Seule avec mes souvenirs...et la frustration [PV Asch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Seule avec mes souvenirs...et la frustration [PV Asch]

Message par Lucy le 12/11/2015, 01:59

Impossible d'aller me coucher. Malgré les nombreuses tentatives pour m'endormir, pour essayer de me reposer un minimum, mon corps lui ne semblait pas du tout vouloir même si mon esprit lui en avait de besoin. Voyant très bien que je n'arriverais pas à fermer l'œil tout de suite, je me leva d'un bon à l'extérieur de mon lit. Je ne savais pas quelle heure il était, mais c'était la nuit ça c'était certain. Je pouvais même apercevoir la lune à l'extérieur. Le ciel était totalement dégagé, aucune présence de nuage. J'eus alors une petite envie d'aller me dégourdir les jambes à l'extérieur! Il ne m'en fallut pas plus que je mette un jogging avec une veste à capuchon puis que je prenne un bandeau que je mis autour de mon cou. En essayant de faire le moins de bruit possible pour ne pas réveiller les gens qui m'entouraient, je sortie de la chambre puis de la maison Émeraude.

Lorsque je me retrouva à l'extérieur, je sentis le vent caresser tranquillement la peau de mon visage, faisant à la fois voler mes cheveux. Je mis alors ma capuche par-dessus ma tête, puis partie à courir. Le temps était parfait pour un petit jogging. Je ne mis pas non plus de la musique, je préférais beaucoup mieux écouté le bruit de la nature. Ça me permettais aussi de mieux réfléchir à plusieurs aspects de la vie, de me retrouver vraiment seule avec moi-même.

Je courus environ pendant une trentaine de minute pour dépenser le plus d'énergie possible et pour m'épuiser. Plus je serais épuisé et plus il y avais de possibilité que je m'endorme et qui sais, que je ne rêve pas. Puis, je pensa alors à mes parents. Ils avaient toujours été la pour moi et il m'avait toujours donné énormément d'amour. J'étais venu ici principalement pour ne pas leur faire de mal, voir de les tuer. Je voulais apprendre à maitriser mon pouvoir mais j'avais peur de l'utiliser. Je perdais presque toujours le contrôle... Ma famille me manquait énormément! Tout ça m'arrivais à cause d'un fichu vaccin! Tout ça parce que je voulais me faire de l'argent et je voulais venir en aide à une bonne cause! Pour moi, ce pouvoir c'était une malédiction. Peut-être que j'allais un jour apprendre à l'aimer qui sais?

Une larme de frustration traversa une de mes joues, puis je m'arrêta de courir, essoufflé. Le but de cette course avait été que je me calme, mais c'était tout le contraire qui se déroulais maintenant. Je bouillais de rage, je n'avais envie que d'une chose, de tuer la personne qui m'avais infligé tout ça! J'avais tué un de ces associer, mais la personne en tête de ce projet vivait encore. Je marchais alors en rond, essayant par tout les moyens de me calmer mais rien ne semblait marcher. Je lâcha alors un cri de frustration et frappa la première chose qui se trouvais proche de moi, c'est-à-dire un arbre.

Lorsque je reporta ma main contre  mon corps, je sentis du sang rentrer sous mon chandail et du sang tomber contre le sol. J'étais tellement en colère que je n'avais pas prêter attention à la force avec laquelle j'avais frapper ce tronc. Mes jointure était quand même assez fendu et il y avait  quand même assez de sang. J'aurais pu l'empêcher de s'écouler, mais en ce moment, ça ne me tentais pas trop.  Et si le meilleur moyen pour me venger était d'apprendre à utiliser se pouvoir? Pouvoir le tuer tout en étant en pleine possession de mon pouvoir serais la meilleure vengeance que je pourrais faire.
Lorsque je reporta mon regard autour de moi, je m’aperçus rapidement que j'étais maintenant dans le jardin de l'académie. Un endroit magnifique et plutôt apaisant. C'était l'endroit idéal pour se reposé et essayer de se calmer. Je pris alors une grande respiration et m'approcha du banc le plus proche pour m'assoir.

Je pris une seconde grande respiration et reporta mon regard autour de moi pour regarder le paysage. Après quelques minutes, je rabaissa mon regard sur ma main blesser puis transforma mon sang en filament qui se promenait tranquillement autour de ma main et de mon bras, puis autour de moi. Me concentrer sur mon propre sang me faisait penser à autre chose, m'apaisait...
avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seule avec mes souvenirs...et la frustration [PV Asch]

Message par Invité le 13/11/2015, 13:09

23h32, je pousse un soupir d'exaspération : ça fait des heures que j'essaye de trouver le sommeil mais pas moyen... Je n'arrête pas de me tourner et de me retourner dans mon lit tout ça parce que cogite depuis des heures, j'avoue que j'ai été surpris quand Yumiko m'a demandé de revenir à Tsuki, je ne pensais pas que quiconque s’intéresse à moi. Mais c'est à moi de prendre soin des autres pas l'inverse... Même si ça me touche je ne dois pas perdre mon but de vue mais c'est vrai que je me sens tellement bien ici...

Je pense aussi qu'il m'empêche de dormir, pendant mes semaines d'absences je ne l'ai pas vu une seule fois, tant mieux d’ailleurs mais à Tsuki il venait me hanter toutes les nuits, à chaque fois je me réveillais en sueur, ça ne suffisait pas qu'il ait réduit ma vie à néant, il faut aussi qu'il m'empêche de dormir...
Bon après avec le temps mon corps s'est habitué à peu dormir, mes anciennes activités nocturnes y étant pour beaucoup, donc je suis capable d'être en forme avec seulement quelques heures de sommeil au compteur mais un jour mon corps ne suivra pas... Oh et puis je ne compte pas mourir de vieillesse ! Un sourire amusé traverse mon visage quand je repense à la raclée que j'avais prise lorsque j'avais aidé quelqu'un pour la première fois et surtout à ce que je leur ait mis après, je donne un coup dans le vide mais mon sourire disparaît rapidement..

Il vient même hanter mon esprit tous les jours, ces moments où il n'est pas venu quand j'en avait besoin, le soir ou ma mère est... Je ne peux cesser d'y penser, si seulement je pouvais le contrôler j'aurais put sauver tellement de vies... Mon poing se crispe et je me redresse sur mon lit en tendant le bras pour frapper dans le mur mais m'arrête à mi-parcours, Ça n'a aucun intérêt...[i] Je pousse un autre soupir en laissant retomber mon bras et en m’allongeant sur le dos, les bras derrière la tête en regardant par la fenêtre.

La lune brille de toute sa clarté ce soir et je pouvais sentir l'air frais, même froid je dirais, s'insinuer depuis l'extérieur, j'aime bien cette fraîcheur, c'est revigorant. Tellement de choses s'entassent dans mon esprit que le sommeil ne viendra jamais, je me relève avec agilité et enfile une de mes chemises blanches et mon fidèle jean bleu foncé.
Je sais que je n'ai pas le droit de sortir de l'Académie depuis ma [i]fugue
et qu'en bravant le couvre-feu je risque gros mais j'ai besoin de m'aérer sinon je vais devenir fou.

À la seconde où je franchis la porte du dortoir la douce fraîcheur de l'air ambiant s'empare de mon corps, je prends une grand inspiration pour me remplir les poumons et met mes mains dans les poches. Chaque expiration forme un petit nuage de fumée blanche, je me balade dans le jardin guidé par la lune qui éclaire le chemin, je fais quand même attention et regarde souvent autour de moi pour voir si il n' a pas quelqu'un qui me verrait. Après une dizaine de minutes je décide de m'adosser à un arbre à côté d'un banc, je lève les yeux au ciel et mon regard se perd dans l'immensité des étoiles.

Je ne sais pas combien de temps je suis resté là mais des bruits de pas sur le gravier se font de plus en plus proche, je me décale sur le côté de façon à ne pas être vu par la personne qui arrive. Je ne peux refréner ma curiosité et jette un œil quand la personne passe, malheureusement sa capuche m'empêche de voir son visage donc je ne sais même pas si c'est un garçon ou une fille.

Elle s'arrête pour reprendre son souffle, elle doit courir depuis un bon moment, quand j'y repense ça fait longtemps que je n'ai pas couru dans ces jardins, ça pourrait me faire du bien. Je me décide donc à partir une fois qu'elle ne sera plus à portée de vue mais elle a décidé de rester là... à tourner en rond. Bon d'un côté lorsqu'elle se retrouve dans l'axe de la lune je peux apercevoir son visage et sa magnifique chevelure rouge feu, un sourire traverse mon visage elle a vraiment de magnifiques cheveux, je me surprend moi même à d'abord regarder ses cheveux que ses yeux et... rouges aussi, elle a des yeux sublimes... Oui je sais que je dit ça à chaque fois mais c'est moi qui décrit alors ma propre vie alors je fait ce que je veux ! Bref où en étais-je ? Ah oui.. La lune brille et se reflète dans ses yeux, je peux y voir une lueur de rage, sa démarche disant exactement la même chose.

Je devrais partir mais j'avoue que je suis très curieux de ce qu'elle va faire donc je reste là adossé à mon arbre dans un angle mort de sa vision, caché par l'ombre de l'arbre. Soudain elle s'arrête et donne un grand coup de poing dans un arbre, elle a un bon crochet du droit mais la position de ses jambes n'est pas bonne. On passe tous sa colère comme on peut, elle tape des arbres moi des gens, on est pas si différent, un sourire amusé prend place sur mon visage en pensant à la débilité de mes propos.
Elle est de dos donc je ne vois pas ce qu'elle fait mais une odeur vient me chatouiller les narines... du sang... encore... Elle ne va pas faire comme Yumiko quand même ?! Non elle est plus énervée que déprimée, bonne nouvelle enfin je crois...

Elle décide enfin d'aller s'asseoir sur le banc non loin, son sang s'écoule de sa main meurtrie, il faudrait que je lui apprenne à faire mal sans se blesser... Je préfère attendre que de me montrer tout de suite et si j'essaye de partir je risque de faire crisser le gravier ou de casser une brindille. Mon attente fut récompensée car je peux la voir utiliser son pouvoir, elle peut contrôler son sang ? J'avoue que c'est assez impressionnant ! Je me demande tout ce qu'elle peut faire avec...

Je réfléchirais à ça plus tard et décide de me montrer, je fais deux pas en avant de manière à me retrouver sous la clarté de la lune pour qu'elle puisse m'apercevoir sans problèmes,
''Il faut que tu ancres plus tes pieds au sol si tu veux faire mal, et sert toi de tes hanches c'est de là que vient la force'' Je joins le geste à mes paroles pour lui montrer puis remet mes mains dans me poches et lève les yeux vers les étoiles.
''On dirait bien que je ne suis pas le seul à ne pas arriver à dormir à cause de ma frustration'' Je baisse mon regard pour désigner la place à côté d'elle, ''Je peux ?''

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seule avec mes souvenirs...et la frustration [PV Asch]

Message par Lucy le 14/11/2015, 21:24

J'étais obnubilé par mon sang. Je prenais un certain plaisir à le manipuler, le faire danser autour de moi. Un léger sourire s'afficha alors à la commissure de mes lèvres en pensant à toute les douleurs que je pourrais causer chez mes ennemis grâce à se pouvoir. Mais pour ce faire, il fallait d'abord que je m'entraîne comme une forcené et que je le maitrise. Et ce n'était pas gagné d'avance. Effectivement, j'avais beaucoup de progrès à faire pour arriver aux scènes que je m'imaginais.

J'étais t'en préoccupée par mes penser que je n'entendis pas la personne arrivée près de moi. C'est seulement lorsqu'il s'adressa à moi que je sursaute légèrement. Aussitôt, mon sang se hérissa sur mon corps en de petites épines, près à me défendre. Normalement, je n'aurais pas agi ainsi à l'approche de quelqu'un. Je l'aurais accueillis avec un sourire puis j'aurais été gentille. Mais présentement, j'avais de penser très sombre et j'avais été surprise. Alors, mes actions me semblaient correctes.

Quand je remarqua que l'homme près de moi ne semblais pas me vouloir de mal, je me détendis tout comme mon sang qui se mit à nouveau de circuler autour de mon corps comme des serpents autour d'une proie. Je ne fis pas disparaître encore par contre, préférant connaître les intentions de cet homme. Cela m'aurais vraiment étonné qu'il me veuille du mal, mais on ne sait jamais. Il s'adressa alors à moi, me reprochant la position de mes jambes lorsque j'avais frappé cet arbre. Je ne peux m'empêcher d'avoir un léger rire après ces paroles. *Non mais...un peu de respect... * Je reporta alors mon regard rouge sang dans le sien, un regard des plus bleus. Je n'avais jamais vu un regard aussi frappant que le sien, autant frappant. Je lui adressa alors la parole, mais non pas sur un ton amical, mais légèrement sur un ton de reproche.

-Ne t'inquiète pas, je sais exactement comment me battre. Je pourrais même te mettre une raclée si je le désirais!

Après quelques instants de mon regard plongé dans le sien, je reporta mon regard en face de moi. Mais qu'est-ce qui me prenais? Normalement j'étais vraiment gentille avec les nouvelles rencontre... Peut-être qu'il m’avais surprise dans un mauvais moment? Et après tout, les premières paroles qu'il m'avait adressé ne m'avais pas vraiment plut.

Mais il ne méritait pas que je lui adresse la parole ainsi. Je pris donc une grande respiration et reporta mon regard ensanglanté vers le sien. Il prit alors une seconde fois la parole, spécifiant qu'il avait de la difficulté à dormir lui aussi à cause de la frustration puis me demanda s'il pouvait s'asseoir à côté de moi.

Je me détendis alors un peu, me disant qu'il ne semblait pas du tout méchant. Tout au contraire, il semblait bien de bonne volonté. J’acquiesçai alors de la tête, lui montrant par le fait même que j'acceptais qu'il s'assoit près de moi.

-Effectivement, tu n'a pas tort. Mais bon, ce n'étais pas comme si je dormais vraiment en général non plus...

Je pris alors le temps de le regarder, de l'examiner, tous cela, le plus subtilement possible pour ne pas trop l'intimidé. J'étais encore sur mes gardes, mais beaucoup moins qu'au début de la rencontre. Je ne savais pas non plus son pouvoir alors ça ne m'aidait pas vraiment dans mon niveau de confiance envers lui. Avec un peu de remord, je me retourna légèrement vers lui puis lui tendis la main.

-Au fait, je m'appelle Lucy. Désolé pour ma réaction de tout à l'heure. Tu ne pas vraiment pris dans un très bon moment.

Selon moi, c'était le minimum de m'excuser pour mon comportement. Il ne m'avait rien fait et je lui avais répondu d'un ton plutôt agressif. Et je ne voulais pas passer pour quelqu'un de méchant puisque ce n'était totalement pas moi! Ma main toujours tendue vers lui, j'espère qu'il allait m'excuser pour mon comportement plus tôt et sans vraiment le remarquer, mon sang c'était tranquillement diriger vers le bout de mes doigts. C'est comme s'il avait été intrigué par la personne à mes côtés. Peut-être qu'à cause que moi-même j'étais intrigué?  Bref, lorsque je remarqua que mon sang s'approchait trop à mon goût de ma nouvelle rencontre, je le fit remonter légèrement sur ma main. J'aimais le contact de mon sang contre ma peau et j'aimais voir que je le maîtrisais bien qu'il était en petite quantité.

Aussi, plus je le gardais longtemps et plus je serais fatigué par après. Je réussirais donc peut-être à m'endormir lors de mon retour à ma chambre...
avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seule avec mes souvenirs...et la frustration [PV Asch]

Message par Invité le 17/11/2015, 01:26

Elle semble suspicieuse au premier abord mais je ne peux pas lui en vouloir, j'étais pareil à mes débuts ici même pire, on ne pouvait pas m'approcher sans que je mette en garde en posture défensive. Mais les gens ont toujours bien réagit comme si de rien n'était. En repensant à cela un léger sourire en coin se dessine sur mon visage, elle rit lorsque je critique son placement ce qui m'intrigue. Me trouve t-elle drôle, ridicule ? J'espère rapidement trouver la réponse car ça m'agace énormément de ne pas savoir ce genre de chose !

Elle plonge ses yeux rouges sang dans les miens, le contraste doit être assez joli je pense, peut être un jour verra t-elle mes pupilles rouges... même si je n'espère pas... Je ne voudrais pas la blesser...
Elle enchaine sur un ton sec et légèrement énervé, après sa réaction je ne peux m'empêcher de rire et mon âme de grand joueur se réveille et qu'une lueur nouvelle s'allume dans mon regard,
"Serait-ce un défi ? Si c'est le cas je le relèverais avec plaisir ! Enfin peut être pas tout de suite mais un jour peut être."
Je termine ma phrase avec un grand sourire et jette un œil aux alentours pour voir si personne ne vient et même si je n'obtiens pas de défi ma curiosité est assouvie et je sais pourquoi elle s'est mit à rire juste avant.

Son regard se perd au loin et elle semble troublée par quelque chose ce qui ne fait qu'attiser de plus belle ma curiosité envers elle. Apparemment elle finit par se dire que je ne suis pas dangereux et se décrispe tout en acceptant ma compagnie, je lui adresse un nouveau sourire avant de m'asseoir et de m'appuyer sur le dos du banc les mains derrière la tête. Je me met ni trop loin pour pas faire mon asocial et ni trop près pour ne pas faire stalker ou dragueur de mauvais genre.

Elle parle avec lassitude me disant qu'elle ne dort pas beaucoup, en réponse je pousse un soupir mêlé également de lassitude et de compassion,
"Je connais... plusieurs mois que je suis là et à peine quelques heures de sommeil chaque nuit..."
Pourquoi je lui raconte ça moi ? Peut être parce qu'on se ressemble beaucoup au premier coup d’œil et que j'ai besoin de parler à quelqu'un ? Oh et puis je m'en fous, je vais me prendre la tête avec ça...
Je l'observe du coin de l’œil et la voit faire de même ce qui me fait sourire mais je ne relève pas et laisse mon regard se perdre dans les étoiles le temps qu'elle finisse son inspection. Je sais exactement pourquoi elle fait ça, j'ai le même comportement alors je la laisse faire sans rien dire.

Puis elle fini par se tourner vers moi et tend la main en s'excusant et en se présentant, je me redresse rapidement et commence à tendre la mienne pour la lui serrer mais quelque chose m'intrigue et j'arrête mon geste. Depuis toute à l'heure son sang ondule autour d'elle mais je ne pose ni question ni la regarde avec curiosité, j'ai fini par accepter la présence de pouvoir chez tout le monde et je sais à quel point ça peut être gênant de parler de son pouvoir.
Mais là c'est plus fort que moi et j'observe son sang s'accumuler au bout de ses doigts puis elle le fait remonter un peu plus haut sur sa main,
"Impressionant..."
Je met quelques secondes à sortir de ma fascination, et prend sa main pour la serrer avec fermeté mais en restant amical puis répond à ses excuses,
"Pour commencer je refuse tes excuses..." Je laisse une seconde s'écouler avant de reprendre,
"Tu n'as aucune excuses à faire, c'est plutôt à moi de de présenter les miennes pour avoir débarquer à l'improviste et briser ta tranquillité en t'imposant ma présence donc je te prie de m'excuser" Je me penche en avant pour joindre le geste à la parole.

Après avoir attendu sa réponse je me redresse et la regarde avec mon grand sourire chaleureux,
"Et ensuite je suis ravi de faire ta connaissance Lucy ! Moi c'est Asch !
Je m'excuse d'avance car je suis très curieux et si jamais te saoule dit le moi et je te laisserai tranquille"

En parlant je croise son regard une nouvelle fois et reste autant fasciné par ce dernier que par son pouvoir, je met une dizaine de secondes à me détacher de ses yeux sublimes.
Je me gratte l'arrière de la tête d'un air gêné et me hâte de changer de sujet,
"Tu as vraiment un reg... un pouvoir fascinant !" Mais oui vas-y Asch bafouille et dit lui qu'elle t'attire aus... Qu'elle m'attire ? J'en devient encore plus troublé et noie ma gêne dans une autre question,
"Je ne t'ai jamais vu avant donc tu dois être nouvelle, tu viens de quelle maison ?"
J'en profite pour me reprendre et mon expression redevient plus posée et plus calme mais mon esprit tourne à plein régime pour comprendre pourquoi elle me trouble et me fascine tant...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seule avec mes souvenirs...et la frustration [PV Asch]

Message par Lucy le 17/11/2015, 22:23

Je m'adossa tranquillement sur la bordure du banc, gardant toujours la mains tendue espérant que l'homme que je venais de rencontrer allais la serrer. Je remarqua rapidement la fascination qu'il semblait éprouver pour le sang qui c'était accumulé sur ma main et cela me surpris quelque peu. Je n'avais pas l'habitude de voir ce genre de regard dans les yeux des gens que je croisais. Un petit sourire s'afficha alors sur le coin de mes lèvres. Je fus soulagée de voir qu'il semblait accepter mes excuses. En fait, il semblait même vouloir me faire comprendre que je n'avais pas à m'excuser.  Je balaya alors ses excuses d'un mouvement de la main.

-Ne t'en fais pas. C'est normal d'arriver dans un nouvel endroit et vouloir se faire des amis. Et bon, j'aurais probablement agis pareil si j'aurais croisé quelqu'un à cette heure à l'extérieur.

Puis, il me regarda et me sourit très chaleureusement, sourire que je ne pus m'empêcher de lui renvoyer à mon tour. Malgré un départ plutôt houleux, ce jeune homme semblait des plus sympathique. Probablement qu'il n'avais voulu que m'aider.

-Enchanté Asch!

Je lui souris une nouvelle fois, puis fit redescendre la sur mes épaules ma capuche qui me cachais toujours la tête. Je trouvais qu'il serait plus normal de discuter visage à découvert que caché sous un capuchon. Le seul problème est que j'avais oublié de cacher mes cornes... et celle-ci paraissais plutôt bien. Effectivement, elle transperçait mes cheveux et dépassaient ces dernières d'environ 5cm. À et puis tant pis! J'étais faite ainsi, pourquoi est-ce que je me cacherais? Probablement que je me ferait poser des questions, mais je n'aurais qu'à y répondre. Je ne pouvais pas toujours les cacher. Il fallait que je m'accepte enfin comme j'étais. Je rapporta alors mes jambes contre moi puis me positionner en indien sur le banc puis tourna ma tête vers Asch.

-Ne t'inquiète pas, je vais répondre à tes questions à condition que tu réponde aux miennes! Ils est normal de posé des questions quand on rencontre du nouveau monde. Surtout si on veux être sur de ne pas se faire poignardé.

Je ris légèrement à ma blague. Comme c'était ironique. J'étais probablement une des seules personnes dans cette académie qui pourrais tuer un autre étudiant  en ayant le sourire au lèvres et en ayant du plaisir comme un enfant avec son nouveau jouet. Lorsqu'il me parla de mon pouvoir, je reporta mon regard sur ma main et mon bras où se trouvait le sang. C'était bien une des seules personnes que j'avais entendu parler en ''bien'' de mon pouvoir. Bon, c'était aussi une des seules personnes que j'avais rencontré jusqu'à présent. Mais ça me faisais quand même étrange de voir que quelqu'un s'intéressait à mon pouvoir.

Lorsque je reporta mon regard sur Asch, je remarqua légèrement qu'il semblait mal à l'aise, même gêné. Qu'es-ce qui pouvait le mettre dans cet état? Je décida tout de même de ne pas trop m'arrêter sur ce léger détail. Lorsqu'il me demanda si j'étais nouvelle, je lui répondis avec bonne humeur.

-Oui, je viens tout juste d'arriver il y a à peine 1 semaine! Et toi, tu est nouveau? Ou tu est ici depuis plus longtemps? Et je suis de la maison Émeraude!

Ça faisais un bon début de discussion. Pas de sang à l'horizon, mis à part le mien, pas de tueur en sérieux aux alentours, ça serais peut-être finalement une nuit plus belle que ce à quoi je m'attendais.
avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seule avec mes souvenirs...et la frustration [PV Asch]

Message par Invité le 25/11/2015, 21:08

Sa remarque me fait sourire, même si ça n'en a pas l'air c'est loin d'être un nouvel endroit ici, c'est... c'est chez moi... Et puis si j'avais agis comme à mon arrivée elle ne m'aurait pas vu, je laisse échapper un petit rire en pensant à mon comportement de l'époque.
Son comportement me rassure et je comprends qu'elle a baissé sa garde, ça me permet de me détendre un peu et de passer un bon moment pour oublier mes problèmes. Elle souriait comme moi et c'était comme si... on était loin du monde, loin de tout... Juste deux inconnus voulant se connaître et discuter. Je m'adosse à nouveau contre le banc posant mes coudes sur le dessus de celui-ci, regardant au loin dans les ténèbres où étaient enfermés toutes mes pensées néfastes. J'en avais presque oublié ce qui faisait que je me sens étrange ne sa présence, mais pas étrange dans le mauvais sens... Boarf j'y penserai plus tard ! C'est ce que j'essaye de me dire mais ma curiosité prend le pas et ça me travaille toujours.

Elle retire sa capuche, pour le grand plaisir de mes yeux, ce qui me permet d'enfin vraiment apercevoir son visage et ses cheveux disparaissant dans son sweat. Quelque chose attira mon attention et ça m'étonna beaucoup mais je ne fis rien paraître pour ne pas la déranger ou qu'elle se sente mal à l'aise et lui lance un nouveau sourire pour la remercier de son geste. Et ce qui me surprend ce sont ses sortes de... cornes ? Serait elle une démone ? Non ce n'est pas possible, ça n'existe pas... Quoi que si c'était le cas, ça ne m'étonnerai presque pas avec tout ce que j'ai vu depuis que je suis ici... Je me décide à ne rein dire et à garder cette question qui pique ma curiosité à vif pour plus tard, un jour où on se connaîtra mieux, enfin si ça arrive.

Elle semblait préoccupée mais je n’eus pas le temps de lui demander qu'elle se recroquevilla sur le banc et me dit qu'elle était enchantée de me rencontré, je la regarde hochant légèrement la tête pour acquiescer. Oh un jeu de question ? Sans le savoir elle réveille mon âme de grand enfant et j'ai toujours adoré ce genre de petit jeu pour se connaître l'un l'autre, j'allais lui faire part de mon enthousiasme mais sa dernière remarque me crispe. Je serre légèrement les dents Si on veut être sûr de ne pas se faire poignarder ? Normalement j'aurais sourit après une remarque de ce genre mais celle-ci était un peu trop tirée par les cheveux pour être juste un remarque spontanée... Serait elle en train de me menacer ? Je sens mes muscles se tendre près à réagir au moindre signe suspect de sa part. Contrairement à ce que je pensais mes réflexes de combattants, si j'ose dire ainsi, se mettent en place... L'expérience m'a appris que les pires choses peuvent arriver au moment le plus inattendu. Je jette un rapide coup d’œil aux alentours pour voir si il n'y a rien d'anormal, toutes les nuits passées dans la rue, dans le noir m'ont permit d'aiguiser ma vision, je ne vois pas non plus comme en plein jour mais je vois un peu mieux que les autres personnes. Rien ne bouge si ce n'est les feuilles des arbres ondulant au gré du vent.

J'efface toute trace de suspicion ou de doute de mon visage pour me tourner à nouveau vers elle et lui sourire, malgré tout ça je ne sens pas d'hostilité venant de sa part... Étrange... Ça doit être dans ma tête... même si mon instinct est sur le qui vive Elle parle avec enthousiasme et je me détend un peu mais reste légèrement aux aguets... Au cas où....

Je ris de bon cœur après sa réponse,
"Non pas du tout je suis là depuis presque six mois maintenant et si j'étais nouveau tu ne m'aurais même pas vu, je ne t'aurais pas approchée. Et même si on s'était croisé ce n'est pas une mec sympa que tu aurais rencontré mais un combattant sur ses gardes prêt à se battre. Enfin bref je vais te raconter ma vie"
Je ris de nouveau mais après la deuxième partie de sa phrase mes yeux s'illuminent et je parle vite et avec entrain
"Une nouvelle Émeraude ?! C'est tellement rare d'avoir des nouveaux chez les Émeraudes ! Je n'étais même pas au courant de ton arrivée, excuse moi de ne pas t'avoir accueillie !"
Je prends une mine un peu triste et me tourne vers elle en me penchant doucement à nouveau, même si ça paraît exagéré c'est une grosse faute pour moi. Je me reprends et me redresse, mon flot de paroles reprenant un rythme normal,
"Si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas à me demander je t'aiderai avec grand plaisir !"
La suite de ma phrase est plus une remarque pour moi même que pour elle, je baisse la tête et parle moins fort, ne faisant pas attention au fait qu'elle puisse entendre,
"En même temps il faut bien se serrer les coudes... On perd plus d'Émeraude qu'il n'en arrive..."

Je me redresse subitement avec un air paniqué que je fais disparaître de mon visage en une fraction de seconde et que je remplace par un sourire en espérant qu'elle n'ai rien entendu. Bravo Asch ! Continu les conneries ! Fait lui peur comme ça elle va se barrer ! Je reprends la conversation comme si de rien n'était et rit doucement,
"Bon je suppose que tu dois te douter que je suis aussi un Émeraude et excuse moi pour ma réaction un peu... excessive ? Mais la maison Émeraude est la moins représentée en nombre d'élèves donc j'essaye dès qu'un nouveau arrive j'essaye de lui faire prendre ses marques pour pas qu'il ne soit aussi perdu que moi à mon arrivée."
Avec tout ça j'avais réussi à en oublier ce qui m'intriguait chez elle, je n'étais plus sur mes gardes et mon esprit ne tournait plus à plein régime pour comprendre la sensation que j'avais. On était juste là à discuter comme deux bon amis... Et Dieu sait que ça fait longtemps que ça ne m'étais pas arrivé !


Dernière édition par Asch le 8/12/2015, 19:16, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seule avec mes souvenirs...et la frustration [PV Asch]

Message par Lucy le 6/12/2015, 18:46

Toujours recroquevillé sur le banc, mon regard posé sur Asch, j'analysais le moindre de ces mouvements par mesure de précaution. Je faisais le tout dans le tout dans la plus grande subtilité, pour ne pas l'alarmer. Je remarqua quand même son corps qui c'était raidis, adoptant une position quelque peu sur la défensive. Je ne m'en fit pas et resta pour ma part, très calme. C'était normal de se méfier un peu des gens que l'ont croisait ici. Pour ma part, je me méfiais souvent des gens que je rencontrais. Nous possédions tous des pouvoirs plus ou moins extraordinaire, voir même horrible. On ne savais pas non plus le passé des personnes que l'ont croisait. Certains avait déjà tuer, comme moi. Cela suffit amplement à vous mettre sur la défensive.

Puis, Asch ris de bon coeur lorsque j'eus fini de parler. Je ne pu m'empêcher de rehaussé un sourcil par curiosité. Qu'es-ce qui le faisait autant rire? Il venait de piquer ma curiosité. Riait-il de moi? Je n'en avais aucun idées mais je lui laissa le bénéfice du doute qu'il ne riais pas de moi, mais seulement de quelques choses que j'avais mentionner. Il déballa tout ce qu'il avait à dire plus vite que la lumière. J'eus quelques peu de difficulté à suivre le rythme de ces paroles, mais je capta quand même les paroles les plus importantes. J'essayais de placer des mots, mais il continuait de parler. Je me décida donc à le laisser finir ce qu'il avait à me dire, avant de prendre à mon tour la parole. Je voyais plusieurs sentiments différents passer sur son visage, mais je ne voulais pas les souligner. Cela m'arrivais aussi très souvent d'éprouvé plusieurs émotions diverses en même temps et ce n'était pas vraiment agréable. Je fit donc comme si je n'avais rien vue puis pris la parole à mon tour lorsque cela me sembla le moment idéal.

-Et oui une nouvelle Émeraude. Ne t'inquiète pas, cela ma pris plusieurs avant de sortir de ma chambre pour aller à l'extérieur. J'ai fait le tout très discrètement quand même.

Je lu fit un léger sourire. C'était vrai. Au moment ou j'étais arrivé, je m'étais enfermé dans ma chambre et dans des endroits très isolé pour ne rencontré personne. C'était trop dangereux pour moi de m'exposer ainsi, à l'extérieur avec autant d'étudiant possédant des pouvoirs qui, comme moi, ne maîtrisait pas vraiment. Après cette petite réflexion, je repris la parole.

-Même si j'apprécie beaucoup ton offre, je ne suis pas du genre à demander de l'aide. Je préfère tout régler seule. Et puis ne t'inquiète pas, je n'est pas l'intention de partir. De toute façons, se serait beaucoup trop dangereux que je quitte cet endroit alors je crois que je vais y rester un bon bout de temps!

Je lui fit un autre sourire, puis me repositionna. Mes pied retombèrent sur le sol et je m'accota contre le dossier du banc. À la suite de ma phrase, j'avais reporter mon regard sur le sang qui était toujours enroulé autour de mon bras. Je soupira alors plus fortement que je ne le voulais puis le fit s'évaporer d'un coup. Je n'avais pas besoin de bouger ou de faire quoi que ce soit pour manipuler mon sang. Il me suffisait seulement d'y penser et ce que je voulais qu'il se produit se produisait.

Je reporta alors mon regard vers le ciel. Il était d'une telle obscurité tout comme mon âme. Je n'était pas méchante comme telle, mais le plus profond de mon âme, lui l'était. Je devais me battre à chaque fois que je voyais du sang, contre cette partie beaucoup plus mauvaise de moi. Et à chaque fois je perdais. À chaque fois cette partie de moi qui me terrorisait réussissais à prendre le dessus. Je me rappela alors de la présence de Asch à mes côté puis reporta mon regard sur ce dernier avec un léger sourire affiché sur les lèvres.

-Ne t'inquiète pas. Ta réaction ne ma pas du tout dérangé. Je comprend parfaitement comment tu réagis. Comme tu à dit, il faut bien se serrer les coudes entre émeraude!

Je croisa alors mes bras contre ma poitrine puis regarda autour de moi quelques instant avant de reporter mon regard sur Asch.

HRP:
À la fin de ton rp tu demande à Lucy depuis combien de temps elle est arrivé, mais tu lui à déjà demander et elle t'avais répondu dans mon rp précédent ^^' xD
avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Seule avec mes souvenirs...et la frustration [PV Asch]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum