La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Dim 16 Aoû 2015, 21:51

La bibliothèque était rempli à cette heure ci, des élèves de chaque maison était venu étudier au calme ou faire des recherches pour un devoir. Moi, j'étais là pour une enquête. Depuis que j'étais arrivée ici, je n'arrêtais pas de me poser des questions sur cette académie et son passé, et pour moi, la bibliothèque était le seule endroit capable de me donner quelques infos. J'avais le regard fixé sur un énorme livre que j'avais trouvé, non sans mal. Ca devait faire, quoi ? Un quart d'heure ? Un quart d'heure que je le lisais attentivement, mais que je ne voyais que des choses que je savais déjà. Que tout le monde savait déjà. Le directeur était t'il donc réellement le seul capable de me donner des réponses ?

D'une main, je pris mes notes et lança au regard furtif dessus. Rien de nouveau, comme d'habitude. Je laissa ma tête tomber entre les pages du livre, et mes bras, le long du corps. Je pouvais sentir cette étrange odeur, un peu comme du vieux, alors que mon nez étais écrasé. J'étais fatiguée, et j'avais de quoi : la journée avait été longue et épuisante et j'avais envie de dormir, de m'effondrer sur lit, mais j'avais tellement envie de comprendre, que je restais là. Maudite soit ma curiosité !

Alors que je ne mettais toujours pas relevé, j'entendis un bruit de pas. Quelqu'un se rapprochait de moi et comme j'étais plongée dans mon livre, littéralement, je ne vus pas à quoi elle ressemblait. La chaise en face de moi commença à grincé, signe qu'elle avait décidé de se joindre à moi. Je releva la tête légèrement, ne montrant que mes yeux, dont l'un était fermé et regarda de quoi cette personne avait l'air. C'était une fille au cheveux châtains, je dirais, avec des mèches bleu et des yeux foncés. Je rebaissa la tête et leva la main pour la saluer avant de finalement me décider à me tenir droite. Enfin, j'étais avachie sur ma chaise, mais c'étais pas important.

" Salut ! Je ne crois pas t'avoir déjà vu. Tu t'appelles comment ? " lui ai-je demandé gentiment, le sourire aux lèvres.


Dernière édition par Zaphira le Jeu 27 Aoû 2015, 22:28, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Dim 16 Aoû 2015, 23:08

C'est bien, la bibliothèque, il y a tout ce qu'on veut ! Je parcoure les rayons depuis une bonne dizaine de minutes déjà et je décide de m'asseoir avec mes trouvailles. La fille en face de moi a l'air de ne pas trouver ce qu'elle veut dans les livres, elle est affalée sur la table...

Moi, en tout cas, j'ai trouvé mon bonheur ! Depuis mon arrivée à l'académie, je ne pense qu'à deux choses : faire des rencontres et faire progresser mon pouvoir. Je sais déjà beaucoup de choses sur les aurores boréales, mais il reste tellement à savoir... Et heureusement, la bibliothèque de l'académie est bien documentée sur le sujet. Je prend un ouvrage intitulé "Etude des phénomènes célestes dans les pays arctiques et antarctiques". Dedans, une multitude d'images des cieux de mon pays natal, la Norvège. Je pousse un soupir de nostalgie.

Ma voisine de table fait dépasser un œil bleu profond de son bras. Waouh ! J'ai de quoi regretter mes yeux gris brumeux tout moches !

"Salut ! Je ne crois pas t'avoir déjà vu. Tu t'appelles comment ? dit-elle."

Elle repose sa tête dans ses bras puis se relève. Oh mon dieu qu'elle est jolie ! Ses cheveux châtains clairs noués en une couette, ses yeux bleu profonds... Je lève les yeux de mon livre après une dernière œillade aux aurores boréales et lui répond :

"Edi Svenhild, enchantée ! Je suis une petite nouvelle ici... Et toi ? Dis, tu lis quoi ?"


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Lun 17 Aoû 2015, 11:45

"Edi Svenhild, enchantée ! Je suis une petite nouvelle ici... Et toi ? Dis, tu lis quoi ?"

Une nouvelle ? Ca faisait plaisir, je n'étais pas la seule. En tout cas, on pouvait voir à son nom qu'elle n'était pas du pays. D'où venait t'elle alors ? Au fond, ça ne m'intéressait pas de savoir ça. Elle m'a tout de suite fait bonne impression, elle était aussi directe que moi, et je sentais qu'on allait bien s'entendre. J'ai jeté un rapide coup d'œil à mon livre et me suis retournée vers elle.

" Je m'appelles Zaphira Everen et je suis nouvelle aussi. C'est un livre sur l'histoire de l'académie. Tu lis quoi toi ? "

Je referma mon livre assez fort et l'écarta de devant moi. Je regarda celui qu'Edi tenait entre ses mains, voyant des images d'aurores boréales, illuminant le ciel par leur lumière et leurs couleurs. Je n'en ais jamais vus en vrai, mais j'aimerais bien. Le seul moyen, c'était d'aller dans des pays où il faisait froid comme le Pôle Nord, l'Alaska ou encore la Norvège, malheureusement, je suis une parfaite petite anglaise qui n'a jamais quitté son pays natal.

Je ne pensais pas que c'était une Emeraude, je ne me souvenais pas l'avoir vus dans notre maison. Il n'y avait pas trente-six façons de savoir dans quel groupe elle était : il suffisait de lui demander. Mais, je comptait le faire plus tard. Elle avait beau être nouvelle, elle pouvait peut être m'aider à trouver des informations sur l'école. A deux, on pourrait cherché plus vite. Je devais par contre y aller doucement et ne pas me précipiter, même si me connaissant, ça allait être dur.

J'attrapa mes notes et mon crayon et me pencha vers elle, tellement que nos visages étaient presque collé, en appuyant avec mes mains sur la table. Je dois bien avouer qu'à ce moment, je faisais une drôle de tête : j'affichait un énorme sourire et mes yeux pétillaient.

" Ecoutes Edi, je sais qu'on ne se connaît pas vraiment, mais j'aimerais que tu me racontes comment tu as été admise ici ! Et en détail ! "

C'est ça " doucement et sans me précipiter " ? Décidemment, même avec la meilleure volonté du monde, je n'y arrivait pas. Je crois bien que je suis irrécupérable, mais bon, c'est tout moi !


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Lun 17 Aoû 2015, 12:53

"Je m'appelles Zaphira Everen et je suis nouvelle aussi. C'est un livre sur l'histoire de l'académie. Tu lis quoi toi ?"

Zaphira Everen... Son nom de famille sonne anglais. Elle ferme son livre bruyamment et le pousse plus loin. Puis elle sort son carnet et son crayon et... Subitement, elle bondit de sa chaise et rapproche son visage à quelques centimètres du mien et me demande avec un grand sourire :

"Ecoute Edi, je sais qu'on ne se connaît pas vraiment, mais j'aimerais que tu me racontes comment tu as été admise ici ! Et en détail !"

J'éclate de rire. Elle a les mains à plat sur la table et le regard pétillant. Au moins, elle est directe, c'est une qualité ! Avec un regard malicieux, je répond :

"Tu me plais, toi ! Mais ça ne m'étonne pas que tu ne trouves rien d'intéressant à la bibliothèque. C'est l'académie qui contrôle les livres d'ici, il n'y aura pas d'infos croustillantes dans ces murs, si tu veux mon avis..."

Je lui tend mon livre pendant qu'elle se rasseoit. Puis je recommence à parler :

"Je lis un livre sur les aurores boréales. Je viens de Norvège. Et mon pouvoir..."

Je tend ma main droite vers elle et appuie mon coude gauche sur la table. Une petite aurore boréale verte se gondole au dessus de ma paume.

"Je veux bien te raconter mon histoire, mais tu devras faire de même. D'accord ? Ah, et si tu veux, on peut essayer d'en savoir un peu plus ensemble sur l'académie, je suis aussi intriguée par son histoire. Qu'en dis-tu ?"

Zaphira me parait être quelqu'un de bien. Elle est curieuse et directe, on pourrait faire un duo de choc toutes les deux... Zaphira et Edi, les conquérantes du savoir ! Ca sonne super bien !


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Lun 17 Aoû 2015, 15:10

"Tu me plais, toi ! Mais ça ne m'étonne pas que tu ne trouves rien d'intéressant à la bibliothèque. C'est l'académie qui contrôle les livres d'ici, il n'y aura pas d'infos croustillantes dans ces murs, si tu veux mon avis..."

Je me doutait bien que je ne trouverais rien de nouveau dans la bibliothèque, mais comme c'était ma seule piste, j'avais pas vraiment eus le choix. J'avais aussi penser à aller voir le directeur, qui était sans doute l'unique personne qui pouvait donner des réponses à toutes mes questions. Le problème ? Il était presque introuvable et je n'avais pas envie de taguer un mur pour me retrouver dans son bureau et ainsi avoir la chance de discuter de tout ça, et du tague en question.

Je me contenta d'hausser les épaules avant de me rasseoir calmement sur ma chaise. Edi me tendit son livre, que je prit et inspecta un court instant alors qu'elle recommençait à me parler.

"Je lis un livre sur les aurores boréales. Je viens de Norvège. Et mon pouvoir..."

Quand elle fit apparaître une aurore boréale verte au creux de sa main, je ne pus m'empêcher d'écarquiller les yeux, surprise. Au fond, je ne savais pas pourquoi je l'étais; tout le monde dans cette école à un pouvoir donc je devais avoir l'habitude. C'était peut être parce que c'était la première fois que je voyais une aurore boréale. Je comprenait maintenant pourquoi elle étudiait ce bouquin et aussi d'où lui venait ce pouvoir, vus ses origines.

"Je veux bien te raconter mon histoire, mais tu devras faire de même. D'accord ? Ah, et si tu veux, on peut essayer d'en savoir un peu plus ensemble sur l'académie, je suis aussi intriguée par son histoire. Qu'en dis-tu ?"

Ca ne me gênait absolument pas de lui parler de moi, ça pourrait peut être m'aider. Si ça se trouve, il y avait des choses auxquelles je n'avait pas fait attention et me remémorer l'histoire allait peut être m'aider à les remarques. J'afficha un sourire malicieux.

" J'attendais que tu me le demandes ! Sinon, marché conclu, mais tu commences ! Au faîtes, comme tu as dus le comprendre à cause de mon nom, je suis anglaise. Et mon pouvoir à moi, c'est de faire vivre une hallucination de cauchemar ou de rêve à une personne si elle me regarde dans les yeux.  "

Je lui fit un petit clin d'œil à la fin de ma phrase, comme pour lui dire de faire attention. A part ça, j'étais contente de l'avoir rencontré. On n'était peut être pas de la même maison, mais on avait le même caractère. J'étais sur qu'on allait devenir une équipe de choc toutes les deux, et peut être même les meilleures amies du monde. Mais ne mettons pas la charrue avant les boueux,  on devait trouver le mystère de cette école où, en tout cas, des indices.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Lun 17 Aoû 2015, 15:47

"J'attendais que tu me le demandes ! Sinon, marché conclu, mais tu commences ! Au fait, comme tu as dû le comprendre à cause de mon nom, je suis anglaise. Et mon pouvoir à moi, c'est de faire vivre une hallucination de cauchemar ou de rêve à une personne si elle me regarde dans les yeux."

Elle me fait un clin d'oeil que je prend pour un "attention à toi". Je lui souris et dis :

"Je me disais aussi que tes yeux étaient trop irréels !"

De peur qu'elle prenne mal ma remarque, je décide d'ajouter :

"Ils sont trop jolis pour être normaux."

Tant pis si j'ai l'air d'une lèche-cul, au moins je ne risque pas de la vexer. Ce serait trop dommage que notre duo s'arrête là ! Je prends ma respiration et commence à conter mon histoire.

Je lui parle de la neige de Norvège, de la bonté de mon peuple disparu -les Olrik-, des aurores boréales qu'on voyait souvent... Une vague de tristesse m'envahit quand je lui parle de ma famille et de Runi, mon meilleur ami. Je m'attarde sur les détails de mon village natal pour repousser le moment du récit où... Bref. Je parle des croyances de mon peuple, où l'âme est considérée comme le cinquième élément tout puissant. Je lui montre le ruban blanc que je porte autour de la tête et le cercle avec la pointe brodé dessus, la représentation de l'âme chez les Olrik. Je ne me sépare jamais de ce ruban.

"Ensuite... on nous a attaqués..."

Je fixe l'image d'une aurore boréale sur le livre tourné vers Zaphira. Mon passé est encore très douloureux pour moi. Je me plonge dans son regard paranoramal, les yeux brillants de larmes naissantes, et je finis par dire :

"Le village a été mis à feu et à sang. Je suis la seule..."

Je n'arrive pas à dire "survivante". Pourquoi j'ai survécu, moi, et pas les autres ? Ce n'est pas juste. J'arrête de parler quelques secondes, puis je reprend :

"Je me suis retrouvée seule, et c'est là que mon pouvoir est apparu. J'ai trouvé une lettre m'étant adressée en plein milieu de nulle part. C'est comme ça que j'ai débarqué ici. Je suis maison Saphir."

Je suis très mal à l'aise. Emportée par la joie de cette nouvelle rencontre, je n'ai même pas pensé que relater mon passé soit gênant. J'aurais dû refuser poliment. Tant pis, c'est fait. J'attends sa réaction, mes yeux toujours dans les siens...


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Lun 17 Aoû 2015, 23:01

"Je me disais aussi que tes yeux étaient trop irréels !"

Je leva un sourcils à sa remarque, je ne savais pas vraiment comment je devais le prendre. Je crois qu'elle avait compris mon doutes car elle ajouta autre chose.

"Ils sont trop jolis pour être normaux."

C'était vraiment gentil de sa part ! Je souris joyeusement sans me douter qu'avec l'histoire qu'elle allait me raconter, je ne le garderais pas longtemps.

Elle commença son récit, me parla de son pays, sa famille, son ami et de son peuple, dont je dois avouer n'en avoir jamais entendu l'existence, mais je lui faisais confiance; si elle dit qu'il existait, il existait. Elle enchaîna sur les croyances de ceux ci, en me montrant le symbole sur son ruban qui pour eux, représentait l'âme. Cette histoire me captivait au plus haut point, ça ferait un super roman !

"Ensuite... on nous a attaqués..."

En entendant ça, je poussa un léger cri de choque et plaça mes mains devant ma bouche. Je prévoyait ce qu'elle allait dire et je sentais déjà les larmes monter petit à petit. Tout cela me captivait et j'avais envie de lui demander qui les avaient attaqué, mais je savais bien que se n'était pas du tout le bon moment.

"Le village a été mis à feu et à sang. Je suis la seule..."

Ses yeux perlaient de larmes et je voyais bien qu'elle avait du mal à finir sa phrase. De toute façon, elle n'avait pas besoin de le dire, je le savais. J'essuya mes yeux humides rapidement et la regarda avec compassion.

" Tu n'es pas obligé de le dire. "

Ma voix sonnait triste, ce qui était normale. Heureusement que mon pouvoir ne se déclenchait pas quand je pleurais ! Sinon, je l'utiliserais bien plus souvent.

"Je me suis retrouvée seule, et c'est là que mon pouvoir est apparu. J'ai trouvé une lettre m'étant adressée en plein milieu de nulle part. C'est comme ça que j'ai débarqué ici. Je suis maison Saphir."

J'étais tellement bouleversée par cette histoire que je n'avais même pas fait attention à la fin. J'avais arrêté d'écouter à partir du mot "seule". Je n'ais pas réussi à me retenir plus longtemps et ais commencé à pleurer à chaude larmes.

" C'est trop... triiiste ! " ai-je réussi à dire entre deux sanglots

Je suis très sentimentale, je le sais bien, et cette histoire étais trop émouvante pour moi. Il allait surement falloir attendre un tout petit peu avant que je réussisse à me calmer.

Spoiler:
Désolé de finir comme ça, mais j'avais pas le temps d'écrire plus


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Mar 18 Aoû 2015, 10:27

Heureusement, elle a l'air d'avoir bien pris mon compliment vu son sourire joyeux ! Mais mon passé, c'est une autre affaire... Elle a semblé être passionée par les histoires de mon peuple, et je la remercie pour ça. Ce sujet me tient vraiment à coeur et peu de gens s'y intéressent comme Zaphira le fait ! Par contre, à  partir du moment de l'attaque... Elle a commencé à essuyer ses grands yeux tristes et humides, a pousser des exclamations choquées et à me dire des choses d'une voix triste. Je n'ai pas compris ce qu'elle a dit, d'ailleurs. C'était trop inaudible, mêlé aux larmes et à la peine que celle-ci devait ressentir.

Bref, une fois mon récit achevé, l'anglaise pleurait à chaudes larmes.

"C'est trop... triiiste !" a-t-elle réussi à dire entre deux sanglots violents.

Waouh, je n'ai raconté mon histoire à personne à part elle jusqu'ici... mais je sais que sa réaction sera la plus forte de toutes celles que je verrai. Certains seront désolés, me réconforteront, mais je ne pense pas revoir quelqu'un pleurer comme ça. Elle doit être très empathique pour pleurer les problèmes des autres... Elle a vraiment un coeur pur. Ou alors j'ai eu un passé si traumatisant qu'il fait sangloter les gens à qui je le raconte ! Quelque part, je suis touchée. C'est bizarre, mais Zaphira m'a émue en réagissant ainsi...

Mes instincts protecteurs prennent le dessus et je me lève pour aller auprès de Zaphira.

"Ne t'inquiète pas, je lui chuchote, c'est fini maintenant et tout va bien."

Elle sanglote toujours. Je la cajole un peu... Etrangement, je ne suis pas gênée. Je sais bien que je suis la cause de sa tristesse mais à mes yeux, elle est une petite fille qui a besoin de réconfort ! Je finis par lui faire un câlin honnête au lieu de l'enlacer gentiment. Elle est toujours un peu secouée...

Cependant, je ne crois pas que je l'ai câlinée comme ça pour la réconforter. J'ai juste exprimé le "merci" qui me restait dans la tête sans qu'il puisse sortir par la bouche.


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Mar 18 Aoû 2015, 15:45

"Ne t'inquiète pas, je lui chuchote, c'est fini maintenant et tout va bien."

Tandis que je continuais de pleurer, Edi se rapprocha de moi et commença à me cajoler, comme une enfant. Je tentant de m'arrêter, mais je n'y arrivais pas. Après quelques instant, elle me prit dans ses bras chaleureusement, comme ci elle me remerciait. Mais de quoi ? Finalement, mes pleurs furent remplacés par quelques reniflements de temps en temps.

" Merci. " lui ai-je chuchoté.

Maintenant, c'était à mon tour de lui raconter mon histoire, qui était bien moins triste que la sienne. Du jour au lendemain, elle s'était retrouvée seule alors que pour moi, se n'était rien de plus qu'un "au revoir". Après une grande inspiration pour bien me calmer, je commença mon récit.

Je commença par lui parler de ma mère et de mon père, qui très souvent absent, à cause de quoi j'ai finis par lentement me refermer sur moi même. Je continua en passant très brièvement par mes amis et par Sam, celui que je détestait le plus au monde.

" A l'époque, si quelqu'un m'avait dit que grâce à lui, j'allait découvrir mon pouvoir, je l'aurais crus totalement fou ! " ai-je dit avec un léger rire.

Enfin, arrivant ce moment où Sam avait déchirer les lettres de mon père à l'école, où j'étais dans une colère noir, et où mon pouvoir c'est déclenché contre ma volonté.

" Au début, je n'ais pas compris pourquoi il était parti en courant, mais quand je me suis vus dans la vitre, j'ai vécu un cauchemar ! "

Ce cauchemar... Cette hallucination horrible que je m'étais faîtes seule, restera sans doute à jamais gravé dans ma mémoire, j'ai eus si peur ! Tout le monde était inquiet, et un surveillant a même appelé l'hôpital. Je me souviens de la tête que faisait ma mère quand elle est venu me chercher : elle était complètement paniquée.

" Quand je suis rentrée chez moi, j'ai vus une lettre par terre m'invitant à venir à l'académie. J'ai laissé ma mère seule, et je m'en veut encore aujourd'hui. Maintenant, je suis une Emeraude. "

Et voilà une bonne chose de faîtes ! Par contre maintenant, je me sentais coupable d'avoir abandonné ma mère. J'espérais que ce sentiment allait vite s'estomper.

Une fois mon récit terminer, je regarda d'un peu plus près Edi. Je venais de remarquer qu'elle était assez petite et je commençai même à me demander si on avait vraiment le même âge.

" Tu as quel âge "

Toujours aussi tact !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Mar 18 Aoû 2015, 17:36

"Merci." elle a chuchoté pendant mon étreinte.

Je souris puis je me rasseois, prête à écouter son histoire. Elle me plonge dans son univers en racontant les détails de sa vie passée... Ses parents absents qui lui avaient causé bien des soucis, ses amis, et un certains Sam. Un vrai débile ! C'est le genre de personne que j'ai envie d'étrangler sans même connaître. Quand j'entends ce que ce type à fait à mon amie, ça me met hors de moi, mais je me contrôle.

"A l'époque, si quelqu'un m'avait dit que grâce à lui, j'allait découvrir mon pouvoir, je l'aurais cru totalement fou ! " dit-elle avec un petit rire.

Elle me raconte que ce petit con de Sam a saccagé les précieuses lettres de son père. Moi, faut pas m'énerver. Sam, même si je ne le connais pas, il m'énerve. Si jamais je le croise ne serait-ce qu'un seconde dans ma vie, je jure que je lui fous une aurore boréale en plein dans la face ! L'air de rien, ça fait mal, une aurore boréale est quand même constituée de minuscules particules électriques !

"Au début, je n'ais pas compris pourquoi il était parti en courant, mais quand je me suis vue dans la vitre, j'ai vécu un cauchemar !"

Son pouvoir... C'est terrifiant. Je m'en souviendrais aussi si je voyais quelque chose de tel ! Je meurs d'envie de lui demander de décrire le cauchemar, mais ce serait vraiment méchant de la forcer à ce rappeler de cet horrible moment.

Quand je suis rentrée chez moi, j'ai vus une lettre par terre m'invitant à venir à l'académie. J'ai laissé ma mère seule, et je m'en veut encore aujourd'hui. Maintenant, je suis une Emeraude."

Zaphira a l'air peinée pour sa mère, mais je ne dis rien. Je peux lui apporter tout mon soutien, mais n'ai pas à me mêler de ses choix. J'aurais dû me douter que c'est une Emeraude, vu sa nature empathique ! Je la vois me dévisager, et elle me demande subitement :

"Tu as quel âge ?"

Je ris. J'adore quand elle me surprend comme ça. Par rapport à sa question, je pesne qu'elle dit ça à cause de ma taille ridicule...

"15 ans, je soupire. Je sais, je suis petite. Et toi ?"


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Mar 18 Aoû 2015, 19:55

"15 ans, je soupire. Je sais, je suis petite. Et toi ?"

Donc, de nous deux, c'est moi la plus vieille ? On dirait pas, elle m'avait l'air plus âgée que ça. Enfin, un an d'écart, c'était pas la mort, et se n'était pas grave, peut importe son âge, c'était mon amie maintenant. Je ris légèrement, repensant au moment où elle me cajolait comme si j'étais une petite fille en manque d'attention. Ca fait bizarre que la plus jeune joue les grandes sœurs. Je croisa les bras et la regarda fièrement.

" J'ai un an de plus que toi ! On dirait pas, hein ? "

Souvent, les gens me rajeunissent à cause de ma tenue, mes petites couettes et mes grands yeux bleu marine. Je ne fait pas du tout mon âge et elle non plus d'ailleurs ! Et alors ? Ca n'avait aucune importance qu'elle soit grande, petite, grosse, maigre, blonde ou brune ! Le plus important est celle qu'elle est au fond d'elle.

Tout à coup, une idée me vînt. J'afficha un sourire malicieux et regarda Edi du coin de l'œil. Je me leva en quatrième vitesse, me pencha vers elle et commença à ébouriffer ses cheveux vigoureusement en rigolant, comme si c'était une enfant.

" T'inquiètes ! C'est pas grave si t'es petite ! C'est pas souvent que je suis plus grande que quelqu'un ! "

Après quelques secondes j'arrêta finalement pour admirer ce que je venais de faire. Ses cheveux étaient maintenant en pagaille, comme ci elle venait de sortir du lit. Je ris un peu, mettant une main devant ma bouche, avant de rendre sa coupe présentable à nouveau. C'était officiel : j'adorais la taquiner !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Mar 18 Aoû 2015, 21:52

"J'ai un an de plus que toi ! On dirait pas, hein ?"

Non, on ne dirait pas du tout ! Je suis plutôt heureuse de rencontrer quelqu'un qui ne fait pas son âge, comme moi. C'est marrant, Zaphira est un peu comme ma grande soeur.  Et en plus, on a les mêmes caractères ! On est bien parties pour faire un duo de choc pour plusieurs années ! Je me tortille sur ma chaise, heureuse de cette rencontre pleine d'étincelles. Je souris à pleine dents en regardant ma nouvelle grande soeur, celle qui me protègerai et que je protégerai. Je nous voyais déjà faire des projets de fous comme inventer une machine à remonter le temps, ou arpenter les rues en mangeant des glaces et en s'en mettant partout autour de la bouche ! Ou alors éclaircir le mystère planant autour de Tsuki, pourquoi pas ?

Je sens le regard malicieux de Zaphira posé sur moi et je prend un air de petite fille innocente. D'un coup, comme si elle avait lu dans mes pensées, elle se jette sur mes cheveux pour les ébouriffer. On rit, on rit beaucoup et fort, je crois même qu'un élève assis plus loin nous adresse un "Pschhhht !" qu'on ignore royalement. Je commence à m'ébouriffer les cheveux moi même, tellement je suis contente...

"T'inquiètes ! C'est pas grave si t'es petite ! C'est pas souvent que je suis plus grande que quelqu'un !"

Toujours en riant un peu, elle me recoiffe. Vraiment, j'adore cette fille.

"M'en fiche d'être minuscule, c'est mignon d'abord !" je m'exclame.

On se calme un peu, puis je décide d'aborder le sujet de l'enquête.

"Alors, comment on va faire pour résoudre le mystère Tsuki ? Il nous faut un plan... et un nom pour l'opération, et des noms d'agents secrets !"

Ca a beau être très sérieux, je me sens comme une gamine jouant aux détectives avec sa grande soeur.. C'est officiel : j'adore Zaphira !


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Jeu 20 Aoû 2015, 14:39

"M'en fiche d'être minuscule, c'est mignon d'abord !"

C'est pas moi qui allait dire le contraire, mais j'étais bien placé pour savoir qu'il ne fallait pas juger un livre d'après sa couverture. On avait beau avoir l'air d'être des gamines au premier abord, on possédait toutes les deux un fort caractère. D'ailleurs, ça m'étonnait, je croyais que les Saphir étaient tous timide, et Edi ne l'était pas du tout ! Comme quoi, il ne faut vraiment se fier au apparence !

Après que l'on se soit toutes deux calmé, elle aborda le sujet principal : notre enquête sur l'Académie.

"Alors, comment on va faire pour résoudre le mystère Tsuki ? Il nous faut un plan... et un nom pour l'opération, et des noms d'agents secrets !"

Je commença à rire, voyant son enthousiasme, qui semblait contagieux. On aurait dit qu'on jouait aux agents, le truc, c'était que tout cela était on ne peut plus sérieux. J'avais l'impression d'avoir trouver une camarade de jeu, une amie, une sœur. Je pris appuie sur mon coude, réfléchissant à des noms de code. J'avais comme idée d'utiliser nos pouvoirs, pour que nos noms "d'agents secrets" nous correspondent parfaitement. Problème : j'avais pas d'idée quand même. Et c'était pas mieux pour le nom de l'opération. Je verrais ça plus tard ! D'abord, il fallait un plan, et ça, j'en avais un.

" Pour les noms de codes et le nom de l'opération, je te fais confiance. J'ai une idée pour notre enquête, mais je te préviens, c'est pas du grandiose. "

Mon plan ne demandait malheureusement pas que l'on descende du plafond avec des cordes ou qu'on explose un mur. C'était beaucoup plus simple. On allait surement jouer les détectives, mais pas les agents secrets.

" La clé du mystère, c'est le directeur. Après tout, c'est lui qui à créer l'école. Il est très dur de le voir, mais certains élèves on pus lui parler. On pourrait commencer par eux et leur poser des questions. "

Il fallait y penser ! Je ne comptait pas seulement leur demander si ils s'avaient quelque chose, mais aussi comment ils ont fait pour rencontrer le directeur et bien sur, comment ils sont arrivés ici.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Jeu 20 Aoû 2015, 15:37

Zaphira est plongée dans ses réflexions quelques secondes. Je sors un carnet et un crayon de mon sac, me préparant à prendre des notes, puis elle dit :

"Pour les noms de codes et le nom de l'opération, je te fais confiance. J'ai une idée pour notre enquête, mais je te préviens, c'est pas du grandiose."

Toute idée est bonne à prendre ! Je bois les paroles de mon amie tout en pensant à toutes sortes de noms que je vais devoir trouver. Il faut quelque chose qui nous corresponde et qui soit classe, mais qui en même temps reste discret, sinon ça ne sert à rien. Pareil pour le nom de l'opération... C'est casse-tête, mais c'est rigolo ! Je me met à me creuser les méninges et à noter quelques idées sur la papier.

"La clé du mystère, c'est le directeur. Après tout, c'est lui qui à créé l'école. Il est très dur de le voir, mais certains élèves ont pu lui parler. On pourrait commencer par eux et leur poser des questions, poursuis Zaphira."

Je prends quelques notes rapides, puis réfléchis. C'est pas mal ! Mais il va falloir être persuasif pour qu'ils nous en parlent, je suis sûre qu'ils vont être réticents au départ. Pour cette partie, je fais confiance à nos personnalités un peu rentre-dedans, le genre têtu qui obtient tout ce qu'il veux.

"Détectives dans une mission d'investigation, j'adore ! je réponds. Tu en connais, des élèves qui ont parlé au directeur ? Je pense que ça doivent être des Rubis, vu qu'ils sont au-dessus des règles, tout ça tout ça..."

On verra bien ce que ça va donner. J'espère qu'on aura des résultats, mais je serai heureuse même si on échoue, parce que je sais que je vais m'éclater comme une petit folle !


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Jeu 20 Aoû 2015, 20:25

"Détectives dans une mission d'investigation, j'adore ! Tu en connais, des élèves qui ont parlé au directeur ? Je pense que ça doivent être des Rubis, vu qu'ils sont au-dessus des règles, tout ça tout ça..."

Décidemment, elle était super enthousiaste, peut être même plus que moi ! J'aurais aimé avoir une sœur comme elle, sa compagnie me donnait le sourire. Mais je devais faire attention : si j'étais trop contente, mon pouvoir allait s'emporter ! Vu mon émotion, l'hallucination ne lui ferrait pas de mal mais quand même ! Il y avait des gens dans la salle ! Je mis tout cela dans un coin de ma tête et sourit fièrement.

" Qu'est ce que tu crois ? "

Je pris mes notes, que j'avais totalement oublié, à l'extrémité de la table et les lui montra. Je n'avais pas écrit énormément de chose depuis mon arrivée dans la bibliothèque et maintenant, mais j'avais trouvé deux, trois trucs, en posant des quelques questions.

" Je me suis renseignée un peu avant de venir ici ! "

Je feuilletant le petit tas de feuilles que j'avais et en sorti une que je posa au centre de la table.

" Déjà, je sais que les représentants des maison, Luna, Elisan et Ren', sont allés le voir plus d'une fois. Et, je sais aussi qu'un garçon de ta maison, un certain Yahiko, lui a parler aussi. J'ai pas plus d'informations. "

C'était pas grand chose, mais c'était déjà mieux que rien. Bizarrement, il n'y avait qu'un Rubis, à ma connaissance, qui est passé dans son bureau. Par contre, il avait vu deux Saphir, ça pouvait aider.

" Dis, tu le connaît, toi, Yahiko ? "

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Ven 21 Aoû 2015, 10:49

"Qu'est ce que tu crois ?"

Elle prend une feuille se trouvant un peu plus loin sur la table pour me la montrer.

"Je me suis renseignée un peu avant de venir ici ! Déjà, je sais que les représentants des maison, Luna, Elisan et Ren', sont allés le voir plus d'une fois. Et, je sais aussi qu'un garçon de ta maison, un certain Yahiko, lui a parler aussi. J'ai pas plus d'informations."

Ah oui, j'en ai aussi entendu parler... Luna à la maison Saphir, Elisan maison Emeraude et Ren' chez les Rubis. Je n'ai encore jamais parlé à Luna, je ne la connais que de vue, pareil pour ce Yahiko. Mais je vais voir si je peux faire quelque chose de ce côté là !

"Dis, tu le connaît, toi, Yahiko ? me demande Zaphira.
-Pas personnellement, je réponds. Luna non plus... Mais on pourra essayer d'aller leur demander, ils sont l'air plutôt sympa."

Perdue dans mes pensées, je réfléchis à comment je vais les aborder. Je peux mettre en avant le fait que je sois arrivée il n'y a pas longtemps, ou leur poser une question sur le dortoir... Il va falloir que je fasse bonne impression avant de leur demander. Et en même temps, je penses aux noms de codes et à l'opération. Plus je réfléchis, plus je sèche. J'avais pensé à traduire différentes choses en Norvégien, mais c'est compliqué à prononcer pour Zaphira, et c'est souvent des mots trop longs. A moins que...

"Pour nos noms d'agents secrets, j'ai une petite idée, mais ce n'est pas génial. Tu sais, tu me fais un peu penser..."

Je m'arrête un court instant, gênée. Comment va-t-elle le prendre ?

"Tu me fais penser à ma grande soeur ! Je n'en ai jamais eu, mais si j'en avais eu une j'aurais aimé qu'elle te ressemble. Et en Norvégien, grande se dit "stor" et petite "litt". C'est pas très joli, comme mot, mais je n'ai encore vu personne à part moi qui sait parler cette langue, on serait les seules à comprendre ! Et honnêtement, je sèche vraiment sur les noms, c'est tout ce que j'ai..."


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Lun 24 Aoû 2015, 18:01

Pas personnellement. Luna non plus... Mais on pourra essayer d'aller leur demander, ils ont l'air plutôt sympa."

C'est vrai qu'ils ne devaient pas être trop méchant, sinon ils seraient des Rubis. J'essaya d'imaginer à quoi ils pouvaient ressembler, surtout Yahiko. Si je ne dis pas de bêtises, c'est un nom de garçon, non ? Je pariais qu'il était craquant ! Tous les garçons de l'école, ou presque, le sont après tout ! Maintenant, j'avais envie de voir à quoi il ressemblait ! Je suis vraiment irrécupérable ! Edi ne tarda pas à me faire sortir de mes rêves.

"Pour nos noms d'agents secrets, j'ai une petite idée, mais ce n'est pas génial. Tu sais, tu me fais un peu penser..."

Elle s'arrêta un court instant, me laissant un peu de suspense, mais je voyais à l'expression sur son visage que ce n'était pas le but. Elle avait l'air gêné, surement car elle avait peur de ma réaction.

"Tu me fais penser à ma grande sœur ! Je n'en ai jamais eu, mais si j'en avais eu une j'aurais aimé qu'elle te ressemble. Et en Norvégien, grande se dit "stor" et petite "litt". C'est pas très joli, comme mot, mais je n'ai encore vu personne à part moi qui sait parler cette langue, on serait les seules à comprendre ! Et honnêtement, je sèche vraiment sur les noms, c'est tout ce que j'ai..."

J'étais super touchée ! Je nous pensais amies, mais elle me voyais carrément comme... une sœur. C'était la première fois ! Je sentais les larmes qui revenaient à la charge, mais elles étaient différentes des autres, c'étaient des larmes d'émotions et ça se voyait à mon sourire. Heureusement, elles ne coulaient pas cette fois, mais elles faisaient briller mes yeux.

" Ces noms sont parfaits ! Comme ça, on risque pas de se faire prendre ! "

Au pire, si on ne trouvait pas de nom pour notre opération, on s'en passerai ! Ce n'était pas le plus important après tout ! Maintenant, il fallait trouver un moyen d'interroger Yahiko; je voulais commencer par lui, vous devez comprendre pourquoi !

" Revenons à l'essentiel, si on veut pouvoir interroger Yahiko, on pourrait lui donner rendez-vous en lui glissant un mot dans son casier. T'en pense quoi sœurette ? "

Et ouais, j'ai osé l'appeler comme ça ! Ca la gêne pas au moins, n'est ce pas ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Lun 24 Aoû 2015, 20:55

Quand j'ai prononcé le mot "soeur", Zaphira a souri de toutes ses dents et ses yeux sont devenus brillants de larmes. Ouf, elle ne l'a pas mal pris, je suis soulagée !

"Ces noms sont parfaits ! Comme ça, on risque pas de se faire prendre ! s'exclame-t-elle."

Heureuse, je répète plusieurs fois nos noms de code dans ma tête. "Stor et Litt, détectives d'investigation" ou "Stor et Litt, agents secrets" ça sonne pas mal, je trouve.

"Revenons à l'essentiel, si on veut pouvoir interroger Yahiko, on pourrait lui donner rendez-vous en lui glissant un mot dans son casier. T'en pense quoi sœurette ?"

Sœurette ?! Mes joues deviennent roses et j'émet petit rire enthousiaste. On est sœurs ! Mais outre ce surnom affectueux, je me demande pourquoi elle tient à aller voir Yahiko en premier... Soit, de toute façon ça me va ! Et puis tant pis pour le nom de l'opération, c'est pas vraiment utile de toute façon.

"Je te laisse t'en occuper ? Et il faut réfléchir à la manière dont on va aborder le sujet, aussi... De manière directe ? Ou alors on lui fournit s'abord une bonne raison pour nous en parler, il sera peut-être plus convaincu..."

J'ai hâte que la grande enquête démarre !


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Invité le Mar 25 Aoû 2015, 20:21

"Je te laisse t'en occuper ? Et il faut réfléchir à la manière dont on va aborder le sujet, aussi... De manière directe ? Ou alors on lui fournit s'abord une bonne raison pour nous en parler, il sera peut-être plus convaincu..."

Ca ne me gênait pas du tout de m'en occuper, au contraire ! Quant à l'approche, c'était tout réfléchi. Je ne comptait pas changer mes habitudes !

" De manière directe ! Je l'ais toujours fais jusqu'à maintenant, et il n'y a jamais eus de problèmes ! Sinon, je m'occupe du mot, t'en fait pas. "

Je pris une feuille vierge et commença à écrire des brouillons pour la lettre qu'on allait donner à Yahiko. Comme toujours, dans chacune d'elle, je ne passait pas par quatre chemins, mais j'avais du mal à trouver un truc sympa. Sans quitter la feuille des yeux, je décida que je devais maintenant en apprendre plus sur ma nouvelle petite sœur de cœur, même si je la connaissais assez bien maintenant.

" Dis moi, est ce que en Norvège, ou ici, tu es sorti avec un beau garçon ou, au moins tombée amoureuse ? "

... Je crois que j'ai vraiment un problème ! Ca devient grave !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La curiosité est t'elle vraiment un vilain défaut ? [ Terminé ]

Message par Edi le Mar 25 Aoû 2015, 21:19

"De manière directe ! Je l'ais toujours fais jusqu'à maintenant, et il n'y a jamais eus de problèmes ! Sinon, je m'occupe du mot, t'en fait pas."

Je souris. C'est bien la marque de fabrique de Zaphira, la franchise ! J'étais quasiment sûre qu'elle allait choisir d'aborder Yahiko de manière directe. Elle prend une feuille blanche pour noter ce qui semble être des essais, des exemples de mots à glisser dans le casier de Saphir. Elle barre deux ou trois fois son travail, galérant un peu à trouver la bonne formule pour le convaincre. Je l'observe travailler quand elle lance soudain :

"Dis moi, est ce que en Norvège, ou ici, tu es sorti avec un beau garçon ou, au moins tombée amoureuse ?"

Waouh, c'est aussi inattendu que gênant... Mes joues se teintent légèrement de rouge et je met quelques secondes à sortir un pitoyable :

"N-Non..."

En fait, si. Il y a eu quelques fois où le mot "amour" s'est discrètement incrusté dans mon quotidien, mais rien de sérieux. Disons qu'un garçon est plus ou moins tombé amoureux de moi durant ma dernière année de collège. Mais ça n'a pas été réciproque, il ne s'est rien passé... C'est tout. Je ne suis jamais tombée amoureuse. Normal, à quinze ans, non... ?

"Et toi ? Ca t'es arrivé ?"

J'imagine l'amoureux de Zaphira comme un beau jeune homme grand, avec des jolis yeux comme elle. Il aurait du caractère mais il ne se disputerait pas avec sa petite amie : il apprécierait ses approches et ses répliques directes en faisant un petit sourire amusé à chaque fois. Ce serait un joli petit couple parfait, comme on voit dans les séries à l'eau de rose...


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum