Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Narok le Mer 11 Nov 2015, 22:14

« Réveil sonne »… …« Réveil sonne » hmm… . Lentement j’ouvris une paupière pour regarder l’heure. 8h…, mais pourquoi je dormais encore. Ce matin je voulais aller m’entrainer sur le terrain pour parfaire ma maitrise de mon pouvoir. Mais le cours de Dean Taylor de cette semaine m’avait laissé sur les rotules. Tant physiquement à cause la demande de mon pouvoir, que psychiquement pars-ce-que j’avais fournis des efforts de concentration jusque-là irréalisables. J’avais tellement envie de resté dans mon lit que je dus batailler contre ma paresse pour avoir le courage de me lever. Je jetai un dernier coup d’œil à mon lit avant de me lever en me disant que les matelas de l’académie devaient être une espèce improbable de « Matelas mangeurs d’Homme » tellement c’était dure d’en sortir. Avec force de grognements, bâillements et autres soupirs je parvins à me préparer pour aller sur le terrain d’entrainement.

Une fois sur place dans ma tenue de sport, composé d’un vêtement de sport sans manche et d’un short tous les deux rouges, je fis des étirements avant de partir courir une petite demi-heure. Une fois fait je repris mes étirements pour travailler ma souplesse. Et enfin je m’éditais un peu sous un arbre tous en réalisant de petites créations dans mes mains.

Le parc était désert ce Samedi matin. En même temps les élèves préféraient rester à faire la grâce mâtinée que de venir s’entrainer. En tous cas la plus part car j’entendais des joggeurs et d’autre personne s’exercer comme moi. Parfois même, on entendait le bruit d’une valise d’un élève fraichement arrivé et qui errait sans trop savoir où il allait.

Je commençais le début de mon entrainement brut, fort de toutes mes préparations je me sentais enfin revivre ! J’aimais tant m’entrainer et faire de l’exercice pour une chose principalement, cela m’apportais la sérénité. Dernièrement je tentais de changer la forme de mes créations tous en étant en mouvement. Je me lançais donc dans les Katas que je connaissais tous en tenant dans mes mains une grande épée fine qui changeait de forme à chaque mouvement… .J’étais totalement absorber par mon exercice que je perdais peut a peut la conscience de ce qu’il y avait autour de moi pour m’emplir de tranquillité et de concentration, je me sentais bien… mais un peut seul.

Limite de participant:
Je voudrais que le Sujet reste rapide et c'est pour sa que je limite le nombre de participant donc si vous ne penser pas pouvoir être réguliers dans vos posts passer votre chemin sinon venez nous serons très contents de vous comptez parmi nous! Je voudrais garder une limite de 1 tour tous les 4 jours et si vous ne pouvez pas respecter ces délais ya pas de soucis envoyer un Mp. Si vous êtes nouveaux n'aillez pas peur.  
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Invité le Mer 11 Nov 2015, 23:52


"Driiing... driiing."
Nous connaissons tous cette sonnerie, et cette sonnerie nous connait bien. Elle sait comment nous énerver de bon matin, comment nous rappeler que nous devons nous lever et partir en cours, arrêter de dormir pour rejoindre quelqu'un, ou finir quelque chose. Elle brise un mauvais moment, surtout quand je suis en train de rêver : "le corps d'un homme nu sous la douche", non, j'étais en train de rêver d'un bonne cuisse de poulet, avec sa peau légèrement grillée et dorée fondante en bouche. Par la suite vous découvrez alors la chaire, tendre et fumante se laissant aller entre vos dents, pour vous offre des saveurs biens exquises. Pour moi.. Pour ce week-end, manger ce plat là était mon nouvel objectif. Je me le devais.

Donc, pour commencer cette nouvelle aventure, je devais me lever. Et cette journée allée être des plus étranges, je sentis une matière dure et inconfortable sous moi, cela sentait la poussière et le bois.. Bien entendu, mon odorat ne me tromperait jamais, je pouvais entièrement lui faire confiance. Je venais de passer ma nuit sur l'armoire de la chambre que je partageais avec d'autres filles. Elles étaient en train de dormir profondément. Mon réveille était très inaudible pour l'oreille humaine. Un simple sifflement émanait du téléphone, désagréable pour moi, afin que je sois sûre et certaine que je me lève. Et maligne comme je pouvais l'être durant les derniers jours, je finis par chuter, mais tel le chat, je retombais sur mes jambes avec délicatesse. C'est alors sur la pointe des pieds que je m'en allais paisiblement vers le lieu que j'adorais, la salle de bain. Afin de me nettoyer au maximum afin d'entamer cette nouvelle journée avec fraîcheur.

Un sac à dos sur les épaules, une tenue plus confortable dedans, un goûter et de l'eau, ainsi que de l'argent de poche, ne sait on jamais une sortie pour toujours arrivée et vous tenir la main. Je me laissais aller au gré de mes envies afin de visiter de façon plus certaines l'Académie. Je finis par croiser plusieurs connaissances, deux personnes faisant un footing et deux autres peignant tranquillement tout en fredonnant certaines musiques. Après avoir passer plusieurs intersections, la serre d'où émanait des odeurs très douces et fleuris -grande nouvelle, hein-, je finis par arriver non loin du terrain d'entrainement, ou une essence m’interpella. Une vague de sang s'empara de mon nez, cela n'était pas spécialement désagréable mais ce n'était pas ce que je pouvais sentir de mieux en ce monde. Je pris la décision de suivre l'odeur, avec la peur profonde de me trouver face à un cadavre. Mon enveloppe charnelle passa une partie du terrain, évitant un coureur, avant d’atterrir non loin d'un garçon à la chevelure corbeau et aux yeux aussi rouge que la rose. Du sang sortait de sa peau, et se matérialiser hors de lui, prenant des formes diverses et variés. Je restais alors immobile en voyant un tel spectacle. Singulier et bizarre à la fois. Et je fus tellement envoûtée par ce pouvoir, que je ne le sentis même pas s'approcher de moi. Lui non plus ne devait pas me remarquer, car l'arme qu'il devait avoir fait de son sang effleura mon visage avec légèreté. Une ligne de sang se forma sur ma joue faisant perler le fluide rouge emplissant mon corps. Relevant les yeux, regardant autour de moi, je finis par voir le revers de l'objet-sang arriver vers moi. Mon corps décida de se métamorphoser à ce moment. Une écaille assez épaisse se forma sur ma peau, luisante comme un serpent. Les écailles prirent des teintes bleues corail et le bout de mes doigts eurent des allures orangés, ce fondant bien avec ma chevelure citrouille-cuivré. La lame se déforma légèrement contre ma "peau" et l'écaille touchée se brisa elle aussi et tomba au sol.


- Attention.. C'est dangereux de se perdre dans ses pensées.. Bon.. Je peux parler. Haha.

Alors que je tendais une main vers lui, pour lui serrer la main. C'est ce que j'avais souvent vu dans le monde des humains. Les gens se serraient la main entre eux. Cependant son regard se bloqua sur ma main, comme beaucoup de monde. Je secouais ma main pour faire disparaître la mutation.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Lucy le Jeu 12 Nov 2015, 01:15

Comme à l'habitude, la nuit avait été très longue, horrible. Je détestais devoir me reposer et de dormir. Lorsque je dormais, tous les mauvais souvenir me revenait et me hantait. Malheureusement, il m'était impossible de ne jamais dormir donc il fallait que je revive se supplice à chaque fois que j'allais me coucher...

Cette nuit, j'avais réussi a dormir un peu donc à mon réveil j'étais en forme, énergétique. La plupart du temps je me levais dès qu'il commençait à faire clair à l'extérieur. Il m'arrivais aussi souvent de sortir en plein milieu de la nuit pour aller me changer les idées. Après une grosse expiration, je sortie de mon lit sans peine. Pour moi, chaque matin se révélait à moi comme une délivrance. Même si les lits étaient très confortables à l'académie, je voyais le mien comme une cage, une prison. Moins je passais du temps dans celui-ci, mieux c'était!

Lorsque je regarda mon cadran, celui-ci affichait 6h30 du matin. Ce n'était pas trop mal! Je pourrais ainsi partir en reconnaissance de l'académie puisque je venais tout juste d'arriver. Je ne connaissais donc l'emplacement d'aucune chose. Je partis en direction de la salle de bain, histoire de me rafraichir un peu pour bien commencer la journée. J'avais aussi entendu parler qu'il y avait un immense terrain d'entraînement pour se pratiquer avec nos pouvoirs et nos aptitudes. Pratiquer mon pouvoir, il n'en était pas question! Pas en pleine journée. Il y avait trop de chance qu'il se passe quelque chose de catastrophique! Malgré le fait que je détestais sortir en pleine journée puisqu'il y avait trop de monde, il fallait quand même que je commence à le faire si je voulais avoir un semblant de vie, de me faire des amis. J'éprouvais alors des sentiments complètement contradictoires lorsque je passa la porte de ma chambre.

Je fis tout d'abord un tour rapide de l'intérieur de l'académie pour me faire des repères pour mes prochaines sorties. Le temps que je fasse se tour tout en prenant mon temps, les aiguilles de ma montre affichait maintenant environ 8h30. Bien. Je me dirigea alors à l'extérieur histoire d'aller vers le terrain d'entraînement.

Puisque c'était une journée quand même chaude et que j'allais m'entraîner, j'étais habillé avec de petites short et un T-shirt assez simple. Je portais aussi des souliers sports. Bref, un habillement convenable pour aller à un entrainement. Mes longs cheveux rouges étaient aussi attachés en queue de cheval pour ne pas trop qu'il me gêne pendant mes déplacements. Je portais aussi autour de mon cou un bandeau noir qui me servais au cas que quelqu'un se blesse près de moi.

Bien qu'il soit relativement tôt le matin pour la majorité des jeunes,  il y en avait quand même quelques-uns qui était sortie à l'extérieur, eux-aussi pour s'entraîner. Pendant ma marche, plusieurs choses se déroulaient autour de moi alors je ne porta pas vraiment attention à ce qui se déroulait juste devant moi. J'étais plutôt occupé à regarder à gauche, puis à droite et même par moment, en arrière de moi.  Lorsque je rapporta mon regard en face de moi, mon cœur s'arrêta net, tout comme ma respiration. Je me tenais à environ 3m de deux individus.

Au même moment que j'avais déposé mon regard sur la fille, celle-ci se fit couper la joue et le sang commença à sortir de la plaie. Si ce n'était pas assez, j'avais un terrible sentiment à propos du pouvoir de l'homme habillé en rouge. Je ne pouvais affirmer en tout point de quel pouvoir il s'agissait, mais j'étais certaine qu'il avait un lien avec le sang. Pourquoi je le savais? Puisque mon corps semblait vouloir contrôler ces deux personnes. Pas seulement la fille, mais l'homme aussi. Il fallait que ça m'arrive. La journée que je décide de sortir pour visiter parce que je me dis que s'en est assez d'être à l'intérieur, je croise deux personnes avec du sang! La galère!

J'avais de grand yeux et de la sueur commençait tranquillement à prendre forme sur mon front. Mes mains se portèrent alors immédiatement sur le bandeau qui pendait à mon cou. Mais la réaction n'était pas aussi rapide que je l'espérais. C'était sur, j'avais l'air totalement paniqué. En plus de la sueur sur mon front, mes mains tremblaient énormément. Si je ne faisais rien rapidement, je perdrais à coup sûr le contrôle de mes actions! En un rapide coup d'œil, je remarqua lors un arbre juste à côté de moi. C'était peut-être de la chance! Mais mes pensées commençait déjà à s'embrouiller.

-Non.... non.. je ne veux pas...

C'est première parole furent chuchoté à moi-même. Elle n'était pas destiné aux deux personnes en face de moi, mais il était très facile pour eux de comprendre ce que je venais de dire. Des images horribles défilait maintenant dans ma tête. Une larme coula même sur ma joue en me rendant compte que je perdais tranquillement la maitrise de mon corps. Puis dans un dernier effort, je déposa une de mes mains sur le tronc de l'arbre et me lança à genou, sur le sol, l'autre main devant les yeux.

J'avais réussi..! Je ne sais pas comment j'avais faite, mais j'avais réussi à me surpasser pour ne pas blesser d'autres gens. Il était maintenant temps pour moi de reprendre mon souffle, de revenir à la réalité. Toujours pencher, regardant le sol, je pris à nouveau la parole.

-Je suis désolé...Mais pouvez-vous, s'il-vous-plaît enlever tout le sang...?

Peut-être qu'ils allaient penser que je détestais tout simplement le sang, mais c'était plus une question de survie et d'empêcher une catastrophe. Je ne voulais pas arriver dans un nouvel endroit et tuer déjà quelqu'un...
avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Narok le Jeu 12 Nov 2015, 10:48

Je continuais paisiblement à faire mon exercice. Il n’existait que mon sang et moi le reste n’était que vide et néant. Je ne voyais rien de ce qu’il se passait, je n’entendais rien. Il n’y avait que mon corps en mouvement et le bruit de ma lame qui fendait délicatement l’air, ponctué de mes expirations d’effort.

Quelque chose me perturba cependant je jurerais avoir vue ma lame frôler le visage de quelqu’un. Je pivotais sur moi-même dans la continuité de mon mouvement, certain que personne ne s’approcherait d’un individu qui brandit et agite une épée qui change de forme. Il faudrait vraiment être insouciant. Je sorti quand même de mon isolement mentale, je ne voulais blesser personne, qui que ce soit ou de quelque manière que ce soit.

Ma lame reparti avec légèreté quand j’aperçu le début flou d’un visage du coin de l’œil. Un visage !! Il y avait donc bien quelqu’un !! Je freinais ma lame comme je pouvais. Je forçais pour ralentir la lourde lame qui ne demandait qu’à continuer sa course pour rencontrer ce nouvel arrivant. Tout en grognent sous l’effort je ne parvins qu’a percuter délicatement le visage de la jeune fille.

Quand la pointe de ma lame parvint à sa mâchoire j’étais pris d’horreur ! J’allais lui fendre le côté droit du visage de cette fille ! Mais heureusement ma lame s’errata net, délogeant une petite écaille bleu du lieu de l’impact. Béat de soulagement et en même temps très surpris de se tour de force je ramenai mon épée à mon côté gauche et planta la pointe dans le sol à côté de moi.

Je ne reteins pas le soupir de soulagement qui fut suivit pas une déclaration de la jeune fille. Ce qui est bien à être tous seul c’est qu’il n’y a pas besoin de se préoccuper de ce que pensent les autres. Pas de risque de faire une gaffe ou de tuer quelqu’un d’un coup d’épée ! Je m’attendais à recevoir une sévère brimade de sa part voir même une claque bien mérité.

- Attention.. C'est dangereux de se perdre dans ses pensées.. Bon.. Je peux parler. Haha.

Ma petite tentative involontaire de la défigurer ne l’avais visiblement pas emporté sur le sentier de la colère et du ressentiment. Perplexe, je me demandais bien ce qu’il pouvait s’être passé dans sa vie pour qu’elle ne prenne nul ombrage de l’incident. C’était plutôt comme si je venais de la bousculer dans la rue.

Elle me tendait la main en guise de salutation et personnellement je la voyais également comme un signe de paix avec une petite étiquette invisible noté « sans rancune ». Trop content de la tournure des événements je voulu lui serrer la main bien qu’avec un peu de retard. Et ce que je vis sur sa peau… ses écailles enfaite…. Sa peau avait laissé place à des écailles bleues sur sa main. J’interrompis mon geste pour mieux observé ce phénomène très certainement dut à son pouvoir. Pendant mon observation elle dut se m’éprendre sur l’origine de mon absence de réponse et secoua la main. Faisant disparaitre les écailles comme un magicien fait disparaitre une pièce de monnaie. Je saisis sa main avec celle que j’avais de libre, et la ramena plus prêt de mon visage pour voir les dernières écailles se fondre dans la peau et disparaitre.

Enthousiasmé par cette démonstration je la regardais dans les yeux et nota que je n’avais toujours rien dis.

« Ho désolé, je manque de manière. Je m’appelle Narok. Je suis profondément désoler, je ne t’avais pas vu arriver. (Remarquant la petite coulée de sang sur sa joue, je lâcha sa main pour essuyer ma faute) Je t’ai blessé pardon ! Je… »

Quelque chose de passait en moi. J’avais un sentiment nouveau. Je stoppai mon geste en direction de sa joue et me redressa le regard droit pour regarder à l’intérieur de moi. Tentant de comprendre ce qui se passait. Je sentais quelque chose… une sorte… d’appel. Mon sang… non… mon pouvoir aussi, résonnait avec ce que je sentais comme une présence non loin. Tous mon sang et mon épée pulsait avec les battements de mon cœur.  Cette sensation était tellement complexe et si soudaine que je me retournais aussi vite que possible espérant que la source de tout cela ne s’évanouirai pas avant que je puisse comprendre.

Je vis une jeune fille. Les cheveux aussi rouge que ces yeux et les miens. Elle se tenait là à quelque mettre de nous rigide et en sueur, une expression horrifier sur le visage. Je commençais à faire un pas dans sa direction sans m’en rendre compte. Tout cela était si perturbant….

-Non.... non.. Je ne veux pas...

Je me stoppai net. Prenant conscience que j’avais fait un pas dans sa direction. Confus je jetais un coup d’œil à la rouquine qui était juste derrière moi cherchant de l’aide. Elle semblait aussi ne pas comprendre, mais elle visiblement, c’était nous deux qu’elle ne comprenait pas. J’entendis la fille aux cheveux rouge se déplacer et je me retournai pour m’attendre à la voir fuir. Mais en réalité elle s’était mise à genou, une main nous excluant de son champ de vision et l’autre appuyer sur l’arbre.

-Je suis désolé...Mais pouvez-vous, s'il-vous-plaît enlever tout le sang...?

Enlever le … sang ? Je repris un peu plus les rênes de mon esprits et me retourna vers mon ex-victime et lui fessant signe pour sa joue. Je mis un genou à terre prêt d’elle et posa ma main libre sur son épaule. Elle tremblait avec force, pas comme quand on tremble de froid ou quand on a une sensation désagréable. Elle tremblait comme si elle luttait intérieurement.

Ne voulant que l’aider le plus sincèrement du monde, je tournai son visage vers moi de ma main libre.
Ayant toujours mon épée dans ma main gauche je me dis qu’avec les sentiments que je ressentais elle devait peut être en sentir aussi, ou quelque chose qui s’en rapproche. Je me débarrassai de mon épée en la retransformant en sang loin de son visage. Et quand tous mon sang finissait de réintégrer mon corps je lui montrais ma main. Les dernières lignes de sang finissaient de rentrer dans ma paume part de petites ouvertures devant son regard, afin de lui montrer que la source de son malaise ne la dérangerais plus.

« Tu vois ? C’est bon il n’y a plus de sang. Tu vas bien ? Es-ce-que … je ne sais pas trop ce que c’est mais… tu le sens toi aussi ? »

Malgré que je sentais tout mon sang et mon corps titillés par ce qui émanait de cette fille je n’avais aucune idée de quoi faire ou de ce qui allait se passer maintenant.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Invité le Jeu 12 Nov 2015, 16:25

Alors que le garçon du nom de Narok venait de s'agenouiller devant une fille, afin de l'aider. Celle-ci était en mauvaise posture. Elle se battait intérieurement. Même si cela était certainement visible à l’œil nu, en tant que changeuse, les sentiments avaient pour moi des odeurs bien particulières. Tout ce que je pouvais toucher, voir, comprendre, ressentir portait une odeur. Parfois semblables, parfois si différentes. Je forçais sur mon pouvoir afin d'entamer la guérison de mon entaille qui se referma en quelques secondes. Un mélange d'écailles, de pelage et de peau plus dure apparut sur la fine blessure qui était naît sur on visage. Heureusement celle-ci n'était pas profonde et la guérison ne fut que très courte, indolore et effaça toute trace du passage de la cicatrice. L'odeur du sang disparut donc elle aussi, aussitôt. Chose faite, je traînais mes pieds vers la damoiselle tremblante. Mon corps s'agenouilla à leurs côtés afin de me mettre à hauteur de la jeune demoiselle et de pouvoir intervenir pour quoique ce soit, tout en gardant une ouverture pour fuir un danger potentiel. Je posais une main sur son épaule. Je n'osais pas parler, je savais très bien que lui demander si elle allait bien aurait pu être absurde. Je me mis donc à réfléchir à une autre alternative de question.


-  C'est partit...? Voudrais tu quelque chose?

Elle ne répondit pas à mes questions pour le moment, me laissant sur les rotules. Pour "m'occuper" je finis par fredonner d'un air léger la musique d'un oiseau chanteur. Il était dit que son chant apaisait les maux. Qu'ils soient faibles, longs, profond et donc même les plus forts. Après ce n'était là qu'une légende, je ne savais pas si cela était vrai, mais je tentais de me rendre utile comme je le pouvais. Après quelques secondes sur les genoux à observer la demoiselle, je me relevais pour qu'elle puisse reprendre sa respiration, se calmer encore un peu et observer les alentours sans crainte. Me sentant assez inutile dans une situation comme celle là, je m'écartais afin de respirer moi aussi, et de compter la distance que faisait le terrain, cela à vu d’œil. J'allais ainsi pouvoir exercer mes métamorphoses pour tester leurs capacités mais aussi les améliorer autant que possible en cette nouvelle journée.
Cependant je m'inquiétais encore de la fille ayant été en plein combat intérieur un moment auparavant. Je jetais alors un coup d’œil afin de voir son état. Au final, mon instinct me dit de retourner auprès d'elle. Je pris alors place, debout non loin d'elle, adossait à l’arbre. Mes oreilles aussi attentives qu'elles le pouvaient, j'attendais de voir le déroulement des événements.
Des questions en tête, j'attendais, impatience et apeurée face à deux inconnus. Et me sentir inutile n'était pas la meilleure chose pour moi. Je laissais mes bras grands ouverts à l'attente d'une demande.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Lucy le Jeu 12 Nov 2015, 18:26

Les battements de mon cœur allaient de plus en plus vite. J'avais de la difficulté à respirer et je suais à grosse goûte. Je vivais un cauchemar présentement! Mais heureusement, j'avais été assez forte pour mettre une de mes mains devant mes yeux, m'empêchant ainsi de commettre un acte horrible. Mais la partie n'était pas gagnée. Je devais maintenant reprendre mon souffle et essayer de me calmer. Ce genre de situation m'étais arrivé très peu fréquemment puisque depuis l'obtention de mon pouvoir, je passais le plus clair de mon temps à l'intérieur, loin des gens. Les deux fois que j'avais perdues le contrôle, j'avais tué des gens. Bon, la première fois je suppose que j'ai  tué mon ami puisque je ne l'est plus jamais revu...

Je sursauta alors violemment lorsque je senti une main se déposer sur l'une de mes épaules. Cela non plus, je n'y était pas du tout habituer. J'avais plutôt l'habitude de fuir ou de me faire fuir. Puis, la même personne qui m'avait touché l'épaule se servie de son autre main pour me remonter le visage. Je résista un peu à ce geste, ayant peur de ce que je pourrais voir, mais je me laissa faire tout de même. Après tout, ils étaient deux non? Si jamais j'osais faire un mauvais geste, je me ferais rapidement remettre à ma place. Je pris alors une grande respiration et regarda l'homme en face de moi. C'était assez facile de voir la peur dans mes yeux. Lorsqu'il me présenta sa main avec le sang qui y retournait, j'eus alors un autre violent sursaut et un pincement au cœur. Je ne pouvais pas leur en vouloir, il ne savait pas du tout pourquoi j'agissais ainsi.

Je jeta alors un vite coup d'œil à la fille qui se trouvait proche et lorsque je regarda ça joue, je fus surprise, mais soulager de ne plus voir sa blessure. Je pu donc expirer et me détendre en me laissant tomber sur les fesses pour m'asseoir sur le sol.  Lorsque l'homme ouvrit la bouche, ces paroles captèrent mon attention

« Tu vois ? C’est bon il n’y a plus de sang. Tu vas bien ? Es-ce-que … je ne sais pas trop ce que c’est mais… tu le sens toi aussi ? »

Jusqu'à maintenant, j'avais trop été concentré à essayer de ne tuer personne, je n'avais donc rien remarqué. Mais lorsque je reporta mon attention sur mon propre corps, sur ce que je ressentais, je sentis quelque chose d'étrange. Mon sang semblais bouillir, il semblait agité à l'intérieur de mon corps. Ce sentiment, je ne l'avais jamais sentis auparavant. Autant qu'il était agréable à ressentir, qu'il me faisait peur à la fois.

Puis, se fut la main de la jeune fille se posant sur une autre de mes épaules qui me sortie de mes pensées. J'appréciais grandement cette aide inespéré. Ça me faisait du bien de voir que les gens s'inquiétaient les uns des autres ici. Je reporta alors sur cette jeune femme aux cheveux orangé et lui souris.

-Oui, je crois bien...Il faut juste que je reprenne mes esprits et mon souffle maintenant!

Je leur fis un sourire à tous les deux, pour essayer de les réconforter, de leur montrer que j'étais revenu en possession de mes moyens et que tout irais mieux. La jeune femme fredonna alors un petit air léger, qui apaisa l'atmosphère autour de moi.  Puis elle  s'éloigna pendant quelques minutes, probablement pour réfléchir, mais elle ne resta pas loin bien longtemps. Elle revenant alors rapidement à mes cotés. Même si j'étais encore essoufflé, je me redressa sur mes deux jambes  et les regardèrent chacun leur tour.

-Je suis désolé pour cette petite crise...Je ne pensais pas que ça m'arriverais aujourd'hui a vrai dire...

Je passa alors une de mes mains dans mes cheveux, puis m'étira un peu les jambes puis les bras. Après quelques autres grande respiration, j'étais maintenant revenu totalement moi-même.  Puis je me reporta sur le sentiment étrange qui m'habitais depuis tantôt. Mon sang ne semblais pas s'être calmé, au contraire, il semblait toujours bouillir, se déplacer à l'intérieur de moi. Je me rappela alors la main de l'homme, lorsqu'il l'avait mise devant mes yeux. Le sang qui était dans le fond de sa main était retourné dans son propre corps!

Je me tourna alors légèrement vers lui et le regarda de la tête au pied. Je ne pouvais me tromper sur son compte. Je le regardais peut-être un peu trop intensément, mais j'avais peut-être trouvé quelqu'un avec le même pouvoir que le mien!

-Il est possible que je me trompe, mais je crois que nous possédons similairement le même pouvoir... D'après ce que j'ai vue et ce que je ressent...

J'étais maintenant totalement intrigué par cet homme. Avait-il subit lui aussi un test comme le mieux et ça lui avait donné son pouvoir ou il était né ainsi? Bref, je me rappela alors la jeune fille qui était toujours à mes côtés et me tourna légèrement  vers elle pour la regarder.

-Au fait, je m'appelle Lucy. Lucy White. Je suis nouvelle à l'académie. Je viens tout juste d'arriver. Vous êtes les premières personnes que je rencontre alors j'espère que je ne vous est pas trop perturbé..!

Je me recula alors légèrement pour me retrouver en face des deux personnes. Je ne savais pas s'il se connaissait ou s'il venait tout juste de faire connaissance eux aussi. Malgré un début de journée très difficile et apeurant pour moi-même, celle-ci semblait se diriger vers des moments beaucoup plus agréables. J'allais peut-être même me faire des amis? Qui sait. Des amis... cela faisait une éternité que je n'avais pas eue d'amis...

avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Narok le Jeu 12 Nov 2015, 20:22

-Oui, je crois bien...Il faut juste que je reprenne mes esprits et mon souffle maintenant!

Elle venait de répondre à la question de mon ex-victime. Ouf elle allait bien ! Elle agrémenta sa déclaration avec un sourire pour moi et la rouquine qui nous avait rejoints également.

D’ailleurs cette dernière semblait en position pour tout évènement, que ce soit fuir ou se rapprocher rapidement. L’image que m’évoquait sa position était celle d’un animal qui était prêt à plonger en pleine bataille ou à opérer un repli stratégique. Elle semblait aussi ennuyer d’avoir été laissés pour compte. Je remarquai aussi que sa meurtrissure à la joue avait été guérit. Elle se mit à fredonner pour détendre l’atmosphère, ce qui marcha plutôt bien. La fille qui était à mon côté semblais se calmer encore d’avantage, peut être pars-ce-que cette mélodie lui donnait quelque chose pour s’occuper l’esprit. J’en profitais pour retirer ma main de son épaule et je restais à côté d’elle tentant de lui laisser de l’espace et de l’intimité en reportant mon attention sur les alentours. Peu de temps après la jeune fille avec ces attitudes étrange partit faire une « ronde ». Je la regardais s’éloigner et regarder au loin. Définitivement elle avait quelque chose de différent de tout le monde dans son attitude comme si elle savait des choses que nous ne savions pas sur ce qui se passait autour de nous.

Quand elle revint, la fille aux cheveux rouge se releva et je fis de même tout en gardant mes mains prêtes à agir au cas où elle se trouverait les jambes faibles. Après tout je n’avais pas vu comment elle s’était retrouvée à genoux en premier lieu.

-Je suis désolé pour cette petite crise...Je ne pensais pas que ça m'arriverais aujourd'hui à vrai dire...

Ha ! Donc enfaite sa lui arrivait assez régulièrement ? Je me demande ce qui avait déclenché cette crise elle ne l’avait pas spécifié et sa allait peut être un problème si on n’en savait pas plus à l’avenir. Je posais la question délicate pendant qu’elle s’étirait en espérant que cela ne serait pas trop personnel.

« Pardon de poser la question, mais il vaudrait peut être que tu nous dises au moins si cette « petite » crise peut se reproduire, et ce que l’on peut faire pour t’aider si cela arrive. »

Elle ne sembla pas me porter attention et semblais réfléchir. Peu importe je reposerais la question quand je serai sûr d’avoir une réponse ça me semblait trop important pour laisser le sujet en suspens. Elle me porta soudain plus attention et me passait tous le corps à un examen visuel complet et attentif comme si elle cherchait des miettes pour prouver que j’avais volé son gâteaux préféré. Une nouvelle fois je sentis mon sang agir bizarrement mais cette fois de façon plus commune car en réalité je rougissais sous son regard. Je me grata la joue pris d’un petit ricanement gêné.

-Il est possible que je me trompe, mais je crois que nous possédons similairement le même pouvoir... D'après ce que j'ai vue et ce que je ressent...

De quoi ? Je ne comprenais pas vraiment ce qu’elle voulait dire et à vrai dire je ne pouvais pas lui répondre. J’en connaissais assez peut sur mon pouvoir à part son maniement, et je n’avais eu aucune information sur son pouvoir à elle. Par contre l’information que je venais d’avoir était très précieuse ! Elle aussi sentait quelque chose, ce quelque chose que je ne connaissais pas et dont je n’avais jamais entendu parler. Je ne dis et ne fis rien de plus. Je me contentai d’attendre. Et se tourna vers ma première rencontre de la journée et reprit la parole.

-Au fait, je m'appelle Lucy. Lucy White. Je suis nouvelle à l'académie. Je viens tout juste d'arriver. Vous êtes les premières personnes que je rencontre alors j'espère que je ne vous est pas trop perturbé..!

Elle recula ensuite d’où elle pouvait maintenant nous regarder tous les deux. Enfin un retour à une situation normale ! Nous allions tous pouvoir nous présentez et mettre des noms sur les visages des trois étranger que nous étions les uns pour les autres. Je pris l’initiative sur la rouquine et me présenta à mon tour.

«  Je m’appelle Narok Devos. Je suis à l’académie depuis le weekend dernier. Et pour préciser je ne connais aucune de vous deux. Pour ma part non tu ne m’a pas « trop » perturbé ne t’inquiète pas. Je propose que nous présentions aussi nos pouvoir respectifs. Personnellement je contrôle mon sang et je peut le transformer en objet.»

C’était une vérité elle ne m’avait pas perturbé. En réalité j’étais bien au de-là de l’état perturbé ou même confus. Mes émotions étaient une eau opaque et noir dans laquelle j’étais tombé et je ne savais plus où était la surface ! Je me sentais aussi bien qu’un aveugle en équilibre sur corde tendue, j’étais prêt à tomber et à perdre tous contrôle de moi. Plus clairement j’allais « pété un câble ». J’avais manqué de tuer ma première rencontre de ma journée et la deuxième avait fait un malaise à notre approche sans compter cette connexion qu’il semblait y avoir. Je soupirais et attendais la présentation de notre dernière inconnue. Et dire que je pensai juste m’entrainer ce matin.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Invité le Jeu 12 Nov 2015, 21:55

Je venais de revenir, je m'étais laissée aller contre l'arbre le plus proche. Tout en écoutant la sève couler dans les veines de l'arbre, j'observais la scène se déroulant entre les deux jeunes gens. Ils étaient similaires dans leur comportement, leur façon de se regarder mais aussi de se tenir. Je finis par esquisser un vague sourire, car la scène hors contexte pouvait être d'un très grand romantisme, cependant la raison de leur lien pouvait paraître bien plus obscure que cela. Par pour moi, je trouvais cela unique en son genre, singulier et féerique. Observant, je finis par réaliser les mouvements bien plus souple de la demoiselle à la chevelure écarlate, elle s'écarta de nous pour pouvoir nous contempler de la tête aux pieds. Je lui souris, bien qu'intérieurement la peur n'était pas loin de s'emparer de moi, tel une armée prenant les remparts d'un château. Elle était légèrement vêtue, et ces vêtements affinés sa silhouette, et rendaient l'éclat la crinière encore plus impressionnant. Je suis presque sûre que le jeune homme du nom de Narok, aurait eu une envie folle de passer sa main au travers de ses cheveux avec tendresse et lenteur. Cependant ce n'était là que des hypothèses.

Ces suppositions remises à plus tard, je voulais aussi analyser le garçon afin d'en apprendre un peu plus sur lui grâce à ses tics, son comportement et ses odeurs en fonction de ses sentiments. Après réflexion, je finis par me redresser correctement, afin d'adopter une position faite pour me présenter.


- Je suis Melian sans-nom-de-famille. Je suis arrivée il y a une semaine à l'Académie. Et pour ce qui est de toi Lu-chan.. Si je peu t'appeler ainsi, je ne suis en aucun cas perturbé. Je suis plutôt rassurée de te voir mieux qu'il y a quelques secondes. Et.. Je suis une changeuse ou métamorphe. D'où les écailles bleus tout à l'heure sur mon corps.


Une fois cette courte présentation close, je souriais largement aux deux élèves se tenant face à moi. Puis après quelques secondes de silence, j'entre ouvrit la bouche en réalisant que de base le garçon manipulateur de sang, était sur ce lieu pour mettre à profit ses heures de libre afin d'améliorer son pouvoir. Et nous venions de gâcher cela. Je portais a main sur ma tignasse bouclée en toussotant. Les regards se posèrent sur moi avec rapidité, puis je proposais aux deux "mages" de s'exercer, ensembles, tout les trois pour peut-être pouvoir s'entre-aider. Qui sait, cela pouvait servir, et de nouvelles rencontres ne feraient jamais de mal à personnes en ce monde.

J'avançais vers le centre du terrain, tout en suivant le souffle du vent, puis une idée me traversa l'esprit avec rapidité. Je me tournais vers la demoiselle aux cheveux érubescent. Je ne savais pas si cela allait changer quelque chose, mais je m'avançais vers elle en optant pour une posture lui faisant comprendre que je ne lui voulais aucun mal. Une fois proche d'elle, mes mains se glissèrent sur les siennes, je pus sentir ses mains chaudes, son sang circuler à toute vitesse à cause de la peur, de la confusion ou tout autres sentiments inconfortables. Son cœur était tout autant agité. Je la tirais avec moi, pour l'emmener sur une surface du terrain ou seule l'odeur de la nature pouvait être perçut, car il y avait non loin de là, de grands pins surplombant ce lieu. Peut-être que l'odeur du sang ne pourrait pas pénétrer ici. Ce n'était peut-être rien, mais cela aidera certainement la jeune demoiselle à faire quelque chose sans se battre intérieurement chaque jour un peu plus.

Quand à Narok, il se plaça non loin de nous, à une certaine distance afin de pouvoir user de ses pouvoirs sans nous blesser de nouveau. Mes méninges devaient quant à elles être de très bonne foi, car je finis par me dire que voir l'entrainement comme un jeu aurait pu être vraiment fort sympathique. Mais pour cela j'allais devoir demander les envies des autres. Et certainement refréner mon côté bestial, joueur et chasseur. A force d'accumuler les capacités, les envies et désirs des animaux avec lesquels j'avais "fusionnés", je ne savais plus où donner de la tête. Mais le temps m'avait lui aussi fait un beau cadeau, l'épanouissement de ce don. Les mains liées, un sourire aux lèvres, me retenant de sautiller, je me tournais face à Lucy et Narok, afin d'avoir leur avis. Priant pour qu'ils soient positifs.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Lucy le Ven 13 Nov 2015, 00:42

Hors Rp:
Je suis désolé d'avance pour la longueur de mon RP >.< Si jamais vous trouver ça trop long et aviser moi je vais essayer de faire plus court XD


J'étais heureuse de revenir à moi-même et de ne plus avoir peur de tuer une des deux personnes que j'avais rencontrés. J'étais maintenant beaucoup plus calme, tout à fait normal. Je crois que j'allais me plaire ici, entouré de tous ces gens. Je venais tous juste d'arriver et je me faisais déjà des amis! En fait, je crois. Après tout, toutes les personnes présentes dans cette académie possédait des pouvoirs magiques. Ils étaient alors tous plus protéger que de simples humains. Il était alors totalement stupide de ma part de ressentir une telle peur envers les actions que je pourrais commettre autour de moi.

«  Je m’appelle Narok Devos. Je suis à l’académie depuis le weekend dernier. Et pour préciser je ne connais aucune de vous deux. Pour ma part non tu ne m’a pas « trop » perturbé ne t’inquiète pas. Je propose que nous présentions aussi nos pouvoir respectifs. Personnellement je contrôle mon sang et je peut le transformer en objet.»

Lorsqu'il parla, je reporta mon regard vers lui pour l'écouter parlé. Il était plutôt impoli, celui moi, de ne pas porter attention à une personne qui parle. Je fut alors très ravie de l'entendre se présenter. Je pourrais ainsi mettre un nom sur un visage et m'adresser à lui correctement. Je fut aussi très heureuse d'apprendre qu'il n'avait pas été perturbé. En fait, les gens de cette académie étaient plus habitués à voir des réactions étranges. Et c'est peut-être à cause de ces réactions normal que j'étais perturbé. Je m'étais si souvent enfermer dans ma chambre, dans le noir, à ne jamais sortir par crainte. Maintenant je pouvais sortir à l'extérieur et peut importe comment je pouvais réagir, les gens ne le prendraient pas mal, ça ne les dérangerait même pas.

Lorsqu'il parla de son pouvoir, j’eus un petit soubresauts. Je m'attendais à ce qu'ils me disent que son pouvoir avait un lien avec le sang, mais l'entendre le dire était quelque chose de différent. Je me sentais soudainement moins comme un monstre, du moins, je me sentais beaucoup moins seule en sachant que quelqu'un était similaire à moi. Mais lui, il pouvait transformer son sang en objet, c'était là la différence avec mon pouvoir à moi. Je lui fit un sourire alors un sourire et m'apprêta à prendre la parole lorsque la jeune femme prit à son tour la parole.

- Je suis Melian sans-nom-de-famille. Je suis arrivée il y a une semaine à l'Académie. Et pour ce qui est de toi Lu-chan.. Si je peu t'appeler ainsi, je ne suis en aucun cas perturbé. Je suis plutôt rassurée de te voir mieux qu'il y a quelques secondes. Et.. Je suis une changeuse ou métamorphe. D'où les écailles bleus tout à l'heure sur mon corps.

Je lui fis alors un signe d'acquièsement avec ma tête pour lui mentionner que ça ne me dérangeais pas du tout qu'elle m'appelle Lu-chan. Donc je connaissais maintenant un Narok et une Melian. Le défi allais alors de se rappeler de leur nom et de ne pas me tromper! J'étais plutôt gaffeuse de ce côté-là. Il me fallait un peu de temps pour apprendre le nom des gens par cœur, mais je pense que je m'en sortirais quand même bien avec ces deux noms là. Il n'était pas tout à fait commun alors ça ne devrait pas être trop dure!

Puis, Melian toussa alors mon regard et celui se Narok ce portèrent sur elle. Elle semblait vouloir prendre la parole à nouveau. Je ne rajouta alors rien et la laissa s'adresser à nous. Elle nous proposa d'aller s'entraîner tous ensemble.
S'entraîner tous ensemble...avec nos pouvoirs?? Je ne savais pas si c'était vraiment une bonne idée après tout. Peut-être que je ne réagirais pas trop au pouvoir de Narok puisque justement, c'était un pouvoir? Après tout, ma petite crise c'était déclenché à cause du sang de Melian et non à cause de celui de Narok. Alors, peut-être que ça serait différent? Il faudrait l'essayer pour le tester après tout! Et j'étais venu dans cette académie pour apprendre à maitriser mon pouvoir, prendre le dessus et ainsi ne plus avoir peur.

Lorsque Melian se rapprocha encore plus de moi, je ne sus pas trop comment réagir, mais sa posture n'était pas du tout intimidante alors je décida de me laisser faire. Elle prit alors mes deux mains, un geste qui m'étonna beaucoup. Les contacts physiques, je n'en avais pas eu depuis environ 4 ans mis-à-part avec mes parents une fois de temps en temps alors j'étais un peu confuse de l'attitude à adopter. Je me laissa quand même faire, étant beaucoup trop curieuse de voir la suite.

Melian m'entraînant alors tranquillement vers le terrain d'entraînement. Pour ce faire,  nous étions passés devant Narok qui lui, n'avais pas encore bougé. Plus je me rapprochais de lui et plus mon sang semblait vouloir sortir de mon corps, plus il s'agitait. Je ne savais pas du tout comment réagir. Lorsque j'arriva finalement tout près de lui, je n'eus qu'une envie, c'était de me rapprocher. Pourquoi je ressentais tout cela?! J'était vraiment perplexe. La seule chose qui me donnais cette envie normalement, c'était parce que j'avais le goût de tuer quelqu'un à cause de la vue de son sang. Mais présentement, il n'y avait plus aucun sang dans les parages. Alors pourquoi mon corps, mon sang, voulais que je me déplace encore plus près de lui!?

Le sentiment éprouvé n'était pas vraiment désagréable, mais plus dérangeant puisque je ne savais même pas pourquoi j'agissais ainsi. Je le regarda alors dans les yeux lorsque je passa devant lui, à quelques centimètres de son corps. Mon regard était rempli d'interrogation et j'essayais de lui faire comprendre en le regardant. Nous ressentions quelque chose de semblable, c'était certain, mais je savais pas si à présent, le tout était réciproque. Puis, je m'éloigna en compagnie de Milean. Plus je m'éloignais, moins mon sang devenait agité, il redevenait plus normal. Il était quand même plus agité que normalement par contre. Il faut dire que Narok ne se tenait pas bien loin non plus. Alors si je comprenais bien, plus je me tenais proche de lui, plus mon sang s'agitait. Étrange... Il faudrait que je teste quelques trucs pour en avoir le cœur nette et la tête tranquille. Mais jusqu'à présent il me semblait que nos deux corps avait une certaine connexion que probablement peu de gens avaient entre eux.

Lorsque nous stopèrent le pas, certaines paroles de Narok me vinrent en tête. Des paroles qu'il avait prononcés plus tôt et qui s'adressait à moi. Je n'avais alors pas répondu, trop préoccupé par ce qui se déroulait autour de moi et par ce qui venait de se passer.  Je me tourna alors légèrement vers lui et lui fit signe de la main pour qu'il se rapproche de moi et Melian.

-Désolé pour tantôt je n'est pas répondu à ta question. Mais tu a tout à fait raison. Il faut que j'avertisse les gens que je rencontre à propos de mes grosses crises parce que en fait, ce qui c'est passé plus tôt n'est rien à comparer à ce que je peux vraiment faire...

Je les regarda alors à tour de rôle, pris une très grande respiration et je me lança, prenant mon courage à deux mains. C'était très difficile pour moi de parler de mon pouvoir et du fait que je ne le maîtrisait pas du tout, des problèmes que je pourrais causer. Mais c'était la meilleure solution. Si jamais il arrivait quelque chose de semblable, il y aurait au moins ces deux personnes qui seraient au courant.

-Tu n'a pas besoin de te faire pardonner, tu a raison. En fait, Je peux faire une crise comme celle que je viens de faire si je vois du sang humain. Il faut que je le voie en personne si je vois du sang à la télévision, ça ne fait absolument rien. Dès que je pose mon regard sur cette substance, une autre partie de moi prend le contrôle de mon corps et la seule chose qui guide mes mouvements c'est le désir de tuer la personne à qui appartient ce sang.

Je reporta alors un regard vers Melian, comme pour m'excuser à propos du geste que j'avais commis plus tôt et du fait que j'avais eue le désir de la tuer. J'espérais qu'elle comprenait la situation et qu'elle comprenait que ce n'était pas mes vraies intentions.

-L'autre partie de moi qui prend le contrôle et qui veux tuer est complètement à l'opposer de la personnes que je suis réellement. Pour m'empêcher de blesser ou de tuer l'ôte du sang, il faut que ma vision sois bloqué, comme lorsque je me suis mise à genou tantôt et que j'ai caché ma vision avec une de mes mains. C'est aussi pour cette raison que je traîne toujours un bandeau avec moi... Et si jamais je ne suis plus du tout moi-même, il faut me faire perdre connaissance parce que sinon, je vais vouloir tuer tout ceux qui vont se trouver en travers de mon chemin...

Lorsque je finis de leur expliquer, je repris tranquillement ma respiration. J'avais quasiment tout déballer d'un coup. Je n'étais tellement pas habitué de parler de tout ça! Mais ça me faisait un bien fou! J'avais comme un poids de moins sur les épaules. Bien que je les connaissais depuis quelques minutes à peine, j'avais un pressentiment que je pourrais leur faire confiance en cas de pépin.

Je me rappela alors que je ne leur avais pas parlé de mon pouvoir, seulement que j'avais une envie de tuer lorsque je voyais du sang. Il allait surement me prendre pour un vampire! J'eus alors un petit rire pour moi-même puis repris la parole, mais cette fois-ci beaucoup moins stresser de leur parler de mon pouvoir.

-Donc tout ça pour en venir au fait que mon pouvoir est la maitrise du sang. Ce n'est pas pareil comme toi par contre, Narok. Je ne peux pas créer d'arme comme ton épée. J'étais peut-être en crise mais j'ai quand même eux le temps d'y jeter un petit coup d'oeil! Je peux contrôler mon sang, et le sang des gens qui m'entoure et en faire ce que je veux. Je n'est qu'à réfléchir à ce que je veux que mon sang fasse, qu'il le fait. C'est comme des genres de tentacules de sang qui reste accrocher à moi si on veux!

L'allusion aux tentacules me faisait plutôt rire, mais c'était l'image la plus claire que je pouvais employer pour leur faire comprendre mon pouvoir. De toutes façons, si on s'entraînait, il allait le voir assez rapidement. Après avoir abordé le sujet de mon pouvoir, je porta mon attention sur Narok pour voir sa réaction. Peut-être que ça lui était totalement égal que j'aille le même pouvoir que lui, ou au contraire, cela allait le réjouir. Bref je lui fit alors un sourire puis reporta mon regard sur Melian avec un sourire de plus bel. J'étais maintenant beaucoup plus à l'aise que lorsque je les avaient croisé au début. En fait, j'étais même très à l'aise. Je me sentais comme-ci je faisais une petite sortie avec des amis.

-Oui j'aimerais beaucoup m'entraîner avec vous deux, si Narok veux aussi bien sûr.

Je leur souris tour à tour puis me rappela un certain détail.

-Par contre, je ne maitrise pas très bien mon pouvoir. Pour certaine raison de mon passer, j'avais décidé de ne plus l'utilisé alors je ne peux pas prédire ce qui pourrais se produire. Surtout que Narok maitrise lui aussi le sang alors je ne sais pas comment je vais réagie vis-à-vis le sien.

J'eus un petit rire nerveux en avouant le manque de maitrise de mon propre pouvoir. J'étais une totale débutante. Je savais bien sûr faire quelques trucs, mais pas autant que Narok et Melian j'en était certaines.

-Je suis beaucoup plus à l'aise avec le combat en corps à corps qu'avec la maitrise de mon pouvoir!

Je rit de plus belle, probablement le stress qui sortait de mon corps. Bien que je sois encore légèrement nerveuse à l'idée d'utiliser mon pouvoir, j'avais hâte de commencer et de m'entraîner. Je pris alors ma queue de cheval entre mes doigts et la remonta sur le dessus de ma tête, comme pour leur faire signe que j'étais prête à toute éventualité.

-Je compte sur vous si jamais je perd le contrôle!

Je leur dit chacun un clin d'œil en signe de complicité puis croisa mes bras contre ma poitrine en attendant la suite des évènements. J'allais peut-être enfin m'améliorer et prendre le dessus sur mon pouvoir , une idée qui me réjouissais au plus haut point.

avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Narok le Ven 13 Nov 2015, 12:18

- Je suis Melian sans-nom-de-famille. Je suis arrivée il y a une semaine à l'Académie. Et pour ce qui est de toi Lu-chan.. Si je peu t'appeler ainsi, je ne suis en aucun cas perturbé. Je suis plutôt rassurée de te voir mieux qu'il y a quelques secondes. Et.. Je suis une changeuse ou métamorphe. D'où les écailles bleus tout à l'heure sur mon corps.


Bien désormais je connaissais le nom de mes deux nouvelles camarades. De plus Melian n’était pas dans l’académie depuis plus longtemps que moi donc nous étions tous au même niveau en quelque sorte. J’eu également l’explication concernant sa rapide guérison et les écailles protectrice qui étaient apparues sur sa peau. Elle était une change forme comme elle l’avait appelé, je compris alors que ces attitudes étrange d’il y a peu ne m’avais pas trompé et était surement dût à son pouvoir.


Je souriais à Melian en me disant que j’avais hâte de voie comment elle pouvait réagir dans les diverses situations du « quotidien » de l’académie. En tout cas les présentations s’étaient bien passées et nous allions pouvoir partir sur des bases plus saines que ce que nous avions eu pour l’instant.  


Tous en pesant à cela Melian attira notre intention. Nos deux regards trouvèrent une Melian la main dans sa chevelure rousse bouclé. Elle nous proposa alors de s’entrainer tous ensemble. Et c’était une excellente idée ! A vrai je commençais à m’ennuyer à m’entrainer seul et faire seulement des entrainements sans aucune autre forme de pratique n’était selon moi pas bon voir anti-productif. Cela apportait simplement une rigidité d’esprit et rendait toutes autres applications nouvelles plus délicates à aborder.


Melian commença donc à partir un peu plus loin quand elle fit demi-tour et pris les mains de Lucy dans les siennes. Celle-ci se laissa faire quand Melian l’entraina plus loin. Elles s’étaient reproché des grands pins et je ne les suivis pas tout de suite. En fait leur trajectoire avait amené Lucy plus près de moi que je ne l’aurais voulus. Je n’ai rien contre elle, en aucune façon, mais cependant quand elle passa à seulement quelques centimètres cela se fit plus fort. Ce qu’il y avait entre nous, je le voyais maintenant plus comme si nous étions deux aimants, plus elle était proche de moi plus je voulais me rapprocher. Et même une fois éloigner je sentais encore cette sensation, comme si j’étais une boussole toujours pointée vers elle.


Encore une fois perturbant était un simple euphémisme comparer à tous ceci. J’étais le genre de personne à ne pas m’inquiété peu importe la situation, toujours la tête froide et ne jamais se laisser emporter par ses émotions. Calmement réfléchir et agir en conséquence même si je l’avoue mon pécher serait plus la colère, je ne la laissais jamais prendre le dessus sur mon corps et faires des gestes irréfléchis mais elle me donnait envie de faire exactement l’inverse que ce qu’il convenait de faire.


Ma maigre consolation était que quand Lucy passa, son regard croisa le mien et j’y voyais le reflet de ce que je ressentais, bien que je ne laissais rien paraitre. Je ne les suivis que de loin jusqu’à ce que Lucy me fit signe d’approcher. Et je m’installa à côté d’elle adosser sur le tronc d’un des pins espérant que je ne trouverais pas de la sève sur mon haut quand je me relèverait.


-Désolé pour tantôt je n'est pas répondu à ta question. Mais tu a tout à fait raison. Il faut que j'avertisse les gens que je rencontre à propos de mes grosses crises parce que en fait, ce qui c'est passé plus tôt n'est rien à comparer à ce que je peux vraiment faire...


En soit cette information n’était pas vraiment surprenante, elle était, pour moi en tous cas, seulement tomber à genou à cause d’un malaise qu’elle avait qualifié de « crise ». Elle se préparait visiblement à nous en dire plus et pris quelques secondes pour je suppose rassemblé son courage. Elle semblait très gênée comme si elle allait nous apprendre un secret honteux qu’elle cachait depuis toujours du genre « je suis d’une autre dimension » enfin bien la probabilité était dans le proche voisinage de Zéro.


-Tu n'a pas besoin de te faire pardonner, tu a raison. En fait, Je peux faire une crise comme celle que je viens de faire si je vois du sang humain. Il faut que je le voie en personne si je vois du sang à la télévision, ça ne fait absolument rien. Dès que je pose mon regard sur cette substance, une autre partie de moi prend le contrôle de mon corps et la seule chose qui guide mes mouvements c'est le désir de tuer la personne à qui appartient ce sang.


Ha… d’accord la par contre on pouvait s’inquiéter. Enfin personnellement je ne me sentais pas en réel dangers. J’avais mon sang sous mon contrôle et je le contrôlais parfaitement, j’aurais surement le dessus sur elle si on en venait là. Mais par contre à la place de Melian j’aurais été plus que mal à l’aise. Quand j’y pense j’avais faillis la blesser et visiblement Lucy était parvenu à grand mal à ce retenir de la tuer tous à l’heure. Elle n’avait visiblement pas de chance aujourd’hui. Je me redressais de mon dossier afin de prendre une position plus stable au cas où un évènement inattendu survenait. On n’était plus vraiment à sa prêt.


-L'autre partie de moi qui prend le contrôle et qui veux tuer est complètement à l'opposer de la personnes que je suis réellement. Pour m'empêcher de blesser ou de tuer l'ôte du sang, il faut que ma vision sois bloqué, comme lorsque je me suis mise à genou tantôt et que j'ai caché ma vision avec une de mes mains. C'est aussi pour cette raison que je traîne toujours un bandeau avec moi... Et si jamais je ne suis plus du tout moi-même, il faut me faire perdre connaissance parce que sinon, je vais vouloir tuer tout ceux qui vont se trouver en travers de mon chemin...


Décidément Lucy était une personne pleine de mystère et de secret. Mais je commençais à mettre ses informations en perspectives. Premièrement, elle nous a dit vouloir tuer à la vue du sang. Pour savoir cela je supposais qu’elle avait déjà réussi ou tenté de le faire jusqu’au bout. Deuxièmement, elle semblait avoir trouvé une solution qu’elle avait toujours sur elle, son bandeau. Ce qui nous informait que ces « crises » pouvaient survenir n’importe quand du moment qu’elle voyait du sang. Troisièmement, lors sa précédente « crise » elle n’avait pas utilisé son bandeau et donc je supposais que cette solution était récente et qu’elle n’y était pas encore habituée. Il ne faudrait surement pas compter là-dessus si jamais elle venait à voir plus de sang que tout à l’heure.


Toutes ces déclarations et ces suppositions qui en découlaient ne présageaient rien de bon du tout, tout au contraire. Je la plaignais complétement car je ne voyais pour elle qu’un chemin isolé de toute compagnie et de tous contacts humains. De plus si jamais elle tuait quelqu’un à l’académie je doute qu’elle soit autorisée à y rester. Comme à mon habitude quand je réfléchi je fixai intensément Lucy avec un regard froid et impénétrable.


Je pris la décision de l’aider dans son combat. Elle m’était sympathique et en plus je ne voulais pas qu’elle parte avant d’avoir compris ce qui se passait exactement entre elle et moi. Mon visage ce radoucit et je lui souris pour ne pas qu’elle se méprenne sur mes intentions.


-Donc tout ça pour en venir au fait que mon pouvoir est la maitrise du sang. (Alors ça c’était une des plus grandes surprises de j’eu depuis mon arriver à l’académie) Ce n'est pas pareil comme toi par contre, Narok. Je ne peux pas créer d'arme comme ton épée. J'étais peut-être en crise mais j'ai quand même eux le temps d'y jeter un petit coup d'oeil! Je peux contrôler mon sang, et le sang des gens qui m'entoure et en faire ce que je veux. Je n'est qu'à réfléchir à ce que je veux que mon sang fasse, qu'il le fait. C'est comme des genres de tentacules de sang qui reste accrocher à moi si on veux!



Alors finalement nous avions un pouvoir extrêmement similaire ! De faite je ne pouvais pas le détacher de mon corps et je ne préviendrais surement pas à l’utiliser comme elle disait pouvoir le faire. Des tentacules… une image s’imposa à mon esprit et me fit pouffer de rire audiblement. J’imaginais Lucy avec une tête de poulpe ! Je mis ma main sur ma bouche et fis signe d’excuse envers mes camarades.


-Oui j'aimerais beaucoup m'entraîner avec vous deux, si Narok veux aussi bien sûr.

Moi contre m’entrainer avec deux personne si intéressante ? Aucune chance que je refuse, cela promettait une franche partie de rigolade. Elle nous sourit et rajouta.

-Par contre, je ne maitrise pas très bien mon pouvoir. Pour certaine raison de mon passer, j'avais décidé de ne plus l'utilisé alors je ne peux pas prédire ce qui pourrais se produire. Surtout que Narok maitrise lui aussi le sang alors je ne sais pas comment je vais réagie vis-à-vis le sien.

En disant cela elle eut un petit rire gêné. Je lui fis signe de la main pour lui montrer que cela n’avait pas d’importance à mes yeux. Après tous même en étant préparé au pire personne ne pouvait savoir ce qui se passerait.

-Je suis beaucoup plus à l'aise avec le combat en corps à corps qu'avec la maitrise de mon pouvoir!


Ha alors ça sa m’intéressait énormément. Des années s’étaient écoulées depuis que j’avais pu pratiquer un combat en toute amitié avec quelqu’un. Elle rit de nouveau et nous fis savoir qu’elle comptait sur nous au cas où et elle semblait prête à commencer. Bien !

Je regardais Melian et apparemment elle avait hâte de commencer au plus haut point. Elle trépignait et n’arrêtais pas de bouger sur place comme si elle n’attendait que le signale pour se jeter sur nous et nous mordiller pour jouer.
Je quitta ma place et m’avança vers mes deux nouveaux compagnons.

« Puisque nous sommes tous d’accord pour commencer notre entrainement ensemble. Je propose un jeu ! (je souriais le regard plein de malice). Je pense que ça serait bien que nous commencions par quelque chose où nous pourrons chacun utilisé nos pouvoirs respectifs, dans un but précis qui ne soit pas le combat. Alors pourquoi pas un jouer à chat ! »

Je me tenais droit souriant à pleines dents et les bras lever pour attirer leur attention. Je jubilais à l’idée de jouer à ça avec elle cela promettait de fournir de l’adrénaline à tour de bras !


« Voilà comment je vois les choses. Nous serons tous chasseur et chassé à la fois ! Nous aurons une cible que nous devrons trouver et immobiliser complétement ! Mais sont devrons faire attention de ne pas se faire attraper par notre poursuivant !

Nous pouvons utiliser nos pouvoirs dans ce but mais sans blesser les autres. L’immobilisation est confirmée si jamais notre cible dit qu’elle abandonne le combat du genre « Tu m’a eu » ou bien si elle tapote le sol ou une partie de notre corps afin de nous faire savoir son abandon. On s’arrête dès que l’un de nous gagne.

La surface autorisé est tous le terrain d’entrainement mais n’impliquer pas les autres élèves en vous approchant trop prêt. Je serais ta cible Melian et toi Lucy tu seras ma cible. Ce qui fait donc que toi Lucy tu devras attraper Melian. »



Une fois ma diatribe fini je réfléchis un peu et me rendis compte que en fait nous ne savions pas vraiment jusqu’à quelle point Melian pouvait se transformer. Je lui posai donc la question.

« Melian par contre nous ne savons pas très bien comment marche ton pouvoir. Es-ce-que tu pourrais nous en dire plus afin d’éviter tout accident  (toutes triches aussi mais je ne voulais pas la vexer en supposant quelle pourrait tricher) ? »
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Invité le Sam 14 Nov 2015, 15:49

En une semaine beaucoup de choses ce déroulent. On fait des rencontres, on apprend, on visite, on découvre. Pour ma part, j'avais déjà fait la connaissance de plusieurs personnes au cours de cette semaine. Une bonne partie était dans la case connaissance, même si j'avais retenu chez eux des choses que certains ne retiendraient pas. Une fille à la chevelure de blé, une peau claire et des yeux sombres. La première fois que je l'avais entrevu dans mon champs de vision, elle m'avait fait penser à la Princesse dans le célèbre film d'Animation Blanche Neige. Ou encore à Boucles d'or. Des petites comparaison que j'avais pu faire, elle portait une odeur légèrement masculine, pour le reste c'était une odeur que je n'arrivais pas à distinguer , sa propre odeur avec des mélanges provenant de chez elle, certainement de ses meubles et bien d'autres endroits.
Après cette rencontre, j'avais découvert un garçon, puis des contrôleur d'éléments, bien des gens, tout en découvrant des lieux fort variés. Et maintenant, j'étais nez à nez avec deux nouvelles personnes, un homme et une jeune femme, tout deux très beaux. Et bien entendu lié, mon nez me le disait, le vent parlait de lui même, leurs expressions et battements de cœurs aussi. Unique, tout cela était unique. N'ayant jamais vu cela auparavant je ne pouvais m'empêcher de sourire tout le long de leur explication, de leur jeu de regard ou encore en écoutant d'une oreille leur monologue. Je les trouvais tellement mignon, deux vrais petits aimants.

Entre temps la demoiselle évoqua son habitude et sa facilité à se battre au corps à corps, un très bon point. Une très bonne chose, pour nous trois priori. Les combats au corps à corps étaient ce qu'il pouvait y avoir de mieux en ce monde, un contact physique, un combat plus rapproché, plus ardent, plus dangereux. Épique et sanglant. Sublime et effrayant. Un potion.

Tandis que j'étais dans un profond émoi intérieure, je devais future scénariste, actrice et interprète, mais en attendant j'allais devenir le chasseur chassé.


. . .Alors pourquoi pas jouer à chat !

Je ne compris pas de suite pourquoi cette pensée effleura de façon directe mon esprit. Il me fallut explorer et scruter mon environnement afin de mieux adapter mes propos. Ah si, j'étais entièrement apte à percevoir son idée. Il voulait jouer à chat, ce jeu.. Tellement poétique pour moi. Chasser le chasseur, et passer de chasseur à chasser dans un même temps. Jeu bien sardonique ma foi, mais qui me plaisait énormément. Cela dû se voir à ma façade. Chez certains les visages se décomposent, pour moi il était en train de s'illuminer de plus belle. Comme une danseuse étoile mon corps se souleva, pour rester sur mes orteils, dans un équilibre finement travaillé. Mes bras positionnaient contre ma poitrine, les doigts entrelacés, je pouvais ressembler à une jeune femme en train de prier devant a statue d'un dieu, lui demandant la clémence, la protection et un peu de chance. Si j'étais en métamorphose actuellement, j'aurai eu une queue en train de se balancer d'un côté puis de l'autre, tel le canidé.

Il nous observa tour à tour, avant de continuer son explication.


Voilà comment je vois les choses. Nous serons tous chasseur et chassé à la fois ! Nous aurons une cible que nous devrons trouver et immobiliser complètement ! Mais sont devrons faire attention de ne pas se faire attraper par notre poursuivant !

Nous pouvons utiliser nos pouvoirs dans ce but mais sans blesser les autres. L’immobilisation est confirmée si jamais notre cible dit qu’elle abandonne le combat du genre « Tu m’a eu » ou bien si elle tapote le sol ou une partie de notre corps afin de nous faire savoir son abandon. On s’arrête dès que l’un de nous gagne.

La surface autorisé est tous le terrain d’entrainement mais n’impliquer pas les autres élèves en vous approchant trop prêt. Je serais ta cible Melian et toi Lucy tu seras ma cible. Ce qui fait donc que toi Lucy tu devras attraper Melian.


Tout était dit. Nous n'avions plus qu'à jouer, jouer, jouer et encore jouer. Bon je me voyais déjà courir et me planquer dans l'endroit le plus improbable.. -sous terre- afin de ne pas me faire attraper et ainsi d'attraper quelqu'un.. Ou plutôt ma seule et unique cible. Refrénant une imprudente envie de rester dans la pénombre des mes songes, je fixais le combattant qui venait de me fixer, sérieusement, sans cligner des yeux. Il attendit ma totale attention avant d'en venir au faits. Il s'exprima très clairement et parla à son nom, mais aussi pour Lucy.

Melian par contre nous ne savons pas très bien comment marche ton pouvoir. Es-ce-que tu pourrais nous en dire plus afin d’éviter tout accident?

Pour éviter des accidents? Soit. Et surtout pour éviter que je prenne un avantage inexistant.

- Pas de problème. Cependant, je n'aurai en aucun cas l'avantage sauf peut-être une fois transformée. Etant métamorphe, je peux accéder à de multiples transformations totale. Au prix de la douleur et d'une attente variant entre 5 à un quart d'heure suivant l'animal voulu. Je peux tenir une à deux heures dans un même "corps". Et part jour il faut compter quatre mutation maximum. Cependant, je ne vais pas vous écartez, ou vous mettre dans l'ignorance de certaines choses : les métamorphoses partielles, comme tout à l'heure avec les écailles, sont à volonté pour moi. Avec comme désagrément des tiraillements au niveau de la peau. Mais en usant de la peau, du pelage ou des plumes d'un animal je prend ses capacités en bonus.. Qu'elles soient ou non mauvaises. Exemple avec deux animaux; un guépard et un escargot. Si je m'empare de la peau de l'escargot, je serais très lente, mes mouvements moindres, au contraire du guépard. Et ainsi de suite, une vue différente, des sensations complètement incohérentes, bouleversées. Je suis ici pour améliorer le désagrément de la transformation. J'espère que mes explications furent claires et précises. En tout cas, il me tarde de commencer tout cela avec impatience. Huhu.


Mais j'avais peur. Peur de la douleur qui allait m'attendre au détour d'une transformation. Prenant une grande inspiration, je finis par sourire.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Lucy le Sam 14 Nov 2015, 22:08

J'avoue, le regard de Narok m'intimidais quand même assez. Je ne le connaissais pas vraiment et le fait qu'il me scrute de temps en temps me faisait rougir. En fait, probablement que je le regardais aussi similairement que lui me regardais. Nous étions probablement, autant l'un que l'autre, intrigué par ce qui se passait entre nous deux.

Lorsqu'il prit la parole, je me tourna complètement vers lui pour écouter et essayer de comprendre au mieux ce qu'il expliquait. Je ne m'étais jamais entraîné avec d'autres personnes alors je partais probablement au bas de l'échelle.

« Puisque nous sommes tous d’accord pour commencer notre entrainement ensemble. Je propose un jeu ! Je pense que ça serait bien que nous commencions par quelque chose où nous pourrons chacun utilisé nos pouvoirs respectifs, dans un but précis qui ne soit pas le combat. Alors pourquoi pas un jouer à chat ! »

Lorsqu'il prononça ces paroles, je ne put m'empêcher d'être surprise par la tournure que le tout semblait prendre. Jouer à chat? Je n'étais pas certaine de très bien comprendre le concept de ce style d'entraînement. Bref, mes yeux étaient maintenant des points d'interrogation géant. Il faudrait quoi, que je me met à quatre pattes et que j'imite un chat? J'étais vraiment mais vraiment, mélangé! Sans attendre, il poursuivit alors dans ces explications pour mon grand plaisir.

« Voilà comment je vois les choses. Nous serons tous chasseur et chassé à la fois ! Nous aurons une cible que nous devrons trouver et immobiliser complétement ! Mais sont devrons faire attention de ne pas se faire attraper par notre poursuivant !
La surface autorisé est tous le terrain d’entrainement mais n’impliquer pas les autres élèves en vous approchant trop prêt. Je serais ta cible Melian et toi Lucy tu seras ma cible. Ce qui fait donc que toi Lucy tu devras attraper Melian. »


-Oooohhhh... d'accord..!!

Donc si je comprenais bien, il faudrait que j'attrape Melian et il faudrait que Narok m'attrape moi. Si quelqu'un abandonnait ou s'avouait vaincu, l'entraînement finissais donc alors avec un gagnant. D'accord.. Ça n'allait pas être de tout repos! Au moins, même si je ne maîtrisais pas totalement mon pouvoir, mes capacités en arts martiaux allait surement me sortir du pétrin. Je ne voulais pas trop compter sur mon pouvoir pour me sortir d'une mauvaise posture. Je préférais l'utiliser pour essayer d'attraper ma ''proie''.

Puis Narok souligna un point important. Jusqu'ou les capacités de Melian allaient? Je ne voulais quand même pas être prise à devoir chasser un guépard ou un lion! La bataille serait alors perdue d'avance! Melian prit alors la parole sans hésitation pour nous parler de son pouvoir. C'est à ce moment que je me mis face à elle pour l'écouter.

Ces paroles me rassuraient un peu. C'est plus la partie douleur qu'elle allait éprouver que j'appréciais moins. Je détestais voir des gens souffrir. Au moins, je savais qu'elle n'allait pas souffrir à cause de moi. Mais me connaissant, je n'aurais qu'une idée, vouloir l'aider pour essayer d'apaiser cette douleur.

Finalement, je me retourna face à mes deux collègues d'entraînement.

-Eeehhhh Melian? J'espère que tu ne te changera pas en guépard la! Sinon c'est peine perdue quand même. Je cours vite, mais avec une certaines limites!

Je la regarda et lui souris gentiment, comme pour lui montrer que je n'étais pas totalement sérieuse. Elle pourrait se transformer en ce qu'elle désirait, ce serais alors à moi de faire avec! Mais quand même, j'espérais qu'elle ne choisisse pas un animal avec une grande vitesse ou un oiseau! Puis, je reporta finalement mon regard sur Narok en le regardant d'un regard remplis de défi et de malice.

-Je t'avertis, je ne vais pas me laisser faire tu est mieux d'être prêt mentalement!

Je lui souris de plus belle, d'un beau et grand sourire. J'essayais d'être prête mentalement pour ce qui allait s'en venir. C'était mon tout premier entraînement alors je ne savais pas du tout à quoi m'attendre! Je pris alors mon bandeau et le mit sur le dessus de ma tête. Ce serais peut-être plus aisé pour moi alors de le faire tomber sur mes yeux si j'avais Melian ou Narok se blessait.

Je ne pouvais pas non plus leur demander d'y aller tranquillement. Ça ne serait alors pas vraiment un entraînement. Je me permis alors de leur spécifier.

-Au fait, vous savez mon problème avec le sang, mais pas obligé d'y aller tranquillement, donné tout ce que vous avez! Je vais essayer de me contrôler du mieux que je le peux!

Un grand sourire s'afficha alors sur mes lèvres et je sentis les battements de mon cœur s'emballer. Bien que je voulais leur montrer que je n'avais pas peur, que j'étais prête, je restais quand même apeuré par ce qui pouvait se produire. Mais je ne voulais pas non plus leur mettre des limites à cause de mon manque de maîtrise.

Malgré la peur qui m'assaillait un peu, j'étais aussi nerveuse, j'avais hâte que l'entraînement début. J'avais très hâte de voir mes deux collègue maîtriser leur propre pouvoir. La suite des évènements s'annonçait vraiment génial!
avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Narok le Sam 14 Nov 2015, 23:42

Melian venait de nous donner les précisions de son pouvoir. Il était encore mieux que je ne le pense ! En toute franchise je l’enviais un peu. J’étais habituer à mon pouvoir depuis longtemps et il me permettait une polyvalence quasi sans limite. Pourtant, le sien lui octroyait quelque chose qui ne m’était pas accessible. La liberté. Elle pouvait ce changer en ce qu’elle voulait visiblement. Et je ne faisais qu’imaginer les sensations que l’on pouvait ressentir en volant ou en courant librement à la seule lumière de la lune, tandis que elle, elle avait surement déjà expérimenté tout ça.


Lucy, apparemment enthousiaste, fit une petite blague sur le sujet. Melian quant à elle semblait prête à partir sur le champ. D’ailleurs elle se tenait sur la pointe des pieds en un équilibre qui ne laissait nul doute sur son agilité. Elle serait une adversaire à ne pas sous-estimer.

-Je t'avertis, je ne vais pas me laisser faire tu est mieux d'être prêt mentalement!

Une provocation ? Lucy me regardais avec un regard de défis et me gratifia d’un magnifique sourire. C’était la première fois que je la voyais aussi jovial. Je me rendis alors compte que mes deux camarades de jeux étaient de jeunes femmes… disons loin d’être désagréable à regarder. Cette mise en perspective me gêna un peu je l’avoue. Non pas que je les trouvais fragile et faible. Loin de là ! J’avais d’ailleurs appris dans des combats amicaux à ne pas dénigrer mon adversaire quel que soit son sexe sous peine de prendre une correction. Et je soupçonnais Lucy d’être de ce genre-là. Mais je en voulait pas que mes gestes paraisse déplacés.

-Au fait, vous savez mon problème avec le sang, mais pas obligé d'y aller tranquillement, donné tout ce que vous avez! Je vais essayer de me contrôler du mieux que je le peux!

Parfait. Je regardais mes deux camarades dans les yeux… elles semblaient prête et Melian trépignais presque.

" Bien alors éloignons nous tous les un des autres chacun de son côté d’environ 100 pas, comptons jusqu’à 30 et que la chasse commence. ( je ne marqua qu'une très courte pause avant de rajouter) Ho! Et je ne vais pas vous faire de cadeaux alors ne m'en faite non plus. Du moment que je peut me trainer jusqu'à l'infirmerie vous avez carte blanche, je vous en voudrais de faire autrement."

Je regardais tour à tour Lucy et Melian un sourire féroce aux lèvres, j’étais sûr d’avoir l’air un peu fou, mais l’adrénaline et l’excitation avait raison de tout le reste en cet instant.

N’ayant reçu aucune objection de leur part. Je pris l’initiative et passa entre elle en direction des pins et de d’autres grands arbres. Ils m’offriraient un semblant de protection bienvenue contre les sens de Melian. Désormais la chasse allait commencer … tout pouvait arriver et c’était … Grisant !
ma tronche:
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Invité le Mar 17 Nov 2015, 21:45

La peur de la jeune femme se tenant à quelques mètres de moi s'insinua dans mes narines. Je compris que malgré son grand sourire, elle n'était pas pleine de confiance. Comme beaucoup d'entre nous dans cette Académie. Je profitais de cette peur, pour venir loger sur son front avec douceur un baiser, pour lui donner un peu de douceur en ce monde de brute. Une fois ce moment de calme clos, nous dûmes nous concentrer de nouveau sur les paroles de Narok, qui avant de passer entre Lucy et moi, insista sur le fait que lui aussi se donnerai à son maximum et que je pouvais me lâcher. Contente de voir que ce jeu devenait quelque chose de sérieux et d'important pour mes deux nouvelles connaissances, je souris, puis marchait assez loin du Lucy pour avoir une marge d'échappatoire. Cependant pour me faciliter la tâche et prendre un peu d'avance, j'entamais un début de transformation partielle afin de puiser dans les capacités d'un animal. Ce fut durant cette marche qui pouvait paraître sereine, que je remis en question le choix de l'animal.

Je pouvais prendre un chat ou un chien, pour compter sur son flaire et leur agilité. Sachant que Lucy devait m'attraper, je devais opter pour un animal ayant une capacité de course grande, une peau épaisse ou pouvant faire en sorte de guérir assez vite. Si j'optais pour le serpent, j'allais prendre en rapidité de façon très légère, mais ma force et ma résistance physique serait bien plus grande. Si je devais me blesser, les écailles couvriraient la blessure bloquant ainsi le passage du sang et rendant l'entraînement plus sûre pour nous trois. Je savais très bien que j'étais la plus vulnérable des trois sans transformation complète, mais j'allais devoir attendre avant d'en utiliser une. Sachant que la première transformation ne serait que d'une durée de cinq minutes. Je devais me faire patiente.
Pour en revenir à nos moutons (animal que je n'allais certainement pas prendre) je devais me décider avant d'être dans une mauvaise posture, il ne me restait que quelques secondes avant le début de l'affrontement. Je fis une nouvelle fois le tour des animaux que je pourrais endosser afin de ne pas finir K.O dès le début de cette nouvelle journée. Je finis par claquer des doigts, je savais très bien quel animal je pouvais choisir pour aujourd'hui, du moins le premier. J'allais opter pour un serpent à corail bleu. Comme pour ma rencontre avec Narok. Ainsi je serais apte à la plupart des situations, normalement. Une fois ma transformation entamée, j'entendis Lucy bouger légèrement, avant de prendre un bon appuie et de s'élancer sur moi. Je me mis à courir. Je n'avais pas pour le moment une grande vitesse. Lucy prenait une certaine vitesse. Quand à moi, j'étais, tout en courant en train d'analyser les éléments environnants. Je me dirigeais vers le garçon afin de l'attraper. Et lui tentait d'attraper Lucy. Un vrai cercle vicieux.

Devenant le chasseur et le chassé à la fois, je m’éclipser entre les pins, essayant de retenir l'odeur de Narok, afin de pouvoir le suivre plus facilement. Malheureusement, le serpent n'avait pas le meilleure odorat du monde, mais je pus faire avec.

C'est à ce moment, que je comprend l'ampleur qu'était ce jeu, ainsi que de sa difficulté bien importante. Mais j'allais devoir faire avec, jusqu'à que l'un de nous abandonne, mais cela n'allait pas être mon cas. Pas encore. Pas maintenant. Je devais repousser mes limites, un maximum. Quitte à me faire mal, je le devais. 

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Lucy le Mer 18 Nov 2015, 00:49

J'écouta Narok mentionner le fonctionnement du début de l'entraînement, puis acquiesça de la tête pour lui démontrer que j'avais compris. Je le regarda quelques secondes, perturber par son regard. Il avait l'air d'un vrai psychopathe en ce moment! Il me donnais même la chair de poule. Je détourna alors mon regard de lui, pour me changer les idées puis se fit la stupéfaction du baiser de Melian sur mon front qui m'assailli. Mais...Mais.. que venait-elle de faire???  J'essayais alors de lui dire quelque chose, mais aucun son ne semblait vouloir sortir de ma bouche. Je n'avais rien contre son geste, je l'appréciais même beaucoup mais la stupéfaction m'empêchais de le montrer par contre. Puis elle partis plus loin, pour se positionner pour la chasse.

J'en fit alors de même, comptant environ 100 pas puis me retourna. La distance semblait bien. J'encrai alors mes pieds dans le sol puis regarda mes adversaires. Narok semblait totalement prêt, impatient que la partie commence. Melian quant à elle, semblait légèrement nerveuse. À quelques secondes du commencement, elle semblait encore hésité de l'animal qu'elle choisirait pour sa métamorphose. Il fallait qu'elle se dépêche, sinon elle allait avoir de la difficulté à m'échapper!

Je détourna alors le regard quelque temps, pour fixer Narok et se tenait de l'autre côté de moi. Il faudrait que je le tienne à l'oeil celui-là! Il semblait être un redoutable adversaire. Mais je pourrais peut-être me fier à mon sang pour le sentir approcher? Je ne savais pas si c'était une bonne idées, mais j'allais le savoir très prochainement, j'en était certaine.

Lorsque je reporta mon regard sur Melian, celle-ci avait disparue! Je regarda alors frénétiquement le sol, puis aperçu un serpent. Je n'eus pas le temps de réfléchir plus longtemps que la chasse commença! Je m'élança alors à la course, gardant mon regard sur ce serpent. Non mais... Comment j'allais faire pour attraper un serpent moi!?! Je rageais légèrement intérieurement. Ça allait être beaucoup plus difficile que je le croyais!

Dans un seul mouvement rapide, elle s'était éclipser entre les pins qui se trouvait plus loin, en face de moi. Je ralentis alors ma course, essayant de la repérer entre ces arbres puisque je l'avais perdu de vue.  J'aurais pu utiliser mon sang pour parcourir le sol en face de moi, mais je ne voulais pas l'utiliser immédiatement. J'allais attendre un peu pour mieux surprendre par la suite...

Mon attention était totalement rivé sur ce fichu serpent que j'essayais de repérer, sans vraiment porter attention à ce qui se passait autour de moi.

HRP:
Narok---> si jamais tu veux, tu peux dire que Narok réussis a attraper Lucy puisqu'elle est trop concentrer sur Melian et pas sur ce qui l'entoure ^^ Elle va beaucoup se débattre par la suite par contre XD
avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Narok le Dim 22 Nov 2015, 16:16

Quad je me retournai Lucy était aussi en position et Melian semblait réfléchir à quelque chose. Je reçu rapidement le regard de Lucy. Qui soucieuse de savoir si j’allais me jeter sur elle, était entrain de m’analyser pour deviner mon prochain mouvement ou du moins tels étaient mes suppositions.

Mais une fois qu’elle reporta son regard sur sa proie, elle se précipita sur l’endroit où elle était car Melian avait disparu. Sous forme de serpent elle s’était glissé dans les fougères et autre plantes qui tapissait les espaces entre les pins. J’en profitais pour disparaitre à mon tour. Mon plan était en place et du peu que je savais du pouvoir de mes deux collègues m’échapper et capturé Lucy allais être compliqué.

Je me cacha derrière le premier pin à ma portée et d’une main recueillis du sang afin d’en aspergé les alentours et brouiller ma piste. Une fois chose faite j’entamai une escalade du pin qui m’abritait avec un piolet en fer dans chaque main. Objet de ma fabrication bien entendu, personne ne se balade avec des piolets sur soi dans une école, non ?

Une fois perché dans les premières branches qui étaient à presque 6m du sol je pris une petite pause afin de me reprendre mon souffle suite à cette escalade.

Muni d’une perche à crochet je parvenais plus ou moins sans bruits à me déplacer d’un arbre à l’autre grâce à leur proximité. Mais non sans devoir passer par une phase de balancement au-dessus du vide. Et ainsi avec chaque arbre nouvellement atteint j’aspergeais des quelques gouttes le contre bas de mon perchoir. Et ce afin que si ma poursuivante trouvait ma trace, elle n’ait pas idée de regarder en haut par-ce-que ma piste s’arrêtait soudainement. Je me dirigeais donc du plus silencieusement que je pouvais vers ma proie Lucy.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Invité le Mar 24 Nov 2015, 10:36

Parcourant le terrain sous forme de serpent, je passais sous les buissons, découvrant chaque centimètres de ce territoire inconnu. Un humain normal aurait pu regarder ce paysage avec admiration, dégoût ou banalité, cependant sous forme animale, les choses deviennent différentes. J'ai apprit à voir avec leur point de vue, en oubliant quelques fois mon avis de bipède. Ce qui m'amène à me questionner sur biens des choses depuis. Et plus je grandis, plus je découvre, plus sortir la tête de l'eau est dure.

Sous cette flore gigantesque par ma si petite taille, j'aperçus un monde bien fascinant. Des feuilles verte, aux éclats rouges ou sapin, d'autres mourantes tentant de survivre au centre des buissons épineux. Dans l'un de ses arbres miniatures, une famille de chenille, et une araignée; le prochain repas était en vu. Cette vie prenait des teintes  rougeâtres faisant ressortir le rouge des baies empoisonnées pour les animaux. Ces baies si futile de loin, mais si dangereuse une fois dégustée. Heureusement je n'étais pas dupe. Bon je pouvais être très naïve, gentille et dupable, cependant en état de combat, je devenais tout autre. Pour en revenir à nos moutons, je savais bel et bien ce qu'était cette chose. Pourtant son odeur, en tant que serpent, ne laissait pas à désirer, elle était très envoûtante. Si je n'avais pas ce côté humain en moi, je serais déjà entrain de m'enrouler autour de l'une des branches, afin de m'étendre afin de planter mes crocs dans ce fruit à l’apparence juteuse. J'allais donc éviter de m'empoisonner en plein jeu. Prenant une grande inspiration, je retins celle-ci le temps de passer sous ces arches naturelles de feuilles et de branches. Mon corps se tordait, se mouvait et glissait sans problème, ce qu'en tant qu'humaine je n'aurai su faire. Par ailleurs, passer de deux pattes à aucune pattes, était assez étranges ma foi. De plus j'étais bien plus petite, et le serpent était l'une des bêtes les plus tordues à faire, par sa complexité anatomique. Je ne savais même pas comment mon corps arrivé à devenir si petit, et si.. Si.. Si comme ça.

Après un bon moment à ramper sur ce terrain, je sentis l'odeur du sang parvenir à mon visage, telle une vague vous arrivant dessus. Je ralentis, encore, afin d'examiner l'odeur. Je sentis une forte odeur de métal émaner de celui-ci. Prenant la responsabilité de le suivre, je continuais à avancer un long moment. Évitant des flaques, des endroits boueux et des branches perdues. Oui, j'ai pas toujours la belle vie. Pour éviter un mauvais accident, je grimpais sur des hauteurs, dans un arbre plus précisément, suivant toujours l'odeur du sang.

Arriva ce qui devait arriver.

Je tournais en rond.

Quel malheur.

Je ne bougeais plus. J'observais. Je compris alors que je venais de tomber dans un piège assez bête. Je suivais une odeur, sans trouvait de proie. Chose rare et étrange. Je réfléchis alors à ce qui pouvait se passer pour que je ne trouve pas Narok, et c'est en réfléchissant à cela, que sous un buisson j'entamais une nouvelle transformation. Serrant les dents pour ne pas faire de bruit, je sentis mes os craquer, grandir, ma peau s'étirer et devenir très fine et sensible. Je redevenais humaine pour cette fois. Un mal de crâne s'abattit sur moi avec violence, m'obligeant à rester au sol un moment, tandis que le cartilage reprenait ce qui le revenait de droit; sa place. Une fois mon corps sous sa forme réelle, je m'assis, dans un endroit tranquille, afin de souffler. La douleur était encore présente, et j'étais nue. Je devais donc me débrouiller pour me couvrir d'un pelage quelconque afin de ne pas me faire punir de nudisme, ou choquer certaines personnes.

La douleur s'estompe. J'expire un peu plus, je relève la tête et ferme les yeux, murmurant à mi-mots une incantation, une chanson Cherokee demandant aux esprits de me protéger des malheurs, de m'aider, tandis que sur ma peau humaine une vague de poils s'abattit. Comme celle du tigre, le pelage aux teintes orange et noire me couvrit. Les traits de mes yeux devinrent plus foncés et mes ongles un peu plus épais. Je n'entamais pas une transformation totale mais partielle. Mon corps n'était plus nu, et je pus sortir de ma cachette, afin de continuer ma chasse. L'air autour de moi m'indiqua l'odeur du sang, mais pas seulement, l'odeur de Narok que j'avais pu reconnaître quand il m'avait légèrement entaillé la joue. Elle n'était pas très forte, mais je pouvais la desceller parmi les autres. Je la suivis, depuis ma base terrienne.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Lucy le Mar 24 Nov 2015, 23:52

Mais pourquoi avait-il fallut qu'elle choisisse un serpent?! Elle n'aurait pas pu choisir un animal un peu plus voyant, comme je sais pas moi un chat ou un chien peut-être? Je ne possédait pas des yeux bionique moi! Déjà que la forêt était assez dense, en plus il fallait que je repère une petite bête se promenant contre le sol, en plein dans les végétaux. Tout en réfléchissant, j'avais continuer d'avancer tranquillement, repérant ce qui se déroulais autour de moi. J'entendais par moment quelques bruits près de moi, mais probablement que c'était de petites bêtes qui se promenaient, rien de très alarmant. Dire qu'aujourd'hui j'avais prévue de m'entraîner très tranquillement, très relaxe. Je me retrouvais maintenant dans une partie de chasse à l'homme.. ou plutôt de chasse à la bête.

Je faisais garder ou je mettais les pied, pour faire le moins de bruit possible. Mettre le pied sur une branche croustillante aurait tôt fait d'avertir Melian de ma présence, mais aussi de faire signe à Narok de mon positionnement ce que je ne voulais pas particulièrement. En fait, je détestais perdre. Je voulais encore donc moins perdre en ce moment, contre des gens que je ne connaissais pas vraiment.

Puis, j'entendis un bruit un peu plus fort, à environ 10 mètre de ou je me trouvais présentement. Ce bruit était subtile, mais ne ressemblais pas à ceux que j'avais entendu jusqu'à présent. Je me retournai alors immédiatement vers la direction de ce bruit puis avança un peu plus rapidement vers cette direction tout en prenant soin de me cacher entre les arbustes et les arbres qui se trouvait sur mon chemin. De temps en temps, je reportais mon attention vers l'arrière pour être certaine que je n'étais pas suivi et que je n'allais pas me faire surprendre. Mais cette fois-ci, alors que je retournai ma tête pour observé devant moi, je reçu une banche d'arbre directement à côté de mon œil droit.

-Aouchh...Merde...

J'avais été imprudente et j'avais prononcé ces paroles à voix haute. Bien que mes paroles était presqu'un chuchotement, ces dernières étaient assez forte pour qu'une personne avertie et tendant l'oreille m'entende. Je me mit alors automatiquement en position défensive, me dirigeant tranquillement vers une section un peu plus dense de la forêt. Je m'accota alors le dos contre l'arbre, regardant frénétiquement autour de moi. Je sentis le sang couler légèrement contre ma joue droite puis alla l'essuyer lorsque je me ravisa. Ça pourrait probablement m'être fort utile si jamais je me retrouvais en position de faiblesse, incapable de me couper moi-même.
avatar
Lucy

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Narok le Lun 30 Nov 2015, 11:25

Je continuais toujours à me déplacer de branche en branche et d’arbre en arbre. Me cachant au moindre bruit et scrutant le sol à la recherche de ma cible. Mais pourtant je ne la trouvais pas. Vue d’en haut il était moins simple de reconnaitre le chemin que j’avais emprunté en bas. Je commençais à me dire que je devrais descendre afin d’avoir plus de chance de la trouver. Mais cela voulait aussi dire plus de chance de me faire prendre aussi.

Mais un évènement survint. J’entendis une voix lointaine. Je ne compris pas les mots et ne reconnut pas la personne. Mais elle semblait féminine. Je devais faire un choix. Y aller et courir le risque d’un piège de Melian. Ou bien attendre et voir. Et même si j’allais là-bas et que ce n’était pas un piège Melian avait aussi surement entendu et viendrait sans nul doute voir si je suis là-bas.

Perdre ou gagner ne m’importait pas vraiment, même si gagner est toujours plaisant. Je cherchais plutôt des occasions d’utiliser mon pouvoir de manière inédite. Afin d’en accroitre ma maitrise. Je devais donc y aller et on verra bien.

Je me dirigeais donc silencieusement vers le bruit et une fois que j’entendais les sons de quelqu’un qui se déplace, je ralentissais. Je trouvas un point d’observation entre deux branches et vis Lucy. Celle-ci semblait pester contre elle-même. Et je ne comprenais pas bien pourquoi.

Le fait ai qu’elle n’avait vraisemblablement pas fait exprès et que je ne voyais pas Melian. J’avais une occasion mais j’étais sur que maintenant elle était sur ses gardes. J’allais donc attendre. Parfaitement cacher pour le commun des mortels, mais peut-être pas pour Melian. Je dois me montrer prudent.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Séance d'entrainement [Melian, Lucy, Narok, + 1 place libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum