Académie Tsuki
FORUM EN PAUSE

Bonjour à toi !
Le forum est en pause pour une durée indéterminée. Il n'y a donc plus de staff pour valider les fiches, faire tourner la boutique et faire des évènements, etc.
N'hésitez pas à revenir dans quelques jours prendre des nouvelles ! En attendant, vous êtes les bienvenus pour papoter dans la section hors-jeu !
(Luna)

Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Message par Mlle Denarbonne le Mer 22 Avr 2015, 21:44



• Mlle Chiziru & ses élèves •
« Je me suis réveillée de bon matin aujourd'hui. Six heures trente. Mon premier cours est à huit heures, et je ne peux dormir tellement je suis excitée à l'idée d'enseigner la littérature ! Bien que ce soit en majorité de la littérature anglaise, il y aura une séquence dédiée à  Victor Hugo. Ne me demandez pas pourquoi on analyse un auteur français, mais tant mieux. Bien que cet écrivain célèbre m'a laissé dubitatif depuis que j'ai lu « Juliette ou le supplice de la chasteté ». Cependant, ses actes n'ont pas à tâcher tous ses chefs-d’œuvre, et Victor Hugo a aussi beaucoup souffert. En lisant « La Vie sentimentale de Victor Hugo », j'ai l'impression de lire le Closer du XIXe siècle huhu.

Trêve de bavardage. Après avoir pris une douche, je prend le temps de sécher mes cheveux. Je me met à les analyser lors du séchage.

« Mmmh … je devrais peut-être faire une queue de cheval aujourd'hui et mettre une robe un peu plus courte, ce n'est vraiment pas pratique sinon. »

Les cheveux secs, je les brosse délicatement et, en plus de mes deux petites couettes, j'attache ma plus longue crinière avec un autre ruban de secours. Ensuite, je me vêtis de ma robe blanche habituel mais un peu plus courte -pour ne pas marcher dessus, je sais à quel point je suis maladroite-, j'attache le petit bijou rouge que j'accroche à mon décolleté et je n'oublie absolument pas mes gants, je suis quelqu'un de nerveuse et il m'arrive de perdre mon contrôle. Enfin, je peux prend mon petit déjeuner.

Je suis vraiment heureuse de ce petit appartement. Il est fonctionnel, simple, chaleureux et j'en passe. Il me fait sentir d'avantage indépendante vu que j'étais dans des colocations auparavant. Je met de l'eau à chauffer, des œufs écrabouillés à cuire et des tartines à griller. J'en profite pour allumer la télévision, mettre deux petites assiettes et poser de la confiture et de la marmelade.
Les informations passent à la télé, comment se fait-il que je suis sur une chaîne dédiée à l'information ? Je zappe de chaîne pour tomber sur un canal de dessin animé. Cela me met d'avantage de bonne humeur, l'humour enfantin me fait rappeler la brève époque des dessins animés japonais. C'est différent en Angleterre, les styles semblent beaucoup plus différent que dans mon pays natale, comme en France.

Après avoir mangé mon repas matinal, je vérifie la présence de tout les papiers nécessaires que j'ai préparé la veille. Pour un premier cours, j'ai décidé de faire connaissance avec les élèves et exposer le programme annuel rien de plus. Je n'ai donc pas grand chose dans mon sac excepté une note de la salle où je dois me rendre et deux ou trois feuilles présentant l'année qui va se dérouler. Puis, je zieute l'heure pour ne pas être en retard : Sept heures vingt. Je fais les finalisation comme le maquillage et me brosser les dents avant de mettre mes bottes blanches et de partir toute pleine de vie.

Je salue le peu de passant que je vois qui me répond poliment. Ah, que j'aime cette vie, cela me change bien. Je pense que c'est juste moi, mais les habitants semble plus aimable et je me sens beaucoup plus épanouie, maintenant que j'ai un emploi dans une Académie qui a l'air d'être fait spécialement pour moi, une petite ville splendide … Je ne peux espérer mieux.

Sur la route, j'en profite pour aller acheter une boite de beignet aux parfums divers pour me faire ''pardonner'' de mon absence lors de l'inauguration du bâtiment Diamant. Je m'en veux un peu de ne pas avoir été là, quelle image donne-je maintenant ?

Enfin dans le Hall, je me dirige vers la salle des professeurs pour déposer la boite de pâtisserie et je colle un post-it ayant marqué « Servez-vous, c'est gratuit » avec un petit dessin de moi-même simplet avec un large sourire.

Ensuite, je sors le papier où la salle de cours est indiqué. Je sens mon cœur battre la chamade. Je connais en fin de compte très peu cet endroit gigantesque, je n'ai fais qu'une très courte visite. Je déglue péniblement avant de sortir la salle des professeurs et me mettre à la recherche de cette fameuse salle. Mon regard se perd dans les couloirs tandis que j'avance lentement.

« Il faut continuer par là … Et puis là … Han, mais comment ai-je dessiné ce truc ? »

J'arrive malgré tout dans la salle. Elle est immense, et les chaises et les tables sont en bois, comme au bon vieux temps. Ils ne semblent pas trop dégradé malgré tout. Après mon entrée assez discrète, je constate que quelques élèves sont là. Je les contemple avec un air innocent et curieux avant de m'avancer timidement vers mon bureau.

« Ne trébuche pas, ne trébuche pas ... » pense-je.

Alors que j'ai frôler la mort à cause d'un carreau, je me rattrape rapidement, ni vu ni connu. Je fixe le carreau avec un large sourire remplis de triomphe.

« Aha, tu ne m'auras pas cette fois ! » songe-je de nouveau.

Je m'apprête à lui tirer la langue mais j'ai oublié mon rôle de professeur : je dois rester sérieux et crédible si je ne veux pas me faire écraser par les élèves les plus turbulents. Je pose alors mon sac, sortant un peu anxieuse mes papiers en attendant l'arrivée des retardataires. Enfin, je me redresse et affiche un sourire des plus chaleureux voilant ainsi tout mon stress.

« Bonjour à tous, je me présente, je suis Mlle Chizuru votre professeur de littérature. »

Je note alors mon nom sur le tableau avant de me retourner, gardant un sourire des plus bienveillants.

« Nous allons nous présentez. Vous levez votre main et je vous donnerai la parole. Dites moi quels sont vos hobbies, ça m'intéresse. »

J'approche alors ma chaise pour me mettre un peu plus près de mes élèves et m'assied. Une émotion particulière se fait ressentir dans tout mon corps. Celui de connaître mes élèves, Savoir si ils aiment la littérature, si ils sont curieux et ont une soif d'apprendre les lettres. Mon stress s’atténue un peu plus. En espérant qu'ils seront agréables à mes côtés, imposer une discipline est assez difficile pour moi.





« "Yolo." susurre Robespierre à St Just. »
avatar
Mlle Denarbonne

Fiche perso'
Infos:
Exp:
100/100  (100/100)
Où me trouver:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Message par Invité le Jeu 23 Avr 2015, 00:09

Quelques temps avant que la sonnerie sonne je pris une place étant juste derrière la porte.

- Je me demande à quoi peut bien ressembler la prof.

Puis elle arriva au moment même où ça avait sonné.
Je ne fis pas attention au fait qu'elle sois différente de la plus part physiquement, je finissais par avoir l'habitude avec cette académie par contre, sa tenue oui. Sa peau était pâle, ses yeux dorés et grand, elle avait aussi de très longs cheveux au point qu'ils atteignaient ses genoux et qu'ils étaient rose. Quand à ses habits... je n'osais même pas en parler.
Elle avança jusqu'à son bureau après nous avoir observée.
Elle trébucha mais se repris rapidement. Elle s'installa et attendit quelque chose. Je n'avais pas compris quoi.
Elle se leva par la suite et afficha sur son visage un sourire un peu maladroit.

« Bonjour à tous, je me présente, je suis Mlle Chizuru votre professeur de littérature. »

Elle partie en direction du tableau afin d'écrire son nom.

« Nous allons nous présentez. Vous levez votre main et je vous donnerai la parole. Dites moi quels sont vos hobbies, ça m'intéresse. »

Je la levai, et m'exprimai en ayant toujours le même sourire au visage.

- Bonjour Mlle Chizuru, je m'appelle Kris Lohan, j'aime joué de la guitare et dessiner.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Message par Invité le Dim 26 Avr 2015, 18:54

Enfin un cours de littérature. Le descendant du phénix attendait depuis longtemps cette nouvelle activité dans l'académie suite à sa passion dans le domaine mais surtout grâce à sa grande culture générale et son grand répertoire d'auteurs. Kaneki écrivait parfois un ou deux chapitres afin de garder sa concentration pour éviter de s'enflammer involontairement ou simplement pour s'évader dans un autre monde. Un monde irréel et sans limites, qui est celui de la littérature. Il n'y a rien de plus vaste que ça.

S'avançant alors doucement dans le couloir sophistiqué, doté de couleurs chatoyantes et chaleureuses. Celui-ci était d'un vide envoûtant, appelant les pas de Kaneki à le traverser, dans de grands craquements des planches du parquet. C'est en arrivant au fond de ce couloir qu'il fut subjugué par une scène peu commune. Eclairée par les reflets du soleil, à travers les petites fenêtres.

Des bibliothèques couvraient la totalité des murs, celles-ci reflétées par le soleil, faisaient profiter la pièce de longues ombres mouvantes. Une dizaine de tables plus petites les unes que les autres s'étendaient le long du plancher de bois, couvertes par différentes chaises larges et craquantes. Le style de la salle de classe était plutôt XVI, rappelant ainsi une époque de plusieurs siècles en arrière.

Kaneki pénétra à l'intérieur de la salle jusqu'à s'avancer vers unes des chaises les plus éloignées de la classe, plongeant son regard dans son livre habituel écrit par un auteur japonais peu connu.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Message par Invité le Mar 28 Avr 2015, 19:46

Premier cours de littérature



À peine levé et doucher, je commençais à me préparer. Il était 7 heures et demies, les cours de littérature ne m'intéressaient pas, mais j'avais promis à Natsuko que j'essaierais de travailler un peu plus, pour ne pas trop être en retard sur elle niveau école... Déjà que je n'étais pas super intelligent... Pourtant, ce n'est pas faute d'essayer de rester éveillé en cours, mais je n'y arrive pas, c'est trop ennuyeux la plupart du temps...

À peine eu-je le temps de prendre mon petit-déjeuner, la boite de céréales étant toujours à côté de mon lit, j'étais déjà en retard pour le premier cours de la journée... Mettant mon sac sur mes épaules après avoir enfourné mes cahiers de cours qui se trouvaient encore ouverts sur le bureau... Les joies de la flemmardise... Je commençais à courir dans les couloirs pour arriver à la salle de cours avec deux minutes de retard. "Excusez-moi pour mon retard..." Avais-je lancé en entrant, pour aller directement m'asseoir à côté d'un jeune garçon aux cheveux brun et lisse.

"Nous allons nous présenter. Vous levez votre main et je vous donnerai la parole. Dites-moi quels sont vos hobbies, ça m'intéresse."

J'attendis qu'un élève se présente avant de faire de même d'un air un peu timide

"Hum bonjour, Akio Matsuda, je suis le retardataire... J'aime dormir et si je suis là, c'est surtout pour ne pas me retrouver idiot devant ma petite amie... De base, je n'aime pas la littérature... Essayez de ne pas trop en tenir compte..." Je me rassis immédiatement après en attendant.
© GASMASK

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Message par Invité le Mar 28 Avr 2015, 20:43

Je ne savais pas ce que je faisais là. Ce cours, aussi nouveau que les autres, et je me sentais perdue. Tant et si bien que j'étais affalée sur mon bureau lorsque la sonnerie sonna. Cela me donna deux avantages : le professeur ne me voyait pas, et je ne le voyait pas. Je l'entendis seulement :

« Bonjour à tous, je me présente, je suis Mlle Chizuru votre professeur de littérature. Nous allons nous présentez. Vous levez votre main et je vous donnerai la parole. Dites moi quels sont vos hobbies, ça m'intéresse. »

Ce fut Kris-kun qui commença en premier, suivi d'une personne que je ne connaissais pas encore :

- Bonjour Mlle Chizuru, je m'appelle Kris Lohan, j'aime joué de la guitare et dessiner.
"Hum bonjour, Akio Matsuda, je suis le retardataire... J'aime dormir et si je suis là, c'est surtout pour ne pas me retrouver idiot devant ma petite amie... De base, je n'aime pas la littérature... Essayez de ne pas trop en tenir compte..."

Je ne souhaitais pas répondre, même si c'était ce qu'il y avait de mieux à faire. Cependant, je ne le pouvais tout simplement pas. Je ne voulais pas parler devant beaucoup de monde à nouveau. La dernière fois j'avais failli m'évanouir, juste parce que je devais me présenter. Heureusement que Kris-kun m'avait aidé ce jour-là, mais il était hors de question que ça recommence...

Je fus surprise de ma colère et mon comportement. J'étais même horrifiée par moi-même! Comment pouvais-je en être capable? Je me relevai et pris ma tête entre les mains, déboussolée.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Une prof avec des cheveux roses ?!!

Message par Appia le Jeu 30 Avr 2015, 14:35

Cher journal,
Aujourd'hui, je vais en cours de littérature !! ça fait vraiment chic ! Mais j'espère que j'aurai le niveau, les autres élèves ont l'air de savoir plein de choses.
Sinon, le petit déjeuner de ce matin m'a donné mal au ventre, j'espère que ça va passer.



Tout de même, Appia se disait qu'elle vivait dans un drôle de monde. Elle avait bien senti que Tsuki était une école prestigieuse (comment pourrait-il en être autrement quand les locaux étaient un sublime château ?), mais au point de donner accès à tous les cours à tous les élèves, même à des... ignares, comme elle ?! A son époque Appia n'avait jamais appris la littérature, matière plutôt réservée aux jeunes gens issus de familles aisées. Le simple fait qu'on lui donne maintenant accès à ce genre de matière lui paraissait une aberration. Mais aussi un grand privilège !

Le professeur était une dame aux cheveux... roses ??!! Mais à part ça elle avait l'air très gentille,  et surtout très souriante. Pas du genre à donner des coups de martinet aux élèves, apparemment, mais il fallait toujours se méfier. Elle était habillée de manières très chic, de son point de vue, mais assez voyante aussi.
Elle demanda à la classe de se présenter, et de parler de ses hobbys. Comme elle ne savait pas ce que ce mot signifiait, la Romaine attendit que quelques autres élèves aient pris la parole pour répondre à son tour.

Le premier élève, même s'il n'avait pas l'air méchant, ressemblait à un sauvage avec ses cheveux qui partaient dans tous les sens. Instinctivement, Appia se recroquevilla sur sa chaise. Le suivant... elle le connaissait, c'était Akio le gros paresseux ! D'ailleurs ils s'en vantait !! Irrécupérable celui-là...

Les hobbys, apparemment, c'était ce qu'on aimait faire. Question difficile pour elle, qui n'avait pas pu pratiquer les siens depuis... une éternité. Une vraie.

Si certains élèves avaient pris la parole sans hésitation, d'autres étaient beaucoup plus timides. Comme personne d'autre ne parlait, Appia se leva en même temps qu'elle levait la main, et dit en souriant:

- Bonjour Mademoiselle. Je suis Appia Naevius Prisca. J'aime bien inventer des histoires, discuter, et je ne crains personne aux osselets ! Sinon, bein... j'aime bien apprendre des choses.

"Apprendre des choses" n'était pas une tentative de fayotage. Elle entendait plutôt par la "découvrir des choses de 2015 qu'elle ne connaissait pas", comme la télévision (qu'elle plaçait en tête de sa liste des meilleures inventions du XXIème siècle), le fonctionnement des interrupteurs, la raison pour laquelle les gens passaient autant de temps à caresser leurs espèces de boîtes plates,... et toutes les découvertes importantes en général !

- Par contre je ne connais pas grand-chose de littérature. Enfin j'ai un tout petit peu étudié Virgile.

Sa présentation faite, elle se rassit. Ce n'était pas énorme, elle le savait, mais elle avait fait un effort ! Et pris un risque: elle espérait ne pas avoir vendu la mèche à propos de ses origines en disant une grosse bêtise qui n'était plus d'actualité. Mais elle n'en savait pas assez pour juger.

En attendant que le reste de la classe se présente, Appia se balança un moment sur sa chaise, joua un peu avec son stylo, puis s'intéressa à sa voisine. C'était une jeune dame -une élève, forcément, corrigea-t-elle-, avec de longs cheveux blonds. Elle paraissait complètement effrayée. Par la professeure ? Par les cours ? Par l'idée de devoir se présenter ? Par le tout à la fois ? En tout cas, on aurait dit elle quand elle devait faire face à une araignée !

- Pssst ! Moi c'est Appia et toi ?

Elle jeta un regard -absolument suspect- autour d'elle, pour savoir si elle pouvait parler discrètement, puis continua:

-Tu n'as pas l'air d'aller bien ? Tu la connais la prof' ? Elle est méchante ? Ou alors toi non plus tu n'arrives pas à digérer les petits déjeuners Anglais ?


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Exp:
100/100  (100/100)
Où me trouver:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Message par Mlle Denarbonne le Ven 01 Mai 2015, 16:41



• Mlle Chiziru & ses élèves •
J'ai peu attendu avant qu'un élève se lève et se présente.

« Bonjour Mlle Chizuru, je m'appelle Kris Lohan, j'aime joué de la guitare et dessiner. »

Ah, j'aurais tellement aimé entendre un de ces morceaux de guitare et le voir dessiner un peu. Malheureusement, nous sommes en cours de littérature, je dois respecter mon rôle de professeur, ce n'est pas mon ami, mais mon élève. Je remarque alors l'arrivé tardive de deux ou trois élèves. Je les épargne d'une punition ou d'une scène, ce n'est que le premier cours. Après la petite présentation de Kris, un des retardataires se lève.

« Hum bonjour, Akio Matsuda, je suis le retardataire... J'aime dormir et si je suis là, c'est surtout pour ne pas me retrouver idiot devant ma petite amie... De base, je n'aime pas la littérature... Essayez de ne pas trop en tenir compte... »

Je n'ai pu m'empêcher de pouffer de rire lorsqu'il a dit : « si je suis là, c'est surtout pour ne pas me retrouver idiot devant ma petite amie ». C'est assez mignon, bien qu'il n'apprécie pas la littérature. Mais ceci est un défi : Je vais apprendre à mes élèves d'aimer les livres classiques et en tout genre et en toutes langues, malgré le programme de cette année, un peu décevant. Sans plus attendre, le jeune Matsuda se réinstalle.

Les élèves semblent un peu timide. Il a fallut que j'insiste un peu avant que l'une d'entre eux se montre. C'est une toute petite fille souriante.

« Bonjour Mademoiselle. Je suis Appia Naevius Prisca. J'aime bien inventer des histoires, discuter, et je ne crains personne aux osselets ! Sinon, bein... j'aime bien apprendre des choses. »

Des étoiles surgissent dans mes yeux. Les « inventer des histoires » et le « j'aime bien apprendre des choses » me met dans tout mes états. Mais je me suis vite repris, tout comme la petite Appia qui ajoute :

«  Par contre je ne connais pas grand-chose de littérature. Enfin j'ai un tout petit peu étudié Virgile. »

Je pousse un « Mh ? ». Je suis vraiment surprise qu'elle est pu étudié Virigile. En général, ils apprennent plutôt la littérature d'Homère avec « l'Odyssée » et « l'Illiade ». Je suppose qu'elle doit avoir des origines latine, vu ses seconds noms et son savoir. Je me rend compte maintenant à quel point l'Académie Tsuki est très diversifié, c'est un énorme plus. C'est beau que des centaines d'enfants du monde entier viennent dans une école tel que Tsuki. Je peux en avoir la larme à l’œil, je suis tellement heureuse d'être ici et de connaître des personnes de différentes ethnies qu'asiatique.

Un bref silence s'installe dans la pièce. Mon regard analyse chaque personne présente. Je décide de briser ce calme.

« Personne d'autre ? Bon. »

Sans plus attendre, je me lève en remettant correctement ma robe. Je m'exclame enfin :

« Eh bien, quelle diversité. ,mes yeux visent l'élève Matsuda, La littérature est vraiment  quelque chose d'important, elle développe votre analyse, votre orthographe, votre imagination et vos opinions. Je vous promets de vous apprendre le meilleur de cette matière. »

J'en fais peut-être un peu trop, mais je veux vraiment les convaincre car mon enseignement me tient à cœur, c'est lui qui m'a permis de m'échapper à ce monde qui semblait autrefois si cruelle, je n'en vois maintenant que pureté tout en gardant un minimum les pieds sur terre. Je me tourne vers mon bureau pour chercher la feuille résumant cette année. J'en profite pour parler :

« Aujourd'hui, je vais juste vous exposer le programme de cette année. Veuillez prendre une feuille et un crayon pour noter, nous la réutiliserons pour savoir où nous en sommes dans notre programme. »

Pendant que je trace un tableau, je me retourne vite ayant d'oublier une information assez importante pour moi.

« Ah, et j'ai oublié. Je vais avoir du mal à retenir le nom de tout le monde alors, s'il vous plaît, mettez un papier avec votre nom pour que je puisse vous reconnaître. »

Pendant ce temps, je marque au tableau la première séquence de l'année : « Méthodologie ». Après avoir placé le premier point, j'attends que les élèves finissent de marquer leur prénom ainsi que leur titre pour commencer à leurs expliquer.

« Il y aura trois parties par séquence, sachant qu'il y en a que deux. La première, la plus courte, consiste à organiser son travail. » ,je marque une pose pour ajouter en sous-titre « Organiser son travail » et je place un petit point en dessous en guise d'une sous catégorie, On commencera par analyser certains textes officiels anglais comme des lettres, des nouvelles ou encore, de la poésie. Ensuite, nous allons étudier une œuvre intégrale. ,je fais exactement comme pour le premier sous-titre en ajoutant une sous catégorie, Comme premier point, nous verrons « Qu'est-ce que lire ». Par la suite, nous verrons « Qu'est-ce que lire une œuvre intégrale ». Enfin, nous verrons « Comment faire une démarche générale du travail  ». Pour cette partie, il faudra le livre « Les Hauts de Hurle-Vent ». ,je le note dans un coin du tableau pour ne pas que les élèves oublient, mais je leur rappellerai plus tard, pour le moment c'est inutile,  On ne s'attardera pas beaucoup sur ce livre, vous n'êtes pas obligé de vous le procurer tout de suite, je vous le rappellerai. Enfin, la dernière partie de la Séquence est sur « Comment traiter les question de l'épreuve écrite ». ,je le note au tableau comme pour les deux autres parties, Le premier point est sur « Élaborer une réponse à la question posée », je ne vous en dit pas plus, vous le devinerez. Ensuite, il y a la « Rédaction » où, là, vous ferez des dissertations. »

Après avoir écrit tout ceci sur le tableau noir, je marque une pose, histoire que les élèves me rattrape. J’enchaîne enfin sur les contrôles qui vont se dérouler pendant cette séquence.

« Pendant les deux premières parties, vous aurez au moins deux ou trois contrôles pour récapituler tout ce que vous aurez appris. Pour la troisième, vous aurez une dissertation complète à faire, mais ne vous inquiétez pas, nous ferons plusieurs exercices en classe. »

Je prend une craie rouge pour tracer une ligne aux parties comportant des contrôles. Je la pose et me retourne avec un sourire rassurant. Je questionne alors :

« Ça va ? Vous avez des questions ? »






« "Yolo." susurre Robespierre à St Just. »
avatar
Mlle Denarbonne

Fiche perso'
Infos:
Exp:
100/100  (100/100)
Où me trouver:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Message par Invité le Sam 02 Mai 2015, 20:50

Pendant que j'hésitai encore à parler, ma voisine le fit pour elle :

« Bonjour Mademoiselle. Je suis Appia Naevius Prisca. J'aime bien inventer des histoires, discuter, et je ne crains personne aux osselets ! Sinon, bein... j'aime bien apprendre des choses. Par contre je ne connais pas grand-chose de littérature. Enfin j'ai un tout petit peu étudié Virgile. »

Je ne prêtais qu'une oreille distraite à ce qu'elle raconta, comme pour les personnes précédente. Mais, quelques dizaines de secondes après, elle d'adressa directement à moi :

- Pssst ! Moi c'est Appia et toi ? Puis, après avoir jeté une regard autour d'elle : Tu n'as pas l'air d'aller bien ? Tu la connais la prof' ? Elle est méchante ? Ou alors toi non plus tu n'arrives pas à digérer les petits déjeuners Anglais ?

Je regardai ma voisine avec des yeux rond puis cachai ma tête entre mes bras pour qu'elle ne me voit pas rire. Puis, une fois calmée, je la regardai en souriant pour lui répondre :

- J-je m'appelle Yumiko. J-je ne connais pas ce p-professeur... En fait, j-je... j'ai peur d-de me présenter d-devant la classe. J-j'ai peur de la foule... de quand i-il y a trop de monde...

Puis, je me rendis compte que le professeur en question avait commencé à nous parler. J'ouvris donc mon carnet et tentai de noter ce qu'elle nous disait :

« Il y aura trois parties par séquence, sachant qu'il y en a que deux. La première, la plus courte, consiste à organiser son travail. On commencera par analyser certains textes officiels anglais comme des lettres, des nouvelles ou encore, de la poésie. Ensuite, nous allons étudier une œuvre intégrale. Comme premier point, nous verrons « Qu'est-ce que lire ». Par la suite, nous verrons « Qu'est-ce que lire une œuvre intégrale ». Enfin, nous verrons « Comment faire une démarche générale du travail ». Pour cette partie, il faudra le livre « Les Hauts de Hurle-Vent ». On ne s'attardera pas beaucoup sur ce livre, vous n'êtes pas obligé de vous le procurer tout de suite, je vous le rappellerai. Enfin, la dernière partie de la Séquence est sur « Comment traiter les question de l'épreuve écrite ». Le premier point est sur « Élaborer une réponse à la question posée », je ne vous en dit pas plus, vous le devinerez. Ensuite, il y a la « Rédaction » où, là, vous ferez des dissertations. »

En relisant mes notes, je remarquai que, une fois encore, je n'avais pas tout compris. Qu'est-ce qu'est une dissertation? La seule chose que j'avais compris, et qui me laissait une pointe d'espoir d'apprécier ce cours, était qu'on allait lire! Puis, la prof reprit :

« Pendant les deux premières parties, vous aurez au moins deux ou trois contrôles pour récapituler tout ce que vous aurez appris. Pour la troisième, vous aurez une dissertation complète à faire, mais ne vous inquiétez pas, nous ferons plusieurs exercices en classe. » Puis, après une pause : « Ça va ? Vous avez des questions ? »

Je savais que j'allais regretter, mais il fallait que je sache. C'est donc timidement que je levais une main tremblante en demandant :

- Qu-qu'est-ce qu'une dissertation?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Message par Invité le Sam 02 Mai 2015, 21:11

Bzzz. Bzzz. Luka grogna en émergeant... Ces derniers jours il n'arrivait plus à dormir, il se rappelait de ce qu'il avait fait et de sa famille qui était encore en Italie... Il culpabilisait d'avoir recommencé une vie en abandonnant ses frères et sœurs... Notre jeune italien savait qu'ils ne risquaient rien mais cela ne changeait pas le fait qu'il les avait abandonné... Il attrapa son téléphone et regarda ce qu'il l'avait réveillé. Un simple message d'une femme qu'il avait rencontré dans un bar... Il soupira ne prenant même pas la peine de répondre... Il vit l'heure... 7h55... Il se redressa brusquement, il avait cours dans quelques minutes ! D'ailleurs, un cours oui, mais lequel ça... Il n'en avait aucun idée... Il soupira et sortit de son lit pour filer à la douche en vitesse, puis il prit son uniforme et l'enfila. En sortant il attrapa une crêpe qu'il avait acheté la veille mais n'avait pas mangé.

Il sortit donc enfin de sa chambre et regarda son portable pour avoir l'heure |8:10|... Et fila donc vers sa salle de cours... Littérature non ? Le pire c'est qu'en plus d'être en retard Luka n'était pas sur de son cours et il n'avait pas prit la peine de vérifier, ou plutôt étant en retard il avait oublié de le faire... Le jeune italien soupira en ayant envie de se frapper. Il alla jusqu'à ce qui lui semblait être la salle de cours de littérature... Si c'était le bon cours... Il tendit l'oreille pour vérifier que c' était bien Mie :

- Pendant les deux premières parties, vous aurez au moins deux ou trois contrôles pour récapituler tout ce que vous aurez appris. Pour la troisième, vous aurez une dissertation complète à faire, mais ne vous inquiétez pas, nous ferons plusieurs exercices en classe. Ça va ? Vous avez des questions ?

Il avait déjà rencontré la prof de français dans les jardins de l'académie. Luka avait à peu près le même âge qu'elle et il s'était tout de suite bien entendu. Il était au final devenu ami, ou plutôt complice, comme Sherlock et Watson. Il frappa tranquillement et ouvrit la porte, quand il vit Mie il ne put s’empêcher de sourire, il alla vers elle et lui fit un bisou sur la joue avant de murmurer :

- Content de te revoir.


Puis se rappelant que effectivement il était en cours, et en plus ce la en retard il se reprit et dit :

- Excusez-moi d'être en retard Mademoiselle Chizuru...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Des potins !!!

Message par Appia le Mer 06 Mai 2015, 21:32

Cher journal,
On a vu l'amoureux de la prof de littérature !!!! Je suis sûre que c'est lui, puisqu'il lui a fait une bise !!!! Et puis ça a l'air d'être un adulte lui aussi.
Ma voisine s'appelle Yumiko. Et je suis sûre de l'orthographe, vu qu'on a tous du écrire nos noms sur une feuille. C'est super pratique !


Vu sa réaction Appia ne savait pas trop si elle effrayait sa voisine, ou si celle-ci se moquait d'elle. Peut-être un peu des deux. En tout cas sa réaction, comme tout le reste, était bien due à la timidité. Ce qu'elle pouvait comprendre, elle-même avait tendance à redouter le jugement des autres. Elle murmura:

- Enchantée Yumiko. Je te comprends, moi c'est l'inverse: je n'aime pas du tout être enfermée toute seule.

Leur bavardage fut interrompu par Mlle Chizuru en personne, qui entra dans le vif du sujet.
Obéissant à la consigne, la Romaine se fit un plaisir d'utiliser ses stylos de couleur pour écrire un magnifique APPIA sur une feuille à carreaux, avant d'imiter les autres élèves, et de la plier pour la poser à l'avant de sa table.

Pour le reste, Appia buvait les paroles de la prof aux cheveux roses, même si elle ne comprenait pas tout, loin de la ! Au moins celle-ci semblait très bien organisée. Et si l'on commençait par étudier des choses basiques telles que "qu'est-ce que lire", peut-être la romaine n'était-elle pas si en retard que ça... ?
Elle recopia le plan avec application, toujours à grand renfort de couleurs. Cela terminé, elle contempla un moment le résultat, comme une artiste devant son œuvre, avant de rajouter quelques soleils pour égayer le tout !

« Ça va ? Vous avez des questions ? »

Énormément, bien sûr. Mais la rubis avait toujours cette crainte de poser des questions idiotes, où de demander des choses qu'une véritable élève du XXIème siècle était sensée savoir. Qu'étaient les rédactions, dissertations, les épreuves écrites, de quoi parlait le livre qu'ils étaient sensés étudier ? Comment allait-elle l'acquérir, alors qu'elle ne possédait pas un sou ? Son matériel scolaire était déjà fourni par l'académie, et elle ne pensait pas pouvoir abuser de leur générosité ! Il vaudrait sans doute mieux attendre la fin du cours pour se renseigner auprès de Mlle. Chizuru directement.

C'est à ce moment que le "monsieur aux cheveux blonds" entra dans la classe, et fit un bisou à la prof !!!
C'était, de son point de vue, à la fois absolument indécent et terriblement excitant ! Il faudrait absolument qu'elle en parle aux autres ! Qui était cet homme ? Un autre professeur ? Un élève ? Une personne de l'extérieur, qui était venue surveiller sa fiancée/sa femme/son amante pendant son cours ? Ou alors un mordu de littérature ?
En tout cas c'était son amoureux, un jeune homme bien élevé n'embrasserait jamais une jeune femme dans d'autres circonstances !
Si on la laissait divaguer, Appia aurait bientôt été capable de jurer qu'elle les avait vu s'embrasser langoureusement, pendant plusieurs secondes.
Elle se pencha de nouveau vers Yumiko avec un sourire ravi:

- C'est son amoureux qui est venu la voir ! Tu l'as déjà vu ? Je me demande qui c'est !!

Elle devait ab-so-lu-ment en savoir plus sur cet homme aux cheveux blonds qu'elle dévorait des yeux. S'il avait le malheur de s'asseoir près d'elle, elle se ferait un plaisir de le harceler de questions !!


avatar
Appia

Fiche perso'
Infos:
Exp:
100/100  (100/100)
Où me trouver:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours de littérature • Mlle Chizuru

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum