Le journal du passé du Corbeau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le journal du passé du Corbeau

Message par Tori Clark le Lun 05 Oct 2015, 04:23

Cher journal . . .     Hahaha, comme si j'allais vraiment écrire ça !

Je n'aurais pas dû acheter ce cahier. Je n'avais pas besoin d'acheter ce cahier. Alors pourquoi ? Ben parce que sa couverture était belle... (ça m'apprendra aussi !) Non, parce que, croyez moi,  je n'ai aucun intérêt d'écrire pour mon " moi du futur " et parce que relater ma vie actuelle n'a pas plus d'intérêt (pour le moment). Je préfère parler de mon passé. Après tout, je fais ce que je veux !

Journal du Passé :

Pourquoi Tori ?... :


Il serait peut-être important de commencer par le début :
Je me prénomme Tori, ce qui, en Japonais, signifie entre-autre " oiseau ". Il s'agit aussi d'une espèce chevaline, d'une espèce de champignon, du terme qui désigne la personne qui exécute les prises dans les arts martiaux, et j'en passe, mais ici, c'est le mot " oiseau " qui est à l'honneur. C'est là que vous vous dites que pour avoir ce prénom, il doit y avoir une raison, parce que forcément, il y en a toujours une. C'est impossible de ne pas avoir de raison de donner un prénom. Je vous laisse donc réfléchir, sachant que :
- Aucun de mes parents n'est Japonais.
- Aucun des deux n'est ornithologue, bien qu'ils aiment les oiseaux, mais ça n'a pas rapport.
- Ce n'est pas en l'honneur d'une personnalité connue.

Que reste-t-il comme possibilité ? Autant le dire, car vous ne trouverez probablement jamais. En fait, il s'agit du nom du restaurant où ils se sont rencontrés, Sora no Tori. C'est aussi simple que ça. Ils aimaient beaucoup ce restaurant de mets orientaux et ils avaient l'intention de le faire découvrir à leurs enfants, lorsqu'ils en auraient, mais malheureusement, le restaurant est passé au feu quelques semaines avant ma naissance et n'a jamais été reconstruit. Mes parents ont donc décidés de garder une trace symbolique de leur rencontre et de leur union en nommant leur fille aînée Tori. Heureusement que le restaurant ne s'appelait pas Dumpling Paradise ou qu'il ne s'agissait pas d'un McDonald.

Et il y a aussi mon nom de famille. Il faut savoir que j'ai hérité du nom de mon père, bien qu'au départ, mes parents voulaient que je porte le nom de ma mère, celui-ci étant Brault. Une chance qu'ils ont changés d'idée, car autant vous dire que " Tori Brault ", ça n'aurait pas eu une aussi jolie sonorité. De plus, pour un agent secret, c'est plus cool, par exemple; Mon nom est Clark, Tori Clark.

I've got the power ! :


Quand je l'ai découvert, ça m'a fait tout bizarre. Je suis une grande amatrice du fantastique et des choses qui sortent de l'ordinaire, mais si je m'attendais à moi-même faire partie de la catégorie "surnaturelle"...

C'était au moment où je venais de subir une grosse perte dans ma vie et plus rien n'avait sens pour moi. Je ne parlait plus à qui que se soit, j'avais un regard vidé de toute expression, je ne réagissait pas à ce qu'il se passait dans mon environnement. C'était comme si j'étais coupée du reste du monde. Pour faire un mauvais jeu de mot, on peut dire que j'étais devenue une ombre...

Il s'est manifesté pour la première fois un soir d'hiver où j'étais étendue sur mon lit et je fixais le plafond. La lampe à côté de mon lit était allumée et elle projetait les ombres des objets qui se trouvaient sur ma table de chevet sur le mur et au plafond. Ça faisait presque un an... Depuis l'accident, j'avais gardé ma peine, ma colère, ma détresse, et mes remords à l'intérieur, mais après onze mois, je ne parvenais plus qu'à difficilement refouler tous ces maux qui s'accumulaient à l'intérieur de mon être. Je crois que l'expression la plus appropriée serait " crise de rage et de larmes ". Cela a duré pendant une quinzaine de minutes... Quoi pas plus longtemps que ça ? En effet, au bout d'un quart d'heure, je me suis rendue compte que les ombres projetées sur le plafond et sur le mur remuaient méchamment. Elles se sont arrêtées une trentaine de secondes plus tard, alors que ma crise s'estompait, mais ça m'a tellement surprit que j'étais incapable de me remettre à pleurer...

Suite à cet événement, j'ai essayé de recréer ce qu'il s'était passé cette soirée-là. Je ne voulais pas encore mettre de nom sur le phénomène, pas tant que je n'étais pas totalement convaincue de ce dont il s'agissait.

Le lendemain, je me suis empressée de revenir de l'école. C'était probablement la première fois depuis longtemps que je me dépêchais de retourner chez moi. Je me suis enfermée dans ma chambre, j'ai allumé ma lampe de chevet, je me suis couchée sur mon lit et j'ai attendu... Rien ne s'est passé...
J'ai ensuite pensé que le mouvement de mes meubles pouvait être à l'origine de l'événement. J'ai secoué mon lit afin que le mouvement se répercute sur la table de chevet qui le transmettrait à son tour à la lampe. Cependant, même en secouant de toutes mes forces, les ombres projetées par la lampe n'avaient pas bougé de la même façon.
J'ai alors envisagé ma dernière possibilité : c'était bien moi qui était à l'origine du mouvement des ombres, la veille au soir.
J'ai commencé à me concentrer sur les ombres. À les imaginer se déplaçants... Ça n'a pas fonctionné...

Néanmoins, plutôt que d'abandonner en me disant que c'était mes yeux embrouillés de larmes qui m'avaient donné l'illusion que les ombres bougeaient, j'ai continué de fixer les ombres en les imaginant se déplacer. Lorsque j'ai finalement réussi à faire bouger une ombre, j'ai réagit étrangement très banalement et j'étais heureuse pour je ne sais quelle raison. J'étais heureuse pour la première fois depuis les onze derniers mois...

Tester les limites :


Donc j'étais capable de faire bouger des ombres... Oui c'était un grand accomplissement (dit avec un air snob et vantard), mais après cette découverte, je désirais savoir jusqu'où s'étendaient mes capacités. J'ai donc fait une " grosse " série de tests un peu comme Peter Parker dans le premier film de Spiderman avec Tobey Maguire (ça reste de loin la meilleure adaptation (honte à Amazing Spiderman)). Mais pour en revenir aux tests, les voilà :

1er test : Jusqu'à quelle distance est-il possible de les contrôler ?
Pour ce test, j'avais besoin d'un endroit plus grand que ma chambre. Je me suis donc rendue sur l'immense terrain vague derrière chez moi, une journée où j'étais seule à la maison et j'ai planté un bâton dans le sol pour faire un genre de cadrant solaire. Armée d'un long ruban à mesurer de 50 mètres, j'ai commencée à m'éloigner du bâton. À chaque 5 mètres, je m'arrêtais et j'essayais de faire bouger l'ombre. Lorsque je suis arrivée au bout du ruban, je parvenais toujours à faire bouger l'ombre, alors j'en ai déduit que, tant qu'elle restait dans mon champ de vision, j'avais la possibilité de la contrôler.

2ème test / 3ème test : Quelle grosseur maximale est-il possible de déplacer ? / Que se passe-t-il lorsque le pouvoir est poussé à ses limites ?
Je n'y suis pas allée avec le dos de la main morte pour ces deux tests que j'ai d'ailleurs combiné ensemble, car c'était logique. En effet, plus ma cible était grande, plus il était probable que j'atteigne les limites. J'ai attendu une autre journée où j'étais seule à la maison et comme pour le test précédent, je suis sortie dehors. On pourrait dire que j'ai eu les yeux plus gros que le ventre, car je suis allée du côté où l'ombre de la maison se projetait sur le sol (heureusement la cour arrière) et en devinant logiquement la suite des choses, il est facile de comprendre : j'ai tenté de déplacer l'ombre de la bâtisse... Ce n'était peut-être pas l'idée du siècle, mais c'était le premier truc qui m'était venu à l'esprit. Je me suis donc concentrée du mieux que je pouvais et je dois admettre que j'ai été plutôt surprise par le résultat. Dans ma tête, c'était clair que ça n'allait même pas fonctionner. Au lieu de quoi, j'ai réussi à déplacer de quelques centimètres l'immense ombre, mais ça n'a duré qu'une dizaine de secondes, car par la suite, j'ai été prise d'étourdissements au point où j'en ai perdu l'équilibre, en plus de me mettre à saigner du nez abondamment.

4ème test, partie A : Quelle est la durée maximale de temps durant laquelle il est possible de faire bouger une ombre " petite " ?


4ème test, partie B : Quelle est la durée maximale de temps durant laquelle il est possible de faire bouger une ombre " moyenne " ?


4ème test, partie C : Quelle est la durée maximale de temps durant laquelle il est possible de faire bouger une ombre " grosse " ?


Ma lettre d'admission à Pouddlard, umh je veux dire Tsuki :


Ça faisait un peu plus d'un an. Plus d'une année au cours de laquelle j'avais apprivoisé la capacité étrange qu'était celle de manipuler les ombres. J'avais fait diverses recherches et expérimentations pour découvrir l'étendue de ce que je considérais maintenant comme un super-pouvoir. Malgré quelques petits soucis de contrôle au cours desquels des ombres se mettaient à bouger sans que je parvienne à les arrêter, je n'avais pas trop de difficulté à faire passer ce phénomène hors du commun inaperçu. Ce qui arrivait parfois, c'était qu'une personne se trouvant à proximité de moi fasse un bond dans les airs en s'apercevant que son ombre bougeait toute seule, mais lorsque ça arrivait, je me contentais de regarder ailleurs pour ne pas avoir l'air suspecte. Je dois dire que cette technique a bien fonctionné, puisque après tout ce temps, le secret, si je puis m'exprimer ainsi était toujours intacte et ne concernait que moi. À force de m'entraîner subtilement et quotidiennement, mon contrôle était devenu meilleur, si bien que je me disais que j'avais la possibilité de vivre une vie entière sans que personne ne soit au courant de ce pouvoir. En tout cas, tout portait à croire que j'en avais la possibilité, jusqu'à cet après-midi-là.

Habituellement, je rentrais la première de l'école, puis Eden qui flânait avec ses amis arrivait plus tard. Ensuite, c'était au tour de ma mère de rentrer et finalement, mon père arrivait du bureau vers l'heure du souper. Étant donné que c'était moi la première à passer le pas la porte, j'étais aussi celle qui rentrait le courrier et je regardais généralement les enveloppes au cas où une lettre serait adressée à mon nom, même si ça n'arrivait presque jamais. C'était la routine, tout ce qu'il y avait de plus banal, mais la journée où c'est arrivé, il a fallut qu'il en soit autrement.

En me rendant à mon premier cours juste après la pause du midi, mon attention a été attirée par des cris provenant d'un attroupement d'élèves formant un cercle dans le corridor. Je me suis alors approchée par curiosité et grâce à ma petite taille, j'ai réussi à me faufiler jusqu'aux premières loges. Je n'ai pas du tout apprécié ce que j'ai vu à ce moment-là. Un garçon de mon année mesurant environ 1,80 mètre était penché au-dessus d'un plus jeune faisant une trentaine de centimètres de moins que lui. Le grand insultait le plus jeune qui avait baissé la tête vers le sol et il lui tapait brusquement sur l'épaule de temps en temps pour appuyer ses remarques désobligeantes qui concernaient le physique du plus jeune. J'étais consternée de voir que personne dans la foule n'intervenait. J'ai eu le temps de voir le jeune serrer son poing lorsqu'une nouvelle tape arriva, puis il redressera brusquement la tête pour dire au plus grand un " Va te faire foutre " presque inaudible. Presque instantanément, Un coup de poing d'une force incroyable en plein visage envoya le jeune au sol. C'en était trop. Sans réfléchir, j'ai lancé mes affaires par terre dans le cercle et je me suis précipitée devant le jeune pour le protéger en hurlant au plus grand " ARRÊTE ! " Il a paru d'abord surpris, puis il s'est rapproché pour se pencher au-dessus de moi comme il l'avait fait avec le plus jeune. " Tasse-toi ", " Si non quoi ? Tu vas-tu me frapper aussi ? " J'étais tellement en colère que je ne ressentais aucune peur. S'il le fallait, je me prendrais des coups, mais j'étais prête à tout pour protéger le plus jeune. " J'va pas frapper une fille. Awaye, dégage. ", " Si t'es pas pour me frapper parce que chu une fille, j'va rester là. S't'à toi de décalisser. " Je sens le coup venir, mais comme par miracle, un enseignant arrive enfin. Suite à quoi, le grand dont j'ai appris le nom, Nathan, a été amené dans le bureau du directeur, le jeune qui s'appelait Léo et qui était en secondaire 2, il était donc vraiment plus jeune, a été amené à l'infirmerie et moi qui m'étais mêlée du conflit, j'ai atterri dans le bureau de l'intervenante auprès des élèves pour répondre à des questions et raconter ma version des faits. J'ai aussi eu à la raconter plus tard au directeur lorsqu'il en a eu fini avec Nathan qui a été suspendu une semaine, je crois, vu son absence qui a durée plusieurs jours. Voilà que j'étais considère comme étant impliquée dans un conflit, alors que j'avais simplement défendu quelqu'un comme toute personne aurait dû le faire, même si ça n'avait manifestement pas été le cas. Avec tout ça, j'ai été relâchée vers 16h30, soit presque 2h après la fin des cours.

Il était 17h15 passé lorsque j'ai fait tourner ma clé dans la serrure de la porte de la maison. J'étais fatiguée à cause de la fin de la journée et j'avais seulement envie de monter me coucher sans prendre le temps de souper. Malheureusement, j'ai à peine eu le temps d'entrer et de déposer mon sac à dos pour retirer mes bottes d'hiver que mes parents sont venus se placer dans l'entrée. En voyant leur air, je me suis dit qu'ils avaient reçu un appel de l'école pour les informer de ce qu'il s'était passé, mais ma mère a simplement attendu que je finisse de retirer mes habits d'hiver pour me tendre une enveloppe qui avait déjà été ouverte et qui était adressée à mon nom. J'ai jeté un regard interrogateur à mes parents, mais ils ne semblaient pas vouloir dire mot, alors j'ai reporté mon attention sur l'enveloppe qui arborait une étrange insigne; un croissant de lune dans un pentacle. Je devinais que si l'enveloppe était ouverte, c'était parce que mes parents avaient dû lire la lettre, ce que je trouvais un peu irrespectueux de leur part, mais c'était si étrange que j'aurais probablement fait la même chose à leur place. Je me suis mise à lire la lettre et lorsque j'ai compris ce qu'il se passait, j'ai laissé échapper un " Tabarnak... " Je me sentais comme une voleuse prise la main dans le sac. Ma mère a simplement répondu à cela par " Je crois que le temps est venu d'avoir une conversation ensemble. Viens avec nous dans la cuisine, ce sera mieux que de rester dans l'entrée. " La cuisine, il me semble que c'est toujours dans cette pièce qu'ont lieu les conversations sérieuses dans les séries et les films. Je pris place à la table, la mine sombre, alors que ma mère s'installait face à moi et que mon père venait se poster debout derrière elle. Cependant, il vint s'assoir lorsque ma mère lui dit que ça risquait d'être long. Je crois que la conversation sera plus compréhensible sous forme de dialogue, alors voilà à peu près ce qui y a été dit :

- Alors Tori, pourrais-tu nous expliquer de quoi cette lettre veut parler ? Je veux dire, à part le faite que ce soit visiblement une lettre d'admission pour un établissement scolaire, que signifient les termes qui y sont employés ?

- ...

- S'il-te-plaît, Tori, réponds à ta mère. Nous voulons simplement comprendre.

- Vous n'allez pas me croire...

- Eh bien vu ce qu'il y a dans cette lettre, ce serait difficile de ne pas te croire.

Je savais que je devrais finir par parler, mais je n'y arrivais pas. Plus d'une année entière de discrétion qui partait en cendre à cause d'une lettre sortie de nulle part. Je venais de subir un échec et j'avais honte. Pour ne pas arranger les chose, c'est à ce moment-là qu'Eden décida de se pointer dans la pièce pour venir s'assoir sur le comptoir. Je supposais qu'elle aussi avait dû lire la lettre et qu'elle était aussi intriguée.

- Non, vous n'allez juste pas me croire...

- Écoute Tori, prends une grande respiration et regarde-moi, je vais te poser une question simple.

Je m'exécutais à contrecœur et lorsque je relevais la tête vers elle, ma mère posa sa question :

- De quel pouvoir s'agit-il ?

Certes, cette question me facilitait la tâche, mais la réponse n'en restait pas moins incrédule. Quelque chose dans le regard de ma mère me donna cependant la force de répondre. Elle avait un air encourageant que je trouvais étrange dans cette situation, mais qui n'empêchait pas de m'apporter du réconfort.

- De la manipulation d'ombres... Je fais bouger les ombres... C'est comme ça depuis un an...

J'observais les réactions des membres de ma famille. Le regard de ma mère semblait s'animer d'une lueur, comme si elle était fière, mais ce ne fut que de courte durée. Je regardais ensuite mon père qui cherchait la main de ma mère sous la table. Il était blême, probablement sous le choc et finalement je tournait la tête en direction de ma sœur qui se contentait d'hausser les épaules en me regardant depuis son comptoir. Je ne sais pas exactement à quelles réactions je m'attendais, mais elles étaient bien différentes d'une personnes à l'autre.

- C'est tout ?... Vous allez pas me renier ou un truc du genre parce que je suis peut-être potentiellement dangereuse ou je sais pas quoi ?...

- Voyons, qu'est-ce que tu racontes ? Même si tu es différentes, tu restes notre fille. N'est-ce pas John ?

- Umh, bien-sûr.

J'avais vu tellement de films et de séries dans, ainsi que lu des livres dans lesquels des personnages se faisaient rejeter par leur famille à cause de leur différence... Il n'y a qu'à regarder le vilain petit canard. Bon, lui il n'a pas de super-pouvoir, mais passer d'un " caneton " raté à un majestueux cygne, il faut le faire, quand-même.

Enfin, cette soirée m'avait donnée l'impression d'être un rêve. Parfois lorsque quelque chose arrive et que la situation paraît irréelle, on a l'impression que les alentours sont distordus et on se sent comme dans un rêve. Eh bien c'était à peu près à ça que ressemblait ce moment. Sur le coup, je n'avais même pas pensé à me demander qui avait bien pu m'observer ou m'espionner pour découvrir mes capacités, mais lorsque cette question arriva, je me suis dit que j'avais dû être moins discrète que je ne l'avais cru dans mes entraînements ou dans mes accidents...

En tout cas, lors de cette soirée, j'ai vraiment réalisée la chance que j'avais d'avoir une vraie famille qui m'aimait malgré ma spécialité et ça, ça n'a pas de prix.


~ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ~

Recensement des RP's :

RP's normaux :

2015 :

Titre : C'est marrant, tu étais au mauvais endroit au mauvais moment et surtout avec la mauvaise personne, c'est excitant. [Libre]
Lieu : Jardins
Participant(s) : Cassie Blake
Commencé par : Cassie le 19/09/15
Statut : Abandonné, compte supprimé au cours du recensement

Titre : L'odeur de la mélancolie..
Lieu : Forêt
Participant(s) : Emiko
Commencé par : Emiko le 06/10/15
Statut : Abandonné, compte supprimé au cours du recensement

Titre : Une rencontre entourée de plumes et de poils
Lieu : Quartier touristique
Participant(s) : Ishida
Commencé par : Moi le 18/10/15
Statut : Officiellement abandonné

Titre : L'arrivée à l'académie [Libre]
Lieu : Hall d'entrée
Participant(s) : Manami Asahina
Commencé par : Manami le 27/10/15
Statut : Abandonné, compte supprimé au cours du recensement

Titre : Une aide bien appréciée
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Zakary
Commencé par : Moi le 05/12/15
Statut : Officiellement abandonné

2016 :

Titre : Lire est l'un des véritables moyens de s'instruire
Lieu : Bibliothèque
Participant(s) : Maximilian Davidson
Commencé par : Maximilian le 06/03/16
Statut : Abandonné

Titre : Je cherche la cantine s'il vous plaît... [RP libre]
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Atsuwa Ayate
Commencé par : Atsuwa 02/04/16
Statut : Abandonné, compte supprimé au cours du recensement

Titre : Vive les fleurs et le pollen
Lieu : Champs
Participant(s) : Lucy
Commencé par : Moi le 02/05/16
Statut : Terminé bon travail, Lucy ! ^^

Titre : Nos ombres se rencontrent
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Akimitsu
Commencé par : Moi le 16/05/16
Statut : En cours, mais...

Titre : Retrouvailles avec le pinceau
Lieu : Salles de classe
Participant(s) : Marco Wakasa et Archie McAlister
Commencé par : Marco le 11/06/16
Statut : Terminé good job, Marco ! :D

Titre : Le calme avant la tempête
Lieu : Jardins
Participant(s) : Mei
Commencé par : Moi le 18/06/16
Statut : Terminé bravo chère Mei ;)

Titre : [Intrigue n°2] Ici commence notre garde
Lieu : Le village sur pilotis, Nouvelle-Calédonie
Participant(s) : Narok, Impé et Evan D'Estaing
Commencé par : Narok le 04/07/16
Statut : Abandonné

Titre : Retrouvailles et engueulade entre le corbeau et la chauve-souris
Lieu : Jardins
Participant(s) : Venda (moi-même lol)
Commencé par : Moi le 07/07/16
Statut : Terminé

Titre : Élections du représentant [Ouvert à toutes les Émeraudes]
Lieu : Gymnase
Participant(s) : Les Émeraudes
Commencé par : Richie le 14/07/16
Statut : Terminé (et bâclé)

Titre : Il suffit d'une rencontre pour nous rendre chanceux dans notre malchance
Lieu : Arrêt de bus
Participant(s) : Croa
Commencé par : Moi le 20/07/16
Statut : Terminé félicitations, Croa ! <3

Titre : D'ombre et de lueur
Lieu : Terrain d'entraînement
Participant(s) : Daaf
Commencé par : Daaf le 20/07/16
Statut : Terminé plus abruptement que prévu, mais bravo Daaf ^^;

Titre : Tombons par hasard l'une sur l'autre
Lieu : Bibliothèque
Participant(s) : Astra
Commencé par : Astra le 24/07/16
Statut : Terminé congrats Astra ^^

Titre : L'ombre de la malchance
Lieu : Jardin
Participant(s) : Erik S. Ström
Commencé par : Moi le 30/07/16
Statut : Terminé

Titre : Après le carnage...
Lieu : Infirmerie et cabinet
Participant(s) : Marco Wakasa
Commencé par : Marco le 30/07/16
Statut : Terminé à nouveau bravo, Marco ^^

Titre : Une arrivée en fanfare... ou pas (Libre aux émeraudes)
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Valerian Leoska, Marco Wakasa, Elasie
Commencé par : Valerian le 03/08/16
Statut : Terminé ^^

Titre : Mauvaise blague et rencontre fortuite
Lieu : Cimetière
Participant(s) : Noa et Daaf
Commencé par : Noa le 14/08/16
Statut : Terminé

Titre : 4F ? Coïncidence, je ne crois pas...
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Croa
Commencé par : Moi le 17/08/16
Statut : Terminé ^^

Titre : Un lever de soleil que l'on oubliera pas
Lieu : Les autres lieux, la crique, Nouvelle-Calédonie
Participant(s) : Jïnn
Commencé par : Moi le 21/08/16
Statut : Plutôt Terminé

Titre : Un retour brusque à la réalité (suite à D'ombre et de lueur)
Lieu : Infirmerie et cabinet
Participant(s) : Daaf et Archie McAlister
Commencé par : Moi le 23/08/16
Statut : Terminé hehe, ça devient une habitude de féliciter ces gens :)

Titre : Rendez-vous au parc d'attraction
Lieu : Parc d'attraction
Participant(s) : Noa
Commencé par : Noa le 26/08/16
Statut : Terminé

Titre : Une deuxième personne veut me rencontrer ?
Lieu : Hall d'entrée
Participant(s) : Harumi
Commencé par : Harumi le 03/09/16
Statut : Terminé ?

Titre : Trois fois n'est pas coutume
Lieu : Infirmerie et cabinet
Participant(s) : Archie McAlister
Commencé par : Moi le 12/09/16
Statut : Terminé coutume de félicitations x)

Titre : Un départ pour une semaine de l'autre côté de l'Atlantique [oneshot]
Lieu : Arrêt de bus
Participant(s) : Aucun
Commencé par : Moi (of course) le 17/09/16
Statut : Terminé bah c'est un oneshot donc...

Titre : Bataille de bouffe [Libre, venez nombreux !]
Lieu : Réfectoire
Participant(s) : Alyssa Healey, Kanade, Katherine Jackson, Noa,  Venda... (pour l'instant)
Commencé par : Moi le 14/10/16
Statut : Terminé

Titre : Je sens qu'on va bien s'entendre ! [PV chambre 4F]
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Echo et Musume
Commencé par : Moi le 15/10/16
Statut : Terminé

Titre : "La puissance de Gaïa [libre]
Lieu : Champs
Participant(s) : Luxia
Commencé par : Luxia le 25/10/16
Statut : Terminé

Titre : VORTEX CLUB PARTY
Lieu : Gymnase
Participant(s) : Beaucoup de monde
Commencé par : Alyssa le 12/11/16
Statut : Terminé

Titre : Tout un début...
Lieu : Infirmerie et cabinet
Participant(s) : Hayate et Archie
Commencé par : Hayate le 15/11/16
Statut : Terminé

Titre : Une retenue presque parfaite
Lieu : Quartier animé
Participant(s) : Alyssa Healey, Archie, Kanade, Katherine Jackson, Lloyd Maxwell, Noa et Venda
Commencé par : Archie le 25/11/16
Statut : Terminé

Titre : Press to " Start " - 3, 2, 1, Let's begin !
Lieu : Quartier animé
Participant(s) : Okura
Commencé par : Moi le 27/11/16
Statut : Terminé

Titre : Se perdre est une très mauvaise idée
Lieu : Lieux de sortie
Participant(s) : Célestia
Commencé par : Célestia le 28/11/16
Statut : Terminé

Titre : Arivée sous le beau temps de la riante Cornouaille [Libre]
Lieu : Hall d'entrée
Participant(s) : Maxime et Cheshire
Commencé par : Maxime le 30/11/16
Statut : Terminé

Titre : I've been having that weird dream lately... Like, is any of this for real, or not ?
Lieu : Parc intérieur
Participant(s) : Jïnn
Commencé par : Moi le 01/12/16
Statut : Terminé

Titre : As-tu bien d.or.mi ?
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Marco
Commencé par : Moi le 22/12/16
Statut : Terminé

2017 :

Titre : Après le combat ...
Lieu : Infirmerie et cabinet
Participant(s) : Archie, Lloyd, Luxia, Marco, Noa et Yumiko
Commencé par : Noa le 01/01/17
Statut : Terminé

Titre : Un seul remerciement ne suffit pas à exprimer toute la gratitude
Lieu : Bibliothèque
Participant(s) : Yumiko
Commencé par : Moi le 09/01/17
Statut : Terminé

Titre : Je viens en paix
Lieu : Serre
Participant(s) : Narok
Commencé par : Moi le 19/01/17
Statut : Terminé

Titre : élémentaire très cher !
Lieu : Bibliothèque
Participant(s) : Noa
Commencé par : Noa le 06/02/17
Statut : Terminé et n'a jamais existé

Titre : Ravissements & enchantements
Lieu : Serre
Participant(s) : Sans
Commencé par : Moi le 22/02/17
Statut : En cours

Titre : La rancœur d'un viking
Lieu : Terrain d'entraînement
Participant(s) : Noa, Maïa (Astra) et Yumiko
Commencé par : Noa le 25/02/17
Statut : Terminé

Titre : Et si on devenait fondateurs ?
Lieu : Réfectoire
Participant(s) : Marco
Commencé par : Moi le 03/03/17
Statut : Terminé

Titre : Slenderman en caleçon ? Non ce n'est que moi (Feat Okura et libre aux émeraudes)
Lieu : Annexe (Maison Émeraude)
Participant(s) : Daaf, Kanade, Maxime, Noa, Okura
Commencé par : Noa le 11/03/17
Statut : En cours

Titre : Premières impressions
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Ariadne
Commencé par : Ariadne le 14/03/17
Statut : Terminé

Titre : Il n'y a pas de lueur sans ombre et pas d'incident sans rencontre
Lieu : Jardins
Participant(s) : Daaf
Commencé par : Moi le 21/03/17
Statut : Abandonné

Titre : Rien ne va plus...
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Marco
Commencé par : Marco le 25/03/17
Statut : Terminé

Titre : Notre représentant (PV ceux qui se sont inscrits)
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Marco, Caitlyn Hanazakari, Daaf, Hansel, Kanade et Hansel
Commencé par : Marco le 26/03/17
Statut : Terminé

Titre : L'amour donne des ailes... Et cause des blessures lorsqu'il arrive à une fille maladroite
Lieu : Infirmerie
Participant(s) : Archie
Commencé par : Moi le 27/03/17
Statut : Terminé

Titre : Une lettre à la main
Lieu : Serre
Participant(s) : Marco
Commencé par : Marco le 09/04/17
Statut : Terminé

Titre : Il était une fois deux jeunes à la recherche des mystérieuses cités d'or... ou plutôt perdus en forêt
Lieu : Forêt
Participant(s) : Marco
Commencé par : Moi le 16/04/17
Statut : Terminé ♥️

Titre : Dearly beloved storm of memories
Lieu : Jardins
Participant(s) : Noa
Commencé par : Moi le 26/05/17
Statut : En cours

Titre : Beau temps pour un entraînement (wow, original)
Lieu : Terrain d'entraînement
Participant(s) : Aleïsha Romanov
Commencé par : Moi le 31/05/17
Statut : En cours

Titre : What about last night ?
Lieu : Infirmerie et cabinet
Participant(s) : Aegis, Archie et Shaerina
Commencé par : Shaerina le 12/06/17
Statut : Terminé

Titre : Jamais arrêter de mentir
Lieu : Bibliothèque
Participant(s) : Marco et Venda
Commencé par : Moi le 24/06/17
Statut : Terminé

Titre : Something in return
Lieu : Couloirs
Participant(s) : Jïnn
Commencé par : Jïnn le 27/06/17
Statut : Terminé

Titre : On a bien des choses à expliquer...
Lieu : Infirmerie et cabinet
Participant(s) : Marco, Archie, Noa, Luxia et Yasushi
Commencé par : Marco le 14/07/17
Statut : En cours

Titre : It's Time !!!
Lieu : Jardins
Participant(s) : Yahiko et Marco
Commencé par : Yahiko le 14/07/17
Statut : En cours

Titre : Sur quoi on vient de tomber là?
Lieu : Jardins
Participant(s) : Marco
Commencé par : Marco le 17/07/17
Statut : Terminé

Attendez moi pas pour souper (Libre)
Lieu : Portail
Participant(s) : Jefferson Roy et Yumiko
Commencé par : Jeff le 29/07/17
Statut : Terminé

Je suis désolé...
Lieu : Maison Émeraude
Participant(s) : Marco
Commencé par : Marco le 30/07/17
Statut : Terminé

Titre : Bienvenue au Québec !
Lieu : Périphérie (Québec)
Participant(s) : Marco
Commencé par : Moi le 31/07/17
Statut : En cours

Titre : "Vert" l'infini et l'au-delà [PV 4F]
Lieu : Maison Émeraude (chambre 4F)
Participant(s) : Angerona
Commencé par : Angerona le 10/09/17
Statut : En cours


Cours et examens :

Titre : [Cours de pouvoirs] Chasse en Forêt. [Les inscris]
Lieu : Forêt
Professeur : Mr. Loys
Participant(s) : Lynn' la seule personne à avoir répondu et Mr. Loys
Statut : Annulé à cause du manque de participants ;'(

Titre : [Cours de pouvoirs] Premier cours de préparation à l'examen [Les inscris et Kendra]
Lieu : Les autres lieux, Nouvelle-Calédonie
Professeur : Mr. Loys
Participant(s) : Lynn', Lucy, Kendra, Mr. Loys, Narok, Natsume, Warren
Statut : Cloturé, mais pas terminé

Titre : Lire rime avec amusement, non ?
Lieu : Salles de classes
Professeur : Philippe
Participant(s) : Anguiss, Felias, Hanzo, Jïnn, Law, Lizzie, Myo', Nina Antonov, Noa, Philippe, Richie Tozier et Shun
Statut : Terminé précipitamment, car Philippe a décidé de refaire son compte...

Titre : EXAM NOA-TORI-DAAF
Lieu : Quartier branché
Professeur : Mr. Loys
Participant(s) : Daaf, Noa et Mr. Loys et quelques sortes
Statut : Clôturé, il était presque fini :/

Titre : Un cours sanguin (PV les Inscrits)
Lieu : Salles de classes
Professeur : Archie McAlister
Participant(s) : Abel, Archie, Daaf, Jïnn, Marco, Noa, Venda, Yumiko, Yasushi
Statut : Terminé

Titre : GROS FIGHT!!! Groupe G comme GAMMA!
Lieu : Piscine
Professeur : StormKa Poliakov
Participant(s) : StormKa Poliakov et Narok
Statut : Terminé je crois

Titre : EXAMEN DE BIOLOGIE 1
Lieu : Salles de classe
Professeur : Archie
Participant(s) : Archie, Lynn', Narok, Noa et Yumiko
Statut : Terminé


Events :

Titre : [Halloween]Souriez, vous allez être mangés[Groupe B]
Lieu : Aile Est
Participant(s) : Ellena, Impé, Raclaw, Sotsuke, Tania, Tsuw
Statut : Terminé

Titre : [Halloween]Souriez, vous allez être mangés[Groupe B] (suite)
Lieu : Bibliothèque
Participant(s) : Ellena, Impé, Raclaw, Sotsuke, Tania, Tsuw
Statut : Terminé, mais pas " achevé "...

Titre : Event Surprise (le vrai, l'unique)
Lieu : Jardins
Participant(s) : Allan, Astra, Célestia, Kyosuke, Law, Lynn', Lucy, Marco, Narok, Ren'
Statut : Terminé

Titre : Suite évent, groupe XI
Lieu : Terrain d'entraînement
Participant(s) : Astra, Harumi, Marco Wakasa, Narok et Noa
Statut : Terminé

Titre : [Evénement Spécial Halloween] L'Ultime Banquet d'Halloween Yeah Baby Yeah !!! [Ft. Lézincris"]
Lieu : Hall d'entrée
Participant(s) : 'Vic', 'Weiss, Achille, Allan "SuperBeat" Hallen, Archie, Cheshire, Ethan, Hanalia, Himiko, Jane, Jïnn, Law, Lloyd, Lynn', Misana, Tyler et Warren
Statut : Terminé

Titre : [EVENT] Le banquet d'une nouvelle année
Lieu : Jardins
Participant(s) : Too much...
Statut : Terminé

Titre : [EVENT - Intrigue] Méandres... (PV les inscrits)
Lieu : Jardins
Participant(s) : Plusieurs
Statut : En cours


~ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ★ • ~

Remake Let it Go version Tori :


L'ombre s'installe doucement dans la nuit, les ténèbres règnent à leur tour
Un royaume sombre d'illusions, ma place est là pour toujours
Les ombres qui grondent en moi ne pensent plus à demain
Elles sont bien trop fortes, j'ai lutté en vain
Cache tes pouvoirs, les utilise pas, fais pas chier, tu le regretteras
Pas d'états d'âme, pas de tourments, de sentiments

Laissez-moi m'exprimer, je ne me retiendrai plus jamais
Laissez-moi m'exprimer, mes chaînes sont déjà brisées
J'ai laissé la lumière briller
Perdue dans le noir
L'ombre est pour moi le moyen de m'exprimer

Quand le jour fait place à la nuit, tout semble différent
L'innocence, la gêne et la peur m'ont quittées depuis longtemps
Je veux voir ce que je peux faire de mes ombres et de leurs mystères
Le bien, le mal je dis tant pis, vas-y

Laissez-moi m'exprimer, les ténèbres me tendent les bras
Laissez-moi m'exprimer, non je ne regrette pas
Je suis là, comme j'en ai rêvé
Perdue dans le noir

Mon pouvoir d'ébène est sombre et s'étend sur terre
Mon âme s'exprime en réduisant l'éclat de toutes les lumières
Et la lueur fait lentement place à la noirceur
Je ne reculerai pas, le corbeau s'envolera

Laissez-moi m'exprimer, désormais plus rien ne m'arrête
Laissez-moi, m'exprimer, plus de petite simplette
Je suis là, comme j'en ai rêvé, perdue dans le noir
L'ombre est pour moi le moyen de m'exprimer



Dernière édition par Tori Clark le Mar 10 Oct 2017, 19:09, édité 91 fois (Raison : parce que sirop d'érable !)
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
110/250  (110/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal du passé du Corbeau

Message par Tori Clark le Mer 05 Avr 2017, 01:53

Galerie de vavas:














Dernière édition par Tori Clark le Mar 04 Juil 2017, 21:37, édité 1 fois



Messagerie (bientôt) ★ Journal ★ je parle en #24C934

Chains of Memories :

Compteur de chutes : On retourne à 0 !
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
110/250  (110/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal du passé du Corbeau

Message par Tori Clark le Sam 24 Juin 2017, 03:56

J'aime bien ce message, alors je le retranscris ici :

J'ai appris que...
L'amour peut arriver par surprise ou mourir en une nuit,
De grands amis peuvent devenir de parfaits inconnus, et au contraire, un inconnu peut devenir un " ami pour la vie ",
Le " jamais plus " n'arrive jamais et le " pour toujours " a une fin,
Celui qui veut peut y arriver,
Celui qui prend des risques ne perd jamais rien et celui qui ne risque rien ne gagne rien,
Si on veut voir quelqu'un, il faut aller le chercher, car après c'est trop tard,
Avoir mal est inévitable, mais souffrir est une option,

Mais surtout, j'ai appris que nier les choses les plus évidentes ne sert absolument à rien.



Messagerie (bientôt) ★ Journal ★ je parle en #24C934

Chains of Memories :

Compteur de chutes : On retourne à 0 !
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
110/250  (110/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le journal du passé du Corbeau

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum