Shaddap. Don't talk to me. ◆ Akatsuki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Shaddap. Don't talk to me. ◆ Akatsuki

Message par Invité le Mar 10 Nov 2015, 12:34


Go away.
Appuyée contre un mur, soupir.
Tsukkomi en avait un peu ras le bol de courir partout pour trouver un endroit où personne ne l'agresserait pour lui demander des bonbons, comme si elle devenait en moins de 5 minutes la meilleure amie de tout le monde. Elle n'en passerait qu'à April, voire à June, de toutes façons. Les autres n'en valaient pas la peine.
Elle baisse le regard vers son paquet de Haribo. De toutes les couleurs, de toutes les formes, de tous les goûts. Des bonbons, en gros. Tsukkomi piocha un rouleau de réglisse dans le paquet et le déroula, avant de le nomnomer petit à petit.
Mais bien sûr, il fallait que quelqu'un vienne l'embêter. Un type grand. Un pion ou un prof sûrement. Avec des cheveux bleus et un tatouage de gay sur la face, sûrement pour se donner l'air beauf.
Non. Dégage. C'est à moi.
Mais bon, Tsukkomi ne faisait pas de télépathie. Donc évidemment, l'autre s'est quand même approché. Malheureusement.
Pride pour Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaddap. Don't talk to me. ◆ Akatsuki

Message par Akatsuki Nakamura le Mar 10 Nov 2015, 13:06

C'est vraiment épuisant d'être entouré de gosse toute la journée en fait. Entre ceux qui viennent se plaindre pour des trucs trop futiles, ceux qui me posent des questions trop bizarres et les autres qui hurlent dans tout les sens pour un oui ou pour un non, c'est franchement pas la joie. Et comble du bonheur (si si, du bonheur), une bonne partie est venu vers moi pour des trucs dont je n'ai absolument aucune idées. Pourquoi ils viennent vers moi, d'abord ? Y'a d'autres surveillants ou membres du personnel plus apte à les conseiller que moi non ? Ce qui me ramène à ma question première : pourquoi vers moi ? Ils sont à la retraite les autres ou quoi ? Du coup, j'ai pas tellement le choix de me planquer pour me faire harceler le moins possible, mais c'est pas facile de se cacher quand on fait un mètre quatre-vingt-treize.

Je m'engage dans un couloir qui m'a l'air assez calme. Je ne peut m'empêcher de repenser à ma rencontre avec cette fille... Celle qui est passée à la machine à laver là. Ça avait été assez amusant... Je pense que ça serait trop demander si je m'amuse comme ça chaque jours que je passe dans cette académie trop bizarre (j'peux parler tiens). Je me met à bailler. Je regarde l'heure et constate que c'est toujours pas fini. J'avais envie de m'allonger sur mon lit et dormir, mais c'est pas vraiment possible j'imagine. Je soupire et m'adosse à un mur. J'en ai déjà marre d'être ici, ça commence très bien. Je regarde autour de moi et mon regard tombe sur une fille... toute petite. Nan en fait c'est moi qui suis trop grand. Ou elle est vraiment riquiqui. En plus, elle a la face d'un mec pas net du tout quand il se réveil. Quoi, elle est toute grise putain. Même ses cheveux (elle est si veille que ça ?). Après la fille avec une coloration vive et bizarre, c'est la fille-zombi aux cheveux gris et aux yeux... noirs... avec l'iris jaune... Elle a des goût discutables la fille (j'peux parler j'crois).

J'allai détourner le regarde quand... OMFG DES BONBONS !!!! Putain j'en veux. De suite. Genre, de suite maintenant. ... Y'a juste à espérer que Nightmare et/ou Akikazu débarquent pas à l'improviste pour réclamer des bonbons, sinon la pauvre... Je m'approche d'elle et lui dit :

- Hey. Tu m'en passe ?

Oui. Pas de "s'il te plait" pour cette fois. Y'a que les bonbons qui comptent maintenant.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaddap. Don't talk to me. ◆ Akatsuki

Message par Invité le Mar 10 Nov 2015, 14:14


Go away.
- Hey. Tu m'en passe?

AHAHAH MAIS BIEN SÛR. Tu veux un massage aussi? Vas te faire foutre.
Tsukkomi prit un autre bonbon dans le paquet et le mangea devant le type en bleu. Grand. Bonjour, grand schtroumph. Pour qui il se prenait l'autre? Il pensait réellement qu'elle allait lui en passer avec un grand sourire, normalement? C'est mal la connaître, le Tsukkomi.

- Non.

Simple et efficace. Maintenant, vas te faire cuire un oeuf et laisse moi tranquille, Beaufzilla.
Tsukkomi tout en finesse.

- Par contre si tu me payes, je peux peut-être changer d'avis. Peut-être. Ou peut-être pas en fait.

Tsukkomi disait ça tellement calmement que c'en était perturbant. Pas plus que son regard, mais tout de même. Elle prit un autre bonbon et le mangea, se dirigeant vers un endroit plus tranquille, en ignorant le type en bleu comme si c'était une pierre sur son chemin.
Pride pour Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaddap. Don't talk to me. ◆ Akatsuki

Message par Akatsuki Nakamura le Mar 10 Nov 2015, 17:51

- Non.

J'aurais dû m'y attendre. Une élève dissidente. Mais si elle avait accepté, ça n'aurait pas été drôle, non ? Je sens que ça va être plus amusant que prévu... Quoi qu'il en soit, elle va m'en filer un, qu'elle le veuille ou non (au pire je pourrai toujours lui en piquer un incognito). Et en plus elle osait en manger un devant moi... Pff. Si elle savait que ce genre de chose ne marchait absolument pas sur moi... Ou alors pas dans le bon sens. Cela me donnait encore plus envie de lui prendre un de ses bonbons... Ça promettait d'être amusant...

- Par contre si tu me payes, je peux peut-être changer d'avis. Peut-être. Ou peut-être pas en fait, continua-t-elle calmement.


Je le savais. Ça promettait d'être très... intéressant. Je ne pus retenir un micro-sourire sadique. Elle tentait le chantage, hein ? Mais ça non plus, ça ne fonctionnait pas sur moi. Mais le chantage marchait-il sur elle ? J'avais bien envie de le savoir, mais ce n'était pas encore l'occasion de le découvrir. Je lui répondit donc :

- On tente le chantage ? C'est dommage ça marche pas. Essaie autre chose... Enfin, en supposant que tu connaisse autre chose que le chantage...

Oui, je la provoquait délibérément. J'avais très envie de savoir jusqu'où elle ira sans craquer... Oui, vraiment, ça pourrait être très amusant si elle ne s'énerve pas de suite... Garderait-elle son calme malgré ce que je pourrai lui balancer à la figure ? Nous verrons bien...

HRP:
Déso c'est un peu nul x_x"

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaddap. Don't talk to me. ◆ Akatsuki

Message par Invité le Mar 10 Nov 2015, 18:05


Go away.
Un peu trop bavard le grand schtroumph. Pour dire des conneries, qui plus est. Tsukkomi piochait encore un bonbon. Il n'en restait déjà presque plus, quel dommage.

- On tente le chantage ? C'est dommage ça marche pas. Essaie autre chose... Enfin, en supposant que tu connaisse autre chose que le chantage...

Wut. C'est quoi ce bullshit?
Tsukkomi ne voyait pas bien où il voulait en venir. Il n'avait rien en sa possession qui pourrait faire chanter la grise. Il devait être un peu stupide. Naïf aussi. De toutes façons il n'en aura pas, de bonbon. Il n'avait qu'à s'en acheter lui-même, tout seul comme un grand. Sauf s'il est trop attardé pour ça. Aussi.
Mais aujourd'hui, Tsukkomi voulait bien jouer avec lui. Juste une fois, elle s'ennuyait un peu.
Son regard jaune planté dans le sien, elle le fixa avec un air blasé, en prenant encore un bonbon dans son paquet fermement tenu :

- T'as rien pour me faire chanter, attardé.
Pride pour Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaddap. Don't talk to me. ◆ Akatsuki

Message par Akatsuki Nakamura le Mar 10 Nov 2015, 18:27

Apparemment, elle voulait résister. Bien. Très bien. Elle n'était pas du genre à craquer dès la première provocation. Je savais que ça allait être amusant...

- T'as rien pour me faire chanter, attardé.


Oh, voilà qu'elle me traite d'attardé. Elle n'as rien d'autre que le chantage et les insultes pour faire réagir quelqu'un négativement ? Ça se voit qu'elle ne sait pas vraiment énerver dans les règles de l'art, même si c'est suffisant pour faire craquer quelqu'un de faible. Attention j'ai jamais dit qu'elle était faible. Je me rapproche dangereusement d'elle en lui disant, avec un sourire méchant sur le visage (preuve que la situation m'amuse) :

- Effectivement, je n'ai rien pour te faire chanter. Du moins, en apparence...

Je suis tout proche d'elle. Juste assez pour exécuter ce que j'ai en tête. Certes je ne vais pas aller dans l'originalité, mais cette méthode est très efficace... Je lui arrache son paquet de bonbons des mains. Puis je le secoue devant elle tout en le tenant hors de sa portée :

- Là par contre, je crois que j'en ai un...

Je prend un bonbons du paquet et le garde dans ma main. Non je ne vais pas le manger. Du moins pas de suite... Je voulais voir sa réaction. Allait-elle s'énerver ? Garder son calme ? Rien de cela ? Oui je sais j'ai une façon bien à moi de m'amuser.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaddap. Don't talk to me. ◆ Akatsuki

Message par Invité le Mar 10 Nov 2015, 18:37


Go away.
- Effectivement, je n'ai rien pour te faire chanter. Du moins, en apparence...

Oui mais non, taggle.
Oui, qui l'a ferme sa gueule. Parce qu'elle ne le connaissait pas, ils ne s'étaient jamais vus avant. Alors elle doutait fortement qu'il ai quoi que ce soit à lui reprocher. Sauf quand il lui arrache son paquet des mains évidemment. J'espère qu'il aime le réglisse. Oui, parce qu'en effet, vu ce qu'elle avait bouffé, au bout du compte, il ne restait que quelques rouleaux de réglisses au fond du paquet. Faut croire qu'elle mange vite.

- Là par contre, je crois que j'en ai un...

Ah bon?
Tsukkomi ne changeait pas d'un poil en apparence. Même regard calme et blasé toujours dans la même direction, même si monsieur agitait le paquet trop haut pour elle. mais bon en même temps, monsieur était une asperge. Une asperge agaçante. Juste un peu.
Tsukkomi soupira, un petit sourire aux lèvres:

- Je pensais pas qu'une asperge comme toi pouvait être aussi immature. Ça t'amuse? Garde-le alors. Tu me fais perdre mon temps.

Oui oui, elle le prenait de haut, malgré sa petite taille. Et sur ce, elle se retourna, avançant vers son dortoir. Elle avait un jeu à finir. Et un paquet de pockys à manger.
Pride pour Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Shaddap. Don't talk to me. ◆ Akatsuki

Message par Akatsuki Nakamura le Mar 10 Nov 2015, 19:21

La jeune fille ne semblait apparemment pas se prendre au jeu, car elle répliqua :

- Je pensais pas qu'une asperge comme toi pouvait être aussi immature. Ça t'amuse? Garde-le alors. Tu me fais perdre mon temps.

Vraiment ? C'est ainsi que ça se terminait ? J'étais déçu. Elle était vraiment pas marrante. Non, vraiment, absolument pas. Elle m'a fait perdre mon temps pour rien. J'aurais dû aller provoquer quelqu'un d'autre, tiens. Mais j'avais personne d'autre sous la main. Donc je m'étais contenté des moyens de bord. Je hausse les épaules et prend un bonbon. De la réglisse plus précisément. Ce n'est pas mon bonbon préféré, mais c'est mieux que rien. Et puis j'aime bien, et c'est un bonbon donc merde. Après m'être servi d'un bonbon, je relance le paquet à la tête de la grise (littéralement) en lui disant :

- Pff. Tu n'est absolument pas marrante, sale petite.

Puis je fit demi-tour. Je ne pus m'empêcher d'afficher un sourire en coin. Ce jouet n'avait pas été assez distrayant. Peut-être que le prochain le serai plus...

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum