Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Yumie le 21/4/2015, 22:09






P E R D U E.

Ploc.
Ploc.
Ploc.
Des gouttes gelées tombent sur ma joue. Mes yeux s'ouvre doucement, remarquant que je suis recroquevillé. Je me lève mollement contemplant l'endroit où je suis. Mes mollets barbotent dans de l'eau froide. Ne flottais-je pas avant ? L'espace est noir, seul moi et la limite de l'eau colore la pièce.
Il y a aussi un escalier noir en face de moi, elle se démarque par ses courbes blanches. Je la fixe quelques minutes avant de prendre la décision de monter les marches malgré la difficulté que j'ai à l'atteindre à cause de l'eau.

Les marches sont longues, si longues à monter. Cependant, cela me permet de me réveiller un peu plus et de comprendre ce qui se passe. Suis-je dans le rêve de quelqu'un ? De qui ? Pourquoi est-ce que je ne le vois pas ? Cela fait un moment que je n'ai pas rêvé dans un de mes rêves. Je me sens si impuissante. Plus je monte, plus la lumière timide s'approche de moi, ce qui m'encourage d'avantage à avancer. C'est alors que ma tête cogne une plaque d'égout laissant quelques rayons lumineux passer à travers les trous. Je pousse alors la plaque.

Je suis accueilli par un ciel gris, des bâtiments gris et des habitants noirâtres marchant maussadement sur le trottoir. Cette univers me fait rappeler un des rêves que j'ai fais avec quelqu'un. J'avance doucement, regardant les passants. Impossible de communiquer avec eux, je peux seulement voir sur leur visage de l'angoisse et de la tristesse. Je poursuis donc ma route jusqu'à ce que je me retrouve au pied d'un tunnel de torii. Je n'ai rien d'autres à faire que de le traverser.

Au fur et à mesure de ma marche, les torii semble se dégrader, se décolorer. Le chemin semble interminable, je décide de courir autant que je peux ayant marre de voir ces arches japonais. J'ai de plus en plus de mal à respirer et à bouger, j'ai l'impression d'être paralysé. Brusquement, les arches rouges et noir s'écrase sur le sol, ce qui me force de plus en plus à avancer jusqu'à ce que le sol s’affaisse et me laisse tomber dans le vide.



H U M I L I E E.

Je me retrouve pendu par le cou dans une arène antique. Je peine à respirer et à me maintenir en vie pendant qu'une voix familière hurle :

« Allez y, moquez vous d'elle jetez lui des pierres, c'est une meurtrière ! »

Les spectateurs se mettent alors tous à rire et à me pointer du doigt et à me jeter des cailloux pointus. C'est alors qu'une rage énorme m'envahit. Mes dents grinces et mes yeux fusillent les regards inexistant du public.

« ARRÊTEZ ! »

J'ai beau hurlé de toutes mes forces mais les injures et les blessures ne font qu'empirer. Je me débats alors de plus en plus tentant en vain de me libérer que ce soit par moi-même ou avec mon pouvoir, rien ne change.

« Qu'est-ce qui se passe, pourquoi mes pouvoirs ne marchent pas ?! »

Je commence à paniquer de plus en plus jusqu'à ce que cette fameuse voix dit :

« Stop. »

Tout le monde se tait et la corde disparaît me laissant tomber pitoyablement sur le sol. Je me retourne pour faire face à cette voix hautaine pour me rendre compte que je connaissais bel et bien cette voix. C'est celle de ma grand mère. Elle semble avoir mon âge. Elle a les même yeux argentés que ma grand mère et de long cheveux noirs que ma grand mère a eu autre fois. Elle est assis sur un immense trône rempli d'ossement humain, vêtu d'une tenu d'écolière simple et d'une immense cape noir, d'une couronne argenté grandiose et d'une cane en bois usé. Cette dernière se lève me regardant de haut avec un sourire malsain.

« Tu vas jouer à un jeu, Yumie. »

Elle me lance un couteau que j'ai évité de justesse à me le prendre dans mon œil. Je le prend et la regarde avec un air déterminé, tandis que cette vieille-jeune ne se retient pas pour m'envoyer des œils remplis de compassion mêlé à de la moquerie.

« Tu vas jouer avec toi-même et la mort. »

Le décor se change soudainement. Tout devient vague et dérive dans le noir complet. Je peux toujours entendre le gloussement de Omna.



M E U R T R I E R E.

Je suis de nouveau sonnée. Je suis retournée dans un lieu obscure. A mes pieds, du goudron. J'avance péniblement avec mon couteau vers la lumière projeté par une fenêtre. Regardant à travers elle, une nuit sans étoile se montre. Alors que je la contemple avec mélancolie et inquiétude, je sens quelque chose m'attraper par la taille, quelque chose de répugnant poussant des cris immondes. Je n'ai qu'un couteau pour me défendre contre elle qui semble dévorer mon épaule. Par instinct de survis, je l'assassine après une multitude coup de couteau. Alors que je me rend à peine compte de mon acte, la zone change de nouveau. Elle tournoie sur elle même pour laisser place à un parc dans la nuit. Je suis fasse à des monstres humanoïdes ayant d'énormes seringues dans les mains, claquant des dents. Je ne peux rien faire d'autres que de les tuer. Tuer. Tuer. Ils sont bien trop nombreux, mais qu'importe, j'exprime ma rage à travers mes coups. Est-ce que je suis en train de prendre du plaisir ?  Pourquoi est-ce que je hurle ? Pourquoi est-ce que mon nez piquote ? Pourquoi ma gorge est nouée ?

Je les ai tous abattus. J'observe l'horrible carnage me faisant réaliser à quel point je ne vaux pas mieux que. Soudainement, je sens mon acide gastrique remonter, mais je m'empêche de la laisser s’échapper. Les yeux écarquillés, les mains tremblantes, je jette au loin l'arme des crimes, mais elle réapparaît  toujours dans mes mains. Je m'effondre, hurlant de toutes mes forces n'admettant pas mes actes. Mon cœur ne peut endurer l'odeur du sang humain, ma vue s'affaiblit à la vue du sang pourpre gisant tout autour de moi.

« ...j'ai besoin de quelqu'un... » murmure-je.

C'est à ce moment là que quelqu'un vient me caresser la tête délicatement. Le contact me fait frémir mais me met en confiance. Je m'accroche au kimono rouge de la personne, agrippant durement le vêtement.

« ...Maman... »

Je lève mes yeux humides vers la personne pour savoir si c'est bien  celle que j'ai appelé. Tout ce que je vois, c'est le visage jeune de ma grand mère et son sourire malveillant. Cette dernière me crache à la figure me disant sur un ton douloureusement doux :

« Petit monstre, ta mère est déjà partie. Elle ne reviendra jamais. Mais, tu peux aller la chercher, et en finir avec cette souffrance. »

La salive de Omna devient de l'acide qui brûle mon visage. Je crie à nouveau, tentant d'enlever ce liquide corrosif jusqu'à ce qu'il s'évapore et que je constate le changement de lieu.



D E F E N E S T R A T I O N.

Je suis dans une grande ville. Les gens semblent heureux mais si détestable. Personne ne fait attention à moi et les personnes me poussent. Voir des adolescents rirent entre eux, des adultes épanouis et des enfants remplis de vie me donne envie de vomir alors que je devrais être heureuse pour eux. Malgré la foule et l'étendu infini d'habitant me fait sentir encore plus seule et esseulée.
C'est alors que je fais fasse à un miroir. Je vois un monstre défiguré, le corps faible et ensanglanté, tenant en main cette arme blanche. Je fixe ce personnage, je le défigure, je me moque de lui. Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi immonde que moi. Je rentre alors dans ce miroir changeant de nouveau de paysage.

Un ciel pommelé. Un vent glaciale me fouettant le visage. Un chemin étroit. Un piédestal. Aucun retour.
Les yeux vides, je marche lentement vers la petite estrade. Je monte dessus et contemple une dernière fois le ciel. Le vent semble agressif et abîme d'avantage mon visage déformé. J'inspire un bon coup avant de me laisser porter par le gouffre qui m'attend. Puis, je sens un corps se serrer contre moi. Je lève les yeux vers le ciel et susurre :

« ...Mei ? »

Peut-être qu'en fin de compte je ne suis pas seule. J'ai fais la rencontre de cette fille dans un rêve malheureusement interrompu, que je considérais comme la personne la plus chère à mes yeux malgré le peu de temps passé ensemble. Je me retourne doucement constatant qu'en fait ce n'est pas Mei. Ce n'est que moi même.

« Yumie, nous pouvons être plus forte ensemble. »

Nous balançons ensemble dans le vide.


C O N C L U S I O N.

Cette fille s'accroche toujours à moi pendant que nous tombons dans un vide sans fond. Elle se redresse un peu, plantant son regard dans le mien et fait un sourire venimeux.

« Yumie, tu n'es pas si seule que ça. Je suis ta véritable facette. Tu es bien trop faible pour utiliser correctement ton pouvoir, tu dois me le confier. Contente toi d'être un masque, et nous pourrons venger notre haine et notre souffrance à travers les rêves des autres qui connaîtrons aussi notre agonie.
- M-mais, je ne veux faire souffrir personne …
- Je le disais bien, tu es trop faible. Veux-tu toujours que la solitude et les remord te rongent ?
- N-non, je ne veux plus être seule. »

Soudainement, KumuKumu apparaît aux côtés de Yumie. Cette dernière se met à faire un plus large sourire hostile.

« Alors … »

Cette dernière s'approche de mes lèvres avant de murmurer :

« Tu ne seras plus jamais seule. »

Elle dirige ses lèvres sur mon front pour m'offrir un baiser. C'est alors qu'une force et une haine démesurée monte en moi. KumuKumu clos son œil avant de faire disparaître ce trou noir, ce paysage, ce monde.

***

Je sursaute et respire bruyamment et rapidement. Ma vue est complètement flou, il m'a fallu un petit moment avant qu'elle ne se rétablisse. Je peine à articuler trois mots :

« O... où su-is-je.. ? »



Dernière édition par Yumie le 19/7/2015, 22:16, édité 1 fois


avatar
Yumie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Invité le 22/4/2015, 23:28



Ce n'était qu'un mauvais rêve
Avec  Yumie


Comme tous les matins, quand j'avais un moment de trou, je quittais mon bureau et rejoignais la petite pièce spécialisé au fond de l'infirmerie pour les cas importants. Un dossier sous le bras, je regardais la jeune fille allongé dans le lit blanc depuis trop longtemps. Une jolie petite fille aux deux belles nattes brunes disposaient de chaque côté. Je posais le dossier sur la table et m'approchais d'elle. Bien que la machine qui était accroché à elle émettait des bips régulier, je pris tout de même son poignet entre mes mains et m'assurais moi même de son rythme cardiaque.

" Bonjour petite Yumie. Décidée à te réveiller aujourd'hui ? "

Je posais une main douce sur son front et replaçais une mèche de ses cheveux en soupirant. Cette petite était depuis déjà plusieurs mois dans un coma profond. Seulement celui-ci n'était pas comme les autres. Lui parlait ne servait à rien car si dans des cas classiques on pouvait supposer que les patients nous entendent, ici il était plus qu'improbable. On constatait que le coeur battait légèrement plus vite quand l'humain est conscient hors celui de Yumie s'affolait à des moments improbables et jamais en présence de qui que ce soit.

Je m'étais alors penché sur son cas. J'avais fait des tests, j'avais lu son dossiers encore et encore et alors ça me parut évident. La petite n'était pas tombée dans un coma ordinaire mais dans un rêve profond dans lequel elle était enfermée. J'avais trouvé trop de somnifère dans son organisme, en trop grande quantité cette substance avait causé un dysfonctionnement dans la zone de son cerveau et malheureusement dans la zone quiavait été lié à son pouvoir. Il fallait attendre que toutes les cellules à ce niveau se regénère pour passer un message nerveux différent au cerveaux. Ainsi tous les jours, je venais verifier les statistiques, je lui administrais une dose de ma brume blanche qui devait accélérer le processus dans son cerveau et m'occuper d'elle si cela ne marchait pas.

Aujourd'hui en regardant les résultats, je remarquais un pic d'activité rescent. Elle avait dû être entrain de parler dans son rêve. Je jetais un coup d'oeil au dessus de mon épaule. Elle smblait pourtant si paisible. Je posais le tout avec son dossier puis allais m'asseoir près d'elle. Je me penchais, ouvrais sa bouche et soufflais ma petite fumée blanche. J'attendis un instant penchée, mais rien. Je me redressais et poussais un nouveau soupir quand elle sursauta me faisant bouger en même temps. C'était bon ! Elle avait ouvert les yeux ! Maintenant elle respirait fort en scrutant la pièce autour d'elle.

" O... où su-is-je.. ? "

Je posais une main sur son épaule pour tenter de la rassurer et lui servis mon petit sourire que j'utilisais pour les patients.

" Calme-toi d'abord Yumie. Tu es en sécurité. Tout va bien maintenant. Tu es à l'infirmerie de l'académie Tsuki. Tu te rapelle n'est-ce pas ? Tu as eu un problème et tu es tombée dans une sorte de coma. Maintenant ça va aller. Tu t'en souviens ? "

Je parlais plutôt lentement, je voulais qu'elle prenne le temps d'assimiler correctement ce que je lui disais mais surtout il fallait qu'elle m'assure sur sa mèmoire. Même si son coma n'était pas comme les autres, il était possible qu'il engendre les même problème et l'amnésie en faisait partie.



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Yumie le 23/4/2015, 17:57

Je sens l'entité de mon minable corps trembler comme une feuille. Qu'est-ce qui m'arrive ? Qu'est-ce qui se passe ? Je suis complètement perdue. Alors que mon visage est rempli d’inquiétude, je me calme légèrement lorsque un main se pose sur mon épaule. Je frémis à ce contact. Je tourne rapidement ma tête vers cette personne comme si je cherche le danger et vois une grande et belle dame aux longs cheveux rouges me sourire.

« Calme-toi d'abord Yumie. Tu es en sécurité. Tout va bien maintenant. Tu es à l'infirmerie de l'académie Tsuki. Tu te rappelle n'est-ce pas ? Tu as eu un problème et tu es tombée dans une sorte de coma. Maintenant ça va aller. Tu t'en souviens ? »

Je reprends tout doucement ma respiration me sentant d'avantage en sûreté grâce aux mots de l'infirmière. Oui, c'est une infirmière. Je suis sur de l'avoir déjà vu. Je regarde mes draps constatant que mes mains tremblent encore. C'est alors que je me met à réfléchir, à chercher dans mes pensées. Comment me suis-je retrouvée ici ? Tout n'est qu'obscurité dans mon esprit. Il y a juste un fragment de souvenir dont je me souviens avant d'être plongé dans ce rêve atrocement humiliant. Je m'accroche un peu plus aux draps, fixant mes mains avec les mêmes yeux remplis d'anxiété.

« J-je ... »

Ma voix est tremble, et les mots viennent à peine à mes lèvres.

« J-je … Je me souviens d'avoir erré dans les couloirs, t-tout, tout tournait autour de moi, le monde se distordait, j'étais fatigué, je me sentais mal, j'avais envie, ma tête tournait, je ne comprenais rien, je ne me souviens pas de l'infirmerie, je, je-... »

Je reprend péniblement ma respiration, trouvant de plus en plus la situation surréaliste. Des gouttes de sueur perlent à mon front alors que j'ai un peu froid. Je fixe les draps essayant de comprendre d'avantage ce qui se passe.

… Suis-je entrain de rêver ? Mon rêve a été réel non ? Pourquoi ai-je les mêmes sensations que dans mes songes ?


avatar
Yumie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Invité le 27/4/2015, 22:23



Ce n'était qu'un mauvais rêve
Avec  Yumie

Je l'examinais avec minutie. Elle se concentrait pour reprendre sa respiration et peu à peu sa poitrine se soulevait à un rythme qui gagnait en régularité. Même si elle semblait se calmer du point de vue physique, ses yeux montrait à quel point elle semblait perdue. Elle cherchait sûrement à me répondre mais ce ne semblait pas être clair dans son esprit. Je fronçais les sourcils, légèrement anxieuse. J'avais étudiais tout ce qu'il fallait pour les humains normaux mais dès que ça touchait un pouvoir, une particularité, je ne pouvais que faire des suppositions dans le vague sans vraiment trouver de solutions précises.

" J-je ... "

Je lui frottais le dos affectueusement, comprenant au tremblement de sa voix que ça n'allait pas. Malheureusement il arrivait des fois que les infirmières se trouvent impuissante et dans ces moments même quand on a des dons c'est frustrant. Mais ne pouvant rein faire, j'attendis patiemment qu'elle trouve ses mots.

" J-je … Je me souviens d'avoir erré dans les couloirs, t-tout, tout tournait autour de moi, le monde se distordait, j'étais fatigué, je me sentais mal, j'avais envie, ma tête tournait, je ne comprenais rien, je ne me souviens pas de l'infirmerie, je, je-... "

Je fronçais encore les sourcils et regardais la machine qui mesurait l'activité cérébrale. Elle semblait juste au dessu de la normale mais rien d'alarmant quand on se retrouvait en pleine réflexion. Pourtant elle aurait pu monter bien plus haut ce qui me rassura un peu. Au moins elle n'avait pas de grandes lésions à ce niveau. Un nouveau regard sur elle et je vois qu'elle s'affole. Je la réinstalle correctement sur le coussin et va chercher un linge humide que je colle sur son front. Je prends une seringue et injecte un produit dans son organisme grâce au système de la perfusion qui devrait calmer son rythme cardiaque.

" Yumie, reste calme. Ne plus se rapeller est un syptome fréquent des comas. Tu peux très bien retrouver la mémoire par la suite. "

Je m'assis sur le bord du matelas et la regardais dans le fond des yeux.

" Un élève t'as retrouvé évanouie dans ta chambre. Nous ne savons pas ce qui s'est passé mais ton organisme contenait une dose beaucoup trop importante de somnifère. Cela te dit-il quelque chose ?"





Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Yumie le 30/4/2015, 13:18

L'infirmière prit soin de remettre mon oreiller en place et de plaquer sur mon front une petite serviette humide. Son attention me calme de nouveau, remarquant à peine la piquere qu'elle m'inflige. C'est pour mon bien, je ne vais pas m'en plaindre.

« Yumie, reste calme. Ne plus se rapeller est un syptome fréquent des comas. Tu peux très bien retrouver la mémoire par la suite. »

Ces dires me rassure d'avantage. Je reprend alors mon souffle étant à présent stable. Je clos quelques secondes mes yeux pour me reprendre une respiration normale, tandis que la jolie dame aux cheveux magenta s’assoit près de moi, plantant son regard dans le mien.

« Un élève t'as retrouvé évanouie dans ta chambre. Nous ne savons pas ce qui s'est passé mais ton organisme contenait une dose beaucoup trop importante de somnifère. Cela te dit-il quelque chose ? »

Mes yeux écarquillent légèrement. Un fragment de souvenir me revient rapidement à l'esprit. Je me revois là, trottinant péniblement dans un des couloirs d'Académie. La lumière orange traverse le peu de fenêtre qu'il y a eut. A ce moment, il me semble que je n'ai pensé qu'à en finir, qu'à enfin retrouver le repos éternel. Je me souviens aussi avoir dit que je pourrais errer dans le rêve de chaque êtres humains et de les faire souffrir comme moi je souffre.

Je referme ma bouche légèrement entrouverte et baisse les yeux, le regard triste.

« Ah, oui, je me souviens. »

Je relève mes yeux vers l'infirmière pour lui informer certaines choses.

« Je prenais beaucoup de somnifère avant ''ça''. Je voulais fuir sans doute la réalité, et j'ai perdu le contrôle. »

Je suis très vague, je n'ai pas envie de m'étaler là-dessus. Ma tête se baisse de nouveau pendant que mes mains froides et frêles se joignent et se tortille.

« Dites, quand est-ce que je pourrais sortir ? Vous allez me prescrire des choses ? » ajoute-je soudainement.

Je ne sais si j'ai vraiment envie de sortir, mais j'ai encore moins envie de me reposer, pas après cela. Mes lèvres se mordillent. Que vais-je faire à présent ? Suis-je resté aussi longtemps ? Sans attendre sa réponse à mes questions, je questionne :

« Mademoiselle … Je suis restée combien de temps ici ? »

Après mes interrogations, je remonte ma lourde de tête, n'attendant que ses réponses qui me feront comprendre un peu plus la situation.


avatar
Yumie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Invité le 3/5/2015, 00:37



Ce n'était qu'un mauvais rêve
Avec  Yumie

Si le produit avait visiblement fait du bien à la jeune fille, ma phrase coupa sa pseudo tranquillité. Ses yeux s'arrondirent et s’agrandirent laissant deviner la lumière qui éclaircissait son esprit. Mais à première vue, celle-ci n'était pas vraiment bienveillante... Je voyais de l'obscurité dans les yeux de la petite Yumie. Sa bouche qui s'était ouverte à mes paroles sous la demi-surprise se referma et ses prunelles s'abaissèrent. Elle revenait au présent.

" Ah, oui, je me souviens. "

On aurait pu s'attendre à du soulagement mais celui-ci avait dû être infime par rapport au sentiment qu'elle avait alors éprouvé avant son coma... Et cela m’inquiéta. Pourtant elle releva les yeux sur moi et se décida à en dire un eu plus.

" Je prenais beaucoup de somnifère avant ''ça''. Je voulais fuir sans doute la réalité, et j'ai perdu le contrôle. "

Fuir la réalité ? Hum... c'était pas très bon ça ! Et surtout en soulignant le "ça" je sentais qu'il y avait un problème, qu'elle gardait pour elle. Que s'était-il passé ? Pourquoi en arriver jusque là ? Elle ne voulait pas en parler et je dus retenir un soupir tant l'impuissance m’étreignait à nouveau. Ses mains se triturèrent et ses retrouvèrent le drap.

" Dites, quand est-ce que je pourrais sortir ? Vous allez me prescrire des choses ? "

Je me levais et allais vérifier ses diverses constantes, tout semblait être normal mais il fallait encore je fasse quelques petits tests pour être sûre qu'elle était revenue totalement. Avant que je puisse lui répondre quoi que ce soit, elle me posa une autre question.
" Mademoiselle … Je suis restée combien de temps ici ? "

Une question qui a une solution pas difficile à trouver mais délicate à formuler. Je n'avais vraiment pas envie qu'elle retombe dans un état de panique quelconque.

Me concentrant un moment sur mon travail le temps de trouver mes mots, je remplies son dossier de quelques notes et revient me poser près d'elle. Je plongeais mon regard dans le sien cherchant à canaliser son attention pour qu'elle ne se fasse pas submergée par les émotions.

" Ton réveil semble correctes et comme tu sembles respirer correctement ainsi que réfléchir et mener une réflexion je pense que je n'aurais pas à te garder ici très longtemps. Mais pour être certain je vais devoir faire quelques petits examen. rien de bien méchant. Le premier sera sûrement une analyse de ton sang d'ailleurs puisque je dois vérifier que tout le somnifère ait disparu de ton organisme. "

Je pris une longue respiration, encore hésitante sur la suite. Mais il fallait lui dire avant qu'elle s'en aperçoive elle même, ce qui pouvait être encore plus choquant.

" Yumie, il ne faut pas t'alarmer. Tu es encore un cas de comas considérer comme court mais ça va faire un petit peu plus de 6 mois que tu es là. Il faudra y aller doucement au début. Tes muscles risque d'être vraiment engourdis et tu peux manquer de forces. Mais tu récupéreras très vite, il ne faut pas t’inquiéter. Tu ne peux pas savoir comme j suis contente que tu sois déjà réveillé puisque je l'avais estimé plus long."





Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Yumie le 3/5/2015, 14:26

L'infirmière s'étant levé, va fouiller dans des papiers avant de revenir me voir, dossier à la main, prenant quelques notes avant de se rasseoir à mes côtés, me regardant avec attention.

« Ton réveil semble correctes et comme tu sembles respirer correctement ainsi que réfléchir et mener une réflexion je pense que je n'aurais pas à te garder ici très longtemps. Mais pour être certain je vais devoir faire quelques petits examen. rien de bien méchant. Le premier sera sûrement une analyse de ton sang d'ailleurs puisque je dois vérifier que tout le somnifère ait disparu de ton organisme. » Me répond-t-elle enfin.

Chaque mots prononcés par Mlle Arianna sont analysé. Sa première phrase me rassure un minimum, je ne veux pas rester sur le lit où j'ai souffert pendant un temps indéterminé mais qui a semblé infini. La deuxième partie m'inquiète un peu, ce n'est pas mon dada les vaccins, les prises de sang et tout ce qui est en rapport avec des seringues, mais si il le faut, je le ferai. Après tout, je n'ai pas trop souffert de la petite piqûre de tout à l'heure, et j'ai connu bien pire comme douleur. Alors, j'approuve par un hochement de tête ses dires, tandis que la dame aux cheveux magenta respire profondément, ce qui m'intrigue légèrement.

«  Yumie, il ne faut pas t'alarmer. Tu es encore un cas de comas considérer comme court mais ça va faire un petit peu plus de 6 mois que tu es là. Il faudra y aller doucement au début. Tes muscles risque d'être vraiment engourdis et tu peux manquer de forces. Mais tu récupéreras très vite, il ne faut pas t’inquiéter. Tu ne peux pas savoir comme j suis contente que tu sois déjà réveillé puisque je l'avais estimé plus long. »

Six mois. Six mois où je me suis retrouvée entre la vie et la mort. Cependant, cela me rassure que je m'en sois sorti plus tôt que prévu, j'aurais pu mettre des années. Je prend de nouveau en compte ses conseils, il est vrai que je sens à peine mes jambes. Quant à sa dernière phrase, elle m'a mit du baume au cœur. Un petit sourire timide illumine mon visage blême. Je suis si contente que quelqu'un ai eu la patience de s'occuper de moi, je suis si contente que quelqu'un m’ait attendu et je suis si contente que l'on m’ait accueilli dans un monde où je refuse de vivre.

Reprenant mes esprits, je décide de me mouvoir un peu pour essayer de faire réagir mes jambes, mais rien à faire, je bouge à peine les orteils. Heureusement que je ne suis pas restée dans ce lit des années et des années, il y a des chances que  je récupère vite comme me l'a dit l'infirmière. Après avoir fait quelques tentatives sans succès, je me tourne encore une fois vers Mlle Arianna.

« Qu-quand est-ce que l'on commence les tests … ? » dit-je un peu gênée de mettre la pression.


avatar
Yumie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Invité le 8/5/2015, 23:16



Ce n'était qu'un mauvais rêve
Avec  Yumie

Après un petit moment de réflexion, un petit sourire orna son visage sans que je sache vraiment pourquoi mais ça eut le mérite de me soulager un peu. La nouvelle était passée sans trop de dégâts et c'était déjà ça ! Je vis à son visage qu'elle faisait un effort mais en parcourant son corps du regard je compris qu'elle n'arrivait pas encore à bouger. Il faudrait sûrement réactiver ses muscles tout doucement. Je réfléchissais à comment organiser tout ça pour que ça ne prenne pas trop de temps et c'est à ce moment que Yumie me sortit de mes pensées.

" Qu-quand est-ce que l'on commence les tests … ? »  "

Je souris devant son adorable bégaiement, elle semblait vraiment être la petite fille qu'on voulait prendre sous son aile et protéger quoi qu'il arrive. C'est qu'elle réussirait presque à faire ressortir un instinct maternelle chez moi ! Je me relevais et me dirigeais vers des casiers de rangements pour sortir ce dont j'avais besoin.

" Je pense que je vais tout de suite te faire une prise de sang, c'est sûrement le test qui prendra le plus de temps. "

Je préparais l'aiguille et les cotons. Je reviens vers elle et lui nouais un garrot au dessus de son coude.

" Au moins, ce sera ça de fait. Les résultats peuvent prendre 2-3 jours maximum. "

Je passe un coton sur son bras et délicatement la pique pour prélever le stricte minimum de sang. Je lui laisse un coton dans le creux du coude et va de suite remplir la petite fiole d'échantillon. Tout en continuant de lui dire ce qui allait se passer.

" Je vais voir si je peux pas amener un kinésithérapeute ici, je pourrais le faire mais je préfère te laisser dans les mains d'un véritable professionnel. Il sera plus efficace que moi et tu pourras sûrement sortir plus vite. "

Je me retourne vers elle et pose mes mains sur mes hanches avec un sourire.

" Mais d'abord qu'Est-ce qui te ferait plaisir de manger ? Tu peux demander n'importe quoi ! "



Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Yumie le 9/5/2015, 01:56

Aussitôt, l’infirmière se lève de nouveau pour fouiller dans ses petits tiroirs de rangements, cherchant ce qu'il faut pour moi.

« Je pense que je vais tout de suite te faire une prise de sang, c'est sûrement le test qui prendra le plus de temps. » me répond-t-elle.

Je grimace à cette idée de me faire à nouveau percer le bras. J'en frissonne rien qu'en pensant à l'aiguille qui s'enfonce dans ma peau, pénétrant l'une de mes veines bleus. Mais peu importe, au moins, cela sera fait. Je le regarde préparer sa longue et fine aiguille et des petits cotons. Mlle Arianna revient vers moi, emprisonnant mon avant-bras. Je me concentre alors sur ma respiration, histoire de me calmer et de ne pas penser.

«  Au moins, ce sera ça de fait. Les résultats peuvent prendre 2-3 jours maximum. »

Je fais un signe de tête montrant que j'ai bien compris avant que mon visage se crispe lors du contact du coton sur ma peau. Je continue à penser à ma respiration et à me détendre pour ne pas ressentir la fine tige métallique me transpercer l'épiderme. Enfin, la soigneuse la retire et je lâche un petit soupire de soulagement. Mon visage semble beaucoup plus apaisé.

« Je vais voir si je peux pas amener un kinésithérapeute ici, je pourrais le faire mais je préfère te laisser dans les mains d'un véritable professionnel. Il sera plus efficace que moi et tu pourras sûrement sortir plus vite. »

J'ai n'ai pu m'empêcher de me dire « Oh non ! » en pensant que Mlle Arianna ne sera plus à mes côtés. Elle me rassure tellement et me rassure beaucoup, c'est comme lorsque votre mère vous laisse à l'école pour la première fois. Mon regard est comme celui de cet enfant ce sentant abandonné par sa mère ayant peur de l'inconnue. Mais, l'infirmière se retourne vers moi avec un sourire qui me contamine et me fait oublier ces tristes pensées. Elle me demande qu'est-ce qui pourrait me faire plaisir. Rien que de me demander cela me fait oublier l'horrible prise de sang et le fait que je devrais la quitter. Réfléchissant un peu, je dis toujours avec un air songeur :

« Je voudrais juste du lait à la fraise mais je ne sais pas si ils ont ça en Angleterre alors ... »

Je médite encore, ne trouvant désespérément pas ce que je veux précisément.

« Je voudrais bien quelque chose de sucré, mais je ne sais pas vraiment ... »

Je ne mange pas beaucoup sucré, j'ai une préférence pour le salé et l'acidulé, mais pour avoir un minimum d'énergie, mon organisme réclame plutôt du sucre. Je n'ai jamais vraiment essayé les pâtisseries ou les viennoiseries anglaises, et je ne sais pas quel gâteau il y a ici. Peut-être que je pourrais prendre comme l'infirmière si elle mange ? Je lui adresse alors avec un sourire pure :

«  Vous allez prendre quelque chose vous ? »


avatar
Yumie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Invité le 21/5/2015, 22:53



Ce n'était qu'un mauvais rêve
Avec  Yumie

Son visage ne semble pas aussi rassuré que je l'aurais cru mais ma proposition parait la tirer de ses pensée pour la plonger dans une rêverie plus sympathique car surtout gustative !

" Je voudrais juste du lait à la fraise mais je ne sais pas si ils ont ça en Angleterre alors ...  "

Je fis un petit sourire amusé. J’étais dans le même état qu’elle. La cuisine n’étant pas vraiment une passion pour moi, je n’avais pas vraiment de compétence dans celle que pratiquaient les anglais, encore moins qu’en France ! Mais j’avais plus d’un tour dans mon sac et disons que je savais user de mes connaissances. Je fourrais ma main dans ma poche et empoignais mon portable, prête à l’utiliser. Mais j’attendis tout de même qu’elle finisse sa réflexion.

" Je voudrais bien quelque chose de sucré, mais je ne sais pas vraiment ...  "

Un petit silence et elle finit par lever le regard vers moi avec une moue attendrissante.

" Vous allez prendre quelque chose vous ? "

Je souris amusée et m’assis en sortant mon téléphone devant elle. Je tapotais un numéro que je connaissais par cœur et lui lançais un clin d’œil avant d’appuyer sur le téléphone vert.

" Je vais te faire connaitre le cuisinier le plus extraordinaire que je connais ! Je ne résistes à aucun de ses plats, tu verras un délice !"

Je lançais l’appel et attendit qu’il décroche. Après quelques banalités que tout le monde échangeait au téléphone, j’entrais dans le vif du sujet.

" Brian, j’ai avec moi une rescapée de coma qui a un estomac à satisfaire, tu viendrais faire plaisir à ses papilles ? "
Je l’entendis rire au bout du fil et je sus qu’il arrivait. Je lui indiquais de trois autres trucs et raccrochais. Je me retournais vers elle amusée de ma conversation.

" Bon il va quand même mettre une quinzaine de minutes avant arriver. Juste le temps de vérifier tes capacités motrices ! "

Je lui dis ça sur un ton enjoué pour ne mettre trop de formalité à cette vérification et surtout ne pas l’inquiéter. Je soulevé la couverture et la rabattait sur le côté.

" Alors d’abord j’aimerais voir si tu arrives à bouger tes bras et tes jambes, après je regarderais si tu as toujours tes réflexes. "

Je lui fis un sourire pour l’encourager.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Yumie le 21/6/2015, 19:32

Mlle Arianna me répond avec un sourire enjoué, s'asseyant près de moi avant de sortir son téléphone portable. Après son petit clin d'oeil,

« Je vais te faire connaitre le cuisinier le plus extraordinaire que je connais ! Je ne résistes à aucun de ses plats, tu verras un délice ! »

Je la regarde avec ces yeux d'enfants curieux, écoutant son blabla avec une personne inconnue. Puis, peu après, l'infirmière vient à lui parler de mon appétit.

«  Brian, j’ai avec moi une rescapée de coma qui a un estomac à satisfaire, tu viendrais faire plaisir à ses papilles ? »

Mes lèvre se courbent timidement vers le bas. La réponse semble positive après que la jeune femme aux cheveux pourpres raccroche. Elle semble toute joyeuse et rien que cela me remonte le moral.

« Bon il va quand même mettre une quinzaine de minutes avant arriver. Juste le temps de vérifier tes capacités motrices ! »

J'approuve d'un léger hochement de la tête. Je me demande quand même ce qu'elle va me faire, mais son visage illuminé fait oublier ma frayeur. Cette infirmière est très humaine, je trouve. Elle a l'air consciencieuse dans son travail et a un don pour faire déstresser ses patients, du moins moi. Même si je ne serais pas éternellement à l'Académie, je voudrais qu'elle reste mon docteur, juste pour l'aura qu'elle émane.

Cette dernière retire la couverture qui me recouvre et dit :

« Alors d’abord j’aimerais voir si tu arrives à bouger tes bras et tes jambes, après je regarderais si tu as toujours tes réflexes. »

Après avoir cerné ses dires et pris son sourire aiguillon, je me mets à me concentrer très fortement sur mes membres.

« J'arrive déjà à bouger mes mains même si elles tremblent beaucoup. Mes bras sont lourds et difficile à faire bouger mais j'y arrive un minimum. Quant à mes jambes ... »

Impossible. Le haut de mon corps est mobile mais c'est comme si je ne sentais plus le bas, comme si j'ai été amputé. Même les orteils sont très peu réactifs. Alors, les yeux inquiets et affolés, je poursuis ma phrase avec une voix faible :

« J-j'ai vraiment beaucoup de mal, c'est comme si on m'avait amputé ... »

Je me mordille la lèvre, le regard fixé sur elles. Pas un mouvement, comme si elles pouvaient se détacher de moi. Je veux les retrouver, absolument, je veux marcher, traîner des pieds, vagabonder dans les couloirs avec elles, et pas rouler dans un fauteuil roulant. Alors, j'insiste d'avantage, paniquant encore plus.


avatar
Yumie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Invité le 25/6/2015, 22:34



Ce n'était qu'un mauvais rêve
Avec  Yumie

Je la regardais cherchant à voir si la douleur ou une autre émotion se dessinait sur son visage. Visiblement elle devait faire un effort pour bouger mais je n’eus pas à poser de questions qu’elle m’expliqua ses sensations.

« J'arrive déjà à bouger mes mains même si elles tremblent beaucoup. Mes bras sont lourds et difficile à faire bouger mais j'y arrive un minimum. Quant à mes jambes ... »

Son ton changea le temps de deux ou trois minutes et la panique se fit entendre.

« J-j'ai vraiment beaucoup de mal, c'est comme si on m'avait amputé ... »

Mordillement de lèvres, complètement fixé sur ses jambes, elle s’affolait. Je posais une main sur son épaule pour capter son attention.

« Ne t’inquiète pas, c’est une réaction totalement normal. Tes muscles n’ont plus reçus de signaux nerveux depuis un moment, il faut juste le temps que le chemin se refasse. »

Je tentais d’être simple dans mes explications sans m’étendre, je voulais juste arrêter la montée de la panique. Je posais une main sur son dos et passais mon bras sous ses genoux pour la positionnais au bord du lit les jambes pendantes. J’attrapais un petit marteau médical et tapais sur les endroits stratégiques des deux genoux. Ses jambes réagirent correctement  et je ne pus empêcher un franc sourire se former sur mes lèvres.

« Tu vois ? Tes réflexes sont nickels, le kiné va te redonner toutes tes sensations rapidement. »

Je lui fis une rapide caresse sur les cheveux et la réinstallais dans les coussins avec attention. Le temps que je range les quelques instruments utilisés que des pas retentirent dans la pièce adjacentes.

« Aria ?
─ Par ici Brian. »

Il ouvrit la porte, tout pimpant avec ses cheveux bruns coiffés en arrière et de suite fit un grand sourire en voyant la petite Yumie, sûrement pour la détendre. Nous étions ensemble au lycée et c’est tout naturellement qu’il vient vers moi pour me faire la bise. Mais comme à son habitude au lieu de la deuxième joue, il se dirigea vers ma bouche pour y placer entre mes lèvres mon chocolat favoris. Et comme d’habitude, je manque de m’étouffer en lui donnant une tape sur l’épaule.

« Si tu lui fais ça je te jure que…
─ Mais non, me coupa-t-il en riant. »

Il posa sur le matelas le panier qu’il avait entre les mains et en sorti un grand verre. En regardant Yumie, il leva le verre à la hauteur de ses yeux et mis sa main au-dessus. Il frotta son pouce à son index et majeur et créa une fine poussière d’or. Elle tomba doucement dans le fond du verre en se transformant en un liquide blanc rosé. Il remplit le verre et le tendit à Yumie.

« Du lait à la fraise pour Mademoiselle. »

Je souris en voyant que Brian cherchait à jouer au magicien et regardais Yumie amusée.

« Brian peut créer n’importe quelle envie, son pouvoir la capte et la crée. C’est vraiment magique et toujours succulent ! Tu peux te faire plaisir ! Pour ma part, je me prendrais bien des pancakes, sirop d’érable, chef ! »




Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Yumie le 26/6/2015, 03:32

Évidemment, Mlle Arianna me rassure avec ses mots. Apparemment, ma situation est tout à fait normal, mais je ne peux quand même m'empêcher d'imaginer le pire pour mes jambes.

L'infirmière me relève alors, me mettant assise avant de sortir un petit marteau où elle donne un coup vif sur mon genou frêle. Comme un miracle, il réagit instinctivement. Un large sourire émerveillé et un grand soulagement m'envahit entièrement. D'après les dires du docteur, un kinésithérapeute va les remettre en forme. Les larmes de joie noient mes petits yeux déjà inondés de sentiments. Je ne me suis pas rendue compte à quel point mes membres sont si vitaux. Sans eux, je ne serai qu'une larve remplis d'imagination et de rêves. Je devrais les considérer d'avantage, ils le méritent. Je fixe alors mes jambes avec amour et enchantement, laissant échapper une ou deux gouttes salés rebelles s’écraser sur mes pâles cuisses. Mon corps mérite une certaine attention, et je l'ai toujours négligé, je suis décidément cruelle avec cette carapace qui me permet de vivre dans un monde si différent de moi.

Alors que la gentille dame me caresse doucement, je prends un air très enfantin, me rappelant ainsi de ma mère. Elle a fait les mêmes gestes que Mlle Arianna, ce qui est assez troublant et assez triste sachant que ma maman n'est plus là et ne le sera plus. Mais cette pensée s'extrait rapidement de ma tête, préférant me réjouir d'être encore en vie.

Pendant que je raisonne toute seule, l'infirmière me réinstalle confortablement avec une douceur inouïe. Cette dernière range sa paperasse, tandis qu'une voix se fait entendre.

« Aria ? »

Je me tourne vers la source de cette voix inconnue.

« Par ici Brian. »

Cet homme entre dans la pièce. Je le suis avec mon regard curieux alors que ce dernier m'expose un  énorme sourire. Malgré cela, je garde une certaine timidité, et je n'ose lui répondre que part un regard intrigué. Puis, ce dernier vient faire la bise à Mlle Arianna. Oui, la bise. C'est une façon de dire « bonjour », chose que je ne ferai jamais et que mon peuple ne fera. Les français sont bizarres, ils ont l'air de ne pas avoir cette pudeur affective, tout comme les américains qui par exemple, s'embrassent. Cependant, cette bise là ne semble pas ordinaire, à moins que les français placent un chocolat dans la bouche de la jeune femme qui pouffe automatiquement de rire. Approche qui m'est tellement étrangère que cela me terrifie, je ne pourrais jamais aller en France et y vivre.

« Si tu lui fais ça je te jure que…
- Mais non ! » interrompt l'inconnu.

Oh non, si c'est bien ce que je pense, j'ai l'espoir que cela ne m'arrive jamais. Je ferai probablement une crise cardiaque, même si j'ai un amoureux.

Le fameux Brian pose un panier sur mon lit avant de sortir un verre. Il semble vouloir communiquer avec moi. Je fixe ce verre avec de grand yeux incompris. Le monsieur fait une manipulation étrange avec ses doigts faisant apparaître un liquide familier. J'ai crus ne pas en croire mes yeux.

« Du lait à la fraise pour Mademoiselle. » dit-il en s'approchant de moi.

Même un gamin n'aurait pas aussi impressionnée que je ne le suis. J'ai l'impression de ressentir encore plus sensations que lorsque ma jambe a réagit au marteau. Je prend alors délicatement le verre, n'ayant pas la possibilité de le remercier tellement que mes retrouvailles sont fortes. C'est du lait à la fraise. J'en ai toujours bu, c'est mon enfance et mon adolescence, je n'ai jamais pu m'en lasser, à tel point que je n'ai pu boire que cela et que ça a coupé mon appétit. C'est l'un des points positifs de mon existence, c'est avec lui que j'ai pu admirer le splendide champ d'habitation et compagnie dans la Tokyo Skytree, qui a été l'une de mes plus belles sorties en famille, où tout le monde et même ma grand mère ont ri. Cela a été le dernier moment heureux de ma vie familiale que je garde très précieusement en mémoire et dans le lait aux fraises. J'ai eus mes sept ans ce jour là.

Je m'empresse alors de boire une gorgée avant de jouir intérieurement. Je n'ai pas assez de larme pour exprimer la nostalgie que me procure cette douce boisson lactée.

« Brian peut créer n’importe quelle envie, son pouvoir la capte et la crée. C’est vraiment magique et toujours succulent ! Tu peux te faire plaisir ! Pour ma part, je me prendrais bien des pancakes, sirop d’érable, chef ! » m'échappe l'infirmière de mes souvenirs.

Je me tourne alors vers Brian, le duvet trempé de lait fruité.

« Alors, j-je voudrais bien d'autres jus à la fraise s'il vous plaît ! » lui demande-je timidement alors que je n'ai pas fini le précédent que je continue de déguster paisiblement.


avatar
Yumie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Invité le 30/6/2015, 23:31



Ce n'était qu'un mauvais rêve
Avec  Yumie

Brian avait vraiment le don d’émerveiller les autres ! Il pensait toujours que son pouvoir était vraiment un don et non une malédiction comme plusieurs personnes pouvaient le penser. Ce qui le rendait vraiment unique aux yeux des gens car il utilisait son pouvoir pour les faire sourire. C’était vraiment une boule de joie ce gars ! Et sa petite poussière dorée faisait vraiment son effet. Quand il était plus jeune, il s’en servait pour jouer le magicien à des fêtes d’anniversaire. Il avait gardé ce sens du spectacle dès qu’il voulait faire plaisir à quelqu’un. D’ailleurs j’aurais pu voir des étoiles dans les yeux de Yumie tellement elle avait été surprise par son petit effet. Elle se délectait vraiment de son lait à la fraise. C’était vraiment attendrissant ! La pauvre petite avait passé des mois difficiles, elle venait juste de se réveiller et pourtant elle ne demandait rien de plus qu’une boisson aromatisée. Un petit sourire ému orna mon visage et je ne pouvais pas quitter des yeux le petit minois émerveillé. Elle le releva alors avec une moustache de lait et répondit à ma phrase.

« Alors, j-je voudrais bien d'autres jus à la fraise s'il vous plaît ! »

Je ris légèrement, elle pouvait demander ce qu’elle voulait et elle se contentait d’une boisson ! Cette petite n’était pas croyable ! Brian lui rit de bon cœur et sortit deux autres verres qu’il posa sur la petite table de chevet. Il les saupoudra de sa magie et ainsi les remplit du précieux liquide tant convoité par Yumie. Je m’installais sur le casier prêt du mur et Brian se posa à mes côtés en me tendant une assiette vide. Nouvelle pluie de poussière qui forma de chaud pancakes dégoulinant de sirop d’érable… Je me mordis les lèvres en pensant « direct sur les cuisses ». Mais bon ! Faut savoir se faire plaisir. J’allais attaquer quand une fourchette passa sous mon nez et piqua un bout de pancake.

« Hééééé ! »

Je donnais un coup de coude à Brian qui rit encore plus. Il ne pouvait pas s’arrêter de faire le pitre celui-là ! Mais bon Dieu ! Que sa cuisine était bonne !

« Si tu veux un bout Yumie n’hésite pas ! »

Je souris en avalant une bouchée. Très classe Arianna ! Parler la bouche pleine ! Ça c’est se placer en modèle ! Enfin peut-être que Brian me sauva en enchaînant avec plusieurs questions pour Yumie. Il voulait la distraire, la faire rire. Il nous entraina dans une discussion sans queue ni tête mais qui nous amusa à coup sûr. J’espère que ça pouvait faire évader Yumie de toutes pensées noires. Je ne sais pas vraiment ce qui lui était arrivé mais ce n’était pas ce qu’une fille de son âge pouvait supporter. Les drames à Tsuki ? L’académie ne protégeait pas des peines que les élèves apportaient avec eux mais elle pouvait les aider à les régler. Personnellement je m’occupais du physique et le mental était encore une zone difficile à gérer pour moi. Tout simplement parce que je n’étais pas vraiment un modèle sur ce plan non plus. Chacun ses problèmes mais je savais qu’il fallait en parler. Si je pouvais être une bonne oreille, j’étais trop menée par le bout du nez par mes émotions et mes conseils ne devaient alors pas être les plus judicieux. Il fallait que je dise à Yumie qu’un psychologue pourrait l’aider. Puis après tout j’en connaissais un très bon !

Brian me ramena à la réalité en regardant sa montre. Cela faisait presque une heure que nous étions en plein babillages et je ne m’en étais même pas rendu compte ! Brian ne pouvait plus rester. Il se remit sur ses pieds puis prit son panier avec un grand sourire en direction de Yumie. Et là il sortit une grande carafe de lait à la fraise, transformant mes yeux en soucoupe.

« Et oui ! J’avais prévu le coup ! Arianna garde le frais pour la petiote ! Ça lui fera plaisir d’avoir sa dose pour sa convalescence ! »

Il fit un clin d’œil à Yumie et me tendit le récipient. Il se dirigea ensuite vers elle et posa un baiser sur son front. Oui, Brian n’était pas vraiment du genre gêné ! Il se pencha à son niveau et la regarda dans les yeux avec un petit sourire amusé.

« J’ai étais ravie de vous rencontrer, petite princesse. Dégustez bien mon cadeau. »

Il se redressa et vient poser un bisou sur ma joue avant de s’éclipser. Je me rapprochais de Yumie et lui sourit.

« C’est un drôle de personnage mais tout ce qu’il veut c’est faire plaisir. Je vais te laisser te reposer. En attendant je vais appeler le kiné et dès aujourd’hui tu auras une première séance. Je pense qu’en une ou deux semaines maximum tu seras sur pieds comme si rien ne s’était passé. Evidemment je serais présente au rendez-vous. Ne t’inquiète pas. »

Je lui souris et de ma main libre, je lui caressais les cheveux attendrie face à cette petite moue qui se trouvait tout de même très forte face à ce qu’elle avait vécu.

« N’ai pas peur de dormir, je veille sur toi. »

Je me retournais et sortis de la pièce pour aller mettre au frais sa boisson favorite. Mais finalement je m’arrêtais au pas de la porte et m’adressais encore une fois à Yumie.

« Yumie… Je ne sais pas ce qui s’est passé pour que tu tombes dans le coma mais je pense que tu devrais parler à quelqu’un. Evidemment si tu en as besoin, je serais ravie de pouvoir t’aider mais je pense que tu ferais bien d’aller voir le psychologue. Ça soulage vraiment de parler. »

Je lui souris et inclinais la tête pour un dernier salut. Je quittais la pièce en espérant que Yumie se sentait mieux. Après tout si ce n’était pas le cas, c’est que je ne faisais pas mon travail comme il le fallait. Donc je l’espérer de tout cœur. D’autant plus que cette petite était trop adorable pour rester dans le malaise. Mais je ne pouvais pas jurer de la réussite de mes actes.

Yumie, qu’est-ce que je donnerais pour être sûr que tu es bien maintenant !



HRP:
Je pense que tu peux finir le RP avec ta réponse sinon on risque de tomber avec la même rengaine et je ne pense pas que ça serait intéressant pour nous ^_^ Ravie d’avoir pu enfin RP avec toi ♥

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Yumie le 19/7/2015, 22:18

Encore, encore du jus de fraise ! Mes yeux sont pétillants lorsque je vois Brian faire ses incroyables tours de magies, je ne m'en lasse pas. D'après Mlle Arianna, la cuisine est tout aussi bonne, mais je ne peux m'empêcher de commander mes petits jus qui me rend si nostalgique. J'oublie pendant un moment toutes mes peines et mon handicape et rigole au tour de Brian et à la propreté de l'infirmière à parler la bouche pleine. La réalité est plus rigolo et surtout, totalement imprévisible. J'ai oublié à quel point ce monde peut être bon et peut nous surprendre n'importe quand. C'est à ce moment là que l'on se rend compte de la beauté des hommes et de la vie. Puis, l'excitation se calme lorsque l'homme vérifie sa montre et reprend le panier. Je n'ai pas compris alors je le regarde avec des petits yeux interloqués. Jusqu'à ce que le miracle arrive. Je pousse un énorme soupire de joie.

« Et oui ! J’avais prévu le coup ! Arianna garde le frais pour la petiote ! Ça lui fera plaisir d’avoir sa dose pour sa convalescence ! »

Mon cœur palpite et les larmes bordent mes yeux. Ils sont trop gentils, je n'ai jamais été aussi à l'aise. Peu après, l'adulte vient déposer ses lèvres sur mon joue alors que je sens mes joues se pourprer. Brian se rapproche de moi avec son large sourire bienveillant.

« J’ai étais ravie de vous rencontrer, petite princesse. Dégustez bien mon cadeau. »

Une seule et unique larme s'échappe et roule sur ma joue. Si je le peux, je l'aurai enlacé. Je suis un peu triste qu'il part, il est vraiment amusant. Puis, mon regard le suit : Il embrasse l'infirmière avant de s'en aller. Je soupire discrètement, déçu que le temps ai passé si vite. Cependant, Mlle Arianna vient vers moi.

« C’est un drôle de personnage mais tout ce qu’il veut c’est faire plaisir. Je vais te laisser te reposer. En attendant je vais appeler le kiné et dès aujourd’hui tu auras une première séance. Je pense qu’en une ou deux semaines maximum tu seras sur pieds comme si rien ne s’était passé. Evidemment je serais présente au rendez-vous. Ne t’inquiète pas. » 

D'un côté, cela me fait plaisir de rester. J'aime énormément l'infirmière, et sa présence ne fera que me rassurer et me réadapter plus facilement au monde réel. J'espère aussi revoir Brian ! Je n'oublierai pas de penser à lui lorsque je boirai mon nectar favori. Un sourire timide se dessine sur mon visage après les dires de la jeune femme aux long cheveux rouge alors qu'elle me caresse doucement les cheveux. Attendrit, je colle un peu plus ma main pour lui montrer mon affection la plus sincère.

« N’ai pas peur de dormir, je veille sur toi. » 

C'est vrai, pour se reposer correctement, il faut dormir. Arianna est là pour moi, je n'ai donc rien à craindre, ce qui me rassure d'avantage et enlève toutes mes angoisses.

Puis, cette dernière prend la carafe pour la mettre au frais. Pendant ce temps, je repose ma tête sur le lit.

« Yumie… Je ne sais pas ce qui s’est passé pour que tu tombes dans le coma mais je pense que tu devrais parler à quelqu’un. Evidemment si tu en as besoin, je serais ravie de pouvoir t’aider mais je pense que tu ferais bien d’aller voir le psychologue. Ça soulage vraiment de parler. »

Je ne répond pas, mais je prends note. Hors, quelque chose me met mal à l'aise lorsqu'il s'agit d'aller parler à un psychologue, j'ai l'impression d'être barjo. Le suis-je ? Dans tout les cas, je verrai plus tard, je dois me remettre sur pied. Puis, l'infirmière me salut, j'ai pu le faire, ne m'y attendant pas vraiment, et je n'aime pas dire au revoir à quelqu'un que j'apprécie beaucoup, j'ai toujours peur de ne jamais la revoir. C'est alors que je lâche un long soupire tremblotant à cause de ma gorge nouée.

Cette femme me fait trop rappeler ma mère. Je n'ai jamais eu une telle affection depuis la mort de ma mère. C'est alors que je m'emmitoufle dans mon lit, le visage paisible, laissant couler mes larmes chaudes sur mes pommettes.

Je suis finalement apaisée.


avatar
Yumie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ce n'était qu'un mauvais rêve [PV Arianna][Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum