre !

Ainsi c’était ça les garçons de la maison Rubis… La rousse se demandait si elle ne devait pas aller se pendre de suite…
Des hommes bourrés, ça elle en avait déjà vu… Mais des hommes bourrés qui arrivaient par la fenêtre, ça c’était bien surprenant.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Myo' le 1/12/2015, 23:48

Héé merde je venais de me faire prendre, j'avais mes doigts à quelques centimètre de son entrejambe, d'un léger mouvement j'aurais pu le prendre en main mais.. Non elle m'avait prit la main dans le sac ( pas mal comme jeux de mots non?), me jetant un regard noir en se rendant compte de l'endroit ou ma main était poser. Mais ce genre de truc m'aurait valut de me faire accuser d’attouchement, surtout que j'avais prit un rapport pour attouchement sexuelle sur une fille de ma classe la veille.. Fin je vous jure que c'était trop abuse comme motif, je lui avais juste foutu une petite claque sur les fesses pour exprimer le plaisirs que mes yeux avait pu recevoir en le voyant passer devant moi. Bon ok, je lui ai foutu une fessé par ce qu'elle était bonne j'avoue.. Mais c'était un tout petit truc de rien du tout, vous connaissez les saphirs elles en font toujours tout un plat et blablabla.

Mais bon vous connaissez, j'me suis pas laisser faire quand elle finit par me repousser en arrière.. Je l'attrapa par ce qui lui servait de haut, l’entraînant dans ma chute par la même occasion. Comme dans les films de tarlouze quand le gars faire de tomber pour emmener la meuf sur lui au sol et la pécho en l'embrassant malencontreusement.. Enfin avec ce genre de fille, fallait plus que je m'attende à une énorme claque dans la gueule comme récompense plutôt qu'un bisous tout baveux. Et je vous raconte pas le délire, de la ou je me trouvais je me racontais pas le spectacle.. Je pouvais voir dans son décolleter sa poitrine se livre à un combat acharner, tellement qu'a un moment j'avais commencer à entrevoir le bout d'un sein avant qu'elle finisse par s'écraser sur moi..

Je senti un léger craquement au niveau de mon torse, à première vu elle paraissait toute svelte mais je vous assure que sur moi elle avait l'air de peser le triple.. Fin je dis pas ça pour la traiter de grosse ou quoi, c'était peut être moi qui était trop bourré ou un truc dans le genre. En parlant de ça, j'étais bourré et puis quand tes bourré ta la faculté de te repasser quelque scène de ta vie en boucle pendant 5 secondes au moins, enfin 5 secondes pour le monde réel et 3 heures pour l'intérieur de ton cerveau.. Je me passa donc le film du combat de sa paires de seins en boucle dans ma tête, laissant un sourire assez content et satisfait sur le visage.

Par ce que ouais, j'étais content d'avoir prit une petite longueur d'avance sur elle, j'avais comme qui dirait installer un sorte de petit jeux entre nous.. Enfin du moins, cette situation était arriver la que pour la simple raison que je voulais gagner se petit jeux de séduction que tu rencontre avec toute fille potentiellement fornicatrice. Ouais c'est un petit délire que j'ai avec mes potes, je me permet de vous le partager. Enfin breeef, je plissa les yeux une fois essayant de distinguer un visage derrière ses beaux cheveux rouges, par ce que ouais je vous ai pas dit elle avait les cheveux rouges comme moi trop la classe non? Elle avait des petits beaux pieds aussi, par que ouais la aussi elle venait de marque des points.. Je vous l'avoue j'ai un petit faible pour les beaux pieds, mais vous êtes d'accord avec moi pour dire que les beaux pieds chez une ça fait graaaaaaave la différence non?

J'avais donc réussi à coller un visage sur cette tête rousse.. Elle était comme qui dirait pas très trop jolie.. Enfin au premier coup d’œil par ce que ouais j'étais bourré et fallait que je me frotte les yeux deux ou trois fois pour me rendre compte que je regarder plus sa tête mais la lampe qui se trouvait derrière elle.. Elle était plutôt jolie donc et ça c'était un bon point, par ce que bon je me voyais mal jouer à ça avec une vieille tête de sorcière, si vous voyez ce que je veux dire..

« Ça va ton corps est pas trop accrocher au miens non? » disais-je en me positionnant sur les coude, la fixant du regard tout en prenant un air coquin.


avatar
Myo'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Maely le 2/12/2015, 18:48

En le repoussant, Misana lui avait fait frôler son entrejambe quelques secondes. La sensation la fit virer au rouge. Encore heureux cela n’avait duré que quelques microsecondes et elle l’avait vite repoussé.
La chuta arriva trop vite, elle n’eut pas le temps de se défaire lorsque le garçon l’attrapa… par son haut ! Les mains du garçon étaient froides à son goût, elle grimaça. L’espace libéré par les mains du garçon permirent à sa poitrine de bouger, bouger bien plus qu’à l’habitude et ça, ce n’était pas agréable du tout !

Juste avant de heurter le sol, son haut céda et s’ouvrit là où il l’avait saisi. Misana blanchit violemment.
Elle atterrit la poitrine sur le torse du garçon, son visage face au sien et ne bougea pas, quels étaient les dégâts ? Pouvait-elle le frapper et s’en aller… Elle émit une plainte lorsqu’elle s’aperçut qu’elle sentait parfaitement la chemise du garçon contre ses seins et non plus son haut doux de pyjamas.

Non mais quel idiot ! Misana n’osa plus bouger pendant quelques instants, quelques instants où elle eut la vague impression que le garçon se faisait des films… des films qui, à son avis, ne lui plairait pas.
La rouquine s’aperçut alors que l’écart entre son visage et celui du garçon donnait une vue… intéressante au jeune homme. Elle y remédia très vite et colla son nez contre celui du jeune homme. Tout plutôt que de le laisser voir ses attributs.

« Ça va ton corps est pas trop accrocher au miens non? »

Misana couina quand il se redressa sur son coude et s’empressa de mettre ses bras devant sa poitrine et se redresser. Il n’était pas bien de faire ça sans prévenir !
Enfin, cela eut le mérite de rassurer la jeune fille, le haut tenait encore, il lui faisait juste un très très grand décolleté.

« Nan mais t’es pas sérieux ! On s’accroche pas aux vêtements comme ça ! »

Misana le détailla. Plutôt mignon ce vaurien avec ses cheveux rouges en bataille, ses yeux bruns… Et Misa avait pu remarquer qu’il était plutôt bien fait de sa personne avec ça. Enfin, elle n’allait pas lui faire de compliment vu comme il s’était approché d’elle…
Elle resta là, à le fusiller du regard, protégeant du bras le peu qui lui restait de haut. Ce gars était sérieusement allumé par l’alcool !
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Myo' le 3/12/2015, 09:14

La voilà qui se met à me chevaucher sans les mains comme une très bonne cavalière, elle venait de se redresser m'empêchant complètement de voir son énorme décolleter. J'avais pu me rincer l’œil que quelques minutes avant qu'elle ne découvre ma supercherie, plaçant son bras sur sa poitrine essayant tant bien que mal de maintenir tout ça à l'abris des regards indiscret.. Cette position me faisait plus rire qu'autre chose, vous imaginez un peu la scène non? Elle était la sur moi, parfaitement installer sur le bas de mon ventre, à moitié déshabiller, les cheveux débrailler et essayant de reprendre son souffle après un grand effort. Qu'elle belle actrice elle faisait, je la regardais toujours d'un air narquois pouvant très bien constater ses talents cacher pour les films un peu osé..

« Ça va je te dérange pas? Il est confortable au moins mon petit ventre j'espère? »lui lançais-je d'un air joueur.

Enfin bon c'est pas que cette position me déplaisais mais c'est qu'elle commençait à me faire un peu mal la petite, enfin la moyenne, enfin je sais plus bref on s'en fou un peu. Faut dire que j'étais bien amoché par l'alcool, je sentais presque rien et j'étais s'en doute plus préoccuper par autre chose.. Elle venait de coller son jolie petit nez contre le mien, elle me voulait et ça ce voyait terriblement. Elle avait s'en doute remarquer que je la scruté du regard depuis maintenant quelques minutes, ou peut être heures je ne sais plus, j'avais complètement perdu la notion du temps depuis mon arriver sur le sol de se salon. Je souriais, comme un enfant, je savais très bien qu'elle n'était pas si indifférente que ça à mes charmes, mes atouts de grand séducteur vue la façon dont elle me regardait aussi..

Je suis un beau garçon c'est vrai, faut pas se le cacher non? Traitez moi de narcissique si vous voulez, je m'en fou terriblement, je sais que je suis beau et que je plais beaucoup aux filles. M'enfin elle se n'était pas pareil, elle semblait voir absolument cacher se petit faible qu'elle portait pour moi. Pourquoi? Je ne sais pas, surement par ce que notre rencontre n'était s'en doute pas aussi belle qu'elle l'aurait voulu. Mais vous me direz, ce genre de rencontre finissent souvent par devenir plaisante.

Je m'amusais bien avec elle, elle semblait tout aussi bien s'amuser que moi, pas de la même manière c'est vrai. M'enfin jouer la cavalière, dès le premier rendez vous je suis sur que personne d'autre lui avait offert ça comme premier rencard. J'espérais qu'on finisse par monter tout les deux dans sa chambre, que tout finisse comme dans un film romantique, j'ai pas l'air comme ça mais ce genre de rencontre plutôt chaude en couleurs me fait extrêmement plaisir c'est vrai.. Et voilà qu'un jolie petit sourire s'affichait sur mon visage depuis qu'elle avait coller son nez contre le miens, je venait de m'en rendre compte et oui enfin. Je frotta mon nez contre le sien, répondant positivement à ce qui pourrait être des avances.. Je me mordilla la lèvre inférieur, inconsciemment pendant ce mouvement, qui paraissait à la fois sensuelle et amusant.

Après cela, je me rallongea sur le dos, le sourire au coin de la bouche, affichant toujours cette air coquin et joueur qu'avait envahi mon visage depuis le début de notre rencontre.. Elle me tenait tête et j'adorais ça, je ne sais pas pourquoi m'enfin bon c'était surement mon pêcher mignon à cette époque là. Je passa ensuite mes mains derrière la tête en guise de coussin, la fixant du regard, j'attendais qu'elle fasse quelque chose surement quelque chose de bien, j'avais pas envie de me prendre une autre claque.. Je la regardais, elle était plutôt sexy dans cette posture c'est vrai faut ce l'avouer mais mes pensés se transformèrent vite en paroles car oui j'étais bourrer et quand tu es bourrer, tu dis toujours tout haut ce que tu pense tout bas..

« T'es vraiment sexy quand tu t’énerve, tu sais? » disais-je en regardant son corps de haut en bas, laissant apparaître quelques taches roses sur mes joues, les effets secondaires de l'alcool surement ou peut être bien quelque chose d'autre qui sait..


avatar
Myo'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Maely le 3/12/2015, 21:27

Misana se figea, que faisait-il ? Elle n’osait pas vraiment croire qu’il était vraiment en train de faire ce qu’elle s’imaginait. Son nez contre celui du garçon, il venait de le frotter tout doucement contre le sien, dans un geste lascif… essayait-il de lui montrer… enfin de lui proposer ce à quoi elle pensait ?
Elle l’observa sans bouger… ce petit pincement de lèvres… Non, s’il s’imaginait ce à quoi elle pensait alors rien plus bas ne le laissait présager. Cela la rassura légèrement mais en même temps… Il avait une fille à moitié dénudée contre lui et ça ne lui faisait rien. Elle se mordit la lèvre, légèrement contrariée. N’était-elle pas attirante ?
Un regard noir pour le jeune homme, Misana grimaçait, agacée par cette idée de… ne pas plaire.

Les bras croisés sous sa tête, il avait l’air tout droit sorti d’une nuit de débauche, elle commença à reculer. Et si quelqu’un les surprenait ? Ils ne pourraient que se faire des films. Les bras croisés sur sa poitrine pour cacher ce décolleté plongeant, elle heurta le fauteuil qu’elle venait de quitter et y tomba sans grâce, atterrée par l’idée qui venait de lui passer par la tête.

Dans ces conditions, comment pourrait-elle défendre sa vertu ? Une bagarre ? Non, ce ne serait que pire. Dire qu’il ne l’intéressait pas du tout… genre… tout le monde allait la croire évidement… La jeune fille aux cheveux rouges était sûre que le garçon avait déjà un milliard de conquêtes dans l’établissement et autant de filles prêtes à agrandir la liste. Personne n’allait croire qu’elle ne voulait pas en faire partie…

Misana passe une main dans ses cheveux, agitée, puis s’aperçut vite qu’elle avait oublié quelque chose de très important et recroisa ses bras, le rouge aux joues. Elle jeta un coup d’œil à l’escalier qui menait à sa chambre, peut-être devrait-elle remonter… mais…. Pour enfiler une autre tenue ou pour se planquer.

« T'es vraiment sexy quand tu t’énerve, tu sais? »

Misana tiqua, très surprise parce ce qu’elle venait d’entendre… Sexy ? Quand elle s’énervait ? Ça on ne lui avait jamais fait. Interloquée, elle regarda le jeune homme droit dans les yeux… Etait-ce un début de rougeur sur ses joues ? Etait-il gêné ou… trop alcoolisé ?

« Hum… Tu sais que tu es complètement mort ? »

Ne pas montrer quoi que ce soit, cette remarque l’avait complètement déstabilisé, elle lui jeta un regard indéchiffrable.
Pour tromper sa gêne, elle regarda autour d’elle. Elle cherchait, un vêtement oublié, une veste perdue qui pouvait lui servir de protection. Oubliée sa chambre où elle trouverait à coup sûr ce qui lui manquait pour se couvrir, oublier l’idée de se planquer et de le fuir.
Puis son regard se reposa sur le jeune homme, elle se leva et s’avança auprès de lui. Lâchant sa poitrine, elle saisit un pan de la veste du jeune homme et commença à tirer dessus. A peine agressive...

« Tu as bousillé mon haut ! File-moi ta veste ! »

Misana continua de tirer sur la veste, ça, elle n’allait pas en démordre, il la lui devait !
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Myo' le 4/12/2015, 01:12

J'étais complètement mort c'est vrai m'enfin bon, elle restait sans doute la seul chose qui me rattachait encore à ce monde de merde.. Je venais de passer une soirée de merde, entre les bagarres, l'abus d'alcool et puis cette téléportation à l'arracher je ne savais plus quoi penser de tout ça. L’adrénaline mélanger à l'alcool et à l'excitation, je vous le déconseille très fortement.. En temps normal j'aurais vomis depuis un bon petit moment mais cette fois ci non, j'avais envie de donner une bonne impression à cette jolie fille qui me tenais encore compagnie pendant ma décuve..

« Un peu oui mais bon, fallait bien que je noie mon chagrin dans quelque chose non? » dis-je en redressant le buste vers elle, laissant cette air blasé et désabusé prendre le dessus..

Malgré tout, quelque chose n'allait pas de son côté.. Elle avait l'air inquiète comme ci quelque chose l'effrayait, serait ce moi et mon comportement de clochard? Je sais pas, du moins j'espérais que ça ne soit pas du tout le cas.. Elle regardait sans cesses les escaliers, comme ci elle attendait quelqu'un ou un moment opportun pour s'enfuir. Serait-elle capable de me laisser seul dans cette état la? Nous sommes Rubis serte mais nous avons quand même certaines valeurs, enfin c'était surtout le cas pour moi et mes amis les plus proches.. Les autres je ne savais pas, la plus par manquait clairement d'intelligence et devait sans doute en avoir rien à foutre.

Je m'adossa à la cheminer qui se trouvait derrière moi, gardant cette air un peu contrarier tout en lui lui faisant face. Je la regardais, elle paraissait perdu, ailleurs, j'avais peur de l'ennuyer.. Tout d'un coup c'est comme ci toute la confiance que j'avais en moi avait disparu, pouf d'un coup plus rien. Elle venait de se recoiffer légèrement laissant ses deux combattants une nouvelle fois en liberté, je leva les yeux au ciel cette fois ci.. La laissant se refaire une beauté a ses aises bien que plusieurs images d'elle assez osé me traversèrent l'esprit, ce qui ne dura pas très longtemps vu qu'elle laissa s’échapper un léger gémissement quand elle se rendit compte qu'elle avait oublier que son haut était déchirer.

« Tu peux t'en aller si tu veux.. J'voudrais pas qu'il t'arrive encore quelque chose. » dis-je en montrant la porte qu'elle regardait depuis le début, récupérant petit à petit cette air joueur et narquois.

Après cela, je m'essuya la lèvre qui semblait légèrement saigner.. Je passa par la suite ma main dans mes cheveux, toutes ces péripéties m'avait décoiffer. Je posa ensuite ma tête contre le mur qui se trouvait derrière moi, j'avais la tête qui commençait à tourner, je ne me sentais plus très bien à vraie dire.. Je ferma les yeux quelques instant, essayant tant bien que mal de contrôler cette descente. Quand tout d'un coup je me fit secouer dans tout les sens par quelqu'un, elle semblait tire ma veste vers elle m'ordonnant de la lui donner.. Sans vraiment me débattre, je tendis les bras vers elle laissant ma veste s'en aller sans trop de difficulté.

« Prend la si tu veux, mais fais attention. Je me verrais mal débouler dans ta chambre pour rendre ton si beau visage en quelque chose de pas très commode si tu vois ce que je veux dire.. dis-je en gardant un air sérieux sur le visage, avant de finir par exploser de rire.. « Non je déconne, fait juste attention à pas trop traîner avec dans les couloirs. Tu risquerais te faire agresser par l'une de mes groupies.. » dis-je en me grattant l'arrière de la tête, prenant un air débile cette fois ci..

Depuis tout ce temps un énorme bout de verre était planter dans ma cuisse droite, je ne sentais rien seulement quelque petit picotement par moment.. L'alcool était donc un très bonne anesthésiant, c'est seulement en laissant tomber mon bras sur cette fameuse cuisse qu'une énorme douleur envahi tout mon corps. Je serra les dents, cette douleur restait encore supportable mais le moindre mouvement ne faisait que l’accroître.. Je regarda de mes propres yeux de quoi elle avait l'air, c'est en prenant un air un peu ennuyer et agacer que je laissa à nouveau ma tête se poser contre le mur qui se trouvait toujours derrière moi

« Héé merde.. » dis-je avant de laisser un grand soupir s'échapper de ma bouche tout en fermant les yeux..


avatar
Myo'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Maely le 4/12/2015, 15:10

« Un peu oui mais bon, fallait bien que je noie mon chagrin dans quelque chose non? »

Noyer son chagrin, un concept qu’elle avait bien connu du temps de ses peines de cœurs, et ses parents incapables de l’empêcher de boire avec ses frères. En même temps… elle n’avait qu’à tendre le bras pour saisir une bouteille…
Elle fixa le jeune homme, un sourire désabusé aux lèvres.

« Et ton chagrin… tu as réussi à le noyer au final ? »

Alors qu’elle se demandait encore que faire pour ce haut si abîmé, elle s’aperçut qu’il la regardait avec un je ne sais quoi qui lui fit penser qu’il était énervé. Elle le fixa, interloquée par ce regard qui lui jetait.

« Tu peux t'en aller si tu veux.. J'voudrais pas qu'il t'arrive encore quelque chose. »
« Quelque chose comme toi ivre mort qui m’attaquerait ? »

Elle rit, visiblement pas plus inquiète que ça à cette idée.

« Je pense pas craindre quoi que ce soit de toi dans cet état tu sais… »

Puis elle remarqua cette veste et s’approcha de lui pour la prendre.
A sa grande surprise, il la lui laissa sans trop de problème. Surprise mais bien contente d’avoir quelque chose pour se couvrir, elle l’enfila rapidement et referma les boutons pour cacher son haut.
Enfin plus à l’aise, elle sourit. La veste était chaude et agréable, quoique elle sentait un peu l’alcool mais bon… Cela ne gênait pas la jeune fille aux cheveux rouges plus que cela.

« Prend la si tu veux, mais fais attention. Je me verrais mal débouler dans ta chambre pour rendre ton si beau visage en quelque chose de pas très commode si tu vois ce que je veux dire.. »

Oh des menaces, Misana lui jeta un regard en coin l’air de dire : Oh vraiment ? Tu me ferais ça ?  Puis il rit et elle eut la certitude qu’effectivement ce n’était pas du tout son genre.

« Non je déconne, fait juste attention à pas trop traîner avec dans les couloirs. Tu risquerais te faire agresser par l'une de mes groupies.. »

Tiens tiens tiens… Revoilà la fameuse idée qu’elle se faisait du jeune homme. Un séducteur qui n’avait aucun mal à trouver chaussure à son pied quand il le voulait. La jeune fille sourit et prit un air, comme si cette idée lui paraissait absurde.

« Des groupies… et elles ont monté un fanclub ? »

Misana avait pris une voix moqueuse. Elle avait l’air bien petite dans la veste trop grande du jeune homme qui lui tenait presque lieu de minirobe en fin de compte. Elle retroussa les manches de la veste pour ne pas être gênée dans ses mouvements.

« Héé merde.. »

Comment ça merde ? Misana fronça les sourcils, que lui arrivait-il maintenant ? Elle regarda son visage, en quête d’une explication. Rien ne laissait transparaitre quoi que ce soit, mais la jeune fille avait la sensation de passer à côté de quelques choses.
Elle se rapprocha de lui et le détailla des pieds à la tête. Rien d’anormal en haut… rien d’anormal au niveau de son torse qu’elle voyait désormais bien mieux qu’avant sans sa veste. Par contre… là sur la cuisse… il y avait quelque chose d’étrange.
Le bout de verre coincé dans la cuisse droite n’était guère surprenant vu son arrivé mais Misana le regarda comme s’il apparaissait de nulle part.
Elle s’accroupit à côté du jeune homme et regarda attentivement la blessure.

« Tu as conscience qu’on va devoir l’enlever… ? »

La cuisse… pourquoi avait-elle en tête qu’avec ça elle serait obligée de faire un garrot ? Peut-être regardait-elle trop de films... Elle n’y toucha pas, pas vraiment certaine de la marche à suivre et prête à se saisir de la main du jeune homme s’il décidait d’y toucher.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Myo' le 11/12/2015, 03:14

C'était bel et bien la merde, j'avais toujours ce bout de verre coincer dans la cuisse.. J'étais fatiguer, bourrer, j'avais la gerbe et même envie de pisser, j'vous raconte pas la galère. Je savais plus trop quoi faire, j'étais là comme un con, la tête planter dans le mur à me demander ce que je foutais là. Je pensais même plus à la fille qui était là, pour vous dire à quel point j'étais dans un autre monde, je pensais qu'elle était déjà partie depuis un bon moment.. Alors qu'elle était venu près de moi, au nouvel, qui n'étais pas vraiment rassurante d'ailleurs. Le truc était sacrement enfoncer dans ma peau, mais genre vraiment, je me demandais comment j'allais faire pour me sortir de se merdier..

« Ah ouais va falloir un bonne anesthésiant alors.. » dis-je en soupirant à nouveau

Après cette putain de semaine de merde, fallait qu'il m'arrive ça ce week-end.. Ça vous montre à quel point j'ai pas de chance et que ce genre de truc pouvais arriver qu'à un pauvre gars comme moi. Par ce ouais, j'avais oublié de vous en parler plus tôt, en début de soirée je m'étais promis de rattraper toute cette semaine catastrophique je venais de passer.. J'ai du me battre au moins 3 ou 4 fois, alors que pour une fois j'y étais presque pour rien. Enfin un peu mais bon, qu'est ce que vous vouliez que je fasse d'autre, les gens de cette académie se croient tout permis.. Fallait bien que je leur rappel qui était le boss d'ici non?

« Tu peux y aller si tu veux, je me démerderais tout seul. Et puis à tout les coups y'a un surveillant qui va se ramener, vue tout le bordel que j'ai foutu en arrivant.. J'aurais pas envie que tu sois mêler à tous ça, ta l'air cool comme meuf. » dis-je en lui montrant les escaliers de la main droite, essayant tant bien que mal de lui donner un sourire

Fallait bien que je lui sorte un compliment dans tout se merdier, pour lui montrer qu'au final j'étais pas la pour me prendre la tête ou quoi que ce soit. J'avais juste envie de passer un bon moment et rigoler, mais comme je vous ai dit plus haut il y a toujours un truc qui cloche dans tout ce que je fais. Qu'est ce que vous voulez que vous dises? " C'est la vie " comme dirait mon chère ami Warren..

Je disais donc que j'avais besoin d'un bon anesthésiant, après quelques secondes de réflexion je me rappela que j'avais laisser ma petite liqueur dans l'une de mes poches de veste. La veste que la petite rouquine portait sur elle, je me pencha légèrement vers elle faisant mine de vouloir l'embrasser.. Plongeant mon regard dans le siens, je plongea ma main dans la poche de droite pour y sortir une toute petite bouteille d'alcool avant de retourner d'où je venais. La fixant du regard d'un air coquin et joueur, j'oublia pendant un petit moment que j'étais grièvement blesser.. J'avais juste envie de profiter de l'instant, cette petite tête rousse me faisait tout oublier, et je vous avouerais que cela me faisait du bien. Un peu de sérieux dans tout cette merde, fallait bien que j'essaye de garder un minimum les pays sur terre non? Et c'est donc en penchant la tête en arrière, fermant les yeux que j'ouvris la bouteille.. Je termina se fond de whisky avant de laisser tomber ma main sur le sol.

« Vas-y enlève moi cette merde.. »


avatar
Myo'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Maely le 11/12/2015, 22:04

Misana, accroupit devant le jeune homme commençait à se tirer les cheveux. La blessure du garçon était plus profonde que ce qu’elle imaginait au départ. Que lui avait-on apprit aux scouts déjà ? Ahhh ! Pas moyen de se souvenir de s’ils avaient évoqués une telle situation.
Que disait-on déjà pour une blessure comme ça ? Arracher l’objet tranchant de suite ? Non…

« Ah ouais va falloir un bonne anesthésiant alors.. Tu peux y aller si tu veux, je me démerderais tout seul. Et puis à tout les coups y'a un surveillant qui va se ramener, vue tout le bordel que j'ai foutu en arrivant.. J'aurais pas envie que tu sois mêler à tous ça, ta l'air cool comme meuf. »

Ah tiens, il essayait de se débarrasser d’elle ! Il voulait mourir tout seul ? Enfin, elle lui fit un petit sourire crispé, après tout il avait dit qu’elle avait l’air cool. Ca c’était une expression qu’elle connaissait.
Alors qu’elle réfléchissait encore à ce qu’il fallait faire avec un blessé comme Myo sur les bras, il se rapprocha soudainement d’elle, très très près… Les yeux écarquillés, elle ne bougea pas. Bon sang, qu’est-ce qui lui prenait à ce gars ?
La bouche entrouverte, elle s’apprêtait à lui répondre vertement que l’embrasser ne ferait pas disparaitre ses blessures quand elle le sentit… glisser une main dans sa poche.
Par reflexe, elle lui saisit le poignet pour l’en empêcher et… le relâcha quelques instants après en se souvenant qu’elle portait sa veste, un léger rose aux joues. Décidément, elle était à côté de la plaque ce soir. Elle baissa les yeux vers ce qu’il tenait dans les mains, heureusement qu’elle n’avait pas eu le temps de répondre, elle se serait ridiculisée…
Mais bon, elle avait vraiment cru qu’il allait l’embrasser à s’approcher ainsi.
Au vu de la couleur… Whisky ou bourbon. Elle grimaça, ce n’était pas sa tasse de thé cet alcool-là. Elle n’allait pas lui en vouloir de ne pas partager. Enfin, ce n’est pas en buvant qu’il allait arranger les choses, son sang allait être encore plus fluide…
Ah ! C’était donc ça l’idée, elle s’en serrait cognée la tête d’avoir oublié une chose aussi importante.

« Vas-y enlève moi cette merde.. »

« Attend ! »

Stressées, elle tordait ses doigts dans tous les sens… pauvres mains… Comment lui dire ? Comment expliquer ce qu’elle ne maitrisait pas parfaitement

« Si on enlève le bout de verre il n’y aura que la blessure… Tu vas te vider de ton sang ! »

La jeune fille aux cheveux rouges se mordit les lèvres, quelque chose lui disait que ce qu’elle allait ajouter n’allait pas lui plaire.

« Il faudrait ptet aller chercher l’infirmière… »

Puis, elle rajouta précipitamment.

« A moins que tu connaisses quelqu’un avec un pouvoir capable de soigner… »

La jeune fille attendit, son regard fixant le jeune homme, que celui-ci réplique ou acquiesce à l’une de ses propositions. Maintenant qu’elle se souvenait du pourquoi le bout de verre était vraiment très gênant, elle avait envie de se cogner la tête contre un mur, non mais quelle idiote sans mémoire !
Celui-ci ne répondit pas, piquant du nez. Ah, la décision était prise, elle se releva en vitesse et se précipita dans les couloirs pour aller chercher l'infirmière.
Celle-ci s'agaça d'être réveillée si tard mais la suivit de bonne grâce. Arrivée près du patient, elle commença à s'affairer après avoir dit à Misana de déguerpir dans sa chambre sous peine de représailles. Celle-ci finit par obéir devant les armes fatales de l'infirmière.
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A l'aube dans le salon... [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum