Les restos du coeur [Pv Warren]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Mer 19 Aoû - 5:46

La majorité des gens détestaient manger seuls. C'était un fait que Weiss avait remarqué dans son ancien lycée : se retrouver isolé dans un réfectoire représentait manifestement une honte monumentale, qui méritait que l'ensemble du corps étudiant se retournât sur votre passage en ricanant, et jetait l'opprobre sur votre nom durant sept générations.

  Dans l'ensemble, Weiss savait que tout le monde s'en fichait, aussi se contentait-elle d'en rire. Mais elle devait bien reconnaître aussi qu'elle avait toujours plus ou moins cherché à s'entourer. Or, cette fois, elle était seule.
Pas de quoi s'alarmer. Elle venait d'arriver à l'Académie Tsuki, alors que les groupes d'amis y étaient déjà formés. Elle n'avait tout simplement pas eu l'occasion de faire connaissance. Cela ne tarderait pas, partant du principe qu'elle était sociable...

  C'était paradoxal, elle en avait conscience, cette manière de mépriser à la fois la compagnie et la solitude. Tout en méditant sur ses propres contradictions, Weiss progressait dans la file du réfectoire. Son plateau était rempli, dans quelques secondes viendrait le moment de payer son repas. Elle vérifia qu'elle avait bien pris de l'argent. Oui, tout allait bien...

  … Vingt pence. Il lui manquait vingt pence. Weiss renversa le contenu de son porte-monnaie sur son plateau et aligna les pièces rouges. Manquaient toujours douze pence. Elle jeta un regard nerveux vers la file qui commençait doucement à s'immobiliser derrière elle, un autre vers le surveillant de service, qui fronça les sourcils. Une situation pas tout à fait assez critique pour la faire paniquer, mais suffisamment pour être désagréable. Allait-on noter son nom et lui demander de rembourser plus tard ? Ou bien devrait-elle abandonner son plateau quelque part et revenir une fois en possession de ces pauvres douze pence ? Elle n'avait pas vraiment envie de subir la file d'attente une deuxième fois. C'était bien la peine de savoir manipuler les probabilités, pour au final être aussi malchanceuse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par "Hakaishin" Warren le Ven 21 Aoû - 21:36

Shit, shit, shit ! J’avais faim ! La dalle de fou ! Ah ! Sa mère ! Mon ventre crie famine ! Demande sa sustentation, ou son salut ! Enfin… Il gargouillait, quoi. Et il me faisait mal… Le souci, c’est qu’il y avait un bémol. Effectivement, c’est un pléonasme. Ce petit problème résidant dans le fait que… Me lever équivaudrait à abandonner mon spot de sommeil… Et arrêter de dormir sous cet éclatant sommeil serait une merveilleuse occasion d’un bon sommeil gâchée… Quel dommage serait-ce. C’est là qu’intervient le paradoxe que j’ai nommé : le dilemme. Oui, mesdames et messieurs, je suis l’inventeur même du concept du dilemme ! Je me souviens, c’était lors d’une soirée arrosée avec Pythagore, Descartes et Dumbledore… Vous me croyez pas ? Vous avez bien tort… Quoi qu’il en soit… Un terrible dilemme donnant lieu à un paradoxe m’ouvrait bras et problèmes : j’avais faim. La faim m’empêchait de dormir. Je devais donc régler ce souci en me levant, et aller à la cafétéria en ville. Seulement ! Me lever soulèverait en moi une insatiable fatigue, ce qui me donnerait une terrible envie d’aller me coucher sous ce merveilleux soleil, cadeaux des Dieux de l’Olympe !

Voici dont ce à quoi j’étais confronté. Une décision devait être prise au plus vite. Quel terrible choix avais-je à faire… Ah, mais que décider… Demandons au Soleil.

« AAAAAAAAAAAH ! »

Il m’a brûlé les yeux, cet enfoiré ! Aaaaah… Horrible… Pourquoi il a fait ça ?! J’avais besoin d’aide, et lui… Merci beaucoup pour la réponse, hein ! Voilà qui ne m’avançait pas à grand-chose, du coup. Jamais là quand il le faut… Vraiment un enfoiré, ce soleil. La Lune, au moins, est une très bonne conseillère. Autant lorsque je suis shooté que lorsque je ne le suis pas. Mais je devais donc me contenter des nuages, bien peu inexpressifs, comme à leur habitude… Eux non plus ne sont pas de confiance, de toute évidence. Évasifs, trop vagues… Ah là là… Qui pouvait donc me conseiller ? Je sortis mon portable, désespéré, me connectai sur Internet, et demandai alors conseil à mon meilleur ami en cet instant présent, Cleverbot. Je compris hélas qu’il était inutile de lui demander conseil après avoir appris que je ne m’appelais pas Warren, mais Bob, et que d’ailleurs, mon interlocuteur n’était pas un robot, mais un jeune homme de dix-neuf ans. Il ne me restait donc plus qu’un seul moyen de me décider. Je levai un doigt vers le ciel, le temps de décider ce qui allait se passer. Puis, comme si deux choix était disponibles devant, je me mis à faire comme si je les comptais dans l’air :

« Plouf, plouf. Une, boule, en, or, c’est, toi, qui, sors, au, bout, de, trois. Un… Deux… Troiiiiiis. Bon, bah, j’vais manger. »

Ayant soudainement oublié ma fatigue par la grâce divine de la boule en or, je me relevai tout d’un coup, et descendis le toit de l’académie, puis me dirigeai vers la grille. Je tâtai ma bourse d’or rondelette… Ah, si seulement… Mais non, je n’avais qu’un billet, et quelques petites pièces… Bon, ce sera pile suffisant pour aller manger… Mais pas pile suffisant pour me faire patienter… Au vu de la longue queue qui m’attendait… Aaaaaaaah ! Pourquoi les gens viennent manger à midi ?! C’est complètement stupide comme convention d’horaire ! Oui, depuis aujourd’hui, ça pose un problème ? Bien, puisque je n’avais pas le choix… Je patientai donc… En patientant… Restant en place tranquille pépère au calme à l’ancienne… Puis, vint le moment où j’eus mon plateau, ô, miracle, mon ventre allait être rempli dans l’espace de quelques instants… QUOI ENCORE ? POURQUOI CA AVANCE PLUS ? Y EN A MARRE, HEIN ! Bon, encore, ça passe, c’est la personne juste après moi… Une fille… WOW ! BLACK AUX CHEVEUX BLANCS ? ILS ABUSENT, EUX, AVEC LEURS FAUX CHEVEUX ! Hum, pardon… Il semblait en plus qu’il s’agissait de ses vrais cheveux, au vu de la longueur… J’inspectai rapidement ses racines du regard, non, ce n’était pas une coloration… Black aux cheveux blancs… Pas mal du tout ! Et donc, quel était son problème ? Elle était pauvre. Que c’est triste… Je sais ce que ça fait… Si bien que, pris dans un élan de compassion, j’ouvris mon propre porte-monnaie, et lui tendis avec un sourire :

« Tiens, prends ce qu’il te faut là-dedans. »

Bon… Effectivement, c’était plus parce que j’avais faim et que je voulais régler ce problème au plus vite. Maiiiiiis, d’un autre côté, ça faisait genre… Comme un chevalier, vous voyez ? Qui aide les gens gratuitement, allant jusqu’à donner son propre argent… C’était peu, mais le cœur y était ! Eh oui !


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Sam 22 Aoû - 17:40

« Tiens, prends ce qu’il te faut là-dedans. »

Weiss tourna des yeux surpris vers la provenance de la voix et croisa le regard de son voisin. Pas de doute, il s'adressait à elle. Un sourire de soulagement fendit son visage.

- Ohh, super ! Merci.

Il eût peut-être été perçu comme plus poli de faire mine de refuser pour pousser l'autre à insister, mais Weiss n'avait pas le temps de s'embarrasser de conventions. Elle se servit dans le porte-monnaie tendu, se dépêcha de payer son repas et rendit la monnaie. Après quoi elle libéra le passage, se posta à l'entrée du réfectoire, son plateau appuyé d'une main contre sa hanche. Et attendit.
Elle profita des quelques secondes dont elle disposait pour observer son sauveur. Il venait visiblement de l'académie Tsuki, ce qui permettrait à Weiss de le rembourser – elle n'appréciait pas l'idée de devoir un service à quelqu'un – et était âgé d'environ dix-huit ans. De haute stature et de corpulence moyenne, il dégageait une sorte de force tranquille, qui devait tenir à sa manière nonchalante de se tenir et de se mouvoir. Il combinait une peau pâle à des cheveux blonds, qui retombaient légèrement devant ses yeux perçants. Globalement, pas un visage désagréable à regarder.
Les personnes gentilles intriguaient Weiss. Agissaient-elles toutes par auto-satisfaction ou certains étaient-elles dotées d'un véritable altruisme ? Malheureusement, ce n'était pas le genre de questions qu'on pouvait poser, et encore moins à un inconnu. Sans compter qu'il lui avait réellement rendu service, quelles que soient ses raisons. Weiss devait donc partir du principe que ce garçon était un bon samaritain, et le remercier en bonne et due forme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par "Hakaishin" Warren le Dim 13 Sep - 20:35

Tu la vis s'éloigner du cuisinier.Ah là là, une bonne action de faite, c'était parfait. Wallah, on se sent bien après ça. Tu pus reprendre ton porte-monnaie, et payer ton menu simple.

« Vous n'avez pas assez d'argent. Il vous manque douze pence.
- Que... Hein, quoi ? Je... Douze pence ? »


Douze pence. Douze malheureux pence. Je sentais déjà mon ventre me poignarder l'estomac. Me nouer l'intestin. Me déchirer l’œsophage. Sans aucune pitié. Bientôt, je m'écroulai sur le sol, sans vie. Je sentais déjà les doigts glacés de La Mort me saisir par les bras, passant à travers mon uniforme, et m'emmener doucement, presque avec une joyeuse tranquillité vers les abysses des Enfers. Enfin, j'y trouvai mon salut, purifiant mon âme de tous mes pêchés par le feu sacré. A la mémoire de Warren. Son seul pêché fut la pauvreté.

« Jeune homme ? »

Hein, quoi ? Ah oui, j'étais pauvre, donc. Je n'avais pas de quoi me payer un simple menu. Je n'avais PLUS de quoi me payer un simple menu. Merci, mon altruisme! Merci BEAUCOUP ! Dernière fois  que j'essaye de faire une bonne action, j'ai juré. Je bloquais à mon tour la circulation... Shit. Il fallait que je me déplace. Que j'abandonne mon repas... Je... Quoi ? Je sentais une poussière dans mon œil... Je le frottai. Elle refusait de s'en aller... Quoi... Ah, elle s'en allait. Emportant avec elle... Une larme. Je pleurais ? C'était bien une larme... La larme de la tristesse la plus pure, la plus innocente... Celle de la faim qui dévore le ventre. Rapidement, j'essuyai cette larme avec ma manche d'un rapide geste. Non, de quoi j'aurais l'air si je me mettais à pleurer... Non, il ne fallait pas. Je reniflai légèrement.

« Désolé, monsieur. Je n'ai plus de quoi payer. »

Tremblant légèrement, je lui rendis mon plateau, et me dirigeai vers le réfectoire plein. Tous ces gens riches, mangeant à leur faim, et j'étais là, le ventre, les mains et le porte-monnaie presque vide... Tristesse. J'étais tristesse. Je remarquai alors que Blanche-Nègre était encore devant tout le monde, indécise. Mon repas... C'ÉTAIT SA FAUTE ! Vengeance. Tout criait vengeance en moi. Et famine. Mais ça, c'était autre chose. D'un pas décidé, je me dirigeai vers elle... Et je m'arrêtai juste à côté d'elle pour lui tenir ces mots :

"Eh bien, mon altruisme m'aura coûté en réalité douze pence ainsi qu'un repas... Bah, ça me fera une bonne action ! Bon appétit !"

Ouais, non, en fait, j'avais pas osé. Je crains, putain. C'était... Quoi ? Non... PUTAIN, NON ! TAILLE ! PUTAIN DE POUSSIÈRE DANS L’ŒIL !


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Sam 7 Nov - 17:23

N'était-il pas un peu lent ? Weiss recentra son attention sur les gestes de son sauveur. Il... abandonnait son plateau.
Oups.
Elle contempla l'absurdité de la situation avec des yeux ronds. Un sourire nerveux tirailla ses lèvres, et se mua en un fou rire qu'elle essaya d'étouffer discrètement. L'autre s'approcha d'elle, désorienté et les mains terriblement vides.
Pour un peu, elle aurait eu honte. Elle n'était pas spécialement préoccupée par l'image qu'elle renvoyait aux autres, mais ce garçon méritait sans doute qu'elle tâche de faire bonne figure, voire qu'elle tente une réconciliation. La gentillesse gratuite était une denrée rare. Sans compter qu'elle était seule et ne voulait pas se faire détester, toute misanthrope qu'elle se revendiquât.

- Hum. Pardon. Non, vraiment, désolée, je te rembourserai avec les intérêts. Tu veux qu'on partage... ? Mais attends, tu... pleures ?!

Interdite, elle fixa son interlocuteur. Oui, c'étaient bien des larmes, ce garçon pleurait. Pour un repas. Elle ne savait pas vraiment comment réagir, mais toute envie de rire l'avait désertée. Était-elle tombée sur quelqu'un qui n'avait pas mangé depuis très longtemps ou juste sur un hypersensible ? Très sincèrement, elle ne savait pas quelle option l'agacerait le plus.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par "Hakaishin" Warren le Sam 5 Déc - 20:38

Et merde... Elle l'avait remarqué... Mais putain... Est-ce que c'était possible de paraître plus ridicule que ça ? Mais non... Barre-toi... D'un très rapide revers, j'essuyai les quelques larmes qui avaient déjà coulées. Tsah... C'est la merde, hein... Comment tu peux paraître crédible après avoir versé des larmes parce que t'as pas eu de repas de midi... Mais c'est même pas ça, d'ailleurs... Le pire... C'était d'être parti de la place au soleil... Cette merveilleuse place... Tout ce déplacement futile, tant de pas qui auraient pu être économisés, mon énergie conservée... Ah, triste destinée, furieuse force du destin, ridicule malheur... Non, il ne fallait pas s'apitoyer. Il fallait rester fort. Ce repas manqué ne souffrirait pas de me voir dans cet état. Pour tous ces nutriments... Il fallait rester fort.

" Les larmes ? Oh, excuse-moi cette confusion, c'est le manque de sommeil... Ca m'arrive tellement souvent au final que je n'y fais plus attention... Et pour cause, avant de venir, je dormais..."

C'est vrai que je commençais à fatiguer de nouveau, en plus... Je me mis à bâiller, laissant échapper une dernière larme plus discrète. C'est pas parce que je suis un homme que je n'ai pas besoin de pleurer de temps à autre... C'est fatiguant de rester fort, vous savez... Vraiment, c'est pas simple... Un jour, je vous expliquerai comment faire. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, je suis fatigué. Je m'étirai, histoire de ne pas m'endormir sur place...

"... A ce propos, t'inquiète pas, et mange comme tu veux, je mangerai plus tard, mon appétit urge pas tant que ça !"

Mensonge. Mais bon. Il a suffi de repousser un petit instant l'envie de manger le temps de la phrase, et voilà, j'ai été parfaitement crédible. La vie est plus simple, avec Encounter... Bah... Je savais même plus quoi faire de ma vie. Sans même y réfléchir, mais sans regrets tout de même, je prononçai ces mots :

" Bah... Quitte à avoir fait tout ce chemin, tu me permets de t'accompagner manger ? Si tu veux un peu de compagnie parmi tous ces gens riches qui mangent tous avec leurs amis riches..."

Ouais... J'aurai peut-être dû penser à mes mots en fait...


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Mar 22 Déc - 15:12

Sérieusement, il me veut quoi, lui ?
Weiss fixa l'inconnu d'un regard peu amène, plus déconcertée qu'agacée cependant. Elle qui aimait bien pouvoir classer les gens, les répartir en cases nettes comme en biologie – toutes plus ou moins regroupées sous la dénomination globale de « connards » –  se sentait en terrain inconnu dès qu'elle avait du mal à fixer une étiquette en un regard ou en quelques mots. Bon samaritain, gamin fragile, emmerdeur ? Ça l'aurait renseignée sur l'attitude à adopter.

- Ah ah, avec plaisir, j'me sentais seule.

Autant ne pas se montrer tendue ni sur la défensive, supposa-t-elle. Elle aurait largement l'occasion de vérifier plus tard si les derniers mots de l'autre avaient été prononcés en l'air ou de manière volontairement insultante, et tant pis si elle passait pour un peu lente à la détente. De toute façon, ce n'était pas comme si s'entendre rappeler qu'elle était pauvre et asociale pouvait suffire à blesser son orgueil. Et elle apprécierait réellement une distraction, de quelque nature qu'elle soit.

- Bon, fit-elle, du ton que l'on prenait pour clore une discussion ou un moment de gêne. J'vais me chercher une table.

Elle s'éloigna donc, se refusant à s'assurer qu'elle était bien suivie, et traversa le réfectoire jusqu'à trouver une table pour quatre. C'est une fois installée, et sans daigner tourner la tête, qu'elle vérifia d'un regard en coin les mouvements du jeune homme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par "Hakaishin" Warren le Mer 23 Déc - 2:11

Bon ! Voilà une bonne chose de faite ! Je m'étais habilement extirpé de cette situation gênante ! Enfin, habilement... Plus ou moins, quoi ! C'était déjà bien, non ? Quel personnage fais-je, tout de même... Passer des larmes au rire en moins d'une minute ! C'est vraiment ce frais, ce pimpant, retournant, déconcertant moi ! Sacré Warren, dirait-on si nous étions dans un show à l'ancienne ! Et tout le monde le sait : c'était mieux avant ! Pauvre jeune fille, tout de même, hein... Elle devait se poser des questions... A la place, je m'en poserais aussi, j'avoue. Je devais être à des kilomètres de sa personnalité ! Du moins, celle que je montre. Qui sait, peut-être que nos vraies façons d'être sont similaires ? Mais on ne le saura jamais, certainement.

Quoi qu'il en fût ! Elle accepta l'invitation, grand bien m'en fit ! C'aurait été bien gênant de la voir refuser et partir seule, me laissant pantois au milieu du self. La loose ultime, en fait... Il y a des choses comme que l'on ose même pas imaginer... Trop douloureux, bien trop... Je jetai de nouveau un coup d'oeil aux gens, bien plus calme que la précédente fois. C'est bizarre, souvent, quand on regarde sans trop faire attention, on a l'impression de revoir les mêmes têtes à chaque fois, que l'on peut croiser à la bibliothèque, dans les couloirs, dans les dortoirs... Je reconnaissais ça-et-là des têtes familières, mais de vue uniquement. J'adressai seulement un imperceptible mouvement de tête à un Rubis à table avec quelques de ses amis. Les relations, eh oui... Je me retournai ensuite de nouveau vers Blanche-Nègre, lui adressant un sourire. T'as fait assez de gaffes comme ça, Warren, arrête tes conneries, comporte-toi normalement, bordel..

Ce fut elle qui prit alors l'initiative de trouve une table. Bon, normal, c'était elle qui avait à manger, aussi. Sans plus attendre, elle se dirigea vers les tables. Aussitôt, je lui emboîtai le pas, mains dans les poches. Ce n'est pas comme si j'avais autre chose à faire, donc... Pendant le court trajet, je la regardai de dos. Bien que l'air un peu perdu, elle n'avait en tout cas pas l'air méchante... Enfin, pas grand-monde n'avait l'air méchant ici. En tout cas, elle m'apparaissait pour l'instant comme, je ne sais pas, intéressante. Pas comme les autres. Ses réactions étaient parfaitement dosées... Et ça n'était pas désagréable en tout cas. Je la rejoins à sa table, m'asseyant en face d'elle de manière assez décontractée (faut pas déconner quand même, fidèle à moi-même) et jetai un coup d'œil à son simple plateau. Je me disais presque que j'aurais dû lui donner plus, qu'elle puisse se payer un supplément... Faisant attention à ne pas trop s'attarder sur l'alléchant plateau, je relevai mes yeux vers elle avec un sourire.

"Vraiment, t'en fais pas pour le plateau, et te sens pas gênée de manger devant moi. J'saurai me débrouiller."

Ca, c'est fait. Et avec la crédibilité qui va avec, nice !

"J'peux savoir ton prénom, quand même ?"


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Mer 23 Déc - 23:16

- Qu'est-ce que t'as cru ? T'es épuisé et affamé, j'vais pas tout manger. Sinon tu vas faire un malaise cet après-midi, et on dira que c'est de ma faute. Prends au moins le dessert. Ou ce que tu veux.

Ce que disait Weiss d'un air de plaisanter résumait en fait assez bien son état d'esprit. Ne pouvant se sentir réellement concernée par la santé d'un inconnu, elle se bornait à satisfaire sa conscience.

- Et donc, mon nom... Edelweiss. Mais on m'appelle juste Weiss, c'est plus drôle. Et toi ?

L'autre – au moins, elle pourrait bientôt arrêter de l'appeler comme ça dans sa tête – assis face à elle la regardait dans les yeux, parfaitement affable et souriant. Dans quelle case le ranger, au final ? Sympathique, pas sympathique ? Rahh.
Elle réalisa qu'elle était plus tendue que de coutume, et décroisa les bras pour adopter une position plus confortable. Un peu avachie sur sa chaise, les jambes ouvertes dans une posture masculine, elle cherchait par réflexe à occuper l'espace – une volonté de dominer tellement ancrée dans ses habitudes qu'elle n'y faisait même plus attention. Pourquoi être nerveuse, hein ? C'était une situation tout à fait normale. Bon... Pas tout à fait, mais elle y attachait trop d'importance. Comme si elle était du genre à s'intimider, même face à quelqu'un d'étrange.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par "Hakaishin" Warren le Sam 26 Déc - 1:28

La passivité était de retour... Tant mieux ! C'est épuisant de marcher, vous savez... Même être assis peut être épuisant ! Le mieux, c'est être couché de toute façon... Tout le monde le sait... Mais je me vois mal dormir par terre en plein self. Pas que le sol me dérange, soyons clair ! C'est juste que... C'est un self, quoi ! Y a des gens, et tout ! Je commence à me dire des choses étranges... Revenons donc au sujet.

Tant de clémence de sa part... C'était un si noble acte de sa part... La générosité, une denrée rare en ce monde... Faith in humanity restored ! Parce que bon, parlons peu, parlons bien... Je veux bien faire le poli, tout ça, mais j'avais la dalle, putain ! On me propose à manger... Évidemment que j'vais pas refuser ! Raisonnablement, même ! Non mais parce que bon, les codes de la société sont mignons... Mais à mon avis, le mec qui a inventé ça, quand il faisait son speech, il crevait pas de faim ! Il devait être archi riche ! Suffisamment pour avoir un repas par heure ! Donc, monsieur l'inventeur, qui que vous soyez, vous êtes bien sympa, mais vous me foutez la paix sur le coup ! Moi, j'prends le dessert !

J'allais donc tendre ma main, déjà sur la table, lorsqu'elle continua de parler. Alors Blanche-Nègre s'appelle Edelweiss. Enfin, Weiss. Original. Pas déplaisant. Marrant ? Tout dépend du point de vue. C'est vrai en tout cas que c'est le genre de nom qu'on retient. Enfin, je tendis ma main pour attraper son dessert. Soit,

~ Le Cookie de l'Amitié. ~

Mais elle ne le savait pas encore. Moi-même ne le savais pas encore. C'est le genre de choses que l'on découvre tous seuls. Avec le déclic de l'un que l'on communique à l'autre. Quoi qu'il en soit, j'attrapai ce délicieux mets, tout en lui répondant :

"Moi..."

Je ramenai le cookie vers moi.

"... On m'appelle Warren. Mais en fait, c'est aussi mon prénom... Du coup, par rapport à toi, c'est nul... Voilà..."

Et j'imitai le regard du faux gêné, avant de lui sourire de nouveau. Aucun sérieux... Jamais. Toujours dans l'abus. Impressionnant, Warren. Mais bon, sans ça, tu ne serais pas vraiment toi...

"Sinon, bon appétit !"


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Mar 28 Juin - 11:59

Weiss ne put s’empêcher de rire. Le genre de gloussement qui vous prend tellement par surprise qu’il vous sort à moitié par le nez.
Putain, ce gars. Un coup il pleurait et deux minutes plus tard il sortait une blague complètement stupide avec l’air le plus sérieux du monde. Avant de sourire à nouveau.
Imprévisible et sans doute pas si fragile que ça... Hm, c’était peut-être quelqu’un qu’elle pourrait apprécier, tout compte fait. En tout cas, il avait réussi à l’intéresser. Elle émettrait son jugement quand elle aurait réussi à le cerner. Ahh, elle faisait tellement de bien, la sensation qui brûlait doucement dans son ventre lorsque quelque chose arrivait à attirer son attention.

- Sois pas jaloux, va, j’te juge pas... Bon appétit, Warren.

Ouais, pour un cookie. Il avait intérêt à le savourer. Heureusement qu’il avait accepté sans faire plus de manières, d’ailleurs, sans ça elle se serait sentie obligée de le lui faire avaler de force. Elle-même se rapprocha de la table en faisant – bruyamment, on ne se refait pas – racler sa chaise contre le sol, croisa une cheville avec le genou opposé et planta sa fourchette dans son plat.

- Tu sais quoi ? Comme j’suis quelqu’un de sympa et que je voudrais pas que tu te sentes complexé, je peux même te trouver un diminutif ou autre surnom.

Si c’était pas émouvant, autant de preuves de générosité entre deux inconnus dans un laps de temps aussi court... Tiens, elle souriait encore.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par "Hakaishin" Warren le Lun 4 Juil - 3:51

Son visage était détendu... Nice, very nice ! J'aime pas discuter avec des gens tendus en permanence... Ils te donnent l'impression de faire tout le temps la gueule... Y a rien de plus déplaisant que les gens qui font tout le temps la gueule. Aucun sourire, aucune expression, aucune réaction... Y a rien d'plus chiant. J'ai besoin d'un public, qu'on rigole à mes blagues, que l'on m'acclame, que l'on m'adore ! QUE L'ON ME VÉNÈRE ! QUE L'ON ME SU-
pplie de continuer. Hum.

Oui, désolé, je me suis un peu emballé.

Revenons à nos moutons. Sa réponse me fit sourire... Nerveusement ? Plus ou moins... C'est que j'appréciais sa répartie, simplement. Elle me permit de me détendre aussi... Hein, quoi ? J'étais un peu tendu ? A ce qui paraît. Dans tous les cas, il s'agit clairement d'histoire ancienne, alors n'y prêtons pas trop attention, voulez-vous ? Dans tous les cas, cela me mettait encore plus à mon aise, et je comptais bien lui en faire profiter. Après tout, c'était une rencontre assez hasardeuse, mais il serait justement intéressant d'en faire une belle rencontre. N'est-ce pas ici la preuve que la nourriture est l'une des denrées les plus précieuses qui soit sur cette planète ? Non contente de nous sustenter et de permettre notre survie, elle nous rapproche également de notre prochain... Bon, même si actuellement, c'est le manque de nourriture qui nous a rapprochés. Ca craint, je raconte de plus en plus n'importe quoi... Dans les faits, que faisais-je ? Je faisais mine de regarder mon cookie, pour la regarder plus discrètement. Je ne voulais pas manger son cadeau maintenant. Alors qu'elle n'était qu'à l'entrée, je ne sais pas, ça le fait pas. Puis surtout, je me posais bien plus de questions que ça en réalité... Que je vous épargnerais, sinon, ce post serait bien trop sérieux. Or, ce n'est pas comme cela que je procède !

Jouant avec le cookie entre mes doigts, je grimaçai légèrement au crissement des pieds sur le sol. Ce son est désagréable, je ne l'ai jamais vraiment apprécié... Il avait au moins eu le don de dissiper toute forme de somnolence. Je me redressai un peu mieux sur ma chaise quelques secondes après seulement, histoire qu'elle ne fasse pas trop le lien. Enfin... J'ai vraiment essayé. Mais au bout de quatre secondes, la pose m'avait tant fatigué que je me retrouvai de nouveau avachi sur ma chaise sans le moindre respect du savoir-vivre en communauté. Lorsqu'elle évoqua l'idée d'un surnom, je relevai la tête de nouveau avec mon sourire bien à moi.

« Essaye juste d'être originale, parce que Wawa a été pris, et repris par pas mal de gens. »

Quoi ? Je la joue franc ! J'ai pas le droit ? Je me rendis soudainement compte d'une chose : j'attendais sa réponse avec plus ou moins d'impatience. L'effet d'une nouvelle rencontre, qui soit en plus une fille, sans doute... N'empêche que... J'sais pas, c'était plaisant. Non pas que cette fille soit ravissante, elle était même assez masculine, quoiqu'elle avait cet air qui la rendait un peu mignonne, mais... Je pense juste que rencontrer quelqu'un qui avait enfin l'air normal et posé dans cette académie avait réellement quelque chose de reposant. Oh, lui faire la conversation ! Je ressentis d'un seul coup ce besoin.

« Ca fait combien de temps que t'es là, Weiss ? Ca te plaît, ici ? »


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Mar 5 Juil - 16:26

Le jeune homme était comme un gamin avec ses sautes d’humeur. Avec la façon dont il avait essayé d’afficher une pose sérieuse avant de se vautrer à nouveau sur sa chaise. Avec son sourire qui hésitait entre nervosité et détente. Quelqu’un qui ne se prenait pas trop au sérieux, c’était rafraîchissant.

Il lui demandait de trouver un surnom que personne n’avait trouvé avant. Hmm. C’était presque mignon, sous un certain angle, non ? Weiss le dévisagea quelques instants, menton dans la main et coude sur la table.


- Laisse-moi un peu de temps, si j’dois trouver quelque chose de plus recherché qu’un simple diminutif. J’te connais pas assez. A part si "babtou fragile" te plaît ?


Un jour, elle finirait par tomber sur quelqu’un d’un peu trop susceptible et elle en prendrait pour son grade... En attendant, elle se sentait en terrain sûr. Si elle pouvait en croire le ton de sa voix et la manière dont il relançait la conversation, Warren semblait apprécier sa compagnie, n'est-ce pas ? De toute façon, s’il ne finissait pas son cookie, c’était qu’il n’avait pas l’intention de s’en aller dans l'immédiat. Bien, bien.


- J’suis arrivée hier, en fait. Tout ce que j’peux dire, c’est que les locaux ont l’air classes et les gens presque tous sociopathes, mais difficile d’affirmer que ça me plaît ou pas... Bon, ceci dit, autant reconnaître que ces histoires de pouvoir sont extrêmement perturbantes. J’ai un esprit rationnel, vois-tu ? Depuis une semaine, j’arrive à mettre mon cerveau sur off et à me comporter exactement comme d’habitude, mais quand même.


"Mais si ça continue, j’vais finir en position latérale de sécurité dans un coin", avait-elle eu l’intention de dire, avant de se rappeler qui des deux était censé jouer le rôle du fragile.


- Bref. Qu’en est-il de toi ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par "Hakaishin" Warren le Ven 15 Juil - 22:40

Je la dévisageai lentement. Je connaissais pas mal de gens dans cette académie. Tous avec des soucis mentaux minimums. Plus ou moins apparents. Mais là, j’étais un peu intrigué, je l’avoue. J’écoutais… Non, je buvais ses paroles, les analysant avec fluidité. Elle semblait si… Normale, banale. Justement. Sa banalité l’isolait des autres… C’était exactement comme elle le disait en fait… Elle était bien trop rationnelle pour un monde comme celui-ci. Alors qu’il ne s’agit pas de fantaisie, ou d’un quelconque jeu. C’était la réalité. Dans la réalité, peu de gens sortent du lot. Dans cette académie, nous semblons à peu près tous atteint mentalement. La norme se trouve ailleurs par rapport au reste du monde, c’est un fait. Nous venons certes tous de ce fameux reste du monde… Mais Edelweiss semble toujours y appartenir. Était-ce simplement qu’elle n’avait pas encore terminé la transition entre ces deux mondes, ou alors possédait-elle une force d’esprit suffisante pour se détacher de cette transition ?

Une question dont j’aurais peut-être la réponse… Si je n’ai pas la flemme. Toujours vautré sur mon siège, j’alternais mes coups d’œil entre le cookie et ‘Weiss. Je m’étais résolu à attendre qu’elle ait fini son propre repas avant de déballer le mien et le partag… Hé, mais attends… D’un seul coup, je bondis sur ma chaise, et fronçai les sourcils dans une expression boudeuse :

« Hé, mais j’suis pas un babtou fragile… ! »

Oui, bon, d’accord, j’ai mis un peu de temps à réagir ! Mais c’est parce que j’étais impatient de savoir la réponse à ma question, je ne me suis donc concentré que sur cette dernière… Enfin, mais du coup, eh, oh ! J’suis pas fragile ! Juste un peu… Dans les extrêmes… Mais pas fragile ! Me grattant la joue d’un air faussement boudeur, je regardai ailleurs, histoire de rapidement finir ce petit spectacle… Avant de reprendre dans un registre plus sérieux. Car c’est rare, mais ça m’arrive d’être sérieux. Enfin, je veux dire, vraiment sérieux. Genre, même dans ma tête.

« Moi, ça fait déjà plus d’un mois que je suis arrivé… Presque deux, en fait. Si j’me plais ici… Malgré un fâcheux événement survenu peu après mon arrivée, ouais, j’aime bien cet endroit. Tu remarqueras que les gens ne semblent pas avoir toute leur tête par rapport au monde normal, mais globalement, peu de gens voudront ton mal tant que tu les embêtes pas, et ça a pas l’air d’être ton genre. Mon p’tit kiff bien perso, c’est de retenir et noter les pouvoirs des gens, puis vérifier s’ils peuvent rivaliser avec le mien. »

Je marquai une petite pause, fixant au loin. Je devais plus ou moins donner l’impression de la regarder, mais mon regard était vide. Je réfléchissais intensément à ces dernières paroles.

« C’est mieux quand on a un but… Tu ne penses pas ? Le mien n’est peut-être pas original, mais… Ce serait parfaire la maîtrise de mon pouvoir, ce qui me ferait accéder à une certaine… Invulnérabilité. »

Oui… C’était là mon souhait le plus cher. Enfin… Il était assez superficiel, puisqu’en soi, tout humain voudrait se rapprocher de la perfection en temps normal. Mais la différence, c’était que le mien était réalisable, et il risquait de me prendre un bon bout de temps. Je ne pensais pas être idiot. Après tout, je ne le pense jamais.

Je clignai des yeux très vite, plusieurs fois. Euh… Un peu trop de sérieux d’un coup là, non ?

« Ah, mais excuse-moi, tu ne sais même pas de quoi je parle ! Mon pouvoir s’appelle Encounter, et il me permet de tout, absolument tout repousser ! »


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Jeu 18 Aoû - 19:58




Les restos du coeur
Pendant un moment, Warren se contenta de la regarder d’un air pensif. Weiss patienta aimablement, jetant des coups d’oeil par-dessus sa fourchette pour être sûre qu’il ne s’était pas endormi. Sa réaction brutale la surprit. Merde quoi, cette tête. Elle étouffa de rire. Ouais, un gamin, exactement ça. Elle se rappellerait du "babtou fragile".

Il redevint sérieux, sans transition. D’après ses dires, il s’était bien intégré à cet autre univers, lui. Elle l’imaginait à la frontière entre les deux, assez excentrique pour avoir sa place parmi les élèves de Tsuki et en même temps assez normal pour les autres. Bon, assez normal pour elle quoi.

Un but, hein ? Bien sûr que c’est mieux. C’est ce qui me fait défaut, en fait. J’sais pas où je vais.


Wow, t’as pas l’impression de te plaindre un peu ? Un peu de retenue s’il te plaît. Pas que ses états d’âme dussent constituer une forteresse impénétrable, mais parmi les gens qu’elle ne pouvait pas supporter, ceux qui tentaient d’attirer la pitié devaient frôler la tête de liste. Sans compter que Warren essayait de la rassurer. Elle allait demander en quoi consistait ce fâcheux événement quand il reprit la parole.

C’est mieux quand on a un but… Tu ne penses pas ? Le mien n’est peut-être pas original, mais… Ce serait parfaire la maîtrise de mon pouvoir, ce qui me ferait accéder à une certaine… Invulnérabilité. Ah, mais excuse-moi, tu ne sais même pas de quoi je parle ! Mon pouvoir s’appelle Encounter, et il me permet de tout, absolument tout repousser !


Weiss leva un sourcil dubitatif. L’invulnérabilité, rien que ça. Et la vie éternelle aussi ? Elle réfléchit un instant, les yeux fixés sur un point au-delà de l’épaule du jeune homme. Tout repousser. Logiquement, ça lui fournissait une immunité parfaite aux armes, et même une immunité dans n’importe quel combat. Il n’avait probablement pas tort de tenir cette capacité en haute estime. Pouvait-il repousser les autres pouvoirs, aussi ?

Fais-moi une démonstration, tiens. Quand tu dis absolument tout, tu parles de choses... Pas nécessairement matérielles ?


Quant au principe en lui-même... Mais même si son pouvoir devenait utile – puisqu’il était censé gagner en intensité, sait-on jamais – elle ne s’en servirait sans doute jamais pour essayer d’atteindre l’invincibilité, l’invulnérabilité, l’immortalité ni quoi que ce soit. La quête serait plaisante, mais le résultat lui faisait peur. Obtenir tout ce qu’elle voulait ? C’était triste à dire, mais que lui resterait-t-il à faire après ?
© Eerie Ange's



Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par "Hakaishin" Warren le Ven 16 Sep - 11:56

Les restos du coeur
feat. 'Weiss
Cogiter à mon pouvoir avait toujours ce… Je ne sais quoi de plaisant. Pas nécessairement car il s'agissait simplement de moi, mais aussi car il donnerait, je pense, du fil à retordre à n'importe qui. Comment l'optimiser, comment repousser ses limites, l'améliorer… C'était un véritable défi. Accéder plus ou moins à une vie clairement supérieure à l'humain sous la plupart des aspects avait quelque chose de certes prétentieux, mais également fascinant. Si bien que je ne pouvais pas vraiment m'empêcher d'essayer. Mon esprit, mon cerveau le hurlaient. « Devenons au-dessus. » On dira que j'ai un complexe de supériorité… C'est peut-être vrai. Mais une chose est certaine : on s'en fout.

Mais revenons à nos poulets. 'Weiss ne savait pas où elle allait ? C'était bien dommage. Souvent, les gens errent dans le vide, lorsqu'ils ne savent pas où aller. Je le sais bien, et c'est sans doute pour cela que mon but est à si long terme et que j'ai su m'en donner l'envie, mais assez parlé de moi pour ce post. Je voulus lui faire part de mes pensées dans l'immédiat, mais trop tôt, bien trop tôt… J'étais encore le pitre de service, mais pas trop idiot non plus. Pas maintenant… Plus tard, sans doute.

« Hum, aller à l'école est déjà une bonne chose en soi, tu n'es pas totalement perdue dans la vie, me semble-t-il. Enfin, je le vois comme ça... »


Je me grattai un peu la tête, comme gêné d'argumenter là-dessus. Sans doute ce que quelqu'un « dans la moyenne » ressentirait en parlant de la vie d'un autrui qu'il ne connaissait que depuis quinze ou vingt minutes. Ce même genre de personne tenterait immédiatement de changer de sujet, sautant sur la question qui venait de lui être posé avec un sourire… Un peu inquiétant. Avec cet air, comme si j'étais capable de l'écraser en une seconde… Non pas pour l'effrayer, mais pour rendre compte de l'étendue du pouvoir d'Encounter...

« Tout repousser signifie « tout repousser »… Un petit exemple… Tu n'as plus faim du tout. »


Et je repoussai la faim de son corps. Le besoin de manger, pour être précis. Ceci n'était pas une astuce pour avoir le reste de son plateau. Je nie toute accusation.

© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Sam 1 Oct - 22:42




Les restos du coeur
Weiss se rencogna dans sa chaise. Elle s’appliquait à garder un visage neutre, mais ne pouvait nier le goût de dépit sur sa langue. D’un part, elle aurait voulu rétorquer que ce malaise n’avait rien à voir avec le fait de fréquenter une école ; que si elle allait en cours, c’était plutôt parce qu’elle n’avait pas vraiment réfléchi à l’idée de ne plus y aller, parce que c’était une routine et qu’elle suivait ce quotidien comme un mouton de Panurge alors même qu’elle s’y noyait, ou peut-être parce qu’elle ne voulait pas courir le risque de se fermer des portes. D’autre part, elle se sentait piquée dans son orgueil. Reconnaître qu’elle ne voulait pas "se fermer des portes", c’était reconnaître qu’elle attendait toujours quelque chose de l’avenir. Ouais, effectivement, elle était bien moins paumée que d’autres. Bien mieux lotie. Elle avait l’impression que Warren venait de lui renvoyer au visage son propre égocentrisme, sa propre vanité, et puis une forme de fragilité.

Weiss se targuait d’être forte. Weiss n’aimait pas se remettre en question. Formulée d’une autre manière, la remarque de Warren l’aurait perturbée plus qu’elle ne l’était déjà, l’aurait confinée dans cette sorte de fascination qu’il exerçait sur elle. Mais pas ainsi. Et c’était de là, en fait, que venait réellement la sensation de déception qui lui pinçait le cœur. C’était ridicule de réagir aussi négativement, quand elle y pensait : c’était juste qu’il lui avait paru trop normal. Pas dans le sens où il apportait une bouffée d’air frais par rapport à Tsuki ; dans le sens de banal. Dans le sens où sa manière d’être gêné le confinait à ses yeux dans la pensée étriquée des gens du commun. Heh... Depuis combien de temps quelque chose d’aussi trivial suffisait-il à la mettre en position fœtale ? Il fallait sans doute qu’elle arrête d’accorder autant d’importance aux interactions sociales. Elle verrouilla toutes ces bêtises dans un coin et se recentra sur la discussion en cours.

Tout repousser signifie « tout repousser »… Un petit exemple… Tu n'as plus faim du tout.


Hein... Perplexe, elle fixa son plateau. Elle n’avait plus faim, non. Elle doutait presque de pouvoir continuer d’ingurgiter d’autres aliments. Elle éclata de son rire bruyant, presque grisée par l’infinité des possibles qui se déroulaient dans son esprit.

C’est génial. Tu peux régler la faim dans le monde avec ce truc, non ? Jusqu’où ça va ?


Et en-dessous de ses airs enthousiastes, elle reprenait sa contenance tranquille, son confortable sentiment de supériorité sur son interlocuteur. Oui, après tout, elle préférait mépriser. C’était plus rassurant. Quant à ce creux étouffant dans le ventre, elle allait apprendre à vivre avec, tout simplement.
© Eerie Ange's

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par "Hakaishin" Warren le Jeu 13 Oct - 11:42

Les restos du coeur
feat. 'Weiss


Tiens… Elle semblait avoir un peu perdu de son enthousiasme. Hein quoi ? Qu'est-ce que vous avez dit ? Meta ? Laissez-moi expliquer avant, woh ! Donc je disais… Ce genre d'expression, je connaissais… Je connaissais même très bien puisqu'il m'arrivait de les adopter. Réenfoncée dans sa chaise traduisant un légère lassitude, appuyée par ces mini-réactions sur son visage : sourcils ne trouvant pas vraiment de position optimale, un regard moins allumé… Tout ça, je connaissais : ma remarque ne lui avait pas plu. … Comment ça, incohérent ? Mais j'vous jure que ça s'apprend à se reconnaître les mini-réactions ! C'est p't-être basé sur mon expérience, mais ça reste valable. T'façons, j'ai raison. Et toc. Ce qui me le confirma ? Elle ne continua pas. Pas même un « ouais » évasif, ni un « sûrement » pas très assuré. Rien. Je l'avais battue à ce sujet, et elle suivit mon changement de sujet. Voilà ce qui se passait dans sa tête. Enfin, voilà ce que je pensais qu'il se passait… Quoi, je vais loin ? Mais laissez-moi narrer tranquille bordel ! Micro-particules dans ton pif sinon !

Du coup… Avais-je envie de rattraper le coup et creuser un peu dans cette personnalité atypique ? Ouais… Sans doute que j'en avais envie. Elle avait avec cette réaction attiré ma curiosité. Elle n'avait pas agi selon les normes. J'étais intrigué, effectivement. Bon… Essayons des trucs. Je rangeai Encounter, lui rendant sa faim, toujours souriant, et lui tins ces mots :

« La faim dans le monde… Ouais… Cela reste artificiel. »


Je regardai le cookie, toujours dans ma main, le faisant tournoyer entre mes doigts, le regard un peu sombre brusquement. Puis j'activai de nouveau Encounter autour de nous deux, repoussant le son tout autour. Nous isolant donc du reste de la cantine.

« J'ai une question… Que penses-tu de la faim dans le monde ? »


Bien évidemment, le tout avait un but. Le regard tout d'un coup maussade, couplé avec l'isolement était fait pour la déstabiliser par le changement brusque d'ambiance, l'isolement servant de plus à parler sans complexe. Dans un endroit où personne ne la jugerait. Je n'étais pas sûr d'obtenir ce dernier effet. Mais pas du tout. Mais je prenais le risque. J'ignorais en revanche totalement où ça allait me mener. Et c'était bien ce qu'il y avait de plaisant dans l'expérience de manipulation que je venais de commencer.

© Eerie Ange's


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Modérateur et MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par 'Weiss le Dim 16 Oct - 16:45




Les restos du coeur
Artificiel ? Weiss lui jeta un regard ironique sous ses sourcils levés. Il était en train de dire que la misère, c’était surfait ? Elle ne réagissait pas par indignation, elle ne comprenait tout simplement pas. Le mot en lui-même ne faisait pas vraiment sens dans le contexte. Non, elle s’en fichait un peu au fond, avec une certaine coquetterie morbide dans ce je-m’en-foutisme assumé. Il avait sans doute voulu dire autre chose de toute façon... Au moins, le pouvoir de Warren avait relancé un petit peu de l’intérêt que sa personnalité avait au départ éveillé chez Weiss ; elle n’avait pas à se forcer pour poursuivre la conversation.

Comment ça, artificiel ? Éclaire-moi.


Encounter avait manifestement fini d’agir. Weiss n’eut que le temps de reprendre sa fourchette avant de réaliser que tout était devenu silencieux autour d’eux. Un regard perplexe lui assura que les gens continuaient de parler et de vivre leur vie, mais leur bouche s’ouvrait sans le moindre son. Repousser le bruit... ? Warren essayait-il de l’impressionner ? Il n’avait pas le visage de quelqu’un qui fanfaronne, pourtant. L’atmosphère s’était considérablement refroidie. Il avait dû repérer son soudain blocage, hmm. Et puis, la question... Ce qu’elle pensait de la faim dans le monde, vraiment ? Mais qu’est-ce qu’il avait dans la tête, ce gosse ? Dans tous les cas, elle n’avait pas l’intention de lui répondre honnêtement. C’était bizarre, cette vague émotion au fond de son ventre. Comme du ressentiment. Ouais, elle lui en voulait de l’avoir déçue, elle lui en voulait d’être aussi fade. Alors elle allait faire pareil. Puéril ? Évidemment. S’appliquant à rester affable, elle afficha un petit sourire en coin surpris.


Bizarre ta question, tu sais... ? Un peu comme tout le monde, j’imagine. Je trouve ça dégueulasse mais je ne peux rien faire, alors j’occulte.


Un peu comme tout le monde, j’imagine. Je secoue la tête en disant à quel point c’est dégueulasse, mais je suis bien contente de ne rien pouvoir y faire. Parce qu’au final, en quoi ça me concerne ? Je trouve ça moche, oui, pitoyable à la rigueur. Mais je suis déjà trop égocentrique pour me soucier de mon entourage, alors des gosses à l’autre bout du monde... C’est écrasant, la liberté, n’est-ce pas ? C’est écrasant de choisir par soi-même qu’on ne fera rien, alors ça fait beaucoup plus de bien d’occulter, de se dire qu’on n’a pas l’argent pour ça, qu’on ne peut pas se permettre de donner, qu’on a des priorités, que de toute façon ces dons ne changeront rien. C’est tellement rassurant de faire semblant de ne pas être libre.
© Eerie Ange's

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les restos du coeur [Pv Warren]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum