Le ridicule ne tue pas [Pv. Asch]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le ridicule ne tue pas [Pv. Asch]

Message par Fuanteina le Mer 16 Sep 2015, 23:42

J'avais presque finit de faire le tour de l'académie, qu'est-ce qu'elle est grande ! Chaque salle m'en faisait découvrir une autre, les lieux étaient plus attrayants les uns que les autres. Mais la serre était toute particulière ; un endroit rempli de fleurs magnifiques, toutes plus éblouissantes les une que les autres, même si je n'étais pas du genre à contempler ce genre d'endroit avec tant d'attention, celui ci ne pouvait me laisser indifférente. Une pièce entièrement, ou presque rempli de couleurs vives et éblouissantes, je n'avais jamais vu pareil scène. "Mouais, des fleurs et encore des fleurs, cet endroit me répugne.", mouais.. C'est sûr que les couleurs vives et les belles choses ne valaient pas le cœur encore battant d'un enfant extirpé de lui. Je ne voulais même pas prêter attention à ces paroles, dans un lieu si magnifique, mais je replongeait inévitablement dans mes douloureux souvenirs. Je sortais des écouteurs de ma poche, toujours absorbée par le décor qui s'offrait à moi, j'avais peut-être l'air idiote, ou plutôt je devais avoir l'air ailleurs, la bouche entrouverte et les yeux pétillants comme une enfant à qui on tendrait un présent. Dans mon inattention, je réussis à me gêner et, avec ma jambe gauche, empêcher la progression de ma jambe droite ; je m'écrasais lamentablement au sol, lâchant mon portable que je n'avais pas encore rangé, quelques pas devant moi. "Ridicule.", et le plus humiliant, c'est que c'était vrai. J'avais admiré une scène quelques instants auparavant, et je venait de jouer le moment de la pièce ou je me ridiculisais en publique. Péniblement, je me relevait, balayant de mes mains mes vêtements, pour y retirer la terre qui s'y était déposée.
avatar
Fuanteina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ridicule ne tue pas [Pv. Asch]

Message par Invité le Sam 31 Oct 2015, 17:40

Ça fait à peine quelques semaines qu'on nous à ramené, qu'on m'a ramené...
Plus rien n'est comme avant, plus ne rien ne le sera jamais, les pleurs ont remplacés les cris de joie.
On ne croisera plus jamais certains sourires dans les couloirs, des enfants qu'on ne reverra plus...
J'étais prisonnier de mes pensées et le fait de me cogner la tête contre une vitre me fit revenir à la raison, je levai la tête et tout mon corps frissonna avant de rester complétement tétanisé...

La serre... j'étais sorti du dortoir sans savoir ou aller, j'avais avancé sans réfléchir et il a fallut que j'arrive ici...
Je ferme les yeux quelques et prends une grande inspiration, Puisque je suis là autant entrer... Je franchis la porte et immédiatement les souvenirs affluent dans mon esprit, je les repousse rapidement et avance les mains dans les poches. Je scrute tous les recoins de la serre en me disant que j'aurais put sauver quelques personnes de plus si je n'avais pas fuit...

L'agence a presque complétement nettoyé le lieu mais il reste toujours quelques séquelles des tragiques événements, quelques petites tâches de sang ici, une douille oubliée là...
Je retourne auprès de l'arbre qui m'a "sauvé" la vie, une des balles qui m'était destiné est encore plantée dans l'écorce, le sol sous mes pieds est encore rougis, surement le sang de l'homme que j'ai abattu...
Cette fois les souvenirs sont trop violent, toute la scène se refait dans ma tête, je commence à courir vers la sortie complétement paniqué, c'est comme s...si....si j'y étais... Je ne pensais pas que ça m'aurait autant traumatisé.

Une personne tomba devant moi surement touchée par une balle, donc la sortie est bloquée ! Ça c'était pas passé comme la dernière fois ! C'est donc ainsi que je me retrouvais adossé contre un arbre à côté de la personne qui venait de s'affalée, les mains sur les oreilles j'essayais de ne plus entendre les tirs...
Alors qu'en vrai tout était calme dans cette serre....

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ridicule ne tue pas [Pv. Asch]

Message par Fuanteina le Ven 13 Nov 2015, 19:58

Un homme ou un garçon que j'avais aperçu à peine en tombant était assis, adossé à un arbre quand je relevais la tête ; était-ce vraiment lui ? Je ne sais pas, j'avais brièvement aperçu ses habits et sa couleur de cheveux : blancs comme le neige. Il avait les mains sur les oreilles, comme un enfant qui ne voudrait pas entendre ce qu'on lui dit. Mais l'expression de son visage n'avait rien d'enfantine, elle. Son visage traduisait... une sorte de peur, pas la peur que quelqu'un ou quelque chose menace sa vie, non, plus une peur qui devait découler d'une sorte de douleur psychologique, il n'avait aucune blessure physique et n'avait personne qui le suivait s'il s'était arrêté là, de toute évidence. Ce qui me parut donc le plus logique était de supposer qu'il souffre psychologiquement. Je rangeais mon portable et mes écouteurs et me dirigeai vers ce type, toujours adossé à l'arbre.

"Heu... Bonjour ?"

Je parlais d'une voix tremblante et mon visage était décoré d'un sourire que j’espérais chaleureux, j'étais vraiment sensible au malheur d'autrui, et, au fond de moi, j'avais vraiment envie de racheter mon passé, d'une manière ou d'une autre, dont je n'étais pas fière...

Spoiler:
Oublie pas que Fu' a une queue de reptile dans le dos. Je dis ça parce que ça peut surprendre...
avatar
Fuanteina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ridicule ne tue pas [Pv. Asch]

Message par Invité le Mar 24 Nov 2015, 21:03

Mon regard était perdu au loin, fixant le vide, je me balance doucement d'avant en arrière comme un enfant. Je ne vois plus rien autour de moi, la seul chose que je perçois sont les sons produits par mon esprits, les tirs... les cris.... Je suis dans un état second et ne voit la jeune fille à côté de moi m'observer bizarrement.
Elle me salue et étonnement j’entends parfaitement ce qu'elle me dit même si le son est légèrement étouffé par mes mains, ses paroles me sortent de ses hallucinations. Même si il me faut quelques secondes pour me replacer dans mon environnement je me redresse avec agilité en appuyant sur le sol et viens m'adosser à l'arbre.

Je l'observe rapidement avant de lui répondre, ses yeux sont verts, une couleur plus rare que le rose ou le violet dans cette académie. Cette pensée me fait sourire et j'espère qu'elle ne prendra pas ça pour de la moquerie, ses long cheveux vont à merveille avec ses yeux, elle a également une peau assez pâle, moins que moi mais en même temps c'est normal. Elle est plus petite que moi mais ma position me permet de ne pas la prendre de haut et puis je ne suis pas comme ça.
J'aperçois quelque chose dans son dos qui m'intrigue et je prends une expression amusée mais aussi très intéressée en y jetant un très rapide coup d’œil. Une queue de reptile ? C'est vrai qu'on ne voit que rarement une présence du pouvoir des gens sur le corps mais je m'y suis habitué avec le temps. Il y a quelque mois je me serais préparé à me battre mais ce temps est révolu.

Son expression est inquiète mais elle ne doit pas s'en faire pour moi, c'est moi qui m’occupe des autres pas l'inverse... Je lui lance un grand sourire chaleureux parlant avec un ton enthousiaste ne montrant pas un seul signe du traumatisme que j'avais vécu il n'y a que quelques secondes,
''Ne t'inquiètes pas pour moi, ça m'arrive de temps en temps mais ce n'est rien''
Je lui sourit sachant pertinemment que ce n'est pas rien et que c'est sûrement quelque chose dont je ne me débarrasserai peut-être jamais mais ce n'est pas important. Je me redresse et lui tends la main,
''Mais j'en oublie mes manières excuse moi ! Bonjour à toi aussi, je m’appelle Asch enchanté de rencontrer !''

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ridicule ne tue pas [Pv. Asch]

Message par Fuanteina le Dim 06 Déc 2015, 01:14

''Ne t'inquiètes pas pour moi, ça m'arrive de temps en temps mais ce n'est rien''

Non, te relever et me rassurer par des paroles de suffit pas à faire disparaître cette expression de terreur de ton visage. Décorer ton visage d'une extrême pâleur d'un sourire chaleureux mais forcé ne suffit pas à faire disparaître cette expression de terreur de ton visage. Non, me tendre la main et te présenter, Asch, ne suffit pas à faire disparaître cette expression de terreur de ton visage. Non, le regard chaleureux que tu m'adresse de tes magnifiques yeux bleu surmontés par tes cheveux blancs comme la neige ne suffit pas à effacer cette image d'homme horrifié de ma tête. Je ne vois qu'elle, c'est normal, c'est la première impression que j'ai eu de toi, Asch, un homme, ou plutôt un garçon apeuré.

"Je m'appelle Fuanteina, ravie de te rencontrer !

Je lui souri de manière chaleureuse, je mens dans mon expression, moi aussi, libre à lui de m'en parler s'il veut. Et puis, on vient de se rencontrer, il ne va pas parler de n'importe quoi à une inconnue !
Mais ressaisis toi Fuanteina ! c'est bien ton rôle d'aider les gens !
J'effaçais ce sourire de mon visage, pour prendre une expression plus neutre, mais pas froide.

"Asch, la première image que j'ai eu de toi c'est l'image d'un homme.. comment dire... effrayé, de quelque chose, comme si tu avais une phobie ou que tu étais traumatisé par quelque chose... Je ne te demande pas d'en parler à une inconnue dont tu connais à peine le nom, mais ne dis pas que ce n'est rien, chaque chose a son importance."

Je souris : parle m'en ! Parle m'en ! Je ne peux pas t'y forcer, je ne veux pas manipuler ta confiance, je veux t'aider...
avatar
Fuanteina

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ridicule ne tue pas [Pv. Asch]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum