Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Message par Maely le 22/11/2015, 02:13

Rappel du premier message :

Misana était partie faire un tour dans l’académie, histoire de visité un peu avant le début des cours. Elle était restée des heures dans le parc avant de se décider à casser la croûte dans le réfectoire.

Elle était montée, redescendue, avait tourné à droite, tournée à gauche… mais rien n’y faisait, elle était complètement perdue. N’ayant aucun guide, elle commença à inspecter les murs pour essayer de se retrouver mais pas un seul plan, pas un seul indice sur l’endroit où elle se trouvait.

Agacée par sa propre erreur, elle n’arrêtait pas de passer la main dans ses cheveux, ce qui faisait qu’elle avait les cheveux encore plus ébouriffés que d’habitude.

« Y’a vraiment personne dans ce fichu couloir ! »

Grognant, bourgeonnant, elle appuya son front contre le mur et soupira.

Un bruit dans le couloir lui fit redresser la tête et s’éloigner du mur, quelqu’un arrivait.
Aussitôt elle adopta une mine plus avenante, une main dans le dos, le bras pendant le long de sa hanche, elle attendit que la personne passe l’angle du couloir pour entrer dans son champ de vision.

Il s’agisssait en fait de deux personnes, l’un était un jeune homme… torse nu ? Mais c’était quoi ça ?
Elle allait sortir une réplique cinglante lorsqu’elle remarqua qu’il transportait la jeune fille… recouverte de sang. Aussitôt, Misana se précipita vers eux et l’apostropha.

« Un petit coup de main ? »
avatar
Maely

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Message par Narok le 14/12/2015, 15:13

Toujours en bataille avec l’emballage du précieux sandwich, j’eu la chance d’avoir de la compassion de la part de Lucy. Elle me le prix des mains sans autre forme de procès, l’ouvris facilement, et me le rendis. Elle avait pris la peine d’attendre avant de commencer le sien pour venir à mon secours.

Je souris à ma sauveuse et lui dit merci jovialement. Il était rare que je sois aussi expressif. Mais la compagnie de Lucy me détendait et me mettait à l’aise. En plus le temps du repas est toujours pour moi source de contentement. Quoi de mieux que de partager un repas avec un ami ?

J’eu bientôt fini de dévorer mon sandwich à la dinde pendant que Lucy finissait le sien. Elle ne m’avait toujours pas répondu. Peut-être prenait-elle le temps de manger pour formuler sa réponse, ou bien elle se servait de son sandwich comme prétexte pour ne pas répondre. Pendant qu’elle finissait ceci, j’entrepris de choisir ma prochaine victime. Un des deux Thon mayonnaise fera pleinement l’affaire.

Et c’est quand je parvins à coincer mon sandwich entre mes deux pieds, et que je commençais à ouvrir le film d’un aire triomphant, qu’elle me répondit.

-En grande priorité parce que j'ai déjà tué, je crois. Je suis très proche de ma famille et j'avais peur de les blesser, voir de les tuer. Je restais enfermé dans ma chambre 24heure sur 24, 7 jours sur 7 par peur de commettre un gestes irréparable.

Tout a fait compréhensible. Dans une maison les occasions de tomber nez à nez avec du sang était monnaie courante. Elle entreprit ensuite de s’offrir une grande rasade d’eau, surement pour rafraichir sa gorge. Elle parlait d’une voie plus rauque que d’ordinaire. Un peu comme si elle avait une grosse angine.

-Je suis incapable de me contrôler. Je suis un danger. Je suis venu ici dans le but de réussir à me maitriser, pour pouvoir être avec eux sans avoir peur des conséquences qui pourraient arriver.

C’est donc bien ce qu’il me semblait. Elle était venue ici dans le principal but de prendre contrôle sur tous les aspects de son pouvoir. Et ainsi se contrôler elle-même. Finalement sa principale motivation était de protéger son entourage d’elle-même.

-Et toi?

Toujours mon sandwich entre mes pieds je lui rendis le sourire qu’elle me donna. Je passai une main dans mes cheveux et me redressa. Après une seconde ou deux je lui répondis.

« Mes motivations sont un peu similaires. Je veux aussi maitriser mon pouvoir. Mais pour ma part je veux aussi savoir comment la personne qui m’a envoyé ma lettre d’invitation savait pour mon pouvoir ? Tu ne t’es pas posé la question toi ? »


« Les seules hypothèses que j’ai sont :
Soit la clinique à laquelle j’ai fait la première expérience volontaire de mon pouvoir est lié à cette académie ou du moins une des personnes en fessant partie. Bien vite réfuté car les autre élèves ont pour la plus part reçu une lettre comme la mienne.
Soit une personne ayant un pouvoir de détection, ou dans ce gout là, nous à trouvé. Une personne comme le directeur peut être. »


« Je viens pour m’entrainer mais je garde mes réserves sur cet établissement. »
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Message par Lucy le 18/12/2015, 02:01

Toujours positionné en indien sur le lit, je continuais de le regarder gentiment en attendant une réponse venant de sa part. Les motivation de tous et chacun pouvait être tellement différent, alors il me semblait correcte et nécessaire de poser cette question à une personne que l'on souhaitait connaître. Cela démontrait ces but, ce qui le motivais. Pour ma part, mon premier but était réellement de protéger les gens que j'aimais, mais aussi, en quelque part, j'avais cette idée de vengeance qui me trottait dans la tête souvent. Attendant toujours la réponse de Narok, je fixa mon regard sur le butin de nourriture qui se trouvait entre nous. Pas question de manger qu'un seul sandwich! J'avais encore trop faim pour abandonner la partie. Je jeta alors mon dévolu sur un sandwich au poulet et crudité.

J'entrepris alors tranquillement d'ouvrir l'emballage, beaucoup plus lentement que mon premier sandwich. Lorsque je jeta un coût d'oeil à Narok, ce dernier semblait encore se battre avec l'emballage de son sandwich, mais il se débrouillais plutôt bien. De plus, il utilisait ses pieds ce que je trouvais plutôt amusant. Je décida alors de ne pas l'aider, mais de quand même garder un oeil subtil sur l'ouverture du plastique de son sandwich.

« Mes motivations sont un peu similaires. Je veux aussi maitriser mon pouvoir. Mais pour ma part je veux aussi savoir comment la personne qui m’a envoyé ma lettre d’invitation savait pour mon pouvoir ? Tu ne t’es pas posé la question toi?»

Lorsqu'il s'adressa à moi, je reporta rapidement mon attention sur celui-ci et le regarda dans les yeux. Effectivement, il avait raison. Mais je ne m'étais pas vraiment posé la question en fait. Je ne m'étais jamais attardé sur ce point précis. Mon esprit ce mit donc à fonctionner à pleine puissante, me posant soudainement une multitude de questions. Lorsqu'il me dit alors ses hypothèses, je prêta une oreille très attentive à ceux-ci. C'était certain qu'à partir d'aujourd'hui, j'allais me poser beaucoup plus de question à ce sujet.

-Je ne me suis jamais posé la question en fait. Il est vrai que c'est plutôt étrange que tout les élèves se soit fait contacté par une lettre de cette académie. C'est comme si quelqu'un était au courant de tous nos faits et gestes. Je doit avouer que c'est plutôt inquiétant...

J'étais le plus sérieuse du monde. Je n'appréciais pas vraiment qu'on m'espionne, qu'on sois même au courant de certaines choses à mon sujet que même moi je ne savais pas. Et pourtant, j'avais l'impression soudaine que c'était ce qui était entrain de se produire.

Continuant de dévoré mon sandwich, je fit une petite pause, avalant le morceau qui se trouvait dans ma bouche puis repris la parole.

-J'avoue qu'à présent, je vais peut-être être un peu plus sur mes gardes. On est loin d'être au courant de tout ce qui se passe...

Bon, j'avais peut-être l'air un peu parano en ce moment. Mais certaine fois, il valait mieux paraître parano que de se faire piéger. Finissant mon deuxième sandwich, je pris une grande respiration par la suite puis déposa mes mains sur mon ventre. Quelque chose me revins alors en tête, puis je repris mon sérieux et regarda Narok dans les yeux.

-Dit moi, tu m'a dit que tu avait fait auparavant des expériences dans une clinique en lien avec ton pouvoir. Beaucoup de gens y ont assisté? Je veux dire, il y avait beaucoup de personnes qui était au courant pour ton pouvoir?

Je déposa alors mes mains sur mes genoux et fixa Narok intensément pendant quelques instants. De mon côté, seulement 3 personnes était au courant des tests qui se déroulais sur ma personne. J'avais gardé mon pouvoir le plus secret possible puisque personne d'autre, à part ces 3 gars, était au courant. Avant d'en posséder, je croyais que c'était impossible d'avoir de quelconque capacité surhumaine.

Ça m'intriguais réellement le nombre de gens qui avait ''accompagné'' Narok pendant ces expériences. S'il y en avait plusieurs, le fait de posséder un pouvoir n'était peut-être pas si secret que ça.


avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Message par Narok le 18/12/2015, 13:31

-J'avoue qu'à présent, je vais peut-être être un peu plus sur mes gardes. On est loin d'être au courant de tout ce qui se passe...

Cette phrase résumait parfaitement toutes les miennes. Et pour fêter sa je pris une bouché de mon thon mayonnaise. Une bouchée qui finalement ne laissait qu’à peu près la moitié de mon sandwich. Quand je mangeais ma bouche se transformais en gouffre. J’eus vite fait de me déraser de cette bouchée et d’enfourner le reste de mon sandwich dans ma bouche. Et arriva la question de Lucy.

-Dit moi, tu m'a dit que tu avait fait auparavant des expériences dans une clinique en lien avec ton pouvoir. Beaucoup de gens y ont assisté? Je veux dire, il y avait beaucoup de personnes qui était au courant pour ton pouvoir?


La bouche toujours pleine à craquer, j’entrepris donc de résoudre ce problème rapidement et de boire un peu. Je saisis et ouvris une cannette d’Orangina qui se trouvait au plus proche de moi et m’en servi pour faire passer le thon qui visiblement voulait passer dans la mauvais gorge. Toussant un peu je fus fin prêt pour répondre à Lucy, me retrouvant face à un regard qui ne me laissait que peu de choix, il fallait que je réponde.


« Et bien je ne sais pas trop pour le nombre de personne au courant de mon pouvoir. A vrai dire je ne pense  pas que quiconque soit au courant. Mais peut être que dans le lot des personne qui on étudier le fragment de cristal dans mon bras, certain était peut être au courant que des personne peuvent avoir des pouvoirs. »


Prenant une courte pause, cette question en soulevait beaucoup d’autre.

« Si on considère que une des personnes de l’hôpital savais que les pouvoirs sont possible, alors la prise de contact de la clinique privée prend un tout autre sens. »


« Et peut être ne voulaient t’ils que prendre un peu de mon sang pour l’étudier ou s’en servir pour autre chose. En tous cas ils en ont eu c’est certain. Après, la question reste entière. Mais si on avance quelques hypothèses, tout prend un autre sens, et pas forcément un bon. »

« Mais je ne pense pas avoir à m’inquiéter d’eux puisque après tout il ne m’ont jamais retrouvé… . Ce qui veut surement dire qu’ils ne m’ont pas cherché car avait tous ce qu’ils voulaient. Je n’arrive pas à me souvenir du nom de la l’entreprise qui gérait la clinique. »


Tout en parlant, les informations que nous récoltions et les hypothèses probables que j’avançais menait dans une direction qui ne plaisait pas du tout, mais alors pas du tout. S’ils avaient utilisé mon sang pour des expériences ou étude quelconque cela me rendait responsable en partie. Et qui sait ce qu’ils avaient obtenu le cas échéant ? Tout cela me donnait froid dans le dos.

Je tendis le bras pour prendre un des jambons beurres restant afin de me distraire de cette pensée peu réjouissante.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Message par Lucy le 21/12/2015, 19:07

Attendant une éventuelle réponse de la part de Narok, j'avais baisser le regard vers les sandwichs qu'il restait pour décider de ma future proie. Mon ventre commençait à se remplir, mais il me restait quand même un peu de place pour au moins un sandwich de plus. Celui avec des charcuterie semblait me faire de l'oeil. Souriant en coin, j'étirai mon bras et le prit tranquillement pour le déposer entre mes jambes. Je m'apprêtai à l'ouvrir lorsque Narok s'adressa à moi, freinant mon mouvement. Je voulais porter toute mon attention vers lui alors je croisa doucement mes bras contre ma poitrine oubliant momentanément mon sandwich.

Les yeux grand ouvert et toute ouïe, je devais probablement ressembler à une enfant devant son émission préférer. C'était pratiquement se qui se passait. Je buvais toute les paroles qui sortait de la bouche de Narok, n'en manquant pas un bout. Il est vrai qu'il était plutôt dur de savoir combien de personne pouvait être au courant des capacité que nous possédions. Le médecin qui m'avais fait mon injection avait probablement parlé à plusieurs personnes de sa ''réussite''. Du moins, à c'est collègue. Il ne devait pas être seul pour ce projet.

En écoutant Narok parler, j'avais du mal à croire que des personnes avaient seulement étudier le sang de Narok. Cela pouvait être possible, seulement pour essayer de comprendre d'où venait son pouvoir, comment son sang pouvait cristallisé. Mais quelque chose au fond de moi me disait que ce n'était pas seulement pour étudier son sang qu'il lui en avait prit. Le genre de pressentiment qui ne laissait rien de bon en général. Mais je pouvais me tromper...J'espérais.

Au moins, il ne c'était pas fait pourchasser par ça clinique lui...Il en avait eu de la chance. Je soupira un peu en baissant le regard puis me rapella que mon sandwich attendait toujours. J'ouvris l'emballage doucement puis en sortie la première partie et croquant dans le sandwich. Je mâchant tranquillement puis me perdis dans mon esprit. Lorsque j'avalai ma bouché, je remonta le regard vers Narok et lui sourit un peu en coin.

-Au moins il ne ton pas pourchasser...toi. Mais bon, je ne vais pas m’acharner sur mon sort quand même. Il est temps que j'arrête je crois.

Je lui souris un peu tristement puis fini ma première partie de sandwich. Je pris ensuite ma bouteille d'eau, l'ouvris puis pris une immense gorgée toujours en faisans très attention pour ne pas m'étouffer. Ce ne serais pas vraiment le moment de m'étouffer et de cracher tout le contenu de ma couche devant moi.

À cette pensée, je ris un peu en déposant la bouteille d'eau à mes côtés. L'image était plutôt drôle, mais je doutais fortement que Narok aurait apprécier. Reprenant mon sérieux, je pris la seconde partie de mon sandwich dans ma main puis pris à nouveau la parole.

-Je ne veux pas être celle qui gâche l'ambiance, mais il est certain que ces gens aurait pu prendre de ton sang pour faire plusieurs tests diversifié. Peut-être qu'il l'ont seulement analyser, mais peut-être que non aussi. Je ne crois pas qu'il serait possible de le savoir un jour malheureusement.

Je lui souris une nouvelle fois, espérant que je ne l'avait pas trop mis mal à l'aise. Baissant une autre fois mon regard, j'entrepris de finir tranquillement la deuxième partie de mon sandwich.


avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Message par Narok le 11/1/2016, 18:22

Lucy avait, une fois mes pensées énoncer et sa question répondu, repris son sandwich et l’entama. Le temps qu’elle en termine avec sa bouché j’eu le temps d’ouvrir le mien avec ma nouvelle technique maintenant au point, et de prélever une bouchée contenant bien la moitié du dit sandwich.

Au moins il ne t'on pas pourchasser...toi. Mais bon, je ne vais pas m’acharner sur mon sort quand même. Il est temps que j'arrête je crois.

Je restais parfaitement impassible à cette déclaration. Bien que je partage son opinion je ne voulais pas l’influencer ou faire une remarque qui pourrait être mal interprété. J’avais le sentiment qu’elle devait arpenter ce chemin de l’introspection et de la recherche d’identité absolument seule. Je ne voulais pas la déranger dans son processus qui visiblement devait en être au commencement.


Elle but dans sa bouteille d’eau une autre gorgée comme si elle n’avait pas bue depuis des jours en plein soleil. Et une fois fait, elle ria légèrement. Je lui souris avec un air interrogateur. Mais elle était passée à autre chose, et mis de côté la blague que seule elle connaissait, et parla.

Je ne veux pas être celle qui gâche l'ambiance, mais il est certain que ces gens auraient pu prendre de ton sang pour faire plusieurs tests diversifié. Peut-être qu’ils l’ont seulement analysé, mais peut-être que non aussi. Je ne crois pas qu'il serait possible de le savoir un jour malheureusement.

Et voilà ce que je voulais éviter. Cette question me fit soupirer et je connaissais bien sûr la réponse probable mais je voulais jusque-là éviter d’y penser. A cause de toute les implications.


« Et bien… de deux chose l’une. Soit pendant les tests à l’hôpital ils ont trouvé ce qu’ils cherchaient, Soit ils ne l’ont pas totalement ou pas du tout trouvé. Ce qui implique que soit, ils m’ont invité à leur clinique pour finir leurs recherches, soit ils m’y ont invité pour avoir plus de ce qu’ils ont trouvé. »


Je marquai une légère pause. Pour l’instant je n’avais fait que confirmer les pensées de Lucy. Je remontai mon regard dans le sien, je l’avais laissé sur mon sandwich afin d’éviter le sien.

« Pour ce qui est des test… j’étais jeune. Et donc ils ont eu une toute petite quantité de sang. Une centaine de ml environ si ma mémoire est bonne. Et si ils avaient déjà trouvé alors je suppose que 100 ml peuvent suffire pour un test ou deux une fois transformation en produit fini. Et sinon après plus d’analyse ils ne devait leur rester guère que un test et encore… peut être plus suffisamment. »

« Mais pour être le plus honnête possible. (Je soupirais encore et me tourna pour m’adosser au mur en regardant le plafond) Encore une fois de deux chose l’une. Soit cette entreprise qui possédait la clinique ne savait pas pour les pouvoirs et donc avait un sympathisant ou à entendu parler de mon cas par tout autre moyen. Et m’aurais donc invité en toute innocence afin de développer la recherche scientifique dans le domaine médicale. Soit l’entreprise savait pour les pouvoirs et donc avait de bien plus obscurs dessins. »

« Je doute très franchement qu’une entreprise de recherche médicale s’intéresse à un cas isolé et sans précédent, en tout cas je suppose. Ne nous reste donc que le cas où ils auraient été tout à fait au courant. Et je suppose que oui ayant la connaissance de la cause sous-jacente ils ont pu lancer des tests sur des sujets. Bien que je ne possède pas les connaissances pour savoir comment ils ont pu transformer mon sang en produits fini. »

Et voilà nous étions sur le point ou toute supposition sur l’utilisation de mon sang pouvaient être plausible voir même probable. Et je ne voulais vraiment pas, vraiment pas approfondir le sujet, car je sentais que quelque chose dans mon esprit voulais sortir au grand jour. Une conclusion que je me cachais à moi-même, et je voulais bien la laisser là où elle était.

Je repris de dévorer mon sandwich et en attrapa un autre sans prendre le temps de regarder quoi et je fini ma boisson tout en mangeant mon nouveau sandwich qui avait un gout de crudité. Je ne regardais pas Lucy, je voulais me montré distant pour ne pas l’inciter à poursuivre sur ces pensée mais je soupçonnais sa curiosité et son implication dans ce genre d’évènement trop forte pour qu’elle laisse tombé et je me maudissais d’en avoir tant dit.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Message par Lucy le 12/1/2016, 21:27

Présentement, mon attention était portée sur le sandwich que j'étais entrain de terminer. Je ne disais rien, ne regardais même pas Narok. Tout ce qui m'importait pour l'instant était de le finir pour enfin avoir le ventre remplis convenablement et me sentir mieux. Pour un sandwich de machine, il était plutôt bon! Je n'hésiterais plus à aller en chercher un dans une des nombreuses machine de l'académie sachant maintenant que ces sandwich était mangeable et même très bon. J'entendis alors Narok soupirer. C'est à ce moment que je redressa ma tête pour poser mon regard sur ce dernier. Il n'avais pas l'air très heureux du sens que prenait la conversation. Il semblait même un peu frustrer, voir désespérer de devoir continuer à en discuter. Je m'étais peut-être mise les pieds dans les plats. J'aurais peut-être dû me taire!

Mais bon, maintenant que mon sandwich était totalement fini, je pouvais mettre toute mon attention sur Narok pour écouter ces paroles puisqu'il semblait tout prêt de vouloir m'adresser la parole. Il prit alors la paroles, parlant pendant quelques secondes en regardant son sandwich. Il semblait vouloir éviter mon regard. Il fini alors par remonter son regard pour me regarder avant de continuer ce qu'il avait à me dire.

Malgré le fait qu'il ne semblait pas trop vouloir en parler, il me dit quand même plusieurs détails. Pour éviter de le faire répéter, je me concentrais le plus possible sur ces paroles essayant de les entasser le plus possible dans une partie de mon crâne pour les retenir. C'est lorsqu'il soupira à nouveau et qu'il s'adossa contre le mur que je réalisa vraiment qu'il ne souhaitais pas trop en parler. Je me maudit intérieurement. Je ne souhaitais en aucun cas me le mettre à dos. Par contre, malgré le fait que cela ne semblait pas être un de ces sujets de conversation préférer, il m'en parlait quand même et je lui en était reconnaissante. Mais il était certain que je ne lui demanderais pas de sitôt d'autre informations qui avait un liens avec ce sujet!

Lorsqu'il fini de dire ce qu'il avait à dire, je resta muette pendant plusieurs minutes en essayant d'assimilé le plus de renseignements possible. Il était toujours adosser contre le mur et ne semblait pas vouloir me regarder. Je baissa alors mon regard sur ma bouteille d'eau et la déboucha pour en prendre une autre grosse gorgée. L'atmosphère était quelque peu tendu en ce moment. Il semblait m'avoir fait part de ce qu'il savait même s'il ne le désirait pas. D'un mouvement lent de la main droite, je passa cette dernière dans mes cheveux pour les ramener vers l'arrière histoire de me dégager le vue.

Pour ma part, j'avais posée mon regard sur Narok. Je ne me gênais pas pour le regarder et je savais que s'il m'aurait regardé, il aurait remarqué la grande quantité d'interrogation que mon visage devait afficher. J'aurais aimée en discuter plus, mais je voyais que lui, ne le désirait vraiment pas.

-La vie sera toujours remplis de mystères et de secrets...

Je détourna alors mon regard de sur lui, préférant le reporter vers mes genoux. C'est à ce moment que je réalisa vraiment toute la fatigue que j'éprouvais. Ma vision se faisait plus trouble et des frissons me parcourait le corps. Maintenant que mon ventre était remplis, mon corps ne se gênais pas pour me faire comprendre qu'une bonne nuit, ou même une bonne grosse journée de sommeil ferais le plus grand bien.

Je me glissa alors sous les couverture de mon lit d'infirmerie, puis remonta ma couverte jusque sous mon menton en grelottant légèrement. Ma tête commença légèrement à me faire mal et mes blessures très fraîche prenait un malin plaisir à me faire rappeler leurs présences. Je regarda alors Narok en lui souriant tristement avant de prendre la paroles.

-Je crois qu'il serais mieux pour ma santé que je me repose un peu...

Je ne voulais pas le mettre à la porte, mais je savais que mon corps avait besoin de beaucoup de repos. Et de toute façons, il ne semblait pas vouloir continuer la conversation. Alors cela m'étonnerais qu'il soit vexer par mes paroles.


avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Message par Narok le 12/1/2016, 22:53

-La vie sera toujours remplis de mystères et de secrets...


Elle n’avait pas relancé la conversation et finalement je le regrettais peut être. Les non-dits me rendent mal à l’aise, et là on en avait pas mal qui flottaient dans la pièce. J’aurais voulu qu’elle continue pour que je m’excuse d’être distant si soudainement et ne pas avoir que ça à dire. Juste s’excuser de but en blanc était la manière la plus direct et pourtant celle que j’aimais le moins. Encore une fois cela me m’étais mal à l’aise à cause des blancs qui les suivent.

-Je crois qu'il serais mieux pour ma santé que je me repose un peu...

Je me tournais alors vers elle et la vit les traits tirés par la fatigue. La faim devait la tenir debout, et maintenant que la priorité avait changé la fatigue semblait faire loi en elle. Sans rien dire je ramassais les miettes de notre repas qui trônait sur le vêtement que j’avais emprunté et entama de réunir les cannettes vide et autre emballages poser sur le lit.

Une fois fait je pris les sandwiches restant et les posaient sur le bureau qui se trouvait derrière la tête du lit où se trouvait Lucy. Suivit par les cannettes. Jongler à une main commençais à ce faire plus simple et même si je ne pouvais pas plier mon bras sans avoir mal il me servait toujours de support et ma main était toujours valide. Je pris une part des sandwichs et des cannettes et laissa plus de la moitié à Lucy. Elle aurait surement envie d’un petit casse-croûte après sa sieste.

Je réunis mes affaire et mit ma part du repas dans ma mallette avec les poches. Et y inséra avec la place restante mon t-shirt qui s’était un peu égoutter dans la poubelle en prenant soin de cacher l’opération avec mon dos par égard pour Lucy. Je posai ma mallette dans le couloir avant de revenir et commencer à lui retirer sa transfusion.

« Puisqu’elle est vide je te la retire ça sera plus confortable pour dormir. »

Le plus délicatement possible je lui retirai l’aiguille qui était bien grande (pour des transfusions rapides il faut des aiguilles qui font peur) et jeta la poche de sang vide.

Je m’éloignai vers l’embrasure de la porte sans rien dire et m’arrêta avant de sortir pour lui les quelques qu’elle méritait après tous ce que je lui avait fait et tous ce qu’elle m’avait dit. J’avais eu le temps pendant les dernières minutes de silences de mettre le doigt sur les conclusions que je voulais cacher dans mon esprit. Et toujours dos à elle je lui expliquais.

« Pardon d’être soudainement distant. Ce n’est pas de ta faute c’est juste que le sujet ne plait guère à cause de toutes les implications. Si jamais mon sang a été utiliser pour faire des tests humains… alors cela me rend moralement  responsable des conséquences tu ne croît pas ? Je n’aime pas faire de mal au gens même au personne que je n’aime pas et je ne sais pas à quel point je me sentirais coupable d’avoir une responsabilité si grande. Maintenant que je sais une partie de ce que tu as vécu à cause de ce genre de chose... et la haine que tu gardes envers les responsables… .»

Je marque une pause pour lui faire exploser la vérité. Mais pour cela je devais être sur de vouloir le faire. De toute manière elle arriverait surement aux mêmes conclusions que moi. Je serais les poings et ne bougeais pas plus.

« De tels tests ont surement changés la vie de quelqu’un. Pourquoi pas une jeune fille qui se serait porter volontaire pour un nouveau vaccin ? »

La vérité ne pouvant plus être ignoré je partis...
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et si on s'achetait un sens de l'orientation [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum