Académie Tsuki
FORUM EN PAUSE

Bonjour à toi !
Le forum est en pause pour une durée indéterminée. Il n'y a donc plus de staff pour valider les fiches, faire tourner la boutique et faire des évènements, etc.
N'hésitez pas à revenir dans quelques jours prendre des nouvelles ! En attendant, vous êtes les bienvenus pour papoter dans la section hors-jeu !
(Luna)

Une rentrée mouvementée [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Ven 07 Aoû 2015, 00:32

Akito venait d'arriver dans l'établissement, lui et son frère avaient été accueilli rapidement par un responsable de l'académie, puis ils s'étaient séparés durant la visite des lieux. A vrai dire, il ne se rappelait plus pour quelle raison, il s'était sûrement paumé en oubliant de tourner à une intersection. Cela faisait environ un an que lui et Shura n'avait pas été en cours, Akito avait l'esprit plus occupé à observer ce nouvel environnement et à penser à leur nouvelle vie qu'à l’afflux d'informations que le responsable était entrain de leur donné.

Soit, ce qui était fait était fait, en espérant qu'il n'aurait pas droit à un sermon sur l'importance d'écouter les directives à suivre ou sur sa dissipation. Un sourire en coin s'esquissait sur l'une de ses joues, voilà qu'il commençait déjà à repenser comme un élève banal, à croire qu'il n'avait pas passé un an complètement différent de ce qu'aurait pu vivre une personne de son âge. Il était arrivé au hall d'entré, certains diront par chance, d'autres par talent, personne ne pourra savoir quel camp a raison. Mais quoi qu'il en soit, cela ne l'avançait pas vraiment. Qu'allait-il faire.. en suivant toute logique, son frère risquait de finir par faire la même chose que lui tôt ou tard. L'homme consciencieux dans son travail énumérait des tas et des tas de directives, Shura ne tarderait pas à être débordé d'information par minute et de débrancher son cerveau, avant d'arrêter de suivre le gentilhomme. Où irait-il ? Là était la question. Il ne connaissait pas plus la zone qu'Akito, alors il se retrouverait sûrement à l'entrée en voulant s'éloigner pour reprendre ses repaires.

Akito avança jusqu'aux côtés du mur proche de l'entrée, et s'y adossa en continuant de se perdre dans ses pensées jusqu'à l'arrivée de son frère.

-J'me demande si ça va nous manquer... La liberté absolue... Hé mais attend, on a l'droit de fumer ici ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Ven 07 Aoû 2015, 19:49

Je revenais d'une sortie plaisante en ville. J'avais rassuré ma bienfaitrice quant à mon état de santé et j'avais vérifié celle de mes mômes. Pour mon plus grand soulagement ça allait. Les nouveaux se faisaient à la vie que je leur offrais et les plus anciens les protégeaient. Et ce qui me mettait encore plus de bonne humeur était que La Brute semblait s'être calmé. Non seulement il ne s'en était pas pris aux gamins, mais en plus je ne l'avais pas croisé. Je n'allais pas pleurer son absence!

C'est donc plus joyeux qu'à l'accoutumée que je rentrai à l'académie. J'espérais croiser Yumi. Je voulais avoir de ses nouvelles, la voir... 'Fin bref! Je voulais être avec elle.
Après avoir passé le portail, puis la porte d'entrée, j'entrais dans mon enfer paradisiaque. Non, ne me demandez pas pourquoi je pensais ça de cet endroit, s'il vous plaît! Ce serait bien trop long... et chiant pour vous. Double bref! J'entrai donc dans le hall de mon pas nonchalant, les mains dans les poches, quand un mouvement attira mon regard. Il s'agissait d'un brun dont les yeux me semblaient familiers. Nan... c'était impossible. Je ne connaissais ce garçon ni d'Eve, ni d'Adam. Alors qu'il me semble familier était impensable.

Je m'arrêtai tout de même et me mis à fixer le plafond pour réfléchir. Ce détail qui m'avait troublé mais que je n'arrivais pas à nommer me rendait pensif. Devais-je parler à ce garçon pour chercher ce que c'était pendant la conversation? Ou devais-je réfléchir avec le souvenir fugace que j'avais de lui? Je n'arrivais pas à me décider. Je me mis donc à penser à Yumi et à ce qu'elle aurait fait à ma place.
Au bout d'une minute ou deux, je souris et me tournai vers le brun pour ensuite me diriger vers lui pour lui faire face.
Si c'était elle, pensais-je, elle serait allé le voir parce qu'il semble paumé.

Quand je fus près de lui, mais pas trop (je gardais toujours une marge de sécurité depuis ma vie dans la rue), je lui demandai l'air de rien :

- Salut. Qu'est-ce que tu fais planté là?

Eh non, je n'étais pas encore comme Yumi et la délicatesse était pas trop mon fort. Mais bon, j'étais pas brusque non plus, me semblait-il.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Ven 07 Aoû 2015, 21:24

Plongé au plus profond de ses pensées, un bruit de pas avait retenti au loin. Au départ, Akito n'y avait pas prêté attention, mais il vit soudainement le visage d'un homme légèrement plus grand que lui qui venait d'arrêter ses pas devant lui. Il n'était pas un garçon normal, Akito pouvait décelé ça rien qu'après cette seule seconde écoulée. Il s'était arrêté assez loin pour ne pas être surpris par une agression soudaine, seul quelqu'un de méfiant et ayant vécu dans un danger continuel pouvait agir de cette façon à l'entrée d'une académie.

Son cerveau était littéralement en ébullition, pendant ses courtes secondes qu'il laissa de blanc, il analysait tout ce qu'il pouvait. Le jeune homme devait avoir un âge rapproché du sien, son corps était au moins aussi mince que le sien, il était un peu plus grand, mais pas de plus de 5cm et de par ses vêtements autre que l'uniforme, une impression familière s'en dégageait. Ils se ressemblaient un peu. De par son habitude d'observation de tout et de rien, il avait pu finir ceci quand les sourcils de cet inconnu commençait à se froncés. Il commençait certainement à se sentir offensé, le regard d'Akito provoquait généralement ce genre de réactions plus rapidement que d'autres.

-Salut. Je rêvassais après avoir oublié de continuer de suivre celui qui nous faisait visiter l'académie. Le connaissant, mon frère ne devrait pas tardé à arriver pour à peu près la même raison que moi.

Il avait sorti ça le plus naturellement du monde, malgré ces propos totalement déconcertants. Il n'était pas du genre à cacher quelque chose d'aussi peu important. Bref. Quoi qu'il en était, c'était une bonne occasion d'en apprendre plus sur l'établissement, et ce jeune homme avait l'air intéressant. Avec un peu de chance il pourrait même pouvoir le guider jusqu'à son dortoir dans la maison "Rubis". Qui avait eu l'idée de donner des noms de maisons aussi bizarre ? En plus, cette coïncidence était assez surprenante, étant donné que l'hôtel où son frère et lui travaillait juste avant de recevoir cette lettre portait un nom identique.

-T'es ici depuis longtemps ? Moi j'suis totalement nouveau.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Ven 07 Aoû 2015, 22:14

Il en mit du temps pour me répondre. Mais ce n'était pas ce qui me troublait le plus. Non, c'était ce petit détail qui m'avait troublé dès le départ. J'avais trouvé de quoi il s'agissait : ses yeux. Ou, plus exactement, la couleur de ses yeux. Il étaient dorés comme ceux de Yumi. Cela me fit froncer les sourcils. Etait-il de la même famille qu'elle. Non... Pas possible.

-Salut. Je rêvassais après avoir oublié de continuer de suivre celui qui nous faisait visiter l'académie. Le connaissant, mon frère ne devrait pas tardé à arriver pour à peu près la même raison que moi.

Bon, comme il ne parlait pas de ma demoiselle je pouvais supposer qu'ils n'avaient aucun lien. En un sens ça me soulageait. Mais, d'un autre, je ne lui avais rien demandé à ce propos. Par contre il avait un frère. Grand? Petit? Est-ce qu'il lui ressemblait? Bien que les questions se bousculaient dans mon esprit, une chose était sûre : jamais je ne les poserais!

-T'es ici depuis longtemps ? Moi j'suis totalement nouveau.

Bon... c'était un nouveau. J'aurais dû le deviner plus tôt, mais je n'avais pas fait le lien. Pas la tête à ça, certainement.
Reportant mon attention sur sa question, je me rendis compte que je n'avais pas compté mon temps passé au sein de cet établissement et que je ne pouvais pas lui répondre précisément. Je lui fis donc :

- Je ne saurais pas vraiment te répondre... Ca fait quelques temps que je suis là, mais je ne sais plus depuis quand. Pourquoi, tu veux savoir quoi?

Peut-être qu'il était simplement curieux, mais j'en doutais un peu. Pourquoi me poser une question aussi inutile quand on était nouveau à part si on voulait des informations? Ne voulant pas le fixer, je me mis à regarder un peu les alentours. Peut-être pourrais-je voir son frère comme ça? Bien que, de toute façon, c'était certain que je ne le reconnaitrais pas.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Sam 08 Aoû 2015, 12:29

Apparemment, il n'était pas le seul à avoir observer celui à qui il faisait face, quelque chose semblait le gêner avec les yeux d'Akito, quelque chose de différent des autres. Même si cette couleur était plutôt rare peut-être que ses yeux ressemblait à ceux de quelqu'un qu'il connaissait, ou qu'il avait connu.

- Je ne saurais pas vraiment te répondre... Ca fait quelques temps que je suis là, mais je ne sais plus depuis quand. Pourquoi, tu veux savoir quoi?

On pouvait dire qu'il était concis, même si cette question révélait un sacré manque de tact et de bonnes manières.
A vrai dire, Akito en avait laissé tomber un bon paquet, de ces belles et courtoises manières bien souvent vouées à l'hypocrisie et au mensonges. Alors ça ne le dérangeait pas, et cette question montrait que ce garçon était perspicace. Akito en profita alors pour ne pas y aller par quatre chemins.

-A vrai dire... J'aimerais bien savoir si tu sais où ce trouve le dortoir R... Rubis.

Devoir prononcer ce nom à l'oral l'avait freiné dans ça phrase. Ce nom ne faisait vraiment pas masculin, cette idée non plus d'ailleurs... Qui donnerait des noms des pierres précieuses les plus connus à des dortoirs si ce n'est une femme ? Quoi qu'il en soit, Akito ne s'arrêta qu'un instant avant de continuer.

-On ne s'est pas encore présenter au fait. Je m'appelle Akito, Sengetsu Akito. D'ailleurs, tant qu'on en est aux présentations, mes yeux te rappelle un bon ou un mauvais souvenir ? Fixer quelque chose avec trop d'insistance en dis long sur tes pensées.

Sa curiosité n'attendait plus que les réponses à ces questions, et à vrai dire, surtout à la dernière. Il reprit appui sur ses pieds avant de frôler de son dos le mur auquel il était appuyé jusqu'à être assis au sol, puis attendit de voir si le jeune homme allait s'asseoir à ses côtés et continuer leur discussion.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Sam 08 Aoû 2015, 13:22

-A vrai dire... J'aimerais bien savoir si tu sais où ce trouve le dortoir R... Rubis.

J'en étais certain. Il voulait que je le guide, donc sa question n'était pas totalement innocente. Mais je ne m'en offusquais pas. A quoi bon? Je préférais parler franchement, et passer par quatre chemins pour arriver au véritable sujet de conversation n'était vraiment pas plaisant. Je notais aussi qu'il avait eu un peu de mal avec le nom de la maison. Mais cette information ne m'était pas très utile. Il avait certainement ses raisons et les lui demander ne nous mettrait à l'aise ni l'un ni l'autre. En tout cas, j'étais certain de ne pas l'être.
Puis, il continua :

-On ne s'est pas encore présenter au fait. Je m'appelle Akito, Sengetsu Akito. D'ailleurs, tant qu'on en est aux présentations, mes yeux te rappelle un bon ou un mauvais souvenir ? Fixer quelque chose avec trop d'insistance en dis long sur tes pensées.

Il se redressa avant de s'assoir à terre. Je trouvais que l'endroit était mal choisi pour ça, mais comme les marches d'escalier n'était qu'à deux mètres du dénommé Akito, je m'assis dessus avant de me présenter brièvement :

- Perso, c'est Yasushi.

Puis, je répondis à ses questions en haussant des épaules :

- Je suis dans la maison Rubis. Je sais donc où elle se trouve. Quant à tes yeux, ils me rappellent ceux de ma petite amie. C'est tout.

A quoi bon lui demander s'il la connaissait? J'étais certain de le savoir bien assez tôt. De plus, ils n'avaient pas le même nom de famille, ce qui me poussait à dire que ce n'était pas le cas. De plus, il se pouvait que cette couleur d'iris ne soit pas si rare que ça. Peut-être que c'était comme les yeux marrons, bleus ou verts. Mais je n'avais aucune certitude et en avoir n'allait pas m'aider dans le futur. Il ne s'agissait que d'un petit détail, un de ces secrets de la vie qui n'avait aucune incidence sur cette dernière. J'avais d'autres problèmes à régler avant de réfléchir à tous ces détails, et la vie était si courte...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Dim 09 Aoû 2015, 19:48

Je suis nul en orientation, ça je le sais depuis longtemps peux importe ce que mes parents faisaient pour m'aider je me perdais tout le temps, même chez moi c'est pour dire. Akito et moi-même avons été accueillit par un mec, il devait nous expliquer le fonctionnement de l'académie et nous montrer les différents lieux. Cinq minutes, c'est le temps que j'ai tenu, il parlait trop ce mec, mon cerveau était en ébullition j'en pouvais plus trop d'information d'un coup, je n'avais qu'une envie. Fumé une cigarette. Pendant que l'homme parlait, je me pencha au sol pour faire semblant de faire mes lacets. Je le laissait partir, j'ai bien mis 2 minutes pour faire mes lacets mais au moins quand je me suis relever il n'était pas la. Akito avais disparût avant moi, le guide l'avais surement saouler.

Je sortis de mon Dakine (sac à dos) mon téléphone et mes écouteurs, parcourant la Play-liste à la recherche d'une musique qui me plaisait. Je décida de mettre Big tree de Stand High patrol. La musique lancer je partis à la recherche d'une sortie, une sortie que je n'es jamais trouver, je tournais en rond à vraie dire, je montais et descendais des escaliers, empruntais des couloirs plusieurs fois. J'ai passer 20 minutes à chercher une putain de sortie. J'en pouvais plus trop d'aller retour pour rien, ça me gonflais. Soudain j'eu une idée de génie, je descendis les escaliers afin de rejoindre le rez-de-chaussez, lasse de trouver la sortie je décida d'en créer une moi-même. J'avança vers une fenêtre, je l'ouvris et l'engembas facilement, je tomba 1 mètre plus bas.

- Enfinnnnnnnn !

Le premier reflex que j'ai eu c'est de me rouler une cigarette,je me mis en tailleur sur l'herbe qui entourais le bâtiment puis je sortie l'équipement de mon sac, pots de tabac Winston, feuille OCB, et filtre Rizzla. La clope rouler rapidement, je remis le tout dans mon sac que je mis à nouveau sur mon dos. J'alluma ma rouler avec des allumettes. La musique avait changer Rudeboy de Dub Inc résonnais dans mes écouteurs, ma tête bougeait au rythme de la musique. Maintenant que j'était sortie du bâtiment je devais rejoindre l'entrée de ce dernier, Akito devais m'attendre avec notre guide.Je me leva fessant le tour du bâtiment à la recherche de l'entrée que je trouvas plus rapidement que prévue, J'aperçu Akito au loin, il était assis adosser au mur, il semblais parler à un mec lui aussi assis, ce n'était pas notre guide en tous cas. Je tiras une longue taffe sur ma cigarette avant de crier.

- OYYYYYYY AKITOOOOOOOOOOOOO!


Les musiques:

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2015, 17:40

Il s'appelait donc Yasushi, cela serait plus simple pour communiquer de connaître au moins leurs prénoms. Il n'avait d'ailleurs pas mentionné son nom... N'en avait-il pas ? Avait-il estimé qu'il n'était pas utile de me le donner ? Ou même voulait-il peut-être caché son identité ? La dernière supposition était peu probable étant donné qu'il venait d'avouer avoir une petite amie. Il n'en demanderait pas plus sur lui, cela serait déplacé et pourrait devenir très vite embarrassant. Le plus important était qu'il était dans la maison Rubis aussi, Akito et Shura ne dormirait peut-être pas à la rue cette nuit !

-Je vois, j'espère pouvoir la rencontrer un jour si on devient amis. Tu pourrais...

- OYYYYYYY AKITOOOOOOOOOOOOO!

Il avait été interrompu par la voix de son frère criant son nom au loin. Il avait visé juste, il n'avait pas dû tenir deux minutes de plus qu'Akito, sauf que Shura lui avait surement fait exprès de se séparé du guide. Il accueillit son frère qui se rapprocha rapidement de lui ainsi que de Yasushi d'un air rieur.

-Heureusement qu'on devait pas caché nos identités. T'as mit combien de temps à te retrouver cette fois ?

Il en profita pour finir sa phrase précédemment commencée en même temps que de faire les présentations.

-Yasushi, j'te présente mon frère, Shura. Shura j'te présente Yasushi, il fait aussi partie de la maison Rubis. D'ailleurs, revenons en à ma demande. Pourrais-tu nous montré où la maison Rubis se trouve ? Je n'ai rien contre les nuits à la belle étoile mais j'voudrais évité de devoir aller rechercher le guide qu'on a paumé...
-AH ! Et aussi dis moi, on a l'droit de fumer ici ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2015, 19:53

Akito ne mit quelques secondes avant de commencer à me répondre avant d'être interrompu par un autre garçon :

-Je vois, j'espère pouvoir la rencontrer un jour si on devient amis. Tu pourrais...

- OYYYYYYY AKITOOOOOOOOOOOOO!

Ce garçon était plus grand que moi, sportif et avait des cheveux gris et noirs. En plus de cela, lui aussi avait les yeux dorés. Je devais avoir raison et les yeux dorés était une spécialité des japonais... Il se rapprocha de nous avec un air qui en disait long sur sa bonne humeur. A moins que cette dernière ne fut feinte?

-Heureusement qu'on devait pas caché nos identités. T'as mit combien de temps à te retrouver cette fois ?

Il ne lui laissa pas le temps de répondre avant de continuer en s'adressant à moi :

-Yasushi, j'te présente mon frère, Shura. Shura j'te présente Yasushi, il fait aussi partie de la maison Rubis. D'ailleurs, revenons en à ma demande. Pourrais-tu nous montré où la maison Rubis se trouve ? Je n'ai rien contre les nuits à la belle étoile mais j'voudrais évité de devoir aller rechercher le guide qu'on a paumé... AH ! Et aussi dis moi, on a l'droit de fumer ici ?

Je fis un signe de tête en guise de salut au fameux Shura, un air neutre sur le visage. Puis, je reportai mon attention sur Akito pour écouter ses questions. Quand il eut fini, sans plus de cérémonie, je les invitai à me suivre tout en commençant à marcher :

- Venez. Je ne sais pas si on peut fumer ou non. J'fume pas. Par contre, si vous voulez pas vous retrouver à dormir à la belle étoile, ne me paumez pas. J'irais pas vous chercher, rajoutai-je en me tournant vers eux, un sourire sans réelle joie étirant mes lèvres.

Ensuite, en retrouvant mon sérieux, je me mis à marcher le long des couloirs. Je restai silencieux. Servir de guide bruyant et soûlant ne servait à rien puisque les deux avaient faussé compagnie au leur. Puis, quand nous arrivâmes devant la maison des Rubis, je m'arrêtais et fit :

- C'est là.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Ven 14 Aoû 2015, 03:33

-Yasushi, j'te présente mon frère, Shura. Shura j'te présente Yasushi, il fait aussi partie de la maison Rubis. D'ailleurs, revenons en à ma demande. Pourrais-tu nous montré où la maison Rubis se trouve ? Je n'ai rien contre les nuits à la belle étoile mais j'voudrais évité de devoir aller rechercher le guide qu'on a paumé... AH ! Et aussi dis moi, on a l'droit de fumer ici ?

-Yop, lui lançais-je en même tend qu'un signe de la main droite.

Le garçon qui se tenait assis près d'Akito était plus petit que moi, c'est yeux gris bleu était particulier, lui aussi semblait aimer mes yeux. Il me fit signe de la tête, son visage dégageait peu d'expressions. Ce Yasushi distant au premier abord changerait peut-être au court du temps, mais ça seul l'avenir nous le dira. Il écouta les questions du frangin, puis il nous invita à le suivre. La visite cette fois fût brève et silencieuse, notre guide parlait peu, il avait peut-être peur que nous nous en fichions. Après quelques minutes de marche nous étions arrivés devant notre Dortoir.

- C'est là.

Je regardais d'un coup d’œil rapide notre nouveau "foyer" sans trop m'intéresser à la bâtisse, je voulais seulement poser mes affaires, prendre une douche et partir déambuler dans cette vaste académie à la recherche de camarade et futur bon souvenir avec son frère, voir les installations pour les entraînements. Savoir à quoi les profs ressemblaient ? Ils avaient des pouvoirs ou non ? De jolies filles se trouvaient-elle sur le campus ? Ou pourrais-je acheté mes clopes? Trop de questions dans ma tête déferlaient, j'étais impatient. Je fis un bref vide dans ma tête pour tenter de me calmer puis, je pivota la tête en direction de Yasushi.

- C'est gentil d'avoir pris le temps de nous avoir guidés, car honnêtement ont n'auraient jamais trouvés
, lui lançais-je en rigolant. Sinon tu es de la même maison que nous ? Tu es notre pote de chambre ? Et....Mais attend c'est quoi notre chambre Aniki ? T'as les clés au moins ?

Le frangin regardait la maison Rubis, il se tourna vers moi, il s'avait que j'étais impatient et lui aussi l'était je pouvais le voir dans ses yeux.


Dernière édition par Shura Sengetsu le Ven 14 Aoû 2015, 21:28, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Ven 14 Aoû 2015, 19:27

Ils étaient finalement sur place, après une marche longue de par son silence. Avoir dit à Yasushi la raison de leur perte de guide avant de lui demander de les guider n'avait pas dû le conforter dans l'idée de discuter avec eux. Akito resta silencieux devant la bâtisse ressemblant à un grand manoir dans les tons rouge sombre, ornant l'emblème de l'académie rouge étincelant. Nul doutes, ils étaient au bon endroit. L'adrénaline montait. Le stress ? Un peu, mais l'empressement en était la raison principale. L'empressement de faire de nouvelles choses, l'excitation de la découverte d'un nouveau milieu et d'un nouveau pays.

- C'est gentil d'avoir pris le temps de nous avoir guidés, car honnêtement ont n'auraient jamais trouvés. Sinon tu es de la même maison que nous ? Tu es notre pote de chambre ? Et....Mais attend c'est quoi notre chambre Aniki ? T'as les clés au moins ?

De ces paroles, Akito bascula la tête en direction de son frère, dévoilant son regard. Des yeux écarquillés, en disant long sur son impatiente, ainsi qu'un sourire qui s'esquissa au moment de répondre en sortant dans le même temps une clé attaché à un vulgaire trousseau en métal de sa poche, et de le faire tourner autour de son index.

-Il nous l'a donné à l'entrée de l'académie, chambre... 6M -avait-il annoncé après avoir pris le temps d'arrêter la clef tournoyante et lire ce qui était marqué dessus- Heureusement qu'il nous a dit que le numéro des chambres était inscrit dessus. Yasushi, merci encore. Nos chambres seront sûrement rapprochées l'une de l'autre, n'hésite pas à venir.

Il s'avança de Yasushi, et lui tendis la main, en signe d'amitié naissante. Pour lui, une poignée de main ne signifiait pas grand chose, mais c'était quelque chose de très répandu en occident, et à laquelle les gens attachaient beaucoup de principes et de significations. Puis s'approcha de la grande porte d'entrée suivit par son frère, s'apprêtant à aller déposer le grand sac de sport qui longeait ses hanches à travers son dos (mini clin d'oeil au rouleau de Jiraya-sensei) tenu en bandoulière et prendre une longue douche certainement suivit d'un petit moment assit sur le rebord de la fenêtre de ce qui serait sa nouvelle chambre.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Invité le Sam 15 Aoû 2015, 12:31

Sans vraiment savoir que penser, je les regardai découvrir leur nouveau lieu de résidence. Personnellement, quand j'étais arrivé je ressentais le fait de vivre ici comme une punition. Mais je ressentais désormais les choses différemment, pour des raisons qui m'étaient propres. Et je ne me sentais pas capable de deviner à quoi ils pouvaient bien penser.

- C'est gentil d'avoir pris le temps de nous avoir guidés, car honnêtement ont n'auraient jamais trouvés. Sinon tu es de la même maison que nous ? Tu es notre pote de chambre ? Et....Mais attend c'est quoi notre chambre Aniki ? T'as les clés au moins ?

Je n'eus pas le temps ou même l'occasion de répondre. On le fit pour moi :

-Il nous l'a donné à l'entrée de l'académie, chambre... 6M. Heureusement qu'il nous a dit que le numéro des chambres était inscrit dessus. Yasushi, merci encore. Nos chambres seront sûrement rapprochées l'une de l'autre, n'hésite pas à venir.

Il me tendit la main que je serrais en lui répondant sur un ton neutre :

- De rien, mais je doute que tu me vois souvent dans ce trou. On verra.

Puis je les laissai. Je ne voulais pas entrer, préférant aller à la bibliothèque. J'avais des affaires à régler en privé et les regarder découvrir un lieu que j'aimais moyennement n'était pas vraiment pour améliorer ma patience.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une rentrée mouvementée [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum