Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Célestia le Dim 13 Sep 2015, 13:25

Mais qu'est ce que je fout là ?
C'est la première chose à laquelle Célestia a pensé en venant dans l'endroit le plus glauque de la ville, aussi appelé "cimetière". Nan, mais sérieusement, qui, à part des gens trop croyants qui souhaite venir pleurer sur les tombes grises et sans aucune couleurs, viendrait dans ce foutu endroit ? Nan m'en fait Célestia, en se baladant, avait pas fais gaffe où elle allait et et et voilà.
...
Bon, elle avait atterrit au cimetière. Z'avez pas compris ça quand je disais "et et et voilà" ? Pff, sérieusement faite fonctionner vos neurones une fois de temps en temps, sérieusement.
Bref, donc, Célestia est au cimetière pour x raisons.
C'est calme, on se fera pas emmerder par un quelconque connard au moins.
Ouais ouais, encore faut-t-il qu'elle soit toute seule. Vu que Célestia avait vraiment la flemme de repartir à l'académie et que au moins ici c'était calme elle décida d'aller trouver un petit endroit encore plus calme dans le cimetière pour avoir de l'inspiration.
Ça fait un bon moment que j'ai pas dessiné, et encore moins dessiné des dessins glauques...
Célestia passait de tombes en tombes. Elle essayait de ne pas les regarder. Non pas que ce soit beau à voir, mais ces fleurs à moitiés fanée déposées sur les pierres tombales lui donnait envie de gerber.
Ils sont un peu trop nécrophiles les gens.
Elle se demanda si le cimetière était régulièrement entretenu, vu l'état de délabrement avancé de certains bouquets...
Il va bientôt falloir un cimetière spécial pour les fleurs., pensa Célestia avec son habituelle ironie sans bornes.
D'ailleurs, elle se mit à se demander ce qu'elle foutait dans la maison Saphir. Elle aurait dû aller en Rubis. Peut-être était-elle en Saphir à cause (ou grâce ?) à son âme artistique ? Ou parce que le rouge n'irait pas sur elle ?
Mais le rouge c'est joli, on dirait la couleur du sang et de la rose.
Célestia finit par tomber sur un coin plus calme que le reste. Il s'agissait en fait d'un arbre à quelques mètres des tombes. Donc l'endroit parfait. Elle s'assied en s'adossant au tronc, sortis ses affaires de dessins, mis son casque sur les oreilles. Puis elle l'alluma et de la musique se déversa dans ses oreilles pendant qu'elle commençait à dessiner... hum... un truc assez glauque. Je sais pas vous, mais perso, aller dessiner dans un cimetière (vive les idées bizarres et tordues de Célestia quand elle veut), ça donne pas vraiment envie de dessiner des trucs giga joyeux et colorés.
Les couleurs, quand y'en a trop, ça me donne envie de vomir.
Oui, c'est bon, on a compris, t'es dans ton humeur spécial cimetière DOOOOOONC on va te laisser dessiner tranquille....
Je rassure, Célestia n'est pas comme ça tout les jours... Et et et heureusement.


Couleur dialogue : #4DA6E1
avatar
Célestia

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Invité le Jeu 17 Sep 2015, 20:55

Parce que j'arrive pas à RP sans musique.:

The ones who died whithout a name
J'adore les endroits glauques. Ça me donne l'impression d'avoir un père normal.
Ça, c'est ce que pensait Tsukkomi. mais genre, elle le pensait tellement fort que juste en la fixant droit dans les yeux on aurait pu comprendre. Ou pas.

Tsukkomi fait une bulle de chewing-gum.
La bulle éclate.
Elle mâchonne.

Il était assez tard. Elle aurait dût rentrer tout de suite, histoire de faire flipper personne (parce que oui, les gens s'inquiètent sans raison et que oui, Tsukkomi leur manque trop. Pauvres choux.) sauf qu'avant de rentrer, elle avait juste envie de traîner dans un endroit pas trop fréquenté, histoire d'être un peu seule. C'est pas nouveau, une Tsukkomi toute seule se croise partout. Enfin toute seule. Avec une 3DS ou une GBA en mains, si ce n'est pas son portable. Mais pour une fois, Tsukkomi n'avait rien dans les mains. Juste une paire d'écouteurs enfoncés dans les oreilles sans musique, juste pour faire croire qu'elle est occupée. mais si, on la connaît tous cette technique de connard : vous mettez des écouteurs et personne ne vient vous déranger.

Tsukkomi fait une bulle de chewing-gum.
La bulle éclate.
Elle mâchonne.

Au fur et à mesure que Tsukkomi marchait, s'inventant une raison d'être là en se mentant à soi-même, et ne s'infligeant pourtant aucune égratignure. Il fallait que mentir mentalement était assez particulier.
Au bout d'une quinzaine de minutes, Tsukkomi s'était perdue. Mais dans le genre, elle savait plus dans quelle direction était la sortie. Donc Tsu' pataugeais dans la boue. Mais genre, pour de vrai. Parce qu'il avait plus y'a pas longtemps et que le sol était encore mouillé. Et puis sérieusement, qu'est-ce qu'il y avait dans un cimetière? Des tombes. Des tombes pétées. Des fleurs fanées devant des tombes. Des trucs en pierre qui devaient être des tombes.
Et des trucs glauques, encore et encore.
Bref.
Un cimetière.

Tsukkomi fait une bulle de chewing-gum.
La bulle éclate.
Elle mâchonne.

Et puis là, une quelqu'un. On sait pas ce qu'elle foutait. On sait pas ce qu'elle matait. Mais quelqu'un. Han merde. Ouais bon tu dis merde mais pour te barrer toute seule va falloir te débrouiller. La fille avait des cheveux bleus. HAN PUTAIN, HATSUNE MIKU C'EST TOI? avec un casque sur les oreilles et était en train de dessiner.
Dessiner.
Dans un cimetière.
Je ris.
JE RIS.

Intérieurement. Tsukkomi ne rigole JAMAIS.
N'empêche, dessiner un cimetière dans un cimetière était vraiment bizarre. Alors Tsukkomi s'est arrêtée deux secondes pour scanner du regard la bleue. Toute bleue. J'aime pas le bleu. Bel esprit de contradiction. La grise range ses écouteurs dans sa poche et s'approche de la bleue sous l'arbre, en regardant ce qu'il y avait sur sa planche.

Waaah.
C'est bien fait.


- C'est moche.

Ouep ouep, vous avez bien entendu. Et c'était même pas un mensonge. Ok c'est bien foutu. Mais un cimetière, je suis désolée mais c'est moche. Alors dessiner bien un truc moche ça rend forcément un truc moche. Voilà. Merci pour cette explication détaillée, c'est toujours utile.

Tsukkomi fait une bulle de chewing-gum.
La bulle éclate.
Elle mâchonne.

Pride pour Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Célestia le Ven 18 Sep 2015, 20:21

- C'est moche.

Célestia se tourna vers la voix qui avait osée la déranger dans son... travail. Bon, elle provenait de...
Oh, une lolita.
Oui bon, pas vraiment une lolita quand même. Ou alors, une lolita d'un genre nouveau. L'innovation, c'est bien parfois, vous savez. M'enfin, ça fait vraiment tenue d'écolière, sa tenue. Mais revenons à notre problème de mocheté. Célestia ne voyait pas du tout pourquoi elle trouvait son dessin moche. Il était pourtant extrêmement glauque... Comme son esprit quoi.
Mon dessin est rouge et noir. Rouge pour le sang, noir pour la mort. Et au milieu, y'a Reno.
La phrase barrée n'a évidemment pas été pensée, vu que Célestia ne connait hélas pas Reno.
M'enfin bref, revenons.
Célestia toisa l'inconnue impolie du regard et lui dit :

- Regardes-toi dans la glace avant de parler, la grise.

Ouep. La grise. Elle c'est la bleue. Et l'autre c'est la grise. Et les deux mélangés, ça fait du vert-de-gris.... Non, du BLEU-de-gris. Quoique vu que les cheveux de Célestia tirent timidement sur le vert turquoise...
Célestia revint sur son dessin.
Ca, je le colorie en noir. Et ça en rouge. Et pis ça je le laisse en blanc. Et ça, je le colorie en gris foncé. Et pis ça en gris clair. Et ça, en fushia... Et ça...
Bref.
Célestia commença à fouiller dans son sac...
Fuck. J'ai oublié une partie de mes crayons de couleur au dortoir Saphir.
En effet, ça, c'est con. Même TRES con. Célestia se tourna donc vers la fille lolita gothique qui lui faisait face et dit :

- Hey, t'aurai pas des crayons de couleurs sur toi par hasard ?

Elle en aura pas, c'est sûre. Une fille comme elle ne se baladera sûrement pas avec des crayons de couleurs, c'est évident. Mais on ne sait jamais....
HRP:

Désolée pour la qualitéééééééééééé


Couleur dialogue : #4DA6E1
avatar
Célestia

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Invité le Mer 14 Oct 2015, 19:49


The ones who died whithout a name
Tsukkomi elle mâchonne encore son chewing-gum, le tout en ignorant la remarque de la schtroumphette. Oui, Tsukkomi n'était pas un canon de beauté, et elle le savait parfaitement. Mais ce n'était pas le détail qui la ferai bouder dans son coin en se goinfrant de glace à la vanille devant Kami-chama Karin ou Shugo Chara.

- Hey, t'aurai pas des crayons de couleurs sur toi par hasard ?

Nan. Pourquoi j'aurais ces trucs avec moi? Ça sert à que dalle.
Si Tsukkomi, je t'assure. On utilise des crayons de couleurs pour colorier. omfg révélation. Faut déjà qu'elle apprenne à colorier correctement l'autre cruche.

- Hey, t'aurais pas un marteau sur toi? Histoire de te remettre un minimum les idées en place? Qu'est ce que je ficherais avec des crayons de couleurs? Apprend déjà à colorier, tu utiliseras des crayons après.

Tsukkomi n'a jamais fait dans la dentelle, et ce n'était sûrement pas pour aujourd'hui. Elle avait décidé d'être chiante avec la schtroumphette. Elle serait donc chiante avec la schtroumphette.
Qu'elle le veuille, ou non.
Pride pour Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Célestia le Dim 18 Oct 2015, 10:37

- Hey, t'aurais pas un marteau sur toi? Histoire de te remettre un minimum les idées en place? Qu'est ce que je ficherais avec des crayons de couleurs? Apprend déjà à colorier, tu utiliseras des crayons après.

Oulà. C'était méchant. Mais genre, très méchant. Déjà, Célestia avait parfaitement les idées en place. Oui oui. Ensuite, la grise pouvait très bien se balader avec des crayons de couleurs. Et Célestia savait mieux colorier que la grise, elle en était sûre.

- Hey, c'est pas toi qui aurait un marteau ? Non parce que j'ai rarement vu des gens se balader avec des marteaux. Et pas de chance pour toi, je fais partis de ces gens qui ne se baladent pas avec des marteaux.

Célestia eu un sourire. Un très léger sourire. Mais qui voulait dire qu'elle avait quelque chose derrière la tête.

- Et puis, je sait mieux colorier que toi d'abord.

Elle dit ça, mais elle n'as pas de preuves. Elle voulait juste clasher la grise qui voulait l'énerver. Evidemment, cela ne marchait pas, Célestia était parfaitement calme en ce moment. Il aurait fallu qu'elle soit un peu énervée pour que ça marche, hors ce n'est pas le cas. Elle continua son dessin tout en regardant la grise du coin de l'oeil.

- Tu fous quoi ici ? lui demanda-t-elle.

C'est osé comme question. Mais elle savait pas quoi demander, donc voilà.


Couleur dialogue : #4DA6E1
avatar
Célestia

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Invité le Lun 16 Nov 2015, 17:31


Vexée?
- Hey, c'est pas toi qui aurait un marteau ? Non parce que j'ai rarement vu des gens se balader avec des marteaux. Et pas de chance pour toi, je fais partis de ces gens qui ne se baladent pas avec des marteaux.

Piquage de réplique bonjour. La demoiselle ne semblait pas avoir une énorme répartie. Tant mieux. Je vais m'amuser. Oui mais non, Tsukkomi, c'est pas le moment. Enfin si, mais non. C'est pas oui mais c'est non, parce que madame est censée se perdre pour trouver une bonne excuse de sécher les cours. Je pourrais toujours dire qu'Hatsune Miku m'a harcelée. Oui, c'est crédible.

- Et puis, je sais mieux colorier que toi d'abord.

...
Elle fait pitié à voir, la pauvre.

Tsukkomi esquissait un petit sourire face à la "répartie" de la bleue. C'était drôle à voir, on aurait dit une gamine de 12 ans. Et évidemment, Tsukkomi n'allait pas manquer de lui faire remarquer.

- Sûrement. mais bon, c'est pas comme si je passais mon temps à colorier des trucs... J'ai une vie sociale, moi. Sourire de chacal.

- Tu fous quoi ici ?

Ah, la question fatidique avait fini par être posée. Même Tsukkomi ne savait pas ce qu'elle fichait là. Mais elle avait toujours un argument cool pour s'en sortir.
Toujours.

- Quoi, tu t'intéresses à moi maintenant? Tu veux un autographe aussi? Je rêve.

Le tout avant de faire une bulle de chewing gum, pour qu'elle éclate et qu'elle se remette à mâcher.
nomnomnomnom

Pride pour Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Célestia le Mer 18 Nov 2015, 14:20

- Sûrement. mais bon, c'est pas comme si je passais mon temps à colorier des trucs... J'ai une vie sociale, moi.

Célestia bailla à grand renforts de bruits devant les mimiques et les remarque de la grise moche. C'est pas qu'elle l'ennuyait, mais c'était absolument inutile de relever ses remarques. Et puis, Célestia et la vie sociale... Vie sociale ? What ? ... Voilà, c'est le grand amour. Bref, Célestia finit par demander ce que faisait la grise dans le cimetière. Cette dernière répondit avec gentillesse :

- Quoi, tu t'intéresses à moi maintenant? Tu veux un autographe aussi? Je rêve.


Célestia prit tout son temps avant de répondre. Elle prit une sucette de son sac, enleva l'emballage et la mit à la bouche. Elle la mangea pendant un moment, en repensant à... plein de trucs. Puis elle fit quelques traits de plus avant de répondre :

- Si t'étais pas aussi méchante et un peu plus jolie, je t'en aurais demandé un, et encore. Qu'est ce que tu fais ici ?

Oui, Célestia allait insister jusqu'à ce que la grise lui réponde. Et elle se fichait bien des raisons qui l'amenait dans un endroit glauque, elle était juste... curieuse.

HRP:
Désolée c'est nul x_x"


Couleur dialogue : #4DA6E1
avatar
Célestia

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Invité le Mer 18 Nov 2015, 16:44


Vexée?
- Si t'étais pas aussi méchante et un peu plus jolie, je t'en aurais demandé un, et encore. Qu'est ce que tu fais ici ?

Haan pauvre d'elle. je suis méchaaaante. Qu'elle aille le dire à sa maman alors.
Le bleue la critiquait. C'était bon signe. Signe que Tsukkomi était sur la bonne voie. Elle fit à nouveau une bulle de chewing-gum avant de remâcher, pour répliquer:

- Buh je suis méchante, c'est trop triste. Et je l'ai pas demandé, ce visage. Et si tu juges quelqu'un parce qu'il est beau ou non t'es juste une ordure qui se fait des préjugés sur tout.

Tsukkomi l'avait dit sur un tout autre ton. Un ton plus sec. Plus blessant aussi. Tsukkomi n'aimait pas les personnes qui en préjugeait d'autres sur les apparences. Encore moins si celle-ci étaient assez idiotes pour le clamer haut et fort.
Je retiens. Ça peut toujours être utile.
Et si elle tentait de le nier, son détecteur s'activera.
Malheureusement.
Mais au moins, justice sera faite.

Et sur ces mots, Tsukkomi tourna les talons, pour rentrer à l'Académie.

Pride pour Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Célestia le Ven 20 Nov 2015, 13:18

- Buh je suis méchante, c'est trop triste. Et je l'ai pas demandé, ce visage. Et si tu juges quelqu'un parce qu'il est beau ou non t'es juste une ordure qui se fait des préjugés sur tout.

Célestia bailla magnifiquement devant cette remarque désobligeante. Cette fille l'ennuyait. Trop fade à son goût. Elle ressemblait à la quasi totalité des tsundere qu'elle avait pu croiser jusqu'à présent. Et Célestia, une ordure ? Oui, peut être. Et elle l'assumait parfaitement. Et elle était fatiguée. Et elle n'a jamais jugé la grise. En somme, cette grise la fatiguait grandement.

- J't'ai jamais jugée, j'ai juste fait remarqué que t'était pas très jolie, dit Célestia entre deux baillemments, c'est toi qui prend tout de travers...  Et t'as toujours pas répondu à ma question...

En effet, Célestia commençait à se lasser. Elle rangea ses affaires, se leva et partit dans la direction de l'académie bien avant que la grise ne le fasse.

Allé salut, ravis d'avoir fait ta connaissance, miss de mauvais poil.

En cours de route, Célestia réfléchit à ce qu'elle pourrait faire. Dormir ? Oui, dormir, c'était très bien. Célestia était en effet un peu fatiguée.


Couleur dialogue : #4DA6E1
avatar
Célestia

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les paumées du cimetière ♦ Tsukkomi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum