Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Sam 31 Oct - 2:54

18h30. Heure de pointe, heure de sortie. Les gens sortent du travail, des cours, de la petite école, pour une partie. D'autre rentraient dans les lieux, seuls ou en groupe. Travail? Sorties en amis? En famille? Je pouvais émettre bien des hypothèses, tout en affirmant certaines d'entre elles avec mes sens de métamorphe sur-développés. Quand à moi, Melian, 18 ans, je trainassais dans le quartier branché de la ville depuis bientôt une demi-heure. Je ne savais quoi faire en ce vendredi soir. La semaine venait de se finir, les cours étaient enfin mis de côtés pour moi. J'avais eu le courage inespéré de faire les devoirs, d'entamer de vagues révisions avant de prévoir une sortie inattendue. Je m'étais donc vêtue d'un jean abordant une couleur réglisse, surplombé d'un haut en laine à la teinte citrouille ajusté par un col bateau; col large laissant apparaître le haut des épaules, ainsi que les clavicules. Des chaussures, en forme de vans cachaient mes pieds, que j'aurais voulu laisser nus, en contact avec la nature, le sol. Après tout je n'étais pas une métamorphe pour rien : nature, chasse, herbe, se faire les griffes contre l'arbre du voisin ou encore ronronner à la moindre caresse. Pour ce qui était de mon visage, mes cheveux aux couleurs citrouille et tigre étaient réchauffés par un bonnet en laine (tout était en laine chez moi.. A non, le jean et les chaussures ne l'étaient pas!) réglisse lui aussi. Je n'étais pas vraiment du genre à me la jouer arlequin, ce n'était pas Pâque ou Avril.

Là n'était que les premières heures de la soirée, les rayons du soleil étaient encore vaguement tracés dans le ciel, tandis que les couleurs colorant le ciel, qui lui allait s'assombrir, s'estompaient, mes yeux enregistraient encore les couleurs orangé, rouge, bleue et grise du ciel. Cette partie de la ville devenait de plus en plus animée, ce n'était pas pour rien par ailleurs; entre boîtes de nuit, restaurant, karaoké ou encore des animations extérieurs (pourquoi pas un groupe de jeunes demoiselles éméchées en train de chanter une chanson sur de fausses notes mais riantes de bon cœur). J'observais les alentours afin de voir un endroit sympathique, non pas pour dévorer quelqu'un ou m'amuser avec un chat, mais pour faire de nouvelles rencontres et me faire peut-être (avec chance) des amis pour le reste de l'année, ou bien quelques jours. Par contre, une chose dont j'étais certaine, c'est que de bonnes odeurs virevoltaient dans le ciel, dansantes et se mêlant les unes aux autres afin de raviver nos papilles. Les miennes étaient bien plus que réveillées, elles ne demandaient qu'à se mettre quelque chose sous la dent. Je venais de passer devant deux restaurants assez plaisant visuellement, mais je n'avais pas vraiment la possibilité de manger à ma faim. Pas beaucoup d'argent, et je ne contrôlais pas assez bien mon pouvoir pour être sûre de manger seule. Je ne voulais pas que par hasard une oreille apparaissent dans ma chevelure flamboyante, ou encore un petit croc perdu.

- Abstiens toi Melian.. Tu dois tenir, pas de repas le soir, tu attendras avant de pouvoir te nourrir. Haa.. C'est dur.

Ô vous devez certainement vous demander quels genres d'odeurs je devais sentir, imaginez les odeurs que vous aimez, une brochette de poulet grillée avec un mélange de pruneaux, ou d'ananas. Du canard avec des légumes dans de l'huile de noisette. Des légumes au wok avec de la sauce sucré-salé japonaise? Aussi. Mon nez avait pris l'habitude de ne repérer que les bonnes odeurs quand mon ventre réclamait de la nourriture. C'était comment dire.. Le grand amour entre eux. Une union dont la séparation les tueraient. Eux deux représentaient bien le genre de relation de conte de fées.

Je devais m'occuper pour penser à autre chose, pour faire oublier à mon subconscient l'envie omniprésente de faim de mon corps. Je continuais donc me balader, d'arpenter les ruelles ouvertes aux couleurs diverses et variées, à la noirceur, comme aux coins éclairés de toutes parts. Moi, je me baladais partout, j'y voyais autant dans le noir, quand en pleine journée. Et par le détour d'une rue, je fis une rencontre inattendue. Mon visage rencontra un corps étranger. Une odeur que je ne connaissais pas envahit mon visage et me fis éternuer. Je clignais à plusieurs reprises des yeux afin de voir clairement la personne qu'il y avait devant moi.

Une rencontre assez inattendue, mais qui pouvait être assez plaisante, si je gardais espoir.

- Excusez moi, je ne vous avais pas senti.. Vu pardon !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Dim 1 Nov - 23:03

Pourquoi Mana était elle sortie ce soir là? A vrai dire elle même l'ignorait. ça lui avait pris comme sa sur un coup de tête. En terminant les cours ce soir là elle avait décidé que ce soir elle sortait. Ses devoirs n'étaient pas fait , mais peu importe elle les ferait plus tard dans le week-end. Par contre elle n'avait trouvé personne dans le peu de connaissance qu'elle avait pour l'accompagné dans cette sortie. Sans doute s'y était elle prise trop tard. Qu'importe elle sortirait seule ce ne serait de toute façon pas la première fois.

Comme il faisait froid et qu'elle n'avait pas l'intention de gardé son uniforme même s'il lui plaisait elle passât d'abord par son dortoir pour se changée. Elle prit soin de mettre un t-shirt avec au dessus un pull tout simple de couleur bleu foncé et un jeans bleu avec des basket noir. Puis après avoir coiffé ses cheveux qu'elle laissât comme à son habitude détaché elle sortit dans cette soirée automnal. C'était la première soirée plus fraiche que Mana rencontrait jusqu'à présent même si elle était peu sortie les températures lui avait toujours semblé assez agréable en se début d'automne, mais ce soir il faisait plus frais. Ce qui n'était pas nécessairement pour lui déplaire vu que Mana avait toujours préféré le froid au chaud.

Mana ne fît pas comme la dernière fois ou elle était sortie en ville cette fois elle n'avait pas le courage de faire le chemin  pied jusque là. Elle avait donc attrapé l'un des bus qui la conduirait en ville et s'était laissé conduire. C'est seulement une fois arrivé en ville qu'elle se rendit compte qu'elle n'avait pas le moindre plan. Elle n'avait rien prévu et ne savait donc pas trop ou aller. Elle s'était retrouvé par hasard dans le quartier animé de la ville, mais tout ce remue ménage ne lui allait pas réellement. Mana était plutôt le genre de fille à resté lire au coin du feu ou à faire des balade en solitaire dans la nuit. Pas le genre qui va en boite à la limite elle aurait peut être pût se laissé tenté par un karaoké et encore, mais la tout de suite elle était plus attiré par les odeurs de nourriture. Son ventre venait d'ailleurs de lui rappelé qu'elle n'avait pas soupé avant de quitté l'académie elle aurait peut-être du ou au moins pensé à emporté un truc à manger, mais bon elle avait oublié tanpis elle ferait avec puis elle avait son sac avec sa carte de crédit et tout elle pourrait acheter se qu'elle voulait ici. Bon elle avait trop faim donc direction un restaurant. Elle se mit à courir à la recherche d'un restaurant dont elle sentait les effluves tentant de trouvé le chemin le plus court quitte à passé par des passages moins éclairé. Cela dit ses chemins moins éclairé l'effrayait un peu c'est pourquoi elle se mit à courir plus vite. Finalement elle n'aurait peut être pas dût sortir seule dans la nuit et si elle se faisait agressé, violé ou même tuer. Non elle devait se calmé elle lisait trop de journaux il n'y avait aucune raison que ça lui arrive. C'est alors qu'elle percutât quelqu'un une personne qui s'excusa d'ailleurs tout de suite même si Mana ne pensait pas réellement que ce soit sa faute s'est elle qui avait couru et en plus elle avait mis des vêtements sombre se qui n'était pas très intelligent pour être visible quand on sort le soir. Et elle s'en rendait seulement compte maintenant. Mais attendez un peu est ce que Mana avait bien entendu la jeune femme s'était-elle bien excusé de ne pas l'avoir sentie avant de se rattrapé et de dire le mot vu? Bon d'accord s'était l'une des choses les plus bizarre qu'on lui ai dite. Mais en même temps ça l'amusait et elle ne put s'empêcher de sourire avec tendresse avant de répondre.

"Oh ne t'inquiète pas moi non plus je ne t'ai ni vue ni sentie mais avec toutes ses délicieuse odeurs de nourriture je crois que personne sentirait autre chose que ça. personnellement sa me donne très faim c'est d'ailleurs ver un de ses restaurants que je tentais de me rendre. Puis s'est ma faute je courais comme une idiote et j'ai mis des vêtements sombre."
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Lun 2 Nov - 0:38

Du bleu, du noir et des baskets. Un look simple mais très jolie ma foi. Sa silhouette était belle et gracieuse et les habits ne la rendait que plus belle.  Son corps émanait une odeur de feuille, de neige, avec une touche d'électricité statique. Celle-ci était constante, une chose assez inhabituelle chez les hommes en général. D'où mon éternuement. Cella avait chatouillé ma "truffe", de ce fait "atchoum". Où peut-être étais-je en train de me tromper, je n'aurai su dire, mais je restais quand même dans le doute.

En tout cas, je pu certifier une chose, que cette personne était dans la même situation que moi, fut le grognement de son ventre. Un bruit sourd et involontaire ainsi qu'incontrôlable. J'avais vraiment l'impression d'être retourné à l'essence même de l'humanité. Quelqu'un qui avait faim, qui avait l'air de ne posséder aucun pouvoir et qui pour autant ne se méfiait pas de l'autre. Une pure et simple humaine. Et dieu étant peut-être de mon côté en cette fraîche soirée, comme moi, elle avait faim.

Encore un "peut-être" venant de moi, mais assurément la demoiselle allait être une rencontre inoubliable. En tout cas, c'était partit pour. De plus, elle me fit bien rire, comment ne pas apprécier quelqu'un comme ça, avec un humour aussi doux et simple mais très... Très voilà.

Eeet, je pouvais certainement être fière de voir que la personne se tenant en face de moi n'avait pas entendu ma petite gaffe. Posant mes mains sur le sol frais, je forçais légèrement afin de pouvoir me relever. Mes mains lissèrent avec plusieurs mouvements mon pantalon à la tonalité réglisse afin d'y enlever les quelques poussières s'y étant accrochés. Avec une vue sur-développés je pus les voir virevolter grâce à la pesanteur, pour se déposer sur un caillou, sur le goudron ou encore le béton de la vie, de cette ruelle devenue magique en quelques secondes "aventure d'un soir".  Une fois totalement debout, face à elle. Je souris, puis pris la parole à mon tour après quelques minutes à me torturer mentalement pour trouver les bons mots et ne pas faire de gaffe sur l'Académie Tsuki et surtout au fait que je sois dotée de pouvoirs, de capacités plus développés que celles de humains.


- Je suis quand même désolée, j'aurai du te voir. Oooh attend, tu vas dans une restaurant, seule? Euh, ce serait peut-être trop demandé, mais je suis seule moi aussi et j'ai très faim.. Je.. Ah mais je n'ai pas vraiment d'argent.. J'aimerai bien manger avec toi. Mais je ne veux en aucun cas te dérangre alors que je t'ai déjà stoppé dans ton élan.

J'avais quelques pièces, que je lui montrais, mais certainement pas assez pour me payer un repas en entier, seulement une bonne petite salade simplette. Je regardais la demoiselle avec des yeux doux, un regard assez innocent. Regard que je portais assez bien depuis quelques temps. Si jamais eu des oreilles, elles auraient été aplatit contre ma chevelure bouclée. Une réponse positive, c'est ce que je voulais attendre, mais j'avais parût tellement impoli, que même dans un trou de souris, je me serais trempée dans un pot de peinture rouge. Je ne savais donc plus où me mettre. Allait-elle vouloir de moi pour un repas?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Lun 2 Nov - 1:45

Mana détestait que son ventre gargouille ainsi à plus forte raison quand elle se trouvait devant une inconnue qui jusqu'à présent lui avait plutôt fait une impression favorable. Puis franchement un ventre qui gargouille sa manque énormément de classe et de savoir vivre et même si Mana essayait depuis son arrivée à Tsuki de s'éloigner de son éducation de "bourge coincée" elle détestait tout de même toujours autant manqué de savoir vivre. Elle avait sans doute du même un peu en rougir heureusement que la nuit la protégeait et que la jeune femme ne pourrait sans doute pas voir qu'elle avait rougit.

Lorsque la jeune femme reprit la parole Mana ne pût s'empêcher de laissé un petit rire cristallin franchir ses lèvres. Non elle ne se moquait pas de la jeune femme, mais elle semblait si... heu timide? Maladroite? Enfin elle ne semblait pas réellement à l'aise quoi dans sa demande pour l'accompagné au restaurant. Et Mana trouvait sa terriblement attachant et mignon on aurait dit un petit animal apeuré et s'était vraiment trop craquant sa aurait même tendance à la faire littéralement fondre. Oui même si Mana ne le montrait pas très souvent s'était une fille très sensible au fond, mais souvent brimer par ses parents à cause de sa elle avait appris à refouler ses sentiments, mais il commençait à remonté à la surface maintenant qu'elle était loin d'eux et Mana comptais bien les laissé faire encore que sa dépende avec qui, mais avec cette jeune femme oui elle faisait ressortir se qu'il y avait de meilleur en elle au point que Mana avait envie de lui faire un câlin et avait beaucoup de mal à réfréner cette envie, mais elle s'y efforçait parce que se jeté comme une espèce de cinglée sur quelqu'un pour le prendre dans tes bras quand tu viens de le rencontré s'est quand même la meilleure façon pour qui te prenne pour un fou et parte en courant et Mana n'avait aucune envie que cette jeune femme s'en aille. Elle était tellement rafraichissante, si naturel comme une sorte de brise rafraichissante en plein été.

Mais il faudrait peut être qu'elle se décide enfin à répondre à la jeune femme. Mana pouvait bien sûr largement se permettre de lui offrir un repas complet à vrai dire elle aurait même pût s'acheter le restaurant si elle avait voulu, mais ce n'était pas le moment de jouer les snobs pleine au as surtout que personne dans ce qu'elle appelait "sa nouvelle vie" c'est à dire celle loin de ses parents ne savait qu'elle avait accès à beaucoup d'argent. Mana prit doucement la main de la jeune femme qui lui avait montré les pièces et referma les doigts de la jeune femme un à un sur les pièce. Tout en ce mettant à parlé

"Garde ton argent. Je peux te payé un repas sans trop de problème en plus j'avais pas non plus très envie de manger toute seule et tu ne me dérangeras pas du tout puis sa nous permettra de faire un peu mieux connaissance. Enfin à vrai dire de faire connaissance tout court parce qu'à part savoir se rentré dedans on connait rien l'une de l'autre. Ah d'ailleurs à ce propos je m'appelle Mana"

Après avoir parlé et lui avoir remis les pièces à leur place Mana lui prit la main pour l'emmené vers les restaurants. Elle hésitât un peu sur le restaurant qu'elle allait choisir alors pour l'aidé elle trifouillât un peu sur son téléphone afin de voir les critiques et les menus de chacun et elle choisit celui qu'y avait la carte la plus diversifier et la meilleur critique sans se soucier du prix. Elle se dirigea donc vers ce restaurant, mais il fallait réservé à l'avance et le restaurant était soit disant complet. Sauf que Mana n'avait pas réellement été habitué par ses parents à ce qu'on lui refuse se qu'elle voulait. Elle sourit au réceptionniste et frôlât son ordinateur du doigt utilisant un tout petit peu son pouvoir le plus discrètement possible parce qu'elle détestait le faire en public avant de lui demandé de revérifier qu'elle n'était pas sur la liste ou bien sur elle venait de se rajouter. Elles obtenirent donc une table pour deux.

"Bon ben voila fait toi plaisir prend tout ce qui te fais envie"
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Mer 4 Nov - 0:21

*La petite pauvrette que j'étais venait de voir cette personne m'offrir un repas et sortir de sa poche un téléphone flambant neuf. J'observais cette technologie qui à mes yeux était bien trop luxueuse. Je finis par la suivre à travers le quartier afin de trouver un restaurant convenable pour deux. Elle m'emmena dans un restaurant aux allures chics, en passant le palier de la porte je pu voir un homme grandement vêtu nous tenir la porte, un autre nous accompagner jusqu'à l'accueil ou plutôt la réception du restaurant. Une femme nous salua alors d'un mince sourire, afin de nous "trouver" une table. J'observais alors l'échange assez particulier à mes yeux. Et la dite Mana posa son doigt sur l'ordinateur de la demoiselle, avec un fin sourire qui me fis rire intérieurement. Elle venait de trafiquer quelque chose en parlant à la réceptionniste. Je ne compris pas quoi, et je ne su pas quoi mais au moins nous avions une table. Je m'installais à cette table, et une vague d'odeurs en m'asseyant me monta au nez. Surtout le parfum des personnes se trouvant à proximité. Le plus dur fut de sentir l'alcool provenant des eaux de Colonnes de certains. Ils arboraient des vêtements très luxueux, tout le contraire de ce que je pouvais porter actuellement. Ce qui me gêna assez, de plus des regard se posèrent sur nous, ne faisant qu'accentuer l'embarras que je pouvais éprouver.

Une dizaine non pas de minutes mais de secondes après, un serveur arriva habillé de noir et de blanc, avec une serviette sur le bras, pliée comme elle devait être. Il posa deux cartes devant nous, puis repartit. Je pus ainsi voir l'ampleur de la carte au travers des menus, des repas ou encore des boissons et desserts proposés par la maison. Mes yeux s'écarquillèrent en vue du nombre de chiffre s'alignant à la suite du nom du plat. Je levais la tête vers ma connaissance qui elle avait l'air tout à fait à l'aise dans ce genre de lieu. 


- Excuse moi mais.. Cela va te revenir cher rien qu'un seul plat.. Je..

Elle releva la tête dans un grand sourire avant de me dire que j'avais pas besoin de faire attention aux prix indiqués, que je devais me faire plaisir et me remplir le ventre. Ce qui me laissa sans voix et quand même confuse, c'était ce genre d'action que j'avais du mal à récompenser comme j'aurai voulu le faire. Je n'avais pas l'argent pour, je pouvais seulement lui montrer des animaux, lui faire faire des rencontres assez particulières, je ne savais pas vraiment. Je trouverai bien de toute façon, je n'avais pas le choix, bien qu'elle ne m'impose rien.

Après une bonne réflexion je finis par prendre une soupe de poisson, avec de la viande et un accompagnement de légumes. Original.. Simple? Particulier? Je ne savais pas vraiment comme qualifier ce repas mais je voulais manger, mon ventre ne désirait que ça pour le moment. Et tout le monde sait qu'il ne faut absolument pas vexer un ventre, sinon on peut très vite en souffrir.

Une fois la commande donnée, je pus laisser mes papilles et mes yeux pleurer toute l'eau de mon corps. Un frisson parcourut mon corps tandis que je venais de porter une première cuillère de soupe de poisson à ma bouche. Une sensation de saveur que j'avais bien oublié depuis que ma "grand-mère" était décédée de vieillesse. Je tentais de vaincre une nouvelle faiblesse venant de faire surface. Je finis par me perdre vaguement dans mes pensées en observant cette soupe, et la fumée s'échappant de celle-ci.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Mer 4 Nov - 1:49

Mana avait détester les regards que les gens leur lançaient à la seconde ou elle les avait remarqué. Oh bien sur elle avait l'habitude d'être le centre de l'attention des gens ou qu'ils murmurent sur son passage dès qu'ils la reconnaissaient et même si sa l'agaçait prodigieusement sa ne l'atteignait plus, mais la ses gens semblaient jugé son amie et sa elle n'allait pas l'accepter s'était hors de question elle pensât une seconde à faire un scandale en plein milieu du restaurant, mais elle risquait de se faire viré avec son amie et sa n'aurait servi à rien. Bon elle n'aurait peut être pas du emmené son amie dans un endroit aussi coincé sur les conventions, mais elle avait pas réfléchit puis elle ne voyait aucune raison de se privé de ce genre de bon restaurant sous prétexte que ses gens ne la pensaient pas du bon standing pour sa.

Finalement le temps passant et sa fureur montant à chaque nouveau regard elle fût incapable de se retenir plus longtemps elle s'arrangerait pour ne pas être viré du restaurant en espérant juste que sa réaction ne ferait pas fuir sa nouvelle amie parce qu'elle la prendrait pour une sorte de furie incapable de se contrôlé. D'une voix très douce Mana souffla à son amie

"Je te demande pardon d'avance pour ce que je vais faire, mais je ne supporterais pas sa plus longtemps"

Puis d'un coup elle se leva passant en l'espace d'un battement de cil de la Mana calme et tranquille qui prend un repas avec sa nouvelle amie à la Mana furieuse qui s'apprêtait à passé un savon à une salle entière dont quasiment tout les clients étaient plus vieux qu'elles deux, mais ca ne l'impressionnait pas toute sa vie jusqu'à son entrée à l'académie elle n'avait fréquenté que des personnes plus vieille qu'elle et pour la plupart elle leur avait tenu tête. Bon en général ils sagissaient de personnel de maison qui était un peu la pour être à ses ordres et obéir à ses caprices. La dans ce restaurant s'était plutôt des gens de ce qu'on appelait "la haute société", mais elle savait faire le bon choix en prenant la défense de son amie.. Elle se déplaçât avec toute la grâce dont elle était capable au centre des tables qui jetaient le plus de regard vers eux. Puis furieuse elle explosa crachant ses mots comme un serpent crache son venin.

"Vous vous croyez mieux qu'elle avec vos beau costume qui coute une fortune et vos grosses voitures. Vous pensez que l'argent peut tout acheté qu'il vous place au dessus de tous le monde, mais vous oubliez deux choses la première c'est que ces gens se sont eux qui achètent vos produits et vous rendent riche sans eux vous n'êtes rien. Et la seconde s'est que vous aussi un jour vous avez commencé pauvre ou alors vous êtes des fils à papa sans mérite qui se croient mieux que les autres juste parce qu'ils sont né dans une bonne famille et dans ce cas vous êtes encore plus pitoyable. Alors vous allez cesser de jeté ses regards à notre table et tout de suite sinon je vous promet que je ferais tout se qui sera en mon pouvoir pour faire en sorte que ma famille vous ruine"

Etait elle réellement capable de ruiné tous ses gens probablement pas quoi que avec son pouvoir si elle l'utilisait à fond peut être qu'elle pourrait vidé leur compte en banque à tous, mais bon sa lui demanderais probablement un trop gros effort qui risquerait de la laissé pour morte. Mais de toute façon sa menace avait fonctionné les gens avaient détourné les yeux de leur table et s'évertuaient maintenant à faire en sorte de ne plus trop la regardé. Ils devaient sans doute avoir une très mauvaise opinion d'elle et se dire qu'elle avait été très mal éduqué, mais elle s'en fichait elle avait fait se qu'elle pensait devoir faire. Elle jeta un regard noir au gars de la sécurité du genre t'as pas intérêt a nous demandé de sortir et il retourna sagement à sa place sans leur demandé de partir. Ensuite Mana retourna tranquillement se rassoir à sa place et redevint la fille douce et jovial qu'elle avait été jusque là même si ses mains tremblaient encore un peu de colère. A nouveau elle s'excusa d'une voix douce auprès de son amie

"Je suis vraiment désolée j'aurais voulu que notre repas se passe avec moins de tension, mais sa devrait allé maintenant. j'ai peut être pas réagit de la meilleure façon possible mais je ne supportais pas leur regard sa me rendait folle"

Mana avait laissé la jeune femme commandé en premier et avait ensuite elle même commandé. Elle avait commencé par une soupe de cheveux d'ange juste parce qu'elle trouvait le nom superbe et très poétique et ensuite comme son amie de la viande et des légumes. Elle avait pendant un moment hésité à prendre du vin, mais y avait renoncé préférant resté en pleine possession de ses capacités mentales. Lorsque la soupe arriva Mana ne pût s'empêcher d'observer Melian elle semblait totalement absorbé par sa soupe peut-être qu'elle n'avait pas souvent l'habitude de manger à sa faim ou peut être que cette soupe était particulièrement bonne puisque tout ici était préparé par des chefs étoilés. Quoi qu'il en soit Mana laissât Melian profité de sa soupe tranquillement et elle même dégusta la sienne en se perdant dans ses propres pensées sur la poésie du nom cheveux d'ange et elle fini par s'imaginé entouré d'ange préparant de la soupe dans laquelle ils laissaient tombé leur cheveux. Ce qui était une vision à la foi belle et amusante de la conception de cette soupe
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Mer 4 Nov - 13:58

Relevant la tête, je ne compris que peu de temps après les excuses de mon accompagnatrice. Elle venait de se lever, et à en juger par les battements de son cœur, son souffle saccadé voir retenu, ses doigts crispés et ses pupilles rétractées, elle était en colère. Sous tension ou à deux doigts de faire un bel accident. Plusieurs possibilités envisageable mais la première était la plus probable. Je posais le couvert que je triturais depuis un quart d'heure environ sur la nappe immaculé offrant une certaine fraîcheur à la table, afin de me tourner pour voir ce qui se tramé chez elle. Elle se posta avec élégance au centre de la pièce, plusieurs personnes l'ayant suivit du regard, dont moi, venaient de se tourner pour examiner avec attention le comportement, la tenue et le visage de la jeune femme aux allures chics et raffinées.

Après examen de son comportement mon oreille repéra une forte inspiration avant une prise de paroles assez importante. Son enveloppe corporel dégagea un aura puissante et pleine d'assurance, avec une force de caractère que j'avais rarement vu depuis mon plus jeune âge. Et sans que je comprenne vraiment le pourquoi du comment mes lèvres s'étirèrent tout en observant la scène d'un regard satisfait. Je n'aurai pas mieux fait moi même, et aurait certainement laissé des parties animales apparaître ce qui n'était pas vraiment le top du top quand on devait faire dans la discrétion lors de nos sorties hors de l'Académie. Et puis, me recevoir une sanction n'étais pas énorme non plus, sans moi. J'allais donc rester discrète jusqu'à nouvel ordre.
Bien entendu, pour en revenir à son discours, je ne compris pas vraiment tout, car je ne connaissais qu'une infime partie du cercle vicieux qu'était la société de nos jours. J'apprenais à le découvrir un peu plus chaque jours grâce aux livres, cours et encore aux actualités que je pouvais entendre en me baladant. Pour résumer, je venais de comprendre qu'ils devaient regarder leurs assiettes et manger en silence, afin de ne pas me.. Nous déranger, car ce n'était pas avec leur argent qu'ils étaient automatiquement au-dessus de nous. Ou quelque chose dans le genre.

Les minutes passèrent, et je l'observais en train de papillonner après être revenue à moi, cette soupe avait un goût exquis mais pour bien longtemps j'allais faire du favoritisme à celle que me préparer ma grand-mère. Cependant, ce n'était pas une soupe de légumes avec des patates, tomates, champignons ou encore des oignons, pâtes ou oeufs. Elle avait le goût de poisson, avec une touche de persil qui fit de ce plat, quelque chose de plus travaillé. Il y avait un panier sur la table, celui-ci comporté des morceaux de pains durs et petits. Enfin, voilà un aliment que je connaissais. Je pris une petite poignet discrètement afin de plonger ses cubes dans le bouillon chaud. Ils flottèrent, avant de couler car imbibé de ce liquide. Une première cuillère, puis une seconde, mes oreilles firent des craquements du pain, une douce mélodie lointaine apaisant ma gêne de me trouver dans un milieu comme celui-ci.

Le premier plat clos, j'attendis avec impatience le second arriver. J'essayais comme je le pouvais de retenir une folle envie de sautiller partout et faire la fête tel un chien venant de retrouver un être cher, comme son maître. Pour patienter, mes iris se bloquèrent sur le jeune fille se trouvant devant moi.


- Mana.. Tu es très intelligente et très sûre de toi, c'est drôle et bien.. Je n'ai pas tout comprit à ton discours car je n'ai pas vraiment eu une grande éducation en matière d'école mais maintenant je suis dans une école et je suis plutôt contente. Tu es quelque part toi? L'endroit où je suis je le vois comme magique et vraiment bien. C'est cool là-bas, je m'y plaît énormément.. Haha.. Alors?

Si je me serais vu d'un point de vue omniscient,  j'aurai été les yeux pleins d'étoiles, grands ouverts, les bras rabattu entre ma poitrine et le bord de la table, légèrement penchait en avant pour être le plus possible attentive à ses paroles et à sa voix chantante.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Mer 4 Nov - 20:33

Mana avait le regard qui se promenait dans toute la salle sans rien regardé en particulier. Elle ne faisait pas réellement attention à ce qui l’entourait, mais aurait pourtant été capable de décrire chaque personne présente dans ce restaurant serveur compris. Elle était ainsi elle donnait de l’importance à chaque personne de la plus pauvre à la plus riche. Ce qui en soit la différenciait déjà de pas mal de personne plus fortuné, mais en plus elle avait même tendance à l’inverse des gens à donner plus d’importance au gens moins fortuné qui avait moins été favorisé par la vie. Lorsque Mellan lui parlât Mana reporta instantanément son regard sur elle redevenant plus attentive. Et elle ne pût s’empêcher de rougir à ses compliments elle qui était très peu habituée à en recevoir et encore moins à ce qu’il soit sincère comme ceux de la jeune femme l’était. Mana ne pût s’empêcher de sourire elle avait depuis longtemps récupéré son calme et sa bonne humeur. Elle murmura doucement

« Tu sais je ne suis pas si intelligente que ça puis j’ai juste eut la chance que mes parents puissent me payé les meilleurs profs. Quand à sûr de moi je ne l’étais pas tant que ça. C’est juste que j’ai l’habitude de tenir tête aux gens même si ceux-ci sont des riches coincés et que j’étais si en colère qu’ils te dévisagent comme ça que j’en ai oublié tout le reste s’est peut-être pour ça que j’avais l’air sur de moi. Et bien oui je suis quelque part je suis dans une académie pas très loin d’ici et à moi aussi sa me parait un endroit magique et merveilleux. Puis ça me permet de m’affranchir et de me forgé ma propre personnalité loin de l’influence de mes parents.»

En regardant la jeune femme penché comme ça vers elle Mana avait l’impression qu’elle buvait ses paroles, qu’elle la respectait peut être même l’admirait pour son intelligence. C’était une impression bizarre et Mana ne savait pas tellement l’effet que ça lui faisait une sorte de mélange entre de la fierté mêlé à de la modestie et également un soupçon de peur de dire une bêtise qui la décevrait. Elle avait passé sa vie entourée de personne plus intelligente qu’elle ou qui pensait l’être. Mais aujourd’hui pour la première fois de sa vie elle était la plus intelligente aux yeux de quelqu’un cependant ça ne lui montait pas à la tête. Elle savait qu’il y avait des tas de gens sur terre plus intelligent qu’elle. Même Melian était surement plus intelligente qu’elle dans certain domaine c’est juste qu’elle ne s’en rendait peut-être simplement pas compte.

Mana sourit gentiment au serveur lorsqu’elle le vit amené leur plat. Le remerciant gentiment il en sembla d’ailleurs étonné peut-être avait-il assisté à son petit discours et s’attendait il à ce qu’elle se montre désagréable avec lui ou qu’elle soit de mauvaise humeur, mais Mana n’était pas le genre de personne à rester longtemps de mauvaise humeur. Elle était une sorte de volcan qui entre en éruption d’un coup et qui une fois sa lave déversé est aussi calme qu’une colline. Mana gouta sa viande elle était cuite parfaitement et les légumes était juste encore un peu croquant comme elle les aimait. Comme souvent dans ce genre d’établissement Mana se régalait, mais elle mangeait calmement en respectant le savoir vivre sans même y faire attention s’étaient ainsi ils y avaient des choses de l’éducation que ses parents lui avait inculqué qui était si profondément ancrée en elle qu’elle les faisait sans y pensé. Ce n’était pas comme son aspect mental ou elle avait conservé des partie rebelle et que ses parents n’avaient jamais réussi à briser pour en faire la petite snob prétentieuse qui aurait ressemblé au gens de ce restaurant. Elle était-elle et en était fière que sa plaise ou non à ses parents. Mais elle était aussi fière de ses manière car elle ne reniait pas ses origine même si être née dans une famille riche avait rien qui puisse la rendre fière en soi
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Sam 7 Nov - 23:27

Alors elle aussi était d'une Académie, aux airs de magie et de bonheur? Quelle chance de savoir que je n'étais pas la seule à avoir cette sensation en allant dans des endroits comme l'école. Elle parla de sa voix chantante, tout en ayant une sorte d'aura rêveuse et pleine d'assurance. Je buvais ses paroles, comme tout homme se nourrit d'eau. Son intonation venait de capturer toute mon essence en seulement quelques mots. Je ne savais quoi dire de plus, hormis un long et beau "Ouaw". De plus ses paroles me firent esquisser un long et large sourire. Au final, je me disais que cette rencontre pouvait débuter en une belle et grande amitié. Mais de cette pensée, allait naître certaines choses que seulement elle allai pouvoir accepter ou non. Elle avait été si gentille depuis notre bousculade, elle m'offrait un repas et en plus de cela faisait taire les dires irrespectueux des gens se remplissant le ventre avec élégance aux alentours. Je ne pouvais absolument rien lui reprocher. J'allais vraisemblablement l'observer encore longtemps avec des yeux ébahis et pleins d'étoiles.

Ah non, cela dura seulement jusqu'à l'arrivée du second plat. Les astres illuminèrent cette fille et ce plat à la fois, je ne pouvais voir et sentir que du bien autour de moi depuis cette douce rencontre sous les odeurs du soir. Mon odorat fit saliver ma bouche, mon ventre grogna, me rappelant à l'ordre, je devais absolument manger. Je ne voulais que cela depuis un moment, garnir mon ventre afin de le calmer et de ne plus me tordre et me taper le front contre un mur à cause de la douleur, de me réveiller chaque matin plus fatiguée que jamais par le manque de nourriture trop important, car un simple petit déjeuner, ne serait amplement pas suffisant pour la bête que je pouvais être.

Une première bouchée, une dixième. J'y allais par petit bout, afin de profiter de ce que l'on m'offrait. Mes babines couvertes de jus de viande, je venais vite les essuyer avec le papier blanc délicatement pliée sur une nappe tout aussi immaculée. Je posais celui-ci sur le côté gauche de mon assiette afin qu'il soit à portée. Je continuais de déguster le reste de mon repas avec calme et joie, tout en essayant de dévorer cela dans un rythme.. Ne me faisant pas ressembler à une sauvage.

Tiens? A quoi pouvait ressembler son école. A me rappeler de sa phrase, elle avait l'air de posséder un soupçon de magie, mais je ne pouvais pas lui demander, elle ne pourrait certainement pas me répondre. L'école étant secrète, son nom ne devait être prononcé en dehors des quartiers de l'établissement.. Rooh, j'allais devoir attendre un moment avant de savoir. Bon, de toute façon j'avais bien trop de question en tête, mais encore une fois j'allais devoir faire abstraction du désir poignant de poser des questions à la volée. J'étais bien trop curieuse. Et sous cette pensée un gloussement de ma par s'échappa de mes lèvres, me faisant sursauter. Je n'avais pas eu peur, mais le bruit avait parut si étrange et irréel que je me demandais qui avait bien pu l'entendre.



Les minutes passèrent. Le second plat terminé, je me demandais si nous devions prendre un dessert ici. Je ne me sentais plus trop à l'aise dans ce genre d'endroit couvert de monde et de bienséance. e me mis alors à tripoter mes doigts en observant mon assiette redevenue blanche. J'hésitais à prendre la parole, mais le regard de Mana me fit comprendre que je devais parler car elle avait l'air de s'inquiéter. je relevais assez vite la tête, rougissante.

- Je m'excuse de t'embêter encore, mais je.. Je ne veux pas rester ici. Mais je peux encore attendre hein, tu fais beaucoup pour moi, alors je peux bien attendre encore un moment. Et après, pour te remercier je t’emmènerai dans un endroit que je connais bien, si tu veux. Je tiens énormément à te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi. C'est bien rare que l'on s'occupe autant de moi, alors laisse moi au moins faire quelque chose pour toi ! S'il te plaît !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Dim 8 Nov - 0:33

Alors que Mana mangeait tranquillement son plat un peu rêveuse repensant à son passé, à ses parents, à tout cela et il fallait bien l'avoué était un peu ailleurs déconnecté du moment présent, mais un gloussement de sa nouvelle amie la ramena au présent. Ce son était agréable comme un rire d'enfant une chose simple et belle limite poétique. Ce gloussement résonna même un long moment au oreille et dans la tête de Mana tant il était agréable. Il aurait probablement suffit à faire apparaitre un sourire sur ses lèvres si elle n'avait pas déjà été en train de sourire tant elle passait un bon moment. Un simple regard autour d'elle lui suffit pour se rendre compte que personne d'autre ne semblait avoir entendu le gloussement ou alors ils évitaient de le montré pour évité qu'elle s'énerve de nouveau s'ils avaient eut des regards désapprobateurs à cause de ce gloussement, mais Mana en doutait.  

Mana était plutôt doué pour observer les gens et lorsque ses yeux se posèrent de nouveau sur Melian avec toute la bienveillance dont elle était capable elle ne tarda pas à remarqué ses doigts une fois son plat fini et n'eut aucun mal à comprendre son malaise pourtant elle la poussa à l'exprimé à voix haute pas pour elle, mais parce que Melian n'aurait pas toujours affaire à des personnes aussi compréhensive et observatrice qu'elle. Il fallait qu'elle prenne l'habitude d'exprimer ce qu'elle ressentait même si s'était dans un cadre aussi peu familier que ce restaurant. Évidemment si on lui avait posé la question elle n'aurait pas dit que s'était pour l'aider, elle aurait prétendu que s'était parce qu'elle avait vu qu'une chose allait pas sans savoir se que s'était. La ou Mana fût surprise s'est quand Melian insista pour la remercier à sa façon enfin insisté le mot était faible sa avait quasiment l'air d'une supplication. En temps normal Mana aurait décliner l'offre en disant qu'elle n'avait pas besoin de remerciement qu'elle n'avait pas fait sa pour sa, mais Melian insistait tellement Mana avait l'impression qu'elle allait se brisé en morceau la devant elle si elle ne la laissait pas faire sa pour elle. Puis il y avait une chose chez Melian de spécial une chose qui attirait Mana sans qu'elle ne puisse l'expliquer ni y résisté mais bon elle n'avait pas envie d'y résisté de toute façon. Même ses phrases semblaient bizarre à Mana s'occuper autant d'elle et tout ce qu'elle avait fait pour elle. Mana n'avait fait que lui offrir un simple repas à ses yeux se n'était rien du tout, mais au yeux de la jeune femme on aurait dit que sa l'avait fait devenir une sorte de nouvelle merveille du monde. Bon d'accord le terme merveille du monde était peut-être un peu exagéré. Et la d'un coup alors qu'elle devait avoir à peu prés le même âge Mellan étant peut être même un peu plus vieille qu'elle Mana se sentait comme une mère prenant soin de sa fille et s'était un sentiment étrange bien que légèrement grisant sans réfléchir Mana posa une main sur celle de Melian et de son autre main elle caressa sa joue doucement du bout de ses doigts fins comme pour tenter de la rassurée la regardant avec énormément de tendresse avant de lui répondre doucement

"Tu ne m'embête pas du tout trésor et tu sais s'est pas parce que j'ai pas mal fréquenté ce genre d'endroit que je m'y sens particulièrement bien et à l'aise la plupart du temps ses snobs me rendent malade. C'est juste que je sais qu'on mange bien ici et que je voulait le meilleur pour notre repas. Alors s'est d'accord on peu partir d'ici et je te laisserais m'emmené ou tu veux,, mais s'est seulement parce que tu insiste je t'ai pas invité à manger avec moi pour obtenir quelque chose en retour"

Mana s'était sentie obligé de le précisé elle n'était pas ses parents elle n'offrait pas quelque chose dans le but d'en retiré quelque chose, mais attend elle l'avait appelé trésor pourquoi elle avait dit sa? Elle ne savait pas s'était juste venu comme sa tout seul, mais peut être que sa serait passé inaperçu au milieu de ses paroles. Mana lâchât doucement la main de Melian qu'elle tenait toujours afin de se levé pour réglé l'addition. Elle paya tranquillement en souriant et laissa un pourboire. Ensuite elle revient près de Melian et l'entrainât lentement vers la sortie. Elle ne voulait pas que tout ses snobs sachent qu'elles étaient mal à l'aise qu'ils pensent avoir gagné elle ne leur ferait pas se plaisir alors elle sortait comme n'importe quel client ayant fini de manger avec son amie. Puis une fois dehors elle s'arrêta. Il faisait noir et en temps normal elle ne se serait pas promené dehors en ville dans le noir, mais elle avait confiance en Melian alors pour ce soir elle ferait une exception. Elle se tourna vers elle en souriant et lui dit doucement

"Bon ben à partir de là je te suis vu que j'ai aucune idée d'où on va on dirait que cette fois s'est toi qui mène la danse contrairement à jusqu'à maintenant ou j'ai plutôt été celle qui menait"
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Lun 9 Nov - 21:23

Quelle douce mélodie pouvait offrir l'extérieur après un intérieur assez apocalyptique. J'avais tout de même passé une excellente soirée, le plus désagréable furent les regards, mis à part ça, j'avais devant une moi quelqu'un possédant des qualités sans fin. Heureuse qu'elle veuille bien me suivre, je l'attrapais par le bras, que je collais contre moi, afin de l'embarquer dans une aventure nocturne. Mes jambes se mirent à dévaler divers ruelles, assez éclairées et que je sentais comme sûre. Heureusement que mon odorat et mon sens sur développés à voir assez vite le danger était présent.. Mais j'avais aussi le pressentiment que cette soirée, tout pouvait arrivé. L'une des premières dans laquelle nous passions était longée par des supérettes en tout genre, vendant des fruits exotiques : ananas, mangue, litchi, datte.. Ou encore des produits purement Européen mais certifiés dans des hauts placés comme je les nommais. Sur la gauche, après une supérette vendant de la nourriture exotiques, il y avait une boutique de nourriture animalière, l'odeur de pâté pour chat, chien, des graines pour les oiseaux ou toute nourritures possible pour les hamsters. La devanture exposée des teintes rouges, beige et des traces de pattes dessinaient sur les baies vitrées et les rideaux en toile beige. Bien qu'ils ne vendent que de la nourriture, ce lieu devait tout de même être accueillant pour mes amis à quatre pattes. Sur la droite, j'aperçus un magasins de légumes basique : patates, courgettes, navet et autre.

Le temps continua son cours tranquillement tandis que nous avancions dans la pénombre. La chaleur des lampadaires s'étala sur ma peau rendu froide par l'air extérieur. Les étoiles bien que peu visible dans les passages étroits et éclairés, étaient présentent planantes au-dessus du nos têtes, se reflétant dans nos yeux, dans la fontaine de la ville, dans les flaques de la dernière pluies, dans nos cœurs et dans nos sentiments. En observant les étoiles, j'avais l'impression de pouvoir voyager à des kilomètres, loin des problèmes, proche du rêve et de l'insouciance, du bonheur et de la paix. Mais tout le monde sait que c'est le calme avant la tempête. Et un moment de calme, de paix intérieur, il y avait toujours un élément perturbateur venant nous réveiller et nous demander de bouger notre fessier docilement.
Pour le moment c'était le grand calme, la seule chose qui me ramena à la réalité fut les paroles de Mana, me demandant où est-ce que nous allions et si c'était encore loin. D'un mouvement de la tête, je lui dis que non tout en laissant fleurir un sourire sur ma face pleine d'étoiles.

Après une bonne marche, nous finîmes par arriver au lieu où je voulais l’amener pour la remercier un vieux parc abandonné, laissait pour compte et où la nature avait reprit ses droits avec patience. Je la tirai vers l'estrade de l'ancien lieu, les roses avaient grimpés le long des colonnes, la rendant délicieusement belle et mystique. Par la suite, après les quelques marches de gravit, je la postais au milieu de celle-ci.


- Ce que je vais dire risque de te paraître bizarre, mais au point où j'en suis dans ma vie, je pense pouvoir dire ces quelques mots. Tu as une odeur de livres, et le bois ainsi que le vernis que l'on utilise pour travailler les instruments de musiques couvrent ta peau, j'en ai donc déduit durant le repas que tu aimais tout cela. Et j'ai lu dans des bouquins que ce lieu avant accueillait pleins de groupes de musiques en tout genre. Donc voilà, je me suis dit que ce genre d'endroit te plairait. C'est aussi très calme eeeet.. Il y a beaucoup d'animaux, comme des lucioles, des chats et des chiens errants. Donc du monde en quelque sorte.. Enfin je vais arrêté de me justifier cela va devenir bizarre sinon.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Mar 10 Nov - 14:23

Mana se laissât attrapé par le bras elle fut immédiatement heureuse d'avoir mis des baskets et pas des haut talons sans quoi elle n'aurait jamais put tenir le rythme de Melian et se serait probablement tordue la cheville en deux secondes. Mana ne regardait même pas le chemin qu'elles empruntaient vu qu'elle avait confiance en sa nouvelle amie à la place elle observait les échoppes sur le coté du chemin. Au bout d'un moment Mana n'y tient plus et fini par demandé à Melian ou elles allaient et si s'était encore loin. Elle n'obtint aucune réponse au où, mais apparemment se n'était plus très loin donc elle ne tarderait pas à le découvrir.

La première réaction de Mana en voyant se parc fût d'être choqué en effet jamais elle n'avait vu un parc laissé ainsi à l'abandon bien au contraire le parc de chez elle était très entretenu au point qu'aucune mauvaise herbes aucun brin d'herbe ne dépassait. Elle ne savait pas encore trop bien laquelle des deux versions elle préférait entre celle carré et très entretenue et celle un peu fouillis, mais naturel. Mana se laissa entrainé sur l'estrade et fut carrément éblouie par la beauté de cette dernière les roses qui montaient le long des colonnes étaient superbes peut-être même trop belle car Mana ne pût s'empêcher d'effleurer les roses du doigt et bien sur elle se piqua sur une des épines. Elle regarda un moment le contraste entre le sang rouge et sa peau puis elle mit son doigt en bouche effaçant ce sang. Mana écouta la justification de Melian même si elle n'en avait aucun besoin elle aimait cet endroit depuis la seconde ou ses yeux s'étaient posé sur les roses qui encerclaient les colonnes donc peut importe sa raison elle avait fait le bon choix. Cependant Mana lui répondit en souriant la taquinant gentiment.

"Ah parce que tu crois que tu peux faire plus bizarre que tu as l'odeur de livres et de bois vernis parce que personnellement c'est une des phrases les plus bizarre que j'ai entendue de ma vie. Cependant tu as raison j'aime les livres et le violon même si j'en ai plus jouer depuis un moment."

Mana n'avait aucun mal à s'imaginer les groupes jouant ici ou même la foule venu les écouter tout était clair dans son esprit ou chaque personne devait se trouvé, l'effet que sa faisait d'entendre la foule se déchainer sur les musiques et même le son que devait produire chaque instrument sur cette estrade. Mana fit tous le tour de l'estrade du regard puis alors que son regard allait revenir vers Melian son visage s'éclairci d'un nouveau sourire elle venait de repéré une trappe pourvu que quelqu'un y ai oublier un violon parce que la tout de suite son plus grand regret était de se trouvé dans ce superbe endroit et de ne même pas pouvoir jouer. Peut importe qu'il y ai ou non un public elle voulait juste jouer emplir cet endroit de douce musique comme il l'avait été autre fois. Elle se dirigeât donc vers la trappe et l'ouvrit elle du forcé un peu car elle semblait légèrement rouillée elle ne devait plus avoir été ouverte depuis longtemps quand enfin la trappe céda s'ouvrant dans un grincement à vous donné des frissons dans le dos et faisant fuir les animaux. Mana rentra pour la visité et ressorti quelques minutes plus tard avec un violon un peu poussiéreux, mais qui semblait en état de fonctionner. Mana le frotta doucement avec ses vêtements pour le nettoyé avec une infinie tendresse elle se fichait éperdument de se salir. Puis elle se repositionna au milieu de l'estrade déjà en grande partie dans son monde les yeux dans le vide et ses doigts s'activèrent avec son archet, la musique jailli tout à coup du violon, belle douce et envoutante. Cette estrade était parfaite. Mana avait l'impression qu'elle avait été construite spécialement pour que la musique englobe tout le parc dès qu'on commençait a jouer. Déjà les animaux commençait de nouveau à se rapproché lentement timidement puis petit à petit de plus en plus vite entourant l'estrade et pour les plus téméraire grimpant même sur cette estrade. Avant que Mana ne s’en rende compte elle était entouré d’animaux en soit cela était déjà surprenant, mais une chose encore plus surprenante se passât ensuite des centaines de lucioles vinrent se posé partout sur elle la faisant brillé de mille feu au milieu de cette estrade. Une personne qui arriverait à ce moment précis pourrait la prendre pour une espèce de nymphe jouant du violon pour les animaux dans ce parc abandonné.
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Jeu 12 Nov - 1:40

Le son du violon, qu'elle avait trouvé par magie, m'enveloppa. Elle maniait l'instrument avec une telle facilité qui me surprenait à chaque secondes un peu plus. Elle me transporta dans un monde que je n'avais jamais vu, une musique si belle, si envoûtante et singulière qu'il était difficile d'y résister. Si je devais décrire le monde dans lequel j'étais actuellement, ce serait au côté d'un arbre, sur une balançoire, en train d'observer les nuages valsant dans le ciel, puis les oiseaux chantant et au loin le vent portant le son harmonieux de cette jeune femme.

Je venais marcher lentement pour m'asseoir face à l'estrade, proche de l'escalier servant d'entrée. Le bois était dégradé à cause du temps, ou de la pluie le faisait gonfler et craqueler au bout d'un certain temps. L'herbe fraîche et touffu, servit de coussin à mon fessier, qui lui était au chaud grâce à mon pantalon. Tandis que je me posais au sol et que les animaux avaient prit leurs pattes à leur cou, la mélodie prit une forme différente. Par la suite les bêtes revinrent peu à peu, se laissant bercés eux aussi par se son unique. Les lapins s'installèrent prêt de moi. Un des petits renifla ma jambe gauche, puis la tapota d'une patte hésitante, puis il grimpa et resta sur ma cuisse. Avant de voir le creux formé par mes jambes et de venir s'y nicher confortablement. Et il rameuta ses frères et sœur, me laissant une impression de terrier. Me faisant rire et verser une larme en cet instant de mignonnerie absolue. Un chat s'allongea sur la balustrade en bois délavé. Son pelage était très simple, noir mais la lune faisait émaner des onces de reflets bleus, et les rayons de lune transformèrent ses yeux en cristaux. Le raminagrobis ronronna, se lécha le pelage et observa la peuplasse alentour avec un air dédaigneux et suffisant. Il fut suivit de prêt par un serpent, qui s'enroula autour d'une barre de l'estrade, avec élégance et discrétion. Il siffla puis ne dit plus mot à partir de ce moment là. Une famille entière de Verdier, sans succéda. Ils se déposèrent sur les branches des pins, des chênes des marais et d'un chêne qui devait être très récent au vu de sa taille et de sa forme. Et tout comme Mana, des animaux virent se poser sur moi afin d’observer avec attention cette séance féerique. Deux chardonneret élégants se posèrent sur mes épaules tout en se collant l'un à l'autre en roucoulant. Je levait ma main libre afin de les caresser et de sourire.

Mana était une fille extraordinaire, elle sortait un violon de nul part et pouvait rassembler un tas de personne. Elle m'offrait un repas et calmait des gens qu'elle ne connaissait même pas, pour une fille (moi) qu'elle ne connaissait pas non plus. Elle me surprenait à chaque seconde. Mon corps dans un cocon moelleux et plein de douceur, mes yeux commencèrent à devenir plus luisant, ma chevelure plus épaisses et mes griffes plus longues. J'étais si détendu que je ne le remarquais pas vraiment, le parc étant abandonné, je n'avais aucune inquiétude à ce sujet, aucun étranger ne pourrait entrevoir mon pouvoir. Et étant donné qu'elle était concentrée su ce qu'elle faisait, elle ne verrait rien elle aussi. Je pouvais donc me sentir plus tranquille et sereine pour le moment. Un large sourire aux lèvres, les canines dehors et sans appétit apparent j'attrapais l'un des lapins, pour le porter contre mon visage et humer sa fourrure. Sa fourrure enveloppa mon nez, ce qui le réchauffa, il ne dit rien et se laissa faire, une vraie petite peluche. Je posais ma main dans sa fourrure pelucheuse et grise, afin de le couvrir de caresse et de douceur, comme le mérité chaque animal en ce monde.

Et à cette pensée, s'en suivi une seconde.

Si le parc se serait trouvé non loin d'une forêt, j'aurai mis ma main à couper qu'une famille de cerfs serait venu pour assister à ce spectacle très unique en son genre et peu commun. Ou alors je devais venir de la dernière pluie. Il se serait posés, mangeant de la verdure, laissant par la même occasion une oreille attentive au son et l'autre aux bruits. Mais nous ne pouvions pas tout avoir à proximité.

Une fois sa mélodie close, j'attendis un instant, avant de poser le lapin et d'applaudir le plus vite possible, tout en me levant pour me diriger vers elle. Ma course pouvait paraître épique, à passer entre tous les animaux, sans pour autant trébucher, me rattraper par manque d'équilibre et continuer à avancer. Mais une fois devant elle, la première chose qui me traversa l'esprit, fut de me loger contre elle, et de la serrer dans mes bras tout en lui lançant une pluie de compliment. Je venais de passer l'une de plus belles soirées de ma vie.


- Mana.. Tu es merveilleuse, tu joues sublimement bien.. C'était.. ÉPOUSTOUFLANT !

En prononçant ces dernières paroles, je levais les bras vers le ciel comme une enfant, les yeux pétillant d'étoiles et de joie, un sourire jusqu'aux lèvres. J'étais si joyeuse, que je ne savais comment l'exprimer autrement que part de grands gestes, une voix portante et pleine d'énergie. Tout devenait incroyable avec elle. Tout.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Jeu 12 Nov - 2:54

Mana ignorait elle même se qui se passait. Elle était comme envouter par cet endroit ses doigts jouaient la musique et pourtant elle ne connaissait pas cet air. C'était comme une partition qui s'imposait à elle et se jouait toute seule un peu comme si tout son corps n'était qu'un instrument destiné à jouer cette musique. Jamais encore elle n'avait jouer aussi bien elle savait jouer du violon certes, mais pas aussi bien, pas aussi vite, pas sans partition. Et pourtant sa ne la perturbait pas outre mesure. C'était comme si elle devait être là comme si son destin avait été de jouer du violon dans ce parc sur cet estrade de faire revivre cet endroit comme si tout était lié et écrit d'avance. Elle avait à peine conscience du monde extérieur des animaux ou de Melian. Une tornade aurait pût la frôler qu'elle ne se serait rendue compte de rien et pourtant elle continuait de jouer elle se déplaçait même au milieu de ses animaux sans même les voir mais sans en touché aucun. Et même le serpent qu'elle détestait en temps normal et dont elle avait une peur bleu la ne l'effrayait pas du tout.

Elle fini par arrivé au bout de la musique qu'elle jouait sans savoir depuis combien de temps elle jouait et alors qu'elle aurait du être fatigué d'avoir jouer si vite elle se sentait au contraire plus en forme que jamais. Dès que la lumière se tût les lucioles s'envolèrent du corps de Mana et elle les regardât partir qu'aurait elle pût faire d'autre de toute manière elle ne pouvait pas les retenir. Puis le regard de Mana tomba sur Melian qui essayait de se frayé un passage parmi les animaux Mana ne s'était pas rendue compte qu'ils y en avait autant une fois Melian près d'elle Mana se fit une joie de la prendre contre elle dans ses bras et de lui répondre doucement

"J'apprécie tes compliments vraiment, mais pour être honnête je ne suis pas sur que ce soit réellement moi qui jouait je ne joue pas comme ça d'habitude et je ne connaissait pas du tout cet air. j'avais plutôt l'impression d'être une sorte de réceptacle, que mon corps tout entier était un instrument de musique. je sais s'est bizarre, mais s'est l'impression que j'ai eut comme si une force supérieur s'exprimait à travers moi comme si s'était ce lieu qui parlait en utilisant mon corps et la musique. Tu crois que je deviens folle? J''ai presque envie d'acheter ce lieu d'en prendre soin, mais j'imagine que sa en gâcherait la magie et la nature prend très bien soin d'elle toute seule"

Quelques choses semblait différent en Melian en cet instant, mais Mana était incapable de dire ce que s'était peut être n'étais ce que le fruit de son imagination et puis elle même se sentait différente comme métamorphosé de l'intérieur. Elle se sentait plus forte, mais aussi plus proche de la nature même si elle avait toujours un peu apprécié la nature. Elle s'approchât de nouveau des roses comme attiré par elle à nouveau, mais lorsqu'elle tendit la main vers elle cette fois au lieu de se piqué une rose lui tombât dans la main ce n'était probablement qu'une coïncidence qu'est ce que sa pourrait être d'autre, mais les choses était tellement étrange depuis qu'elles étaient sur cette estrade. Mana porta doucement la rose à son nez pour en sentir l'odeur et elle fût surprise souvent elle avait eut l'occasion de sentir les rose qui poussait dans les jardins de son manoir, mais jamais aucune n'avait eut cet odeur s'était une odeur magique et indescriptible s'était comme si toutes ses odeurs préféré s'était mélangé pour formé l'odeur de cette rose. Tout cela était impossible, impensable, inimaginable. Ce pourrait il qu'elle soit dans une sorte de rêve que tout sa ne soit qu'un très étrange et très agréable rêve si s'était le cas s'était le plus agréable qu'elle n'avait jamais fait. Elle se retourna vers Melian elle détestait parlé de sa ou questionné les gens sur sa mais la il fallait absolument qu'elle sache  

"S'il te plait dit moi que tout ça est réel que se n'est pas un rêve ou une chose provoqué par un don quelconque parce que tout semble si réel et irréel à la fois et surtout si parfait"

D'un coup Mana était effrayé. Effrayé à l'idée de se réveiller, à celle de perdre l'amitié qu'elle était entrain de formé avec Melian. Elle avait tout de suite accroché avec elle même si elle ne savait pas réellement pourquoi s'était arrivé comme sa elles avaient tout de suite sympathisé faut dire que Melian était quelqu'un d'extrêmement facile à vivre une personne simple qui aime les plaisir simple de la vie et qui semble toujours de bonne humeur et rendre la vie du bon côté. Elle avait l'impression de devenir folle. Elle ferma les yeux et se força à réfléchir et surtout à se calmé puis elle les rouvrir plus calme elle savait se qu'elle avait à faire un à un elle caressa chaque animal doucement jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. le serpent elle tremblait elle était morte de peur maintenant à l'idée d'approché et de touché se serpent elle approchât sa main lentement timidement et tremblante l'arrêtant à quelques centimètre de sa tête et s'est lui qui vient frotté sa tête contre la paume de la main de Mana. Elle du se forcé à se mordre la lèvre pour ne pas crié tant elle avait peur puis ses yeux croisèrent les yeux vert émeraude du serpent et il semblât l'hypnotiser totalement au point qu'elle ne remarquât même pas qu'il venait de s'enrouler autour de son bras.
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Sam 14 Nov - 21:08

Elle se tenait là. Debout. Face à moi. Son cœur, sa respiration, la taille de ses pupilles. Tout. Tout devenait saccadé. Elle était dans un mélange d'euphorie et d'inquiétude, de peur. Elle m'empoigna les bras afin que je lui prouve, mais aussi qu'elle se prouve certaines choses. Est-ce que tout cela était vrai? Ou n'était-ce qu'un songe, qu'elle oublierait à son réveille? Elle ne savait pas, ou avait peur de savoir. Je n'aurai su dire quelle proposition était la plus juste. Quand à moi, je savais que tout cela était bel et bien vrai, je venais souvent depuis mon arrivée à l'Académie, en ce lieu pleins de mystères, de magie, de compagnie. Tout en attendant la réponse à cette question, elle se tourna et observa un serpent qui s'enroula avec lenteur et sûreté autour d'un des membres de la demoiselle. Ses yeux se plongèrent dans ce de la jeune femme, il siffla un moment avant de repartir, rejoindre la nature, les siens et sa maison. Les autres animaux commencèrent à partir peu à peu. Cependant, une partie resta, ils restèrent dans l'herbe, se calèrent sur les barrières, les marches ou encore à l'intérieur de l'estrade elle même. Un chat ronronna de plus belle, tout en venant frotter son petit nez contre la jambe de la demoiselle, montrant ainsi qu'elle faisait partit de son territoire. Je souris en écoutant les vibrations qu'émettait l'animal. Il était heureux, comme tout les autres. La musique avait un effet très important sur les animaux, et sur les changeurs aussi. Je comprenais parfaitement leur ressentit et le partagé grandement.

Je m'approchais de Mana, afin de répondre à sa question tandis qu'elle était plus concentrée sur moi que sur ce qu'il pouvait l'entourer.


- Tout cela est bien vrai Mana. Je pense que j'ai déjà assez gaffé comme cela depuis notre rencontre, mais comment dire. C'est magique, tout est réel mais avec une touche de Cendrillon et de marraine la fée. Si cela peut-être une bonne référence. Hahaha. Et donc profite de ce moment, cela arrive assez rarement, depuis que je suis arrivée c'est la seconde fois que ce lieu est aussi magique et surprenant. D'ailleurs, je ne savais même pas qu'il y avait un violon ici. En tout cas, tu viens d'offrir un moment fantastique à tous ces petits êtres. Ils te remercient tous à leur façon.

Je venais de continuer sur un chemin très boueux et glissant. Mais je savais très bien qu'elle aussi était particulière à sa manière, sinon elle n'aurait pas sentit cette effluve de magie, et elle n'aurait pas cette odeur électrique si singulière. Elle m'observa, un long moment, elle réfléchissait certainement. Je n'en avais pas la moindre idée, mais mon intuition me guidait et se trompait rarement. Elle tout se décomposa lentement tandis que sa main se levait, pour me pointer du doigt. Un sourire se dessina malgré mes tentatives de le rejeter. Je me demandais ce qu'elle allait dire, allait-elle avoir peur de moi? Ou allait-elle quand même m'aimer? Ou n'avait-elle pas comprit? Ce qui au fond m'aurait bien arrangée, maladroite comme j'étais. J'allais certainement prendre cher.. Très cher. Mon dieu.. Nyx aidez moi, mère de la nuit, aidez moi à supporter ce qui va suivre. Je vous en pris !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Sam 14 Nov - 23:06

Dès que Melian lui confirma que tout était vrai Mana fût rassuré et elle se trouva aussi un peu ridicule d’avoir pensé que tout cela n’aurait pût être qu’un songe. A vrai dire c’est moins ce moment que le lien qu’elle commençait à noué avec Melian qu’elle ne voulait pas perdre ce moment était merveilleux, mais même si il n’avait été qu’un rêve il serait resté un moment merveilleux et unique mais son lien avec Melian lui y pouvait continuer, se renforcé, s’agrandir pour devenir elle ne savait pas trop quoi en fait peut-être une sorte de sœur de cœur. Et il aurait été dommage qu’elle n’ait été qu’un rêve car alors elle n’aurait pas pût la revoir alors que Mana avait très envie de la revoir de lui faire découvrir d’autre chose de son monde et que Melian de son côté lui montre le sien qui semblait aux yeux de Mana bien plus intéressant tinté de magie et de poésie. La première réponse de Mana fût instinctive ses paroles s’échappèrent de ses lèvres avant même qu’elle n’y pense pour rassuré la jeune femme sur ses gaffes.

« Tu n’as rien gaffé du tout au contraire tout était parfait cette soirée entière est parfaite digne d’un conte de fée et ce parc c’est l’apothéose de cette soirée. Cela dit j’espère que ce n’est pas du cendrillon parce que je sais pas quelle heure il est, mais j’ai aucune envie de me transformé en servante à minuit ou que mon carrosse se change en citrouille même si je suis pas venue en carrosse mais bon on s’en fiche »

La seconde fois Mana ne pouvait s’empêcher d’éprouvé une pointe de jalousie quelqu’un avait-il passé un moment semblable à celui-ci en compagnie de Melian à moins qu’elle ait été seule la première fois. De toute façon s’était ridicule d’être jalouse Melian ne lui appartenait pas elle faisait ce qu’elle voulait avec qui elle voulait quand elle voulait et si elle avait envie d’emmené d’autre personne ici elle en avait tout à fait le droit. Mana ne savait même pas pourquoi elle ressentait cette pointe de jalousie mais elle la ressentait. Il n’y avait pas que les animaux qui qui avait passé un bon moment Mana aussi avait passé un excellent moment avec ce violon qui l’avait possédé totalement. Elle allât d’ailleurs le remettre là où elle l’avait trouvé refermant la trappe. Elle avait pensé à le gardé, mais elle avait la sensation qu’elle ne le devait pas.

Puis soudain les choses s’emboitèrent dans son esprit comme une sorte de puzzle bien qu’il lui manquait encore des pièces elle pouvait émettre certaine supposition sur ce qu’était Melian. Elle se rendit même compte que pendant qu’elle jouait elle avait aperçu un changement en elle qui sur le coup ne l’avait pas marqué tant elle était concentré sur sa tâche. Elle mit un moment à se ressaisir puis elle s’approchât de Melian et lui murmura doucement comme si s’était un secret dont elle ne pouvait se permettre de parler à voix haute même dans un parc aussi désert.

« Qui es-tu ? Ou plutôt qu’est-ce que tu es ? Tu as une sorte de flair comme celui des animaux qui te permet de sentir des odeurs sur les gens comme tu en a senti sur moi dans le restaurant malgré toutes les odeurs de nourriture qui nous entourait et tu sembles avoir une compréhension accrue des animaux. Alors tu as l’air humaine et peut-être que tu l’es mais tu n’es pas une simple humaine tu es plus que ça. Tu peux tout me dire tu sais, mais tu peux aussi choisir de gardé ton secret pour toi je comprendrais, mais si tu le fais sache que je n’arrêterais pas de chercher ce que tu es jusqu’à ce que je le trouve peu importe le temps que ça me prendra. Pas pour te juger ou pour savoir si tu es dangereuse je sais déjà que tu ne l’es pas et ne me fera pas le moindre mal. Non si je veux le savoir c’est parce que je tiens beaucoup à toi et j’ai envie de te comprendre totalement et ce plus qui est en toi il fait partie entièrement de toi de ce que tu es. Tu essayes de le caché et pour ça tu es obligé de te cacher toi-même ou du moins de caché une partie de toi de retenir cette partie de toi qui veux agir autrement. Je veux que tu saches que tu peux te lâché que tu peux être toi-même entièrement avec moi je ne te jugerais pas Melian »

Après sa longue tirade Mana resta comme sa contre Melian sa bouche collé à son oreille et elle laissa sa respiration calme soufflé doucement dans l’oreille de Melian ainsi elle verrait qu’elle n’avait pas peur d’elle que sa respiration était calme et les battements de son cœur aussi. Pourtant elle était collé à elle si Melian avait été dangereuse elle aurait pût la blessé ou la tué avant même que Mana se tende compte de quoi que ce soit, mais comme Mana l’avait dit elle avait confiance et elle ne pensait pas que Melian soit dangereuse loin de là. Elle ressemblait plutôt à une sorte de chaton esseulé et apeuré qui avait juste besoin d’amour, de tendresse et d’être comprise et c’était en quelque sorte ce que Mana proposait d'essayer de lui offrir.
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Dim 15 Nov - 21:06

« Tu n’as rien gaffé du tout au contraire tout était parfait cette soirée entière est parfaite digne d’un conte de fée et ce parc c’est l’apothéose de cette soirée. Cela dit j’espère que ce n’est pas du cendrillon parce que je sais pas quelle heure il est, mais j’ai aucune envie de me transformé en servante à minuit ou que mon carrosse se change en citrouille même si je suis pas venue en carrosse mais bon on s’en fiche »


J'imaginais la fille d'Eve sortir de ce lieu en courant, soulevant une longue robe dans les tons de diamant, avant de rejoindre le même carrosse de la belle Cendrillon. Cependant, ici elle ne perdrait pas une chaussure, mais une larme, un violon, un sourire. Dans ses paroles, dans ses mouvements, la joie pouvait se ressentir. Elle était heureuse d'avoir vécu un moment pareil, j'étais donc moi aussi si joyeuse, si enthousiaste ! Je voulais la serrer dans mes bras!


- La magie est présente de façon différente en fonction de la nuit, du jour, de l'heure, du temps. Je l'ai sentit la première fois que je suis arrivée ici, je suis venue aussi.. Enfin je m'étais perdu. C'était la fin de la première journée à l'A.. L'école. J'avais besoin de sortir et je suis tombée ici. En entrant dans le parc, la chaleur extérieur s'adoucit, il y avait un mélange d'odeur de fleur avec l'odeur du pain croustillant et de viennoiserie. C'était agréable, on aurait pu imaginer un pique-nique en famille ou un couple s'y reposant tranquillement tout en observant les derniers rayons du soleil envelopper la ville et l'orner de sa douce chaleur. Puis au fur et à mesure que la nuit prenait le dessus, ce fut une douce odeur hivernale qui prit le dessus, et je peux assurer que même une personne normale pourrait le sentir aussi.. EUH. Hum.. Je.. Et.. Donc la magie est toujours la même. Autant finir ma phrase. Haha.. Ha.

Je pensais avoir fait des erreurs, encore une fois. Cependant ce que je pensais être une erreur, allait se modifier et prendre une tout autre forme au fur et à mesure de la discussion. Alors que Mana écoutait attentivement, elle finit par se pencher en avant, afin de glisser des mots nouveaux au creux de mon oreille. Ses mots flottèrent avant de me faire prendre conscience que je pouvais lui faire réellement confiance. Et elle attendait de ma part, une seule chose : que je lui montre une part de confiance. Sans que je puisse voir son visage, son souffle parla pour elle, et quelque chose me dit que c'était totalement volontaire. Je sourie de manière rêveuse, avant de baisser mon regard pour poser mes deux iris sur le sol couvert d'herbe. Je portais une main à mon visage afin d'y effacer une trace de faiblesse; une larme. Puis je ris. De soulagement, ou de nervosité, je n'aurai jamais su le dire précisément. J'allais immanquablement pouvoir y repenser avec du recul, d'ici quelques heures, une fois que cette sortie nocturne se serait close.

Une grande inspiration. Une touche de clignement de cils, et des sentiments de peur, d'angoisse, d’appréhension. Je finis par déblatérer.


Qui je suis? Celle que tu vois en face. Ce que je suis? Grande question. Une.. Une.. Me.. Méta. Une métamorphe. D'où ma compréhension avec les animaux. Je. . . Normalement je n'aurai du rien dire, je n'ai fait que dire des choses qu'il ne fallait pas alors que je suis en dehors de l'Académie. Je risque de me faire punir.. Alors que je viens tout simplement d'arriver. Je. . . Puis en plus de cela, comment cela ce fait-il que tu n'ai pas peur de moi? Je suis un monstre. Je ne suis pas normale. Je peux faire du mal à du monde et.. Je. . .

Sans que je m'y attende elle posa sa main sur ma bouche, avec délicatesse, afin de m'empêcher de parler. Et à son tour, elle prit la parole, afin de répondre à ma tirade, comme j'avais répondu à la sienne.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Dim 15 Nov - 23:48

Mana écouta avec attention le récit de la première visite de Melian dans cet endroit et même si elle refuserait sans doute de l’avouer Mana était soulager que Melian ai été seule cette première fois ainsi cet endroit cette magie enfin tout ça s’était un peu son endroit, son monde et elle y avait fait entré Mana comme Mana l’avait fait entré dans le sien dans ce restaurant même si ce lieu était bien mieux qu’un restaurant plein de bourge. Quelques parts elle avait reçu bien plus qu’elle n’avait offert. Elle n’avait offert qu’un simple repas et un peu d’elle-même et en échange elle avait reçu l’amitié de Melian et ce moment magique dans ce lieu.

Mana ne pût s’empêcher de sourire lorsque Melian faillit prononcer le mot Académie mais qu’après avoir prononcé la première lettre elle se ravisa et utilisa le mot école. Etais ce vraiment si interdit de parler de l’académie parce que Mana elle ne se gênait jamais pour en parler même en dehors de l’enceinte de l’école certes elle ne parlait pas de ses dons ou des spécificités qui permettait d’entré à l’académie, mais si on lui posait la question elle répondait qu’elle était élève de l’académie Tsuki. Bon de toute façon jusqu’à présent elle n’était tombée que sur des personnes connaissant déjà l’existence de l’académie puisque lors de son autre sortie elle était tombée sur un de ses futurs profs donc même si elle n’était pas censé en parlé elle n’avait encore commis aucun réel impaire, mais il faudrait qu’elle fasse plus attention si elle n’était pas censé en parlé.

Mana pût remarquer le moment exact au Melian se rendit compte qu’elle venait de commettre une erreur si elle voulait garder son secret intact et que personne ne sache pour son don elle devait éviter de parler de personne normal ce qui sous entendait qu’il y avait d’autre personne qui ne l’était pas. Bien sûr Mana faisait partie de ses personnes spéciales donc elle savait parfaitement ce que Melian voulait dire sauf que Melian ne le savait pas encore. Mana était très discrète sur son don même si elle l’avait utilisé tout prêt de la jeune femme tout à l’heure. A vrai dire Mana n’en parlait même jamais mais si Melian lui confiait le sien alors il faudrait qu’elle aussi lui fasse confiance et lui parle de son don même si en soi il n’avait rien d’exceptionnelle.

Pendant un moment Mana se demanda si Melian allait lui parlé ou non de son don s’était son choix elle le respecterait peu importe le choix qu’elle ferait si elle ne lui disait rien elle chercherait elle-même, mais elle ne lui reparlerait pas de son don même si elle trouvait une réponse pas tant que Melian n’aurait pas décidé d’aborder le sujet, mais finalement cette dernière se lançât. Elle avait l’air très mal à l’aise avec le sujet ce que Mana pouvait comprendre un tel sujet pouvait tous changé sa pouvait briser ou au contraire renforcé une amitié et comme Melian pensait toujours qu’elle était une personne normale. Tout lui avouer était encore plus risqué. Mana l’avait laissé parler un moment espérant qu’au fil de sa tirade elle se calme, mais plus elle la laissait avancé plus Melian semblait s’emmêler dans son discours et être en total panique. Alors tout doucement et tendrement Mana posa une main doucement sur sa bouche pour la faire taire avant qu’elle ne panique encore plus, mais elle le fit extrêmement doucement elle ne voulait pas que ce soit perçu comme un mouvement du genre j’en ai assez entendu sa suffit je veux plus rien savoir. Non là ce mouvement voulait juste dire chut calme toi je suis là je comprends, mais bon un mouvement ne suffisait pas Melian lui avait fait confiance s’était à son tour maintenant de tout lui dire. Elle prit une inspiration plongeât ses yeux dans les siens avec une infinie tendresse.

« Chut calme toi, il ne t’arrivera rien je sais pour l’Académie, pour la magie, pour les personnes spéciales qui la compose. Tu n’as commis aucune erreur pour la très simple raison que moi aussi je suis à l’académie je suis une saphir. D’ailleurs tu ne l’as apparemment pas remarqué, mais j’ai utilisé mon pouvoir juste devant toi ce soir au restaurant pour qu’ils nous laissent entré et qu’on ait une table j’ai manipulé l’ordinateur de la réception pour y inscrire une réservation à notre nom. C’est sa mon pouvoir je manipule l’informatique je peux hacker à peu près n’importe quel système en plus ou moins de temps en fonction de sa complexité et chose pratique je n’ai même pas besoin de touché au clavier pour ça. Un simple contact physique avec le système ou même visuel, mais là sa complique encore les choses et augmente le risque je le fasse exploser. Oui je fais ça aussi parfois je fais surchauffé le truc et je le fait exploser, mais c’est involontaire »

Voilà pour la première fois Mana avait à peu près tout dit de son don dans les grandes lignes à Melian et sa avait été beaucoup plus facile que ce à quoi elle s’attendait elle était même parvenue à rester plus ou moins calme même si elle avait peut-être parlé un peu vite. Puis avec beaucoup de tendresse elle rajouta d’autre phrase qu’elle se sentait obligé de dire tout en serrant Melian dans ses bras.

« Tu n’es pas un monstre je ne sais pas si s’est toi qui pense sa ou si quelqu’un t’as dit ça, mais si quelqu’un t’as dit ça alors cette personne est une idiote qui ne te connait pas. Tu es une fille adorable avec un cœur en or. Et peut-être que tu peux faire mal à du monde, mais ce n’est pas parce que tu peux le faire que tu le feras. Tu sais chaque don peut être utilisé pour faire le bien ou le mal s’est à nous de choisir comment on veut l’utiliser. Moi par exemple, je pourrais ruiner des personnes, ou faire apparaitre de fausse preuves qui les enverrais en prison voir même qui pourraient les faire tuer, mais ce n’est pas parce que je peux le faire que je vais le faire. Mais si un jour on ne sait jamais tu es tiraillé par un instinct de prédateur comme certain animaux peuvent l’être et bien tu peux toujours venir m’en parlé ma porte te sera toujours ouverte de jour comme de nuit j’essayerais de te calmer de calmer cet instinct pour que tu ne commettes pas un acte que tu pourrais regretter ensuite. Je suis là pour toi je suis ton amie je te protègerais même si c’est de toi-même que je dois te protéger je le ferais je me débrouillerais je trouverais une solution »

Et voilà à nouveau elle avait tout déballé peut-être qu’elle avait trop parlé et dévoiler trop de ses sentiments, mais peu importe car elle pensait chacun des mots qu’elle avait prononcé. Oui son amitié avec Melian était très récente, mais elle s’était attaché à elle et elle avait envie de la protéger, de l’aidé et de faire tout ce qu’elle pourrait pour elle. Melian était si merveilleuse, si magique. Elle était à l’opposé d’un monstre et jamais Mana n’aurait peur d’elle bien au contraire elle lui fesait confiance les yeux fermé. Elle lui confirais sa vie sans hésité la moindre seconde.
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Ven 20 Nov - 1:29

Sa main s'enleva délicatement de ma bouche, une douceur que j'avais oublié depuis la mort inattendue de ma grand-mère. Elles étaient bien différentes, mais je voyais en elle une grande douceur, et la recherche de quelque chose de perdu comme de nouveau. Un sentiment qu'elle connaissait de nom, qu'elle voyait autour d'elle, mais qu'elle n'avait su s'approprier. Et en voyant un sourire naître sur son visage en m'observant, je me demandais si je lui avait été d'une aide quelconque. Tandis que j'analysais ce sourire étrange et splendide, je la vis porter cette même main

Son regard me fixant encore, elle allait ouvrir la bouche pour répondre à mon discours assez maladroit. Je me rendis compte des maladresses que j'avais pu faire depuis le début de notre rencontre. Tout cela avait commençait lors de notre.. Rencontre physique involontaire. Alors que je venais de lui rentrer dedans à l'angle d'une rue. Il y avait eu bien trop d'odeur, et je n'étais pas assez sur mes gardes pour que je la sente arriver. Au final grâce à ce moment d'absence que j'avais pu avoir de mon côté, cette soirée avait fabuleusement bien continuée. Peu de temps que j'étais là, et j'avais déjà fait une rencontre tout à fait merveilleuse. Bien entendu j'avais croisé du monde durant ces derniers jours, j'avais alors vaguement entamé de nouvelles relations aux travers de ces personnes. Bien que je ne pouvais les qualifier que de simples connaissances, je savais que certaines allées marquer ma vie, que ce soit par leur amitié, ou leur haine.
Je pouvais donc me voir comme chanceuse en ce nouveau jour, après tout je me tenais en ce moment même debout, sur mes deux jambes, en train de parler de mon pouvoir à une détentrice de pouvoir. Elle ne me voyait pas comme un monstre, elle me faisait confiance et savait pertinemment que je ne voulais de mal à personne. Pourtant, elle ne me connaissait que depuis simplement deux heures environ. Cette fois-ci c'est moi qui me croyais en plein rêve. Je fermais les yeux afin de retenir un larme naissante, trop d'émotion pour moi en si peu de temps. Elle prononça le mot "amie", il résonna en moi, comme un simple coup résonne dans une caverne. Je tremblais, un frisson naquît au bas de mon dos, s'étalant le long de mon corps, telle des ondes sur la surface de l'eau. Je la regardais dans les yeux, la laissant terminer sa tirade, avant de répondre, encore. Tout cela avait une odeur théâtrale.


- Je. . . Merci. Tu es d'une grande bonté toi aussi. Tu n'as pas peur de moi, tu es très gentille et tu es à l'écoutes de tout ce que j'ai pu dire depuis notre rencontre. Je pense que cette fois, c'est moi qui penser confondre rêve et réalité. Je suis heureuse, et cela faisait longtemps que je ne l'avais pas été ainsi.. Merci pour ce repas aussi, c'est le seul moyen pour moi de tenir durant mes changements. Et.. J'ai bien sentit ton pouvoir, mais je n'en étais pas persuadée au début. Ton odeur, il y a de l'électricité statique dedans. Elle t'enveloppe continuellement, bien que légère elle est en "surcharge" lorsque tu approches un objet moderne comme cet ordinateur. J'étais surprise au début, puis je me suis faite à l'idée que tu ne devais pas être comme moi.. Au final si. Et j'en suis assez heureuse pour tout dire. Je me sens moins seule dans se monde de brutes.

Comme si je voyais en Mana une grande-soeur, je l'entourais de mes deux bras, glissant mon visage contre son épaule et la serrant fortement contre moi. Heureuse de connaître quelqu'un comme elle, je souris, avant de la lâcher et de reculer gênée. Je n'ai plus l'habitude du contact physique humain, mais plus animal. Alors embrasser quelqu'un que je tentais de discerner et de percevoir, la chose était plus inhabituel.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Ven 20 Nov - 14:13

Et voilà s’était du Melian tout craché s’était la seule personne que Mana connaissait qui pouvait lui sortir des phrases du genre il y a de l’électricité statique dans ton odeur. Bien sûr maintenant elle comprenait un peu mieux pourquoi Melian disait ça, mais même en comprenant elle s’y ferait sans doute jamais vraiment. Elle serait sans doute toujours surprise par ses phrases sur son odeur, mais s’était une bonne chose elle aimait être surprise. Aller de rebondissement en rebondissement. Elle n’avait jamais le temps de s’ennuyer avec Melian et s’était une bonne chose jamais elle n’avait connu de personne comme elle si différente et en même temps si semblable s’était difficile à expliquer. Puis Melian la pris dans ses bras et Mana lui rendit avec plaisir son étreinte passant même doucement la main dans ses cheveux avec tendresse. Melian était un peu plus vieille qu’elle et pourtant Mana avait l’impression que s’était l’inverse et que s’était-elle la plus vieille sans doute parce que Melian était comme un petit animal perdu dans un environnement qui n’est pas le sien et dans lequel elle cherchait encore ses marques. Bien sûr Mana cherchait aussi encore ses marques à l’académie ou dans les relations sociales, mais elle avait les clés pour se débrouillé en société même si s‘était des clés de femme d’affaire trop mâture pour son âge. Puis elle avait ses masques de confiance en soi apparente, sûre d’elle à l’aise en société tout cela n’était que du vent, mais les gens y croyait Melian elle semblait être une personne pur sincère qui ne portait aucun masque à tel point qu’elle avait même du mal à cacher son don si on faisait assez attention à elle et cela plaisait à Mana elle trouvaitt sa attachant adorable. A tel point qu’elle ne comprenait pas comment les gens pouvait réussir à avoir peur d’elle aux yeux de Mana Melian était la personne qui se rapprochait le plus d’un ange à tel point qu’elle s’attendait presque à voir des ailes lui sortir du dos et une auréole au-dessus de la tête. Ensuite elle se reculât et je la laissais faire je n’avais aucun problème avec ses câlins et ils pouvaient durer aussi longtemps qu’elle le souhaitait, mais je ne voulais pas la brusqué je lui laissait s’habituer à tout ça à son rythme tout sa avait l’air si nouveau pour elle d’après ce que Mana avait compris elle n’avait pas eu une vie facile et super heureuse jusque-là même si elle n’arrivait pas à comprendre qu’on ait pas envie de faire sourire de dorloter et de câliner une femme aussi adorable, mais bon la nature humaine était une chose bien mystérieuse      

Mais tandis qu’elle pensait aux paroles de Melian cherchant une chose que son esprit avait captée sans qu’il ait réussi à l’interpréter elle finit enfin par mettre le doigt dessus. Melian avait dit que son pouvoir était en surcharge lorsqu’elle s’approchait d’un objet moderne et si s’était sa le problème si le fait de faire exploser quelque chose venait de cette surcharge du fait qu’elle ne se servait pas assez de son don qu’elle laissait cette énergie s’accumuler en elle et que lorsqu’elle la relâchait elle en relâchait trop trop vite et c’était cette trop forte dose d’énergie qui faisait tout exploser. Melian était génial elle venait peut-être de lui permettre de mieux comprendre son don même si elle ne l’avait probablement pas fait exprès. Il ne lui restait qu’à tester cette théorie, mais pour sa elle avait besoin de sa nouvelle amie et d’une cible pour utiliser son pouvoir. C’est alors qu’elle remarquât des lampadaires disséminé dans le parc. Bien sûr ils ne fonctionnaient plus depuis longtemps, mais à condition que les ampoules fonctionnent toujours elle pourrait les faire s’allumer. Elle se tourna vers Melian et lui sourit avant de lui demander comme si s’était la chose la plus naturel du monde à demander et peut-être était-ce le cas peut-être qu’entre elle désormais parler de leur pouvoir était devenue une chose naturel comme parlé du temps qu’il fait.

« J’ai une théorie à propos de mon pouvoir tu ne veux pas me heu comment dire disons sentir à défaut de meilleure terme tu te rends compte des phrase que tu me fais dire qu’elle genre de fille folle tu me fais devenir pour que je sorte des phrases du genre tu ne veux pas me sentir. Enfin bref je voudrais savoir si cette surcharge diminue lorsque j’utilise mon pouvoir tu peux me dire sa s’il te plait. »

Mana avait dit ses premières phrases avec le sourire et l’amusement de deux personnes rendues complices par un secret qu’elles partageaient, mais lorsqu’elle avait parlé de sa théorie sur la surcharge elle était de nouveau devenue sérieuse. S’était important pour elle de mieux comprendre son pouvoir de mieux le contrôler et si cette théorie se vérifiait alors elle aurait fait un grand pas en avant vers la compréhension de son don.

Sans attendre la réponse de Melian après tout maintenant qu’elles savaient pour leur don mutuelle Mana ne voyait aucune raison que Melian refuse de l’aidé si ? Mana se concentra donc sur les lampadaires du par cet commença doucement à les allumer d’abord ils se mirent à clignoté s’allumant et s’éteignant puis lentement ils finirent par resté allumé. Allumer ses lampes lui demandait beaucoup plus d’énergie et de concentration que de piraté un simple ordinateur pour y ajouter une réservation surtout qu’elle le faisait sans contact physique avec les lampadaires. C’est pourquoi sa concentration devait être au maximum au point qu’elle était dans son monde plus rien n’existait autour d’elle. La fin du monde aurait pu se produire qu’elle n’aurait rien remarqué, de même elle aurait pût se faire tuer sans le remarqué. C’était toujours ainsi lorsqu’elle utilisait son don à plus forte dose pour des choses plus complexe sa l’isolait du monde, sa la rendait vulnérable. Elle en était consciente, mais elle était seule avec Melian alors elle ne risquait rien et pour que son petit test soit concluant elle devait utiliser une grande portion de son don et elle ne devait pas relâché sa concentration une seule seconde sinon les lampes s’éteindraient telle des bougies que le vent aurait soufflé.
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Mar 24 Nov - 17:32

Aussi surprenant que cela pouvait l'être pour des humains, pour moi ça demande était tout à fait normale. A défaut, que son terme de "sentir", ou venir la humer pouvait être fait de loin. Heureusement, je n'avais pas besoin de coller mon nez contre la peau d'une personne, du moins quand le vent était de mon côté et que tournoyant il laissait les odeurs des corps étrangers flâner dans l'horizon bleu.  Et ce soir, le vent bien que discret, était présent. Je pouvais sentir sans trop m'approcher l'électricité flotter autour de la demoiselle, sortir des pores de sa peau. Je me plaçais non loin d'elle, afin de ne pas la gêner, mais de pouvoir sentir son odeur et étudier avec attention la quantité de magie l'enveloppa. Si je pouvais lui être d'une aide quelconque, j'étais heureuse, et ce soir pour la seconde fois, j'allais pouvoir aider Mana. Mes yeux ne la lâchèrent pas, tandis que dans une démarche raffinée elle se déplaça pour faire face à un lampadaire en fer. Le pied du lampadaire était un mélange entre le cuivré et le gris. Rouillé par le temps, les intempéries et le manque d'entretient. Une ampoule toujours présente. Mais quelle était l'utilité de fournir ce parc en électricité alors qu'il était abandonné, que plus personne n'y allait? Aucune. Les animaux avaient maintenant leur territoire, la nature reprenait un peu plus de sa force et montait d'une marche dans le conflit face l'homme.

Mana leva les bras vers cet objet. Elle ne bougea plus, ne dit plus mot, se contentant de fixer avec un sérieux immense le lampadaire. Elle resta concentrée comme cela un moment, ses épaules, ses jambes, son ventre, chacun de ses muscles se contractèrent un peu plus au fur et à mesure du temps. Ses épaules se raidirent, je voulu avancer par peur qu'elle force trop, mais elle allait bien. Son coeur n'avait pas de pouls anormal, il était un peu affolé mais parce qu'il devait nourrir le corps de Mana pour qu'elle puise dans son pouvoir. Son pouvoir lui n'était plus aussi présent que d'habitude. Il se dirigeai vers le haut de son corps avec rapidité et fluidité. Un spectacle magnifique à voir. Je ne pouvais pas voir l’électricité mais je le sentais, et je l'entendais. Tous mes sens me disaient cela. Et min imagination apportée sa touche personnelle. Sa concentration était telle que je me demandais si elle allait réagir quand la lampe s'allumerait.

Le lampadaire se tenant devant Mana clignota le premier. Fébrilement il s'alluma et resta après un bon moment complètement allumé. Un second ne tarda pas, puis un troisième. Chaque fois qu'un lampadaire s'ajoutait, mes yeux s'éblouirent un peu plus. J'étais en admiration devant ce pouvoir. Elle le contrôlait bien, bien mieux qu'elle ne pouvait le penser.. Et que j'aurai pu le penser. Cependant, son pouls se fit plus fort, plus saccadée était sa respiration. Je devais faire un choix, pas comme si ça vie était entre mes mains, mais je savais qu'elle voulait tenir, cependant, elle pouvait se faire du mal. Et cela faisait bien 10 minutes que les lampadaires étaient nettement en éveil.

Ce fut d'un pas décidais, que je m'approchais de la demoiselle. Posant une main sur son épaule. Elle ne me sentit pas et ne dit rien. Je dus renforcer mon appuie tout en l'appelant. "Mana! Arrête. J'ai la réponse à ta question."
Elle baissa ses mains, puis les yeux papillonnant elle se tourna vers moi. Encore un peu ailleurs. Une fois qu'elle fut totalement apte à m'écouter, je pris la parole.


- Sache que je ne vois pas les auras, je devine grâce à mes sens. Donc, ce que je vais te dire, n'est pas totalement fiable. Quand tu as commencée à utiliser ton pouvoir sur ses lampadaires, l'électricité autour de toi est devenue plus forte, comme si tu capturais celle étant autour de toi. Elle nage autour de toi, avant de venir contre tes mains. C'est au niveau de tes mains que l'odeur est plus forte. Et une fois que tu as allumé les lampadaires, l'odeur était presque inexistante. Je sentais juste l'odeur de la pluie et de la nourriture de tout à l'heure. Ce ne sont que des hypothèses, mais maintenant, l'odeur statique redevient un peu plus forte depuis que je te parle. Elle se rééquilibre je dirai..

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Mar 24 Nov - 20:23

Mana se sentait partir elle sentait au fur et à mesure que les secondes s’égrainaient qu’elle perdait le contrôle son pouvoir allait lui échapper, elle allait perdre le contrôle pire encore elle allait peut-être en mourir, mais bien que consciente des risques elle ne pouvait pas s’arrêter elle n’avait jamais pu s’arrêter avant d’avoir fini sa tache peut être réussirait elle à s’arrêter lorsque tous les lampadaires du parc seraient allumer, mais elle aurait probablement perdu connaissance avant sa. Elle était fichue elle avait été trop gourmande elle avait pris une cible trop importante pour elle. Elle avait de plus en plus de mal a respiré son cœur s’emballait et ses jambes commençait à trembler. Elle n’avait aucune idée du temps depuis le quelle elle utilisait son pouvoir.

Alors qu’elle se pensait fichue une voix s’insinua dans sa tête la voix de Melian qui lui disait d’arrêter et sa voix sembla repoussé la magie la faire sortir de son corps et lui permettre de s’arrêter. Jamais personne n’avait réussi à l’arrêter pourtant beaucoup de personne avait essayé au manoir mais aucune n’avait réussi à l’atteindre. Ils avaient même essayé de l’assommer sans résultat. Peut-être que seul les gens comme elle les gens avec des dons pouvait l’atteindre lorsqu’elle utilisait le sien ou alors il fallait des gens en qui elle avait confiance, avec qui elle avait tissé des liens et de qui elle se considérait comme proche. Elle n’en savait trop rien s’était encore une chose de plus à vérifier. Décidément elle était loin de comprendre et de contrôler son don, mais après tout elle était à l’académie tsuki pour ça.

Mana avait du mal à revenir à la réalité même lorsque Melian avait brisé l’influence que la magie avait sur elle. Bien que la magie n’agissait plus physiquement elle était toujours présente en moins forte quantité mais tout de même la dans son esprit à lui embrouillé l’esprit la laissant dans une sorte de torpeur dont elle avait du mal à se sortir. Puis lentement elle baissa ses mains et papillonnât des cils pour chasser les dernières traces de magie et donc de sa torpeur. Ensuite elle écoute Melian. Ses paroles ne confirmèrent pas réellement les hypothèses de Mana, mais elles lui permirent d’un peu mieux comprendre son don ce qui en soit était déjà une excellente chose. Puis Mana n’eut pas l’occasion d’y réfléchir longtemps car à peine Melian avait-elle finie de parler que Mana tombât à genoux en se tenant la tête tandis que toutes les ampoules qu’elle avait allumé tout à l’heure mais qui s‘était éteinte dès qu’elle avait cessé d’utilisé son pouvoir explosèrent. Elle avait l’impression que sa tête allait éclaté que tout son corps allait fondre. Elle se mit à hurler puis d’un coup au bout de quelques secondes tous se stoppa. Sans même demandé à Melian elle était quasiment sûre qu’à présent son odeur était redevenue celle qu’elle était avant qu’elle utilise son don. La magie venait de se rééquilibré en elle lui injectant en quelques secondes dans le corps tout ce qu’elle avait consommé en plusieurs minutes tout à l’heure. Elle n’avait jamais ressenti cette douleur auparavant peut-être que s’était pour ça qu’elle perdait connaissance d’habitude quand elle utilisait trop de magie, peut-être que s’était la façon que son corps avait trouvé de la préservé de cette douleur, mais en interrompant le cycle cette fois elle n’avait pas pût s’évanouir et avait donc du supporté l’équilibrage des forces en présence en elle.

Mais maintenant qu’elle était rééquilibrée elle se sentait faible et vide. Elle resta donc assise sur le sol comme engourdie et vidé par la décharge qu’elle venait de recevoir. Puis soudain elle se rappela d’une parole de Melian plus tôt. Elle avait dit que la nourriture l’aidait. Elle se demandât si la nourriture pourrait aussi l’aidé à récupérer des forces. Elle fouilla dans son sac à main et en sorti une barre chocolaté elle en croquât un bout et se sentit déjà un peu mieux même si elle resta assise. Elle tendit ensuite un morceau à Melian pour partager avec son amie.

« Bon ben utiliser trop de pouvoir d’un coup et resté consciente apparemment s’est pas une super idée maintenant au moins je le sais »

Plaisantais je en souriant à son amie parce qu’elle avait bien vue que Melian s’était inquiété au moment où elle s’était effondré au sol en hurlant et à vrai dire elle-même s’était également inquiété à ce moment la vu qu’elle avait littéralement cru explosé. Et bon repeindre la forêt avec des morceaux de son corps s’était pas une idée qui l’attirait énormément elle s’en passait parfaitement.
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Invité le Jeu 3 Déc - 12:24

Je m'étais donc assise à côté de la cadette afin de rester à sa hauteur, lui évitant ainsi de lever la tête et de sentir un violent maux de tête s'insinuer en elle.

Au contact de ma peau contre l'herbe fraîche, je frissonnai, cela n'était pas désagréable mais surtout surprenant. J'avais presque oublié sont existence le temps des quelques secondes.. Le temps d'une peur pour Mana qui avait hurlé. Je ne la quittais pas des yeux, une peur naviguant en moi. Je ne voulais qu'il arrive quelque chose à la jeune fille. Cependant, la fixer continuellement ne changerait pas les choses, mais cela les rendraient gênantes pour nous deux; situation que je voulais éviter. Un oeil sur elle, je levais la tête vers le ciel, la Lune surplombant ce ciel bleu roi.


Je pense que le mieux pour exercer le pouvoir, est d'arriver à le gérer. Il faut s'entraîner régulièrement afin de pouvoir le voir fleurir comme il faut. C'est comme apprendre à marcher, certains y parviennent très vite, pour d'autres ils leurs faut plus de temps. Tu devrais certainement t'entraîner plus régulièrement, sur tout ce que tu peux, afin de ne plus avoir ce moment de douleur extrême. Même si avoir mal ramène parfois à la réalité, ce n'est pas la meilleure chose. Ce qui nous envelopper après l'utilisation de notre pouvoir est un mélange de joie, de satisfaction, avec la sensation d'une fatigue naissante mais pas imposante et une pointe de légère douleur. Ces éléments me permettent de rester encré à la réalité tout en profitant de ce que la nature m'a offerte. (Tout en disant cela, je venais fixer l'une de mes mains, première partie de mon corps ayant subi les transformations de mon pouvoir.)

Régnante en maître chaque nuit, elle laissait sa lumière douce et chantante m'envelopper chaleureusement, elle chassait les peurs et montrait la voie à la gente de la nuit. Au contraire du Loup-garou, en tant que changeuse je n'avais pas l'obligation de me transformer lors des pleines lunes, pourtant, je devais me transformer de temps à autres, afin de ne pas devenir folle. Et je devais faire des transformations totales. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eu de transformation totale et cela me démangeait. Je devais me retenir. Je ne pouvais pas en faire hors de l'enceinte, bien que ce lieu soit vide depuis un bon laps de temps.

De plus Mana.. Elle avait bien usé de sa magie il y a quelques minutes? Pourquoi pas moi? Un peu de magie sur mon corps, pour me détendre et ne pas céder à cet appel de la nuit? Je le pouvais bien.. Juste un temps. Pour cette soirée.. Personne ne le verrai. Je le pouvais.

Cette pensée s'encra en moi. Mes yeux clos, je levais la tête vers le croissant de Lune, afin de rencontrer son appel et de laissait des appendices animales se former sur moi. Avec ce chant, je ne pouvais choisir la dîtes métamorphose. Une fine douleur fut provoquée sur mon crâne, deux bois sortirent de ma tête mais ne grandirent que de plusieurs centimètres. Mon nez et le contour de mes yeux prirent des teintes boisées, mes jambes plus foncées elles aussi. Je finis par m'allonger, et observer Mana, qui avait l'air d'aller bien mieux. Et le dernier changement qui opéra en cette nuit pleine de magie, mes oreilles humaines s'effacèrent pour laisser la place à deux petites oreilles pelucheuses et pleines de fourrures. Les odeurs plus fortes, ainsi que le bruit et une petite peur de devenir une proie.. Une fin de changement correcte et sans trop de douleur cette fois-ci. Du moins tant que j'arrivais à refréner cette noire mélodie de métamorphose complète.

Des indices ou des aides de mère nature, je ne saurais dire. Cependant plusieurs félidés firent leurs apparitions, venant se vautrer contre nous deux, laissant leurs cordes vocales vibrer sous le plaisir des caresses. Deux d'entres eux se posèrent contre l'élève et frottèrent à plusieurs reprises leurs pattes contre leurs museaux. Je souris, ils étaient chatouillés par le pouvoir de Mana, mais n'en était pas vraiment dérangés. En tout cas, la visite de ces animaux, me rappelèrent que la pleine lune n'avait pas d'effet sur eux, mais qu'ils étaient d'un bon, très bon soutient mentale pour la gente humaine.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Mana le Jeu 3 Déc - 19:41

Mana regardait Melian les yeux fixé sur elle. Elle n’avait pas l’habitude de ce genre d’attention ou plutôt si être le centre de l’attention des gens sa lui était souvent arrivé même qu’elle détestait sa, mais jamais personne ne l’avait regardé comme Melian ne la regardait souvent elle avait droit à des regards vaguement intéressé, mais le regard de Melian était différent elle s’intéressait réellement à elle. Elle était sincèrement inquiète même ses parents ne l’avait jamais regardé avec cette inquiétude. Bon en même temps ils auraient déjà fallu qu’il soit là pour la regardé avec inquiétude, mais même lorsqu’ils étaient là ils la regardaient le plus souvent avec désapprobation.

Mana avait du mal à soutenir le regard de Melian parce qu’une partie d’elle se sentait coupable d’avoir ainsi inquiété son amie même si bien sur ça n’avait pas été totalement volontaire. Oui elle avait volontairement forcé son pouvoir bien plus qu’elle ne l’aurait dû, mais elle n’avait pas prévu qu’elle en perdrait le contrôle elle se sentait si bien avant que tout bascule en un battement de cils. Mana écouta attentivement les paroles de Melian elle était d’accord probablement qu’elle devrait plus souvent s’entrainée. Il est vrai qu’elle rechignait souvent à utiliser son don et que le plus souvent plutôt que de l’utiliser elle préférait faire la même chose mais en plus de temps en utilisant la méthode « traditionnel ». Il n’y avait que pour les choses qu’elle ne pouvait pas faire sans et lorsqu’elle devait faire vite qu’elle utilisait ses dons. Alors oui Melian avait raison elle devrait plus s’en servir afin de s’entrainer, mais si vraiment elle ressentait les choses qu’elle décrivait après l’utilisation de son pouvoir alors s’était plus simple pour elle de se laissé aller à s’en servir Mana elle ne ressentait que de la fatigue ou de la douleur quand elle s’en servait. Jamais aucun sentiment agréable quelques parts s’était peut-être pour ça qu’elle rechignait à s’en servir par peur d’encore souffrir.

Soudain Mana vit Melian changé du moins en partie. Si elle n’avait pas été prévenue du don de Melian elle en aurait probablement sursauté ou elle aurait paniqué en se demandant ce qui arrivait à son amie, mais comme elle lui en avait parlé Mana se contentait de la regardé changé avec curiosité, mais également avec un certain plaisir car Mana trouvait la transformation belle. Puis des félins surgirent comme sa semblant venir de nulle part comme les animaux de tout à l’heure lorsqu’elle avait joué du violon. Était-il la attiré par la transformation de Melian ? Ou n’étais-ce qu’une étrange coïncidence ? Toujours est-il qu’ils détournèrent temporairement l’attention de Mana de Melian et alors qu’elle allait peut être tenté de touché les parties transformé de Melian maintenant toute son attention était accaparé par eux et toutes ses caresses aussi d’ailleurs. Elle les regardait avec une infinie tendresse se frotté à elle puis frotté leur museau sans doute sentaient ils comme Melian cette fameuse électricité qui leur picotait le museau. Complètement sous le charme Mana les pris sur elle et continua de les caresser avec tendresse. Elle n’avait jamais eu d’animaux au manoir et jusqu’à présent elle n’en avait jamais ressenti le besoin, mais après cette soirée avec Melian elle réfléchissait de plus en plus à s’acheter un animal, mais à vrai dire elle ne savait même pas si les animaux était autorisé à Tsuki.

Tandis que les deux felins étaient sur elle et semblaient avoir provisoirement leur quota de caresse vu qu’ils restaient la couché sagement sur elle a la regardé de leur yeux brillant dans la nuit comme si y se demandait ce que faisait cette inconnue dans leur parc, mais sans réellement avoir envie qu’elle s’en aille. Parce que oui s’était ce qu’elle était une inconnue sur leur territoire et apparemment une inconnue qui leur chatouillait le nez d’ailleurs. Tout en souriant Mana se pencha tout doucement vers eux pour ne pas les effrayer et déposa un baisé sur chacun de leur museaux avec tendresse. Puis son attention se reporta sur Melian et cette fois elle ne pût résister et doucement elle approcha sa main de ses bois et les caressa doucement avec tendresse puis sa main se dirigea vers une de ses oreilles qu’elle caressa aussi doucement de geste peut assurer. Mana n’avait pas peur du moins pas au sens où on l’entendait d’habitude. L’apparence de Melian ne l’effrayait pas de même qu’elle n’avait aucun problème à la touché c’était toujours son amie la fille simple et pleine de joie qu’elle avait rencontré et avec qui elle avait passé la soirée. Non ce qui était la cause de ses mouvements peu assurer c’est que d’une part elle n’était pas sûr qu’elle avait le droit de les touché, d’autre part elle avait peur de lui faire mal en les touchant et enfin elle ne connaissait pas vraiment bien ce pouvoir. Elle ne savait donc pas si en se changeant Melian restait Melian ou si il y avait une partie de l’instinct de ses animaux qui se mêlait à elle en plus de la transformation.

« C’est très joli. Bon d’accord j’avoue je m’attendais pas à sa je voyais sa plutôt comme une sorte de transformation total en un animal pas une transformation partiel comme ça. Tu sais un peu comme quand on voit des loups garou se transformé à la télé bon évidemment en un peu moins effrayant et plus mignon de préférence parce que j’ai très confiance en toi, mais si je me retrouvais devant un toi remplit de poil avec de grand croc capable de m’arracher la tête je pense que je ne serais quand même pas totalement à l’aise »

Plaisantât-elle en souriant. Une version louve de Melian sa aurait pût être amusant à voir et même si elle n’en aurait pas mené large Mana n’aurais pas fui bon elle aurait peut-être hésité à tendre la main pour caresser un loup, mais elle serait resté là à l’observer en restant tout de même un peu sur ses gardes vu qu’elle ne savait pas si les instincts de loup allait avec la transformation, mais elle lui avait dit qu’elle l’aiderait au besoin, qu’elle la protégerait même d’elle-même s’il fallait alors elle serait resté la auprès d’elle-même en louve mais bon les bois s’était quand même beaucoup plus sympathique que d’éventuel énorme crocs.

Remarquant qu’elle était toujours en train de caresser l’oreille de Melian Mana se força a arrêter même si s’était très agréable et très doux, mais bon sa devait être pénible de se faire tout le temps caresser à la fin non ? Puis les félins semblaient vouloir de nouveau des caresses du moins s’est se que Mana comprenait à les voir comme sa frotté leur patte contre son bras alors elle se remit tendrement à les caresser
avatar
Mana

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre sous les douces odeurs du soir. [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum