Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Invité le 28/4/2015, 22:08

Cette nuit-là, il me fut impossible de dormir. Je restai assis dans le canapé, puis sur le lit, le téléphone à portée de main. Ni boire du thé ni répondre à mon courrier ne suffirent à me faire oublier ma journée. L'idée que des sorciers aient pu tuer mon père dépassait mon entendement. Laissant ces pensées de côté, je réfléchis à mon pouvoir et à l'intérêt que nourrissait les sorciers pour lui. Toujours éveillé à l'aube, je pris une douche et me changeai. L'idée du petit déjeuner ne me disait rien, contrairement à l'habitude. Au lieu de quoi, j'attendis l'ouverture de la bibliothèque, puis j'allai m'y installer à ma place habituelle. J'avais mon téléphone sur vibreur dans ma poche, alors que je détestais que celui des autres dérange la quiétude du lieu.

Quand plusieurs élèves arrivèrent dans la bibliothèque, sans un bruit, une sensation glaciale annoncèrent leur arrivée. Je sentis des flammes effleurer des cheveux, mes épaules et mon dos, comme si mon pouvoir tentait de me protéger volontairement. Je me crispai. Un instant, je n'osais pas me retourner, au cas ou ils seraient trop. Rester dans ce lieu était une très mauvaise idée suite à mon habituel malaise en présence de beaucoup de personnes. Même le repos et la lecture des manuscrits m'empêcherait de calmer cette impression de dérangement, seul un bon entraînement et un effort physique afin de me défouler me permettrait cette évasion.

Je tentais de disparaître sous les regards attentifs et précis sur ma silhouette fine et agile, tentant de me rendre le plus discrètement possible au terrain d'entraînement qui était sûrement vide à cette heure matinale. Le bruissement léger mais tout aussi glacial du vent suffit afin de me faire frisonner et ce n'était pas le léger pull de laine bleue qui allait suffire à me donner de la chaleur ainsi que de me couvrir du froid. Heureusement que mes talents de pyrokinésie me permettaient d'avoir une résistance naturelle à une température trop basse sinon je serait sous la forme d'un glaçon en ce moment même.

Sous les courants d'air frais de l'aube, je progressais peu-à-peu sur les chemins en direction du terrain d'entraînement. D'immenses arbres magnifiques et enchanteurs tentaient de cacher le terrain de plusieurs hectares qui servait à l'entraînement des pensionnaires de l'académie. Cependant, une partie des objets de musculation étaient enfermés dans un bâtiment au toit fermé mais l'ouvrir était possible. Une fortune considérable avait dû être utilisée afin de pouvoir construire toutes ces structures agréables et immenses pour des gens comme nous. Des gens dotés de pouvoir. Quoi de mieux que ça pour nous permettre d'augmenter notre potentiel ?

Je gardais mon pull de laine en remontant mon col serré jusqu'au haut de ma gorge afin que le froid ne m'arrête pas dans ma course ou dans divers exercices afin d'augmenter ma musculature. Comme je l'avais pensé tout à l'heure, le terrain était tout simplement vide et des silhouettes lointaines terminaient de courir. Je commençais mon entraînement par de simples étirements afin de ne pas me froisser un muscle bêtement bien que mes pouvoirs régénérants empêcheraient que cela se passe. Mais je détestais user de mes pouvoirs par peur qu'ils disparaissent un jour et que mon cancer revienne dans sa phase finale. Je ne voulais pas quitter ce monde. Jamais.

Poursuivant alors mes étirements avec attention et énergie, j'espérais que personne ne vienne gâcher ma séance car la présence d'un autre élève me stopperait dans ma démarche. Avoir un regard indiscret sur moi était la chose la plus détestable au monde.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Yumiko le 28/4/2015, 23:01

Anxieuse, je ne parvins pas à dormir. Assise dans mon lit, j'étais appuyée sur le mur froid, attendant que le temps passe. Lentement, mes yeux commencèrent à se fermer contre ma volonté et je m'endormis. Après ce qui me parut être une fraction de secondes, je me réveillai en sursaut. Encore... bien que moins puissant, j'avais encore fait un mauvais rêve.

Je me levai en priant que cela s'arrête un jour. J'en avais marre de mal dormir. J'entrepris alors d'enfiler un pantalon, un tee-shirt simple et confortable beige et un gilet noir. A mes pieds, je choisis de porter une paire de bottines noires sans talons. Puis, je sortis sans faire de bruit du dortoir et de la maison Saphir. Heureusement, je ne croisai personne, ce qui me permit de sortir à l'extérieur. L'air était frais mais agréable. En regardant le ciel, je m'aperçue que l'aube était à peine levé. Je me mis alors à rire de façon incontrôlable et nerveuse. J'avais encore fait une nuit quasi blanche.

En me promenant dans le jardin, j'entendis des bruits. Je m'arrêtai alors pour mieux écouter. Ce n'était pas un oiseau, si un autre animal. Qu'il soit gros ou petit. Et puisque j'étais incapable de déterminer la nature de ce son, je me dirigeai vers lui. Vers le terrain d'entraînement.

Le soleil était assez haut pour que je puisse distinguer une silhouette en mouvement. En plissant les yeux, je pus m'apercevoir qu'il s'agissait d'une personne qui s'étirait. Enfin, c'est ce qu'il me semblait, mais je n'en étais pas très sûre. Je n'en avais jamais fait, ni vu faire. J'en avais juste entendu parlé il y a quelque temps de cela. J'observais donc de loin.

Après quelques minutes, je décidai de m'approcher car je ne voyais pas grand chose, cachée derrière mon arbre. J'entrepris donc de marcher à pas de velours sur le sable qui crissais malgré tout sous mes pieds. Je rougis alors de honte d'avoir joué l'espionne (d'après ce que j'avais lu dans des livres). Est-ce qu'il m'avait entendue? Si oui, allait-il se fâcher contre moi? Tout en maudissant ma curiosité et mon irréflexion, j'attendis de voir ce qu'il allait faire. Je souhaitais éviter une quelconque confrontation, mais comme j'étais là, cela aurait été suspect si je m'étais enfuie. Non?


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Invité le 29/4/2015, 21:20

             
                                               « Oublie ce que tu pensais de moi
                                                  Pendant que j'efface l'ardoise
                                                  Avec les mains
                                                  De l'incertitude
                                                  Alors laisse venir la pitié
                                                  Et qu'elle nettoie »

Mes membres craquèrent complètement lors de mes différents échauffement, afin de me donner une musculature souple et agile. Il n'y avait rien de magique là-dedans. Seulement des techniques d'étirements que j'avais appris lors de mon enfance. Tout semblait si loin à présent alors que ça ne remontait qu'à quelques années. J'avais beaucoup changé depuis tout ce temps, autant physiquement que mentalement. Beaucoup plus de puissance qu'avant mais ça c'était pour les gens qui ne pensaient qu'à devenir plus fort et il faut cependant avouer que j'en fais tout de même parti. Où est le problème que je soit le plus fort possible afin de pouvoir me protéger au moment venu ?

Mais je ne pensais pas qu'un événement non fâcheux allait venir gâcher mon entraînement. Une personne qui m'observait cachée derrière un arbre, sûrement une fille vu le parfum attirant et ensorcelant qu'elle dégageait. Pourquoi-pas essayer d'engager la conversation mais surtout comprendre pourquoi elle joue l'espionne à m'observer comme ça ? Était-elle amoureuse ? Je m'approchais doucement vers elle pour lui prouver que je n'avais pas de mauvaises intentions.

Kaneki – "Est-ce que tu as besoin d'un renseignement ?"

Je pris le sourire le plus charmeur et bienveillant que je puisse avoir, afin de lui prouver une nouvelle fois mes bonnes intentions. Je n'apprécierais pas qu'elle s'enfuit tout simplement car je venais lui parler afin d'éclaircir ses intentions.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Yumiko le 29/4/2015, 21:44

Bien qu'il marchait doucement, je commençais à avoir peur lorsqu'il s'approcha de moi. Pourtant, je ne bougeai pas. Il n'était pas menaçant, c'était juste moi qui réagissait de cette façon. Puis, lorsqu'il fut devant ma personne, il me demanda :

"Est-ce que tu as besoin d'un renseignement ?"

Pourquoi en aurais-je besoin? Etait-ce une manière de me demander ce que je faisais là? L'avais-je dérangé à ce point? Où était-ce une toute autre raison? Quoi qu'il en fut, je me devais de lui répondre. Mais quoi? La vérité bien entendu! Je n'osai pas le regarder dans les yeux quand je fis d'une petite voix :

- N-non... J-je... J'ai simplement en-entendu du bruit pendant que j-je me promenais...

Je n'en dis pas plus. Pas la peine de lui parler de mes insomnies, ce n'était pas ce qui l'intéressait. Du moins, pour le moment. Alors, je rajoutais en regardant mes chaussures :

- D-désolée de t'avoir dérangé... j-je ne voulais pas

Avec ma main droite, je me mis à jouer avec mess cheveux, geste que je faisais souvent lorsque j'étais nerveuse ou quand je ressentais de la honte.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Invité le 29/4/2015, 22:54

Elle n'avait pas du tout l'air menaçante. Mais il ne faut jamais se fier aux apparences et ça je le savait parfaitement. Sans poser de jugements sur le physique de la jeune fille, on aurait dit que j'étais un fauve prêt à lui sauter dessus afin de la dévorer. Elle était vraiment sur ses gardes, prête à se défendre ou à s'enfuir en cas d'une mauvaise altercation. Croyait-elle vraiment que je n'avais que ça à faire de me battre avec d'autres élèves ? Je détestais utiliser mes pouvoirs inutilement mais surtout pour une mauvaise raison. Pas besoin d'avoir peur de moi, aurais-je du dire.

Au lieu d'engager de nouvelles paroles inutiles de courtoisie, je détournais mon regard en direction du terrain d'entraînement. Le soleil, de sa langue écarlate, caressait le terrain de plusieurs hectares en lui infligeant un châtiment brûlant. Quoi de mieux pour suer ? Mais avec cette soudaine température beaucoup d'élèves allaient se ramener. Dommage pour moi. Les rayons caressaient mes cheveux, leur donnant une certaine teinte rousse qui faisait ressortir mes pupilles grises à moitié ensorcelantes.

Yumiko – "N-non... J-je... J'ai simplement en-entendu du bruit pendant que j-je me promenais... "

Seulement de la curiosité dans ce cas. Rien de bien grave, je n'allais pas lui en vouloir pour un sentiment aussi bienveillant. Enfin de mon point de vue. Son tic de jouer avec ses cheveux suite au stress était assez voyant mais ne je souhaitais pas engager une conversation sur ce sujet-là afin de ne pas la vexer ou la gêner. Elle risquerait de se renfermer dans sa carapace.

Kaneki – "Au fait, je me nomme Kaneki. Est-ce que ça te dirait une petite séance d'entraînement ? Je resterais à tes côtés pour te donner un coup de main si tu en as besoin."

Quelle proposition idiote... depuis quand demande t-on à une jeune fille si elle veux s'entraîner avec un garçon ? Il fallait vraiment que j'apprenne à parler avec les filles de mon âge sinon je ne me ferais jamais d'amies. Je ne voulais pas retrouver cette solitude, absolument pas. Ce moment-là de ma vie était normalement passé depuis longtemps mais je la ressentais toujours au fond de moi. Cette impression d'être toujours seul et d'avoir le coeur vide. Comme un virus qui vous ronge de l'intérieur inlassablement et continuellement.

J'appréhendais sa réponse. Et si elle m'envoyait bouler, qu'est-ce que je pourrais lui répondre par la suite ? Pardon, je n'ai pas l'habitude de parler avec une personne du sexe féminin ? Elle me prendrait pour un boulet et se moquerait de moi. Si c'est le cas, j'improviserais, comme d'habitude. Après tout, je suis assez doué pour l'improvisation, mais surtout dans les combats, pas dans les relations humaines. Après tout, cela fera seulement une oppoturnité d'avoir une amie en moins. Rien de bien grave aux yeux d'une personne normale. Mais pas pour les miens...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Yumiko le 29/4/2015, 23:34

"Au fait, je me nomme Kaneki. Est-ce que ça te dirait une petite séance d'entraînement ? Je resterais à tes côtés pour te donner un coup de main si tu en as besoin."

Je le regardais avec des yeux ronds. J'étais dans un état entre la surprise et l'ahurissement. Un entraînement? Un entraînement de quoi? En repensant aux mouvements qu'il faisait plus tôt, je penchais pour un entraînement physique. Alors, je passais de la surprise à la gêne. Que ce soit un entraînement de pouvoir ou un entraînement physique, j'étais certaine d'être plus faible, moins douée et plus un poids qu'autre chose pour lui. Mais comment le lui dire sans le froisser? Comment accepter en lui faisant comprendre que je n'avais jamais fait d'entraînement à proprement parlé? Si nous utilisions nos pouvoir, comment étais-je sensée l'utiliser sans avoir à soigner quelqu'un?

Malgré toutes ces questions, je lui souris gentiment, les yeux fermés et les mains le long du corps, et lui répondit gentiment, bien que légèrement timide :

- En-enchantée Kaneki-kun. Je rouvris les yeux et continuai : Euh... J-je ne me suis jamais entraînée... physique, je veux dire...

Mince, je ne lui avais pas dit oui... J'espère qu'il avait tout de même compris ce que je souhaitais dire. J'espérais qu'il ne me laisse pas seule parce que je n'étais pas à la hauteur. Mais, d'un autre côté, je ne voulais vraiment pas être un poids pour lui..


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Invité le 30/4/2015, 20:23

Je réfléchissais profondément au problème du manque d'entraînement de la jeune fille, me demandant bien ce que je pourrais faire afin qu'elle soit heureuse et épanouie. Ou devrais-je directement la raccompagner jusqu'à l'académie afin de lui épargner une séance de sport qui ne lui plairait pas ? Dans tous les cas, beaucoup d'élèves arrivaient en masse sur les hectares et il fallait vite que je me lance dans mes efforts pour ne pas perdre du temps. Dire que j'étais venu très tôt pour m'entraîner, voilà que j'avais gâcher tout ce temps.

J'aurais du opté pour une autre tenue afin de débuter un entraînement car celle-là n'était pas vraiment esthétique. Mais maintenant que j'y étais, je ne pouvais plus changer d'affaires sans avoir à retourner dans ma chambre. Il fallait donc que je fasse avec.

Kaneki – "Ce n'est pas grave que tu n'es jamais fait d'entraînement, je ne me moquerai pas de toi. Je peux toujours te raccompagner à l'académie si tu le souhaite."

L'idée que je venais d'avoir n'était pas si mauvaise que ça. La raccompagner à l'académie pour lui éviter l'odeur de la sueur et des entraînements, ce n'était pas agréable pour la plupart des filles. Bien que je voyais rarement des filles sur le terrain d'entraînement, seulement lorsqu'il y avait des cours. Elles devaient avoir d'autres moyens pour se maintenir en forme mais ce n'était pas mon cas. Rien de mieux que de l'air fais pour se rafraîchir et purifier un corps.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Yumiko le 30/4/2015, 21:33

Pendant quelques minutes, alors que des personnes arrivaient sur le terrain, Kaneki-kun sembla réfléchir très profondément. J'attendis patiemment en me demandant qu'est-ce qui pouvait bien être la problématique. En y réfléchissant un peu, je pouvais tout de même deviner que c'était mon manque d'expérience. Puis, enfin, il me répondit :

"Ce n'est pas grave que tu n'ais jamais fait d'entraînement, je ne me moquerai pas de toi. Je peux toujours te raccompagner à l'académie, si tu le souhaite."

Ce fut à mon tour de réfléchir. A mon sens, m'entraîner ne me posait pas tant de problème. C'était le genre d'entraînement qui en était un. Mais, puisqu'il ne m'avait pas contredite dans le fait qu'il s'agissait d'un entraînement physique, je me confrontais dans l'idée que c'était à cela qu'il pensait.

Ne souhaitant pas rentrer immédiatement à l'académie, mais ne voulant pas m'engager dans quelque chose qu'il me serait impossible à réaliser, je décidai qu'il était préférable de le questionner sur ce qu'il pensait réellement faire, ce qu'il avait prévu de faire. Je le regardai alors dans les yeux et lui répliqua en souriant :

- M-m'entraîner ne me dérange pas. Je... j'aimerais savoir c-ce que tu voulais faire, comme entraînement. J-je pense que je continuerais à m-me promener si ça ne me c-convient pas.

N'ayant jamais fait de sport de ma vie, je priais chaque "divinité existante en ce monde" pour qu'il ne me parle pas avec des termes techniques. Sinon, je ne m'inquiétais pas plus que ça dans le fait d'être avec cette personne qui m'apparaissait comme une personne très gentille.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Invité le 30/4/2015, 23:29

Elle semblait extrêmement stressée à l'idée d'aller faire un entraînement difficile et endurant, surtout avec un garçon qu'elle ne connaissait pas et qui pouvait peut-être se montrer dangereux. J'allais ainsi lui exposer mes motivations afin de mon idée d'entraînement à venir. Si cela ne lui plaisait pas elle pouvait parfaitement s'en-aller ou encore se balader dans le parc magnifique de Tsuki recouverts de surprises plus belles et surprenantes les unes que les autres.

Kaneki – "Je ne suis pas le genre de personne à utiliser ses pouvoirs dans n'importe quel comment. J'ai bien trop peur de perdre mon facteur de régé-... Enfin bref. Je te propose un petit jogging et un tour d'aviron, rien de bien compliqué."

Toujours plongé dans mes pensées, j'attrapais une gourde depuis ma côte droite afin d'en boire une gorgée. Des flammes bleues recouvrirent un instant la paume de ma main afin de réchauffer le thé qui était contenu dans ce récipient avant de disparaître comme elles avaient apparues. Après plusieurs gorgées courtes et séparées, je tendais la gourde à ma nouvelle amie comme pour l'inciter à en boire.

Kaneki – "C'est du thé. Est-ce que tu en veux ? Et ne t'inquiètes pas pour la température, il est chaud."

Je glissai l'une de mes mains dans mes cheveux afin de les redresser en arrière, faisant ainsi disparaître les quelques mèches rebelles qui se baladaient précédemment sur mon visage. Toujours avec le même sourire aimable sur le long des lèvres, j'avais l'impression de jouer un jeu et de ne pas être le véritable moi. Qui étais-je au final ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Yumiko le 1/5/2015, 01:25

"Je ne suis pas le genre de personne à utiliser ses pouvoirs dans n'importe quel comment. J'ai bien trop peur de perdre mon facteur de régé-... Enfin bref. Je te propose un petit jogging et un tour d'aviron, rien de bien compliqué." me répondit-il.

Un jogging? C'était très bien me semblait-il. Mais qu'était-ce donc qu'un tour d'Aviron? Passant mes questions concernant cet exercice qui m'était inconnu, et ne voulant pas le gêner en lui demandant ce qu'il avait commencer à dire, je lui souris et lui fit :

- J-j'accepte de courir à tes côtés.

Je ne sus pas s'il m'avait écoutée ou non, mais je le vis prendre une gourde, attendre un instant (mais pourquoi?) et boire quelques gorgées de son contenu. Puis, il me tendis le récipient en me disant :

C'est du thé. Est-ce que tu en veux ? Et ne t'inquiètes pas pour la température, il est chaud."

Il était chaud? Cela avait-il un lien quelconque avec son instant d'attente? Ou la gourde était-elle un thermos? Mettant de côté, une fois encore, mes questions, je pris le thermos et humai le parfum du thé qu'il contenait. Je souris en pensant que c'était agréable. Puis je bus doucement le liquide fumant. Ah ~ ce que c'était agréable!

Je lui rendis sa gourde en souriant et en le remerciant, ma timidité quasiment disparue :

Merci, Kaneki-kun. C'est un très bon thé.

Je vis alors qu'il avait les cheveux redressés et qu'il me souriait aimablement. Je le lui rendis joyeusement.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Invité le 1/5/2015, 13:47

Lorsqu'elle eut finie de boire quelques gorgées de thé, je rangeais ma gourde au niveau du côté droit de mon torse. Il ne s'agissait pas d'un thermos mais seulement d'une activation de mon pouvoir de pyrokinésie instantané en présence d'une source de froid. C'était tout simplement incontrôlable et mon don agissait afin de me réchauffer immédiatement. Elle ne semblait cependant pas avoir vu les flammes bleutées qui s'étaient dégagées de ma main droite. Elle ne me poserait pas de questions indiscrètes comme ça.

Après avoir entendu son autorisation pour le jogging, je lui attrapais tendrement la main de ma main droite. Lors du premier contact de ma peau contre celle de ma nouvelle amie, une chaleur surprenante et paranormale recouvrit la totalité de son organisme afin qu'elle soit prête et en forme pour l'entraînement à venir.

Nous nous élançons alors en direction du premier sillage du terrain d'entraînement, je faisais attention à ne pas aller trop vite afin de ne pas lui faire perdre son énergie trop vite et qu'elle décide de s'arrêter par la suite. Je sentais que nous allions passer un excellent moment tous les deux.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Yumiko le 1/5/2015, 15:27

Après que je lui eus rendu la gourde, il la rangea dans une sorte de sac sur sa droite, au niveau des côtes. Puis, il m'attrapa la main très doucement. A ce simple contact, je sentis mon corps se réchauffer d'une façon qui n'était jamais arrivée. C'était comme si la chaleur partait de ma main tenue par mon nouvel ami et se diffusais dans le reste de mon corps. C'était tout aussi étrange qu'agréable.

Bientôt, nous nous élançâmes à petites foulées. Je n'étais pas habituée à courir... Non, en réalité, c'était la première fois que j'allais plus vite que la marche. C'était grisant, mais je préférais garder le rythme comme le faisait Kaneki-kun. Car, s'il le faisait, c'est qu'il devait y avoir une raison. Pourtant, je voyais qu'il pouvait être plus rapide.

Après quelques minutes de course tranquille, je commençai à m'essouffler. A ce stade-là, c'était encore supportable mais, ce ne le fut plus après un moment : ma fatigue dû à mon manque de sommeil me rattrapait peu à peu, me faisant ralentir. Puis, à bout de force, je tombai à quatre pattes sur le sol. Le monde tournait autour de moi tandis que j'avais peine à reprendre mon souffle.

Je n'osais pas bouger de peur de m'évanouir. Des nausées me prirent et des larmes tombèrent au sol.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Invité le 1/5/2015, 16:02

Le soleil s'élevait de plus en plus haut dans le ciel et le démon noir ralentit la marche afin de permettre à la jeune fille blonde de souffler plus rapidement mais surtout qu'elle ne tombe pas dans les pommes. Son corps ne semblait pas du tout habitué à des entraînements physique, surtout à un jogging endurant comme maintenant. Le démon noir vit à la silhouette de Yumiko qu'elle s'apprêtait à tomber contre le sol et, aussi vif qu'un chat, élança sa main droite au niveau de son épaule afin de la saisir fermement pour qu'elle ne vienne pas frapper le sol.

Ce soudain geste lui permit d'éviter une chute douloureuse mais aussi lui prouver une nouvelle fois qu'il ne ressentait que de la bienveillance à son égard. Aucun sentiment malsain ou dangereux. Kaneki passait doucement sa main droite sur le long du corps de Yumiko, faisant apparaître quelques flammes bleues qui étrangement ne brûlaient pas la jeune fille. Une teinte bleue apparaissait sur le long de la peau, régénérant les forces de la blonde et lui permettant de se relever comme si rien ne s'était passer.

Kaneki – "Est-ce que ça va ?"

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Yumiko le 1/5/2015, 19:00

Dans mon mal, je sentis une main me tenir l'épaule. Je pensai à Kaneki-kun sans avoir la force de vérifier. Ma supposition se confirma tout de même lorsque je sentis une main passer sur tout mon corps. Une chaleur bienfaitrice me parcourait tandis que je sentis mes forces me revenir.

Après un instant, je me sentis mieux et pu me relever comme si j'avais simplement trébuché. Je n'en revenais presque pas. Je regardais mon ami en me posant mille et une question. Avait-il un pouvoir de guérison? Ou était-ce autre chose? Comment avait-il pu me guérir... comme moi je le faisais?

Est-ce que ça va ?" me demanda-t-il.

Abasourdie, mais debout sans ressentir le moindre signe de fatigue dû à la course, je sentais à présent que le manque de sommeil. Alors, je lui souris et lui répondit :

- C-ça va. Je me sens simplement fatiguée... J-je manque de sommeil.

Je me posais la question si c'était une bonne idée de reprendre l'entraînement, ou non. Mais la réponse était évidente. Je lui souris donc en prenant congé :

- J-je suis désolée Kaneki-kun, mais... je pense que je vais rentrer. J-je vais aller m'allonger dans... dans mon dortoir.

Je le regardai encore quelques secondes avant de partir en direction de l'Académie, et de la maison Saphir.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Invité le 1/5/2015, 19:25

Les flammes régénératrices du démon noir permettaient de soigner totalement une personne et même de lui remettre la totalité de son énergie, quel que soit le mal qui la ronge. Mais son don agissait bien plus rapidement et efficacement sur son corps puisqu'il était capable de régénérer instantanément ses blessures, il pouvait ainsi se démontrer comme un adversaire féroce et puissant, sans limites d'énergie. C'était surtout la fatigue le problème. Tout en remarquant son manque d'énergie, elle allait avoir du mal à rentrer toute seule et surtout à pied jusqu'à son dortoir. Kaneki la prit alors dans ses bras, il ne semblait avoir aucun mal à la porter et il avançait normalement comme si il ne portait bien. Après une dizaine de minutes de démarche active, il la déposa près des dortoirs en lui souriant une nouvelle fois. Il ne s'agissait pas du même sourire que le précédent.

Un sourire chaleureux, voilà de quoi il s'agissait. Le genre de sourire qui vous enchante et vous fait également sourire. Le sourire qu'on utilise pour draguer quelqu'un. Son sourire s'effaça peu-à-peu tandis que ses lèvres s'ouvraient lentement.

Kaneki – "Tu veux que je te raccompagne jusqu'à ta chambre ?"

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Yumiko le 1/5/2015, 23:15

Alors que je commençais à m'en aller, Kaneki-kun m'attrapa et me prit dans ses bras, comme un homme porte sa mariée. Je tentais de protester, rouge comme une pivoine, mais rien n'y fit. Il me garda ainsi tout le long du chemin qui nous séparait de ma maison. D'ailleurs, à laquelle appartenait-il? Puisqu'il ne m'avait pas demandé où j'allais, l'avait-il deviné? Et si son pouvoir n'était pas celui de la guérison, mais celui de lire les pensées? Tout en pensant à cela, je me sentis gênée, et encore plus lorsque nous croisions d'autres personnes. Je ne voulais qu'une chose : qu'il me lâche. Et le plus tôt possible. Malheureusement, il le fit que lorsque nous fûmes devant la maison Saphir. Quelle chance! Au moins j'étais arrivée à destination.

Lorsque j'eus les deux pieds sur terre, je me tournai vers le jeune homme en voulant le "réprimander". Mais le sourire qu'il m'offrit me cloua le bec. Il était étrange, presque trop lumineux pour être normal. En tous les cas, il n'était pas comme les autres qu'il m'avait fait. Je n'avais pas peur, mais je trouvais cela assez bizarre pour que je veuille m'en aller le plus vite possible. Je me tendis lorsqu'il me demanda :

Tu veux que je te raccompagne jusqu'à ta chambre ?"

J'avais le souffle quasiment coupé. Quoi? M'accompagner jusque mon dortoir? Jusque ma chambre?! Il n'en était pas question! Je lui répondit donc :

- N-non... C-ça ira. M-merci... d-de m'avoir r-ramenée jusque... jusqu'ici...

Puis, je m'engouffrai dans la maison Saphir, fermant soigneusement la porte derrière moi pour être certaine qu'il ne me suive pas. Kaneki-kun était un gentil garçon, mais son attitude m'avait mise très mal à l'aise. Qu'est-ce qu'il avait voulu dire, son dernier sourire?


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un terrain flamboyant [PV Yumiko]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum