Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Yumiko le 8/4/2015, 18:29

J'étais arrivée quelques jours plus tôt, et une de mes envies les plus folles étaient de visiter la ville dans laquelle se trouvait l'académie. Ayant été enfermée pendant une grosse dizaine d'années, je ne savais pas à quoi ressemblait le monde extérieur. Enfin, je n'en connaissais qu'une infime partie, et j'avais entendus de certains élèves que sortir en ville était "cool". J'avais hésité pendant longtemps : je ne savais pas comment réagir au sein d'une foule. Mais ma rencontre avec Narudgi-kun m'avait donné et les cours passés au milieu d'autres élèves, m'avaient permis de voir que ma situation avait changé. Je n'étais plus une prisonnière. C'est pourquoi, en ce samedi après-midi, je sortis.

Il faisait un soleil splendide dans le ciel bleu parsemé de nuages semblant être du coton blanc. Un vent léger faisait voler mes cheveux blonds et gonflait mon pull léger. Je fus bien contente d'avoir revêtu ma tenue préférée (jean, pull et ballerines) au lieu d'une robe. C'est ainsi que je me suis dirigée simplement et tranquillement vers la ville, à pied. Bientôt, j'atteignis un quartier bondé de monde. Au départ j'eus la même réaction que lors de mon arrivée à l'académie Tsuki : je me suis appuyée contre un mur, les mains jointes sur ma poitrine. Toute cette foule m'effrayait. Je savais pour quelle raison, mais je refusais même de le formuler. Cela aurait été accepter ma situation antérieure.

Me forçant à respirer profondément, je regardais les allées et venues des personnes qui semblaient sereines et joyeuses. Leur attitude détachée me calma bien que je restai nerveuse. Je me suis donc décollée de mon mur en marchant un peu et j'ai regardé les bâtiments autour de moi. Ils étaient immenses et clairs malgré les traces noires qu'on pouvait voir par-ci ou par-là. Sur l'un d'eux, des affiches présentant des personnes, des lieux ou autres et sur lesquelles étaient écrit des titres et des noms étaient accrochées au-dessus d'une entrée que je trouvais démesurée. Deux jeunes gens, en passant près de moi, l'appelèrent "cinéma". N'en ayant jamais vu, je n'en connaissais que la signification. Il s'agissait d'un lieu dans lequel on pouvait regarder des films. Mais ce dernier mot était flou pour moi. Je m'en désintéressais donc et j'ai continué ma route.

Lorsque le soleil commença à décliner, je voulus rentrer à l'académie. Mais force était d'avouer que je ne savais pas où je me trouvais. Paniquée, les larmes me montèrent aux yeux. Je me mis à marcher rapidement, cherchant désespérant le cinéma. Mais, au lieu de ça, j'arrivais vers des bâtiments sur lesquels il était inscrit qu'ils n'ouvraient qu'à partir de 23H00. Bien que cela me paraisse bizarre, je repartis. Je n'osais pas demander mon chemin. J'avais bien trop peur. Celle-ci s'ajouta à celle de rentrer en retard à l'académie.

Alors que les larmes qui embuaient mes yeux menaçaient de rouler sur mes joues rougies, je pris de mes mains tremblantes mon portable. Mon cœur battait avec force tandis que je cherchais le numéro de Narudgi-kun avec un léger regain d'espoir: il viendrait me chercher. J'en étais sûre. N'étais-je pas son amie, après tout? Lorsque j'eus trouvé, je portais l'appareil à mes oreilles et attendis que mon ami réponde. Mais je tombai sur le répondeur. C'est donc en faisant une crise de panique, le souffle court et la voix étouffée que je dis :

- N-narudgi... -kun... aide-moi... onegai... Je suis dans... le quartier animé... Onegai... chimasu... viens me chercher...

Je mis fin à l'appel et m'effondrai contre un mur, les joues rouges et baignées de larmes. Viendrait-il?


Dernière édition par Yumiko le 26/4/2015, 18:14, édité 2 fois (Raison : Modification du RP pour simplifier la réponse)


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Invité le 14/4/2015, 20:11

Tranquillement installé dans mon lit, je travaillais sur "Miya" qui avait encore un bon gros tas de soucis, si on peut dire cela. Elle avait tendance à parler de façon de robotique, et le résultat s'en retrouvait un peu gâché. Encore des efforts à faire... Et un projet de jeux me trottait en tête, mais je n'ai plus de place pour ce genre de chose avec mon I.A. qui s’étale sur tout l'espace disque. C'est vraiment un problème à régler. Soudain, mon téléphone se mit à jouer l'air d'un Zelda. ( http://lc.cx/ZkRj ) Je regardai qui cela pouvait être ; c'était Yumiko-chan. Tiens, à cette heure-ci ?

Le corps de Narudgi fut figé pendant une trentaine de secondes.

Comme un bug tout autour de moi... Oh, non... Je venais de "planter" comme j'aimais dire. Donc je n'ai pas pu décrocher... (Comme un avion, blaguais-je bêtement. Mon humour plante aussi...) Je devais rappeler ? Mon écran étant éteint avec le temps, je le rallumai pour constater qu'elle avait laissée un message. Je me pressai à l'entendre :

"N-narudgi... -kun... aide-moi... onegai... Je suis dans... le quartier animé... Onegai... chimasu... viens me chercher..." pouvait me dire ma messagerie.

Laissant tout en plan, je m’habillais de ce que je pu trouver et fonçai vers la sortie de l'académie. Je voulais jouer au super-héros d'une certaine façon, mais j'avais besoin de courage pour être dehors alors que l'heure de fermeture de l'école arrivait à grand pas.

Je courais à travers le quartier animé, en espérant la trouver sans avoir à l'appeler, ni demander de l'aide à Miya. Au bout d'une dizaine de minutes, je la trouvais effondrée contre un mur. Je m'abaissai à sa hauteur et posait délicatement ma main sur son épaule. Je fis un "V" avec mes doigts.

"Yo, je suis là !"

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Yumiko le 14/4/2015, 20:38

Pendant mon attente qui me parut interminable, mes larmes avaient complètement noyées mes joues, j'avais mis ma tête entre mes mains alors que mes genoux étaient contre ma poitrine oppressée par la peur et l'angoisse. Puis, alors que je ne m'y attendais pas, je sentis une présence familière s'approcher avant qu'une main ne se pose sur mon épaule. Je sursautai légèrement et levai la tête pour découvrir Narudgi-kun. Les doigts en V, il me dit gentiment :

"Yo, je suis là !"

Pendant quelques secondes, je le regardai comme si je ne croyais pas à sa présence. Il était essoufflé et je devinai qu'il était soulagé de m'avoir retrouvée. Alors, réalisant qu'il avait pris un risque pour moi, qu'il était juste devant moi, je me jetais dans ses bras en pleurant :

- N-narudgi-kuuuun!!

Sa présence me faisait du bien, mais mes sentiments négatifs s'étant accumulés au fur et à mesure que passait l'après-midi s'extériorisaient par des hoquets nerveux et des larmes chaudes. Puis, lorsque je me fus enfin calmée, tout en restant dans ses bras, je lui murmurais :

- Merci d'être venu.. Arigato...


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Invité le 17/4/2015, 19:41

Finalement, j'avais pu la trouver dans les temps. Si je me posais la question, pour moi, elle devait être la plus belle fille que je n'avais jamais vu. Je fus tout bonnement comblé lorsqu'elle se jetait dans mes bras.

"N-narudgi-kuuuun!!"

Elle me gardait un moment comme cela. Est-ce qu'elle appréciait autant que moi ? Est-ce que c'est... réciproque ? Je me perdais un peu mes esprits qui me restaient. Jusqu'à ce qu'elle me susurre à l'oreille.

"Merci d'être venu.. Arigato..."

Quel bonheur ! Être avec elle est exceptionnel, ça ne vaut en rien une centaines de jeux. Honnêtement. Je voulais lui montrer que j'avais toujours des souvenirs du japonais.

"Dô itashimashite, m... Yumiko-chan." répondis-je sur le même ton.

Pendant un moment, on resta sans bouger ; je remarquais que les quelques personnes qui passaient nous regardaient. Je me levais avec elle, lui attrapait délicatement sa main, et prenais la direction de l'académie. Je souriais inconsciemment. J'étais heureux, rien que de pouvoir être son ami. Son premier. J'hésitais à aller lui acheter un petit truc avant de rentrer.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Yumiko le 17/4/2015, 20:20

Pendant qu'il me serrait dans mes bras d'une façon que je trouvais très réconfortante, il me murmura doucement et sur un ton qui fit bondir mon cœur :

"Dô itashimashite, m... Yumiko-chan."

Qu'il me parle en japonais me fit sourire, mes yeux mouillés fermés. Son hésitation me surpris. Qu'avait-il donc voulu dire au départ? Mais je ne m'en formalisais pas. Puis, après un moment, Narudgi-kun mis fin à notre étreinte, se leva en m'aidant en même temps à me mettre debout. Puis, il me prit la main et me guida vers l'académie.

La chaleur qui se dégageait de sa paume était agréable et le contact avec sa peau douce faisait battre mon cœur plus vite. Les joues roses, je regardais mon ami alors qu'il semblait chercher quelque chose. Il était mignon... Il était gentil aussi. Bien que timide, et peut-être peu sûr de lui, il prenait des risques pour moi. C'était courageux... A mes yeux, on se ressemblait, mais il avait aussi des qualités qui me manquaient. En regardant à nouveau le chemin, je fis d'une voix timide et douce :

- Narudgi-kun, dis moi... que ressens-tu pour moi?


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Invité le 20/4/2015, 20:05

"Narudgi-kun, dis moi... que ressens-tu pour moi ?"

Cette phrase pour effet de me faire bondir le cœur. Qu'est-ce que je ressentais pour elle ?... Pleins de choses. Je n'étais pas sûr de comment je pourrais exposer mes sentiments. J'avais peur d'être rejeté. Et ce, malgré que je sache que cette question n'est pas anodine. Enfin, je crois. J'allais ouvrir la bouche pour commencer, mais les mots ne sortait pas. Non, je n'y arrivais pas. Non, je... Non j'étais coincé. Je... Elle... Nous...? Je voulais être simple, et lui dire : "Je t'aime." Mais j'en serais incapable. Psychologiquement, je pouvais pas. Être rejeté me ferait bien trop de mal. Je vais dire n'importe quoi j'imagine, je devais lui répondre de toute les façons.

"Euh... Je commence à bien te connaître, et je sais que tu es vraiment quelqu'un de bien. Et... J'aime t'enlacer, ça me fait beaucoup de bi... bien." Non, pas ça, dis autre chose, pitié, je ne veux pas mourir de honte, je suis trop jeune ! "Je t’apprécie beaucoup."

Oh, mais pourquoi me pose-t-elle cette question ? Est-ce qu'elle ressent les mêmes sentiments que moi ? Je ne savais plus vraiment. En vérité, je savais parfaitement que je ne saurais pas m'en convaincre, même si j'en étais sûr. Je voulais qu'elle me parle. Qu'elle m'aide à voir clair.

"Et toi, que ressens-tu pour moi ?"

J'avais peur. Bêtement.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Yumiko le 20/4/2015, 21:36

J'attendis patiemment sa réponse. Je sentais qu'il ne savait pas quoi me répondre. J'avais peur bien que je pensais que, finalement, ce n'était pas si grave s'il ne m'aimait pas. Mais que connaissais-je de l'amour, moi qui n'en avait pas reçu de ma famille?

Finalement, il me répondit en hésitant beaucoup, comme s'il cherchait ses mots :

"Euh... Je commence à bien te connaître, et je sais que tu es vraiment quelqu'un de bien. Et... J'aime t'enlacer, ça me fait beaucoup de bi... bien. Je t’apprécie beaucoup.

Je rougis en souriant. Ce qu'il m'avait donné comme réponse m'allait très bien. Même si ce n'était pas de "l'amour" comme j'en avais entendu parlé, qu'il m'apprécie beaucoup me satisfaisait. En réalité, j'avais peur qu'il me dise qu'il restait avec moi parce que je paraissais fragile, ou quelque chose dans ce goût-là.

Il ajouta ensuite une question à laquelle je ne m'attendais pas, même si j'aurais dû :

"Et toi, que ressens-tu pour moi ?"


Que ressentais-je pour lui? Quelque chose dont j'ignorais le nom, je suppose. Mais c'était trop vague. Je ne voulais pas lui mentir. Je ne voulais pas le perdre à cause de ce que j'allais lui dire. Alors, tout en caressant sa main avec le pouce (parce que nos mains étaient toujours liées), je lui avouais :

- Je ne vais pas te mentir : je ne saurais pas mettre de mot sur ce que je ressens pour toi. Tout simplement parce que je n'ai jamais connu ces sentiments. Cependant, ce que je sais c'est que tu es quelqu'un de spécial à mes yeux. La pire chose qui pourrait m'arriver c'est de te perdre de quelque façon que ce soit. J'aime être à tes côtés, être dans tes bras. J'adore ton odeur et le son de ton cœur. Ta présence m'apaise et me donne du courage que je n'aurais pas seule.

Je fis une pause pour reprendre mon souffle et le laisser intégrer tout ce que je venais de dire. Puis, après quelques mètres, j'ajoutais en le regardant et en souriant, les joues légèrement rosées :

J'aimerais ne jamais être séparée de toi.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Invité le 21/4/2015, 19:14

"Je ne vais pas te mentir : je ne saurais pas mettre de mot sur ce que je ressens pour toi. Tout simplement parce que je n'ai jamais connu ces sentiments. Cependant, ce que je sais c'est que tu es quelqu'un de spécial à mes yeux. La pire chose qui pourrait m'arriver c'est de te perdre de quelque façon que ce soit. J'aime être à tes côtés, être dans tes bras. J'adore ton odeur et le son de ton cœur. Ta présence m'apaise et me donne du courage que je n'aurais pas seule."

L'embrasser. C'est ce que je voulais faire à l'instant. Ou tout du moins lui dire que je l'aime ; le minimum selon moi. MOn cœur battait à la chamade. Elle jetait son regard vers moi, et, en souriant, me dit :

"J'aimerais ne jamais être séparée de toi."

Maintenant, c'est ce que je voulais vraiment faire. C'était étrangement plus fort que moi. Je devais lui dire. Peu importe ce qu'il pourrait arriver. J'allais le faire. Lui dire, à Yumiko-chan, si belle, si gentille, et attentionnée.

Sans lâcher mon regard d'elle, je me lançai en japonais, emportant tout mon courage ; bravant toute ma barrière de timidité.

"Watashi wa anata ga... D-Daisuki desu !"

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Yumiko le 21/4/2015, 19:46

"Watashi wa anata ga... D-Daisuki desu !"

Ces mots, doux et forts à la fois, tournèrent dans mon esprit. Il m'aimait. Alors c'était ça l'amour? C'était de ne jamais vouloir se quitter, quoi qu'il arrive? C'était apprécier quelqu'un au point de venir l'aider quitte à avoir des ennuis et d'être gentil avec cette personne, quoi qu'il arrive? Alors, c'était ce que je ressentais pour lui? C'était vraiment ça?

Rouge de plaisir et de bonheur, des larmes joyeuses roulèrent sur mes joues tandis que mes lèvres s'étirèrent en un sourire rayonnant. Je ne pense pas avoir déjà sourit avec une telle ampleur. Mon coeur était illuminé par ces mots, cet homme qui les avait prononcés et par les sentiments positifs que je ressentais. C'était si agréable... Était-ce possible de supportant tant de bonheur?

Je voulais qu'il sache à quel point il me rendait heureuse. Alors, avec une voix claire teinte de joie et de bonheur, je lui répondis :

- Watashi mo, watashi wa anata o aishi, Narudgi-kun.

Je le regardai, rayonnante. Si j'avais des ailes, je nous aurais certainement portés jusqu'aux nuages. Su son visage, je voyais depuis tout à l'heure qu'il était heureux aussi. Je serrai donc sa main avec beaucoup de tendresse. Je n'avais plus de doute. N'ayant jamais ressentis ce que je ressentais à ce moment même, ce ne pouvait être que ça.


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Invité le 25/4/2015, 14:45

Après l'avoir dit, je me rendais compte que j'avais vraiment peu de souvenir en japonais. J'avais commit une erreur ; c'est ce que je croyais. Pourtant...

"Watashi mo, watashi wa anata o aishi, Narudgi-kun."

Moi ? Yumiko m'aimait ? Vraiment ? Je suis en vie ? Ce n'est pas une blague ? Elle me le disait d'une façon tellement joyeuse...

Nos visages se rapprochaient inévitablement. J'étais prêt, quoiqu'un peu stressé. C'était ma première fois. Et comme je suis son premier ami... On est dans la même situation actuellement, en vérité. Je devais le faire comment ? D'après ce que j'ai entendu, je dois laisser faire, et voir. Mais je ne voulais pas être maladroit. J'avalais ma salive à cette idée. Je gardais sa main vigoureusement, mais sans brutalité, dans la mienne. Ainsi, nos bouches se trouvait à 1 cm l'une de l'autre, jusqu'à ce que nos lèvres s’entremêlent. Je peux vous laissez imaginer la suite... Je suis mauvais pour décrire correctement, et... C'est personnel pour moi.

Ce que je ressentais ? On vous le dit souvent ; une grande vague de bonheur venant directement du cœur. On ne pense plus qu'à une seule chose. Plus rien n’existe autour de vous. Tout ce qui importe c'est que... Vous l'ayez trouvée.

Votre moitié. La... Bonne ?


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Yumiko le 25/4/2015, 15:19

Lorsque je lui eus transmis mes sentiments, je vis son visage prendre un air surpris. Qu'est-ce que j'avais dit de si surprenant? Ou était-ce parce qu'il doutait que je puisse le dire? Je n'en savais rien et ce n'était pas à ce moment-là que je l'aurais su.

Je vis Narudgi-kun se baisser vers moi, rapprochant ainsi nos visages l'un de l'autre. Je ne savais pas ce qu'il souhaitais faire, mais j'étais comme attirée comme un aimant. C'était comme si je voulais faire ce mouvement inconnu, connaître ses sensations que je ne connaissais pas. J'entendais sa respiration et la mienne était synchronisée à la sienne sans que je n'ai à la contrôler.

Je sentis qu'il était tendu malgré ses gestes doux. Sa main agréablement chaude et forte était toujours fermée sur la mienne et son visage extrêmement près l'un de l'autre. Je n'osais pas bouger car je souhaitais savoir ce qu'il allait faire. Et, bien que ce comportement était une nouveauté, je n'avais pas peur. J'avais confiance en cet homme qui faisait battre mon coeur plus rapidement lorsqu'il était près de moi. Puis, ses lèvres touchèrent les miennes. Je fut surprise quelques secondes, puis je fermai les yeux. En faisant ainsi, j'avais augmenté les sensations, déjà fortes, que je ressentais. Ses lèvres étaient comme ses mains... en plus agréables. Douces, chaudes, je voulais y rester attachée tout l'éternité.

Pendant que nos lèvres furent entremêlées, je mis ma main libre sur son torse, me rapprochant ainsi de lui. Son coeur battait sous ma paume. C'était une sensation agréable supplémentaire qui ne manqua pas de me faire rougir.

Lorsque nous nous séparâmes, je le regardai dans les yeux, un sourire rayonnant de bonheur sur mes lèvres. Je restais accrochée à lui en me demandant s'il voulait recommencer. Pour ma part, ça ne m'aurait pas dérangée. J'aimais ça et je n'aurais jamais pu imaginer pouvoir le faire avec quelqu'un d'autre. Et pourquoi le ferais-je, puisque c'était avec Narudgi-kun que je voulais rester avec lui?

- Narudgi-kun... Est-ce que tu veux rester avec moi, toujours?


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Invité le 26/4/2015, 17:09

Pendant notre embrassade, elle posa sa main sur mon torse; je pouvais sentir sa douceur à travers ma chemise. Un sensation vraiment agréable.

Après que l'on se soit séparé, je voulais déjà recommencer. Ce genre de situation arrive rarement, il faut en profiter lorsqu'elle se présente. Quand je pense que je l'ai juste aidée à son arrivé, et nous y voilà, ici. Comme quoi, prendre des décision peut changer la vie du jour au lendemain.

"Narudgi-kun... Est-ce que tu veux rester avec moi, toujours ?" me demandait-elle.

À ces mots, je ne pouvais répondre qu'un seule chose ; cela résumait tout.

"Je veux rester avec toi pour toujours."
fis-je en lui offrant le plus beau des sourires.

Je lui donnais un second bisous pour clôturer l'instant magique que l'on vivait. Ensemble.

On devait rentrer à présent, ou la porte nous fermerait au nez. Si je résumais, j'avais rencontré l'amour de ma vie aussi rapidement que j'étais arrivé dans l'académie ? Pour moi qui n'avait jamais eu d'amis, je nageais dans le paradis, clairement.

Je réalisais que mon pouvoir n'avait miraculeusement pas fait des siennes. Heureusement que je ne m'en suis pas rappelé plus tôt, sinon j'aurais paniqué.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Yumiko le 26/4/2015, 18:13

Je fus heureuse qu'il me réponde en souriant :

"Je veux rester avec toi pour toujours."

Puis il me fit un autre bisou, qui me parut plus court, mais tout aussi fort en sensations, avant de reprendre la route vers l'académie. D'après la luminosité environnante, je me doutais qu'il fallait que nous nous dépêchions si nous ne voulions pas rester dehors pour la nuit. Les rues étaient presque vide. Les enseignes étaient allumées. Je ne reconnaissais vraiment plus les lieux que j'avais visité plus tôt, lorsque j'étais arrivée.

La main chaude de Narudgi-kun tenait la mienne tendrement mais fermement, ce qui m'empêchait de le lâcher... donc de le perdre. Parce que, mine de rien, j'avais du mal à le suivre à cause de ses pas immenses qu'il pouvait faire du haut de son mètre soixante dix. Voire plus.

Lorsque nous fûmes arrivés au portail de l'académie, je fus totalement soulagée. Non seulement nous étions à l'heure, mais en plus j'étais enfin dans un lieu que je connaissais, bien que je n'arrive pas toujours à m'y repérer. Le truc étant que j'avais un plan, au moins.

Alors que j'étais perdue dans la contemplation de mon amour, nous percutâmes quelque chose... non! Quelqu'un. Il s'agissait d'une jeune fille que je n'avais jamais rencontrée. Et Narudgi-kun non plus d'après l'air qu'il prit. Elle était accompagnée d'une autre personne et tous deux portaient des katanas. Qu'allait donc apporter cette rencontre ?


Je parle en #00cccc
avatar
Yumiko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une jeune fille se perd en ville [Feat Narudgi - Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum