Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Dean Taylor le 31/10/2015, 17:40

Rappel du premier message :

J'étais enfin de retour après mon long stage dans une autre école pour mieux apprendre à gérer des adolescents et des jeunes adultes pour certains. Car oui gérer des soldats formés pour être la crème de la crème en terme de soldat, et gérer des élèves dans un lycée, croyez-moi, c'est complètement différent.

Enfin bref, quoi qu'il en fût, j'étais donc revenu et près à reprendre mes cours, je n'avais pu faire qu'un seul cours depuis que j'étais arrivé, et rien de vraiment spécial à en retirer. Il était encore bien tôt, le cours ne commençait que dans deux heures, à 10h donc, et j'étais déjà sur place.
J'avais donc deux heures à remplir, sur un terrain d’entraînement, parfait. J'enlevais ma veste, et me mis à faire 5 petits tours de terrain, puis 70 abdos, 70 pompes, un petit peu de tir à l'arc et... Il était déjà 9h50, le temps passe vite quand on s’entraîne tranquillement. Je me passais donc un coup d'eau sur le visage et remis mes cheveux en place, j'avais posé mon arc à côté de mes affaires et pris les 10 dernières minutes à réviser les dossiers des élèves, j'en avais enregistré une bonne centaine à présent, j'avais eu tout mon temps durant le stage.

10 heures, la cloche sonnait, il était donc temps pour moi de poser mes papiers et de me lever tranquillement du banc sur lequel j'étais assis. Je me tenais droit, les bras croiser, un léger sourire sur le visage, à attendre la venue des premiers élèves, une fois ceux-ci arrivés, je commençais donc à décroiser les bras et à claquer doucement dans mes mains pour avoir l'attention de tous.

- Bonjour, bonjour, bienvenu dans mon cours de pouvoir. Je me présente, comme j'ai étais absent durant un moment, beaucoup d'entre vous ne doivent pas me connaître. Donc, moi, c'est Dean Taylor, vous pouvez m’appeler Dean, cela ne me dérange pas. Ici, je vais essayer de vous apprendre à mieux appréhender votre don, à mieux le comprendre, et à faire en sorte de le rendre meilleur. Pour ce faire, vous allez tour à tour, me dire votre nom, votre pouvoir, et ce qu'il fait en général. Après ce passage, je vais essayer de former des groupes en fonction de vos pouvoirs et de vous aider du mieux que je peux. Sur ceux. En claquant des mains à nouveau. Je vous laisse la parole.

Ainsi, je me rasseyais sur le banc, prenant un papier et un crayon.


Dernière édition par Mr. Taylor le 8/11/2015, 19:11, édité 1 fois


avatar
Dean Taylor
Modérateur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Invité le 12/11/2015, 19:05

Je continuais donc à observer l'assemblée. J'avais commencé par améliorer mon ouïe, mais la plupart beuglaient en courant vers les mannequins créant un brouhaha assourdissant, très désagréable quand ta perception des sons est très développée. C'était vraiment nécessaire de crier avant de taper? Ca leur permettait peut être de frapper plus fort qui sait... Tampis, on fera avec, ça m'aidera à me concentrer pour me focaliser sur certains bruits en particulier. Afin de faciliter les choses, je me bouchai l'oreille qui donnait vers le groupe B, les plus bruyants.
Sur ma droite, un garçon s'excitait sur son mannequin, utilisant visiblement son sang pour créer des armes. Que faisait il dans ce groupe? Il avait plus sa place dans le B, celui des brutes quoi. J'avais au moins la satisfaction de le voir faire chou blanc face au mannequin, n'ayant même pas réussi à l'entailler. Ca me faisait un peu mal au coeur, mais j'allais devoir regarder ce que faisait Impé, discrètement par contre, je n'avais vraiment pas envie qu'il pense que je m'intéresse à lui, ou même simplement qu'il vienne me demander pourquoi je le regardai. Ce mec me donnait de l'urticaire simplement par sa présence, l'avantage c'est que ça semblait réciproque, du coup on gardait nos distances. Paradoxalement, ce loubard semblait aider la fille un peu -beaucoups?- timide lors des présentations qui se trouvait dans notre groupe. Elle s'était effondrée soudainement, tombant sur les genoux comme si ses jambes ne pouvaient plus supporter le poids de son corps. Impé s'approcha d'elle puis déposa sa main sur son épaule, la regardant dans les yeux. La seconde d'après, elle semblait aller mieux comme par magie. Magie? Non, c'était sûrement dû à l'utilisation de son pouvoir, mais je n'arrivais pas vraiment à déterminer ce qu'il faisait exactement. Un pouvoir de soin pour lui redonner des forces ou alors simplement un effet psychologique, améliorant son état mental? Et comment pouvait il l'utiliser? Par contact physique ou visuel? Je ne pouvais pas vraiment réponse à ces questions dans l'état actuel des choses, mais c'était toujours ça. Je pus intercepter leur conversation grâce à mon ouïe aiguisée.

- T-tu peux m'aider à m'assoir ailleurs, ... s'il te plaît?

Elle ne semblait pas tout à fait remise apparemment, j'en conclu donc que le pouvoir de Impé impactait plus sur le mental que le physique, mais je pouvais me tromper. J'étais curieux de voir comment il allait réagir et comme le professeur ne semblait pas pressé de revenir donner de nouvelles instructions au groupe A comme il était déjà très occupé avec les éléments perturbateurs du groupe B, je continuai à les observer tranquillement en m'adossant contre le mannequin qui m'avait été attribué.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Invité le 12/11/2015, 19:16

Je reste fébrile en attendant la réponse du prof, les muscles crispés, les dents serrées, je viens à peine de revenir je ne peut pas me permettre de me faire virer de l'Académie... Je n'ai pas le droit de décevoir Yumiko...
Le prof prononce sa sentence.
Je pousse un soupir de soulagement, Alléluia ! il m'a accepté en cours et en prime semble comprendre mon retard, ma bonne étoile doit vraiment rayonner pour que j'ai autant de chance. On dirait bien que j'ai gagné un sursis à Tsuki, Bon maintenant le truc c'est de ne pas tout gâcher en 5 minutes.
'' Merci...'' Comme je suis plus doué avec les gestes qu'avec les mots je le regarde dans les yeux puis  joint un ferme hochement de tête à mes paroles ''...Compris.''

Je me retourne pour observer un peu mes camarades plus en détail, apparemment certains se sont donnés à fond et semblent épuisés, notamment la fille aux cheveux rouges qui part se reposer plus loin et une blonde aidé par un autre garçon, lorsqu'elle tourne la tête je reconnaît Yumiko, j'avoue que j'ai un peu honte de ne pas l'avoir vu avant mais bon...
Je lui adresse un sourire crispé, elle à l'air épuisée et j'aimerais bien l'aider mais je pense pas que le prof me laissera faire déjà que je suis arrivé en retard et ça m'énerve, ça va m'aider pour me contrôler ça...

Je m'avance vers le groupe qu'il m'a indiqué je salue mes camarades d'un rapide signe de tête avant de leur demander en me grattant l'arrière de la tête avec un air gêné,
''Vous pouvez reculer un peu ? Je contrôle pas vraiment mon pouvoir et je voudrais pas vous blesser... ou pire....'' Je murmure mes deux derniers mots plus pour moi même que pour eux et glisse une main sous ma chemise pour serrer mon anneau en pensant à ma mère.

Je me place face à un mannequin libre et me concentre, j'ancre mes pieds au sol et respire lentement et calmement, c'est la première fois que j'essaye d'utiliser moi même mon pouvoir et j'avoue que je suis... terrifié... Si je perds encore le contrôle je pourrais tuer tout le monde ici... Mon rythme cardiaque s'accélère, mes mains tremblent, je le visualise dans mon esprit, il est déjà apparu de différentes taille essayons un truc pas trop gros pour limiter les dégâts.
Et c'est à moment là que je me retrouve con... Comment je peux le faire sortir ? A chaque fois il a agit seul... J'essaye d'imaginer la fumée sortir de mon bras mais l'image des personnes qu'il a tué revienne dans mon esprit, les cris de douleurs, l'odeur de la chair brûlée...
C'en est trop je tombe à genoux au sol en tremblant de tout mon corps, une larme roule sur ma joue. Non.. je ne peux pas échouer, je...je dois me contrôler, si j'arrivais réussi il y a quelques mois j'aurais put sauver tellement plus de personnes... Déviance....

Je sens la colère monter en moi, je commence à respirer plus bruyamment je me relève en appuyant mon poing sur le sol, il n'y a plus rien autour de moi, je lance un regard empli de haine au soldat de déviance qui se trouve en face de moi. Il met en joue un autre élève et l'exécute d'une balle dans la tête avec un rictus de satisfaction, je serre le poing mes pupilles passent du bleu au rouge feu, je n'ai même pas besoin de lui demander de sortir il le fait tout seul.
Une épaisse fumée noire sort du tatouage situé sur mon avant bras droit, elle s’agglutine au dessus de moi, un dragon se dessine dans la fumée, 5 mètres de long pour presque autant d'envergure, deux lueurs flamboyantes remplacent ses yeux. Je regarde le soldat pour ne prononcer qu'un seul mot,
''Crève !''
Je regarde mon dragon une énorme lueur rougeoyante apparaît dans la fumée et grossit de plus en plus quand soudain la fumée semble exploser et se disperser, il n'est plus là.
Je commence à tituber et baisse les yeux, ma vison devient de plus en plus floue plus de soldats de déviance je suis sur le terrain d'entraînement,
''Qu'est-ce que ?''
Tout ceci n'était qu'une illusion ? C'est la dernière chose que j'arrive à me demander et alors que j'entends des voix, je m’effondre au sol, inconscient...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Impé le 13/11/2015, 11:19

Des images douloureuses envahirent mon esprit petit à petit, je m'arrêtai avant de devenir complètement agressif et asocial. Pendant ce temps, je sentais les autres élèves s'entrainer dans mon dos mais je ne pouvais les voir. Ca me faisait chier d'être là et je me demandais ce qui avait bien pu me pousser à aider cette fille qui n'avait pas l'air très bavarde. Bien évidemment, la réponse était simple : je n'étais pas le même avant d'utiliser mon pouvoir. Mais le vrai moi n'est pas celui qui l'a aidé, c'est moi le vrai moi... Enfin je pense... Au final, qui suis-je réellement ? La question sonnait un peu bateau voir cucul mais je me posais réellement la question, alors que je partais dans un questionnement philosophique, elle m'interrompit avec sa voix extrêmement timide :

- "P-pardon... J-je suis désolée..."

Désolée de quoi ? Aurait-elle vraiment un grain ? Mon sentiment normal aurait été du mépris pour ce genre d'individus assez soumis qui ne savent pas s'affirmer, mais elle me faisait plus de la peine qu'autre chose. Je fronçai donc les sourcils, penchai la tête sur le côté comme à mon habitude quand je ne comprends pas réellement quelque chose. Elle serra enfin ma main posée sur son épaule. Ma main... sur son épaule.. depuis combien de temps était-elle posée là ?! J'espérais que personne ne m'avait vu bon sang, j'allais vraiment passer pour une tafiole... Cependant, la pitié que je ressentais à son égard ne me permettait pas d'enlever ma main aussi brutalement, j'étais dans une impasse... Elle s'adressa finalement à moi avec cette même voix fébriles et les joues rouges :

- "T-tu peux m'aider à m'assoir ailleurs, ... s'il te plaît?

Pardon ?! Elle ne serait pas en train d'en faire de trop là ? Déjà qu'elle eut la chance de croiser le "moi" gentil, il ne faudrait pas trop qu'elle en abuse tout de même. Qu'est-ce que je pouvais dire et faire après tout ? Lui dégager la main et lui crier : "Va t'en !" ? Non... Bien que j'en aurais été capable... Cependant, vu son extrême niveau de timidité, je ne pouvais qu'apprécier l'effort et me doutai qu'il y avait une raison que je ne pouvais comprendre qui la poussait à me demander cela. J'avalai une grande inspiration, pris sur moi et lui dit en ne la regardant pas dans les yeux avec un regard dédaigneux :

- "Déjà, tu n'as pas à t'excuser, c'est moi qui suis venu t'aider de mon plein gré, d'accord ?"

Je marquai une courte pause, fixai son regard et continuai :

- "Ce que je suis en train et ce que je vais faire est totalement inhabituel d'accord ? Ne pense pas que je sois habituellement quelqu'un de gentil. Donc évite d'en parler autour de toi, déjà que certains ont probablement vu la scène... Allez, en avant ! Je n'ai pas que ça à faire !"

Je passai donc ma main, qui était posée sur son épaule, de l'autre côté en passant par son dos de manière à ce que son bras s'enroule autour de ma nuque, posée sur mon épaule. Me retrouvant ainsi face à tout les élèves, je n'osai pas lever les yeux de peur de croiser le regard d'un élève qui me regarderait faire... Dans quelle merde m'étais-je mis ? Je la soulevai donc, m'apprêtant à me diriger vers le banc le plus proche pour en finir.



Viens donc Invité, je t'emmène faire de merveilleux rêves....
avatar
Impé
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Taïchi Kagame le 13/11/2015, 17:57

Juste un cours man -
"Tout se passait bien, j'étais entrain de retirer tout doucement la tête... Quand mon pouvoir ne répondait plus. Je ne savais pas ce qu'il se passait. Je pensais immédiatement à un sort qui brisait les pouvoirs, ou les scellait. Je regardais alors doucement autour de moi, en prenant mon temps de bien examiner les scènes. Je vis alors le professeur, me regardant avec de gros yeux. Ma première réaction fut de rire. Ses yeux... Pas normaux. Mais c'est alors qu'il vint vers moi, et me dit que je n'avais pas comprit l'exercice... Et puis quoi encore ? Il avait dit avec toute la délicatesse du monde... Pour moi c'était délicat. Mais bon passons, il voulait que j'aille voir un camarade... Et puis quoi encore ? Allez vous mettre, pour que je me sociabilise. Je resterais ici point.

C'est alors que je me mis en tailleur en attendant la fin de cet exercice. Pour moi je l'avais réussit... C'était très esthétique ce que j'avais fait, je n'avais pas besoin de recommencer. J'observais la suite des événements... Rien à part quelqu'un qui essayait de séduire la vice présidente... Ce qu'elle était demandée celle là !  "

Fiche de liens (c) Miss Yellow



OST de Taïchi

#LeMembreLambda

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Dean Taylor le 13/11/2015, 20:58

J'avais donc laissé Tsuw à son exercice, et était un peu reparti à regarder comment se passait le cours vu de l'extérieur. En regardant ma tablette, je pouvais voir que nous étions déjà à un peu plus du tiers des horaires donné pour mon cours. Plus que deux tiers, enfin ça, c'est ce qu'il se serait passé si c'était un cours normal, comme l'anglais où bien les maths, mais en cours de pouvoir, je pense que l'on peut sortir du cours à partir du moment où nos limites sont épuisés, ou bien que les exercices du jour soient finis.

Donc en regardant tout ce qu'il se passait, je pouvais voir les élèves ayant compris à peu près comment faire depuis le début, comme Sotsuke, Yumiko, Tsuwet même Impé qui avait la gentillesse ( ce que je n'aurais pas cru au premier abord ) d'aider sa camarade. Il y avait ce qui faisait de leurs mieux après avoir compris leurs erreurs comme Narok, Senketsu, Asch et Lynn qui venait de se réveiller. Et enfin, on avait le dissident, celui qu'on retrouve dans tout les cours, en la présence de Taïchi, qui semblait ne pas apprécier d'avoir était arrêté durant sa destruction quotidienne.
En soit le cours se passait plutôt bien, pas de quoi m'alarmer sur le coup, mais si c'était si simple, on le saurait.

Donc en étant près du groupe B, je pouvais voir les résultats de Lynn qui était assez bon, son contrôle était redevenu adéquat, je pense que l'on pouvait améliorait à présent un autre aspect de son pouvoir, selon son dossier, son esprit peut se dématérialiser et se re-matérialisé, je pense qu'il aurait était bon, pouvoir un pouvoir offensif comme ça de contrôler avec perfection cette capacité. Donc quand elle me demanda si c'était bon, je lui répondis.

- Oui, c'est très bien, un bien meilleur contrôle après un peu de repos. A présent, j'aimerais travailler quelque chose sur ton pouvoir, serais-tu capable, de dématérialiser une partie seulement du corps de ton esprit, comme sa main par exemple ? J'aimerais que tu essayes de t’entraîner à cela.

Puis je repris ma route, quand j'entendis des vomissements, Senketsu commençait à vomir du sang. Non en grande quantité, mais même la moindre petite goûte était déjà trop, ces enfants étaient sous ma responsabilité, hors de question de les mettre en danger. C'est alors pour éviter un quelconque problème que je lui bloquais son pouvoir, et me mis à courir vers lui.

- Tout va bien ? Tu as trop forcé sur ton pouvoir, le contrôle est fait pour cela, pour éviter tout soucis de ce genre. Enfin bref, tu vas aller voir l'infirmière, je pense que le cours est fini pour toi aujourd'hui.

Je l'aidais donc à se relever pour qu'il puisse aller à l'infirmerie, mais je n'avais même pas le temps de dire ouf, quand j'entendis Asch crier un grand « CREVE ! » avant de ne voir son pouvoir se manifester de manière trop importante. Je ne réfléchis même pas deux secondes avant de couper son pouvoir à la source, qui sait les dégâts qu'il aurait faits aux autres et aussi à lui-même. Je m'avançais alors tranquillement vers lui, les blessures étaient encore trop fraîches pour lui faire faire un exercice de ce genre. Il était tombé inconscient juste après, alors en je le pris le relever un peu, et lui tapotait doucement la joue pour qu'il se réveille.

- Tout va bien, c'est moi qui ai empêché que ça dégénère. Tu es ici au terrain d’entraînement et tout va bien ok ? Souffle un bon coup. Je n'aurais pas dû te demander ça dés le début, les blessures du passé son encore ouvertes. Tu vas plutôt méditer simplement, apprend à rester dans un état de calme absolu, fait en sorte que ton sang-froid reste intact. Je peux compter sur toi ? Lui dis-je avec le sourire.

Puis je repris mon chemin avec la satisfaction d'avoir évité un drame. Mais ça me fit prendre une décision. Je claquais fort dans mes mains pour attirer l'attention des jeunes gens.

- À tous ceux qui pensent avoir fini ce qu'ils avaient à faire, à ceux qui sont sur les rotules, où même ceux qui en ont marre, le cours est fini pour vous, mais je vous demanderais tout de même de bien vouloir travailler vos pouvoirs à petites doses en dehors des cours, faites en sorte que vous soyez toujours en parfait contrôle de la situation. Ça sera tout.

Enfin, je repartis vers Tsuw pour vérifier comment elle s'en sortait. Apparemment, elle n'arrivait pas à bien se concentrer sur un zone en particulier. Il faut savoir que nos pouvoirs sont directement affectés par notre mental et ça dans 95% des cas, si notre concentration flanche, si nos émotions prennent le dessus, ou bien même que la fatigue est présente, tout ceci peut affecter notre pouvoir de façon néfaste. Je pense qu'ici, la raison était la concentration, car Tsuw ne semblait pas déborder d'une émotion particulière, et ne semblait pas non plus fatiguée. C'est alors en me plaçant derrière elle en prenant chacun de ses bras, et les replaçant de façon droite, tout en faisant ceci, je dis.

- N'essaye pas de voir ce que tu veux faire, ressens le, ton pouvoir marche vraiment sur ce sens, si tu te laisses déconcentrer par ce que tu vois, ton pouvoir sera alors instable, ferme calmement les yeux et ressens les parties de l'espace devant toi que tu veux changer.
HRP : Donc, Senketsu, désolé mais je pense que le cours s'arrête là pour toi. En revanche pour les autres, le choix vous appartient de partir, mais dans tout les cas pour Senketsu comme pour les autres, faites un rp pour dire que vous partez. Voilà voilà.


avatar
Dean Taylor
Modérateur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Narok le 13/11/2015, 23:26

En réalité l’exercice que je m’étais imposé était plus dur que je ne le pensai. J’avais du mal à imaginer les deux matières bien distinctes. Il faut dire aussi que je me donnais de la difficulté supplémentaire. Ma première tentative avait été de faire une sphère avec un coté en fer et l’autre en cuivre. Je l’avais parfaitement réussie et sans problème particulier. Mais maintenant j’en étais arrivé à tenter de faire des lignes et des arabesques qui se longeais et se croisaient partout sur ma sphères.

C’était comme vous dire de penser à du bleu et du rouge côte à côte sans jamais faire de violet. Et en l’occurrence le violet ne représentait rien qui existe et quand je me mélangeais les pinceaux je devais tout recommencer.
Ma concentration était totale et profonde je ne pensai qu’à ça. Et je ne sentais pas les grosse goute de sueur qui coulait sur mon visage. L’effort me demandait beaucoup. Une seule chose réussit à me faire perdre ma concentration et c’était un grand cri plein de haine et de rage qui explosa prêt de moi.

« Crève ! »

Je rouvris les yeux en grand sursaut et je me tenais prêt à me défendre. Me sphère avait pris l’apparence d’une lame en fer fine et courte. Je me retrouvais avec le dos de ce qui était un dragon devant moi. Il était énorme ! Une lueur Rouge et forte perçait à travers la fumée qui le composait. Et soudain plus rien. Il avait disparu. Le professeur Taylor était prêt de lui en rien de temps et le réveilla de l’inconscience dans laquelle il avait sombré de manière assez directe. Il lui tapota la joue de la main afin de faire revenir à lui. Une fois fait, il lui intima des mots que je ne comprenais pas bien. Mais finalement il finit par lui dire de méditer.

J’étais debout encore un peu en panique par cette énorme surprise qui n’avait semblé perturbé personne. Notre instructeur avança un peu avant de claquer des mains et d’annoncer :

- À tous ceux qui pensent avoir fini ce qu'ils avaient à faire, à ceux qui sont sur les rotules, où même ceux qui en ont marre, le cours est fini pour vous, mais je vous demanderais tout de même de bien vouloir travailler vos pouvoirs à petites doses en dehors des cours, faites en sorte que vous soyez toujours en parfait contrôle de la situation. Ça sera tout.

Et il reparti. Je restais les yeux fixé vers le garçon qui était devant moi assit parterre et qui reprenait ces esprits. Je me décontractai, respira calmement, réintégra ma dague et m’approcha de lui.

Il n’avait pas l’air méchant voir même tout au contraire. Et il avait une expression de profonde tristesse et le regard vide, fixant ses pensées. Ont pouvait voir passer par moment de la colère et d’autre sentiment venir et disparaitre trop vite pour que je les identifie. Je m’assis à côté de lui les genoux pliés et les mains derrière moi pour en pas tombé en arrières. Je mettais mit de façon à ce qu’il me voie quand il reprendrait conscience du monde extérieur.

Je lui jetais un regard en coin et voyant que son état ne changeait pas je pris la parole. Je ne voulais pas quitter le cours, mais je voulais reposer mon esprit. Et si je pouvais aider ce camarade en détresse pendant ce temps alors c’était parfait surtout qu’il avait l’air d’en avoir besoin. Je lui parlai tout en regardant le ciel et la cime des arbres danser, bercé par le peu de vent qu’il y avait.

« Tu sais je maitrise bien la méditation. Enfaite au début je n’arrivais pas du tout à maitriser mon pouvoir. J’ai d’abord dût apprendre à méditer et à trouver le calme en moi. Je ne te connais pas et je ne te juge pas... mais je pense que le Prof ta donné un bon conseil. »

Si il ne voulait pas de moi et qu’il s’avérait être antipathique alors je partirais et le laisserai seul. Mais en attendant je devais appliquer mon propre conseil et trouver le calme pour récupérer plus vite. Je rejeta la tête en arrière, et laissa la sensation de vent sur mon visage emplir mon esprit… . J’étais serein et en paix, j’attendais.
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Yumiko le 15/11/2015, 08:37

Je n'avais pas peur de ce garçon aux yeux rouges. Pourtant, le regard qu'il me lança peu après que je lui ai demandé de m'emmener plus loin me mis mal à l'aise. Il était froid, pourtant ses paroles ne me semblèrent pas très adaptées à son attitude :

"Déjà, tu n'as pas à t'excuser, c'est moi qui suis venu t'aider de mon plein gré, d'accord ?"

Incapable de prononcer le moindre mot sur le coup, j'opinai d'un signe de tête. C'était mieux ainsi : si je m'étais mise à parler je me serais à nouveau excusée et cela ne lui aurait pas plu. Là il pu continuer calmement :

"Ce que je suis en train et ce que je vais faire est totalement inhabituel d'accord ? Ne pense pas que je sois habituellement quelqu'un de gentil. Donc évite d'en parler autour de toi, déjà que certains ont probablement vu la scène... Allez, en avant ! Je n'ai pas que ça à faire !"

Je n'eus pas le temps de le remercier ou quoi que ce soit d'autre avant qu'il ne prenne ma main pour passer mon bras autour de son cou. Puis, il m'aida à me relever et m'emmena plus loin, sur un banc. Quand je fus assise sur ce dernier, j'étouffai un léger bâillement en remerciant Impé :

- Merci, de m'avoir aidée. J-je ne dirais rien à personne...

- À tous ceux qui pensent avoir fini ce qu'ils avaient à faire, à ceux qui sont sur les rotules, où même ceux qui en ont marre, le cours est fini pour vous, mais je vous demanderais tout de même de bien vouloir travailler vos pouvoirs à petites doses en dehors des cours, faites en sorte que vous soyez toujours en parfait contrôle de la situation. Ça sera tout.

Cette déclaration du professeur me surpris avant de me faire doucement sourire. J'allais pouvoir dormir un peu. J'attendis que le jeune homme s'éloigne avant de m'allonger sur le banc. Je m'endormis sur le champ.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Invité le 17/11/2015, 01:21


Cours de pouvoir.

Tsuw Djinn


Elle commença à désespérer, lorsqu'elle sursauta en entendant la voix du professeur.

-À tous ceux qui pensent avoir fini ce qu'ils avaient à faire, à ceux qui sont sur les rotules, où même ceux qui en ont marre, le cours est fini pour vous, mais je vous demanderais tout de même de bien vouloir travailler vos pouvoirs à petites doses en dehors des cours, faites en sorte que vous soyez toujours en parfait contrôle de la situation. Ça sera tout.

Comment ça, le cours est fini ? J'ai l'impression qu'il vient de commencer.. Il doit dire ça à cause des autres. Je me demande d'ailleurs ce qu'ils font..
Elle tourna la tête vers les autres, et remarqua que la plupart n'était pas.. en forme.
Ah, oui, effectivement.. Mais je ne peux pas quitter le cours comme ça, j'attendrais jusqu'à la fin. Et puis, je dois m'entraîner.
Elle hocha la tête, comme pour se convaincre elle même, lorsque le professeur arriva la voir. Il se plaça derrière elle, à son plus grand étonnement, et replaça ses bras. Elle fut surprise sur le coup, mais ne releva pas, gardant le silence.

- N'essaye pas de voir ce que tu veux faire, ressens le, ton pouvoir marche vraiment sur ce sens, si tu te laisses déconcentrer par ce que tu vois, ton pouvoir sera alors instable, ferme calmement les yeux et ressens les parties de l'espace devant toi que tu veux changer.


Tsuw Djinn ♥ -

"-Je vais essayer. Merci. Oh, et euh.. Je reste jusqu'à la fin du cours, si cela ne vous dérange pas."



Elle acquiesça en souriant, avant de fermer les yeux. Elle se concentra sur sa maîtrise, pendant quelques secondes, avant d’apercevoir quelque chose qu'elle n'avait jamais vu auparavant : Les yeux fermés, elle voyait quand même, mais sous différentes couleurs. Elle concentra son pouvoir à un endroit, et remarqua que ce même endroit changea de couleur, passant de vert à orange. Et là, ça fit tilt dans son esprit.
Une sorte de .. vision thermique ?
Elle se concentra à nouveau, mais cette fois fit baisser la température, et la zone devint bleue. Elle rouvrit les yeux en souriant.
Je ne savais pas que je pouvais faire ça..
Elle referma ses yeux, et appliqua sa maîtrise sur le mannequin, pour faire l'exercice demandé. Elle mit quelques minutes avant de visualiser le mannequin comme elle le voulait : le torse du mannequin était d'un orange clair, alors que le reste était plutôt jaune. Elle rouvrit les yeux, tout en restant concentrée. Elle avait – du moins, elle pensait – réussi l'exercice.

Code by Joy

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Invité le 17/11/2015, 02:57

Apparemment l'était content de ce que j'avais foutu, c'tait simple... nan honnêtement, je croyais qu'il nous avait demandé un truc plus dur que ça moi, genre frapper à pleine puissance mais réduire la force au minimum au dernier moment pour juste effleurer le truc mais non... bah en même temps, j'allais pas me plaindre que ce qu'on me demandait était facile, au moins je me fatiguais pas, en plus j'avais pas l'idée de m'améliorer à contrôler Lili à cet époque, je voulais justement limiter son implication dans mes affaires, je voulais me débrouiller seule le plus possible après... 'fin le bordel là. Y m'avait demandé après ça de faire se dématérialiser seulement une partie du corps de Lili... le seul truc qui m'tais v'nu en tête c'tait pourquoi il voulait que je fasse ça, parce que pour moi ça servirait à rien puisque généralement j'm'en servais même pas en fait m'enfin bon...

J'avais regardé Lili un moment et même pas le temps de commencer qu'un gars commençait à vomir ses tripes... littéralement, il vomissait pas du suc gastrique là, nan c'tait du sang, purement et simplement, ça m'avait rappelé mes séances d'endurances quand je bouffais rien avant, sauf que je vomissais pas du sang mais bon, c'tait déjà pas agréable pour moi mais lui devait tellement morfler sa race, d'ordinaire j'me s'rais approché en rigolant pour lui dire une connerie mais j'avais sentis que c'tait pas trop trop le moment. N'empêche l'en avait fait un peu trop quand même... utiliser son pouvoir le niquait autant ? C'tait quoi ce bordel, c'tait quoi ce pouvoir à la con même ! J'étais lui... ouais bon on pouvait pas se débarrasser de ces merdes... mais je forcerai pas dessus... bon en fait si mais fermez là ! Et croyez pas que j'allais enfin pouvoir faire son bordel à l'aut' bah nan ça aurait été trop simple ! Parce qu'un aut' gars (celui qu'était arrivé pendant que je voyais rien, ce fourbe il en voulait à mon cul j'suis sûr) avait commencé à hurler sa mère pour je savais pas quoi... je savais pas quoi, jusqu'à ce que je regarde dans sa direction... et bordel de chiasse j'aurais pas dû parce que...

"Qu'est-ce que putain de bordel de merde !?"

D'la fumée, un dragon... j'étais pas formée pour tabasser ça moi ! J'avais pas pu pas faire autre chose que restée bouche bée, on était dans un caca que même moi j'allais pas combattre là SAUF ! Qu'il avait explosé pas trop longtemps après ! Y S'ÉTAIT BARRÉ ! J'avais pas pu m'empêcher de soupirer de soulagement... nan sérieusement, on était pas dans un RPG et même si ça aurait été cool... j'étais pas équipée pour gérer un putain de dradra. En plus apparemment, c'tait le prof qu'avait arrêté le mec de se transformer en dragon du chaos de l'apocalypse, je m'étais pas demandé quel pouvoir il avait, parce qu'honnêtement j'm'en foutais complètement.

J'allais enfin pouvoir faire mon truc à la con, sauf que j'avais encore été interrompue et ça commençais sérieusement à me faire chier, parce que franchement c'tait chiant là... bref, cette fois j'm'étais arrêtée parce que le prof avait annoncé un truc : On pouvait se barrer, je répète : ON POUVAIT SE BARRER DE SON COURS ! Et vu que j'avais rien à faire ici parce que j'étais là juste à cause d'un non sommeil mal placé dans l'univers, bah j'm'étais directement dirigée vers loin de cet endroit... sauf qu'au bout d'un moment je m'étais arrêtée... je sais me regardez pas comme ça, je vais vous dire pourquoi, encore cette histoire à la con, les soldats... putain cette merde m'avait minée mais à un point, j'voulais plus me servir de Lili mais... si j'avais pas le choix... j'en aurais besoin... J'avais lancé un « Fais chier ! » avant de revenir en marmonnant et j'allais faire le truc que je devais faire.

"Bon... aller..."

Que la main c'est ça ? Je me demandais comment j'allais faire ça, je m'étais jamais souciée de faire ça que sur une partie... donc, je l'avais rendue immatérielle et je l'avais regardée un moment avant de la faire redevenir normale. J'avais essayé de rendre que le haut du corps immatériel, c'tait un essai, j'voulais voir si ça marchait rien qu'en pensant au torse comme ça... que dalle ouais en touchant les jambes et le torse bah je savais que j'avais foiré, tout était pas touchable... ça allait me faire chier ça. J'avais réessayé plusieurs fois... pour foirer encore plus, au bout d'un moment je commençais à avoir de plus ne plus chaud, ça c'tait le signe que ça me les brisaient sérieusement alors j'ai demandé à Lili de me servir de « sac », je lui ai fait mettre ses mains en avant et j'ai commencée à frapper dedans, elle pouvait encaisser mes coups facilement et ça me permettait de me calmer. C'tait pas la première fois que je faisais ça, et j'avais pris l'habitude de la visualiser dans ma tête pour pouvoir frapper tout en lui parlant, pour regarder ailleurs ou même pour fermer en même temps quand j'en avais envie ou que je m'emmerdais et pendant que je me calmais, j'm'étais dis que je pouvais essayer de faire la même chose pour cet histoire à la con là. Je m'étais aussi dis que je pouvais comme pour la première quand j'avais découvert qu'elle pouvait être immatérielle mais... je m'en souvenais plus du tout... à mon avis j'avais juste dû l'imaginer en train de faire ça parce que je la considérais comme un fantôme, je me souviens juste d'un truc pour la première fois, j'l'avais faite passer à travers un mur mais... dès qu'elle était redevenue normale c'tait comme si un truc avait déglingué mon cerveau, j'avais un de ces mal au crâne... les médocs avaient pas aidés d'ailleurs.

Donc j'avais fixé Lili pendant un moment pour pouvoir mieux l'avoir en tête, j'étais passée en mode photoshop, c'est quoi le mode photoshop ? Bah j'avais effacé le bas de son corps quoi, c'est ça le mode photoshop... oui je viens de trouver le nom chut. Et j'avais « activé » la dématérialisation eeeeeeeet... le haut était intouchable et le bas... l'était ! J'avais réussis son bord-... MERDE FALLAIT QUE LA MAIN ! J'l'avais faite redevenir normale et... ouais z'avez pigé, une mini migraine... 'fin pas vraiment une migraine en fait, c'tait plus comme si on m'avait foutu un gros coup suivi de plusieurs coups de couteau un moins fort mais pas trop faible non plus dans le cerveau, j'avais posée mon cul pour me tenir le crâne de la main gauche pendant que mon bras droit était en arrière pour pas que je finisse par m'allonger, j'avais levée la tête vers le ciel en soupirant et en lâchant une insulte... je sais même plus laquelle mais bref, j'allais attendre que ça se termine parce que sinon j'allais crever, je le sentais ça.

"Laissez moi un truc comme deux minutes pour que cette connerie passe après j'vous le fait vot' bordel..."

Ca c'tait si y m'entendais sinon... bah j'avais parlé toute seule comme une conne c'tait pas un problème ça et Ouai aucun respect pour les supérieurs mais en même temps, il pouvait pas obtenir bien mieux dans mon état, j'avais pas la politesse en tête, juste la douleur... au pire il allait mal le prendre et c'tait pas grave que je m'étais dit, une vraie rebelle de la vie hein ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Invité le 19/11/2015, 03:48

Au final, rien de très intéressant par la suite. Impé l'amena sur un banc et la belle s'endormit sans se faire prier. Un peu déçu, j'aurais apprécié être le témoin de la naissance d'un amour entre deux opposés, mais bon, c'était peut être trop demander. Au moins j'avais pu me rendre compte qu'Impé avait peut être un coeur après tout, et ça, c'était un scoop. Je n'avais plus aucun intérêt à continuer à les épier, je désactivai donc mon pouvoir, me massant les tampes pour me remettre de l'utilisation intensive de ce dernier. C'est à ce moment que le professeur prit la parole.

- À tous ceux qui pensent avoir fini ce qu'ils avaient à faire, à ceux qui sont sur les rotules, où même ceux qui en ont marre, le cours est fini pour vous, mais je vous demanderais tout de même de bien vouloir travailler vos pouvoirs à petites doses en dehors des cours, faites en sorte que vous soyez toujours en parfait contrôle de la situation. Ça sera tout.

J'étais sûr les rotules? Non pas vraiment, mais je n'étais pas du genre à faire du zèle, surtout que je commençais à m'ennuyer bien ferme, ce cours avait l'air plus fait pour les pouvoirs offensifs. M'entraîner simplement à regarder ce qui se passe autour de moi, je peux très bien le faire tout seul. Je regardai au dessus de moi, le ciel était couvert, il allait sûrement pleuvoir dans les prochaines heures, autant rentrer avant que ça arrive. Un petit passage à la bibliothèque et je me poserai dans mon dortoir en attendant les cours de l'après midi. Ca me semblait être un bon programme, je me mêlai donc à ceux qui rentraient à l'académie, attrapant au passage mon sac que j'avais laissé sur le bord du terrain.

Spoiler:
I'm out, bonne fin de rp à ceux qui restent ~

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Invité le 19/11/2015, 21:15

À chaque fois que je tombe inconscient à cause de mon pouvoir je fais le même rêve, enfin a peu de choses près.
Je me réveille dans une pièce complétement vide, cette fois les murs sont gris alors qu'ils sont la plupart de temps d'un noir si profond qu'il aspire toute lumière. Il présent comme à chaque fois et me regarde, habituellement je défoule ma haine contre lui ou alors je fuis de peur essayant de lui échapper mais aujourd'hui je ne veux plus me battre. Ma colère s'est estompée juste avant de tombé dans les vapes, remplacée par de la lassitude. J'ai beau essayer tout ce que je veux je ne peux pas le contrôler... Je le regarde dans les yeux mais cette fois il y a quelque chose de différent, ces yeux ne brûlent pas comme d'habitude, il n'est pas rempli de haine envers moi...
Il me fixe inexorablement et j'ai l'impression d'y lire de... la pitié ? Qu'est-ce que ?!

Je n'ai pas le temps de réfléchir plus longtemps et sesn des tapes sur ma joue, je me tourne mais ne voit rien et soudain je suis happé hors de ce rêve et me retrouve allongé dans l'herbe, le prof penché au dessus de moi. Une multitude de questions accoure dans ma tête, Pourquoi c'était si différent aujourd'hui ? Je murmure un,
"Non... Je dois y retourner..."
Je me redresse soudainement prenant une grande inspiration, le prof me parle mais je ne comprends pas tout mon esprit étant encore un peu embrumé, je n’attrape que des bribes de sa phrase, méditer ? Si il peut me faire confiance ? Je répond machinalement sans vraiment faire attention à ce que je dit,
"D'accord Monsieur..."

Après quelques secondes je reprend complétement mes esprits et essaye de me relever mais tombe lourdement sur le sol épuisé par ma dernière action. Je ne prends conscience de mon camarade qu'à ce moment là regardant en l'air, je fronce les sourcils en me demandant ce qu'il fait et obtiens immédiatement une réponse par ses paroles. Ces dernières me permettent d'enfin comprendre ce que voulait me dire le prof... et je parle à voix haute plus pour moi même que pour lui,
"Mais bien sûr ! J'essayais de me servir de ma colère pour le contrôler mais ça n'a fait qu'empirer les choses..."
Je tente à nouveau de me relever en forçant un peu plus sur mon bras pour éviter de retomber et y arrive non sans problèmes mais beaucoup plus facilement que la première fois. Je penche la tête à droite puis à gauche pour faire craquer mon cou puis lève légèrement le regard pour l'observer et lui répondre en souriant,
"Merci c'est sympa de ta part mais je sais me débrouiller à ce niveau là, enfin même si ce qui vient de se passer prouve le contraire... Et je veux essayer quelque chose par moi même. Mais si ça ne marche pas je viendrais te voir, enfin si tu voudras toujours m'aider."

Je le laisse me répondre puis m'éloigne un peu plus loin pour laisser les autres s'entraîner sur les mannequins si besoin, je m'assois en tailleur dans l'herbe et essaye de me remémorer les conseils de mon mentor pour la méditation. Le sang-froid est la clé dans un combat et je ne sais pas pourquoi je n'y ai pas pensé avant pour tenter de contrôler mon pouvoir..
Je ferme les yeux et me concentre sur ma respiration, inspirant et expirant longuement, une fois fait j'essaye de faire le vide dans la tête mais une idée me traverse l'esprit et plutôt que d'y faire le vide j'imagine la pièce de mes rêves. Soudain je perds ma concentration et rouvre les yeux,
Qu'est-ce que... Les murs... ils étaient blancs... c'est la première fois, je ne les ais jamais vu comme ça et... Pfff... Ça doit juste être dans ma tête....

Je fait un cercle avec mon épaule pour me détendre les muscles et ferme à nouveau les yeux en imaginant la pièce à nouveau. Cette fois je ne m'attarde pas sur les murs blancs et garde ma concentration puis j'essaye de l'imaginer lui et à ma grande surprise ça se fait presque instantanément à la seconde où l'idée me traverse l'esprit. Je garde ma concentration sur lui et tente de le matérialiser mais j'ai une sensation étrange... Comme si une partie de moi m'était retirée puis je ressens une présence extérieure venue me déranger pendant tout ça et ouvre les yeux pour lui demander de me laisser tranquille.
L'écarquille les yeux et reste bouche bée alors que la fumée se disperse devant moi et que la sensation disparaît,
J...Je....J'ai réussi ! Je l'ai matérialiser ! Enfin seulement une partie et il a disparu immédiatement mais ça veut dire que je suis capable de contrôler mon pouvoir.

Je ferme encore les yeux et recommence, en sentant à nouveau cette présence en face de moi je ne panique pas et va jusqu'à sourire. Lentement je lève mes paupières et mon regard se pose sur lui, mes pupilles sont devenues aussi rouge que les siennes et une lueur flamboyante brille dans mon regard. Il est plus imposant que ce que j'avais prévu, environ deux mètres de long et je sens que mes forces diminuent rapidement. J'hésite pendant quelques secondes mais au vu de ma condition physique se dégradant je décide de le faire disparaître mais il se produit quelque chose qui n'était pas prévu... Enfin pour être plus précis il ne se produit pas ce qui était prévu, et il reste planté devant moi la fumée ondulant devant mes yeux.
Je commence à paniquer alors que ma jambe gauche commence à trembler, si je n'arrive pas à le faire partir il va me pomper toutes mes forces ! Je ne sais pas quoi faire mais une image me vient subitement en tête je repense à mes rêves que je quitte à chaque fois lorsque les murs se rapprochent étrangement de moi. Je n'ai même pas à essayer en ressentant que sa présence disparaît et qu'une partie de mes forces me revient, je me tourne cherchant le prof de mon regard redevenant peu à peu bleu profond.
Le voyant occuper ailleurs je décide me rasseoir, rejoignant le sol un peu plus vite que prévu mes jambes ayant du mal à me porter. Mais je ne vais pas m'arrêter là et recommence encore mais cette fois essayant de le faire apparaître plus petit.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Myo' le 20/11/2015, 00:27

Un réveil plutôt cool ce matin là, il était bientôt 9h00 et aujourd'hui j'allais assister à mon premier cours de pouvoir. Autant vous dire à quel point j'étais excité à l'idée dans mettre plein la vue à mon professeur Monsieur Taylor je crois avec mon pouvoir ! En parlant de lui, certaines rumeurs circulaient a son sujet.. Certain disait qu'il n'était pas commode du tout alors que d'autre le trouvaient plutôt cool comme professeur. J'avais l'intention de tout faire pour bien m'entendre avec lui, et oui pour une fois j'avais envie de sympathiser avec un professeur. Faut dire que se genre de cours on en voit pas dans toute les écoles et puis j'avais hâte de rendre mon pouvoir encore plus puissant qu'il ne l'ai déjà..

Je me leva alors du bon pied et très déterminer à ne pas arriver en retard à ce premier cours de pouvoir, histoire de faire bonne impression dès le début. Un passage rapide dans la salle de bain suivit, d'un passage encore plus bref dans la cuisine car il était déjà assez tard. 9h30 affichait déjà sur l'horloge accrocher au mur alors que je n'avais toujours pas enfiler mes vêtement.. Je me pressa donc un peu pour trouver une tenue convenable, mon pouvoir ne nécessitait pas trop d’effort physique alors j'enfila un jean slim gris foncé accompagner d'un tee-shirt blanc et d'une petite veste en cuire.

« C'est parti ! » dit-il d'un air enthousiaste

Je sorti très rapidement de ma chambre en prenant soin de refermer derrière moi bien entendu, il me restait plus que 15 minutes pour traverser l'école et atterrir au terrain d'entrainement qui se trouvait à l'autre bout. J'étais confiant, en passant par mes petits raccourci je n'en mettrais que 10 au lieu de 20 minutes.. Je marchais alors d'un pas décider dans les couloirs quand tout d'un coup je tomba nez à nez avec le surveillant général, autant vous dire que ça allait barder avec moi. Comme à mon habitude je l'ignora mais lui en décida autrement, il m'attrapa par le bras en m'ordonnant de le suivre dans la salle des surveillants pour y "rendre mes comptes". Je le repoussa, lui montrant clairement que je ne le suivrait pas et que j'avais un cours important qui m'attendait. Il explosa de rire littéralement devant moi, se foutant de mes dernière paroles.. C'était compréhensible, pour lui cela passait plus pour une excuse qu'autre chose venant de ma par et je pouvais m'en prendre qu'a moi même.

Je le suivis alors sans dire un mot, je voulais que se règlement de compte se finisse au plus vite pour que je puisse enfin rejoindre le cours de monsieur Taylor.. Comme vous deviez vous en douter, il me passa un énorme savon lui et ses collèges pendant environ aller 30 minutes et encore je suis gentil. J'en avait strictement rien à faire de ce qu'il me disait, ils le savaient mais cela ne les empêchaient pas de me crier dessus. Ils me firent mon mots d'excuse pour que je puisse me faire accepter en classe sans trop de difficulté.. Je me dirigea vers le terrain d'entrainement sachant pertinemment que je venais de brûlé toute mes chances de réussite dans se cours, j'aurais le temps de quoi? Rien je pense m'enfin bon.. Fallait bien que je fasse acte de présence sinon j'allais encore m'attirer des ennuies pour rien.

J'arriva donc sur les lieux, je voyais plusieurs petit groupe s'atteler a la tâche. Chacun essayait dans sa manière de maîtriser un peu plus leur pouvoir, je trouvais sa plutôt cool et j'aurais aimé arriver plus tôt a celui ci.. Je rentra donc sur le terrain, en prenant un air désinvolte, l'air de dire que je m'en fichait d'arriver en retard. Même si au fond de moi je m'en mordait les doigts et que j'avais qu'une envie qu'était de me mette vite au boulot comme les autres. Je captiva comme à mon habitude le regard de tout les élèves du cours, ils allaient encore me juger une nouvelle fois comme à leur habitude j'ai envie de vous dire.. Alors que si il savait à quel point se matin j'étais emplie de bonne intention concernant mon arriver précoce au cours d'aujourd'hui. M'enfin bon passons, je pense que même si j'arrivais une heure avant tous leur avis sur moi n'auraient pas changer d'un poil. Je m'approcha alors du prof, lui tendent mon mot d'excuse et me présenta aussitôt après avoir fait cela pour qu'il me donne un exercice à résoudre aussi :

« Bonjour Monsieur, désolé pour mon retard j'ai eu quelque petit soucis avec le surveillant général.. Je m'appelle Myo et puis comment vous dire, mon pouvoir est assez spécial. Je peux faire du mal au gens rien quand visualisant cette douleur plus ou moins fort sur n'importe quel parti de leur corps, par exemple je peux vous faire ressentir la douleur d'une simple baffe au niveau de votre visage comme simuler l'explosion de votre jambe. Je pourrais aussi crée des douleurs réel, qui nécessiteront quand a elle des soins hospitalier pour se rétablir mais je pourrais pas par exemple faire exploser une tête comme amputer la jambes de quelqu'un.. » dit-il en relâchant la pression cette fois ci, montrant tout son intérêt et tout son envie d'apprendre dans se cours. En laissant apparaître quelque sourire a chaque fin de phrase et en accompagnant l'explication de son pouvoir par de la gestuelle etc..


avatar
Myo'
Boxe_ARGENT
Boxe_ARGENT

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Dean Taylor le 20/11/2015, 07:45

J'étais plutôt fier de moi, et surtout content d'avoir pris quelque stage dans un autre lycée pour mieux encadrer des adolescents et jeunes adultes. Je pense que si je ne l'avais pas fait, j'aurais soit complément foiré mon coup en étant trop dur avec eux en me pensant toujours aux commandes d'une troupe d'élites, soit en étant trop laxiste, car justement, je les aurais trop vus comme des enfants, mais aucun problème pour le moment malgré le fait qu'en plus de tout ça, ils ont des pouvoirs.
Donc pour résumer en bref ce qui était en train de se passer. Senketsu était donc partie à l’infirmerie, après mon annonce, Sotsuke et Yumiko se sont retirés, à leurs guises. Narok et Asch avaient entrepris de faire une méditation commune, très bonne idée, et très bonne initiative. Taïchi était toujours assis à ne rien faire, comme bon lui semble, Impé aussi d'ailleurs ne semblait pas faire grand chose de son côté, enfin bref. Pour finir, il y avait Lynn' qui s'en alla également, donc il me restait que 3 élèves sur 9, le tier des élèves donc, c'est pas trop mal pour un premier cours, je m'attendais à pire à vrai dire.

Donc pour en revenir à moi, j'avais aidé Tsuw et j'avais les yeux plongés sur les résultats inscrits sur ma tablette, je vérifiais à nouveau les résultats obtenu par chacun et les comparer à ce qu'il y avait marqué dans leurs dossiers, c'était pour tous à peu près fidèle, certain n'avais pas vraiment fait le moindre effort pour améliorer les choses, d'autre au contraire y mette leurs âmes, comme dans toute les classes du monde, sauf que là on parlait de pouvoir.

Puis en levant les yeux, je pouvais apercevoir Lynn' qui revenait avec un air agacé, au début, je pensais qu'elle avait oublié des affaires ici, mais non-non, elle était là pour reprendre l'exercice, ça faisait plaisir à voir, elle avait au moins envie d'évoluer. Elle semblait avoir beaucoup de mal avec l'exercice que je lui avais demandé, mais elle y mettait vraiment du sien, avec cette façon de penser, elle était sûre de réussir, même si ça prenait du temps.

Narok et Asch étaient toujours en train de méditer, au début tout se dérouler parfaitement bien, quand le dragon venait de refaire son apparition avec un taille bien imposante, je pouvais ressentir que Asch n'avait pas totalement le contrôle sur lui, j'allais donc pour intervenir quand celui ci disparaissait, c'était donc une fausse alerte, et tant mieux.

J'étais donc de nouveau avec Tsuw quand je vis quelqu'un arriver, un grand gaillard aux cheveux rouges. Sa tête ne m'était pas inconnue forcément, son dossier avait aussi était passé par mes petits soins, c'était donc un garçon qui se prénommait Myo, mais pour le coup, je me demandais surtout qu'est-ce qu'il pouvait bien faire ici avec un aussi grand retard. Il vint directement à mon contact pour s'excuser, apparemment, il y avait eu un problème avec un surveillant, et il avait un papier l'attestant, soit, mais il avait tout de même raté une bonne partie du cours, j'allais forcément l'aider, mais je n'allais pas promettre une évolution visible en si peu de temps. Bon, au moins il avait l'air motivé, et c'est déjà un bon départ.

- Très bien, bah écoute, comme tu peux le voir tous tes camarades ont déjà commencé des exercices divers, donc je vais aussi t'assigner un exercice, mais d'abord suis moi, je vais te mettre dans ton groupe.

On se dirigeait donc vers le groupe A où seulement Impé était encore présent à ne pas faire grand chose.

- Voilà, ici, c'est le groupe A. Donc ici, c'est tous les pouvoirs comme le tien, qui affecte directement le corps, le mental ou l'esprit de l'humain en général, toi par exemple, tu affectes ses sens en donnant l'illusion de douleur, et comme le cerveau est un organe complexe, pour palier à ce paradoxe, il arrive parfois qu'il inflige une vraie blessure au corps pour mieux comprendre d'où vient la douleur. Enfin bref, comme exercice, je vais te demander de travailler la précision de ton pouvoir. Donc tu vois ce mannequin ? Il est capable de recevoir ton pouvoir et de le quantifier pour me donner des résultats sur cette tablette, il est bourré de capteurs en tous genre, et donc il a dans corps une sorte de reproduction du système nerveux humain, je veux donc que tu centralises la douleur en un point de la taille d'une piqûre de moustique qui part du front et qui descend doucement jusqu'aux orteils. Je te souhaite donc bonne chance.

Ainsi, je repartais à nouveau vers Tsuw, la pauvre, je m'occupais toujours d'elle en dernier en plus du fait qu'elle était seule depuis le début. Je regardais les résultats en allant vers elle, et je fus agréablement surpris, elle avait à peu près réussi ce que je lui avais demandé, elle avait réussi a rendre le torse plus chaud que le reste, mais malheureusement il y avait encore une manque de contrôle. Effectivement, la chaleur du torse partait un peu empiété sur la jambe droite et le bras droit, donnant comme résultat, Torse : 24,7°C , Jambe gauche et bras gauche : 20,9°C, Jambe droite : 22,3°C et enfin bras droit : 21,7°C. Mais à part ça s'était, dans l'ensemble, très bien réussi surtout pour un premier essai, il fallait continuer dans ce sens là et j'avais une petite idée pour mieux lui faire comprendre son pouvoir.

- Me re voilà jeune fille, donc tes résultats sont très bons, mais pas parfait encore, je vais donc t'aider personnellement pendant quelques petites minutes.

Je posais donc ma tablette sur le sol pas loin du mannequin et me mis dans une position quasi-identique à celle du mannequin.

- En pratiquant ton pouvoir sur un être qui émane de la chaleur devrait t'aider à plus comprendre comment stabiliser la précision de ton pouvoir, je suis sûr que tu peux réussir si tu te concentres, j'ai confiance en toi.


avatar
Dean Taylor
Modérateur

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Narok le 20/11/2015, 13:48

Finalement il n’avait pas besoin moi pour poursuivre son entrainement. Je venais de le voir réussir à faire apparaitre sa fumée puis à la faire disparaitre. Il semblait satisfait.

Reposé je retournai à mon précédant spot de méditation. Prêt du banc sur lequel se trouvait Mr. Taylor au début du cours. Regarder la fumée de mon camarade, dont j’ignorais toujours le nom, mais qui semblait sympathique, m’avais inspiré.

Je me rasseyais donc en tailleur adossé au banc, et repris ma méditation. Je commençai par me représenté mon objectif. Mon problème majeur sera la différence de couleur. Ne pouvant pas créer de pigments, mes créations ont toujours soit la couleur rouge pour le cristal soit la couleur d’origine du matériau créé, orange pour le cuivre par exemple. Je finis par trouver la solution. Je devais faire intervenir différentes densités dans mon cristal afin de changer l’intensité du rouge.

Je commençai par faire une sphère parfaite en cristal de bonne taille, tenant dans mes deux mains en coupe, posées sur mes genoux. Puis doucement condensais ou décompressais certaine partie afin de les faire paraitre plus intenses ou au contraire plus claires. Et doucement je rajoutais des détails afin de donner plus de complexité à mon œuvre.

Toujours les yeux fermés je continuais. Je savais que dans la sphère l’on pouvait déjà voir des volutes de fumées piégées se dessiner petit à petit. Et je sourie à l’idée que je devais surement donner l’impression de ressemblé à une imprimante 3D si l’on regardait ce qui sa passais dans la sphère.

Je continuerais en augmentant la taille de la sphère et la quantité de « fumée » en attendant le Prof et peut être de nouvelles instructions.

pour donner une idée de que je fait:
avatar
Narok

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Yumiko le 20/11/2015, 17:49

Je ne savais pas combien de temps j'avais dormi. Quelques minutes? Quelques heures? Je n'aurais su le dire en me réveillant. Doucement, je me relevai pour m'assoir sur le banc sur lequel je m'étais installée. Je ne ressentais pas les effets du contrecoup de mon pouvoir, ce qui était une bonne chose. Je me demandais cependant s'il était possible d'affaiblir, ou même faire disparaître, ces effets contraignants.
En regardant tout autour de moi, je vis que le cours n'était pas terminé, pour mon plus grand soulagement. J'attendis un peu avant d'aller à la rencontre du professeur. Je ne voulais pas aller trop vite et avoir des vertiges ou autres désagréments. Je me souvenais d'Hideki qui avait presque paniqué quand il m'avait vue évanouie après que j'eus utilisé mon pouvoir sur lui. Et dire que je n'avais que le guérir d'une insolation...

Après avoir pris quelques minutes en regardant les autres s'affairer, je me levai et marchai d'un bon pas en direction du professeur que j'avais repéré pendant mon observation. Il était occupé avec la fille seule dans son groupe. J'attendis donc qu'il eut terminé à quelques mètres de là. Ce n'est que lorsqu'il se dirigea ailleurs que j'allais à sa rencontre :

- E-escusez-moi, monsieur, mais j'ai des questions... à propos de mon pouvoir.

J'attendis qu'il me donne son écoute avant de continuer :

- V-voilà, je sais guérir les maladies sans problème. M-mon problème serait... le contrecoup. J-je ne sais comment pallier la faiblesse qui... qui me prends à chaque fois que je soigne une maladie. Est-ce que vous auriez une astuce à me donner?

Je n'étais pas sure de moi. J'avais peur qu'il n'ait rien à me proposer et encore plus d'être en train de m'imposer. Mécaniquement, je tirai sur les manches de mon gilet au-dessus de mon uniforme afin de cacher mes poignets.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Invité le 23/11/2015, 11:17

Ca f'sait quoi ? Dix putain de minutes que j'avais le cul vissé au sol avec en prime un mal de crâne ? Quoique... si je me souviens bien, ça s'tait calmé un peu... ah oui c'est ça, ça s'tait calmé ! Donc c'tait beaucoup moins chiant qu'au début mais c'tait toujours là, au moins je pouvais aligner de réflexion correctement et ça c'tait cool et comme en plus d'être une sale gosse, j'étais débile bah j'étais repartie pour un tour gratos. J'avais soupiré et regardé le ciel un moment avant de reprendre, je sais même pas pourquoi j'avais fais ça, le pif c'tait bizarre quand même mais bref j'm'étais relevée tranquille et j'avais frappé mon poing droit dans ma paume gauche parce que... parce que, posez pas de question.

J'm'étais rapidement rappelée qui fallait dématérialiser que la main pour son truc là et j'avais fixé la main de Lili pendant deux bonnes grosses minutes avant de me rendre compte que j'étais complètement ailleurs et que j'avais rien mémorisé du tout. Cette fois ci, j'allais y aller sérieusement, j'avais regardé sa main dans tous les sens possible et imaginable et j'avais reculé d'un pas avant de faire comme la première fois, fermer les yeux, photoshop tout ça, j'vais pas l'expliquer cent cinquante fois non plus faut pas déconner. Au fait, vous vous souvenez de quand j'ai parlé des coups de couteau dans le crâne ? Bah en fait c'est dur sa race de se concentrer avec ça, même si c'est atténué j'veux dire, j'en chiais comme pas permis pour visualiser cette foutue main à la con c'tait un truc de fou... me demande d'ailleurs si le fait de pas avoir dormis avait un truc à voir avec ça... j'en ai aucune idée mais bref.

J'y arrivais pas du coup j'avais arrêté... pour toquer sur mon crâne en lui disant d'arrêter de faire de la merde et de me laisser faire mon job tranquille. Les maux c'taient toujours pas plus calmés, c'tait zarb' ça, c'tait pas arrivé depuis quand ? J'dirais... j'en ai aucune idée en fait... j'm'en souviens plus du tout, 'fin bref c'est pas grave. J'avais donc encore repris en espérant cette fois que le proco fasse pas chier et... bah si, y f'sait toujours chier... sauf que cette fois j'lui avais pas laisser le temps de faire assez chier pour que j'arrête nan ! J'l'avais speed le truc j'avais réussis à m'auto-mind ! Qui peut dire que je suis débile après ça !? ...Oui bon je sais chut... tout ça pour dire que j'avais réussis la visualisation parfaite, 'fin je voyais ce que je voulais faire quoi, fallait juste se concentrer et tester.

J'm'étais approchée de Lili en mode « ça pue la merde cette histoire » et j'avais essayé de lui toucher la main... mais je pouvais pas ! Ouais! Je pouvais pas lui toucher sa putain de main ! J'avais réussis ! Enfin, tout ce chemin pour réussir... à faire ce que je faisais pour un corps entier sur... une main... mais ça craint totalement en fait !!! Ouaaaah et j'étais contente de ça !? Franchement, faut vraiment que je voyage dans le temps pour corriger cette gamine... bon on va dire que pour cette fois c'est pas grave. Mais quand même quoi, comment je pouvais être fière de ça ? Merde j'avais dis que c'tait bon.

Et là, les dents dehors comme une gamine de cinq ans qui vient de marier sa poupée, j'étais contente et je souriais, j'avais levé mon poing en l'air en gueulant un gros « YES » de victoire, y me manquait plus que la victory fanfare et ça aurait été parfait. En savourant ma puissance, j'étais en train de jouer avec la main intouchable de Lili, en tapant dedans, en essayant de la toucher, c'tait bizarre, comme si y'avait rien alors que l'image était là... en fait c'tait comme si c'tait un faux mur dans un jeu vidéo, le genre que vous voyez mais que vous pouvez traverser parce que les développeurs sont assez salop pour cacher un truc derrière.

J'avais même pas avertir le prof que j'avais fini par réussir son bordel, il l'avait sûrement remarqué en fait, avec tout le bordel que j'avais fais... mais j'm'en foutais qu'il le sache ou pas en fait, moi je le savais c'tait l'essentiel, j'avais fais un truc pour une fois pour mon pouvoir moi qu'avait jamais rien foutu pour ça parce que je trouvais ça pas utile.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Invité le 27/11/2015, 21:51


Cours de pouvoir.

Tsuw Djinn


Alors qu'elle commençait à desesperer de ne pas y arriver, un élève arriva en retard, avec un mot d'excuse.
Wow, il a raté une bonne partie du cours..
Elle le salua rapidement de la main, en souriant, avant de voir le prof arriver.
Je n'y arrive toujours pas.. Il va m'engueuler ?

- Me re voilà jeune fille, donc tes résultats sont très bons, mais pas parfait encore, je vais donc t'aider personnellement pendant quelques petites minutes. En pratiquant ton pouvoir sur un être qui émane de la chaleur devrait t'aider à plus comprendre comment stabiliser la précision de ton pouvoir, je suis sûr que tu peux réussir si tu te concentres, j'ai confiance en toi.

Ah non, haha.. Attends, quoi ? Il veut faire le mannquin ? Il me fait confiance .. ? Et si je n'y arrivais pas ? Et si je le blessais .. ? Bon, okay, il peut m'arrêter, mais on ne sait jamais..

Tsuw Djinn ♥ -

"- V-vous êtes sûr ? Okay, dans ce cas.. "


Je devrais peut être lui parler de ce que je viens de découvrir.. Oui, je vais faire ça, ça ne peut que m'aider..
Elle hocha la tête pour elle même, avant de se tourner vers les autres.
J'aurais bien aimé être avec d'autres personnes, finalement..
Elle soupira avant de regarder à nouveau le prof, l'air pas confiant du tout. Elle se mit en face de lui, l'air toujours tendu, et tendit ses bras vers lui. Elle ferma doucement les yeux, en soufflant lentement. Tsuw se concentra pour faire apparaître les couleurs qu'elle avait vu plus tôt, et y arriva sans trop de problèmes. C'était différent cette fois, la silhouette de Mr. Taylor était d'un rouge vif. Elle utilisa son pouvoir petit à petit, en ayant vraiment peur de se louper. Ses mains se mirent à trembler un peu, lorsqu'elle lui adressa la parole, toujours concentrée.

Tsuw Djinn ♥ -

"- J'ai découvert un nouveau.. truc .. ? Je crois que j'arrive à distinguer la chaleur.. un peu comme une vision thermique.."


Elle se retint de rire en se rendant compte de ce qu'elle venait de dire : Ça paraissait ridicule. Elle se ressaisit rapidement, et changea lentement la température de son tronc, en essayant de la faire descendre à 25. Elle ne voulait vraiment pas lui faire.. mal ? Non, on va plutôt dire «  lui faire avoir froid ». Ceci fait, elle s'attaqua aux bras, en redoublant de concentration pour maintenir la température de son tronc, tout en baissant plus celle des bras.
Sur un corps chaud, c'est beaucoup plus simple.. Ce n'est pas la première fois que j'utilise mon pouvoir sur quelqu'un, mais la dernière fois, ça s'est mal passé..
En repensant à ça, elle stoppa son pouvoir net, en serrant les poings. Elle recula de quelques pas en plaquant ses mains contre elle, en rouvrant les yeux, et regarda  Mr. Taylor, l'air confus, presque gêné.

Tsuw Djinn ♥ -

"- Je .. suis désolée. J'espère que ça suffira. Je ne veux pas utiliser mon pouvoir sur un être vivant."


Elle regarda le sol, l''air coupable.
Plus jamais.

Code by Joy

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Invité le 27/11/2015, 23:56

Je sens la fatigue m'envahir mais je ne peux pas m'arrêter là ! Je dois continuer, je dois le contrôler ! Je ferme encore les yeux pour me concentrer, dès que je ressens sa présence j'ouvre les yeux pour le voir apparaître, j'ai beaucoup de mal à changer sa taille. Soudain une autre élève crie sa joie, ça me surprend et je sursaute légèrement, si ça n'était que ça j'en aurais rien eu à faire mais en perdant ma concentration il explose en fumée et je le regarde s'évaporer avec déception alors que ma respiration commence à se faire difficile.

Je pousse un soupir d'exaspération et essaye encore pendant plusieurs minutes de le matérialiser mais la fatigue m'empêche de me concentrer et je décide d'abandonner pour le moment. Par contre je ne vais pas rester là à rien faire, je vais aller observer un peu mes camarades. Je me relève en devant me mettre à genoux et en forçant sur mes bras, une fois debout je fais craquer les os de mon cou et m'étire pour détendre mes muscles et me donner un coup de fouet. Ensuite je jette un coup d’œil aux alentours et pendant ma petite séance de contrôle il y a eu pas mal de mouvements : certains sont partis, d'autres sont soit à l'infirmerie soir allongés à dormir, il y'en a même un qui est assis par terre depuis un bon bout de temps il me semble. Oh un retardataire, je suis pas le pire en ponctualité après tout, il y en a qui s'entraîne toujours, la fille aux cheveux rouges et une autre fille aux cheveux blancs toute seule dans son coin. Je comprends pas pourquoi le prof l'a mit seule d'ailleurs, c'est loin d'être la meilleure méthode que de faire bosser un élève seul dans son coin.

J'avance les mains dans les poches et traînant le pas vers là où elle et le prof se trouve pour en apprendre un peu plus sur mon pouvoir qui m'intrigue car je n'en voit pas les effets de là où je suis. En avançant je vois le gars qui a voulu m'aider toute à l'heure il tenait quelque chose dans la main et semblait pouvoir transformer la matière, contrairement à moi on dirait qu'il arrive très bien à maîtriser son pouvoir alors qu'il n'est pas là depuis très longtemps. Ça me fait légèrement sourire, En même temps si tout le monde galérait comme moi il faudrait presque un prof par élève !
Je continu à avancer vers ma camarade et j'aperçois Yumiko que j'avais vu plus tôt mais que je n'avais pas eu le temps d'aller voir, je lui adresse un grand sourire et un signe de la main ne voulant pas la déranger plus que ça en la voyant aller poser des questions au prof et puis je pourrais toujours lui parler plus tard.

Arrivé à portée de la fille aux cheveux blancs je me place à côté d'eux pour les voir travailler, son pouvoir agit sur le corps humain mais je ne sais pas ce qu'il fait. Je l'entends parler de vision thermique mais je ne comprends pas vraiment ce qu'elle entend par là. Ses mains touchent le prof, c'est de là que doit venir son pouvoir, elle s'attèle à la tache avec volonté et concentration, je dois avouer que je l'envie même si je n'ai aucune idée de ce qu'elle fait... Soudain son expression change, je l'observe intrigué par son comportement, elle se stoppe dans ses mouvements en serrant les poings, elle est crispée, il me semble même apercevoir une lueur de peur traverser son regard, tout ceci me semble un peu trop familier... beaucoup trop même...
Sa manière de tenir ses mains loin de lui comme ça...  La peur dans son regard... Sa gêne, la façon dont elle semble perdue... Elle ne veux pas l'utiliser sur un être vivant ?!
J..Je....J'étais pareil... Elle a dut traverser quelque chose d'aussi horrible que moi.... et vu sa dernière phrase elle ne doit pas du tout maîtriser son pouvoir comme je le pensais... Elle a aussi l'air d’avoir tué quelqu'un.... Je ne peux pas en être sûr mais sa façon de se comporter est identique à la mienne à l'époque...
Si j'ai raison je ne peux pas la laisser ça la détruire, oui ça ne me concerne pas mais je ne trahirais pas ma promesse...


Elle baisse la tête et à ce moment là, je ferme les yeux et mon cœur se sert, Son air coupable confirme tout ce que je pensais, j'ai eu tellement de mal à garder la tête hors de l'eau après ce qu'il s'est passé avec ma mère.... Personne ne devrait jamais vivre ça... personne....
Je rouvre les yeux et sans réfléchir j'avance vers elle d'un pas déterminé, je pose une main réconfortante sur son épaule et la regarde avec inquiétude,
"Hé, ça va ?"
Bien sûr que non ça ne vas pas mais je ne peux pas l'aborder en disant Salut moi aussi j'ai tué quelqu'un à cause de mon pouvoir, je vais t'aider à t'en sortir !
J'espère juste que je vais réussir à l'aider...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un cours dans une bonne ambiance? [COURS]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum