Coincé entre passé et présent [Libre]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Ulli le Sam 25 Juil - 19:57

C'est en cette belle journée que je visite l'académie Tsuki où je travaillerais désormais, enfin vu mon âge, je devrais être un étudiant mais j'ai préféré donner plutôt que recevoir, je peux me le permettre je suis un génie en informatique et entre autres je pense que si j'avais été un simple étudiant je me serait tué à force de l'ennui, à apprendre des trucs que soit je connais déjà, soit je m'en balance complètement. Enfin bref, ma salle n'est pas encore totalement aménagée, donc en attendant je me balade dans le château et aux alentours, j'ai fini par arriver dans une serre, l'endroit est jonché de fleurs.

Je dois avouer que ce lieu à des vertus calmantes ce qui n'est pas pour déplaire à ma nature quelque peu imprévisible, je sens que mon esprit est moins en proie aux pensées complètements aléatoires qui passent parfois dans mon cerveau, parasitant mes profondes réflexions à certains moments, je ne peux qu'admirer l'environnement qui m'entoure, cet endroit est pleins de surprises, le seul bémol c'est que je n'ai pas vu grand monde en me baladant jusqu'à la serre et ici aussi il n'y a pas l'air d'avoir masse de gens dans les environs, je profite du calme ambiant pour me poser tranquillement dans un coin et laisser mon esprit s'évader.

Ce serait sympathique si il y avait des gens dans le coin, je dois avouer que depuis mon réveil, je n'ai pas parlé à grand monde, ce serait quand même cool et ça rajouterais des souvenirs à ma caboche, je n'aurai pas à penser uniquement à moi sans aucun souvenir de mon passé, mis à part le témoignage de mon ancien moi sur une lettre stipulant que je ne dois pas chercher dans mon passé. Bon je peux pas lui en vouloir, parce que c'était pas la joie au pays des poneys roses de ce que j'ai compris.

Et me voilà me posant encore des questions sur mon passé, mais je devrait plutôt m'attarder sur le présent non ? Ce passé moche et barbant ne m’intéresse guère, alors pour ne plus penser à ça, pensons à autre chose... Je me demande bien ce que je vais manger ce midi. Est-ce qu'il me reste des macarons chez moi ? Faudrait peut-être que j'aille en acheter, je veux dire je pourrais pas me passer de ces trucs c'est trop bon. Je me demande aussi comment mes collègues vont m’accueillir, et les élèves aussi... Avoir un prof de 18 ans ça doit être bizarre, ils vont peut-être même pas me croire quand je vais le leur dire, j'imagine déjà bien leur tronche.

Je laisse sortir un petit rire à haute voix, repartant juste après ce petit éclat dans mes pensées.

Cependant il y à une chose qui m'intrigue et m'inquiète à la fois, je pensais que ce maudit rêve allait finir par passer mais il est récurent, ce sylphe rouge terrorisant et ravageant mon esprit, transformant tout ce que je vois dans mon sommeil en un cauchemar sans précédent. Il va falloir que je trouve un moyen de régler le problème.

Voilà, je suis parti dans de longues pensées et je fini toujours par revenir vers ce peu de chose que le passé m'a laissé, et avec ça je n'ai même pas remarqué qu'une personne est dans les environs, me fixant sûrement pendant que j'ai le regard plongé dans l'horizon de mon esprit, sondant les tréfonds de mon âme, mais surtout, tirant des grimaces ou peut-être un visage calme et sérieux prouvant de mon intense réflexion.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Edi le Dim 16 Aoû - 12:09

Avec mon teint pâle, galopant dans la serre, on dirait la petite maison dans la prairie. C'est tôt le matin, les autres doivent sûrement dormir. Mais moi, j'aime bien aller gambader au milieu des fleurs que j'ai si peu vu au milieu de la neige de mon pays natal. Je sens chaque fleur s'offrant à moi, j'hume chaque parfum... Cela ne fait que quelques jours que je suis arrivée ici, mais je suis très heureuse, j'ai fait déjà pas mal de rencontres. A ces heures, il n'y a absolument personne dans les environs. Mais... j'entends un petit rire. Je me retourne lentement, méfiante, et je vois un homme qui a environ 18 ans. J'ai déjà vu des élèves de cet âge là, il doit en faire partie.

Je m'approche à petits pas de loups. Il est assis, adossé à un arbre, et il semble être plongé dans ses pensées... Je scrute ses sourcils froncés, son corps presque immobile mis à part sa cage thoracique qui se soulève lentement. J'approche mon visage du sien pour le détailler. S'il ouvre les yeux, il verra une petite rouquine avec des grands yeux gris et une mèche bleue, en train de le regarder intensément. J'aime bien faire deux chignons de chaque côté de ma tête mais aujourd'hui, j'ai un peu loupé ma coiffure : un chignon plus haut que l'autre me donne l'air d'une tour de Pise. De plus, du haut de mes 15 ans, je fais seulement un mètre et 34 centimètres. Autant dire que je suis atypique...

Il a l'air de ruminer des pensées noires. Comme il n'ouvre toujours pas les yeux, je m'adosse aussi à l'arbre, allongeant mes jambes. Je ne sais pas pourquoi je reste en sa compagnie. Je me sens bien. Bon, il est temps d'exercer un peu mon pouvoir... Avec ma main droite, je crée une aurore boréale. Elle est jolie, verte pâle avec des reflets violets et roses. Je m'amuse à moduler sa forme, à la faire tourbilloner... Je me sens vraiment très bien.


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Invité le Lun 17 Aoû - 2:47

Quelle belle journée que voilà ! J’étais à peine arrivée à l’académie que je m’y plaisais déjà. J’avais déjà fouillé un peu partout et visité la plus part des lieux qui composent cet édifice. Pourtant il y avait un endroit qui m’attirait tout particulièrement, il s’agissait de la serre. Je n’y avait jamais mis les pieds et pourtant je pense que c’est un endroit calme où j’adorerai me retrouver. J’aimais énormément les endroits calmes et sereins, la serre constituerait donc un endroit parfait.

J’y étais à peine entrée que je me sentais déjà apaisée, j’étais loin de la foule, loin des élèves et de tout. Il semblait qu’il y avait très peu de personnes qui rentraient dans la serre, tant mieux d’ailleurs il fallait que cet endroit garde sa tranquillité. Je m’agenouillais tranquillement dans l’herbe pour humer le parfum des plantes qui m’entouraient, c’était vraiment un endroit magnifique. Je m’allongeais donc dans l’herbe et me mis à réfléchir comment se passerait ma vie à l’académie  1001 scénarios catastrophes défilaient dans ma tête.

« Non ! – Me disais-je. Il faut que je positivise. Ca ne peut que bien se passer. »


Je me mis à caresser l’herbe qui se trouvait sous mes mains, elle était douce et verdoyante, elle me rappelle presque le petit jardin qui se trouvait autour de chez moi. Je fermais les yeux et je me laissais transporter à travers mes souvenirs, ceux des bons moments passés avec ma sœur et ma mère dans ce havre de paix, le bruit de l’eau qui ruisselle et des oiseaux qui gazouillent. Je ne pouvais pas dire que mon chez moi ne me manquait pas au contraire, j’aurais tout de même voulu être normale et avoir pu continuer ma petite vie tranquille auprès de ma famille.

Soudainement, j’entendis un rire qui me fit rapidement sortir de mes pensées, j’ouvrais alors de nouveau les yeux en regardant autour de moi pour chercher l’origine de ce bruit. Je n’étais donc pas seule, peut-être qu’il s’agissait d’un élève venu se lâcher ici, je me relevais donc doucement puis je me mis à chercher l’auteur de ce rire, il n’avait pas été bien fort mais avec le silence de la serre on ne pouvait que l’entendre.

Je vis au loin une jeune fille aux cheveux roux coiffée en chignons, elle semblait se cacher derrière un arbre je m’avançais discrètement vers elle. Elle avait l’air bien plus jeune que moi, elle devait avoir entre 15 et 16 ans. Elle s’assit alors contre l’arbre avant de lever sa main droite et faire apparaitre une magnifique aurore boréale, ça devait être son pouvoir, il y avait de magnifiques couleurs telles que du vert, du violet et du rose. Je ne pouvais m’empêcher de m’émerveiller devant ce magnifique spectacle qu’elle m’offrait dans un si bel endroit qu’était la serre.  
Je m’approchais encore un peu d’elle avant de lui adresser un sourire timide et lui dire :

« B-bonjour… C’est vraiment magnifique ce que tu fais. »

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Ulli le Lun 17 Aoû - 15:20

Je crois que jamais dans ma vie, en tout cas celle que je connais, je n'ai réfléchi à un tel point que je fasse abstraction du monde extérieur. Et c'est le bon moment pour me remettre les idées en place parce que y'a plus ou moins une personne à côté de moi, et une autre qui parlait mais je n'ai fait attention qu'aux derniers mots, mon instinct me dit de bondir sur mes cibles et de les mettre hors d'état de nuire pour ensuite fuir mais j'ai vite chassé cette pensée. Je ne suis pas en train d'être traqué mais dans une académie qui accueil les gens à pouvoir, c'est bizarre mais même après une amnésie définitive j'ai cet instinct encore aux aguets venant clairement de mon passé de proie.

Après avoir replacé mes songes au bon endroit, j'eu une envie de macaron comme après toute mes réflexions mais du vite oublier cet idée car je ne suis à aucun endroit capable de me fournir ces malheureux délices. Je me contente donc de lâcher une poignée de mots.

- Waaaah... Je crois que j'ai déphasé pendant un petit moment là.

J'irais bien retourner en salle de classe pour voir si l'installation des postes informatique est finie mais j'ai de la compagnie alors on va éviter de partir comme un voleur, ça s'fait pas voyons !

- Euh, bonjour je suppose. Dites, je peux demander pourquoi y'a du monde ? Je suis un peu perdu là, je crois que j'ai quitté ce monde cruel pendant un petit moment...

J'était un peu perturbé à vrai dire, je quittais à l'instant des pensées assez lourdes à supporter, mon passé et tout le tralala... Il y avait une aurore boréale mais je n'y faisais pas vraiment attent--

- Kuwah ?

Je me tourne calmement mais rapidement vers l'aurore qui ne devrait pas être ici.

Pendant quelques secondes, mon cerveau a fait un bluescreen... Ouais comme les PC quand ils sont sur le point de rendre l'âme, j'imagine bien mon cerveau faire ce bruit affreux que les minitels font pendant que j'essaie un tantinet de comprendre ce qu'il se passe, mais bon j'ai juste omis le simple mais important détail du : "On est dans une académie qui accueil des gens avec des pouvoir alors yolo." Je suis pas encore habitué à cette idée mais je suis sûr qu'un jour et sûrement plus tôt que prévu, ça ne m’étonnera même pas de voir une pluie de météorite s’abattre sur l'académie, n'empêche si un jour on a un gars qui a le pouvoir de faire pleuvoir des météorites qui vient à l'académie, on est pas dans la merde haha !

Après cette petite parenthèse quelque peu chaotique de mon cerveau, je m'exprime encore une fois et cette fois-ci d'une manière moins confuse.

- Eh beh.... de ce que je sache, l'Académie n'est pas dans une zone arctique, ou alors on m'a menti depuis le début, dans ce cas c'est un complot, tout n'est toujours que complot. 'Fin bref c'est un pouvoir plutôt cool qui doit permettre ça.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Edi le Lun 17 Aoû - 16:27

"B-bonjour… C’est vraiment magnifique ce que tu fais."

Je lève les yeux vers la fille qui vient de me parler. Elle a l'air plus âgée et comme tout le monde ici, elle est plus grande que moi. Je suis toute petite, en même temps... Elle a de long cheveux noirs, un peu violets et un visage typé asiatique. Ses yeux sont un peu roses, c'est joli.
Pour ne pas perturber celui qui semblait dormir à côté de moi, je dis "merci" sans parler, juste en bougeant les lèvres. Puis je pose un doigt sur mes lèvres et désigne le dormeur avec mon index. Preque aussitôt, il réagit. Il se tourne vers nous et lance :

"Waaaah... Je crois que j'ai déphasé pendant un petit moment là. Euh, bonjour je suppose. Dites, je peux demander pourquoi y'a du monde ? Je suis un peu perdu là, je crois que j'ai quitté ce monde cruel pendant un petit moment..."

Amusée, je lâche un petit rire et je m'asseois en tailleur. Il a un air d'un déterré avec ses cheveux rouges ébouriffés qui lui arrivent jusqu'aux yeux.

"Kuwah ? je l'entends s'exclamer. Eh beh.... de ce que je sache, l'Académie n'est pas dans une zone arctique, ou alors on m'a menti depuis le début, dans ce cas c'est un complot, tout n'est toujours que complot. 'Fin bref c'est un pouvoir plutôt cool qui doit permettre ça."

Il fixe mon aurore boréale, étonné. Je ris franchement.

"On ne t'a pas menti, nous ne sommes pas dans la zone aurorale ! C'est mon pouvoir. Et si tu veux savoir pourquoi il y a du monde, c'est parce que j'ai entendu un rire, ça m'a intriguée. Mais dès que je suis venue voir, tu fronçais les sourcils comme pas possible ! Tu pensais à quoi, au juste ?"

Je regrette immédiatement ma question. Quand quelqu'un fronce les sourcils, il broie du noir. Quand quelqu'un broie du noir, il ne veut pas en parler. En plus, il a dit "ce monde cruel", tout à l'heure... Vite, faut rattraper le coup.

"Si tu ne veux pas le dire, pas de problème. Moi c'est Edi, maison Saphir. Et vous ?"

Je fais signe à la fille qui avait complimenté mon pouvoir de s'asseoir avec nous.

HRP:
Ulli, tu m'as tuée avec ton bluescreen et ton  "On est dans une académie qui accueille des gens avec des pouvoir alors yolo." xD


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Ulli le Lun 17 Aoû - 23:00

Hm, mes actions impulsives ont donc le don de faire rire les gens, bon à savoir.

"On ne t'a pas menti, nous ne sommes pas dans la zone aurorale ! C'est mon pouvoir. Et si tu veux savoir pourquoi il y a du monde, c'est parce que j'ai entendu un rire, ça m'a intriguée. Mais dès que je suis venue voir, tu fronçais les sourcils comme pas possible ! Tu pensais à quoi, au juste ?"

Il est vrai que le terme auroral convient mieux que arctique ou antarctique, c'est plus désigné pour en même temps, c'est donc son pouvoir de faire apparaître des aurores boréales.

Un rire ? Aurais-je laisser s'échapper un rire de mes pensées ? Oulah... J'était vraiment out pendant quelques minutes... Pour le "fronçage de sourcils" je ne vois pas l'utilité de lui cacher mais avant que je ne puisse dire quoi que ce soit elle reprend la parole.

"Si tu ne veux pas le dire, pas de problème. Moi c'est Edi, maison Saphir. Et vous ?"

Meh, des présentations s'imposent je suppose.

- Ulli, Diamant, et ouais. Oh et pour la salle tronche, j'étais juste en train de me demander ce qui était le plus perturbant entre toujours tout ramener à un passé brumeux voir inexistant, être hanté par un "rêve" particulièrement particulier et bientôt être à court de macarons. Entre nous je crois que le pire est la troisième option.

Bien évidemment, même si il est vrai que le fait que j'ai peut-être plus de macarons me préoccupe tout particulièrement, soyons sérieux deux seconde et disons-nous bien que le vrai problème est le cauchemar, je me fous de mon passé mais le cauchemar, lui agit sur mon présent et ça risque d'être plutôt agaçant à la longue, si ce n'est pas dangereux dans le pire des cas.

La conversation commençait plutôt bien, cependant il y en a une en retrait, je pense un peu l'embêter elle aussi, sur le coup j'ai envie de savoir qui elle est.

- Bien assez parlé, serait-il possible de connaître ton identité jeune demoiselle ?

Je lance mon regard vers celle aux cheveux sombres qui avait l'air un peu timide sur les bords, attendant une quelconque réponse.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Invité le Mer 19 Aoû - 2:50

La jeune fille aux cheveux roux me mima un petit « merci » avec ses lèvres, avant de mettre un doigt dessus puis désigner un jeune homme aux cheveux rouges qui était derrière elle. Il était lui aussi adossé contre un arbre, il avait l’air pas mal en conflit avec ses pensées, soudainement il se mit à nous regarder comme si nous étions une bête curieuse et qu’il essayait en même temps de remettre de l’ordre dans ses idées avant de dire :

- Waaaah... Je crois que j'ai déphasé pendant un petit moment-là.  Euh, bonjour je suppose. Dites, je peux demander pourquoi y'a du monde ? Je suis un peu perdu là, je crois que j'ai quitté ce monde cruel pendant un petit moment...

Je le regardais d’un air perplexe en me demandant comment il faisait pour avoir un esprit si dissipé, je suppose qu’il était rentré dans une sorte de méditation et qu’il avait surement oublié où il était. Soudainement il leva les yeux et finit par apercevoir l’aurore boréale créée par la jeune fille qui semblait amusée par sa réaction, avant de s’exprimer à nouveau d’une manière toute aussi bizarre et confuse que toute à l’heure.

"Kuwah ? Eh beh.... de ce que je sache, l'Académie n'est pas dans une zone arctique, ou alors on m'a menti depuis le début, dans ce cas c'est un complot, tout n'est toujours que complot. 'Fin bref c'est un pouvoir plutôt cool qui doit permettre ça."

Je ne pouvais m’empêcher de penser qu’il s’agissait d’un bien curieux personnage, je continuais à le regarder fixement jusqu’à ce que la jeune fille avec nous éclate de rire et me fit sursauter.

"On ne t'a pas menti, nous ne sommes pas dans la zone aurorale ! C'est mon pouvoir. Et si tu veux savoir pourquoi il y a du monde, c'est parce que j'ai entendu un rire, ça m'a intriguée. Mais dès que je suis venue voir, tu fronçais les sourcils comme pas possible ! Tu pensais à quoi, au juste ?"

Ces deux la devaient surement se connaitre, la jeune fille lui parlait de façon très familière, ou bien ils ne se connaissent pas et elle est juste à l’aise avec les gens. Je jouais dans une mèche de cheveux un peu nerveuse quand elle reprit la parole avant de me faire signe pour que je vienne m’asseoir avec eux.

"Si tu ne veux pas le dire, pas de problème. Moi c'est Edi, maison Saphir. Et vous ?"-Dit-elle

Je me rapprochais donc d’eux et m’assit timidement près de l’arbre tout en gardant une certaine distance, car je ne les connaissais pas vraiment après tout, enfin tout comme la plus part des élèves ici. J’arrangeais minutieusement les plis de ma jupe toujours en jouant avec une mèche de mes cheveux je n’osais même pas les regarder, rouge comme une tomate ma timidité légendaire refaisait surface.

- Ulli, Diamant, et ouais. Oh et pour la salle tronche, j'étais juste en train de me demander ce qui était le plus perturbant entre toujours tout ramener à un passé brumeux voir inexistant, être hanté par un "rêve" particulièrement particulier et bientôt être à court de macarons. Entre nous je crois que le pire est la troisième option.

J’écarquillais légèrement mes yeux roses quand il dit qu’il était un professeur, il faisait très jeune pourtant enfin ça n’empêche pas qu’il soit professeur mais quand même.  Bien que je sois en retrait il me regarda d’un air un peu taquin avant de me dire :

- Bien assez parlé, serait-il possible de connaître ton identité jeune demoiselle ?

Je me redressais comme un soldat, les joues rouges et le visage pale caché derrière mes mèches de cheveux, car il était vrai que je n’avais pas dit un mot depuis un moment.

« B-bonjour… J-je m’appelle Yuuko Kanoe, je suis une S-saphir. » –Balbutiais-je.

Bon sang ils n’allaient pas me manger, je déglutis avant de reprendre calmement la parole sans même les regarder.

« Ravie de faire votre connaissance Monsieur, pareillement pour toi Edi. J-je suppose que se rapporter au passé n’est pas toujours une bonne chose, disons que ça peut nous empêcher d’avancer dans la vie. Par ailleurs, si vous êtes hanté par un rêve il se peut qu’il ait un lien avec votre passé, par rapport à quelque chose que vous ne pouvez pas ou que vous ne voulez pas oublier, voir quelque chose dont vous devez vous souvenir »- Dis-je de façon neutre

J’avais réussi à parler distinctement cette fois-ci, peut être que je ne devrais pas me mêler de tout ça mais je ne pouvais m’empêcher de dire ce que je pense. J’avais moi-même beaucoup vécu dans le passé, mais heureusement j’ai réussi à surmonter cela bien que mes vieux démons refont très souvent surface.

HRP:
Je suis désolée pour le temps de réponse ;-;

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Edi le Mer 19 Aoû - 11:03

"Ulli, Diamant, et ouais. Oh et pour la salle tronche, j'étais juste en train de me demander ce qui était le plus perturbant entre toujours tout ramener à un passé brumeux voir inexistant, être hanté par un "rêve" particulièrement particulier et bientôt être à court de macarons. Entre nous je crois que le pire est la troisième option."

Ouais, je suis d'accord avec lui, les macarons c'est vachement bon... Attends, quoi ?! Ce gars est un prof ? Il n'en a pas l'air mais bon, quand on y réfléchit, c'est plausible. Je rougis un peu, gênée à l'idée d'avoir traité un prof plutôt familièrement... Et puis non, qu'il soit prof ou pas, ça ne change rien, il a l'air sympa. Mais suis-je toujours supposée le tutoyer ?

"Bien assez parlé, serait-il possible de connaître ton identité jeune demoiselle ? demanda Ulli.
-B-bonjour… J-je m’appelle Yuuko Kanoe, je suis une S-saphir, répondit-elle. Ravie de faire votre connaissance Monsieur, pareillement pour toi Edi. J-je suppose que se rapporter au passé n’est pas toujours une bonne chose, disons que ça peut nous empêcher d’avancer dans la vie. Par ailleurs, si vous êtes hanté par un rêve il se peut qu’il ait un lien avec votre passé, par rapport à quelque chose que vous ne pouvez pas ou que vous ne voulez pas oublier, voir quelque chose dont vous devez vous souvenir."

Un silence de mort suit la déclaration de Yuuko. Normalement, quand il y a des blancs comme ça, je fais un petit rire gêné. Mais là, ce n'est clairement pas la chose à faire. Elle a l'air tout timide, toute gênée. Elle est mignonne ! Je veux faire un truc pour la mettre à l'aise, mais quoi ? A chaque fois que j'ai une idée de quoi faire, j'ai peur que ça la gêne encore plus... Je décide finalement de briser le silence :

"Tu es nouvelle ? Moi oui. Je ne sais pas encore si je vais me plaire ici, mais si tout le monde est comme Ulli et toi, je sens que je vais faire les rencontres les plus incroyables de ma vie ! Ravie de te rencontrer, Yuuko Kanoe."

Je plonge mon regard bienveillant dans le sien et je lui souris.


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Ulli le Mer 19 Aoû - 16:41

À la suite de mes paroles, la quasi-muette aux cheveux de jais se dresse à une vitesse étonnante, j'ai pas trop compris pourquoi, je l'ai peut-être surprise ou gênée ? Quoi qu'il en soit j'avais l'impression d'être un caporal chef devant sa recrue, c'était marrant, quoiqu'un peu perturbant.

« B-bonjour… J-je m’appelle Yuuko Kanoe, je suis une S-saphir. »

Ok Yuuko, laisse moi te dire que t'es un peu au taquet quand même... Mes pensées ne sont pas audible par les autre gens, suis-je bête.

« Ravie de faire votre connaissance Monsieur, pareillement pour toi Edi. J-je suppose que se rapporter au passé n’est pas toujours une bonne chose, disons que ça peut nous empêcher d’avancer dans la vie. Par ailleurs, si vous êtes hanté par un rêve il se peut qu’il ait un lien avec votre passé, par rapport à quelque chose que vous ne pouvez pas ou que vous ne voulez pas oublier, voir quelque chose dont vous devez vous souvenir »

Mais je sais que le passé ça sert à rien de revenir dessus, surtout dans mon cas ! Alors pourquoi mon cerveau il fait n'importe quoi !

Malgré mon exclamation mentale, extérieurement je tire une tronche perplexe regardant au loin, encore détaché de la réalité.

Mon passé est inexistant, l’ancien moi l'a rayé de mon cerveau à coup de décharge électrique, et même lui me disait de ne pas m'attarder sur le passé. Alors pourquoi ? J'ai toujours cet espèce de sixième sens du fugitif en alerte, et quoi que je fasse, ça me ramène sur le passé que je n'ai pas, puis pour le rêve je doute qu'un éclair rouge de 60 km de haut pour 30 de large fasse parti de mon passé, après c'est peut-être une métaphore mais j'en suis pas sûr, mon passé à disparu en même temps que les cellules cérébrales qui le contenaient ont grillé et je ne pourrais jamais réparer ce genre de dégât, je n'ai que les bribes de compétences et connaissances diverses qui sont à côté de la partie cramée, bien safe. D'ailleurs je dois avouer que l'ancien moi à fais un travail chirurgical, pour se cramer juste ce qu'il faut de son cerveau faut être fort.

Après ce moment de conscience, j'ai été rappelé à l'ordre par la fille qui se trouve à côté de moi et qui brise le silence instauré.

"Tu es nouvelle ? Moi oui. Je ne sais pas encore si je vais me plaire ici, mais si tout le monde est comme Ulli et toi, je sens que je vais faire les rencontres les plus incroyables de ma vie ! Ravie de te rencontrer, Yuuko Kanoe."

Après mon petit moment de silence à part du groupe et quelques songes vite oubliés je murmurais rapidement un petit "Sérieusement, pourquoi il a fallut que l'aut' con me crame le cerveau ? En fait je sais mais bon..." ainsi suivi de deux trois insultes allemandes. Je me concentre de nouveau sur la conversation entamée avec ces gens.

- Au fait je suis pas fan du "monsieur", trop impersonnel mais bon. Ah aussi, un plaisir de faire votre connaissance.

J'était un peu out mais j'essaie quand même d'être poli. Après toutes ces belles paroles j'eu un déclic, je m’attendait à entendre le *chting* caractéristique du minuteur d'un four pour me dire que mon cerveau avait assez mariné pour trouver une réponse. Mon cerveau a cramé par la foudre rouge que je contrôle, à chaque fois que je fais le fameux cauchemar, ça commence par le rêve d'un paysage que je connais, comme la ville, qui se fait démolir par un éclair rouge qui fini par me consumer, la partie cauchemar... Wait... Ce serait une métaphore de mon passé rayé de la carte en un éclair rouge ? Un avertissement sur une possible seconde amnésie ? Mon pouvoir qui tente un takeover et qui veut tout détruire, moi y compris ? À vrai dire la troisième théorie n'est pas nouvelle et c’est même celle auquel j’accorde le plus d'importance, ce qui rend ce cauchemar très alarmant. Meh, faudra que je passe quelque chose quand même.

Elles ne le savent peut-être pas, mais en ce moment même les deux personnes en ma compagnie sont en train de m'aider à résoudre un sacré désordre dans ma tête, je lâche un soupir et m'étire pour réveiller mon corps qui commence à être tétanisé par mon immobilité.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Invité le Jeu 20 Aoû - 2:13

Après ma tirade, il régnait un silence de mort ce qui avait le don de me mettre encore plus mal à l’aise, peut-être avais-je dis quelque chose de mal ? Je les regardais tout deux comme une enfant apeurée, Ulli lui avait détourné le regard et semblait perplexe, surement par rapport à ce que j’avais raconté. Totalement frustrée je regardais le sol, les mains sur les genoux quand soudainement Edi pris la parole :

"Tu es nouvelle ? Moi oui. Je ne sais pas encore si je vais me plaire ici, mais si tout le monde est comme Ulli et toi, je sens que je vais faire les rencontres les plus incroyables de ma vie ! Ravie de te rencontrer, Yuuko Kanoe."

Je relevais la tête un peu surprise et je rougis légèrement quand elle plongea son regard dans le mien tout en en me souriant.

« Euh… Eh bien oui je suis nouvelle, je suis ravie de faire ta connaissance également, et ne t’en fais pas tu peux m’appeler simplement Yuuko, j’espère vraiment moi aussi faire des rencontres incroyables ici, surtout que les élèves sont tous différents les uns, des autres. J’ai eu un coup de cœur pour ton pouvoir d’ailleurs, je le trouve superbe. »

Je lui souriais à mon tour en m’inclinant poliment, toujours rougissante mais j’avais un peu plus confiance. Quant à Ulli, il semblait avoir repris ses esprits et il se mit à marmonner dans sa barbe, je ne pus distinguer que le mot « cramer ». Peut-être avait-il oublié quelque chose sur le feu ? Peu importe je le regardais comme s’il s’agissait d’une bête curieuse quand il se décida à parler après son petit moment d’absence.

- Au fait je suis pas fan du "monsieur", trop impersonnel mais bon. Ah aussi, un plaisir de faire votre connaissance.

Je lui souris et je me dis qu’il n’avait probablement pas tort à son âge se faire appeler « Monsieur » était assez particulier disons que ça le vieillissait un peu après je ne sais pas à quoi il pensait réellement. Par ailleurs je trouvais que pour un prof il avait utilisé un langage très familier, je me dis qu’il ne devait pas être bien méchant, surement parce qu’il avait mon âge.  

« Je m’excuse et je me permets de te tutoyer, je t’appellerai Ulli désormais » -Dis-je calmement. « Je viens d’arriver ici, et je n’ai pas encore eu l’occasion de voir tous mes professeurs, la preuve je ne t’ai jamais vu, quelle matière enseignes tu ? »

Je lui parlais j’avais l’impression qu’il était tout de même un peu ailleurs j’imagine que cette histoire avec son passé, devait le tracasser et qu’il était venu dans la serre pour essayer de remettre ses idées en ordre. Bon il est sûr que ma question n’avait pas été très pertinente, mais je ne pouvais pas supporter ce silence qui pesait après que chacun ai pris la parole.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Edi le Jeu 20 Aoû - 9:53

"Euh… Eh bien oui je suis nouvelle, je suis ravie de faire ta connaissance également, et ne t’en fais pas tu peux m’appeler simplement Yuuko, j’espère vraiment moi aussi faire des rencontres incroyables ici, surtout que les élèves sont tous différents les uns, des autres. J’ai eu un coup de cœur pour ton pouvoir d’ailleurs, je le trouve superbe, répondit-elle à ma tentative de l'apaiser."

"Merci ! je bafouille, touchée par son compliment."

J'ai une idée. L'air de rien, je change de position de façon à ce que mes mains soient derrière moi. Je commence à faire des aurores boréales discrètement. Mes interlocuteurs ne captent rien. Ulli prend la parole :

"Sérieusement, pourquoi il a fallu que l'aut' con me crame le cerveau ? En fait je sais mais bon..."

Hein ? Je n'ai pas saisi un mot de ce qu'il a marmonné... Un rapide coup d’œil au visage perplexe de Yuuko m'informe qu'elle n'a rien compris non plus.

"Au fait je suis pas fan du "monsieur", trop impersonnel mais bon. Ah aussi, un plaisir de faire votre connaissance."

C'est fou, commet Ulli peut-il passer d'un état à l'autre si rapidement ? Il est perdu dans ses pensées noires ou profondes, puis il est de nouveau décontracté. Mais malgré le mystère qui plane autour de lui, il m'a l'air sympathique, pour un prof.

"Je m’excuse et je me permets de te tutoyer, je t’appellerai Ulli désormais. Je viens d’arriver ici, et je n’ai pas encore eu l’occasion de voir tous mes professeurs, la preuve je ne t’ai jamais vu, quelle matière enseignes tu ? continue Yuuko."

En attendant la réponse, je produis encore des aurores boréales, se faufilant discrètement entre les arbres et les fleurs, invisibles. Ça m'épuise assez d'en produire des si grandes, mais si ça peut faire plaisir à Yuuko, c'est pas grave, c'est l'instant parfait. Il n'y a personne : juste les fleurs et nous. Pourquoi ne pas rendre cette atmosphère magique ? Je me lève et les aurores boréales tapies dans la végétations commencent à se propager dans l'air de la serre. La fille aux yeux roses à l'air émerveillée. Ça m'a aussi fait cet effet quand j'ai vu une aurore boréale pour la première fois ! Mais j'avoue que là, j'ai rarement fait aussi beau. Elles se gondolent, ondulent, il y en a des bleues, des vertes, des roses et des violettes, et emplissent tout l'espace. Nos vêtements et nos cheveux flottent un peu à cause des mouvements des aurores boréales si proches de nous.

Ce qui me plait le plus dans mon quotidien, c'est de donner ce regard pétillant aux gens, de leur montrer cette parure de couleurs pour la première fois. Les lumières marquent leurs esprits et je reste dans leurs mémoires... Je trouve ça si magnifique, peu de personnes ont la capacité d'offrir tant de bonheur. C'est un moyen fabuleux de ne jamais être oubliée... Peut-être que toute la journée, Yuuko aura l'esprit et les pensées embuées d'aurores boréales. C'est beau, de pouvoir faire ça. Pour l'amuser, je  fait tourbillonner une aurore boréale autour d'elle, faisant flotter ses cheveux devenus violets avec les reflets.


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Ulli le Jeu 20 Aoû - 15:28

Mon corps se réveillant progressivement, je commence à sentir un changement dans l'air, le truc cool avec mon pouvoir c'est que je sais quand un environnement est chargé d'une quelconque manière, et je me rendit compte de la source de ce changement, quelqu'un était encore en train d'utiliser son pouvoir. Meh, après tout j'ai rien à dire et ça me donnait une idée.

Le temps de ma réflexion je pu entendre la dénommée Yuuko m’adresser la parole.

« Je m’excuse et je me permets de te tutoyer, je t’appellerai Ulli désormais. Je viens d’arriver ici, et je n’ai pas encore eu l’occasion de voir tous mes professeurs, la preuve je ne t’ai jamais vu, quelle matière enseignes tu ? »

- Ah, bonne initiative, te gène pas. Pour ce qui est de mon rôle dans cette académie, je suis professeur d’informatique, une matière assez secondaire pour me permettre d'avoir des beaux petits trous dans mon emploi du temps. J'enseigne surtout les bases dans mes cours, mais je compte bien attribuer une partie de mon emploi du temps vide, à un club ou à des cours supplémentaires dédiés à une utilisation plus avancée de l'informatique.

Après ces quelques mots je détourne quelque peu mon regard, fais mine de me recoiffer alors que je m'en fous royalement de ma coupe, mais c'est surtout pour prendre une charge dans ma main. Je tend le bras chargé vers l'avant, des petite étincelles rouges s'en échappant.

Je constate que les arcs électriques apparaissant normalement de manière brève, restent un peu plus longtemps, se tordant dans l'air et s’allongeant, atteignant une vingtaine de centimètre de leur point de départ avant de disparaître. C'était assez sympa à voir et me permet de déduire que mes éclairs ont une distance de lancer plus grande et restent plus longtemps dans un environnement chargé, au détriment cependant du contrôle. Mes éclairs ont peut-être un comportement différent d'éclairs normaux mais je créer des éclairs rouges sortis de ma tête alors bon... Lois de la science classique, vous n'êtes rien fasse à cette académie du random.

Dommage que mes éclairs n'aient pas teint l'aurore en rouge. J'étais assez intrigué, par le phénomène des aurores, d'autant plus quand on a la chance de les voir sans avoir à être dans les périmètre d'apparition de celles-ci. Je ferais des recherches sur les aurores une fois chez moi.

Je laisse tranquillement les autres s'émerveiller même si je remarque une pointe de fatigue chez Edi, utiliser ses pouvoirs autant en si peu de temps n'est peut-être pas très sage pour elle, mais je laisse faire, elle doit sûrement connaitre ses limites, enfin j'espère pour elle. J'observe moi aussi, les différentes couleurs passant à travers la serre, c'est un petit spectacle assez rare pour le commun des mortels donc j'en profite.

HRP:
J'ai fini par faire des recherches sur les aurores polaires, parce que curiosité et aussi j'avais pas envie de dire des âneries sur les interactions avec les éclairs rouges, et j'avoue que ça a quand même un peu la classe une aurore. ^^



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Invité le Ven 21 Aoû - 0:25

- Ah, bonne initiative, te gène pas. Pour ce qui est de mon rôle dans cette académie, je suis professeur d’informatique, une matière assez secondaire pour me permettre d'avoir des beaux petits trous dans mon emploi du temps. J'enseigne surtout les bases dans mes cours, mais je compte bien attribuer une partie de mon emploi du temps vide, à un club ou à des cours supplémentaires dédiés à une utilisation plus avancée de l'informatique.

J’eus à peine le temps d’ouvrir la bouche pour répondre, que je vis de magnifiques aurores boréales tourbillonner autour de moi, je souriais émerveillée par ce spectacle. C’était la première fois que je voyais un tel spectacle je ne pouvais que l’apprécier je gratifiais donc Edi d’un sourire, elle faisait tourbillonner ses aurores autour de moi je pouvais même les toucher du doigt. Cette atmosphère me détendais j’avais l’impression d’être dans un petit bout de paradis, mes cheveux flottaient soulevés par le mouvement des aurores, je riais doucement avant de remarquer qu’Edi semblait épuisée.

« N’en fais pas trop ! Tu devrais faire attention utiliser autant ton pouvoir doit être épuisant mais je te remercie pour ce magnifique spectacle que tu m’offres aujourd’hui ça me détend énormément…» -Dis-je en la regardant avec inquiétude.

Soudainement le jeune professeur décida de se joindre au spectacle, en faisant apparaître des éclairs rouge du bout de ses doigts, mélangé aux aurores boréales c’était vraiment magnifique. Je ne pouvais que sourire devant ce si beau phénomène, j’imagine que ça devait quand même être dangereux de contrôler des éclairs comme ça et qu’il fallait un minimum de concentration pour cela, je regardais mes deux compagnons utiliser leurs magnifiques pouvoirs. Je n’avais jamais vu quelque chose d’aussi magnifique. Je les enviais énormément et je me disais tristement que j’aurais aimé avoir un pouvoir si beau pour faire sourire les personnes que j’aime et non pas le contraire.

« C’est donc ça ton pouvoir, c’est vraiment très joli. – Dis-je à Ulli. Mais ça me fait un peu peur car ça a l’air d’être un peu dangereux. J’aurais beaucoup aimé avoir un pouvoir aussi magnifique que le vôtre ! Vous rendez l’atmosphère de la serre encore plus paisible et magique, vous offrez un spectacle digne des plus belles créations de dame nature »

Je leurs souriais chaleureusement en me disant que j’étais tombé sur des personnes dotées d’un pouvoir extraordinaire et vraiment magnifique,  c’était surement l’une des plus belles choses que j’avais pu voir dans ma vie. Après avoir été cloîtrée chez moi pendant des mois je ne pouvais que m’émerveiller devant ce petit bout de nature qui s’offrait à moi.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Edi le Ven 21 Aoû - 11:11

"N’en fais pas trop ! dit Yuuko. Tu devrais faire attention utiliser autant ton pouvoir doit être épuisant mais je te remercie pour ce magnifique spectacle que tu m’offres aujourd’hui ça me détend énormément…"

Elle est mignonne, à s'inquiéter pour moi ! Même si je n'en ai pas l'air, j'en ai fait plein de fois, des aurores de cette taille ! La fatigue n'est que passagère et je sais jusqu'où je peux aller. Et franchement, c'est trop beau, les aurores mélangées avec les fleurs, je ne regrette absolument pas d'avoir fait ça. Ulli a aussi le sens du spectacle, apparemment. Il tend sa main et fait apparaître des éclairs rouges assez jolis. Il semble concentré. Ce prof a l'air d'avoir un esprit scientifique aiguisé, ses cours doivent être intéressants... Pour quelqu'un qui n'est pas complètement nul en informatique. Malheureusement, c'est mon cas. Je m'éloigne d'Ulli histoire de ne pas me rétrouver électrocutée, ça a l'air dangereux ces machins !

"C’est donc ça ton pouvoir, c’est vraiment très joli, continua la japonaise. Mais ça me fait un peu peur car ça a l’air d’être un peu dangereux."

Ah, au moins on est sur le même longueur d'ondes !

"J’aurais beaucoup aimé avoir un pouvoir aussi magnifique que le vôtre ! Vous rendez l’atmosphère de la serre encore plus paisible et magique, vous offrez un spectacle digne des plus belles créations de dame nature, dit-elle en souriant."

Waouh, cette fille est décidément philosophe ! C'est beau, ce qu'elle dit, mais un peu triste. Je lui rends son sourire.

"Quel est ton pouvoir ? je demande dans l'espoir de la réconforter."

Quand a Ulli, il a l'air tout aussi intéressé par ses éclairs que nous, comme s'il découvrait son pouvoir. Ah mais j'y pense, mon aurore le gêne peut-être ! Une aurore boréale est chargée de particules électriques, je pense que ça doit avoir une répercussion sur ses éclairs rouges...


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Ulli le Sam 22 Aoû - 3:28

« C’est donc ça ton pouvoir, c’est vraiment très joli. Mais ça me fait un peu peur car ça a l’air d’être un peu dangereux. J’aurais beaucoup aimé avoir un pouvoir aussi magnifique que le vôtre ! Vous rendez l’atmosphère de la serre encore plus paisible et magique, vous offrez un spectacle digne des plus belles créations de dame nature »

Ces mots m'ont tiré de ma légère transe, qui pour une fois n'était pas du à une dilemme que je me posais, je me vidais juste la tête en admirant le spectacle.

- Ah oui.... J’amplifie et contrôle la bio-électricité de mon cerveau, allez savoir pourquoi c’est rouge. C'est vrai que ça a son utilité, bien que cela reste assez restreint à la destruction et à la perturbation plus qu'à la fabrication de jolis effets combinés à une aurore boréale, qui d'ailleurs rend mes petite étincelles chaotiques qui font que les choses sont encore plus dangereuses. Sur le coup je regardais le comportement de mes éclairs dans un environnement chargé, j'aurais bien lancé une charge ou lâché une IEM mais je vais éviter de prendre le risque alors que je suis pas tout seul. Sous conditions normales ces charges ont un potentiel que je ne connait que trop peu, alors évitons de faire les fous et de tester des trucs dans un environnement aussi instable électriquement.

Ouaip, je vais éviter de blesser des élèves alors que j'ai pas encore fais un seul cours. Je sais pas tellement de choses sur mon pouvoir, les appareils électroniques aiment pas - les cerveaux non plus d'ailleurs - et ça à une précision chirurgicale si maîtrisé, mais j'ai ce cauchemar qui, j'ai l'impression, me pousse à déchaîner plus que de simples étincelles, le truc c'est que j'ai aussi été prévenu à propos de cet état de "surcharge" dans lequel je peux entrer, et quelque chose me dit que c'est lié à mes rêves et que c'est tout aussi dévastateur, c'est ce qui rejoins mes craintes, comme si mes rêves étaient un appel à la destruction.

D'un mouvement bref je récupère la charge et plaque ma main sur le sol pour tout libérer, un peu comme si je voulais me débarrasser au plus vite de ça en espérant que cet éclair disparaisse en même temps que mes pensées noires, de ce Moi qui pourrait se déchaîner à tout moment.

Bien évidemment une phrase placée au bon moment me ramena sur un sujet bien plus intéressant !

"Quel est ton pouvoir ?"

Sans aucune mise en forme supplémentaire, avec un simple sourire pour accompagner la question jusqu'à sa destinataire.

- Meh, pas faux on à parlé de nos pouvoirs nous. Ton pouvoir agit de manière plus subtile, ou beaucoup moins peut-être ? Me dis pas que c'est la capacité de faire pleuvoir des météorites ou un truc comme ça, ce serait trop pour moi.

Je prenais un air faussement paniqué, je me demande si quelqu'un va tomber dans le panneau, en fait si elle m'affirme qu'elle à bien un pouvoir super bourrin ou destructeur, je ris, juste je ris, même si ça risque d'être affreusement déplacé.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Invité le Dim 23 Aoû - 21:44

Ulli semblait si obnubilé par ses éclairs, il semblait à la fois détendu et pensif, il regardait ses éclairs danser avec les aurores d’Edi avant de me répondre :

- Ah oui.... J’amplifie et contrôle la bio-électricité de mon cerveau, allez savoir pourquoi c’est rouge. C'est vrai que ça a son utilité, bien que cela reste assez restreint à la destruction et à la perturbation plus qu'à la fabrication de jolis effets combinés à une aurore boréale, qui d'ailleurs rend mes petite étincelles chaotiques qui font que les choses sont encore plus dangereuses. Sur le coup je regardais le comportement de mes éclairs dans un environnement chargé, j'aurais bien lancé une charge ou lâché une IEM mais je vais éviter de prendre le risque alors que je suis pas tout seul. Sous conditions normales ces charges ont un potentiel que je ne connait que trop peu, alors évitons de faire les fous et de tester des trucs dans un environnement aussi instable électriquement.

Bio-électricité ? IEM ? Je n’avais jamais entendu ça auparavant, peut-être devrais-je me documenter à ce sujet. Ca me semblait compliqué et à la fois fascinant, Ulli me donnait l’impression d’avoir une parfaite connaissance de son pouvoir et de ses limites je ne pouvais qu’imaginer les effets destructeurs de ses éclairs utilisés à pleine puissance.

« Elles doivent être rouges surement à cause de la couleur de tes cheveux » -Dis-je en souriant  

Ulli récupéra soudainement sa charge d’un mouvement bref et rapide avant de plaquer sa main au sol, il avait effectué cette action si soudaine que je sursautais en le regardant. Il avait l’air un peu contrarier, je m’avançais légèrement pour lui demander si tout allait bien quand Edi prit la parole :

"Quel est ton pouvoir ?" – Me dit-elle en souriant

Ulli ajouta :

- Meh, pas faux on à parlé de nos pouvoirs nous. Ton pouvoir agit de manière plus subtile, ou beaucoup moins peut-être ? Me dis pas que c'est la capacité de faire pleuvoir des météorites ou un truc comme ça, ce serait trop pour moi.

Je le regardais d’un air perplexe en recommençant à me dire que c’était vraiment un curieux personnage, et qu’il devait se moquer un peu de nous avec son air paniqué. Je me tournais donc vers Edi pour répondre à sa question :

« Mon pouvoir est disons, assez compliqué, on va dire –Dis-je en jouant avec une mèche de mes cheveux. Je n’ai pas un pouvoir semblable au votre, le mien est assez subtil je dirais. J’ai le pouvoir de contrôler vos émotions et influencer vos actes grâce à vos ombres respectives dont je peux prendre le control par simple contact physique. Je peux décider de vous faire ressentir de la joie, du bien être tout comme je peux vous faire ressentir de la douleur. Malheureusement comme tout pouvoir le mien à ses inconvénients si je ne fais pas attention je peux perdre ce control et ça peut se révéler dangereux.»

J’avais parlé d’une voix neutre sans émotions comme si je récitais une leçon que j’avais apprise. Je baissais légèrement la tête pour ne pas croiser leur regard de peur de voir du dégoût ou de la peur apparaître. Pourquoi je n’avais pas eu le pouvoir de tout changer en nourriture ? Ça aurait été surement largement plus utile et moins dangereux, je crois.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Edi le Dim 23 Aoû - 22:00

Ulli nous sort tout un tas de mots scientifiques comme bio-électricité et IEM, alors je ne comprends pas la moitié de ce qu'il dit. Pour éviter de passer pour une débile, je me retiens de lâcher un "Eh ?" disgrâcieux. Ce que je comprend, c'est que mon pouvoir rend le sien plus puissant et instable. C'est... euh... très dangereux ! J'ai pas trop envie de finir mes jours électrocutée ici, alors je commence à diminuer petit à petit la masse d'aurores boréales de la serre. Soudain, le prof plaque sa main au sol, comme pour faire disparaître les éclairs.

"Meh, pas faux on à parlé de nos pouvoirs nous. Ton pouvoir agit de manière plus subtile, ou beaucoup moins peut-être ? Me dis pas que c'est la capacité de faire pleuvoir des météorites ou un truc comme ça, ce serait trop pour moi, ajoute Ulli à propos du pouvoir de Yuuko."

J'aime bien ses manières décontractées...

"Mon pouvoir est disons, assez compliqué, on va dire, dit Yuuko en jouant avec ses cheveux. Je n’ai pas un pouvoir semblable au votre, le mien est assez subtil je dirais."

A ce moment, je m'attends à un truc super complexe comme la manipulation des neutrons et des protons ou la perturbation de la composition de l'air et de la pression de l'atmosphère, ou un truc dans le genre.

"J’ai le pouvoir de contrôler vos émotions et influencer vos actes grâce à vos ombres respectives dont je peux prendre le contrôle par simple contact physique. Je peux décider de vous faire ressentir de la joie, du bien être tout comme je peux vous faire ressentir de la douleur. Malheureusement comme tout pouvoir le mien à ses inconvénients si je ne fais pas attention je peux perdre ce contrôle et ça peut se révéler dangereux."

Ouf, pas de termes scientifiques !

"Waouh, c'est impressionant ! je m'exclame. Tu peux leur faire changer de forme aussi, aux ombres ?"

J'aime bien les ombres chinoises, mais avec elle, ça doit être fantastique ! L'ombre prendrait la forme d'un dragon, d'un poisson, d'une fleur, d'un tigre... Yuuko baisse la tête, comme honteuse. Je lui frotte doucement l'épaule d'un geste amical en souriant, comme pour la rassurer.


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Ulli le Lun 24 Aoû - 1:45

Au départ je pensais que les éclairs que je produisait était comme tout les éclairs, et que c'était un effet d'optique avec mes cheveux qui les rendaient rouge mais au final, c'est juste que je fais des éclairs rouges.

Yuuko répondit à la question d'Edi de manière neutre, presque comme si elle répétait encore et encore le même texte à chaque fois qu'on lui posait cette interrogation.

« Mon pouvoir est disons, assez compliqué, on va dire –Dis-je en jouant avec une mèche de mes cheveux. Je n’ai pas un pouvoir semblable au votre, le mien est assez subtil je dirais. J’ai le pouvoir de contrôler vos émotions et influencer vos actes grâce à vos ombres respectives dont je peux prendre le control par simple contact physique. Je peux décider de vous faire ressentir de la joie, du bien être tout comme je peux vous faire ressentir de la douleur. Malheureusement comme tout pouvoir le mien à ses inconvénients si je ne fais pas attention je peux perdre ce contrôle et ça peut se révéler dangereux.»

Le fait qu'elle baissa la tête après ces paroles attesta de mes doutes, elle avait honte de son pouvoir, il lui a peut-être porté malchance par le passé.

- Écoute, tu est ici dans une académie regroupant une multitude de gens possédant toutes sortes de pouvoirs, certains de ces pouvoirs sont extrêmement dangereux, et beaucoup d'entre nous ont été rejetés ou même traqués à cause de ce petit plus qui nous fait sortir du lot. Cependant ! Toutes ces personnes ont beau être ici dans cette académie je n'ai pour le moment eu aucun problème avec qui que ce soit et tout le monde m'a accueilli sans aucun souci, tu es ici pour maîtriser le pouvoir que tu as reçu, et tu n'es ni en danger, ni chassé ou critiqué ou quoi que ce soit d'autre, donc stress pas et profite du séjour.

C'est sorti tout seul, mais voir ce genre de chose me perturbe et j'ai pas envie de voir des élèves foirer leur année à cause d'un passé qui n'a plus lieu d'être ici, en plus ça me ramène à mon propre cas et cette partie de moi est peut-être égoïste mais, plus vite je rassurerais ces gens, plus vite j’arrêterais de penser aux choses que je suis censé avoir vécu avant de rejoindre cette académie, et je pourrais me faire mes propres souvenirs, au lieu de fixer sur une mémoire que je n'ai plus.

J'eu à peine le temps de finir qu'Edi brisa un peu le sérieux de ma réplique avec son exclamation, en ignorant sûrement la totalité de mes dires.

"Waouh, c'est impressionant ! je m'exclame. Tu peux leur faire changer de forme aussi, aux ombres ?"

- À vrai dire, avant de se demander si la forme peu changer ce serait cool de savoir la forme initial d'une ombre non ? Est-ce que c'est une sorte de version sombre de soit-même ? Que ce soit au sens figuré ou au sens propre, voir les deux.

J'espère que j'ai pas une ombre qui ressemble à un monstre de foudre ou un truc du genre ça le ferait pas trop.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Invité le Lun 24 Aoû - 16:52

Je le relève légèrement la tête et je vis que les deux me fixaient, je vis Ulli froncer légèrement les sourcils avant de reprendre la parole :

- Écoute, tu est ici dans une académie regroupant une multitude de gens possédant toutes sortes de pouvoirs, certains de ces pouvoirs sont extrêmement dangereux, et beaucoup d'entre nous ont été rejetés ou même traqués à cause de ce petit plus qui nous fait sortir du lot. Cependant ! Toutes ces personnes ont beau être ici dans cette académie je n'ai pour le moment eu aucun problème avec qui que ce soit et tout le monde m'a accueilli sans aucun souci, tu es ici pour maîtriser le pouvoir que tu as reçu, et tu n'es ni en danger, ni chassé ou critiqué ou quoi que ce soit d'autre, donc stress pas et profite du séjour.

Je le regardais, les yeux ronds me rendant compte de tout ce qu’il avait dit. Il avait raison, je ne devrais pas réagir de la sorte concernant mon pouvoir il fallait que je me ressaisisse absolument. J’étais ici pour m’améliorer et réussir à contrôler mon pouvoir, pas pour rester déprimée à cause de mes peurs. J’entrouvris les lèvres pour répondre quand Edi me devança :

"Waouh, c'est impressionnant ! Tu peux leur faire changer de forme aussi, aux ombres ?"

Elle s’exclamait et semblait soudainement fascinée par mon pouvoir j’étais un petit peu mal à l’aise je dois dire je n’avais jamais vraiment parlé de mon pouvoir à personne.

- À vrai dire, avant de se demander si la forme peu changer ce serait cool de savoir la forme initial d'une ombre non ? Est-ce que c'est une sorte de version sombre de soit-même ? Que ce soit au sens figuré ou au sens propre, voir les deux. – Reprit Ulli

Je m’éclaircis la gorge avant de prendre la parole et leur répondre :

« En fait il s’agit d’une copie de vous-même, vous avez en réalité deux ombres Hikari et Kage, mais selon votre personnalité l’une est dominante, si vous êtes bon j’agirai sur votre Hikari car c’est votre ombre dominante, si vous êtes mauvais je me concentrerai sur votre Kage. Mais si je le souhaite je peux faire sortir n’importe laquelle de vos ombres même si elle n’est pas dominante bon c’est un peu plus difficile c’est sur mais c’est faisable. Ah et pour répondre mieux à ta question Edi je ne peux malheureusement pas changer leur forme sinon je suppose que ça aurait été un peu plus amusant et je les aurais transformé en chaton. Elles ont une forme propres à elles même, Hikari est blanche et pure, Kage est sombre et effrayante. »

C’est la première fois qu’on me questionnais ainsi sur mon pouvoir ça me mettait un peu mal à l’aise je dois dire mais dans un sens sa me flattait car par le passé les gens ne s’approchaient pas de moi, car ne sachant pas contrôler mon pouvoir je ne faisais que le mal autour de moi et ça sans le vouloir, je passais littéralement pour une sorcière.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Edi le Lun 24 Aoû - 17:15

"Écoute, tu est ici dans une académie regroupant une multitude de gens possédant toutes sortes de pouvoirs, certains de ces pouvoirs sont extrêmement dangereux, et beaucoup d'entre nous ont été rejetés ou même traqués à cause de ce petit plus qui nous fait sortir du lot. Cependant ! Toutes ces personnes ont beau être ici dans cette académie je n'ai pour le moment eu aucun problème avec qui que ce soit et tout le monde m'a accueilli sans aucun souci, tu es ici pour maîtriser le pouvoir que tu as reçu, et tu n'es ni en danger, ni chassé ou critiqué ou quoi que ce soit d'autre, donc stress pas et profite du séjour, dit paisiblement Ulli."

Waouh, ces paroles sont très réconfortantes... Je vois immédiatement que Yuuko se sent mieux. Ca fait un moment que je réduis la masse d'aurores boréales de la serre petit à petit, elles ont à présent toutes disparues. Je reprend mes forces.

"À vrai dire, avant de se demander si la forme peu changer ce serait cool de savoir la forme initial d'une ombre non ? Est-ce que c'est une sorte de version sombre de soit-même ? Que ce soit au sens figuré ou au sens propre, voir les deux, commente Ulli quand je demande à Yuuko si elle peut changer la forme des ombres."

Ulli est philosophe. Et c'est intéressant, ce qu'il dit. En fait, le métier de prof lui va super bien !
Yuuko nous expliqua ensuite qu'il existe deux sortes d'ombre, Hikari et Kage, et que l'une domine sur l'autre en fonction de la bonté de notre âme... Ce pouvoir est fascinant. Je ne savais pas qu'il y avait tant de choses à savoir sur les ombres ! Je les ai toujours vues comme le simple effet de la lumière sur les choses, sans jamais chercher plus loin.

"Ah et pour répondre mieux à ta question Edi je ne peux malheureusement pas changer leur forme sinon je suppose que ça aurait été un peu plus amusant et je les aurais transformé en chaton, déclare Yuuko."

Je ris légèrement puis elle poursuit :

"Elles ont une forme propres à elles même, Hikari est blanche et pure, Kage est sombre et effrayante."

Je note dans un coin de ma tête d'aller apronfondir le sujet à la bibliothèque. C'est passionant, je veux absolument en savoir plus.

"Moi j'aime beaucoup ton pouvoir, Yuuko. Je le trouve vraiment fascinant !"

Ce serait trop dommage qu'elle en aie honte... Elle a dû avoir des problèmes dans son passé, alors je lui souris d'un air chaleureux en espérant lui apporter un bouffée de soutien. Comme pour dire : "tu n'es pas seule !"


~Il n'est oiseau qui sût voler si haut
Comme un coeur peut aller~

avatar
Edi

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coincé entre passé et présent [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum