My grey world ~ [PV Sidney]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

My grey world ~ [PV Sidney]

Message par Invité le Mar 12 Mai 2015, 22:21


Sortie de classe, un trou dans l'emploie du temps, une flemme monumentale de retourner au dortoir, tout ceci ajouter au fait que je viens de trouver une bibliothèque, en résultait que... j'étais à présent assise sur les bancs inconfortable de la bibliothèque, un livre dans la main, une dizaine d'autres sur la table devant moi. Pour une fois que je ne dessinais pas et que je pouvais découvrir un nouveau monde, je n'allais pas me priver. De plus, j'avais toujours aimé lire, du plus loin que je me souvienne. Pas une véritable passion, pas comme le dessin, non, plus comme un passe-temps agréable quand on a plus rien à faire.

J'avais choisi un peu tous les registres, histoire de me documenter. Aussi bien sur la façon de saluer en Angleterre qu'en Espagne, un livre sur la culture japonaise -pour ne plus passer pour une idiote devant Yumiko-, un livre sur l'histoire du monde -je n'avais pas vraiment regardé le sujet-, un magazine scientifique avec les dernières avancées technologiques, un roman de science-fiction humoristique, et quelques autres. Là, de suite, je lisais un thriller. Un thriller, c'était "noir" disaient certaines personnes. Certes, il y avait des meurtres, de la drogue, de l'alcool, de la prostitution mais ce n'était pas noir. Pas totalement. Ca y ressemblait mais c'était plutôt un gris très foncé. Trop foncé. Mes yeux se stoppèrent sur un passage particulièrement... foncé, je cornais le haut de la page -mauvaise habitude, et alors ?- puis posais le livre sur la table.

Je le fixais, pensivement, la main effleurant les pages sur le côté. Je n'entendais pas les bruits de pas qui approchaient. Pas encore. Pas toute suite. Je pensais... à la noirceur du monde. Je n'aimais pas ce terme. Le monde n'est ni noir, ni blanc, et encore moins rose. Le monde est gris.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: My grey world ~ [PV Sidney]

Message par Sidney J. Pond le Mer 13 Mai 2015, 02:49

Trois heures que je marchais, trois heures que je tournais en rond. C’était quoi, cette Académie, un labyrinthe ?

Oh zut. Voilà que je m’étais encore perdue, alors que j’avais cru reconnaître un couloir. Je n’avais vraiment aucune idée de ce que je foutais là. Ils ne pourraient pas foutre un panneau quelque part pour prévenir les nouveaux de ce qu’ils devaient faire, non ? Ou, je n’sais pas moi, un plan de l’Académie visible par tous un peu partout, avec un gros point sur lequel il serait marqué « Vous êtes ici » ? C’était trop demandé ?

Génial. C’était la quatrième fois que je passais devant la même porte. Et j’étais sacrément en rogne. Je m’arrêtai quelques secondes. Une cigarette. Il me fallait une cigarette. Les mains sur les hanches, j’observai les environs. Une fenêtre, parfait !

Sourire satisfait sur les lèvres, je me hissai sur le rebord et allumai ma cigarette, faisant gaffe à ne pas faire entrer la fumée mortelle à l’intérieur du bâtiment. Quelques lattes, et me voilà calmée. Il faisait beau, mine de rien... Pourquoi ne pas aller faire un tour au parc ? Enfin, encore faudrait-il que j’arrive à trouver une sortie. Repenser au fait que j’étais coincée ici, sans issue et sans plan, me fit grimacer et je jetai mon mégot dehors avec hargne. Cigarette ou pas, j’étais décidément bien partie pour rester énervée.

Je sortis de mon perchoir et décidai d’observer la fameuse porte devant laquelle j’étais déjà passée quatre fois, sans vraiment y prêter attention. Une grande et lourde porte… Les sens en exergue, j’inspirai profondément, et une douce odeur de vieux livres vint me chatouiller les narines… Un petit tour à la bibliothèque, voilà qui serait parfait pour me calmer les nerfs.

J’ouvris délicatement la lourde porte et m’engouffrai dans l’immense pièce – paradis sur terre. Des centaines et des centaines d’étagères, toutes remplies de vieux ouvrages poussiéreux. Utopie… Je m’approchai d’une compile de livres et tendis les doigts, effleurant les reliures. John avait pris le temps de m’apprendre à lire, fort heureusement… Grâce à lui et à sa patience légendaire, je connaissais la magie des voyages à travers les livres.

Un froissement me sortit de mes rêveries. Je me retournai, et découvrit une jeune fille assise, entourée d’ouvrages. Elle venait visiblement de corner une page de l’un deux. Ma colère remonta d’un cran – ne jamais corner les pages, un livre, c’est sacré. M’approchant d’elle, je sentis aussitôt une vague de mal-être m’emporter. Ouah, quelle aura rafraichissante.

Ses délicats yeux magentas semblaient pensifs, perdus dans une réflexion intense et pas forcément très joyeuse. Remarquant que la demoiselle n’avait pas bronché à l’entente de mes pas, j’haussai les sourcils. Elle semblait bien plus jeune que moi – tant mieux, ils sont plus drôles quand ils sont jeunes. D’un mouvement gracieux, je m’assis sur la table où elle avait étalé ses livres, posant un pied sur la chaise à côté d’elle. Mes doigts vinrent délicatement prendre place sur son menton, que je relevai pour qu’elle me regarde dans les yeux. Un sourire en coin se dessinait lentement sur mes lèvres, alors que je chuchotais, lascive :

- La petite âme est tourmentée ?


Dernière édition par Sidney J. Pond le Ven 26 Juin 2015, 20:40, édité 2 fois


J'exprime mon sarcasme en #660000


Merci à bb Mae' pour le kit ♥️
avatar
Sidney J. Pond

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: My grey world ~ [PV Sidney]

Message par Invité le Mer 13 Mai 2015, 12:20


On m'interrompit en pleine réflexion. J'avais bien sentis les deux doigts sous mon menton mais, comme j'étais dans mon monde, ma bulle, je n'y avais pas prêté attention. Puis on avait forcé ma tête à se tourner et mes yeux magentas rencontrèrent ceux de mon interlocuteur... Interlocutrice, en l'occurrence. Cela me fit sursauter et, bien malheureusement, disparaître. Prévisible, vu le pique d'angoisse que je sentais dans mon ventre. D'habitude, je passais inaperçue, même quand j'étais toute seule. Pourquoi elle, elle était venue me voir ?

Toujours camouflée, je me dégageais doucement de son emprise puis entrepris de calmer les battements de mon cœur. Inspirer, expirer. Quelques secondes plus tard, je n'entendis plus le martèlement de la pression sanguine dans mes oreilles et je réapparus devant elle. Cela allait sûrement lui faire bizarre, mais nous étions dans une école avec des gens possédant des "super-pouvoirs". Je me souvenais de la question, et jurais intérieurement. Je ne voulais pas d'ennuis, juste profiter du silence, et je la sentais un peu mal, là. Bon... si je faisais comme d'habitude ? "La petite âme est tourmentée ?", m'avait-elle demandé. Je ne fis pas attention au ton emprunté et levais les yeux vers la fille devant moi.

Elle semblait plus âgée de quelques années à peine. Elle possédait de long cheveux roux -ou rouges- et de là où je me trouvais, je pouvais voir ses yeux jaunes. Sa lumière à elle... je dirais une sorte d'équilibre entre le clair et le foncé, même si elle penche légèrement vers cette dernière nuance de gris. Comme d'habitude, faire comme d'habitude, politesse égal pas d'ennuis. Je fis mon petit sourire de façade et lui répondis enfin :

- Chacun a ses tourments. J'hésitais un peu puis me présentais : Je suis Riley.

Je préférais savoir avec qui je parlais, ça m'angoissais moins que de parler à un inconnu. Je saurais au moins comment je dois l'appeler, parce que demander quelqu'un sans savoir son nom reviendrait à dire "Hey, machin !" et c'était impoli. Politesse égal pas d'ennuis. Ma deuxième devise après... "le monde est gris".

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: My grey world ~ [PV Sidney]

Message par Sidney J. Pond le Lun 17 Aoû 2015, 04:51

Elle n’avait pas tout de suite réagi à mon intervention. Les deux secondes qu’elle avait mis à lever le regard vers moi avaient failli me faire quitter les lieux en soupirant de lassitude. Mais elle se rattrapa aussitôt, me surprenant assez pour que je laisse mes sourcils se hausser de stupeur.

Car lorsque ses yeux rencontrèrent enfin les miens, après deux secondes de flottement qui me parurent interminables, elle sursauta et… disparut. Enfin, pas tout à fait non, car je sentais toujours son menton dans ma main, et je discernais ses formes. C’était comme si elle avait tenté de se rendre invisible mais en avait oublié le côté 3D de la chose. Intéressant pouvoir… dont elle se servit sans plus attendre, sautant sur l’occasion pour s’échapper de mon emprise, me filant entre les doigts.

Elle réapparut aussitôt devant moi, ce qui me laissa penser que son petit numéro n’était pas calculé. Son pouvoir pouvait visiblement prendre le dessus sur sa maîtrise, se déclenchant suite à un imprévu… C’était les conclusions que j’en tirais mais, ne soyons pas trop hâtifs, et tâchons d’en savoir davantage. Pourtant, tout portait à croire cela.

Bien que je m’attendais à ce qu’elle ne réponde pas et retourne à sa lecture, étant donné la posture qu’elle adoptait, posture de laquelle il découlait gêne et lassitude, elle me surprit une fois encore en levant les yeux vers moi. Deux yeux magenta particulièrement captivants, qui me transportèrent aussitôt. Deux yeux auxquels il manquait quelque chose, deux yeux tristes, terriblement tristes et… éteints. Oui, c’était cela, il manquait une lumière dans ce regard… C’était ce vide significatif, ce vide prenant et poignant, qui témoignait d’un passé douloureux. Le vide d’un deuil. Un regard troublant, dénué de cette petite étincelle… La même étincelle qu’il manquait à mon propre regard.

Déstabilisée en mon for intérieur, je faillis ne pas prêter attention à sa réponse, mais sa voix me ramena à la réalité, me faisant atterrir avec force.

- Chacun a ses tourments.

Je haussai un sourcil, préparant une réplique cinglante, lorsqu’elle ajouta, polie :

- Je suis Riley.

Riley, hein… Ton petit sourire en disait long sur toi, ma belle. Ce petit sourire feint qui semblait avoir fusionné avec tes lèvres tant tu avais dû l’utiliser. Si tu pensais m’avoir avec ça, tu te fourrais le doigt dans l’œil. Cela étant, petite chanceuse, tu m’intéressais, par conséquent j’essayerais de ne pas trop t’enfoncer… ou alors juste un petit peu.

Oh oui, la petite Riley m’intéressait. Je vous savoir ce qu’il se cachait derrière ce regard et ce sourire de façade, je voulais comprendre cette aura qui l’englobait. Je voulais saisir ce qu’il l’avait poussée à essayer de lire en moi, car en maîtresse de l’analyse, il était de mon devoir de savoir quand les autres me passaient à leur tour au peigne fin. J’avais bien senti qu’elle m’avait reluquée, et qu’elle était même allée jusqu’à faire des déductions à mon sujet. Il était possible que je me trompe, mais soit, je voulais en savoir plus, et je comptais bien y arriver.

Croisant les jambes, je lui rendis son sourire. Exactement le même que le sien, avec un regard signifiant que j’avais vu clair dans son jeu. Ne voulant pas être impolie – j’avais des principes, tout de même !, je répondis brièvement :

- Sidney.

E
lle était bien jeune, mais semblait bien mature. Mais je ne pouvais m’empêcher de piquer, et devinant que mon interlocutrice voulait sans doute retourner à sa lecture, il fallait que je fasse la conversation. Allez, Sidney, on se bouge.

- Alors, dis-moi… Si tu tiens tant que ça à ne pas être dérangée, pourquoi la bibliothèque ? Ce n’est pas le lieu idéal, pas aussi calme qu’il en a l’air – à mon plus grand dam. Pourquoi pas le parc ou… ta chambre ?


J'exprime mon sarcasme en #660000


Merci à bb Mae' pour le kit ♥️
avatar
Sidney J. Pond

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum