Une détente bien méritée [PV Narudgi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une détente bien méritée [PV Narudgi]

Message par Yumiko le 29/5/2015, 21:09

Pendant plusieurs jours j'étais restée à l'infirmerie pour me reposer. Cela faisait des semaines que je ne dormais plus sans faire de cauchemars et, par une belle journée de printemps, Nicholai-san et Kris-kun avaient dû me porter jusqu'à un de ces lits blancs parce que je m'étais évanouie d'épuisement. Pendant toute cette période, mes mauvais rêves ont évolués, dévoilant ainsi des craintes enfouies que je ne croyais pas possibles. Impuissante, j'avais tenté de me reposer... en vain. Puis, aujourd'hui, Narudgi, mon petit copain, est venu me rendre visite. Il avait été inquiété de ne pas avoir de mes nouvelles. Nous avons discuté et il a essayé de me rassurer :

"Pour l'instant, tu es ici, et j'y suis aussi. Alors tu ne risques pas de retourner là-bas. Dans le pire des cas, j'empêcherai quiconque de t'y emmener, et je ne dis pas cela en l'air."

Ces mots résonnaient toujours dans ma tête alors que nous étions sorti nous promener dans les jardins. Je n'étais toujours pas en forme, mais il m'avait persuadée que rester enfermée ne m'aiderait pas à me rétablir. Je lui avait donc demander de me mener jusqu'au jardin, endroit que j’affectionnais pour son calme et sa beauté. J'avais donc enfilé les habits dans lesquels j'étais arrivée (simple jean, paire de sandales confortables et sweet gris à capuche) avant de sortir de l'infirmerie en compagnie de mon amour.

C'est ainsi que nous arrivâmes, main dans la main, dans cet endroit fleurit et parfumé sous un grand soleil qui réchauffait la terre. Il faisait aussi bon que le jour de mon arrivée à l'infirmerie. Pourtant, je ressentait la chaleur différemment. Tant et si bien que, lorsque les rayons du soleil percèrent les feuillages épais des arbres pour atteindre mon visage, je m'arrêtai pour profiter de la sensation agréable que cela me procurait, visage vers le ciel, les yeux fermés et le sourire aux lèvres. Finalement, Narudgi avait eu une excellente idée : me faire sortir était vraisemblablement la meilleure chose à faire. Je me tournai donc vers lui, toujours avec mon air ravi, et fit d'une voix joviale :

- Merci Narudgi.

Puis, je me suis approché de lui pour l'embrasser tendrement. Pour moi, il s'agissait du meilleur moyen que je possédais pour lui faire passer mes sentiments.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum