Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Yasushi le Lun 10 Aoû 2015, 09:01

Avec Yumi, après que je lui ai raconté ce qu'il s'était passé la veille, avec le prof de Bio, nous étions sorti en ville pour voir mes gosses de la rue. Il y avait deux raisons à cela : les recenser avec leurs noms, leur(s) nationalité(s) et leur âge, et me changer un peu les idées. Depuis ma discussion avec Mr Hatami, j'étais plein d'angoisse, d'appréhension et de doutes. Ne pas penser à autre chose n'allait pas m'aider à avancer, et j'avais rendez-vous ce jour chez lui à 19 heures.
Ainsi, nous nous étions dirigés vers le quartier animé pour retrouver les mômes non loin des égouts qui n'étaient autre que notre repaire. Auparavant, nous avions pris soin d'acheter de quoi leur faire à manger. Comme ils avaient été heureux de me voir! Tant et si bien qu'ils s'étaient tous jetés sur moi à m'en cogner la tête sur le bitume! Mais ça ne m'avait pas empêché de rire aux éclats. J'étais heureux, moi aussi, de les voir. J'en aurais pleuré.
Après quelques chahuts, j'ai pris de leurs nouvelles pendant que Yumi s'occupait d'inscrire leurs noms et autres sur un papier. J'avais ainsi appris que La Brute était cloué au lit pour quelques temps, ce qui me soulagea. Grâce à cela, je pouvais tranquillement chercher une solution avec le prof et l'aider à la mettre en œuvre sans que les mômes ne soient trop tabassés. S'ils pouvaient ne pas l'être du tout, ça m'arrangerait... ne pus-je m'empêcher de penser alors qu'on commençait à préparer le repas. Chacun avait une tâche bien défini et aucun conflit n'avait éclaté. Discrètement, je demandais donc à Yumi si elle pouvait prendre des photos de cet évènement. Je voulais montrer ce qu'il en était à mon nouveau bienfaiteur.
Lorsque nous mangeâmes, je restais près des plus nouveaux pour m'enquérir de leur évolution au sein du groupe. J'appris ainsi que la tolérance, la gentillesse et l'entraide fonctionnaient toujours très bien entre eux et je ne pouvais pas me sentir plus fier d'eux tous qu'en ce moment-là. Cela me permit d'avoir les épaules plus légères et l'esprit plus tranquille. Je ne pensais plus aux difficultés qui m'attendaient.

Après avoir salués les gamins, vers le milieu d'après-midi, nous nous allâmes à l'auberge. Il fallait que je prévienne Berth de ce qui allait se passer ces prochains temps, pour qu'elle ne s'inquiète pas. Mais, au lieu de devoir la prévenir... je dus la rassurer. En effet, la veille, elle m'avait attendu toute la journée. Et ne me voyant pas arriver, elle avait cru qu'il m'était arrivé quelque chose. C'était le cas, en quelque sorte. Je lui avais donc raconté ma rencontre avec le prof de Bio et la proposition qu'il m'avait faite pendant qu'elle me bandait les mains. Inutile de vous dire qu'en voyant l'état de ces dernières je m'en était prit une (derrière la tête).

Finalement, vers 18 heures, nous partîmes avec la bénédiction de Berth en direction du quartier branché et de l'appartement de Mr Hatami. Je tenais une des douces mains de Yumi et, plus nous avancions, plus mes craintes revenaient à la charge. Je tentais désespérément de le cacher. De passer outre. Mais c'était bien plus facile à dire qu'à faire. C'est donc dans le silence qu'on marchait.
Lorsque nous fûmes enfin devant la porte d'entrée, il était 19 heures tapantes et je ne regardais pas mon lieu de rendez-vous. Je n'osais même pas frapper... C'est pour dire! C'est donc très légèrement tremblant que je chuchotai à Yumi :

- Est-ce que tu peux toquer pour moi, s'l te plaît?


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2015, 12:25

Ce matin, j’avais croisé Yasushi dans les couloirs. J’étais vraiment heureuse, mais jamais je n’aurais imaginé que lui, il était dans un telle angoisse. Nous sommes donc allés, puis sortis quelques minutes plus tard, d’un cours d’histoire. Et il m’avait raconté ce qui le taraudait. Pour lui changer les idées, j’avais décidé d’aller avec lui voir les petits. C’était la meilleure façon, à mon avis, de lui aérer l’esprit. Moi aussi j’aimais bien aller les voir, mais je pense que jamais personne n’aimera autant ça que lui. D’ailleurs eux-aussi était vraiment contents de le voir arriver, à chaque fois. Et c’était trop mignon.
C’est ainsi qu’armée d’une feuille et d’un crayon, j’avais écrit leurs noms, âges, nationalités… Ce fut long, mais on y était arrivés. Puis j’avais pris de photos – discrètement, évidemment – de tout le monde qui faisait à manger. En fait, à moi aussi, être avec eux me faisait du bien. Ces enfants étaient… Bon, je ne savais pas comment le qualifier, mais ils changeaient bien les idées des personnes qui allaient les voir. Et c’était vraiment plaisant !
Tous les moments que Yasushi passait avec eux étaient trop chous. Sincèrement, si un jour je devais partir en voyage ou quoi que ce soit, je voulais que ce soit eux qui s’occupent de lui. Au moins pour arrêter le flot de ses pensées, car ils étaient très doués pour ça. Peu importe l’état dans lequel il arrivait, il repartait toujours souriant. Enfin, de ce que j’avais pu voir. Et quand il ne se faisait pas poignarder.
Avant d’aller dans la maison de toutes les craintes de mon copain, nous étions passés à l’auberge. Il avait tout expliqué à Berth, qui avait approuvé. J’étais certaine que ce prof lui allègerait la tâche, à elle aussi, et que ça pourrait lui être appréciable. J’avais l’impression que pour eux, beaucoup de choses allaient s’arranger. Et d’une certaine manière, moi aussi, ça me soulageait.

Puis nous avions fait notre route vers le quartier branché. Je n’y avais encore jamais été, et je ne saurais pas y retourner seule. Pourrais-je un jour me déplacer seule dans cette ville ? Mais en tout cas, ce quartier était assez… classe. Je préférais l’architecture des vieux temples japonais, mais je devais dire que ces bâtiments aussi, étaient plutôt pas mal.
Main dans la main, nous avions marché en silence. Lui, il devait être vraiment stressé. Et moi, je pensais à des tas de choses aussi. Puis nous arrivâmes devant la porte. Je sentais mon petit-ami trembler légèrement, mais c’était perceptible.

- Est-ce que tu peux toquer pour moi, s'l te plaît?

Je lâchai doucement sa main, levant la tête vers lui.

- Je dois juste faire quelque chose avant.

Je le serrai dans mes bras, l’embrassai tendrement, puis repris sa main. Et enfin, je frappai.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Mar 11 Aoû 2015, 21:47

On dit que la nuit porte conseils. Pourtant la mienne, toute voilée par la blancheur de mon insomnie, avait été complètement, majestueusement et désespérément infructueuse. J'avais passé tout ce temps à réfléchir à un plan d'action et chaque fois, je rencontrai un obstacle, voir une simple incertitude. Bien sur, demain, avec la liste, je pourrai établir ce que je pourrai faire. Mais pour l'heure, il m'était difficile de savoir si mon plan pourrait fonctionner. Du moins, pour tout les jeunes.
Quand j'avais enfin pût m'endormir quelques heures, ce n'était pas pour le mieux. Je m'étais assoupis sur mon problème et, comme la magie n'existe pas, je m'étais réveiller en plein dedans.
Alors que je songeais au fait qu'un pouvoir pour solutionner mes problèmes facilement serait bien plus utile que le mien, je me fis un café.

Mon appartement était plutôt grand dans la catégorie petit. Les pièces, bien que peu nombreuses, étaient grandes et les plafonds étaient un peu plus haut que la norme. Comme j'avais la chance d'avoir la résidence à l'extrême gauche de mon immeuble j'avais eu droit à de grandes fenêtres sur tout ce mur.
Et, bien sur, comme j'étais au premier étage, je n'avais pas de balcon, mais une terrasse. Avec une entrée plus ou moins spacieuse qui donnait sur la salle à manger, la décoration était banale quoique moderne. Le petit logement avait une forme plutôt rectangulaire. Alors que la salle à mangé faisait face à l'entrée, la cuisine était collé dessus du coter droit, séparé pas un simple mur. De l'autre coter de la salle à dîner, on passait au salon qui se terminait pas une porte vitrée donnant accès à la terrasse. Du coter gauche de l'appartement, il y avait une grande salle de bain et, à la hauteur du salon, ma chambre.
C'était ça, mon chez moi. Et je l'aimais beaucoup.
Accouder au comptoir, assis sur un tabouret, je me dis que mon pouvoir de transformation n'était pas si moche vu mon intérêt immanquable pour les canapé en cuir. J'avais eu la chance de pouvoir en acheter un sans craindre que Sergent-Colonel, mon chat, ne se fasse les griffes dessus.
D'ailleurs, parlant de lui j'ignorait où il était. Caché dans un placard à roupiller, sans doutes. Parce que, si moi je travaillais le matin, lui il faisait grasse mat'.
J'avais une relation plutôt bizarre avec lui a cause de ma métamorphose. Ce n'était pas plus mon chat que mon colocataire. Bien sur, je ne le mentionnait pas au visiteurs. Ça aurait tôt fait de rendre l'ambiance étrange.

Après avoir bu ma tasse de café, je me suis préparer et je suis aller travailler. Comme à tout les jour. Sauf que toute la journée, j'avais été distrait. Mon attention était toujours autour de la même pensée, à roder comme un fauve. La « Réunion » de ce soir.
À la fin de la journée, j'étais passé faire quelques courses. Autant pour le dîner que pour mes nouveaux cours du soir. C'est donc en regagnant mon domicile à pied que je vis, sur le pas de ma porte une jeune fille enlacer un garçon. Ce garçon c'était Yasushi. Et à en juger par leur récent contact, j'en déduit que la jeune fille était sa copine.
Sortant mes clés alors que je les voyaient toquer, je m'engagea dans la petite allée pour les rejoindre. Sautant les trois marche pour accéder à eux, je les salua.
Alors que je les dépassais pour entrer la clé dans la serrure, je pris de leurs nouvelles en ouvrant le porte.
J'entra pour ensuite mieux les inviter à venir.
« Bienvenue dans mon humble demeure. Prenez vos aises et faites comme chez vous. »
Je déposa mes courses sur le comptoir et entreprit de les rangées.
« Prendriez-vous quelque chose ? À boire, à manger ?
Je m'appuya sur l'îlot qui séparait la cuisine de la salle à dîner pour leur offrir un sourire, attendant leur réponse.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Yasushi le Mar 11 Aoû 2015, 23:21

Je sentis Yumi lâcher ma main. Je me demandai pourquoi. Je tournai donc la tête vers elle, geste qui me permit d'admirer son magnifique visage.

- Je dois juste faire quelque chose avant.

Elle me prit dans ses bras. J'en profitai pour serrer sa taille de mon bras droit tout en caressant sa joue avec tendresse de ma main droite. Je la regardais avec tendresse avant nos lèvres s'unissent en un baiser réconfortant. Lorsque nous nous séparâmes, je me fis une promesse. Celle d'être plus avenant avec elle à l'avenir. Elle le méritait.
Elle serra à nouveau ma main que je pris avec chaleur avant qu'elle ne toque à la porte, comme je le lui avais demander en une requête couarde. Mais ce n'est pas par la porte qu'arriva Mr. Hatami. C'est derrière nous qu'il arriva en nous saluant. Je lui répondis par un bref "Salut..." marmonné sans le regarder. Je ne voulais pas qu'il lise ma peur dans mes yeux. Ensuite, il alla ouvrir la porte d'entrée, fermée à clé, en prenant de nos nouvelles. Autant dire que je fus aussi muet qu'une carpe et que mon estomac se nouait de seconde en seconde. Enfin, il entra avant de nous y inviter :

- Bienvenue dans mon humble demeure. Prenez vos aises et faites comme chez vous.

Laborieusement, j'avalais ma salive. Je me demandais comment pouvais bien être disposée sa maison. Est-ce que je verrai l'espace interdit en entrant? Ou serais-je dans la possibilité de passer une soirée sans encombres. J'entrai tout de même, malgré l'apréhension qui faisait bourdonner mes oreilles. Le prof, lui, rangeait ce qu'il avait visiblement acheté avant de rentrer chez lui. Tout en faisant cela, alors que je regardais distrètement l'entrée (après avoir pris soin de fermer la porte), il nous demanda :

- Prendrez-vous quelque chose? A boire, à manger?

- Rien, merci, lui répondis-je en le regardant pour la première fois depuis qu'il était arrivé.

Je n'osais pas trop m'approcher, mais dans le même temps j'étais curieux de savoir comment étais disposée sa maison. Je posai un regard sur Yumi, puis je décidai de me comportai en "être civilisé" et de m'approcher. Il se trouvait dans un espace qui faisait office de cuisine et de salle à manger en même temps. C'était assez spacieux. Mais, ce qui m'intrigua le plus fut l'espace collé à ce dernier. D'un pas lent, presque prudent, je me dirigeai vers celui-ci. Je devais avoir l'air bizarre, mais comme j'avais quasiment oublié que j'étais entouré, je n'en tins pas compte. D'une certaine manière, je savais que je n'aurais pas dû y aller. Je me doutais de ce que cachais cet espace, mais je voulais le voir de mes propres yeux. Quand je le vis, il sembla qu'il s'agissait d'un salon comme les autres. Peut-être était-ce pour cela que mes souvenirs et la réalité se mélangèrent : sur le sol, je vis ma mère. Morte. Baignant dans son sang. Ses yeux sans vie braqués sur moi. Cette image me fit trembler. Je sentis mes cheveux se hérisser sur ma tête. Doucement, pas par pas, je reculai jusqu'à trouver un mur. Dans le même temps, mon esprit plongeait dans le souvenir. Et lorsque je fus assis contre ce même mur, les jambes légèrement pliées, les yeux fous et transpirant, mon état fut tel que seul un contact de l'extérieur pouvait me ramener à la réalité.

J'avais cinq ans. J'entendais, cette fois encore, mes parents crier dans le salon. Je me levai donc de mon lit et me dirigeai à pas de velour me cacher dans les escaliers. De là où j'étais, je pouvais tout voir. Ma mère était jolie, mais je n'aimais pas la voir en colère. Là, elle l'était. Pas contre moi, fort heureusement. Mais contre mon père. Lui était fou de rage. Il me faisait peur. Très peur. Je ne voulais pas qu'il fasse du mal à ma maman avec laquelle je voulais rester. Mais il n'était pas d'accord avec ça. Il me voulait avec lui. Il le hurlait à ma mère. Quant à elle, elle lui expliquait calmement que ce n'était pas en s'énervant de la sorte qu'il obtiendrait gain de cause. Puis, je la vis tourner le dos à son futur ex-mari. Je ne savais pas ce qu'elle faisait, mais ce que mon père trafiquait... oui! Il avait sorti une arme. Et, lorsque ma mère se retourna vers lui, il tira six fois. Six coups de feu qui me firent trembler d'effroi, faute de ne pouvoir hurler. J'avais plaqué mes deux mains sur ma bouche pour être certain de ne pas faire de bruit. Mes yeux regardaient toujours. Je la vis donc tomber lourdement sur le sol, les yeux grands ouverts de surprise et de peur. Quand elle fut sur le tapis, une flaque rouge rubis se forma autour d'elle. Mon père ricana avant de se mettre à émettre un rire de victoire qui résonna dans ma tête.

Lorsque la scène se termina... elle recommença. Encore et encore.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Lun 17 Aoû 2015, 14:19

Yasushi me paraissait bizarre. Me saluant à peine et ne répondant qu'à deux sur trois des mes questions, mes doutes quant à ces fortes émotions était presque fondés. En plus, lorsque je passais près de lui, je sentais l'énergie négative me bondir dessus comme des puces. C'était, d'ailleurs, tout aussi désagréable... Je cherchais scrupuleusement ce qui pouvait le chambouler à ce point outre que la nervosité sans jamais y parvenir. Lorsque, accouder sur le comptoir, je vis le jeune garçon se diriger silencieusement vers mon salon, sa gentille petite amie sur les talons, je décida de le laisser faire, m'imaginant que je finirais soit par savoir ce qui lui arrivait, soit par m'apercevoir qu'il était redevenu l'adolescent que j'avais rencontré la veille.
C'est quand je leur tourna le dos que le tout se joua. Je fût assaillit d'émotions aigues et désagréables tellement fort que j'eu faillis en faire un malaise. Passant à deux doigts de gerber mon déjeuner sur le carrelage, j'étais maintenant adosser sur le réfrigérateur, assis à même le sol quand la situation se calma. Je me releva tant bien que mal pour voir la jeune femme accroupis devant son copain en le secouant. Il avait la même posture que celle que j'avais adoptée précédemment. Je compris donc que mon mal être me venait de lui.
Sous le choque, je m'apprêtais à courir vers eux pour comprendre ce qui lui arrivait quand je vis, du coin de l'oeil, une forme grise-bleutée pleine de poils trottiner vers mes invités.
Alors que je me rapprochais lentement, mon chat lui atteignait sa destination d'un pas ferme. Il s'assied devant Yasushi qui semblait toujours troublé avant de lâcher un miaulement léger et mignon que je ne lui connaissais pas. Ronronnant, il se frotta contre les jambes du garçon en réclamant des caresses alors que moi, je restais en retrait, hébéter par le comportement anormal de mon compagnon domestique.
Que je sortis enfin de ma torpeur, je m'approcha silencieusement
« Est-ce que tout va bien ici ? »
Mes yeux laissais comprendre que je savais que ce n'était pas le cas et que je n'accepterais pas un seul mensonge. J'attendais ma réponse, serin, alors que Sergent, lui, c'était donner la permission de s'installer sur les jambes du garçon en ronronnant, me regardant avec de grand yeux ronds.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Dim 13 Sep 2015, 18:27

J’avais entendu des pas, mais je n’étais pas totalement sûre. Puis, un homme nous salua. Je me tournai vers lui hochai la tête pour le saluer. Je ne savais pas si je l’avais déjà vu – ma mémoire des visages n’était pas des plus miraculeuses – mais ce qui était sûr, c’était le petit air de ressemblance qu’il y avait entre le professeur et mon copain.
Il s’avança devant nous pour ouvrir la porte, et entra pour nous inviter à entrer.

- Bienvenue dans mon humble demeure. Prenez vos aises et faites comme chez vous, dit-il en posant ses courses. Prendriez-vous quelque chose ? À boire, à manger ?

Il souriait, appuyé sur l’îlot de la cuisine. Cet homme avait l’air vraiment gentil, et j’étais soulagée de voir que c’était un homme comme lui qui avait décidé de prendre mon petit-ami sous son aile. J’avais été un peu stressée, mais maintenant que je l’avais rencontré, c’était bon. J’avais le sentiment que tout irait bien.

- Rien, répondit Yasushi, merci.

- Rien non plus, lui souriai-je, merci.

Mes yeux passaient de Yasushi aux fenêtres, puis des meubles à Yasushi. J’étais partagée entre la découverte de cet intérieur d’un style bien éloigné du mien – et même de celui de l’académie – et l’inquiétude que j’avais par rapport au blond.
J’avais un mauvais pressentiment qui se renforça en le voyant marcher vers une pièce séparée de celle dans laquelle nous étions. Je lui suivais, doucement. Ce n’était pas pour le surveiller, juste… pour m’assurer qu’il ne se passe rien de grave. Ou au moins pour pouvoir l’aider s’il arrivait quelque chose. Puis il entra dans la pièce. Automatiquement, je m’arrêtai une seconde, avant de passer moi aussi dans la pièce, et de voir un salon. Et Yasushi au sol.
Rapidement, j’arrivai à sa hauteur et m’accroupis à côté de lui, essayant de le secouer doucement. Mais c’était sans effet. Et le rapprochement acheva de se faire dans ma tête. Une maison, un salon, sa mère… En le secouant toujours de la même façon, je posai une main sur sa joue.
Avant que je n’aie eu le temps de parler, un chat sortit de nulle part et finit par arriver sur les jambes de Yasushi. Un sourire triste aux lèves, je serrai Yasushi dans mes bras. Je n’osais pas le faire bouger, et de toute façon, dans l’état où il était, je n’aurais pas eu la force de le faire se relever.

- Hey, lui chuchotai-je, je…

Sans avoir eu le temps de finir ma phrase, le professeur arriva et demanda :

- Est-ce que tout va bien ici ?

Je tournai la tête vers lui, tenant toujours plus ou moins mon petit-ami dans mes bras. Notre aîné avait l’air de ne pas vouloir entendre n’importe quoi, et de toute façon, vu l’état de l’adolescent adossé au mur, je n’avais pas des milliers de choix. Levant des yeux inquiets vers lui, je tentai de lui faire une réponse correcte.

- Rentrer dans la maison le stressait, et le salon, ça l’a… Je…

Je ne savais pas s’il apprécierait que je révèle son passé comme ça, mais… Le professeur en savait déjà une partie, puisqu’il savait pour les orphelins…

- Sa mère a été… tuée, quand il était petit. Et rentrer dans cette pièce a fait remonter tout ça, je pense…

Je me sentais mal de ne pas savoir quoi faire ni quoi dire. Impuissante.

HRP:
Désolée du temps, et de la qualité, mais j'ai eu du mal à trouver du temps, à m'y remettre et tout ça. :')

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Yasushi le Dim 13 Sep 2015, 22:19

J'en était à mon cinquième ou sixième visionnage de la scène quand je sentis quelque chose sur mon épaule. C'était léger. C'était familier. Puis, je ressentis des secousses qui firent trembler ma vision. Je ne bougeai pas. Je ne savais plus où était la réalité. Puis, j'entendis un miaulement. Ma seule réaction fut cette pensée :
Tiens, nous avions un chat à la maison?
Une main, chaude et douce, se posa sur ma joue. Comme j'étais sensé être seul dans les escaliers, je commençai enfin à comprendre que cette scène éternelle n'était qu'un souvenir, une illusion. Je fermai donc les yeux quelques secondes avant de les rouvrir. Je vis alors Yumi devant moi. Elle avait l'air très inquiète. Sur mes jambes, un petit corps chaleureux vint s'installer sur mes jambes. Je ne pris pas la peine de regarder de quoi il s'agissait, devinant par le miaulement que ce devait être un chat, totalement absorbé par ma petite amie. Cela valait mieux : j'étais tendu par la peur à l'extrême et le moindre stress supplémentaire pouvait me faire tourner à la folie. Je le savais. Et je ne l'avais encore dit à personne. Pas même à cette jeune fille à laquelle je tenais plus que ma propre vie. Cette dernière, loin de se douter de ce que je pouvais lui cacher, me pris dans ses bras. Surpris, je pris une profonde inspiration, ne pouvant tendre plus encore mes muscles. Puis, son parfum, sa douceur et sa chaleur familière me détendirent un petit peu. Sa voix chuchotée continua le travail, bien que ce fut très court :

- Hey, je…

Une autre voix s'ajouta. Elle était masculine. Parce que je ne me sentais pas fiable, et parce que je savais ma folie toujours présente, je gardai les yeux baissés, observant distraitement la boule de poils gentiment installée sur mes jambes.

- Est-ce que tout va bien ici ?

Le silence, même petit, me fit trembler. Je devais avoir complètement oublié que je n'étais pas dans la maison de mon enfance, mais bien chez mon professeur.
Faites que ce ne soit pas lui. Si c'est lui, je...

Rentrer dans la maison le stressait, et le salon, ça l’a… Je… Sa mère a été… tuée, quand il était petit. Et rentrer dans cette pièce a fait remonter tout ça, je pense…

La réponse de Yumi me donna le courage de lever les yeux vers son interlocuteur. Le prof de Bio. Soulagé, je laissai ma tête aller contre le mur. J'attendis quelques secondes avant de me la frapper violemment dessus. Je me sentais coupable d'avoir eu des envies de meurtre. Je me sentais mal de ne pas avoir reconnu mon bienfaiteur. Je me maudissais d'avoir été si curieux alors que je savais ce qui allait se passer. Je... je n'osais pas raconter ce que j'avais failli faire le soir de ma fuite, de ma décision de devenir un gosse de la rue. Comment réagiraient-ils en connaissant la vérité? Ma vrai nature...

- Ca... ça va aller... tentai-je de dire, cachant ma peur et ma tension du mieux que je pus, Faut juste que je sorte du salon...

Je fis une grimace, me retenant de me frapper à nouveau la tête contre le mur. Je voulais garder les idées claire, mais rester comme ça ne m'aidait pas. Je n'osais pourtant pas bouger. Et si je voyais encore le souvenir de ma mère, allongée juste devant moi, baignant dans son sang?

HRP:
T'en fait pas Yumi ^^ Ta réponse est super :)


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Ven 25 Sep 2015, 19:45

Quand je me dirigea vers eux, je remarqua quelque chose que je ne compris pas : le regard de Yasushi. D'abord captivé par Sergent-Colonel, il avait eu un reflet de mépris mélanger à la peur et la colère en entendant ma voix. Du moins, je soupçonnais que ce fut ma voix qui lui fit cet effet parce que quand ces yeux se posèrent sur moi, son visage paru soulagé. Je sentais les cheveux sur ma nuque bien droit des suite de l'étrange sensation qui m'avait pris. Son regard m'avait accusé de quelque chose. Ça avait été fugace, mais je n'avais presqu'aucun doute quant à ce sentiment. Malgré tout, la tranquillité soudaine de ces traits lorsqu'il avait semblé me reconnaitre me donna le courage de garder mon rôle de tuteur aidant sans me défiler. J'avais eu l'impression qu'il m'avait seulement confondu, et que la faute n'était pas mienne, mais quelle était-elle ? Que se passait-il ? Si c'était le cas, avec quoi m'avait-il comparer

J'arrivais à leur hauteur lorsque le jeune garçon sortit peu à peu de sa torpeur alors que Jeni se tourna vers moi, visiblement hésitante ;

« Rentrer dans la maison le stressait, avoua-t-elle et le salon, ça l’a… Je…
Elle marqua une pause se demandant visiblement ce qu'elle était en droit de dire et aussitôt, je m'attendais au pire...
Sa mère a été… tuée, quand il était petit. Et rentrer dans cette pièce a fait remonter tout ça, je pense… »
Dire ça lui en demandais beaucoup, j'en avais conscience. Moi-même aurais-je accepter que quelqu'un raconte mon passé à quelqu'un alors que je ne suis pas en état d'émettre ma propre opinion ? Aucune idée.
Je ferma les yeux -quelques secondes à peine- le temps d'accuser le coup. Cette histoire était tout bonnement dégueulasse.
Je décida de me passer de commentaire, ne sachant pas trop lesquels seraient appropriés.
Une voix me vint alors, me ramenant ainsi sur les lieux. C'était Yasushi qui prononça enfin quelques mots :
-ÇCa... ça va aller... Cela lui semblait pénible, mais malgré tout il s'entêta à ajouter une poignée d'autre termes alors qu'il se redressait. Faut juste que je sorte du salon... termina-t-il.
En temps normal, j'aurais poser des questions, j'aurais passer des commentaires outragés, au moins je lui aurait dit de ne pas bouger quelque instants, mais je n'en fit rien. Je le regardais dans les yeux, sans broncher. Je n'osais pas.
J'ai seulement fini par hocher la tête et lui offrit mon aide pour se relever.
Elle était là, elle empestait. Je la sentais. L'odeur de la peur.
Si j'ai bien appris une chose de mes longues années au labo, c'était qu'on ne posait pas de questions à un homme terrorisé.
Alors, en silence, j'ai marché jusqu'à la salle à manger avec Jeni et Yasushi, Sergent-colonel sur les talons.
HRP:
C'est court et en retard, désolée :x

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Dim 01 Nov 2015, 22:31

Alors que je regardais le jeune professeur, Yasushi frappa lourdement sa tête contre le mur. En une seconde, la tension monta en moi. Je posai ma tête sur son épaule et passa mes paumes derrière sa tête, sachant pertinemment qu’il ne se frapperait plus s’il y avait ma main entre le mur et lui. Ne te fais pas de mal, pensai-je en contenant des tremblements.
Comme s’il avait entendu mes pensées, mais aussi parce que le prof n’avait pas dû le quitter du regard, je l’entendis prononcer quelques mots.

- Ca... ça va aller... Faut juste que je sorte du salon...

Lentement, je me détachai de lui, une main toujours derrière sa tête, puis je regardai le professeur. Il hocha la tête, et offrit à Yasushi de l’aide pour se relever. Cet homme, à qui je n’avais adressé qu’une ou deux phrases, avait l’air vraiment gentil. D’accord, au début, j’avais peur pour mon copain, parce que je ne connaissais pas la personne qui voulait s’occuper de lui et des orphelins. Mais, là, je n’avais plus aucune raison de douter. Il était la personne qu’il lui fallait.
Je souris discrètement au bienfaiteur, contente qu’il veuille l’aider. Il avait l’air de quelqu’un à qui on peut accorder toute sa confiance. Et, comme pour encourager mon bien-aimé, je caressai doucement ses cheveux pour l’encourager à se lever. Bien entendu, il paraissait difficile qu’il comprenne ce message, mais bon. S’il y avait bien une personne à détendre ici, avant toute autre, c’était lui.
C’est comme ça que nous nous sommes retrouvés à marcher avec le prof, et son très beau chat, vers la salle à manger et ses grandes baies vitrées.

HRP:
Désolée de la qualité, de la taille et du temps. :')

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Yasushi le Lun 02 Nov 2015, 08:49

Trop concentré sur mon devoir de ne pas trop regarder au sol au risque de faire une nouvelle "crise", je ne sentis pas la main que Yumi mit derrière ma tête pour que je ne me la tape plus. Mr. Hatami s'approcha de moi pour m'aider. Encore groggy, j'eus beaucoup de difficultés à réagir et à me convaincre que je devais affronter mes illusions.
Je sentis une main légère me caresser les cheveux. C'était Yumiko, sans aucun doute. M'encourageait-elle? Certainement. Lentement, je soupirai avant d'accepter l'aide de mon professeur. Je tremblai un peu. Tremblements qui s'intensifièrent quand on se dirigea tous vers la pièce d'à côté. Elle était là. Je pris donc une main de Yumi et je la serrai. Je continuai d'avancer en sa compagnie, celle de mon professeur, mais aussi du chat qui s'était installé sur mes genoux plus tôt. Quand nous fûmes dans la salle à manger, je m'assis sur la première chaise dos à la salle que nous venions de quitter et je tentai de respirer calmement.
La tête entre mes mains, les coudes sur la table, je sentais des larmes monter.

- Désolé... Je n'aurais pas dû... Je n'aurais pas dû...

Je souhaitais dire que je n'aurais pas dû entrer dans cette pièce car je savais ce qui pouvais se passer, que je n'aurais peut-être pas dû regarder Mr. Hatami comme je l'avais fait. Que je n'aurais peut-être pas dû venir chez lui pour éviter tout cela.
Doucement, je me calmai en pensant aux gosses, à la soirée que je venais de passer avec eux, en pensant à Yumi et toute l'aide qu'elle m'offrait alors que je devais être un sacré poids pour elle et ses frêles épaules. C'était difficile de passer au-dessus de ce que je venais de vivre. Je me souvins de Berth qui avait tenté de m'amener dans son salon et qui n'avait pas compris ce qu'il s'était passé. Depuis, elle s'inquiétait toujours plus pour moi. Je ne savais pas comment lui dire que ça allait. Et maintenant que j'étais là, je ne savais pas comment surmonter mon traumatisme. Je ne savais pas comment ne plus voir ma mère, morte, à chaque fois que j'entrai dans une pièce qui ressemblait à un salon.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Sam 21 Nov 2015, 01:48

J’étais appuyé sur le comptoir. Je les observais en silence, les bras croisés, avec un œil attentif. Je voyais Yumi déployer tout ce qu’elle pouvait pour mettre son copain en confiance et j’ai réprimé un petit sourire. Il avait beaucoup de chances le petit. C’était rare de trouver l’amour de nos jours. Et surtout aussi jeune. Soudain, Yasushi s’est mis à parler. Que dis-je ? Il débitât plutôt un paquet de conneries.

Comme je n’avais pas du tout envie de l’entendre radoter des excuses qui n’avaient pas du tout lieux d’être, surtout que je sentais sa voix flanchée petit à petit et que je n’étais pas très bon pour traiter les larmes, je leur ai tourné le dos et j’ai attaqué mes armoires. Armé de cuillères, j’ai ensevelis trois coupes sous des boules de glace à saveur de chocolat, de vanille et de fraises. Puis, toujours sans mots, j’ai fait glisser le résultat sur le comptoir pour que Yumi ai sa part. J’ai pris une deuxième coupe et je l’ai appuyé sur la joue de Yasu’ pour le faire -enfin- réagir.

« Goutez-moi ça, ai-je dis, c’est la spécialité de la maison. »,

Puis j’ai remis à ma propre pitance, tout mon attention avant d’enfoncer gloutonnement une cuillérée à l’intérieur de ma bouche. Un peu plus et on croirait que je me fichais éperdument de son malheur. Mais pour avoir déjà vécu le genre de situation qu’il vivait présentement, je savais que, parfois, c’était seulement un peu de je-m’en-foutiste dont la victime avait besoin. La pitié avait quelque chose d’énervant pour les gens avec autant de fierté que moi…
Ou que lui.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Mar 19 Jan 2016, 23:30

Je regardai discrètement Yasushi, qui était assis dos à la salle à manger. Est-ce que, moi toute seule, je pouvais l’aider ? Je pouvais toujours essayer de l’empêcher de se faire du mal, ou l’aider à sortir d’une crise, mais… Etais-je, au fond, vraiment utile ? J’espérais que oui. Mais pour le moment, je ne savais pas ce que je devais faire. Je n’osais pas le toucher. Il était là, assis, la tête dans les mains, et… bêtement, sûrement, j’avais peur de le déranger.

- Désolé... Je n'aurais pas dû... Je n'aurais pas dû...


Dans sa voix, on sentait des larmes. Ne pleure pas. Je t’en prie, ne pleure pas. Tu vas m’entraîner avec toi, sinon, et… Ne pleure pas. Surtout qu’il n’avait pas à s’excuser. Quelle idée de s’excuser alors que c’était lui la victime d’une crise de panique. Ce n’était pas de sa faute. Encore une fois, j’avais envie d’arracher les yeux de son père.
Un bruit de porte de placard interrompit le fil de mes pensées meurtrières, et je tournai la tête vers le professeur. Je n’arrivais pas trop à voir ce qu’il faisait exactement, mais ce qui était sûr, c’était qu’il sortait de la nourriture. Ou quelque chose s’y apparentant. Il fit ensuite glisser une coupe remplie de trois boules de glaces devant moi. Je n’osais pas y toucher, tiraillée entre le « non, je dois attendre » et le « allez, fonce ! ». Je me contentai donc de hocher la tête en guise de remerciement.
Mon sourire repris sa place quand le-blond-qui-n’est-pas-mon-petit-ami-mais-qui-y-ressemble apposa la coupe dudit petit-ami sur sa joue. Il l’aimait bien, ça se voyait. J’avais envie de le serrer dans mes bras. Bon, je ne l’aurais pas fait, mais… J’étais heureuse de voir que je n’étais pas seule à vouloir son bien.

« Goutez-moi ça, c’est la spécialité de la maison. »

Cette fois, je m’autorisai à goûter. Depuis combien de temps n’avais-je pas mangé de glace ? Bien trop longtemps. Je regardai le propriétaire de la maison, lui lançai un large sourire et lui dis, sans même réfléchir à la force du son de ma voix – qui cela dit ne devait toujours pas être habituelle :

- Merci beaucoup, monsieur.

Je ne savais pas s’il saisirait tout ce pour quoi je voulais le remercier, mais il fallait que je lui dise, sans quoi j’avais l’impression que ses efforts – il en avait fait, non ? – ne seraient pas fructueux.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Yasushi le Mer 20 Jan 2016, 08:46

Les yeux dans le vague, je ne voyais, ni entendais, ce qui se passait autour de moi. Le temps qui passait ne défilait pas sous mes yeux vides. C'était certainement mieux que je sois dans cet état. Mais, lorsque un objet froid vint se poser sur ma joue, je fis le lien avec une lame de couteau en hiver et j'eus un violent geste de recul alors que ma colère revint au grand galop. Puis, quand mon cerveau se reconnecta avec la réalité, je découvris que Tyron me tendais une coupe de glace.

« Goutez-moi ça, c’est la spécialité de la maison. »

Debout, dans une position de méfiance, je me repris doucement avant de m'approcher, silencieux. Dans la coupe, il y avait trois boules de couleurs différentes. Devais-je goûter ou prendre le temps de me calmer? J'avais peur de ce que j'étais capable de faire, mais je ne me sentais pas capable de leur dire. Pas encore. C'était bien trop tôt.

- Merci beaucoup, monsieur.

Mes yeux se posèrent sur Yumi qui semblait se régaler. Elle était si belle, si pure. Le prof, quant à lui, avait décidé de s'occuper de sa propre coupelle. Cette scène, alors que je me savais capable de faire du mal à n'importe qui, me fit sourire d'amusement. Heureusement qu'ils ne connaissaient pas ma véritable nature. Sinon, auraient-ils eu la même réaction? J'en doutais. Doucement, j'approchai et alla me rassoir près de la fille qui occupait mon coeur et mon esprit. Je n'avais pas le coeur à manger. Pas après ce que j'avais vu. Par contre, toujours souriant doucement, je fis :

- Merci à tous les deux.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Ven 22 Jan 2016, 17:48

J’avais bien vu que Yasushi avait royalement sursauté lorsque j’avais posé le bol sur sa joue, mais, selon moi, c’était mieux cela qu’un manque totale de réactions. Alors que sa copine goûtait à son plat avec un très joli sourire, elle me remercia. Je ne saurais dire pourquoi, mais j’eu l’impression que sa phrase contenait beaucoup trop de reconnaissance pour une simple coupelle de glace tricolore. Je lui rendis son sourire pour répondre à son message silencieux alors que le garçon s’approchait timidement. Je le vit sourire en regardant Yumi qui était vraisemblablement captivée par le contenu de son bol. Ils étaient clairement très amoureux. C’était mignon. Moi, je n’avais jamais connu ce genre de choses ailleurs que dans les films. Je continuai de manger ma collation quand le garçon nous remercia tous les deux à son tour. Voilà qui me plaisait d’avantage. J’aimais les gens reconnaissants. Pas ceux qui se tourmentaient l’âme en prononçant milles excuses par jours. Après réflexion, je haussai les épaules.

- Ne me remercie pas tout de suite. Je n’ai rien fait encore.

Ce n’était pas faux. Je voulais bien l’aider, mais je n’étais pas encore certain de savoir quoi faire. Et surtout, si cela allait fonctionner… J’ai terminé mon plat en silence et je suis revenu m’asseoir au comptoir. C’était bien beau tout ça, mais ils n’étaient pas là pour ça et je ne souhaitais surtout pas leur faire perdre leur temps qui semblait beaucoup plus précieux que le mien.

- Quel âge avais-tu lors que tu à cesser d’aller à l’école ? Demandais-je à Yasushi afin d’évaluer son niveau académique.

Je trouvais plutôt surprenant qu’on l’ait laissé entrer à l’académie alors qu’il n’avait pas les papiers nécessaires. Seulement, je savais que le directeur ne regardait pas ce genre de choses lorsqu’il s’agissait d’un étudiant détenant un pouvoir. Pourtant, qu’il l’ait laissé aller, comme ça, sans aide pédagogique appropriée me laissait perplexe. D’accord, l’établissement lui fournissait le gite, mais dans ses conditions, il lui était impossible de réussir. À quoi bon aider quelqu’un quand on ne s’assure pas qu’il ait un avenir décent ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Sam 30 Jan 2016, 22:41

J’entendis des pas, et relevai la tête vers la source du bruit. Yasushi venait de s’asseoir près de moi, avant de prononcer en souriant doucement :

- Merci à tous les deux.

Je n’avais pas l’impression d’avoir réellement réussi à changer quelque chose à la situation. Mais s’il avait envie de me remercier – alors que je n’avais rien fait de spécial, seulement ce qui me semblait être normal et ce que mon cœur me commandait – alors soit.
Je posai mon coude sur la table, puis appuyai mon menton dans ma paume. Je regardais mon petit-ami avec des yeux bienveillants. J’espérais pouvoir lui transmettre toute la chaleur que j’avais en réserve rien qu’en le regardant.

- Ne me remercie pas tout de suite. Je n’ai rien fait encore. Quel âge avais-tu lors que tu à cesser d’aller à l’école ?

Je devais avouer une chose : je ne m’étais jamais posé la question. D’ailleurs, ce qui m’impressionnait plutôt, c’était les capacités qu’il avait alors qu’il n’avait pas dû aller longtemps à l’école. J’avais envie de le serrer dans mes bras, sans trop savoir pourquoi, mais je ne voulais pas gêner la conversation des deux blonds. Ce qui me faisait chaud au cœur en revanche, c’était de savoir que le professeur allait faire quelque chose pour lui. Avec un peu de chance, il serait la personne qui réussirait à changer sa vie et celle des petits dont il s’occupait.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Yasushi le Dim 31 Jan 2016, 10:14

Après quelques instants de silence qui suivirent mes remerciements, Mr. Hatami annonça :

- Ne me remercie pas tout de suite. Je n’ai rien fait encore.

J'avais l'impression qu'il ne se rendait vraiment pas compte qu'il venait de me tirer d'un état qui aurait pu très mal se terminer. Enfin... Tant que Yumi ne s'inquiétait pas trop et qu'ils étaient tous les deux saufs, c'était le plus important.
L'enseignant vint s'assoir près de nous et me demanda :

- Quel âge avais-tu lors que tu à cesser d’aller à l’école ?

La réponse en elle-même n'était pas bien compliquée. C'était plus les évènements qui m'avaient poussés à tout quitter qui m'étaient difficiles. Ma mine s'assombrit donc avant que je ne réponde :

- Je devais avoir 5 ans, ou pas beaucoup moins. Le directeur de l'Académie le savait et m'a assigné une sorte d'aide. Mais le gars, après que j'ai... que j'ai pété un plomb a décidé qu'il ne m'approcherait plus.

Un "pétage de plomb"... C'était le cas de le dire. Ce jour-là, mes instincts m'avaient rattrapés et j'avais agressé et ce tuteur, et une jeune élève. Je ne savais plus très bien ce qu'il s'était passé, malheureusement. A cette pensée, je détournai le regard. Je n'étais pas fier de ce que j'étais capable de faire quand j'étais énervé.


Je parle en #660000
avatar
Yasushi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Invité le Ven 19 Fév 2016, 23:24

Yo !
Bon, pour le coup, c'est à moi de passer mon tour. xD Disons que la réponse de Yumi ne servirait à rien, et je ne sais vraiment pas quoi répondre, doooonc... A vous de jouer !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Problèmes, solutions et apprentissage [Pv Mr Hatami & Yumi J.]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum