C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Akatsuki Nakamura le Lun 09 Nov 2015, 07:36

Rappel du premier message :

Sérieux, se réveiller à presque six heures du mat' le matin, c'est franchement pas le pied. Ok, j'ai eu l'habitude il y a quatre ans, mais maintenant... Je suis trop habitué au grasses matinées. En plus j'aime vraiment pas me lever super tôt le matin, surtout quand y'a ce putain de réveil qui me gueule dans l'oreille... M'enfin je crois que vous l'aurez vite compris. Je me frotte les yeux, vraiment mal réveillé, et je pousse un gros soupir. Je finis par me lever dix minutes plus tard (littéralement). À plusieurs reprise, je manque de m'étaler par terre sans aucune classe par terre à cause de ces foutus cartons qui traînent et que j'ai toujours pas déballés. Il va falloir que je trouve un moment pour tout ranger. Je mange et m'habille rapidement. Je regarde l'heure. Même pas six heures et demi. Sérieux je me suis levé trop tôt. Je pousse un nouveau soupir.

Je commence sérieusement à me demander ce que je fous ici. Un truc viens me taper la main pour réclamer des caresse (oui j'ai un gros chat blanc, ça gêne ?) en miaulant tout ce qu'il peut. Je le caresse distraitement tout en repensant à ma question existentielle. J'aurais vraiment dû rester là où j'étais, ça aurait été mieux... Surtout que je ne comprend absolument pas pourquoi ils m'ont demandé de venir m'occuper de gamins qui vont sûrement me coller aux basques h24. Et dieu sait si je déteste les gamins. Je regarde à nouveau l'heure, et comme je commence à m'ennuyer, je pars faire un tour dehors. Il est encore super tôt, donc je ne voit absolument pas pourquoi j'irai dans cette putain d'académie maintenant. Il faisait assez frais, mais je m'en fichait un peu, j'avais l'habitude. Et puis, j'aimai bien ça. En plus le quartier était assez calme pour l'instant, alors que demander de mieux ?

Je regarde l'heure une nouvelle fois, et je constate qu'il valait mieux que je me bouge. Je me mit à marcher (flemme de courir) en direction de l'académie en poussant un énorme soupir. Qu'est ce que j'avais envie d'y aller tiens...
Arrivé à l'académie, je fus assez impressionné par le portail. Il était énorme et imposant. Je me suis mit à demander ce que je foutait là. C'est franchement trop spacieux pour moi, je me suis dit avec mon ironie habituelle. Bref, je passe les portes de ce portail. Heureusement, il n'y a pas grand monde, pour ne pas dire quasi personne. Je me dirige vers le premier bâtiment que je voit, car il fallait dire que j'étais un peu largué. Ils auraient pu nous donner un guide quand même.

Je m'engouffrai dans différents couloirs histoire de voir un peu les lieux, quand je senti que j'avais bousculé quelqu'un et je manque de tomber, mais je me rattrape juste à temps. Bousculer quelqu'un dès le premier jour, ça fait bonne impression. Je me relève et regarde la personne que j'avais bousculée. Il s'agissait d'une fille et... oh mon dieu, qu'est ce qu'elle a fait à ses cheveux. Elles les a passé à la machine à laver ou quoi ? C'est pas que j'aime pas, mais bon quand même. Histoire de faire bonne impression, je lui demandait sur un ton que je voulais le plus neutre possible :

- Ça va ?

Revenir en haut Aller en bas


Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Akatsuki Nakamura le Dim 22 Nov 2015, 15:05

La jeune fille finit enfin par me répondre :

- Vous êtes vraiment rustre monsieur. Mais je vais m'en contenter pour cette fois. Je m'appelle Lily, et c'est tout ce que vous aurez. Vous êtes trop impoli.

Eh bah voilà, c'était pas si compliqué... Lily, donc ? Plutôt simple à retenir. Ses parents avaient dû manquer d'idées lorsqu'ils lui ont donné son nom. Pas comme moi où ils avaient dû se casser la figure pendant des heures et des heures avant de trouver une idée de nom potable.... Mais j'crois qu'ils devaient pas connaitre Naruto à l'époque. Ou alors ils sont tombé dessus à un moment, ils se sont dit que c'était trop cool et... Oh là là ça y est je m'imagine une théorie du complot sur mon prénom. Enfin, je pense qu'il est inutile de se demander ce qui est passé derrière la tête de ces psychopathes pour que je me trimballe avec ce prénom.

- C'est ce que je voulais obtenir, de toute façon. Tu vois que c'est pas si compliqué que ça de donner son prénom ? Et je me fiche bien d'être impoli ou "rustre".

Suite à ça, je regarde devant moi sans rien dire. Je ne lui avait toujours pas dit mon nom, mais bon. J'avais un peu oublié sur l'instant. J'avais un peu la tête ailleurs... La voix de Lily m'arracha de mes pensées :

- Et vous alors ? Quel est votre nom ?

Et voilà, ça devait arriver... J'espérai qu'elle avait un minimum d'intelligence pour pas penser que mon vrai prénom est un faux prénom..

- Akatsuki. C'est tout ce que tu auras, tu est bien trop polie.

Une manière de lui dire d'arrêter de me vouvoyer, et tout de suite. Mais maintenant que j'avais son prénom, je pouvais enfin lui demander ce qui la taraudait depuis tout à l'heure, non ? Mais pas de suite. Je vais attendre un petit peu avant de le faire... Je ne manquerai pas de la harceler avec ça jusqu'à ce qu'elle cède.
Lily se mit soudainement à ricaner toute seule. Je la regarde et lui dit :

- Pourquoi tu ris toute seule ?


Dernière édition par Akatsuki le Dim 22 Nov 2015, 16:29, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Invité le Dim 22 Nov 2015, 16:00

Je fus surprise qu'il m'ait entendu rire, car je ne l'avais pas fait fort. Mais soit, il devait avoir de bonnes oreilles je suppose.
- Pourquoi tu ris toute seule ?
- Eh bien... Commençais-je, hésitante, Disons que je trouve que l'uniforme vous irait très bien !

Rien que le fait d'en parler fit revenir l'image de lui que j'avais, la petite jupette rose et le sorte de serre tête qu'elles portent. Évidemment je n'avais pas précisé de quel uniforme je parlais !

Mais cet homme était définitivement bien loin de mes origines. Rien que d'imaginer les visages des mes parents face à un tel individu était hilarant. Si mon père avait été traité de rustre ! Il se serait indigné et aurait protesté ! Alors imaginez s'il savait qu'un homme pareil faisait parti du personnel de l'académie ! Aucun doute je rentrerais à la demeure plus rapidement que je ne l'avais quitté.

Enfin je divague, je lui avais donc à mon tour demandé son nom. Et sa réponse fut plus rapide et simple que je ne m'y attendais.

- Akatsuki. C'est tout ce que tu auras, tu est bien trop polie.

Je ne pus retenir ce léger rire qui m'échappa. Bien trop polie ? C'était bien la première fois qu'on me le reprocher ! Ou que j'entendais quelqu'un faire ce reproche en fait !

- Bien trop polie ? Alors ça, c'est la première fois qu'on me le dit !

Encore quelques instants et nous arrivâmes à une porte de sortie, le soleil était enfin levé ! Je me rappelais alors que je n'avais pas jeter un seul coup d’œil par les fenêtres durant tout le trajet, je ne savais même pas combien de temps était passé depuis que nous parlions... Incroyable, il était plutôt un bon divertissement celui là.
Mais son nom... Akatsuki, c'était étrange... Je n'avais jamais entendu personne s'appelait comme ça, j'avais entendu parlé d'un truc comme ça un jour, dans un manga je crois, je n'ai jamais lu de manga, mais quelqu'un m'en a parlé.

- Vous n'êtes pas anglais vous... votre nom a l'air asiatique, d'où venez vous ?

Ce n'était pas comme si je n'avais pas compris qu'avec son "bien trop polie" il cherchait à me faire arrêter le vouvoiement, mais faire ce que l'on me dit ne figurait visiblement pas dans mes préoccupations !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Akatsuki Nakamura le Dim 22 Nov 2015, 17:12

- Eh bien... Disons que je trouve que l'uniforme vous irait très bien !

Je la regarde, suspicieux. Quel uniforme ? Celui des élèves ou... ... ... Me dites pas qu'elle pense à ça quand même...

- Quel uniforme ? je lui demande, suspicieux.

J'essayai de pas y penser, mais franchement... Elle avait beau dire que j'avais des fantasmes bizarres, elle pouvait parler... Bon, il faut franchement que j'arrête d'y penser sinon j'm'en sortirai pas...

- Bien trop polie ? Alors ça, c'est la première fois qu'on me le dit !

Je hausse les épaules. Au moins on lui aura dit...

- Au moins on te l'aura dit une fois.

Je n'avais pas fait attention qu'on se rapprochai déjà de la sortie. Déjà... Les temps passe décidément trop vite. Le soleil m'éblouissait un peu. Je soupire. Bientôt, je devrai me séparer de mon jouet fraîchement acquis... Et dont je ne me lassai pas. C'était vraiment dommage, pour une fois qu'il y avait quelqu'un qui me divertissait ainsi... C'était vraiment très rare, vous pouvez pas savoir à quel point...

- Vous n'êtes pas anglais vous... votre nom a l'air asiatique, d'où venez vous ?


Bon, elle a pas envie d'arrêter de me vouvoyer. Dans ce cas...

- Je te le dirai peut-être si tu arrête de me vouvoyer.

Voilà, ça c'est dit. Maintenant, je devais savoir ce qu'elle cachait. C'est pas une question de vie ou de mort, mais j'avais absolument besoin de savoir. Il FALLAIT que je sache...
Je la retiens par le bras et la tourne vers moi. Puis je me mit à sa hauteur, la regarde droit dans les yeux et lui dit, avec un petit sourire :

- Dis-moi Lily... J'ai l'impression que tu me cache quelque chose depuis tout à l'heure... Pourrais-je savoir ce que c'est ?

Je passe un doigt sous son menton et le fit glisser.

- Car vois-tu, j'ai très envie de le savoir...

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Invité le Dim 22 Nov 2015, 22:39

- Quel uniforme ?

Donc, ça l'intéressait à ce point ? Mon sourire s'agrandit, ce serait trop bête de briser le mystère non ? Il pouvait bien s'imaginer ce qu'il voulait, c'était plus amusant qu'autre chose pour moi !

- Rien ne m'oblige à vous le dire ! Lui répondis-je sur un ton taquin.

Il faut avouer qu'avec un uniforme de soldat il ne serait pas mal du tout. Mais ça, il suffit d'être un minimum attirant pour se retrouver incroyablement canon dans ce genre d'uniforme. Comme les femmes avec les uniformes d'infirmières je présume. Mais bref passons, la situation avait un peu évoluée, et je lui demandais ses origines. Chose qu'il refusa :

- Je te le dirai peut-être si tu arrête de me vouvoyer.

Encore ce vouvoiement ! Je dois avouer que ma curiosité me poussait au tutoiement. Pourtant, mon côté têtu lui opposé une résistance farouche, je ne pouvais me plier à ses exigences. J'étais en plein hésitation, devais-je abandonner mes bonnes manières pour cette information ? Hum...

- Tant pis ! Dis-je avec un faux air désinvolte.

Et voila, mon côté "je n'écoute rien, je ne fais pas ce qu'il veut" avait prit le dessus et avait remporté une victoire écrasante sur ma curiosité. A mes yeux il serait simplement asiatique. Jusqu'au jour où il m'avouerait ses vraies origines, japonaises, chinoises, mongoles peut être même !
Et soudain il saisit mon bras, n'était ce pas la première fois depuis notre rencontre qu'il me touchait de lui même ? Je veux dire, que ce geste naisse d'une volonté, non accidentellement ou en réponse à un acte de ma part. Si je n'étais pas surprise, j'aurais certainement rit. Il m'attira donc légèrement en arrière alors que j'avançais et me fit pivoter vers lui, se baissant légèrement pour plonger ses yeux sombres dans les miens, bien plus colorés. Pour une fois, je n'hésitai pas à dire qu'il souriait. C'était simplement sa façon à lui de sourire.

- Dis-moi Lily... J'ai l'impression que tu me cache quelque chose depuis tout à l'heure... Pourrais-je savoir ce que c'est ?

J'étais d'autant plus surprise, car je n'avais pas l'impression de lui cacher quoi que ce soit. Et pourquoi tant de proximité soudainement alors qu'il avait passé le plus clair de son temps à ne pas combler mes attentes concernant cette dernière ? Les lèvres entrouvertes, je ne quittais pas ses yeux des miens, même lorsqu'il toucha mon menton d'un geste étrange que j'avais du mal à lui attribuer.

- Car vois-tu, j'ai très envie de le savoir...

Je plissais légèrement les yeux, hésitante, je ne voyais pas vraiment de quoi il parlait. Je glissais ma main sur son poignet, le lui saisissant d'un geste doux pour finalement écarter sa main de mon menton. Pas que cela me gênait, bien au contraire, mais je trouvais que cela lui laissait trop l'impression d'avoir le dessus sur moi. Or, ce n'était pas le cas !

- Je ne vois de quoi vous parlez...

Et c'était la vérité, puis, avec un sourire aguicheur, je me retournais, pour reprendre la direction du réfectoire. Mon envie de le taquiner fut plus forte que ma franchise, et je lui lançais par dessus mon épaule :

- Et même si je le savais, si je m'évertue à vous le cacher depuis le début, pourquoi le révéler maintenant ?

Décidément, j'appréciais énormément jouer avec lui. J'avais l'impression que nous étions deux chats déguisés en souris, chacun de nous croyait jouer avec une proie alors que lui même était chassé. C'était très amusant comme situation !
Et pour ce que je lui cachais... j'avais bel et bien une petite idée de ce dont il parlait, mais si c'était réellement ce que je pensais, je n'allais clairement pas lui en parler, je n'étais pas prête à m'exprimer à ce sujet.


Dernière édition par Lily Marshall le Lun 23 Nov 2015, 07:58, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Akatsuki Nakamura le Lun 23 Nov 2015, 07:51

- Rien ne m'oblige à vous le dire !

Je hausse les épaules. Si elle veut pas me le dire, tant pis... Je le saurai un jour ou l'autre, de toute façon. Lorsque qu'elle me demanda mes origines et que je lui dit que je lui dirait peut-être si jamais elle arrête de me vouvoyer. Ce à quoi elle répondit :

- Tant pis !

Je hausse les épaules à nouveau. Si elle veut pas savoir, tant pis... Moi aussi je me demandait quelles étaient ses origines, mais j'allai pas lui demander. Son prénom me suffisait amplement. Lorsque je lui demandai ce qui lui trottait dans la tête, elle me répondit, en écartant ma main de son menton :

- Je ne vois de quoi vous parlez...

Ah tiens ? Elle jouait la carte du 'je nie tout en bloc" ? Quel dommage qu'elle soit tombé sur moi, je suis plutôt... têtu. Et si je n'obtiens pas quelque chose, j'userai de touts les moyens pour l'avoir.

- Et même si je le savais, si je m'évertue à vous le cacher depuis le début, pourquoi le révéler maintenant ? me dit-elle par dessus son épaule.

Je souris à nouveau. Tout simplement parce que j'étais curieux... Je ferai tout pour savoir ce petit secret qu'elle cache. Enfin, presque tout. Il y a des moyens qu'il ne vaut mieux pas utiliser, sauf en cas d'extrême urgence. Mais si pour le savoir, je dois en faire le pion parfait, alors je le ferai. Je m'approche à nouveau d'elle. Cette fois, j'approche sa tête de la mienne... ... Mais non j'vais pas l'embrasser... Bref, j'approche sa tête de la mienne. Une fois que nous sommes très proches, j'approche ma tête de son oreille et lui susurre :

- Peut-être... Parce que j'ai besoin de satisfaire ma curiosité... je lui dit à voix basse en passant ma main dans ses cheveux.

Je regarde ma main laisser glisser ses cheveux, et, toujours aussi proche de son oreille, je lui dit :

- Et peut-être... Parce que... c'est trop lourd à porter pour toi toute seule ?

Je m'éloigne un peu d'elle. Il n'y avait plus qu'à attendre sa réaction.

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Invité le Lun 23 Nov 2015, 23:02

Je pensais réellement qu'il n'allait pas insister mais... Je me trompais, l'instant d'après, il me barrait la route de nouveau, rapprochant son visage du mien... si près que j'aurais pu l'embrasser sans effort, c'est que je pensais qu'il allait faire d'ailleurs, bien que je n'y voyais pas vraiment d’intérêt, mais soudain sa trajectoire dévia, il vint positionner sa bouche tout près de mon oreille. Sentir son souffle si proche manqua de me faire frissonner. Ce n'était pas que j'étais sensible ou que je n'avais pas l'habitude d'une telle proximité,  non, c'était plutôt la surprise, je ne m'attendais clairement pas à ça.

- Peut-être... Parce que j'ai besoin de satisfaire ma curiosité... Me susurra-t-il en laissant l'une de ses mains passer dans mes cheveux colorés.

Je dois avouer qu'il m'avait pris par surprise. Avec son air froid et distant depuis le début, le voir agir ainsi maintenant restait vraiment surprenant. Tellement que je n'écoutais même pas réellement ce qu'il me disait, j'avais entendu ses paroles, mais je ne m'y étais pas réellement intéressé. Ses gestes étaient trop déstabilisants.

- Et peut-être... Parce que... c'est trop lourd à porter pour toi toute seule ? Continua-t-il près de mon oreille.

Mais cette fois je me ne laissais pas avoir. Un sourire amusé étirant mes lèvres, je plongeai mes yeux dans les siens alors qu'il s'écartait de moi. S'il comptait me faire cracher une quelconque information, il s'y prenait mal. Je me considérais comme plus forte que n'importe qu'elle fille ici. Enfin, l'une des plus fortes en tout cas ! Puis je laissais échapper un soupir résigné, plongeant mes yeux dans les siens, haussant les épaules avec désinvolture, baissant finalement la tête, ayant l'air un peu gênée.

- Puisque vous insister tellement monsieur eh bien... Commençais-je d'une voix douce.

Je relevais alors le visage vers lui, lui tirant la langue. Quelle gamine je pouvais être parfois ! Comme s'il aurait pu m'avoir ainsi ! Si ce qu'il voulait savoir était bel et bien ce que je pensais... alors je ne le lui dirais pas. Quoi qu'il m'en coûte, cet homme était un chouette jouet, mais qui révèle ses secrets à un jouet, franchement ?
Alors j'ajoutai de manière enjouée :

- Eh bien je ne vous le dirais pas ! Ne vous a-t-on jamais dit que les femmes n'aiment pas quand les hommes insistent ? Vous ne devez pas avoir beaucoup d'expérience dans ce domaine !

Quoique, peut être, car quand il s'était rapproché de moi, il savait comment s'y prendre pour faire réagir une demoiselle. Aucun doute qu'une Émeraude ou qu'une Saphir aurait rougie et n'aurait pas su comment réagir. Moi, il n'y avait que son surprenant changement de comportement qui m'avait troublé.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Akatsuki Nakamura le Mar 24 Nov 2015, 07:49

Lily plongea son regard dans le mien, m'obligeant à regarder ses yeux... hum... bizarres. Puis elle dit :

- Puisque vous insister tellement monsieur eh bien...

Pourquoi je le sentait pas ? Ca avait été trop simple... Et comme je m'en doutait, Lily se releva en me tirant la langue, telle une gamine. Puis elle répliqua, enjouée :

- Eh bien je ne vous le dirais pas ! Ne vous a-t-on jamais dit que les femmes n'aiment pas quand les hommes insistent ? Vous ne devez pas avoir beaucoup d'expérience dans ce domaine !

Je soupire et me relève. Tant pis, je ferai sans cette fois... Mais je ne m'avoue pas vaincu. Non, de toute façon, tôt ou tard, je découvrirai son secret... Quitte à venir la hanter très souvent, tellement qu'elle voudra tout me raconter. Oui, c'était une perspective amusante... Ma curiosité ne sera pas satisfaite tant qu'elle ne m'aura pas parlé du poids qu'elle porte depuis qu'on se connait... enfin, qu'on s'est rencontré.
Je hausse les épaule puis le dit :

- Tant pis... Je le saurai un jour où l'autre, de toute façon...

Je fis une petite pause. Je n'avais peut-être pas beaucoup d'expérience en la matière, mais j'en avais assez pour manipuler une femme et en faire mon jouet pour un moment avant de la jeter à la poubelle. Enfin, ce n'est qu'une image, ce que je viens de dire, mais c'est un peu ce qui se passe quand un jouet ne me divertit plus... Pas comme cette Lily, qui m'amuse au plus haut point. Je sentait qu'elle ne m'avait pas montré tout ce qu'elle avait dans son sac... Et moi non plus d'ailleurs. Je repris :

- Et puis, peut-être que, pour toi, je n'ai pas beaucoup d'expérience, mais j'en ai assez pour faire un peu ce que je veux avec une femme...

Avec une femme ou autre, d'ailleurs. Mais puisqu'on parlait des femmes...

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Invité le Jeu 26 Nov 2015, 01:03

L'avais-je vaincu ? Il me semblait bien que oui ! Il avait laissé un soupir s'échapper de sa bouche, alors qu'il s'éloignait de moi. J'avais remporté cette bataille mais pas encore la guerre. Nous étions réellement deux félins s'étant mutuellement prit en chasse, et c'était de plus en plus amusant.
Il haussa alors les épaules, d'un air désinvolte, j'avais une douce saveur de victoire en bouche.

- Tant pis... Dit-il, me laissant jubiler intérieurement. Je le saurai un jour où l'autre, de toute façon...

Si c'était sa façon de me demander une revanche, alors soit ! Je relevais le défis avec amusement.
Ce n'était en aucun cas contre lui. Mais il me semblait bien trop joueur. Bien trop taquin. S'il savait une telle chose alors que je ne savais rien de lui, j'étais sûre de le regretter. Je n'étais pas assez naïve pour me confier au premier venu s'intéressant un minimum à ma personne. Et puis, parler de cette chose... ne ferait que raviver sa couleur non ? Ça ne ferait que lui accorder encore plus d'importance dans ma vie. Et ça, je ne voulais pas.
Encore une fois, il me sortit de mes pensés :

- Et puis, peut-être que, pour toi, je n'ai pas beaucoup d'expérience, mais j'en ai assez pour faire un peu ce que je veux avec une femme...

Un sourire étira de nouveau mes lèvre. Faire ce qu'il voulait hein ? Eh bien qu'il n'espérait pas que je serais le genre de femme facile à amadouer. En général, c'était plutôt l'inverse qui arrivait, j'arrivais facilement même sans l'aide de mon pouvoir à dresser les hommes pour qu'ils exauce le moindre de mes désirs. Les dames pour moi ne m'étiraient ce titre que si elles étaient les maîtresses du jeu, et non les pions.

- C'est que vous ne devez pas avoir eu affaire à de vraies femmes jusque ici Akatsuki. Dis-je sur un ton amusé.

Et je le pensais réellement.
Avais-je bien retenu son prénom ? J'avais un accent anglais très marqué, peut être l'avais-je mal prononcé ? Dans tout les cas, j'avais déjà fait l'effort de remplacer "monsieur" par Akatsuki.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Akatsuki Nakamura le Jeu 26 Nov 2015, 07:48

- C'est que vous ne devez pas avoir eu affaire à de vraies femmes jusque ici Akatsuki.

Ouah, l'accent... Ca fait bizarre sur mon prénom... Je ne laissait rien paraitre, mais intérieurement ça me faisait rire. Ok, c'était assez dur de se retenir de rire, aussi je préférai dire, pour tenter de masquer mon rire :

- Mon dieu l'accent...

Là, je ne pus m'empêcher de laisser échapper un petit rire. C'était tentant de l'imiter, mais je ne le ferai pas. En plus elle m'avait vouvoyé en utilisant mon prénom... Si elle pouvait me tutoyer c'était encore mieux...
Enfin, je me moque d'elle, mais je devais être pas mal, surtout quand je prononçai son prénom, mais elle n'avait pas l'air de s'en offusquer outre mesure. Hum, je m'égare...
Et bien sûr que j'avais déjà eu affaire à de "vraies" femmes. Elles étaient plus difficile à séduire, mais en faisant évoluer ses technique, on arrive toujours à tout... Et puis après elles se laissent emporter sans problèmes. Il suffit de toucher là où il faut et après, ça va tout seul.
Je me reprend et lui dit :

- J'en ai déjà eu affaire. Elles sont plus dur à maîtriser, mais une fois qu'on les tiens, ça va tout seul... je répond avec un petit sourire en coin.

Je laissai un petit silence. J'avais beau avoir arrêté d'insister pour découvrir son secret, mais je devais absolument le savoir. Tant pis si il était lourd ou non, je devais de le savoir. Quitte à l'emmerder encore plus avec ça.

- Mais dis-moi, pourquoi tu ne veux rien me dire ? C'est pas comme si j'allai le répéter à tout le monde...

Je fis une courte pause et continuai, en la regardant droit dans les yeux

- Et puis, si tu veux, ça restera entre nous...

Là, pour une fois, je ne mentais pas. J'en avais connu des vertes et des pas mûres, aussi...

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Invité le Sam 28 Nov 2015, 10:09

Akatsuki... Tsuki. Il avait le nom de l'établissement dans son prénom, oui je ne m'en rendais compte que maintenant, il avait fallu que je le dise à haute vois pour l'entendre. Mais je trouvai ça amusant. Un peu.

Mais je divague là, suite à ma remarque, il sembla plutôt amusé, bien qu'il avait l'air d'essayer de se contenir. Quoi, c'était si bizarre avec mon accent ? Ou alors avais-je mal retenu son prénom... Aussi, je n'étais pas très habituée à ce genre de prénom asiatique. Visiblement sur le point de se mettre à rire il lâcha :

- Mon dieu l'accent...

Puis il rit. Ce n'était pas un rire en puissance du genre de ceux qui vous réchauffe l'âme et font plaisir à entendre, c'était un rire discret, un léger rire d'amusement et non d'hilarité.
Et c'était donc bien mon accent qui avait fauté. Mais au moins je prononçais la plupart des prénoms correctement, bien que les étudiants et personnels viennent de tous les coins du monde.
Mais il changea de sujet de nouveau, reprenant notre précédent. Celui que je trouvais fort intéressant à défaut d'être divertissant.

- J'en ai déjà eu affaire. Elles sont plus dur à maîtriser, mais une fois qu'on les tiens, ça va tout seul...

Il avait un léger sourire en coin. Pfff, ce n'était toujours pas de vraies femmes pour moi. Elle jouait les dures, faisaient semblant d'êtres endurcies pour au final redevenir ce qu'elles sont vraiment, de pauvres brebis en manque d'affection. Et j'étais loin d'être une pauvre brebis en manque d'affection.

- Je continue à dire que vous n'avez jamais connu de vraies femmes. Si elles se laissent séduire, c'est qu'elle ne sont pas au niveau. Et si vous avez l'habitude à ce que vous puissiez toutes les faire craquer... vous êtes mal tombé avec moi, je changerais vos habitudes !


J'avais profité du petit silence qu'il avait laissé pour lui partager mon avis. Ce n'était en aucun cas une provocation, bien que le jeu serait amusant. Non, il s'agissait surtout d'une constatation. Mais il pouvait le prendre comme il le voulait !
Et subitement, il rechangea de sujet, reprenant une discussion encore antérieure à celle-ci. C'était compliqué de suivre tous ses changements !

- Mais dis-moi, pourquoi tu ne veux rien me dire ? C'est pas comme si j'allai le répéter à tout le monde... Il se tut un instant, plongeant son regard sombre dans mes yeux au contraire très colorés, puis il reprit : Et puis, si tu veux, ça restera entre nous...

Cette fois, c'était moi qui pouvais rire ! Enfin, ce n'était qu'une expression, la situation était trop sérieuse pour que j'ai la moins envie d'en rire. Pourquoi voulait-il tant savoir ? Pour faire son rôle de Diamant ? Non, il n'avait pas l'air de ce genre. Alors pourquoi ? Sérieusement, une fille qui fait des insomnies c'est assez commun... Bon de là à manquer de tomber peut être pas. Soudain je savais ce que j'allais faire, pour échapper à l'interrogatoire.

- Vous ne m'avez clairement pas mise en confiance depuis le début de notre rencontre, qu'est ce qui pourrait me faire croire que je devrais vous faire confiance et vous confier mes secrets ? Que vous allez tenir votre parole et ne pas en parler ?

Je soupirais, puis prenait une grande inspiration. Je devais lui dire quelque chose. Si je lui disais une parcelle de vérité, je ne mentirais pas, et la réponse n'aurait aucune raison de ne pas sembler sincère. Il n'aurait aucune raisons d'approfondir le sujet. Du moins je pense.

- En réalité c'est assez banal, ces derniers temps je fais des cauchemars, je n'arrive plus à dormir sur mes deux oreilles, je suis donc épuisée... ça vous va ?

Ma réponse ne changerait pas je pense. Nous n'allions de plus, pas tarder à arriver au réfectoire. Notre discussion s'arrêterait là, et qui sait si je le reverrais un jour ? Il était très distrayant, je me souviendrais que chez les diamant, je pouvais aussi trouvé de quoi passer le temps !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Akatsuki Nakamura le Sam 28 Nov 2015, 11:33

- Je continue à dire que vous n'avez jamais connu de vraies femmes. Si elles se laissent séduire, c'est qu'elle ne sont pas au niveau. Et si vous avez l'habitude à ce que vous puissiez toutes les faire craquer... vous êtes mal tombé avec moi, je changerais vos habitudes !

Mon sourire en coin s'agrandit un peu plus. De vraies femmes, hein ? Je ne savais pas trop ce qu'elle voulais dire par là, mais bon. Je n'avais pas spécialement le don de charmer toutes les femmes, mais je savais plus ou moins improviser. Je décidai de ne pas relever... enfin, j'avais décidé. Parce que je ne pus m'empêcher de lui dire :

- Si tu le dis...

Puis je lui redemande pour son secret. Elle voulu rire, mais je sentait bien que c'était beaucoup plus grave que cela, son problème. Et que ce n'était pas le genre de soucis avec lesquels on rit franchement. Je connais ce genre de trucs, moi aussi...

- Vous ne m'avez clairement pas mise en confiance depuis le début de notre rencontre, qu'est ce qui pourrait me faire croire que je devrais vous faire confiance et vous confier mes secrets ? Que vous allez tenir votre parole et ne pas en parler ?

Mon sourire s'efface. La mettre en confiance, c'était bien le dernier de mes soucis. Je la regarde un moment avant de lui dire :

- Tu me fais pas confiance à ce point ? Eh ben... Tu sais, je sais me taire quand il le faut. Surtout que tu as l'air d'avoir quelque chose d'assez lourd qui te suit comme la peste, et c'est assez récent... je me trompe ?

J'avais repris mon air sérieux. Je ne voulais plus jouer. Ce qu'elle cachait était beaucoup plus important. Et je ne la lâcherai pas avec ça tant que je ne saurait pas ce qu'elle cache. Quitte à la harceler jusqu'à ce qu'elle craque et me dise tout.

- En réalité c'est assez banal, ces derniers temps je fais des cauchemars, je n'arrive plus à dormir sur mes deux oreilles, je suis donc épuisée... ça vous va ?

Elle le fait exprès, ma foie. Je m'arrête. Puis je lui réplique :

- Non. C'est trop banal. Tu caches quelque chose d'autre. Et je pense que tu sais que je ne te lâcherai pas tant que je ne le saurai pas.

J'étais loin de faire mon travail. Non, c'était ma curiosité qui me poussait à vouloir savoir.

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Invité le Mer 02 Déc 2015, 20:34

Pourquoi était-il surpris que je ne lui fasse pas confiance ? Après tout, il n'avait rien fait pour me rassurer ! C'était même le contraire ! De plus, pour que j'accepte d'en parler, il fallait que la personne en question ait toute ma confiance, or je venais tout juste de le rencontré et qui plus est, je pense qu'il n'était même pas là quand c'est arrivé. Je ne comptais déjà pas en parler à quelqu'un qui avait vécu cette horreur... Il était clair que je n'avais aucune raison de me confier à lui !
Il prit un visage sérieux, différent du froid qu'il avait affiché pendant un long moment.

- Non. C'est trop banal. Tu caches quelque chose d'autre. Et je pense que tu sais que je ne te lâcherai pas tant que je ne le saurai pas.

Mais de quoi se mêlait-il à la fin ? C'est trop banal ! Et si j'avais été une petite demoiselle hyper sensible et que quelque chose comme ça me perturbait à ce point ? Je soupirais, il s'était arrêté. Je ralenti, hésitante, puis je décidais de ne pas m'arrêter. Si je restais avec lui, cela voulait dire que j'étais prête à discuter. Or, ce sujet là était clos. J'avançais donc, à vitesse très réduite.

- Eh bien vous vous trompez. Désolée de ne pas être assez originale pour vous.

Un peu exaspérée, n'avait-il même pas l'ombre d'un doute ? Pourquoi pensait-il si bien me connaître ? J'avoue qu'il avait un bon sens de l'observation pour avoir remarqué que je n'allais pas bien... mais de là à réellement pensé que j'avais quelque chose de grave, n'étais je pas souriante et enjouée ? Je devais m'endurcir encore, si un inconnue pouvait me percer ainsi à jour, alors quelqu'un qui me connaissait le comprendrait en un instant... Je pris une grande inspiration.

- De toute façon, même s'il y avait quelque chose, je saurais assez forte pour le porter seule. Et je ne serais certainement pas assez crédule pour en parler au premier inconnu qui se montrerait un peu insistant ou intéressé par mon cas. Alors laissez tomber.

J'arrivais non loin des portes du réfectoire, encore deux ou trois enjambés, et nous y serons.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Akatsuki Nakamura le Mer 02 Déc 2015, 21:15

- Eh bien vous vous trompez. Désolée de ne pas être assez originale pour vous.

Elle ne voulait vraiment pas me le dire... Je ne dis rien. Elle devenait de moins en moins amusante. Ca commençait à me lasser. De toute façon, je n'hésiterai pas à fouiller chaque recoins pour trouver ce qu'elle cache. Elle ne vas pas s'en tirer comme ça, loin de là... Bien qu'elle pense que j'ai arrêté avec ça un moment, je reviendrait à la charge, tôt ou tard... Bien que ce soit la "tard" qui l'emporte, le temps que je fasse mes recherches dans mon coin...
Lily continuai de marcher, plus lentement, sans prendre le temps de retourner, et me dire :

- De toute façon, même s'il y avait quelque chose, je saurais assez forte pour le porter seule. Et je ne serais certainement pas assez crédule pour en parler au premier inconnu qui se montrerait un peu insistant ou intéressé par mon cas. Alors laissez tomber.


Je n'étais pas satisfait, mais alors pas du tout. Je m'approche d'elle et la prend par le bras. Je l'attire un peu plus loin... Non mais bande de gens à l'esprit mal tourné, c'est pas ce à quoi vous pensez, va.. Donc, je l'attire un peu plus loin et la plaque contre le mur, pas violemment, non, mais doucement. pas trop non plus. Je la regarde droit dans les yeux et lui demande :

- Tu es vraiment sûre que tu ne veux rien dire ? Parfois, on croit pouvoir tout porter seul, mais en vérité, ce n'est pas le cas et tout s'effondre le jour où une situation similaire revient...

Je ne dis plus rien et attendit sa réponse, non sans une certaine impatiente. C'était la dernière chance que je lui donnait pour me parler de la chose qu'elle cachait en face de moi. Passé cette chance, j'irai le découvrir par moi-même et me gênerait bien pour revenir la voir et la titiller avec quand je l'aurai trouvé...

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Invité le Jeu 03 Déc 2015, 00:10

La suite, je ne m'y attendais pas du tout, loin de là. Je pensais qu'il me suivrait simplement, ou qu'il se résignerait et me laisserait, comme un gentil petit homme qu'il était. Mais alors là. Je dois avouer que je ne m'attendais absolument pas à une telle réaction de sa part.
Soudain, je sentis sa main, grande et puissante, se refermer sur mon bras, lançant un frisson dans mon corps, il m'attira en arrière, j'étais tellement surprise que je ne pense même pas à me dégager ou a le repousser. Je me sens seulement tirer, puis plaquer contre un mur, il n'y avait ni violence ni douceur dans cet acte.
Puis, il se pencha légèrement vers moi, de sorte à ce que de nouveau nos regards se rencontrent. Je plongeais mes yeux dans les siens sans gêne, une légère fascination plutôt. Cet homme avait définitivement capté mon intérêt. Mais il n'avait ni ma confiance, ni ma sympathie.

- Tu es vraiment sûre que tu ne veux rien dire ? Parfois, on croit pouvoir tout porter seul, mais en vérité, ce n'est pas le cas et tout s'effondre le jour où une situation similaire revient...

C'était étrange mais il y avait quelque chose de déstabilisant chez lui à l'instant. Quelque chose de sincère. J'hésitais. Non, je ne devais pas hésiter. Je n'en parlerais pas un point c'est tout ! Il m'avait fait vacillé, mais je n'étais pas tombée. Un sourire amusé étira mes lèvres tandis que je soutenais son regard.

- Belle tentative, je salue l'effort, vous me paraissez presque sincère.

Et s'il l'était ? Eh bien tant mieux pour lui. Ce n'était pas mes affaire. Je me penchais vers lui, comme pour l'embrassais mais déposais mes lèvres sur sa joue.

- Vous êtes adorable à vous en faire ainsi pour une inconnue, mais je refuse votre aide.

Un sourire taquin étira mes lèvres alors que j'utilisais ma souplesse de danseuse classique pour lui glisser entre les bras, reprenant "le droit chemin" vers la cachette, je m'arrêtais, face à la porte.

- Vous avez au moins le mérite d'être surprenant...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Akatsuki Nakamura le Jeu 03 Déc 2015, 07:58

Ma tentative pour la faire parler avait l'air d'avoir marché. Ou pas. En effet, Lily me répliqua :

- Belle tentative, je salue l'effort, vous me paraissez presque sincère.


Je ne dis rien. Je l'était, pour une fois. Lily se pencha vers moi. Elle ne m'avait pas embrassé mais... Elle... m'avait... embrassé... sur la joue... Je rougis légèrement en ouvrant les yeux de surprise. Je ne l'avais pas vue arriver, celle-là... Je me ressaisit quand même bien vite en reprenant mon air habituel. Lily me glissa entre les doigts et dit en reprenant son chemin :

- Vous êtes adorable à vous en faire ainsi pour une inconnue, mais je refuse votre aide.

Je ne dis rien. Je m'en faisait pas pour elle non, c'est juste que son secret m'intéressait... Pendant qu'elle parlait et qu'elle marchait tranquillement, je commençai à reculer. Doucement. Pour ne pas qu'elle se doute que j'allai lui fausser compagnie, à mon habitude. Elle restait néanmoins une fille assez intéressante... Avant de partir pour de bon, j'entendis :

- Vous avez au moins le mérite d'être surprenant...


Cette remarque me fit légèrement sourire. Je continue de reculer discrètement. Au bout de quelques pas en arrière discrètement, je m'assure qu'elle ne me regarde pas pour tourner définitivement les talons et partir discrètement. Lorsqu'elle se rendra compte qu'elle parle au mur ou même à l'homme invisible et qu'elle se retournera, je ne serai plus là, car j'aurai déjà disparu. Tel un fantôme. Et pas sûr qu'elle me revoit de si tôt.
Je me dirige vers un coin calme, où personne n'irait me déranger, et m'assied par terre. Je m'adosse au mur et regarde le ciel. J'avais besoin d'être seul pendant un moment. Pas à cause de ma rencontre avec la licorne délavée (enfin si un peu...), non, mais... parce que je voulais être seul. J'en avais juste besoin. Avant de me faire assaillir par 54 000 mômes complètements idiots. Je touche l'endroit où elle avait déposé ses lèvres. Vraiment...

En attendant... non, avant que ces gamins ne me sautent dessus, je savoure mon moment de solitude. C'était l'un des rare moment où je me sentais vraiment calme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est vraiment trop grand ici • Lily Marshall

Message par Invité le Mar 08 Déc 2015, 19:20

Je m'éloignais tout en lui lançant mes dernières paroles, un sourire sur mes lèvres. En quelques enjambés, je serais de retours au grand jour, en quelques enjambés, je rejoindrais le réfectoire.
Je n'avais aucun doute sur le fait qu'il allait m'y suivre, cela me semblait évident, après tout il était l'heur de déjeuner, même pour un Diamant.
Un Diamant... Qu'était-il au juste ? Professeur ? Surveillant ? Ou encore un autre membre du personnel ? J'éprouvais de la curiosité envers lui, ce n'était pas nouveau, je m'intéressais vite aux autres, surtout s'ils se montraient si intéressants. Je me promettais de découvrir quel poste il occupait, mais pas pour l'instant. Nous avions encore le temps.

Quelques derniers pas et me voila près de la porte, à travers la vitre je pouvais apercevoir les rares lève-tôt qui prenaient leurs petit-déjeuners en avance.
Un soupir m'échappa alors que je constatais que pour la majorité ils étaient des Saphirs et des Émeraudes.
Mes doigts frôlèrent la porte, un presque-contacte frais et lisse et alors que j'allais la pousser, je changeais soudain d'avis. Je n'avais aucune envie de rentrer là dedans, de me retrouver seule. Quand bien même l'homme avec qui j'étais... tien, c'était étrange, mais je ressentais une impression de solitude tout à coup... non pour être exacte cela faisait quelques instants que je ressentais cela, mais je n'y avais pas prêté une grande attention.
Je me retournais alors, espérant tout de même trouver ce Diamant asiatique du nom d'Akatsuki derrière moi, me dévisageant de ses yeux froid... mais il n'y avait plus personne, seulement la cour et l'air frais de ce matin de fin d’Automne.
Il avait littéralement disparu, et j'étais de nouveau seule. Qu'avais-je espéré au juste ? Qu'il rentre prendre le petit déjeuner avec moi ? Quelle idiote, c'est à peine s'il avait accepté de me suivre plus tôt. Un léger sourire étira mes lèvres, simple et cette fois sans arrières pensées. Décidément, il était bien mystérieux celui-là.
Je poussais alors la porte, mettant ainsi un point final à cette rencontre.

J'avais bien envie de le recroiser un de ces quatre, cet étrange Diamant.

FIN

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum